Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les filles et autres créatures bizarres (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
James O'Brian
Préfet
James O'Brian

Nombre de messages : 378
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13284
Date d'inscription : 08/10/2007

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyMer 12 Mar 2008 - 13:28

De nombreux jours étaient venus, avaient été vus, vécus et vaincus depuis la dernière Saint Valentin. Et James avait des difficultés à oublier ce qui s'y était passé. Pire, il se faisait du souci pour sa jeune et nouvelle amie.

Alors, considérant que suffisamment de temps s'était passé pour qu'une nouvelle rencontre impromptue soit agréable, le jeune homme se mit à rechercher la compagnie de Hailley. Il la croisa une fois en sortant de Soins aux Créatures Magiques mais il n'était définitivement pas d'humeur. Par péché d'orgueil. Parce qu'avec une allergie généralisée et une face qui avait viré au rouge granuleux, il préférait fuir tout contact. On [comprenez Jörgen) l'avait obligé à toucher un botruc. Un botruc, ça a des poils donc, ça fait pousser tout un tas de choses charmantes sur les peaux des O'Brian au moindre contact.
En résumé, il avait pris la fuite.
Une autre fois, il avait croisé son regard alors qu'il jouait au plus troll avec Jup et s'était pris une raclée pour cause d'inattention.

Mais aujourd'hui, avec ni Jup' ni Jörg' à l'horizon, du temps libre à foison et l'envie toute simple de passer un peu de temps avec elle (et de vérifier qu'elle allait bien), il avait fini par découvrir où se tenait son dernier cours de la journée, l'avait suivi et avait attendu qu'elle soit seule (c'est-à-dire après le repas du soir) pour la rejoindre.

Seulement, elle semblait rentrer dans la catégorie 100% fille puisqu'elle s'éternisait devant une assiette vide (ce en quoi elle se différenciait de la gente féminine style Jezabel), en pleine discussion (animée semblait-il) avec une camarade verte-et-argent. Il voulait bien l'attendre un peu mais pas non plus partir dans un remake de "En attendant Dogot" *.

Une prochaine fois peut-être.
Se refusant à être dépité, le jeune homme quitta lentement la Grande Salle, à la recherche de quelque chose à faire d'ici à l'heure du coucher.


Spoiler:
 


Dernière édition par James O'Brian le Ven 21 Mar 2008 - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14436
Date d'inscription : 18/08/2006

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyMer 12 Mar 2008 - 15:48

Les cours de soins aux créatures magiques, Hailley détestait ça. Elle trouvait ça inutile. A quoi servait donc la magie si les animaux ne pouvaient pas se débrouiller tout seul ? Aucun intérêt, et la deuxième année le fit bien remarquer en dormant en cours.
En même temps elle dormait tout le temps en cours. Sauf quand il y avait des TPs.

Depuis la St Valentin, elle n'avait pas reparlé à James. Mais elle voulait l'éviter. Elle avait un peu honte de son comportement ce jour là. Elle le savait elle n'avait pas été elle. Ce qui la dérangeait.
Elle croisait son regard par moment, lui faisait un sourire, mais éviter tout contact. Elle le savait si elle se retrouvait encore devant lui elle deviendrait toute rouge et aurait perdu l'usage de la parole.
Déjà lorsque ses yeux la regardaient elle devenait rouge, alors elle ne voulait pas risquer de se retrouver face à lui. Pour cela elle avait utilisé la tactique 'je me colle à mes copines pour faire fuir les garçons'. Et ça marchait.

Ce soir, au dîner, elle était en train de se lancer au défi avec une fille de sa maison : Elisa. Rassasiée, elle discutait joyeusement avec l'autre deuxième année.

"Pfeu t'es trop nulle, j'suis sûre que t'arriverais pas à changer en rose la couleur des chaussures de Rogue."

"Le directeur de maison ? Mais t'es complètement frappée Hailley. Essaye d'abord de marcher à reculons jusqu'à la salle commune, après on verra pour Rogue."

"Si je le fais, tu le feras ? Parole ?"

"Puisque je te le dis. Mais tu n'y arrivera pas."

"On va voir." Le Mowana

De ce pas, Hailley se leva se plaça dans le milieu de l'allée. Les autres maisons allaient se foutre d'elle, peut importe, du moment que James n'était pas là, et elle l'avait vu sortir peu avant.
Elle plaça Maeglin sur son épaule. Et commença sa marche en reculant. Elle adressa quelques paroles à Lisa.

"Si je réussit sans tomber jusqu'au dortoir, tu m'offres un paquet de Patacitrouille."

Elisa grimaça, elle allait encore débourser des Gallions pour Hailley.
Poussa la grande porte du dos, elle se retrouva dans le Grand Hall. Il faisait froid. Lisa devant elle, Hailley accéléra. Elle n'aperçue pas le visage grimaçant de Lisa.

BOUM !!!


Hailley, encore une fois les quatre fers en l'air, avec Maeglin accroché à son nez cette fois. En rouvrant les yeux elle aperçue une tête blonde.

affraid
James ... La cata... Et encore une fois il me voit par terre ...
Le Nanda


Elle devait être maudite. Merlin ne l'aimait pas, elle en était persuadée.
Néanmoins elle essaya d'articuler quelques mots juste avant de rougir.*

"Désolée... J'ai la fâcheuse manie de me trouver toujours au sol quand tu es là il faut croire ... Tu m'aides à me relever ?"

Elle tendit sa main droite vers lui.


Dernière édition par Hailley LaRoche Elda le Ven 23 Mai 2008 - 20:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ac-production.skyrock.com
James O'Brian
Préfet
James O'Brian

Nombre de messages : 378
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13284
Date d'inscription : 08/10/2007

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyJeu 13 Mar 2008 - 18:05

Bien que fana de divination, James n'était pas du style à penser que songer très fort à quelque chose l'amenait à se concrétiser. Merlin s'amusait à lui prouver qu'il avait tort puisqu'il venait de se faire tomber dessus par une:

"Hailley!"

Impression de déjà-vu. Le jeune homme ne put s'empêcher de sourire... et d'attraper sa main droite pour la faire revenir à une position qualifiée de décente.

"Ca tombe bien, je m'entraîne pour le job de chevalier servant..."

'Bouse!'

Il n'aurait peut-être pas été nécessaire de lui rappeler la discussion tenue quelques semaines plus tôt. S'il se souvenait bien, elle était allergique au mot chevalier et il n'avait pas envie de la voir verser des larmes une fois de plus. Par sa faute qui plus est. Il avait la très nette impression que les pleurs avaient sur lui une influence trollifiante. Il ne savait jamais comment réagir. Et c'était toujours extrêmement embarassant.

"Sinon, peut-être qu'on a un ennemi commun qui s'amuse à nous ridiculiser..."

'Troll! Troll! Troll!'

"Plus sérieusement, j'ai plein de temps devant, l'envie de le dilapider en bonne compagnie et... si tu n'as rien à faire..."

Un large geste du bras -celui qui ne tenait pas sa main (oups, sa main! la lâcher sans trop de précipitation suspecte)- qui disait que le château n'attendait qu'eux. Pas envie non plus qu'elle ait l'impression qu'il voulait lui forcer la main. Ou qu'il culpabilisait.
Passer un moment avec elle serait un bon moyen de vérifier qu'elle allait bien, tout simplement.
Prenant une voix de commentateur de Quidditch (ce qui, il s'en rendrait compte juste après, n'était pas non plus la meilleure idée qu'il ait jamais eue), il déclara d'un ton solennel qui frisait le ridicule:


"Au programme de ce soit, nous vous proposons:
1. une petite virée dans la forêt interdite. Bêtes poilues, plantes bizarres, frissons au rendez-vous...
2. soirée serdaigle, studieuse à la bibliothèque, avec permission exprès de baver sur les bouquins en dormant...
3. errer sans fin dans les couloirs dans un remake du cinémagic "Poudlard hanté"...
4. ou encore chercher comment dépasser le couvre-feu sans se prendre la punition du siècle... ou promenade catimini...
Alors, mademoiselle, votre choix?"


Dernière édition par James O'Brian le Ven 21 Mar 2008 - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14436
Date d'inscription : 18/08/2006

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyDim 16 Mar 2008 - 11:01

Debout, époussetant sa robe de sorcière, et écoutant les propos de James, elle évitait par tous les moyens son regard.

Bouse il doit penser à la St Valentin ... Bouse bouse bouse et re-bouse !

Elle se mordit la lèvre. Elle aurait voulu se trouver n'importe où, même dans le bureau de Rogue ou dans celui de Rusard en train de manger, mais pas là, pas avec lui, le souvenir de ce jour hantait son esprit.

"Oubli le chevalier servant, c'est plutôt d'un contre-sort que j'aurais besoin, j'ai la poisse avec moi. A tous les coups c'est ma soeur, elle peut pas me piffrer celle-là. Peut-être qu'elle t'aime pas non plus..."

Elle releva son regard vers lui...

J’ne veux pas rester près de toi James, je n’ai pas envie de me retrouver dans le même état que l'autre jour...

Oubli-moi.


Elle ne savait pas que son état du 14 février avait été dû à un filtre d’amour, elle pensait donc que c’était sa faute, ou celle de James.

"Tes informations sur moi sont fausses, je ne suis pas de bonne compagnie, je repousse les gens même.
Mais ... je n'ai rien à faire..."


Menteuse ! Tu as un devoir d'astronomie à finir.

L'envie d'être à des miles de lui, mais l'attraction, le baiser, cette chose qui, Hailley en avait l'impression l'unissait à lui.
Pourquoi ?
Non, elle ne voulait pas rester là. Elle recula d'un pas, cherchant du regard Elisa. Elle n'était plus là. Mince.
Une boule de poils la chatouilla dans le cou, Maeglin. Elle le prit entre les mains, le caressa, écoutant le programme que James lui proposait.

Elle ne savait pas quoi faire.
Mais une chose était sûre, il devait se faire des idées, et elle devait mettre fin à tout cela.

Merlin t'es qu'un pauvre troll ! T'es même pas foutu de guider les sorciers de là où tu es ! Pauvre nul !!

Elle sourit à James. Elle n’aimait pas devoir jouer avec les gens comme ça, et puis lui, il était son ami. Elle allait tout foutre en l'air.

"J'ai horreur de la forêt interdite, donc si tu veux ma mort, vas-y.
Je pense assez baver sur mes livres pendant les cours, donc on va laisser cette option de côté.
Quand au remake de "Poudlard hanté", je ne suis pas trop fan.
Donc il ne reste plus qu'à chercher à comment dépasser le couvre-feu sans se prendre la punition du siècle ou la promenade en catimini, sachant que l'un peut très bien se faire avec l'autre, je suis pour la quatrième proposition donc."


Même si je veux éviter la promenade en catimini...

Commençant la marche, elle n'avait aucune idée d'où elle se dirigerait. Elle laissa ce problème aux soins de James.


Dernière édition par Hailley LaRoche Elda le Ven 23 Mai 2008 - 20:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ac-production.skyrock.com
James O'Brian
Préfet
James O'Brian

Nombre de messages : 378
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13284
Date d'inscription : 08/10/2007

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyJeu 20 Mar 2008 - 13:57

Avec un sourire aux lèvres qui semblait ne plus vouloir le quitter quand son amie était dans les parages, James répondit, sans arrière-pensée (sans penser en fait):

"Je te proposerais bien une tentative de contre-sort mais j'aurais trop peur de me louper... Tu m'en voudrais beaucoup si t'avais soudain plus de cheveux, si tu veux mon avis malgré que..."

Sa phrase était et resterait tronqué. Il avait été trop maladroit. Il s'était pourtant promis de faire comme si de rien était. Comme si il ne savait pas. Enfin, bien sûr, il savait et agissait en conséquence mais il s'était promis de ne pas laisser sa langue s'en mêler. Ca commençait mal.
Avec un nouveau sourire -d'excuse, cette fois-, il tenta de lui faire comprendre ce pour quoi il ne trouverait pas les mots. Quelque chose qui ressemblait à un "excuse-moi", "je ne voulais pas"...
Il trouva dans ses paroles suivantes une bonne chance de se rattraper. Une fois de plus, de se rattraper à ses yeux, parce qu'en aucun cas, il ne dirait ce qu'il s'apprêtait à dire juste pour se faire pardonner. Ca tombait bien dans le continuum temporel, c'était tout.


"Et je te permets pas d'insulter mon amie. Sinon, ça veut dire que t'insultes aussi mon bon goût. Moi, j'aime passer du temps avec toi. Alors, c'est moi qui décide si j'ai envie de passer mon temps libre avec toi."

Un silence. Un grand sourire. Un moment où il se demandait s'il continuait dans la lancée sincère ou s'il se dirigeait vers les rives de l'humour pour dédramatiser la situation. Considérant qu'il n'aimait pas voir les gens qu'il aimait se déprécier, il rajouta une petite dose:

"C'est beaucoup plus sympa de passer un peu de temps avec toi qu'avec beaucoup d'autres filles de l'école..."

Un nouveau silence. Même dilemme. Mais changement d'option:

"Non. Je ne donnerais pas de noms. C'est trop compromettant."

Un clin d'oeil et un sourire plus tard, il en était rendu au plan de leur soirée.

"Parfait... C'était mon option préférée de toute façon."

Il lui emboîta le pas, sans vraiment savoir où ils se dirigeaient. Ca n'était pas vraiment très important. Il leur restait une petite demi-heure avant d'entrer dans l'illégalité.

"Alors, amie illicite, quelle place forte doit-on prendre?"

Puis, songeant que c'était lui, qui, après tout, était à l'origine de cette initiative, James se dit que c'était à lui de jouer au guide de haute montagne château magique.
Ca n'était pas la première fois qu'il se lançait dans ce genre d'aventure, mais c'était la première fois avec une novice en la matière. C'était beaucoup mieux. Avec Jörg' et Jup', ils avaient toujours tendance à se lancer dans des paris qui avaient le mérite d'être aussi stupides que sans intérêt. Avec un haussement de sourcils qui était une sorte d'invitation, il lança:


"Qu'est-ce que tu dis de la tour Nord?"

Avec un petit rire et sans vraiment attendre de réponse de sa part (de toute façon, il commençait à savoir que, si ça n'était pas à son goût, elle saurait le lui faire savoir), il attrapa sa jeune amie par la main et se dirigea tout bonnement vers les escaliers:

"En plus, il parait qu'il y a le fantôme William le coriace... Je l'ai jamais rencontré..."
Revenir en haut Aller en bas
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14436
Date d'inscription : 18/08/2006

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyDim 30 Mar 2008 - 0:35

"Touche à mes cheveux et je te ferai goûter de ma baguette."

Plaisanterie, mais avertissent tout de même. Les cheveux c'était quelque chose de dit 'sacré' dans sa famille. Une femme n'est pas une femme sans cheveux, et Hailley n'est pas encore une femme alors il vaut mieux qu'elle prenne soin de ses cheveux.

Mais passons, cela n'est pas très important.

"...Alors, c'est moi qui décide si j'ai envie de passer mon temps libre avec toi."

Elle reçut comme une enclume droit sur le coeur. Elle resta néanmoins de marbre, observant James. Elle n'était pas habituée à entendre des choses comme ça. Elevée dans une famille avec que des garçons, elle avait l'habitude d'entendre des choses gentilles de leurs part, mais en temps que membre d'une même famille, c'est différent que face à un garçon commun.

Ne me dis pas des choses comme ça, après je ne sais plus comment agir...

Elle ne dit rien d'autre à ce qu'il disait. D'un côté son coeur lui disait de répondre, de lui dire qu'elle aussi aimait sa présence, qu'il était certainement la personne la plus importante pour elle, qu'il était ... Mais aucun mot, aucun son n'arrivait à sortir de sa bouche.

Comment ça s'appelle cette chose ? Ce truc qui nous empêche de s'exprimer. Hailley avait parfois même du mal à respirer, elle étouffait, elle gérait très mal ce genre de chose.
Ses joues étaient devenues rouges, et elle s'empressa de mettre ses cheveux devant pour les cacher à James.

J'ai honte ...

Mais ses pas, suivit de ceux de James jouaient en sa faveur. Il ne savait pas où ils allaient, mais il trouva très vite. La conversation avait changé aussi, et elle en était heureuse.
Mais elle devait lui dire qu'elle n'était pas dans son état le jour de la St Valentin.
Un flash back survit alors dans la tête d'Hailley.
Ses lèvres, sur celles de James ...

Elle ferma ses yeux, crispa son visage.

Oubli cette image Hailley, Oubli, c'est pas bien de t'en souvenir, non non... Je ne peux pas l'oublier ...
No


Elle devait penser à autre chose. La tour Nord disait-il ? Parfait.

"Ça me convient. Je ne vais pas souvent là bas, jamais même ..."

Je dois lui dire ... C'est qui William ?

A chaque fois qu'elle tentait de lui parlait de CE jour, il parlait d'autre chose. Elle n'avait décidément pas de chance.
Elle soupira discrètement, enquilla d'un sourire.

"William le Coriace ? C'est qui ? Je n'ai jamais entendu parler de ce fantôme, mais je croyais qu'il y avait seulement le Baron Sanglant, la Dame Grise, Le Moine Gras, Nick-Quasi-Sans-Tête, Mimi Geignarde et Peeves comme fantôme dans le château ... Enfin seulement, ça fait déjà pas mal, surtout Peeves, il fait trois fantômes à lui tout seul."

Je lui dis maintenant ? Non ça serait changé brutalement de sujet. Mais en même temps ... Je ne sais pas ...

Elle se mordit à nouveau la lèvre. A force elle n'allait plus avoir de bouche.
D'un ton hésitant elle se lança tout de même.

"Dis, James ... Tu ..."

Il la coupa ...

Bouse !

Le Nanda


Dernière édition par Hailley LaRoche Elda le Ven 23 Mai 2008 - 20:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ac-production.skyrock.com
James O'Brian
Préfet
James O'Brian

Nombre de messages : 378
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13284
Date d'inscription : 08/10/2007

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyMer 2 Avr 2008 - 14:46

Un coup d'oeil auxdits cheveux d'Hailley et ce fut la révélation.
Naïvement peut-être, James n'avait jamais considéré les cheveux comme un paravent à émotion. Un éventail moderne en quelque sorte. Ouais. Bon. Certes. la découverte du Jour par James O'Brian. Il se coucherait moins troll ce soir.

Par réflexe plus que par réel tact, il se détourna aussi sec. Il n'avait pas à se faire inquisiteur. Si? Non. Continuer sur la lancée tout à fait badine qui ne causait de tort à personne et qui permet de nager tranquillement dans la banalité. Ton étonné, sourcil levé:


"T'as jamais été dans la tour Nord? Vraiment?"

Décidant de voir cette nouvelle comme positive, James lui décocha un sourire à pleines dents (sauf les dents de sagesse, elles étaient vraiment trop long):

"C'est ton baptème en quelque sorte. Génial!"

'Génial!'

Oui. Génial. Il le pensait vraiment. Il ne savait pas pourquoi mais l'idée de savoir qu'elle n'y avait jamais été avec personne d'autre que lui, lui faisait étonnamment plaisir.
Sans plus s'attarder sur cette étrange pensée, le jeune homme enchaîna immédiatement:


"Oh.. S'il n'y avait que cinq fantômes et un esprit frappeur (quoi que, je te l'accorde, Peeves en vaut au moins six), on s'ennuirait à Poudlard. Je me demande même si quelqu'un sait vraiment combien on en a.
William le Coriace... je l'ai vu, une fois, de loin, quand j'avais ton âge..."


'En fait, c'était quand même il y a longtemps...'

"D'après lui -quant à savoir si on peut se fier à sa parole...-, d'après lui, donc, il a tenu le siège de sa demeure à pré-au-Lard contre on ne sait quel envahisseur pendant une année entière. N'importe qui se serait rendu. Pas lui. Il a fini mort de faim."

Une moue sceptique plus tard, il conclut son histoire de quelques mots:

"Perso, je le soupçonne d'avoir brodé son histoire un soir de cafard et de s'être auto-surnommé William le Coriace... "

Arrivé près d'un escalier et en attendant qu'il arrive jusqu'à eux (ouais, comme les "Assensse-Soeurs" moldues), il se tourna à nouveau vers sa jeune amie, un clin d'oeil au bout des cils:

"Dis, James... Tu.."

"Mais tu garderas ça pour toi, hum?
Oups. Sorry, tu disais?"
Revenir en haut Aller en bas
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14436
Date d'inscription : 18/08/2006

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyMar 8 Avr 2008 - 20:17

Absorbée par le récit de James, sur William le Coriace lui avait fait oublier ce qu'elle voulait lui dire.
C'était étrange. Autant elle se souvenait de CE jour où elle avait fait la traversée de toutes les émotions possible, autant elle ne comprenait pas pourquoi aujourd'hui elle se sentait intimidée, peu entreprenante.
Elle était comme discrète...

Ça ne me ressemble pas...

Elle n'aimait pas ce sentiment. Il était étrange à son corps, il ne lui appartenait pas.
D'où venait-il ?
De CE jour.
Que faisait-il ?
Ça.
Pourquoi ?
Parce qu'on passe tous par là un jour où l'autre.

Je n'aime pas cette chose.

Le silence s'était installé entre les deux élèves. A cause d'Hailley, à cause de sa tête, à cause de ses pensées.
Elle en était gênée. Ce n'était pas habituel. Jamais elle n'avait été dans une telle situation. Pourquoi ? Tant de questions. Une bataille entre chaque mot et chaque phrase était dans tous les recoins de la tête d'Hailley. Elle n'arrivait plus à penser, ou alors elle pensait trop. C'était douloureux. Là au coeur, et là haut à la conscience.

Je n'aime pas cette chose.

Elle devait pourtant parler. Mais elle n'était qu'à moitié consciente de l'état dans lequel elle était. Non pas qu'elle avait bu. Ça jamais.
Elle soupira discrètement.
Devait-elle s'arrêter ou non pour lui parler ? Le regarder dans les yeux ou fuir son regard ? Et après ? Elle partirait ? Son coeur se resserra. Elle ne voulait pas partir. Ils devait défier le couvre feu.

Il l'avait dit ...

Elle se tortilla les doigts, non pas trop non plus, c'était gênant. Elle leva son regard, le posa sur le visage de James. Peut-être pour la dernière fois. Elle ouvra sa bouche. Peut-être pour la dernière fois. Elle lui parla. Certainement pour la dernière fois.

Qu'est ce que je dois lui dire déjà ?

Elle marchait toujours, en même temps que lui.

"Euh ... hum ...Désolée pour ce blanc, j'étais ... autre part."

Stupide.

"James, tu sais l'autre jour..."

Celui de la St Valentin.

"Je ne sais pas pourquoi, mais je n'étais pas tellement moi. C'est vrai habituellement je suis assez agitée..."

Sauf là.

"Enfin, je ne sais pas trop comment dire, je ne sais pas, je n'ai jamais su dire ce genre de chose. Je ne l'ai jamais dite en fait..."

Je ne suis qu'une débutante...

Elle regarda devant elle. Perdue. Déçue. La fin d'une belle histoire venait sans doute se terminer ici même. Dans la Tour Nord du château de Poudlard. Mais elle en avait quand même fait du chemin depuis le début. Elle avait commencé dans le parc pour finir dans une tour...


Dernière édition par Hailley LaRoche Elda le Dim 20 Avr 2008 - 10:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ac-production.skyrock.com
James O'Brian
Préfet
James O'Brian

Nombre de messages : 378
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13284
Date d'inscription : 08/10/2007

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyDim 13 Avr 2008 - 19:11

Par réflexe, James comblait le vide de conversation créé par Hailley par un amoncellement de mots plutôt inutile. Ca n'était pas vraiment qu'il aimait s'entendre parler, non. Ca n'était pas non plus qu'il se sentait gêné... Quoi que. Non, c'était surtout ce bête réflexe de quand vous venez d'une famille nombreuse et que vous avez notament partagé toute votre enfance et votre adolescence (et même votre dortoir, votre douche et votre table de petit déjeuner) avec deux copies conformes dont chacune semble vouloir atteindre en fin de journée le titre de "j'ai prononcé le plus de mots aujourd'hui et j'en suis fier". Jörg dans la catégorie "je dis le plus de trolleries", Jup' pour "je dis le plus de mots de plus de trois syllabes" et James... Bah, il ne savait pas vraiment. Dans la catégorie "j'ai envie de gagner" peut-être.

Il n'empêche que vint un moment où il ne trouva plus rien à dire et où le silence s'installa. Il n'allait quand même pas la torturer pour qu'elle parle. Oui, elle avait le droit de garder le silence. Lui, le silence ne l'avait jamais gêné. Un moment au calme n'avait jamais tué personne. Sauf quand il se demandait si la personne en face avait envie de parler mais se taisait pour respecter ce silence. Ou encore s'ennuyait mais n'osait pas l'avouer. Ou encore...
Bref, dans le silence, ce qui était gênant, c'était la présence des autres. Lui tout seul, il vivait le silence tout à fait bien.
Donc, question: et si Hailley s'ennuyait en sa compagnie?


'Je lui demande ou je fais comme si de rien n'était?'

Solution intermédiaire: la regarder. Mine de rien, on en apprenait pas mal sur les autres juste en se servant de ses deux yeux.
Il tourna donc les yeux vers elle (entre temps, l'escalier était arrivé et il faillit se vautrer comme une vieille chaussette parce qu'il avait fait un pas en avant en même temps et avait oublié la marche. Rassurez-vous, l'honneur était sauf), et c'est le moment qu'elle choisit pour retrouver l'usage de sa langue.


'J'ai l'air troll, moi, maintenant.'

Et il se sentit encore plus troll à mettre autant de temps à comprendre de quel jour il s'agissait. Pour comprendre tout court. En fait, il ne comprit pas.

"Euh..."

'Je devais comprendre quoi, moi, là?'

Essayant d'effacer toute expression de surprise de son visage, il déclara doucement:

"Hum. Je vois...
Euh, non, en fait, je vois rien du tout.
Quand tu dis que tu n'étais pas toi, tu veux dire que quelqu'un nous a fait une blague de Polynectar ou un truc du genre?"


'Pustules et cancrelats! Si ça se trouve, j'ai embrassé Resnald.' malade
Revenir en haut Aller en bas
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14436
Date d'inscription : 18/08/2006

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyMar 15 Avr 2008 - 21:33

Mince sourire sur le visage de la jeune Serpentard lorsque le Poufsouffle faillit chuter sur l’escalier. Cela lui faisait chaud au coeur de ne pas se sentir la seule troll en ce moment.

Quoi que ...

Il ne se souvenait pas de quel jour Hailley voulait parler. Ce n'était pourtant pas si compliqué que cela. Ils ne s'étaient réellement vus qu'une seule fois. Ce jour, celui de la St Valentin.
Hailley avait envie de lui balancer une gifle. Mais ça serait mettre en péril leur amitié. Non pas qu'elle n'était pas violente. Si. Enfin non. Seulement avec ceux qu'elle n'aimait pas, et encore c'était plus de l'affection collante qu'elle leur donnait. Comme le jour où Resnald lui avait piqué son Boursoufflet. Elle s'était accrochée à lui tant qu'elle n'avait pas récupéré Maeglin. Et Merlin le sait, elle détestait Resnald.

Elle devait lui répondre. Maintenant. Ne pas relaisser le silence dominer entre les deux élèves. Mais là, en ce moment, elle était vexée, frustrée. Peut-être qu'elle n'avait pas été assez explicite après tout ?

Je m'en fiche, il n'a rien compris ! Il est un troll !!!

Un troll incompréhensible. Mais pourtant ce jour de la St Valentin, il était si gentil, si doux...

Arrête d'y repenser ! Tu as dû le rêver ce jour !

Elle ouvrit la bouche, pour laisser sortir quelques mots, un peu brouillon.

Raaaaaaaah ! Il m'énerve !


Susceptibilité. Voilà le mot chef de tout l'être d'Hailley.

"Le jour de la Saint Valentin espèce de troll. Merci de me faire répéter ce que j'ai eu tant de mal à dire...
C'était bien moi ce jour là, mais je n'étais pas moi, enfin, je ne sais pas comment expliquer ça. Peut-être que c'était un coup de ma soeur. Elle a dû me faire boire un filtre d'amour ou autre chose. Enfin, si je ne l'aurais pas bu (si toutes fois c'était un filtre) rien de tout ce qu'il s'est passé ne serait arrivé."


La normalement tu dois me détester James. Mais s'il te plait ne me crie pas dessus...

Elle regarda à travers une fenêtre. La nuit était déjà tombée. Elle regarda autour d'elle. Il n'y avait personne.

Le couvre-feu est déjà passé ?

Elle regarda une nouvelle fois autour d'elle, comme si on la poursuivait. Elle regarda à nouveau devant elle, avec un visage neutre.
Puis. Un grand sourire avec les yeux mi-clos.

Cool ...


Dernière édition par Hailley LaRoche Elda le Dim 20 Avr 2008 - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ac-production.skyrock.com
James O'Brian
Préfet
James O'Brian

Nombre de messages : 378
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13284
Date d'inscription : 08/10/2007

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptySam 19 Avr 2008 - 20:33

Pour la première fois depuis qu'ils se connaissaient, James afficha grise mine. Bon, ses sautes d'humeur, il s'y était habitué. Il trouva même ça plutôt charmant. Merlin que les filles étaient ennuyeuses quand elle se contentaient de sourire et de répondre poliment quand on leur posait une question.
Vraiment grise. Lui. le "Monsieur je suis de bonne humeur, always and forever".


Y a pas à dire. Quand je me mets à faire des rimes, c'est soit tout bon soit tout... euh... moins bon.

Une seconde de silence avant de répondre. Manquerait plus qu'il balance une trollerie.

"Si je comprends bien... T'as jamais été amoureuse de moi."

Soudaine envie de se tourner vers le tableau qu'ils étaient en train de loger. Et de demander au chevalier qui y était représenté (et à qui il manquait deux doigts) si les filles était aussi tordues à son époque.

Foutu orgueil.
Ouais, ça faisait mal quelque part du côté du coeur. Ou alors son ego s'était furieusement implanté dans sa cage thoracique, côté poumon gauche. Très curieuse impression.
Ouais, depuis la dernière fois, il avait gardé cette image d'une Hailley amoureuse parce qu'il aimait bien ça et que c'était plutôt flatteur.
Et paf. Quelques mots et tout se retrouvait sans dessus dessous. Sans sens surtout. C'était bien les gens susceptibles, ça. Fallait surtout pas toucher à leur sacro-sainte sensibilité. Mais quand il s'agissait de celle des autres, rien à secouer. Du moment qu'eux, ils étaient épargnés...

Tout ce qui c'était passé, ça n'avait été qu'une mauvaise mise en scène? Il n'arrivait même pas à définir ce qu'il ressentait. C'était bête à dire et, jamais au grand jamais il ne l'aurait avoué (surtout pas maintenant) mais, quelque part, au fond de lui, il était déçu de cette chute brutale de sa personne dans l'sstime d'Hailley. Bah ouais, aimer quelqu'un d'amitié, c'était quand même au-dessous d'aimer quelqu'un d'amour. Ou alors, il avait rien compris à la vie. Et si encore il avait été sûr qu'elle l'aime bien comme ami.


Si ça se trouve, elle en a rien à foutre de moi. C'est pour ça qu'elle était pas ravie de me voir.

Pustules et cancrelats! Charmante soirée. Il aurait mieux fait d'aller se vautrer dans un fauteuil de sa salle commune comme un sage petit Poufsouffle.

Et pourtant.. Pourtant, il n'arrivait même pas à lui en vouloir. Enfin, si, un peu quand même. Mais, ça finirait par passer, il le savait. Après tout, c'était pas comme si elle avait supplié sa fichue soeur de la droguer. Il comprenait mieux le point de vue de Jörg sur Purdey maintenant.
C'était pas de sa faute à elle. Mais pas de sa faute à lui.


La question est: qu'est-ce qu'elle fait là, avec moi, si elle m'aime pas?

Certes, il avait un point de vue super manichéen. Entre le "je t'aime" et "je te hais", y avait une petite marge pour l'amitié, non? Espoir soudain.
Autant mettre les points sur les "i" dans tous les cas.


"OK."

Pas si facile. Il l'aimait bien, lui, Hailley. Il avait pas plus envie de l'envoyer balader qu'il n'avait eu envie de lui faire de la peine cette fameuse après-midi.

"Et.. Euh... Donc...

Elle souriait même pas. Elle le regardait même pas. Elle était devenue l'allégorie de la Suisse. Neutralité.

"Ca veut dire... Que t'as d'autres choses à faire que d'aller à la rencontre de William le Coriace avec moi?"

Pustules et cancrelats! Pourquoi sa voix s'était-elle teintée d'un soupçon de timidité?
...
Ah? Elle souriait? C'était bon signe, ça?
Revenir en haut Aller en bas
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14436
Date d'inscription : 18/08/2006

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyDim 20 Avr 2008 - 10:28

"Non."

Non elle ne l'aimait pas d'amour.
Elle l’aimait d’amitié.
Non elle ne le détestait pas.
Elle l’adorait pour ce qu’il était.
Non elle n'avait rien d'autre à faire.
Elle ne devait que rencontrer William le Coriace, avec lui.

Elle avait ressentit le froid qui s'était posé entre eux après qu'il est compris. C'est long à comprendre un garçon. Et quand ça comprend, ça fait mal. Pour lui ... Comme pour elle apparemment.
Mais pour elle, James était un ami, quelqu'un qu'elle appréciait beaucoup, énormément. Elle n'arrivait pas à définir ce sentiment. C'était comme quelque chose qu'on adore, dont on ne pourrait se passer. Un peu comme les friandises. Hailley ne pouvait pas s'en passer ... des friandises ... et aussi un peu de la présence de James ...

Je suis en train de le comparer à des bonbons ... c'est pas top ça ...

James était vexé d'avoir entendu ce qu'Hailley devait lui dire. Enfin c'était ce que pensait la jeune Serpentard. Il n'avait pas de quoi se vexer pourtant. Hailley n'était qu'en deuxième année, lui en cinquième année, ça aurait été le comble qu'elle soit vraiment amoureuse de lui. Parce que elle en était sûre, lui s'en serait foutu comme de son premier sortilège lancé.

Non, il vaut mieux qu'on reste ami. Et puis je ne sais même pas ce que veut dire le mot 'aimer' ...

Elle sentait qu'elle devait relancer l'ambiance. Elle ne voulait pas qu'à cause d'elle la soirée soit plombée, même si elle venait de lui dire quelque chose d'assez important. M'enfin. Elle voulait s'amuser, et avec lui. Juste avec lui.

"En effet j'ai autre chose à faire, d'important ..."

Comme mon devoir qui m'attend sagement dans la Salle Commune.

"J'ai dis à un ami, une personne que j'apprécie énormément, que je ne connaissais pas la tour Nord, et j'ai très envie d'y aller. Là bas. Avec cette personne ..."

Elle souriait. Elle jouait avec les mots. Elle voulait redonner le sourire à James. Elle voulait passer un bon moment. Comme le jour de la St Valentin.
Elle le regarda. Après plusieurs minutes en s'étant forcée de ne pas le regarder, elle le regardait de nouveau.

"Tu n'y vois pas d'inconvénients ?"

Si tu ne veux pas je te laisserais tranquille. Mais je n’ai pas envie de passer ma soirée à relater toute l'histoire du monde sorcier dans ma Salle Commune...

La tour Nord ne semblait plus très loin. Comment le savait-elle ? Simple : elle ne connaissait rien de ce qu'elle voyait. Le lieu était froid, un peu comme sans vie, ou alors c'était dû aux tableaux qui étaient lugubres.

Pas très attirant ....


Dernière édition par Hailley LaRoche Elda le Dim 1 Juin 2008 - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ac-production.skyrock.com
James O'Brian
Préfet
James O'Brian

Nombre de messages : 378
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13284
Date d'inscription : 08/10/2007

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptySam 26 Avr 2008 - 20:38

Avez-vous déjà vu un sourire faire ses bagages et prendre le large? Non? Alors observez bien la tête de James Olaf Mercure O'Brian en ce moment même.

...

Voilà. C'est exactement ça.

C'est pas une raison pour refaire ça chez vous les enfants.

Et comble de malchance, le sourire, avec son passeprt pour l'étarnger, entraînait avec lui la bonne humeur par sa main droite et la joie de vivre par sa main gauche. Ok, me direz-vous, un départ précipité de sourire ET de bonne humeur ET de joie de vivre, c'est un peu beaucoup pour une déception même pas amoureuse. L'est ainsi fait le James. Sans doute que la pensée d'avoir une admiratrice dans l'école lui réchauffait le coeur à ses moments perdus. C'est bête à dire, mais penser que quelqu'un pense à vous, ça vous fait tout de suite sentir moins seul.
Alors, parti dans la foulée imaginative comme il l'était, perdre d'un coup une amie et une admiractrice, ça vous fout un coup dans le ventre.

En plus, à part son "non" qu'il ne savait même pas à quoi rattacher, elle ne disait rien la petite Hailley.


'Tiens, et si je l'appelais 'petite', ça lui ferait les pieds.'

Oui, mais non. Il n'avait jamais été du genre mesquin-rancunier-vengeur (MRV pour les intimes). Et il allait pas commencer maintenant.
Théoriquement, c'était une fille bien élevée (mouaif) donc, elle daignerait au moins lui répondre. Au pire (mais vraiment au pire), il lui jetterait un "Rictusempra". C'est pas vraiment méchant un Rictusempra (en plus, ça fait les abdos et le rire rallonge l'espérance de vie, c'était même plutôt cool) et au bout d'un moment, tout le monde criait grâce.


'En tout cas Jörg, il le fait chaque fois.' Evil

James triturait donc sa baguette dans l'expectative avant de se rendre compte qu'il s'était arrêté au beau milieu d'un couloir et la regardait d'un air qu'il n'aurait pas aimer croiser dans le miroir le matin en se réveillant. Le jeune homme se reprit aussitôt et, à défaut d'une mine foncièrement aimable, afficha un air relativement neutre.

En effet j'ai autre chose à faire, d'important ...

Et l'air neutre en profita pour se faire la malle à son tour...

J'ai dis à un ami, une personne que j'apprécie énormément, que je ne connaissais pas la tour Nord, et j'ai très envie d'y aller. Là bas. Avec cette personne ...

Ah ben non! Il était juste parti chercher le sourire et la bonne humeur et la joie de vivre. Retour en force du trio! Le bonheur rend scroutt, vous le saviez, ça?

"Pour de vrai? De vrai de vrai?"

Je vous l'avais bien dit.
Pour un peu, il l'aurait embrassé. Sur la joue bien sûr, qu'est-ce que vous croyez? Sauf que, maintenant, c'est lui qui se retrouvait gêné vis-à-vis d'elle. Alors, non, il ne l'embrassa pas. Il se contenta de sourire (un peu niaisement) comme si on venait de lui annoncer qu'on lui offrait la saison intégrale des Kestrels en première classe.
Puis, reprenant contenance (pour dire la vérité, c'est la pensée de Jörg ou Jup le croisant avec cet air stupide qui le fit changer d'attitude), James grimaça. Sourit. Grimaça. Et enfin, arbora un air presque normal:


"Je pense que je vais survivre."

Pustules et cancrelats, il faisait même de l'humour. Pas drôle mais quand même.

"Ravi de garder ma coéquipière. Prête pour l'aventure mademoiselle?"

Il n'allait pas non plus s'épancher sur son état intérieur. C'étaitun truc de filles, ça. Non. Il lui attrapa la main (ouaip, oubliée la gêne) et escalada quatre-à-quatre les escaliers suivants. Une pause arrivés en haut. Un sourire. Un geste de la main sur le couloir qui partait à sa droite.

"On y est presque."

Un pas dans la bonne direction, avant le nouvel arrêt. Pire que le 'rétro' moldu de Londres. Il l'avait pris une fois (allez savoir comment lui et ses clones avaient réussi ce miracle) et était resté bouche ouverte une bonne delmi-heure à se rendre compte que le 'rétro' s'arrêtait vraiment toutes les deux minutes. Et que les gens descendaient. Bref.

"Une dernière chose, il parait que Willie aime qu'on lui donne du monseigneur... Un peu tordu le type, si tu veux mon avis..."

Une grimace amusée et...

_Qui est tordu?

Une voix qui tenait plutôt du mugissement.

'Ohoh...'

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14436
Date d'inscription : 18/08/2006

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyDim 4 Mai 2008 - 19:12

"Puisque je te le dis."

*C'est stupide un garçon par fois. On dit des filles, mais les garçons étaient pas mal dans leur genre eux aussi ...
James passait par toutes les émotions, c'était drôle de le voir comme ça. Hailley pensait que ça ne lui aurait fait ni chaud ni froid qu'elle ne soit pas amoureuse de lui. C'est vrai, il en avait plein des filles qui étaient amoureuses de lui. Dans son dortoir, il y en avait deux, dont une qui était en permanence à parler de lui. Toutes des accros du Quidditch, qui ne voient que les joueurs, et les attrapeurs. C'était le seul attrapeur qui faisait craquer la plus part des filles. Resnald n'avait pas autant de succès, son seul succès : Purdey. Hailley en venait à se demander si elle n'avait pas été prise par la pitié en voyant Mark à 15 ans n'ayant embrasser encore aucune fille.
Purdey c'était la seule à encourager Mark au Quidditch et encore elle le faisait pas, vu qu'elle était plus occupée par le souafle une fois sur le terrain.

J'aimerai bien qu'au prochain match James attrape le vif. Ça rabaisserait Resnald et j'irai venter les mérites de James devant son nez...

Ses pensées allaient dans tous les sens.*

"Ravi de garder ma coéquipière. Prête pour l'aventure mademoiselle?"

*James glissa sa main dans celle d'Hailley. Celle-ci eut un frisson. Elle se sentait stupide de réagir comme ça. Elle ne voulait rien ressentir pour James. Elle freinait ses émotions, parce qu'elle avait honte, qu'elle ne savait pas comment agir.
Elle sourit, pour cacher sa gêne, et le suivit. La gêne semblait passer de l'un à l'autre. Un coup Hailley, un coup Hailley, re-Hailley, re-James, ...
Vite, qu'elle repasse à James.

Il lui dit qu'ils étaient bientôt arrivés. Elle ne pouvait rien dire, elle ne connaissait pas les lieux. Elle s'imagina suivre des papillons. Ils ne disaient rien. Enfin Hailley ne disait rien, elle avait de nouveau perdu la parole. Elle voyait dans son imagination des papillons. Bleus, rouges, roses, dorées, violets...*

_Qui est tordu?

*Elle sursauta, lâcha inconsciemment la main de James pour la plaquer sur sa bouche. William le Coriace était là. C'était un tout petit fantôme (Un peu semblable au Roi Boo dans Mario Kart Wii), mais avec une vieille tête de chevalier, Il était tout petit, avait une barbe, une petite taille, des grandes mains, une toute petite taille, et il ne s'imposait que par sa voix...

Ah je comprends d'où il est coriace ... Pfeu minable le fantôme ...

Mais elle ne l’aimait pas trop ce fantôme. Elle se colla derrière James, et reglissa sa main dans la sienne. Elle n'avait pas peur, mais elle ne voulait pas se sentir seule.
Elle se mit sur la pointe des pieds, discrètement parce qu'elle sentait sur elle le regard de Monseigneur William le Coriace le tout petit fantôme trop naze, et chuchota tout aussi discrètement quelques mots à James.
Peut-être qu'elle allait l'effrayer ...*

"Dis, il est pas méchant ? Pas comme Peeves hein ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ac-production.skyrock.com
James O'Brian
Préfet
James O'Brian

Nombre de messages : 378
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13284
Date d'inscription : 08/10/2007

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyMar 6 Mai 2008 - 10:43

Le sourire un peu trop immense qu'il affichait à la réponse de Hailley fut volé par l'arrivée impromptue (et flottante) de THE William le Coriace.
La seule chose à laquelle il réussit à penser, c'était qu'il devait être super petit quand il l'avait apperçu trois ans auparavant. Parce que là, il était pas du tout du tout inquiétant. Plutôt amusant même. Seulement, ses sources étaient formelles, THE William le Coriace était vaniteux ET susceptible. Donc, lui éclater de rire au nez était pas du tout une bonne option. Même si c'était pas l'envie qui lui en manquait.

Il réussit à ne pas sourire en sentant Hailley se glisser derrière lui. A ne pas afficher un air satisfait. C'était plaisant d'être pris pour un bouclier vivant. Ca voulait dire qu'elle avait confiance. Enfin, c'était ainsi que James l'interprêtait.
Il serra donc sa main, doucement, histoire de dire "Hey! Je suis là. Pas de souci, je gère la situation.". Un crispement en réponse lui fit penser qu'il n'était peut-être pas aussi doué qu'il l'aurait souhaité en langage corporel. Apparement, il lui avait juste écrasé la main. Y avait mieux comme preuve de réconfort. Le Baten

Ou, peut-être que ses capacités divinatoires commençaient à se développer. Que son troisième oeil ou son septième sens avait senti que son amie était sur le point de...


'Faire une belle boulette.'

Ouais. Peut-être.
Parce que, lui, il était pas sûr que le fantôme ne l'ait pas entendu. Ledit fantôme fronça un sourcil (oui, un seul. L'éternité, ça vous laisse pas mal de temps pour développer des super-pouvoirs) en voyant les deux petits élèves se chuchoter des paroles.

Pas le temps de lui expliquer que William était un vrai fantôme et que, donc, il pouvait rien leur faire vraiment, contrairement à Peeves qui était un esprit frappeur. Ménager les susceptibilités d'abord, rassurer ensuite. Quoi que. Il préférait Hailley au vieux trucs qui flottait devant eux. Rassurer d'abord et ménager les susceptibilités ensuite?


_Jeunes gens, je n'apprécie pas beaucoup vos manières.

Trop tard pour les susceptibilités. Le fantôme les regardait déjà d'un oeil sombre (celui en dessous du fameux sourcil. Qu'est-ce que je vous disais à propos des super-pouvoirs?). Un mini demi-tour vers la jeune fille (décidément, elle pourrait bientôt être nommée sa tortureuse de cervicales préférées) pour lui chuchoter à son tour:

"Il peut rien te faire... enfin, pas vraiment..."

Trop rassurant le "preux chevalier".
Allez, on fait un effort. James inclina docilement la tête et...


"Euh... Bonjour..."

...

"...Monseigneur."

Valà. Le 100ème était pour toi.


Dernière édition par James O'Brian le Ven 16 Mai 2008 - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14436
Date d'inscription : 18/08/2006

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyLun 12 Mai 2008 - 0:08

"Aieuh ..."

Elle venait de ressentir, quelques secondes après qu'il lui ait pris la main, qu'il ne la lui serrait pas mais qu'il écrasait ses doigts. Elle crispa son visage, ferma ses yeux, et se força de ne pas crier. Elle chuchota à James, enfin chuchoter ... plus reprocher ...

"James ... Je t'aime bien tu sais ... Mais c'est pas une raison pour me détruire les doigts ..."

A cet instant il dû se rendre compte de son acte, car Hailley pu ressentir ses doigts tout engourdis, écrasés, et tous violets.

Il a faillit me tuer la main ... Le Nanda

Elle en avait oublié que le fantôme était là, et lorsqu'elle entendit James saluer gracieusement William le coriace, elle regarda le fantôme. Le visage neutre, elle fixait le fantôme. Pourquoi lui faire plaisir alors qu'il les avait accueillit comme de la pâté pour scrout. Il était là depuis combien de temps ? Longtemps ? Parfait. Il se devait au moins d'être aimable avec les autres habitants du château. M'enfin ...

"Bonsoir Mess..."

† Blop †


Une boule de poil noir et rose fit une interruption dans la phrase d'Hailley et entre les deux élèves et le fantôme. Le Boursoufflet d'Hailley, Maeglin venait de sauter de sa poche, et de voler de se jeter sur le fantôme le mur. Un scratch de Boursoufflet en direct live messieurs, dames.
Maeglin dégoulinait joliment sur le mur maintenant.
Hailley le savait détestant Mark, mais les fantômes également ... C'était une découverte.
La jeune Serpentard était figée, les yeux grands ouverts, les bras droits, le long du corps. Son Boursoufflet ...

Mon Boursoufflet ... pale

William le Coriace était en train de sortir des revendications, que personne ne respectait plus les gens du passé, qu’il n’y avait aucun respect, et tout le tralala qui est offert avec dans les cornets surprendre magiques.
Deux bonnes minutes après la sortie fracassante de Maeglin, Hailley se précipita pour ramasser son Boursoufflet. Il n'avait rien, mais avec des yeux en tourbillons. Il était KO ...
Le Baten
Hailley lui tapotait la joue.
Elle regarda le fantôme, le visage mécontent.

"Ça vous amuse de faire souffrir les animaux ? Sans coeur ... Oups, c'était pas fait exprès."

Les fantômes n’avaient plus de coeur, c'était vrai. Elle restait toute penaude. Elle regarda James. Elle lui fit un clin d’œil. En réalité elle était presque heureuse que son Boursoufflet se soit jeté sur le mur. Ainsi elle allait pouvoir embêter William, et cela, elle l’espérait, avec l’aide de James.


Dernière édition par Hailley LaRoche Elda le Mer 21 Mai 2008 - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ac-production.skyrock.com
James O'Brian
Préfet
James O'Brian

Nombre de messages : 378
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13284
Date d'inscription : 08/10/2007

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyVen 16 Mai 2008 - 17:56

'Ce boursouflet est un cauchemar ambulant.'

Il fallait qu'il fasse encore des siennes. Juste au moment où James était presque certain d'avoir repris le contrôle de la situation. Juste au moment où il était presque certain qu'il orientait la rencontre sur la voie de la diplomatie plutôt que de la négociation musclée.

D'un autre côté, la tête de William le Coriace valait tous les incidents diplomatiques du monde. Et le schplaf de Maeglin contre le mur.
Nan, là, c'était trop. C'était inhumain de demander à quelqu'un de rester poli et stoïc face à ça.
Conclusion? Une crise de rire qui allait rentrer dans l'histoire de Poudlard.
Qu'importent les egos mal embouchés, les fantômes susceptibles, les boursoufflets auto-assommés et les Hailley vexées?


'Les Hailley vexées? Je vais mourir. Avant mes 17 ans.'

MDR

Pas si grave.
Il mourrait heureux.

Il croisa le regard de Hailley. Essaya de se calmer. En vain.
Une petite jeune fille qui fait la leçon à un fantôme irritable, avouez... Non?
Et un fantôme qui lui retourne un regard noir. Enfin, gris, pour cause de transparence. Non? Toujours pas.

Bilan de la situation.
Le côté positif tout d'abord: il avait entraîné ses zygomatiques pour un bon mois.
Le côté négatif. Il allait avoir des courbatures. Il allait se faire laminer. A un tel point qu'il serait juste assez grand pour avoir une tombe dans le cimetière des Boursouflets.

Ci-gisent
Maeglin
boursouflet courageux et amical

James O'Brian
apprenti boursouflet
imbécile heureux



Seulement, entre un James qui était e train de signer sa condamnation à mort, un boursoufflet qui faisait un tête-à-tête avec le mur et une jeune fille qui s'inquiétait pour ledit boursouffler, THE William le Coriace commençait à se sentir délaissé et à perdre patience.
Un mugissement se fit entendre. Mugissement qui s'intensifia à la réplique que la petite fille osa lui adresser. Des reproches! A lui! William le Coriace! Preux défenseur! Chevalier sans peur et sans reproche! Etc!
Pendant un instant, il sembla rester sans voix.
Puis, dans un rugissement qui fit trembler les tableaux sur les murs:


_Jeune homme! Je vous défie! Vous m'avez outragé!

Et le James de rire de plus belle. Un duel... avec un fantôme...
Revenir en haut Aller en bas
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14436
Date d'inscription : 18/08/2006

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyDim 1 Juin 2008 - 15:06

"Maeglin ! Dis quelque chose, je sais pas explose, jette-toi contre le mur ... euh non pas ça en fait ... Mais bouge ..."

D'un côté elle était très inquiète pour son boursoufflet, même s'il était tout terrains, mais là ... Et puis elle se sentait heureuse aussi. James riait, et William le Coriace était fâché. En parlant du fantôme, celui là lançait un regard haineux la demoiselle de Serpentard. Elle ne fit rien face à ça.
Elle s'était assise en tailleur en plein milieu du couloir, posant son boursoufflet toujours KO contre les dalles froides du couloir.

Pfeu ... C'est une plaie ce boursoufflet ... Mais il est trop fort ... I love you

Visiblement James ne pouvait plus s'arrêter de rire. Elle resta amusée de le voir ainsi. Jusqu'au moment ou William, énervé, un peu trop susceptible lança un défi à James.
Hailley tourna sa tête vers lui, lentement. Elle le fixa (le fantôme), se pinça les lèvres pour ne pas exploser de rire. Mais le fou rire était plus fort que ça. Elle colla ses mains contre sa bouche pour exploser de rire. L'image de William contre James était trop drôle. Non pas pour James, mais pour l'autre, le transparent là ...

"Pardon ..."

Elle essaya de se ressaisir et de se calmer mais elle n'y arrivait qu'avec énormément de mal.

"Euh ... Vous compter le défier comment Monsieur le fantôme ? Parce que un duel magique ça va être un peu chaud pour vous non ? Moi je propose une partie de cache-cache. Ça devrait poser de problèmes à personne, enfin surtout pour vous."

Elle se rapprocha de James. Ce fantôme était vraiment cinglé. Maeglin était toujours sur le sol. Il commencer à gigoter.
Elle sourit, puis parla discrètement à James.

"J'ai une idée ... Enfin, si on veut. Soit je dope Maeglin avec des bonbons et il énervera William, ou alors tu l'affrontes et il se fera ridiculiser. Je ne vois pas comment un fantôme peut gagner sur n’importe quel défi face à un vivant. Après on peut le menacer de dire à toute l'école qu'il est minable."

*Elle le regarda, elle commençait à faire des plans étranges. C’était son côté Serpentard ça.

La nuit était sombre à présent. Si ils se faisaient prendre par le concierge ils étaient morts.

Ouais, au pire on dit que William le Coriace nous tenait en otage ...

"Mais tu as peut-être une autre idée ..."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ac-production.skyrock.com
James O'Brian
Préfet
James O'Brian

Nombre de messages : 378
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13284
Date d'inscription : 08/10/2007

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyVen 6 Juin 2008 - 13:40

'Wah! Hé! Jsuis pas mort!'

Ca, c'était la première constatation.

'Hailley rit.'

Deuxième constatation.

'C'est une belle journée.'

Ca serait tout pour aujourd'hui. Trois constatations en l'espace d'une demi-minute, ça fait quand même beaucoup. Faut assimiler, vous comprenez.
Mais non. Pas le temps, pas le temps. Sa jeune amie était déjà passée à la vitesse supérieure. Dans le genre "défenseuse-de-James-sans-défense". Plaisant. Très plaisant.
Grand sourire obrianesque.
Elle prenait les choses en main et elle le faisait bien. Et dire qu'il s'était approprié le titre de preux chevalier défenseur. Il était beau le preux chevalier défenseur... Vive la société moderne et le renversement des rôles!

Comble des bonnes nouvelles, Maeglin, vaillant boursoufflet de son état, était passé de trépas à vie. Les miracles existent, James était près de le jurer.
Et là, il allait exploser de bonheur (il était en train de se boursouffletiser peut-être) ou de rire, au choix, en sentant Hailley se glisser près de lui pour lui faire quelques suggestions. Il aimait beaucoup l'idée de défier William et de le ridiculiser. Flatteur pour l'ego tout ça.
Il lui adressa un immense sourire, prit un air goguenard et lança un regard à Sir William pour constater qu'il avait virer au gris "nuage d'orage", ce qui, s'il avait été encore humain, devait équivaloir à un beau rouge brique.

C'était bien parti tout ça.

Raclement de gorge.


"Sir William! J'accepte le défi!"

Ca commençait bien... James jeta un coup d'oeil à Hailley en quête d'approbation. Manquait l'inspiration.

"Et puisque je suis le défié, je choisis le défi."

William fronça les sourcils (oui, les deux, cette fois-ci), signalant par là-même que ça n'était pas tout à fait correct, chevaleresquement parlant. Mais était-ce de sa faute si on ne leur enseignait pas le "Code" à Poudlard? Non.
Choisir le défi.
'Je parie que je cours plus vite que vous'? Non.
'Celui qui avale le plus d'oeufs durs'? Non plus.


"Le premier qui immobilise l'autre. Tous les coups sont permis."

Et James de sortir nonchalemment sa baguette, de l'agiter doucement. Fair-play. Le temps de laisser un moment à "Willie" pour se préparer. Son ton n'attendait aucun râlerie.
Le fantôme finit par répondre d'un hochement de tête. Il était clair qu'il ne pouvait refuser sous prétexte de se voir taxer de nullité.
A Hailley qui était encore collée à lui, il murmura:


"Tu m'aides? Il faut le déconcentrer juste assez longtemps pour que je puisse lui lancer un Stupéfix sans qu'il s'en aperçoive."
Revenir en haut Aller en bas
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14436
Date d'inscription : 18/08/2006

Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) EmptyMar 24 Juin 2008 - 16:15

"Ça marche aussi sur les fantômes ce sortilège ?"

A vrai dire, Hailley ne s'y connaissait pas trop en fantômes. Ce n’était pas vraiment une chose qui l'attirait dans le monde magique. En même temps, ça faisait partie des "normalités" de son monde.
Le doute de savoir si le sortilège allait marcher. Au pire le sortilège allait le traverser et rebondir sur un d'eux.

Pas chouette...

Mais elle lui faisait confiance, donc elle ne dit rien de plus. Il voulait de l'aide. Pas de problème, elle avait son arme infaillible avec elle.
Grand ... très grand sourire en coin, très pas beaucoup discret.

"Je t'aide."

Elle fouilla dans ses poches, n'y trouva qu'une Patacitrouille.

Hum ... ça fera l'affaire.

Le bonbon dans sa main, elle regarda son boursoufflet. Il revenait à lui. Soupir (de nouveau) de soulagement de la demoiselle.

"Prépare-toi, ça va aller vite."

Elle s'accroupit, guettant tout de même le fantôme. Elle attrapa son boursoufflet de la main gauche, et de sa main droite elle lui mit un morceau de Patacitrouille dans la bouche.
Là c'était le plus marrant parce que le Boursoufflet ouvrit grand ses yeux. C'était comme s'il venait de refaire le plein d'énergie. Il explosa (sens figuré hein) et se jeta sur tous les murs. Hailley se le prit en pleine figure se qui la cloua au sol. Elle se colla par la suite contre le mur, protégeant son visage.
James devait agir vite. Maeglin n’allait pas rester dans cet état indéfiniment.
Pour expliquer cette situation, il fallait savoir que Maeglin avait la faculté d'exploser dès qui mangeait une sucrerie sorcière. Les moldus ne marchent pas.

"James, grouille, j'vais finir avec des hématomes partout."

En effet, le boursoufflet, volontairement ou non, elle l'ignorait venait souvent se cogner contre sa maitresse.
Elle ne pouvait voir le spectacle de William Stupéfixé.

Dommage...

Parallèlement à tout ça le temps devait certainement tourner. Elle ignorait l’heure qu’il était, mais de savoir qu’elle bravait un des interdits de l’école la réjouit.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ac-production.skyrock.com
Contenu sponsorisé




Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty
MessageSujet: Re: Les filles et autres créatures bizarres (PV)   Les filles et autres créatures bizarres (PV) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les filles et autres créatures bizarres (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 -
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Le Grand Hall-
Sauter vers: