Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Perdu(s)?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 53
Gain de Gallions : 12534
Date d'inscription : 13/05/2008

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptySam 21 Mar 2009 - 17:57

La fin du mois de février avait été chaotique pour Ackroyd qui n'en pouvait plus de jouer les étudiants. A plusieurs reprises il avait utilisé des sorts douteux pour mettre hors jeu ceux qui lui cherchaient des noises, et à plusieurs reprises il avait reçu les remontrances de Rosemont qui n'était pas dupe.

Son secret avait été plutôt bien gardé jusqu'ici. Rosemont était parfait dans sa gestion des évènements (quoi que pouvait en penser Ackroyd), et Kalten s'était mue en une véritable tombe (chose qu'il ne croyait pourtant pas possible). Pour protéger un peu plus sa situation, Rosemont l'avait encouragé à traîner un peu plus à Pré-Au-Lard avec Kalten, histoire pour lui de faire semblant d'avoir au moins une amie autour de lui, e pour espionner quelques élèves au comportement suspect depuis l'attaque du mois de janvier.


Voilà pourquoi Antiochus Acroyd se trouvait appuyé contre un mur du village sorcier à attendre le fléau de sa vie étudiante: Ehlana Kalten. Même s'il utilisait ce mot devant elle, il ne la considérait pas comme telle puisque c'était l'une des rares qui portait un regard sincère et honnête sur lui. Oh, certes, il ne lui en dirait jamais rien, mais il le reconnaissait intérieurement ce qui n'était déjà pas si mal.

- Mais qu'est-ce qu'elle fait?

La véritable question était plutôt:
"Qu'est-ce que je vais faire tout un après-midi avec elle?" Cette pensée le faisait paniquer tant il pensait que les activités de cette gamine un samedi après-midi ne pouvaient qu'être ennuyeuses. Quant au fait d'essayer d'en savoir un peu plus sur quelques suspects... Autant essayer de faire entrer un couple de scrouts chez Madame Piedodu sans s'attendre à ce qu'elle doive renouveler son stock de porcelaine après.

Ackroyd soupira et baissa un peu plus son bonnet de laine marron sur ses yeux, et regarda la fumée qui sortait de sa bouche. Tant bien que mal il essayait de faire quelques jolis cercles. Mais la volubilité de la vapeur ne les rendaient pas viables et ils s'évanouissaient aussi vite qu'ils apparaissaient.
Un Gryffondor qu'il n'aimait point passât devant lui.


- T'attends l'homme invisible d'Ancelac? ricana le septième année.

- Bizarre. Je croyait qu'il venait juste de passer devant moi. C'est pas toi qu'on appelle le passa-muraille au septième étage?

Vexé d'être pris à son propre piège, le garçon s'éloigna en pestant.

- Déjà fini? Je commençais à peine à m'amuser...

Pendant qu'il finissait de profiter pleinement de ce divertissement, des bruits de pas se firent entendre dans une ruelle adjacente.
Revenir en haut Aller en bas
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 849
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14782
Date d'inscription : 26/05/2006

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyDim 22 Mar 2009 - 21:40

Muette comme une carpe lui semblait moins glauque qu'une tombe. Et franchement, où serait son intérêt de divulguer à tout Poudlard que Duncan = Antiochus Ackroyd, le cauchemar de tous les collégiens ? Sauf de s'amuser de la tête du dit tout Poudlard, qui se mordrait surement les doigts d'avoir fait preuve d'autant de laisser-aller auprès d'un prof, il n'y en avait pas. De un, elle se ferait taper sur les doigts par Rosemont, à qui elle avait promis de garder le secret, et deux, Antiochus lui ferait surement payer au centuple ces quelques heures de bonheur extrême. Ça ne valait franchement pas le coup de souffrir pour si peu.

De toute façon, rien que voir la tête qu'il tirait dès qu'il était question de la voir suffisait à la mettre en joie. Elle ne gardait pas longtemps le sourire au vu de son talent à le faire disparaître en quelques mots, mais c'était mieux que rien. Ehlana se rattrapait en le traitant de toute sorte de nom d'oiseaux, dans sa tête. Ça la soulageait, même si c'était puéril.

Donc une nouvelle fois, la Serdaigle avait un sourire que rien ne semblait pouvoir ternir. Elle avait aussi reçu des consignes succinctes de la part de Rosemont, surement dans le but de préparer le terrain. Pas dur de deviner pourquoi. Duncan avait tellement une sale réputation auprès des élèves qu'il n'était pas compliqué de croire que ce soit la même chose pour elle. Surtout pour elle en fait, vu qu'elle le côtoyait beaucoup trop depuis décembre. D'abord Londres, puis le Combat Blanc, puis les cours... Ça commençait à faire beaucoup. Saurait-elle enfin s'en détacher une fois qu'il serait devenu simplement Antiochus Ackroyd ? Il lui tardait d'y être pour le savoir (surtout si elle y arrivait, à s'en détacher...).

Revenons donc à Pré-au-Lard. Ehlana avait abandonné à contre-coeur ses devoirs et ses livres pour se préparer à la sortie. Manteau, cape et écharpe. Ainsi que de la monnaie dans les poches, bien qu'elle comptait laisser Duncan payer, si dépenses il y avait. Il invitait, il payait. Logique. Il avait un salaire tous les mois après tout, contrairement à elle.

Le village sorcier finalement. Elle croisa le Gryffondor rembarré qu'elle salua d'un sourire, sourire qu'il ne lui rendit pas (et là, ça commençait à sentir mauvais) pour finir par trouver celui qu'elle cherchait. Elle afficha une tête comme ça Le Egon avant de commenter :


- Ça vous amuse vraiment tant que ça d'être méchant avec les autres ?

Pas la peine de chercher loin la raison pour laquelle Rosemont voulait qu'elle se fasse passer pour son amie : il avait le don de faire fuir tous les autres.

- Vous avez prévu quoi sinon ?
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 53
Gain de Gallions : 12534
Date d'inscription : 13/05/2008

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyLun 23 Mar 2009 - 11:03

Il n'aimait pas la tête qu'elle lui faisait. Il n'aurait pas su dire pourquoi mais elle ne lui plaisait pas.

- ça vous arrive d'arrêter de poser des questions stupides?

Charmante manière de dire "Bonjour Ehlana, comment ça va?". Ce qu'avait du mal à comprendre Ehlana, c'est que les répliques qu'assénait Ackroyd ne relevaient pas de la méchanceté mais du jeu, de l'esprit, et de la répartie.

Il aimait la vérité et ne jurait que par elle, même si de temps en temps, elle allait à l'encontre de quelques-uns de ses propres principes. La vérité. Il avait un compte à régler avec elle et n'était pas près de l'oublier. Elle lui coûtait tous les jours, elle l'éloignait du lien social tous les jours, il le savait. Il payait mais il s'en fichait, ne pouvant trouver ça que trop normal.

- Je ne sais pas ce que font les adolescents lorsqu'ils sont à Pré-AuLard en week-end. De mon temps ils allaient chez Zonko.

"Et aux Trois balais mais vu ce dont j'ai rêvé récemment, je n'ai pas envie d'y aller." pensa-t-il en songeant au cauchemard qu'il avait fait pour la Saint-Valentin. Il n'était pas nécessaire de dire que cette après-midi le rebuttait autant qu'elle. Ils allaient s'ennuyer, se disputer, s'engueuler... Mais c'était l'une des rares qui le faisait en sachant qui il était, ce qui pimentait le jeu, ce qui, aux yeux d'Antiochus, donnait pas mal de cran à cette gamine.

Autour d'eux passaient des grappes d'étudiants en balade, visiblement très loin des évènements de janvier. Au milieu des fou-rires et des éclats de voix, la vie reprenait ses droits. A ce propos, la mesure prise concernant le quidditch faisait le tour du collège. C'était la première fois que les sacrosaintes rivalités inter-maisons ne pourraient pas s'exprimer sur le terrain de quidditch, et Ehlana avait été promue capitaine de l'une des deux "supers équipes".


- Si vous avez envie de faire les boutiques, c'est faisable. Ne vous inquiétez pas, je subviendrai à toutes vos dépenses. Deal?

Deal ou pas, il trouvait qu'il avait eu un bon comportement et espérait au moins une trève pour le trajet qui les séparerait du premier magasin où elle voudrait bien entrer.

- Au fait, félicitations pour ce capitanat quidditchien. dit-il en se mettant en marche.
Revenir en haut Aller en bas
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 849
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14782
Date d'inscription : 26/05/2006

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyLun 23 Mar 2009 - 20:40

Il se croyait drôle là ?

- Seulement quand vous arrêterez de me donner l'occasion de poser des questions que vous seul trouvez stupides.

"Oh, je vais très bien, merci !"
A force de se voir, Ehlana finirait presque par croire qu'ils avaient inventé un nouveau langage fait de piques et autres joyeusetés dont ils avaient le secret. Ça allait paraitre bizarre que soit disant deux 'amis' se lancent des vannes pas toujours gentilles à la tête. Il faudrait surement se modérer dès qu'il y aurait un peu plus de monde aux alentours. En attendant...

Ehlana haussa les sourcils, amusée pour presque rien. 'De mon temps'... Elle voyait déjà Pré-au-Lard, un trou encore plus perdu qu'aujourd'hui, fait de bicoques en rondin avec deux-trois sorciers dépareillés pour seuls habitants. De son temps. Elle pouffa à cette pensée, peu charitable.


- De votre temps ? C'était quand ? Il y a 50 ? 100 ans ? On ne fait plus ça aujourd'hui, ne put-elle s'empêcher de lâcher, ironique.

Elle leva les yeux au ciel pour marquer la plaisanterie avant d'acquiescer à la proposition.
Pour profiter encore plus de ces quelques instants de répit avant le feu nourrit de râleries des deux côtés (du ring), Ehlana accepta sans protester le 'deal'. A croire qu'il avait lu dans ses pensées quand elle avait décidé à la dernière minute d'être à ses frais toute l'après-midi. Elle avait cru qu'il allait protester, râler et pester mais finalement non. Ehlana avait un peu l'impression qu'on lui enlevait un jouet particulièrement attrayant des mains...

Elle le rattrapa quand il commença à partir pour se poster à ses côtés.
La préfète ne devrait pas parce que c'était surement simplement dit pour faire la conversation mais elle se sentait flattée - presque - de l'attention. Et presque parce qu'elle attendait le retour de bâton. Il allait bien en avoir un non ?


- Merci. Et vous, ça vous fait quoi de savoir que vous risquez de devoir jouer avec moi..? demanda-t-elle, l'air de rien mais quand même l'air de celle pour qui la réponse était capitale. Rien à voir avec le fait qu'elle n'avait pas du tout confiance en ces capacités. Absolument rien à voir...
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 53
Gain de Gallions : 12534
Date d'inscription : 13/05/2008

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyMar 24 Mar 2009 - 17:35

Le professeur s'arrêta de marcher et contre toute attente, se mit à sourire. Qu'est-ce que ça lui faisait? Bien des choses c'était certain. Il recommença à marcher tout en réfléchissant pour tourner sa réponse le mieux possible.

- Hummmm comment dire? Tout d'abord, que je n'aurait pas le droit de vous envoyer un cognard dessus et qu'au contraire, je devrais vous défendre. Par contre, ça me fait surtout que je pourrais envoyer un cognard sur Kitlee si elle vient assister au match...

Et ça, ça lui faisait vraiment plaisir vu ce qu'il avait subi dans son rêve. Elle n'y était strictement pour rien, mis quand même, ça lui faisait bien plaisir même si Ehlana n'était pas censée comprendre cette partie de la réponse.

- Je peux ajouter qu'on va tous les assassiner parce que je pourrai leur envoyer quelques sorts sans que personne ne se doute de quoi que ce soit... bref, que si je suis dans votre équipe, on va "tout déchirer". C'est pas comme ça qu'on dit en jeune?

Quelques boutiques défilaient devant leurs yeux absents. Antiochus ne s'apercevait même pas du fait que la jeune fille pouvait avoir envie de s'arrêter pour flâner.

En fait, la seule chose qu'il remarquait, c'était que ça lui faisait du bien de parler, bien que cela fût avec une étudiante. La vie n'était pas insupportable depuis qu'il avait été touché par ce sort malheureux, mais elle était difficile. Rosemont et Zagora étaient les deux seules personnes au courant de sa situation, et les discussions d'adulte à adulte lui manquaient.

Par contre, ce qui ne lui manquait pas, c'était les regards des autres quant à son passé ou ses capacités à faire le mal. Malgré le fait qu'elle sache, Ehana ne semblait pas le juger dans son regard, et quelque part, ça le rassurait.

- Bref, vous avez intérêt à me prendre Miss Kalten... du moment que vous ne prenez pas les O'Brian and Co.

Pour lui, ils étaient à mettre dans le même sac que Kitlee.

Les deux compagnons venaient d'arriver devant un magasin de vêtements assez renommé chez les jeunes sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 849
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14782
Date d'inscription : 26/05/2006

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyMar 24 Mar 2009 - 23:20

Ehlana ne parut pas s'offusquer des paroles peu charitables, dès qu'il ouvrit la bouche. Les débuts n'étaient jamais plaisant, elle avait l'habitude maintenant. Pensez, au bout de presque trois mois, on finissait invariablement par se plier à ce qui devenait une habitude. Elle ne comprit même pas pourquoi il avait tant envie de cogner Isis. De cogner Isis..?

Ma pauvre fille... Tu es complètement folle...

Sauf que l'idée faisait maintenant son chemin dans sa petite tête. Ça n'avait tout de même pas un lien avec...

OK, arrêtons le délire là.

Surement la préfète Jaune avait-elle dû être désobligeante pendant un cours et être maintenant dans le collimateur d'Antiochus. C'était l'hypothèse la plus probable et la moins tirée par les cheveux. Ce n'était pas bien compliqué d'être catalogué chez les embouseurs de première catégorie pour lui, elle même ni était-elle pas, la plupart du temps, alors même qu'elle ne lui avait jamais rien fait ?

Ehlana ne put pourtant s'empêcher d'être horrifiée quand il proposa d'utiliser des sorts pendant le match. Ça se voyait sans mal qu'elle n'était pas d'accord, mais alors pas du tout.


- Pas de sorts voyons ! Le stade de Quidditch n'est pas un terrain de duels magiques. Je vous confisquerais votre baguette si seulement vous avisiez de l'amener.

Et elle ne plaisantait pas.
On ne rigolait pas avec le Quidditch, pire qu'un sacrilège ce qu'il proposait !


- Peut-être que je vais être obligée de vous avoir dans mon équipe, finalement... pour vous surveiller.

Notre jeune Serdaigle était tout de même soulagée qu'il ne veuille pas obligatoirement jouer dans l'équipe que dirigera Eden. Depuis l'annonce, rien n'avait été décidé entre les deux joueuses mais que personne ne veuille jouer forcément avec l'une d'elle allait leur faciliter le partage final et leur éviterait des casses-têtes monstrueux pour finalement faire plaisir à tout le monde.
Mais aussi personnellement. Ça changeait. Elle pourrait facilement s'y faire. Mais il ne fallait pas. Tout pouvait trop vite basculer et bonjour les regrets de s'être laissée attendrir ensuite.


- Pourquoi pas les O'Brian ? Est-ce qu'au moins vous leur avez parlé en dehors des cours ?

C'était énervant à la fin qu'il ait des jugements sur des personnes sans les connaître vraiment. Énervant à se baser uniquement sur ce qu'il voyait ou entendait sans chercher à en savoir plus. Est-ce qu'elle faisait ça elle ? Non, parce que dans ce cas, elle aurait en horreur sa simple vision, de devoir lui parler, le côtoyer jour après jour. Le passé ne s'effaçait pas des mémoires.

- Vous êtes toujours habillé par Alexandrei ? demanda-t-elle en avisant la boutique griffée fringues de jeunes, se rappelant que c'était l'infirmier qui lui avait donné un uniforme au sortir de l'infirmerie, avant d'aller rejoindre Rosemont. Elle ne savait en fait pas trop comment il s'était arrangé pour pouvoir se vêtir depuis qu'il avait rajeunit...
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 53
Gain de Gallions : 12534
Date d'inscription : 13/05/2008

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyMer 25 Mar 2009 - 22:29

Il l'écouta en souriant de toutes ses dents. Autant por les passants qui devaient s'étonner de voir ce grand bougon capable d'ouvrir ses lèvres pour autre chose que proférer des sarcasmes, que pour la satisfaction qu'il retirait de ce qu'il avait provoqué.

- Quelle charmante façon de dire que vous aviez envie de m'avoir...
dit-il satisfait tout doucement.

Evidemment qu'il n'avait pas envie d'utiliser de sorts pendant les matches. Par contre, il reconnaissait intérieurement qu'il n'avait aucune envie de jouer dans l'équipe de sa préfète.

Les Gryffondor, ça allait un temps. Mais là, il commençait à saturer. Sanders, il n'avait rien contre, mais il la trouvait fade. Baldwin, timide, et toujours à la remorque de ses amies, cinquième roue du carrosse quoi. Cameron était... un mystère pour lui. Muette la plupart du temps, elle était craintive et réservée.
Bon, apeurée par le Professeur Ackroyd, mais ça, c'était normal. Mais malgré cette peur, elle ne pouvait pas l'appeler autrement que Professeur. Niwa était un nigaud. Scheffer... spéciale. Quant à Beresford, c'était la fille de son père. Il ne se permettrait pas de juger la fille de quelqu'un qu'il respectait.

Il évita soigneusement de parler des O and Co. "Trop facile." pensa-t-il. Le mystère flotterait mieux que toutes les paroles qu'il pourrait proférer. La suite était plutôt inattendue pour lui.

- Oui. Il me fait passer quelques vêtements qu'il ne met plus et qu'il ne trouve plus dignes de lui et de sa beauté. Trop sympa. Je suis un pauvre malheurux en route pour devenir Cendrillon. lâcha-t-il d'un ton faux en grimaçant. C'est grave docteur?

En disant cela, il regardait lui aussi l'enseigne de prêt à porter sorcier. Il y avait là matière à s'occuper pour un petit moment, d'autant plus qu'elle était très fréquentée par les étudiants. Voilà une opportunité de communication qui s'offrait à lui. Qui plus est, et contrairement à ce qu'il avait avancé auprès de la jeune fille, ce n'était pas lui qui règlerait la facture mais Poudlard. Rosemont ne lui avait-il pas dit de faire des efforts, fut-ce à n'importe quel prix? Ce serait donc au prix d'une après-midi de shopping pour quelques gallions...

Fier de cette occasion de faire tomber un peu plus les cheveux de Rosemont, il fit un petit signe de la tête à Ehlana pour lui indiquer la porte de l'établissement.


Revenir en haut Aller en bas
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 849
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14782
Date d'inscription : 26/05/2006

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptySam 28 Mar 2009 - 13:39

- Je n'ai jamais dit ça ! s'exclama-t-elle précipitamment mais beaucoup trop vite pour être honnête. Elle n'avait surement (pas une seule fois même !) pas pensé voir même désiré (ce qui était pire) l'avoir dans son équipe. Et ça, c'était la raison qu'Ehlana aurait voulu qu'elle soit vraie.

Sauf que c'était peut-être un tout petit peu différent, finalement. Mais elle refusait la simple éventualité de penser que ça serait un bon moyen pour aplanir leur relation et partir sur des bases plus saines. Pouvait-on changer un troll en agneau ? Wyndham le leur aurait dit si ça l'était.


- Vous ne ressemblez pas beaucoup à Cendrillon, plutôt à Javotte.

Sur ce, Ehlana ouvrit la porte qu'elle ne tint pas pour éviter qu'elle ne se ferme sous son nez.

C'était nul d'être ado. Toujours en contradiction avec soi-même, ou trop fier pour reconnaître quelque chose qui déplaisait, ou trop ceci, ou trop cela. Où elles étaient les belles années ? Il y avait eu de bons moments, mais des années... Celui qui avait dit ça un jour devait être particulièrement chanceux pour avoir vécu dans le bonheur pendant ces années ados.

Une question existentielle lui vint à l'esprit quand elle vit les portiques remplit à ras bord de vêtements : qu'est-ce qu'il préférait, Duncan, comme type de vêtements ?

Vu comment il s'était moqué de la gentillesse d'Alexandrei qui malgré tout arrivait encore à l'empêcher de porter pendant un mois les mêmes choses, Ehlana n'était pas sûre qu'il ait les mêmes goûts que l'infirmier de Poudlard. Elle ne l'avait même jamais observé, que ce soit dans sa peau d'ado que dans celle du professeur d'école. Par jamais regarder, elle entendait dans le sens découvrir des manies souvent répétées, des tics quand il était nerveux, ou en colère, ou heureux (quand ça arrivait). Ce genre de choses inutiles mais qui donnaient l'impression de bien connaître une personne.

Ehlana jeta un regard à Antiochus, haussa les épaules sans raisons apparentes et se tourna complètement vers lui, l'air peu sensible à ce qui l'entourait. On n'était de toute façon pas là pour elle, alors quel intérêt d'y être sensible ?


- Bien, vous essayez et je dis vous dis si c'est bon ou pas. Les canines d'essayages sont justes derrière. Vous préférez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 53
Gain de Gallions : 12534
Date d'inscription : 13/05/2008

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyDim 29 Mar 2009 - 9:56

- Les "canines" d'essayage Kalten? Auriez-vous une dent contre moi?

Il laissa filer quelques secondes avant de lui répondre directement.

- J'aurais besoin de tous types de vêtements: moldus et sorciers. Même si Duncan est sorcier pur jus, il doit pouvoir s'habiller comme les autres, à la mode. Pantalons, chemises, robes, je preds tout. "Et Rosemont sera content." pensa-t-il pour finir.

Il jeta un œil distrait sur l'amoncellement de tenues dont regorgeait la boutique en repensant au lapsus qu'elle avait commis. Il y avait des tonnes de combinaisons possibles, des couleurs chatoyantes, d'autres plus sombres, des affaires d'été, de printemps. En regardant partout autour de lui, il s'aperçut que les vêtements d'hiver avaient presque tous disparu. La loi de l'économie. Comment ferait-il pour acheter une robe d'hiver?

Il passa en revue un promontoire et en tira une chemise à manches courtes blanche, un tee-shirt, une robe, et un pantalon "à la moldue", en toile, avec des poches, partout, informe, mais qu'on voyait de plus en plus porté par les jeunes à Poudlard quand ils n'avaient pas cours et que l'uniforme n'était plus obligatoire. "Un baggy", c'était écrit sur l'étiquette.

Avant de partir se changer pour essayer, il se tourna vers Kalten.


- J'insiste pour que vous preniez quelque chose aussi. Vous trouverez bien une "canine" de libre...

Lorsqu'il tira le rideau, il accrocha ce qu'il tenait à un porte-manteau et commença à se déshabiller. Il laissa par terre sa robe, sa chemise et son pantalon (oui il aimait tout superposer par grand froid). Torse nu, il prit quelques secondes pour se regarder dans la glace... Même après deux mois il paraissait toujours aussi maigre, mais ça ne le choquait plus. Ce qui lui manquait, c'était de ne plus retrouver une seule trace de son passé sur sa peau. Exit les tatouages, exit la marque des ténèbres... Il passa une main sur chaque endroit où apparaissait normalement chaque empreinte d'élément, et finit par l'avant-bras. Il aurait pu garder une peau vierge s'il n'avait pas fait les mauvais choix.

Comment aurait été sa vie? Marié, deux enfants? Doux comme un agneau, travaillant dans un bureau de 5 mètres carrés au Ministère? Pas le genre de la maison, pourtant, il ne cessait d'y penser. Il n'avait toujours pas enfilé le moindre vêtement. Il se dépêcha d'enfiler la chemise et le pantalon pour sortir en se boutonnant et cherchant Ehlana du regard.

- Ehlana? l'appela-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 849
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14782
Date d'inscription : 26/05/2006

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyJeu 9 Avr 2009 - 20:49

- Cabines, cabines ! Ma langue a fourché !

Elle prit une mine boudeuse, tout en l'écoutant. La garde-robe complète quoi... Il fallait espérer qu'il soit patient, parce que si ils devaient tout acheter, ils n'étaient pas encore sortit. Puis, c'était un fait reconnu que quand homme était dans un magasin, ce n'était jamais pour longtemps. Entre chipotage purement féminin et recherche de compliments alors qu'on savait pertinemment que la robe nous allait très bien, il y avait de quoi devenir dingue. Peut-être même que c'était elle qui allait devenir folle, vu que c'était lui qu'il fallait rhabiller. Ça promettait.

- C'est bon, marmotta-t-elle, en tournant les talons après l'énième pique sur sa misérable faute de langage.

Non, elle ne comptait pas dévaliser la boutique. En fait, Ehlana répugnait à se laisser rhabiller. Si ça avait été une Bièraubeurre par exemple, cela l'aurait moins gêner que ce qu'il proposait. Une boisson, on avait tôt fait de la finir et puis plus de traces alors que là, des vêtements, elle en avait pour quelques mois avant de pouvoir les faire disparaître et oublier qu'ils ne venaient pas de son dur labeur (ça se gagnait l'argent de poche après tout) ou de ses parents.

Il allait donc falloir trouver une échappatoire digne de ce nom.
Rien ne lui plaisait (il fallait être vraiment compliqué ou sans une once de bon goût) ? Rien n'était à sa taille (stupide dans un monde de sorcellerie où un coup de baguette réglait le problème) ? Ou elle ne savait pas se décider (et là, elle était bonne pour tout rafler, même si elle n'aimait pas) ?


- Ehana ! Qu'est-ce que tu fais là ?
- Je...
- Ehlana ?
- J'arrive !

Sauvée par le gong.

Mais pas seule. Sa camarade Serdaigle (à qui elle n'avait pas répondu, soit dit en passant), ses radars alertés par la voix masculine, emboita le pas à Ehlana qui ne l'avait pourtant pas invité. Elles retraversèrent les allées jusqu'aux cabines devant laquelle se tenait Duncan. Et là, Ehlana eut presque pitié de son amie qui ne put plus décrocher, sans savoir si c'était parce qu'elle trouvait Duncan à tomber ou si elle l'avait reconnu, lui et sa réputation. Ehlana la connaissant, elle allait échafauder des hypothèses que seule une fille amoureuse et heureuse en couple peut échafauder quand elle voyait l'une de ses camarades en plein shopping avec un garçon, notoirement célibataire.

Il ne me manquait plus que ça...


- Ce n'est pas trop ce que j'aime, dit-elle finalement, en contemplant l'ensemble. Ça devait être le pant...

Aïe !

Un coup de coude peu discret était venu se loger dans ses côtes et des yeux ronds comme des soucoupes se river devant ses yeux à elle. Bah quoi ?


Si on n'a même plus le droit de dire ce qu'on pense maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 53
Gain de Gallions : 12534
Date d'inscription : 13/05/2008

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptySam 18 Avr 2009 - 11:34

Ah.

Quelqu'un venait jouer les trouble fêtes? Ce n'était pas un souci. une serdaigle de cinquième année dénommée Lucy Skyfold. Le genre transparent en cours, sauf quand elle se met à énoncer des théories fumeuses sur tout. Honorable Serdaigle mais laborieuse, effrayée devant un boutefeux chinois, et persuadée qu'un nouveau Potter se dresserait à nouveau si un futur Voldemort devait se lever, bref, une illuminée comme les détestait Antiochus qui l'aurait bien enfermée à double tour avec Trelawney dans un asile. C'était en tous cas l'impression qu'elle lui avait laissé à lui, et à d'autres professeurs.

Comment Kalten pouvait être amie avec ça? Une légère pointe de déception naquit en lui.

- Apparemment, ton amie n'est pas de cet avis. dit-il faussement fanfaron. Je me trompe Lucy?

Qu'est-ce qu'il en avait à faire de l'avis de cette greluche? Rien, en toute objectivité.
Mais le regard qu'elle posait sur lui le dérangea. C'était l'une des rare fois qu'on lui servait ce regard depuis qu'il était repassé du côté étudiant. Apparemment elle se fichait de savoir que c'était D'Ancelac qui était devant elle, presque à la mode, et avec une fille. Dans ses yeux, il décela des choses que seul un professeur play-boy comme Des Lys pouvait en lire, et ça lui fit peur.

Avec sa réputation et ses manières, Ackroyd ne risquait pas d'être confronté à une telle situation en cours. C'est pourquoi il en fut heurté.

- Non, tu ne te trompes pas. répliqua-t-elle sans tarder en regardant tour à tour Ehlana et Duncan.

- C'est pourquoi je file dans ma cabine essayer autre chose. Marque de confiance envers Ehlana ou simple pique?

Il tira le rideau et ôta sa chemise à toute allure en soupirant. Il essaya de réfléchir tout en s'adossant au mur de la boutique. il essaya de rassembler un peu ses esprits. Il entendait vaguement parler les deux jeunes filles lorsque son cou commença à le picoter. Il connaissait la signification de ce picotement quand il était adulte. Mais là?

Peu à peu, le picotement devint lancinant et le lançait jusqu'à le brûler. La douleur devenait dérangeante. Son intensité croissait. Il se laissa glisser au sol, mains sur la nuque.

- Ehly...

C'était la première fois qu'il l'appelait comme ça...

- Viens s'il te plaît.

... et qu'il était aussi poli avec elle.


Dernière édition par Pr. Antiochus Ackroyd le Mar 12 Mai 2009 - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 849
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14782
Date d'inscription : 26/05/2006

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyDim 10 Mai 2009 - 16:56

- Tu lui as fait peur.
- C'est toi qui le regardait comme si c'était Merlin qui tombait du ciel ! Ça ne va pas arranger ses chevilles ça, finit-elle sa tirade en marmonnant.

Pis d'abord, qu'est-ce que ça faisait que elle, elle n'aime pas ce qu'il portait ? Ce n'était tout de même pas pour elle qu'on était là ! Ce n'était pas elle qui allait porter sur ses fesses le pantalon ! Ni elle, ni Lucy. Ah, et qu'est-ce qu'elle avait à le regarder comme ça ?! On ne lui avait donc jamais appris la subtilité ? Ça devait bien sûr changer Duncan qu'on ne le regarde pas comme si c'était un troll antipathique et grincheux. Ça devait lui faire bizarre, à n'en pas douter. Si déjà à elle, ça lui faisait bizarre...

Elle discutèrent (se disputèrent ?) encore pendant un moment, jusqu'à ce qu'en tout cas résonne son prénom dans l'air. Lucy afficha le regard "Ah, j'avais raison !" alors que pour Ehlana, ce fut plutôt "Tout le monde m'appelle comme ça alors surement pas !", assortit d'une moue boudeuse pour cacher le coup au cœur qu'elle avait ressentit à ce faire appeler par son surnom.

Ce n'était pas vrai de vrai en fait, il y avait juste ses amis proches (ou juste assez) qui l'appelaient Ehly au lieu d'Ehlana. De plus, elle avait prit l'habitude qu'il l'appelle par son nom de famille, vestige de son statut de professeur de Poudlard. C'était énervant certes, mais de là à s'attendre à ce qu'il soit aussi poli et entendre un Ehly...


Il doit aller très mal.

Peu charitable mais Ehlana ne voyait aucune autre raison logique à ce retournement de situation. Et peut-être calmée, la Serdaigle se tourna vers le rideau derrière lequel Duncan se cachait, sous l'œil intéressé de Lucy qui ne voulait rien rater de ce qui allait se passer. Elle ne vit en tout cas pas grand chose car le rideau se ferma trop vite à son goût.


- Rhabillez-vous donc avant ! grogna-t-elle, le cœur battant la chamade et sous un gloussement qui n'était pas le sien.

Sans parler, Lucy mima un 'vous' silencieux et interrogateur, dès son fou rire calmé. Si l'instant n'aurait été aussi critique, Ehlana serait entrain de se cogner la tête contre un mur pour punir sa stupidité. Mais elle avait été surprise, jamais elle n'aurait cru qu'il soit à moitié déshabillé, là, derrière. N'importe qui aurait eu le temps de changer 3 fois de tenue depuis qu'il était dans cette cabine ! Bref, le vouvoiement était revenu tout seul, comme cela arrivait encore quelque fois.

Ehlana haussa les épaules en réponse à Lucy et lui enjoigna d'aller voir ailleurs si elle y était d'un geste de la main. Ce qu'accorda gracieusement sa camarade après un grand sourire qui voulait tout dire : elle n'en avait pas finit avec elle.

La Serdaigle finit par s'adosser au montant en bois qui faisait office de séparation entre deux cabines, calme, zen et détendue.


- Lucy est partie, qu'est-ce qu'il y a ? Rien de grave j'espère ?
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 53
Gain de Gallions : 12534
Date d'inscription : 13/05/2008

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyMar 12 Mai 2009 - 21:48

Tout son être tremblait comme une feuille dans cette cabine. Son torse était recouvert de transpiration et sa respiration était courte. Son cou le brûlait atrocement, et non, il ne s'était toujours pas couvert. Ce n'était pas pour la contrarier, mais parce qu'il ne le pouvait pas.

- Est-elle partie? demanda-t-il dans un souffle et sans oser la regarder.

Antiochus essaya de se relever pour essayer de regagner un peu de prise sur ce corps qui ne lui répondait plus, mais il n'y parvint pas. Du coup, il retourna vite au sol.

Perdu dans cet univers d'artifice et incertain, Antiochus essayait de penser malgré tout. Ehlana était son seul point fixe dans cette mauvaise passe qui lui déchirait la tête plus que son enveloppe charnelle.

- Mon cou me brûle. On dirait que quelqu'un est en train de me refaire le tatouage que j'ai sur le cou, ou... Regarde s'il te plaît...

Les souvenirs du tatoueur lui revinrent en mémoire. C'était assez particulier comme épreuve. Il se l'était lui même infligée en découvrant petit à petit son rapport aux éléments.

Il pencha la tête en avant laissa son cou à l'air, persuadé qu'elle allait y trouver quelque chose, tout en continuant à penser à haute voix.


- Je ressens la même chose quand un élément me prend avec lui pour abreuver une sourde colère qui ne demande qu'à exploser et envoyer valser tout once de raison qui peut me rester en tête.

Mais il n'y avait ni danger, ni colère. C'était vrai. Ils n'étaient que deux étudiants faisant les boutiques tranquillement.

- Aide-moi à me rhabiller s'il te plaît. Il faut que je fasse abstraction de la douleur, que j'achète deux ou trois choses, et qu'on se tire d'ici vite fait.

De loin, cachée derrière un rayon de longues robes de sorciers, Lucy ne observait le rideau bouger. Son attention était décuplée par les théories qu'elle commençait à élaborer à propos de sa copine et du taciturne qui l'accompagnait. Elle pensait déjà à tout ce qu'elle aurait à raconter à ses amies en rentrant au château! Elle serait au centre de l'attention, tout le monde l'écouterait, du moins, toutes les commères de sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 849
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14782
Date d'inscription : 26/05/2006

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyVen 15 Mai 2009 - 23:33

- Oui, répéta-t-elle à la question concernant Lucy.

Mais elle n'avait pas vraiment le temps de s'en faire pour sa camarade. Il y avait présentement plus important et Ehlana n'avait pas l'habitude d'entendre ce sentiment d'urgence dans la voix, que ce soit celle de Duncan ou plus généralement celle d'Antiochus. Cette journée était décidément bien différente des autres en bien des points.

La Serdaigle avait repoussé sans état d'âme le rideau. Que pouvait-elle donc bien faire d'autre ? Duncan n'avait pas attendu de l'aide pour essayer de se relever, sans succès. Elle s'accroupit derrière lui tout en écoutant ses explications sur les tatouages. Ses doigts passèrent sur la peau de son cou, alors qu'elle digérait tout ce qu'il disait. Elle en savait maintenant un peu plus et comprenait mieux certaine réaction qu'il avait eu à certain moment clé des épreuves qu'ils avaient vécu ensemble. Comme ce retour de flamme étrange, juste après l'explosion sur Piccadilly ou encore la tempête qui avait ôté la vie de la sorcière, pendant le Combat Blanc. Tout était donc le fait de ces tatouages et des... éléments ? Certaines choses restaient encore obscures.


- Il n'y a rien, dit-elle finalement. C'est ce qui est arrivé pendant l'attentat de Piccadilly et le Combat Blanc ? demanda-t-elle en faisant référence à ce dont elle pensait juste auparavant.

Encore une fois, elle n'avait jamais osé poser de questions, par peur de se faire rembarrer comme c'était souvent le cas. Mais pour cette fois, c'était lui qui en parlait et avouons le, cette histoire l'intriguait. Ehlana voulait en savoir plus, ça titillait son côté Serdaigle de comprendre ce phénomène une bonne fois pour toute.

Ehlana acquiesça à sa demande de vider les lieux. Elle attrapa la chemise pour la lui tendre et lui permettre d'entrer un premier bras. Son dévouement n'irait pas jusqu'à l'aider à se déshabiller et à remettre les vêtements qu'il portait avant d'essayer les nouveaux.


- Vu votre tête, le gérant comprendra très bien que vous portiez les vêtements avant d'avoir payé, expliqua-t-elle d'une voix qui ne permettait aucune contradiction.

Elle prenait les choses en main.
Quand il eut réintégré la chemise, Ehlana l'aida à tenir à peu près debout tout en prenant de sa main libre les autres vêtements qu'il avait eu l'intention d'essayer avant son malaise et ceux usités. Il n'avait pas eu le temps de les essayer mais tant pis. Advienne que pourra comme disait l'autre.


- Ça va mieux ? demanda-t-elle alors qu'il se dirigeait vers le comptoir derrière lequel se tenait une sorcière en robe rouge.

La préfète déposa les affaires devant elle et offrit à la vendeuse un sourire engageant bien que teinté d'un soupçon de crainte non feint pour une fois.


- Mon ami ne se sent pas bien, il s'est donc permis de garder les vêtements sur lui. On prend le tout, conclut-elle, tout en laissant de l'espace à Duncan pour règler les achats.
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 53
Gain de Gallions : 12534
Date d'inscription : 13/05/2008

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyMar 19 Mai 2009 - 22:26

PS: j'espère que cette fois ça va marcher....

Son regard suivait chaque fine bulle qui montait rejoindre le nuage de mousse qui avait failli déborder et laisser répandre sa bièraubeurre sur la table à laquelle il était assis avec Ehlana. La brûlure était encore là et faisait remonter de vieux souvenirs à la surface, bien plus vieux que ce que ne le laissait supposer sa fragile silhouette.

ça faisait bien cinq minutes qu'il y pensait, qu'il avait laissé la jeune fille prendre tout en charge pendant qu'il revivait son passé, bercé par sa douleur et ses désillusions.

Spoiler:
 

Il n'avait toujours pas décroché le moindre mot lorsqu'il mit mécaniquement la main à la poche pour régler la note de leurs boissons. Il se reconnecta automatiquement à la réalité, et regretta d'avoir laissé Ehlana pratiquement toute seule.

Il allait tou lui dire ou presque, alors elle avait intrêt à ouvrir grand ses oreilles car il ne répèterait pas.

- En 1997, j'ai fait partie d'une équipe de trois aurors à qui a été confiée la mission d'arrêter les quatre plus proches suivants de Voldemort qui étaient encore en liberté. Dans mon équipe il y avait Eusebio Taludo et Lannig Beresford, le père de Tuppence. Nous étions tous trois assez jeunes dans le métier. Lannig était un des rares avec Maugrey qui me fait confiance, un des rares à ne pas me juger.

Depuis quelques temps je sentais qu'il se passait quelques choses bizarres autour de moi. Quand j'étais en colère la plupart du temps, ou quand j'étais en danger. Des phénomènes inexpliqués se produisaient, et tous étaient en rappot avec les éléments.

Nous avons arrêté le premier Mangemort avec l'aide de Dumbledore. Mais nous l'avons vaincu grâce à un tremblement de terre. Je pèse mes mots. J'étais pris à la gorge, coincé contre un mur. Il s'est mis à trembler, le sol à bouger, et des briques sont tombées sur lui... J'ai pris ça pour de la chance.

C'était étrange. J'ai passé une bonne heure par la suite à discuter avec ce vieux sage à l'oeil qui brille. C'est lui qui m'a appris que j'étais élémentaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 849
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14782
Date d'inscription : 26/05/2006

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptySam 23 Mai 2009 - 17:47

La sorcière avait été charmante. Comme Ehlana l'avait prévu, elle n'avait fait aucune résistance après un seul coup d'œil vers Duncan. La Serdaigle le soutenait presque à moitié et après avoir payé, ils avaient tacitement prit la direction de la taverne sorcière. Ils en avaient bien besoin : Duncan n'était pas de la prime fraicheur et elle, elle commençait à avoir mal aux bras, entre le soutenir et porter les paquets. Ce n'était pas l'après-midi de ses rêves mais la tournure des événements était telle qu'Ehlana gardait pour elle ses geignements.

La préfète le laissa même dans son silence, préférant ne pas lui rappeler qu'elle était là et pas simplement un piquet mobile qui n'avait rien d'autre à faire que de le suivre à la trace comme un chien. Elle était plus inquiète qu'elle voulait bien le montrer. Entre ce qu'elle avait vécu, vu et supposé vis à vis de lui, elle n'arrivait pas à se détacher de ce sentiment. Raison aussi pour laquelle, s'il fallait le rappeler, elle se montrait autrement plus insolente que la majorité des élèves de Poudlard quand il était dans la peau d'un adulte.


La Serdaigle s'était peu à peu détachée du muet, pour observer avec une pointe d'envie les autres élèves qui profitaient de leur après-midi en compagnie de leurs amis. Elle avait depuis longtemps remarqué le groupe de filles de son année et de sa Maison. Lucy était avec elles et de là où Ehlana se trouvait, elle se disait qu'elles devaient tenir un conciliabule du type agents d'infiltration qui mettaient sur pied un plan pour sauver l'une des leurs. Oui, Ehlana devait bien malheureuse aux yeux de ses camarades.

Concentrée à envoyer des ondes 'Venez me sauver ! Youhou, je suis là ! Hey, vous m'voyez ?!', elle faillit lâcher sa bièraubeurre, surprise à entendre le son d'une voix qu'elle croyait définitivement envolée. Ehlana reposa prestement la boisson, reprenant une assise un peu plus présentable pour écouter le récit des jeunes années du si décrié Antiochus Ackroyd. Jamais elle n'aurait pensé avoir un jour le droit à un exposé de ce genre, tellement elle croyait qu'il n'existerait plus rien de ces quelques mois à jouer à l'adolescent en sa compagnie dès qu'il aurait recouvré sa véritable apparence ainsi que son âge réel. Maintenant, Ehlana avait l'impression qu'un fil -même supra-minuscule- les reliait et qui ne pourrait jamais être rompu.


- Moi aussi je vous fais confiance, la plupart du temps, confia-t-elle avec une naïveté confondante.

L'énoncé d'un tremblement de terre fit revenir une nouvelle fois à la surface les images du Combat Blanc et de la tornade qui avait ôté la vie à une sorcière. Il y avait cependant une chose...


- Et les tatouages jouent un rôle important ?

Elle n'avait jamais entendu dire qu'un élémentaliste avait besoin de tatouages pour contrôler les éléments. Elle n'y connaissait en fait rien, mais ça lui semblait assez bizarre pour qu'elle pose la question.
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 53
Gain de Gallions : 12534
Date d'inscription : 13/05/2008

Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? EmptyDim 21 Juin 2009 - 18:48

- C'est assez complexe. Aujourd'hui encore je n'ai pas fini de découvrir toute la magie qui lie mes tatouages. Le premier que j'ai fait faire se trouve sur ma nuque. Quand l'artiste exécutait son oeuvre, j'ai ressenti une viva chaleur brûler le tatouage, puis mon corps tout entier.
Je comptais me faire tatouer à chaque fois qu'un des quatre mangemorts serait arrêté. Ce que je ne savais pas, c'était que chaque tatouage symboliserait sur moi un élément. Le premier fut le feu.

Un sombre sorcier à la mine renfrognée bouscula la table et interrompit Antiochus dans son discours qui posa les paumes de ses mains sur la table pour la stabiliser. L'homme ne s'arrêta même pas et fila vers la sortie. Inexplicablement pour les autre clients, et quasiment inaperçu avec le tintamarre qui sévissait dans le pub, la table des deux adolescents se mit à trembler. Le professeur leva les mains et la table retrouva tout son calme. Ce sorcier là avait quelque chose de louche, c'était certain.

- Avec lui j'ai compris que ce simple dessin pouvait m'avertir du danger et me dire que le feu était l'élément le plus approprié à ma défense.

Ackroyd fit jour son index sur le rebord de son verre.


Spoiler:
 

-Tous mes tatouages fonctionnement de la même manière: une vive brûlure d'élément qui domine la situation et qui est capable de m'en rendre maître. Parfois je n'en ai pas besoin, mais c'est plutôt rare.

Encore tracassé par le sorcier qui les avait quitté, le professeur avait presque oublié sa douleur qui pourtant persistait.

- Sinon, ils me servent à canaliser colère et ressentiment pour m'empêcher de retomber dans la violence gratuite. Depuis mon intégration du corps des aurors, je n'ai plus produit d'avada...

Et à ce propos il en avait des choses à dire. Mais il ne pensait pas qu'un gamine soit la melleure oreille pour l'écouter car tout n'était pas rose comme le laissait supposer sa phrase. Elle en savait quelque chose puis qu'une de ses interventions vait coûté la vie à l'un de leurs adversaires lors du combat blanc.

Le silence alors s'installa. Antiochus repassait dans sa tête les années d'enfer qu'il avait passé pour sortir de ce cycle de violence. Il était parfaitement conscience qu'il avait juste sorti la tête de l'eau et que la moindre erreur lui serait fatale... Mais tant de peines étaient déjà derrière lui! Pour l'instant il ne pouvait pas basculer à nouveau. Le plus gros danger qui le guettait, comme il l'avait laissé comprendre à Ehlana, c'était ses accès de violence et ses montées d'adrénaline. C'étaitent eux qui pouvaient tout remettre en cause. Et si les éléments l'avaient sauvé jusqu'à présent, il avait quand même des dominantes qui le mettaient en danger. Les éléments n'étaient pas si neutres que ça... Le comprendrait-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Perdu(s)? Empty
MessageSujet: Re: Perdu(s)?   Perdu(s)? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdu(s)?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: Pré-au-Lard-
Sauter vers: