Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 M'ANNIF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 28
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14050
Date d'inscription : 26/11/2006

M'ANNIF Empty
MessageSujet: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyDim 6 Jan 2008 - 16:41

Le grand jour était arrivé. Mais quel était-ce ? Mystère… Enfin, plus pour longtemps bien sûr !
A force discutions entre personnes de toutes les maisons ( Le Baten )… conversations qui dérivaient très légèrement quelques fois ( malade ) … une grande décision fut prise entre membres résistants au ministère :

- Il nous faut un nom !


Et ce fut la révélation ! La BRIME, eux, ils s’appelaient bien la BRIME ? Et bien, les élèves, eux, ils s’appelleraient, bin… Euh… Ce que… Comment ils z’allaient s’appeler d’abord ?
Et le débat repris jusqu’à une exclamation au dessus des autres :

- On sera le M’ANNIF !
- Trop bien !

Tout le monde était d’accord pour dire que ce nom était trop génial de tip-top mais…

- Ca veut dire quoi en fait ?

Et ce fut la décadence… Personne n’avait pensé au sens ! affraid La BRIME en avait bien un, lui… Même si beaucoup l’ignorait comme on put le remarquer lamentablement au cours de la réunion ( Le Egon ). Heureusement, outre la création des bouffondors et autres trolleries dites lors de la conversation et que je vous épargnerais, un serpentard trouva la solution à ce problème hyper majeur de première ligne !

- M’ANNIF : Mouv’ (pour faire jeun’s) Anti Noobs, Non Intellectuellement Formidable !
- Et mais nannnn ! C’est mwoua qu’il l’avait trouvé avant ! Bon d’accord pas en entier, mais bon !
- A moitié seulement mon vieux, tant pis pour toi !

Bref, la traduction fut adoptée par tous. Après le nom vint enfin l’action. Imaginez le cafouillage que seul trouver quelques lettres avaient provoqué et maintenant multipliez le par dix… Vous venez de comprendre comment se déroula l’échange verbal qui se devait de trouver que faire contre l’ennemi. Heureusement, nous pouvons d’hors et déjà vous rassurer sur ce point : il n’eut pas de morts et presque pas de blessés ( M'ANNIF 00000005 )… Un bilan tout à fait positif en somme. Et malgré toutes les difficultés, en se serrant les couil mains et en partageant idées et suggestions, les élèves finir par trouver ce qu’ils allaient faire…

- On va faire blocus !
- Dans le Grand Hall ! On bloque les portes pour empêcher que les employés du ministère entrent !
- Owè !
- Et, on peut aussi faire une grève de la faim, non ?

Bizarrement la dernière idée citée ici même déplut et fut rejetée sans ménagement par les mangeuses de nutella et autres gourmandes. Furieux2

- Pi on pourrait faire une méga fête !

Bizarrement l’idée plut et une foule d’idée s’enchaîna :

- Avec une piscine ! Tous en maillot !
- Le sable !

- Disco ! On dansera et tout et tout !
- Euh, je vous rappelle quand même qu’on est censé faire tomber le ministère. Pas s’amuser comme des fous…
- Et bin, on a qu’à faire l’entrée payante et la sortie aussi ! Chaque élève qui rentre doit nous soumettre une proposition pour nuire au ministère. A la sortie, on donne les missions ! Et voilà, deux en un ! Le Mowana

On avait ensuite fixé une date, une heure et l’information avait circulé… Mais seulement dans les oreilles dignes de confiance, bien sûr !

Le jour J, le 6 janvier , on trouvait donc un élève devant le Grand Hall qui semblait lire un magazine. Si on s’approchait de lui et qu’on lui racontait un moyen de nuire au ministère de la Magie, il te laissait entrer. Sinon ? Il te racontait des trolleries assez convaincantes pour te faire éviter le coin… Cette personne ? C’est moi, Althéa. Ange

Quand un bon groupe d’élèves… un très bon groupe même, fut réuni dans la salle, quelqu’un prit la parole. Il fallait fermer les portes. Les élèves combinèrent donc tous leurs efforts pour bloquer les battants de le Grand Hall jusqu’à nouvel ordre. Même la magie de deux personnes très douées pour cela ne vaincrait pas la magie combinée d’une bonne partie des élèves de Poudlard…

Que la fête commence !






=> Racontez nous toutes vos trolleries (Mark je te fais confiance >.<) ! Eclatez vous à donf, c’est l’annif de Poudlard !
Pour les courageux : vous pouvez faire un accrostiche avec "anni", ou "m’annif", ou ce que vous voulez ! Inventez-vous des contraintes sur le thème de l’anniversaire si vous le souhaitez !
On n’a pas 2 ans tous les jours ! cheers


Editer


Edit Hehet : Chers apprentis, ce sujet, s'il a lieu dans le hall, est considéré comme DJ. Hors, il est inadmissible de concevoir un sujet nawak Hj pour développer l'intrigue. Aussi, entre certains Darks, pour encourager votre mouvement de blocage, nous avons souhaité vous poser quelques contraintes supplémentaires: ne jamais mentionner les mots suivants : 'anniversaire', 'deux ans', 'forum' .
Cette liste peut être modifiée à tout moment.
Les seules références à l'anniversaire se feront en accrostiche ou en message caché. Bonne chance
Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine McEwan
Administrateur
Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1652
Age : 34
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 14439
Date d'inscription : 02/10/2006

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyLun 7 Jan 2008 - 18:00

Impresionnant. Tout simplement impressionant. Impressionant de voir comment le tout Poudlard se serait soudain les coudes face à l'envahisseur. Impressionant de voir les quatre maisons ainsi unies dans la détresse.

Jamais la foule n'était aussi nombreuse, hormis au repas de début et de fin d'année.
On n'avait jamais vu ça de mémoire de McEwan.
Y avait des Pouffy, des Serdy, des Gryffy et des Serpy. Côté à côte... .
Et toutes années confondues...
Un. Dix. Vingt. Cinquante. Il y avait...
Xaël qu'elle avait trainé là par la force de son maigre poignet...

Alex, Adrian, Allanah, Andrew, Adel,...
N'oublions pas ceux dissimulés dans un coin,
Ni les plus discrets qui attendaient patiemment...
Isis,
Voui... Et puis...
Et y avait même les préfets. Jo et Loevi.
Resnald et Leonhart.
Sakura et Elhana.
Althéa et Petit Lu.
Il y avait aussi le petit Grogan, Léa...
Restaient aussi les soeurs LaRoche-Elda,
Elliot, Evan, Evanna, Eneas, et tous les autres.... Un ou deux fantômes, quelques elfes...*

La foule quoi. Et qui disait foule, disait brouhaha d'enfer. Ca parlait de partout, ça haussait le ton, ça argumentait... mais au moins, ça bougeait...

Comme tout le monde présent dans le grand hall, elle était passée devant Althéa, avait sorti une histoire d'empoisonnement de jus de citrouille presque plausible et avait pénétré dans la salle alors presque vide. C'était l'avantage d'être dans les premières, on pouvait choisir sa place. McEwan la rouge se dirigea tout simplement vers une colonne qui bordait l'un des murs et se jucha sur son rebord.

Son sourire ne faisait que croître à mesure que les élèves étaient entrés dans la salle.

Liberté. Autonomie. Respect. Auto-arbitrage.
"Ils voulaient" leur enlever tout ça? Eux réagissait.
Etudier. Gérer. Organiser. Nuancer.
Il faudrait de tout pour instaurer la lutte.
Blocus. Animation. Trouble. Enquête. Négociation.
Il fallait tout envisager, tout prévoir.
Motivation. Entraide. Rassemblement. Coopération. Indépendance.
C'étaient les mots d'ordre du jour.

Quand il apparut que plus personne ne viendrait, tout le monde conjugua ses efforts et clôtura le lieu. Enfin seuls.
Puisqu'il fallait bien commencer quelque part, Mélusine se dressa sur sa petite bordure de pilier -posture somme toute très instable- et tenta d'attirer l'attention de la foule. Pas si facile vu les circonstances. Elle marmonna un sonorus, jugeant préférable de ne pas tenter le diable avec un informulé.


"Ahem... Bonjour à tous...
euh..."


Comme d'habitude, elle aurait mieux fait de laisser quelqu'un d'autre s'exprimer et rester à cogiter au jus de citrouille dans son coin... C'était pas son rôle de mener les gens, si?

"Le but de cette charmante petite réunion, en dehors de jouer aux pingouins dans Poudlard,... eh bien... Nous devons nous organiser... Contre les brimeurs qui ont envahis notre Poudlard. Ceci est notre première action. Blocuuuuuuuuus. On coupe la communication avec le reste du château. On empêche les cours. Sans élèves, pas de cours. Sans élèves, pas de Poudlard. Et euh..."

C'était pas franchement le moment mais Zyn sentit ses joues virer au rouge cramoisi. Définitivement, elle était plus faite pour l'action.

"Voilà..."

Pour les discours, elle repasserait. Elle avait oublié la moitié de ce qu'elle voulait dire. Avait écorché le reste. La nécessité de s'unir. De continuer ce qui avait commencé lors de la réunion du 26. De réfléchir à des actions efficaces. De s'organiser.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Bereby Blueberry
Ministère
Bereby Blueberry

Nombre de messages : 42
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 12986
Date d'inscription : 17/11/2007

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyMer 9 Jan 2008 - 22:16

Bereby applaudit. Ravageant! Irrésistible! Merci pour ce discours qui l'aurait presque fait pleurer. Epatant!

Une jeune fille lisait un magazine. L'Auror s'occupa de faire disparaître le magazine mais il conserva la jeune fille qui se trouvait derrière. C'était Althéa, effectivement. Après le sortilège du Saucisson que lui envoya Bereby, la Gryffondor paraissait désormais moins excitée. Ceci lui laissa le temps de s'occuper de ceux qui n'avaient pas fui. Sa baguette tomba donc ensuite et tout naturellement sur Mélusine McEwan. Il envoya un deuxième sortilège, "Petrificus Totalus", et son corps tomba au sol comme une statue de pierre.

D'autres pourraient éventuellement suivre le même chemin.

¤ La pêche est bonne. ¤

~ Pendant que ces deux jeunes filles vont me suivre pour un entretien sur leur réorientation, dit-il à ceux qui étaient présents, Je vous conseille de vous disperser, d'aller en cours ou de faire vos devoirs parce qu'il n'y aurait rien de plus dommageable pour la morale de l'histoire que de voir ces demoiselles renvoyées de l'école parce que vous, jeunes gens leurs camarades, n'auriez pas été de bons amis et de bons élèves. Je vous donne...

Il regarde sa montre comportant de multiples aiguilles trottant plus rapidement que l'écoulement des secondes. Il change de ton et celui-ci devient plus sec et moins condescendant:

~ ... dix secondes pour décamper vers vos salles communes. S'il reste un seul d'entre vous quand j'ai fini de compter jusqu'à 10, Althéa Belrin et Mélusine McEwan seront renvoyées. Tout bonnement.

Comment connaissait-il leurs noms? Mais voyons, le soir, amoureusement lové contre son épouse, Mister BlueBerry lisait et apprenait suffisamment sur Poudlard pour que rien ni personne ne leur échappe jamais. Et, foi d'Auror, ils avaient l'un et l'autre une mémoire hors du commun.

~ Un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah de Lansley
Personnage du futur
Noah de Lansley

Nombre de messages : 166
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12850
Date d'inscription : 01/01/2008

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyJeu 10 Jan 2008 - 14:35

En toute autre occasion, j'aurais été ravi de venir apporter mon aide à des amis. Moins pour montrer ce dont j'étais capable (je suis assez frimeur), que pour véritablement aider les amis en question. D'autant plus que visiblement le seul moyen de porter secours aux deux Gryffondor était de déguerpir d'ici et vite.

En plus, je sais même pas ce que je fiche ici, me dis-je en me souvenant que j'avais dans ma main la main d'une fille dont j'ignore la maison et avec laquelle je comptais vérifier les conseils de papa. Y'a pas de mal à se faire du bien. Et je préfère de loin découvrir les couloirs du sixième étage avec Laura - la fille - que me retrouver pétrifiée par Bobby.

Maman m'aurait flingué du regard pour ce que je vais faire. J'en suis pas fier (et pas honteux non plus...) mais après tout, cette McEwan, n'est-ce pas la même qui a vendu mon père? Si, je crois bien. Quelle que soit les choses qui ont pu arriver après entre eux, là je vais lui faire payer un petit chapitre...

- Laura, je te rejoins dans deux minutes... tire-toi d'ici, lui fis-je en sortant ma baguette au milieu du brouhaha qu'avait crée l'annonce de Bobby. Ca courrait dans tous les sens pour rejoindre sa salle commune. Seules McEwan et Belrin étaient immobiles et pour cause.

Waddiwasi! dis-je dans ma tête en m'assurant que personne ne me regarde - et personne ne me regarde. C'est fabuleux. Un fluide lumineux se traça jusqu'à Mélusine pétrifiée qui se trouvait à une dizaine de mètres de moi. Le sortilège eut pour effet de la faire rouler jusqu'aux pieds de BlueBerry qui trébucha dessus et tomba à la renverse.

Je range ma baguette et je fais comme tout le monde, je m'enfuis en courant. Je vais rejoindre Laura, en montant l'escalier du Hall et je la retrouve trop mignone, recroquevillée derrière la balustrade de l'escalier de marbre du premier étage.


Hufflepuff M'ANNIF B
16 ans - 6ème année
"Arrivé depuis septembre,
vous me connaissez sous le patronyme: Caleb Sutham"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bereby Blueberry
Ministère
Bereby Blueberry

Nombre de messages : 42
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 12986
Date d'inscription : 17/11/2007

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyVen 11 Jan 2008 - 18:03

Bereby trébucha sur l'une des gamines qui avait roulé jusqu'à ses pieds. Il se douta fort que cela n'arriva sans l'aide d'un sortilège quelconque mais il n'eut le temps d'éviter Mélusine si bien qu'il se retrouva très vite les fesses sur le carreau du Hall.

Furieux de ce que venait de faire un de ces petits plaisantins, il se releva de tout son soûl et fit léviter devant lui les deux corps pétrifiés des adolescentes. Une telle chose ne devait pas se reproduire. Il ne souhaitait perdre la face devant aucun de ces enfants turbulents.

Sa voix résonna une seconde fois à travers le hall.
Il poursuivit le décompte, surpris d'en voir encore devant lui. En tous les cas, en ce qui concernait le destin de Mélusine McEwan, l'inspecteur se promit que le soir même ce serait signé: renvoyée.


~ DEUX!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezabel Jackersson
Adulte
Jezabel Jackersson

Nombre de messages : 233
Age : 30
Maison : Gryffondor
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14028
Date d'inscription : 03/12/2006

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyVen 11 Jan 2008 - 20:03

Quand le Poudlard Express passe, les trolls le suivent des yeux. Jay avec son regard éberlué ressemblait à un troll qui regardait passer un train. Son regard était plein à craquer d'étonnement, elle en croyait pas ses yeux. Ces gens du ministère avaient de ces manière ! Et comment étaient ils parvenu à les trouver? Ils avaient pourtant été super discrets lorsque, suivant Mélusine à 49 sur la pointe des pieds, ils avaient traversé le grand hall.

Tout ce tumulte en un si grand jour!!!
Un peu que ce jour était grand! On venait de trouver un nom à la résistance!
Peut-être que ce nom était pas super mais au moins ils en avaient un
Unité et solidarité, c'était ce que représentait leur alliance
Du coup quand on voyait tout le monde fuir à grand enjambée on avait des questions à se poser
Ulric le Follingue et son radeau de la méduse sur le chef serai resté de plombs face à l'ennemi
Kingsley Shacklebolt n'aurait jamais fui!!!!
Un pour tous
et tous au abriiiiiiiiiiiiiiiiiiis

Jezabel n'avait jamais courru aussi vite. Elle regarda le corps de Mélusine rouler sur le sol avec un vrai dégoût, elle avait pas du tout envie d'être à sa place. Alors ce soir avant de s'endormir, par solidarité, elle ferait une prière à merlin:



"Petit Merlin Ange , pourvu que Mélusine me laisse la place de capitaine si elle est virée, ça serait super cool !"


Dernière édition par le Sam 12 Jan 2008 - 12:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sally-avernier.deviantart.com/gallery/
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 848
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14715
Date d'inscription : 26/05/2006

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyVen 11 Jan 2008 - 20:05

C'était quoi cette panique générale là ? Le Dwi Bizarrement, lors de la réunion qui s'était déroulée après la remise des cadeaux du BDE, tout le monde avait été partant pour faire ce blocus, et les voila qui s'enfuyait tous comme des froussards dès qu'un des membres du Ministère faisait son apparition. C'était quoi ces jeunes ?! Censuré

Althéa et Mélusine était hors jeu, attaqué par l'agent de la BRIME. Et puis, c'était quoi ses méthodes à la noix là ? Depuis quand on attaquait des élèves ? Furieux Leur mouvement avait été pacifique et tout venait de basculer à cause de la stupidité de cet idiot du Ministère. Et si elle mettait la main sur celui qui avait envoyé boulet Mélusine dans les pieds de Blueberry, elle lui ferait voir ce que c'était qu'une préfète en colère ! Elle lui conseillait grandement d'aller se planquer.

La préfète abandonna son coin pour se diriger vers Althéa, Mélusine et leur bourreau, évitant tous les élèves qui s'enfuyaient en direction de leur salle commune ou tout autre lieu où ils ne risquaient rien. Sans se soucier des conséquences, et parce qu'elle espérait malgré tout que certain ou certaine se réveillerait et n'oublierait pas qu'ils étaient de ceux qui avaient préparé le blocus, elle se planta devant celui qui tenait le futur de ses camarades Gryffondor entre ses mains.


Si vous les renvoyez, vous devrez renvoyer tout le monde - enfin, tous ceux qui sont encore présent Mefiant - parce qu'on ne bougera pas d'ici !

Ehlana avait levé les yeux vers le visage de son vis à vis. Poudlard sans élève, ce ne serait plus Poudlard. Caput l'école. Sacré coup pour le Ministère qui voulait 'purifier' les lieux en ôtant tout ce qui permettait aux élèves de se détendre, de décompresser des cours. Les études, ça allait bien cinq minutes. Ils avaient donc oublier leur jeunesse les deux zigotos envoyer par Scrimgeour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allanah Raines
Elève assidu
Allanah Raines

Nombre de messages : 296
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14235
Date d'inscription : 06/10/2006

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyVen 11 Jan 2008 - 20:38

* Renvoyé ? Elle avait bien entendu ? Idée intéressante (<= pour elle, pas pour Althéa et Mélusine) ... bien que ce qui se passait au même moment le soit plus encore. Lanah avait tenu sa parole en faisant ce pourquoi elle s'était engagée - certes aidée par sa préfète - et comme tous ceux qui avaient été au même endroit qu'elle lors de l'élaboration de ce blocus moldu à la sauce sorcière (sortilège et autre joyeuseté en plus), elle était venue participer au rassemblement.

Elle suivit à une distance respectable sa camarde Serdaigle jusque devant les envoyés du Ministère. Elle n'approuvait pas du tout leur méthode et son regard froid et fermé en disait beaucoup plus qu'un long discours. Quelque soit ce que leurs cerveaux pourraient bien inventer pour les obliger à courber le dos devant leurs décisions - comme cette intéressante idée d'être renvoyer - elle soutiendrait leur action. Comme tout le monde aurait dû le faire. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sandarea.azurforum.com/index.htm
Bereby Blueberry
Ministère
Bereby Blueberry

Nombre de messages : 42
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 12986
Date d'inscription : 17/11/2007

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyVen 11 Jan 2008 - 20:40

~ Trois...

La baguette balancée de droite à gauche, Bereby chassait des particules de poussière imaginaire lorsque, baissant la tête sur une jeune demoiselle, il constata que c'était bien à lui qu'elle essayait de s'exprimer. Il lui sourit avec déférence et remonta ses lunettes écaillées sur son nez, regarda autour de la dénommée Ehlana pour constater qu'il n'y avait personne d'autre qu'une autre jeune fille au regard vitreux.

~ De qui parlez-vous? se moqua-t-il en passant ses yeux sur Allanah comme si elle était transparente. Puis voyant briller l'insigne de la jeune fille sur sa robe de sorcier, il lui vint une idée. Il pointa sa baguette sur le coeur d'Ehlana avant qu'elle ne puisse entreprendre quoique ce soit:

~ Accio insigne! Quatre!

M'ANNIF Destinationpoudlard_prefserd
Interdition de la remettre dans ta signature.



L'insigne vint se loger dans le creux de sa paume. Il referma ses doigts dessus, tapota sa baguette sur son poing et quand il le rouvrit, l'insigne avait disparue. Elle se trouvait dès le lendemain sur la poitrine de quelqu'un d'autre, recruté par Geegee elle-même.

~ Je vous démets de vos fonctions. Vous ne montrez pas l'exemple et vous attirez vos amis dans un gouffre au fond duquel ils n'ont nul besoin de tomber. Vous êtes égoïste, miss Kalten. Vos envies de rébellion sont sottes et ne doivent pas porter préjudice au calme de l'établissement.

¤ Vous autres, adolescents et vos complexes de superhéros, vous me fatiguez. ¤

Sans un autre regard et avec un certain mépris pour cette préfète qui se pétendait de sa maison passée, BlueBerry se retourna:

~ Cinq!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Elève assidu
Loevi Leroy

Nombre de messages : 273
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13631
Date d'inscription : 16/04/2007

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyVen 11 Jan 2008 - 22:16

S'il y en avait bien une qui ne comprenait rien à ce qui se passait - mais alors vraiment rien à rien - c'était Loevi Leroy, préfète des Jaunes - peut-être plus pour très longtemps. Depuis le début de cette histoire elle s'était laissée entraîner sans trop saisir les tenants et les aboutissants de cette marée humaine élevée contre quoi ? Deux zigotos aux airs ahuris... qui braillaient des chiffres agrémentées de commentaires un peu méchants et chopant des insignes au passage - au moins ils savaient compter, à défaut de prendre de bonnes décisions.

Mélusine et Althéa risquaient d'être renvoyées. Elle avait au moins compris ça, ainsi que la grande perte que cela entraînerait pour le Quidditch. Les Gryffondor allaient galérer un moment. Ehlana destituée de son poste ? Là c'était le pompon sur la pompom. Et tout ça au milieu d'une débandade monstrueuse, une panique infernale, et la pauvre Loevi balotée en tous sens cherchait encore son nord et ce qu'elle devait en faire. Visiblement, fallait fuir. Hein quoi comment ? C'était quoi ce revirement soudain ?

Aïaïaïe ! Si ça partait comme ça cette espèce d'insurge à la noix de Marmomille... ! Elle avait encore en tête sa fugue de Noël dernier et elle ne savait pas trop l'effet boule de neige bleu électrique que ça pouvait donner si l'affaire parvenait aux oreilles de ces deux hurluberlus criards... Tous aux abris !

-Aux armes !

Oups, c'était pas le bon cri... Au lieu d'entamer un repli stratégique sous le cor solitaire d'une retraite aux flambeaux - ou pas - voilà qu'elle sonnait l'heure de la guerre... Là c'était elle que la panique gagnait ce coup-ci.

Boulette.



Edit : désolée j'ai dû aller trop vite. Erreur réparée Wink


Dernière édition par le Sam 12 Jan 2008 - 9:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Leonhart
Administrateur
Charlotte Leonhart

Nombre de messages : 1369
Age : 31
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année - Moon Shadow
Gain de Gallions : 14272
Date d'inscription : 29/10/2006

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptySam 12 Jan 2008 - 3:24

HJ : Hum... On ne le sait pas encore que Mélusine est renvoyée. On sait juste que si à 10 et qu'il y a encore du monde, Althéa et Mélu seront virées. Mais pour l'instant, Bereby n'a pas dit officiellement que Mélusine était renvoyée Wink

~†~

Juste à temps.
Ou pas.
Youhouh, ça ne sentait pas bon.
En effet, Bereby venait d'applaudir le discours de McEwan.
Uh ? Mais comment avait-il su.... ? Elle-même ne l'avait appris que par hasard.
Xaël, dans un couloir, qui expliquait à une élève de venir ici, et d'aller voir Belrin et son journal.

Aujourd'hui, 6 janvier, Charlotte avait hésité à venir.
Non pas parce qu'elle n'aurait rien à dire à Belrin, ce n'était pas un problème.
Non, c'était juste parce qu'elle préférait attendre encore de voir l'évolution des choses.
Impulsivité, mais il était certaines situations où il valait mieux être observateur.
Vouloir tenir tête au Ministère était légitime face aux répressions, mais pas comme ils le faisaient.
Effervescence, égarement, et ils faisaient n'importe quoi.
Rien, cela ne mènerait à rien s'ils continuaient ainsi.
Se rendaient-ils compte qu'ils avaient affaire au Ministère ? Ce n'était pas n'importe qui.
Alors Charlotte était venue, mais juste pour se tenir au courant.
Intransigeant, Blueberry annonca le renvoi des deux rousses si...
Rien que 10 secondes ?! C'était relativement court, tout de même.
Et maintenant, que faisait-elle ? Rester, ou filer ?

Dois-je rappeler que McEwan et Belrin n'étaient pas vraiment chères à son coeur ?
Pour Althéa, un striptease qui avait semé la pagaille dans son couple avec Sacha.

Même chose pour Mélusine qui avait condamné Sacha à Azkban lors du procès.
Est-ce que leur comportement méritait néanmoins une exclusion de Poudlard ?
Rapidité. Il allait falloir qu'elle se décide vite. Elle restait ou elle partait.
Choix. Ce n'était qu'une question de choix après tout.
Immobile. Deux secondes déjà et une McEwan au pied d'un inspecteur.

Ehlana se jeta dans la gueule du loup, suivie par Allanah Raines.
Timbrées. Faire face ainsi aux représentants du Ministère était un suicide.

La réponse ne se fit pas attendre. Et une Préfète de moins. Remplacée ou pas ?
Oula, ce n'était pas la bonne solution. Si le Ministère parvenait à remplacer chaque préfet...
Nul doute que les suivants seraient minutieusement choisis, obéissants et dociles...
Guère le choix, même si elle l'avait voulu, il était plus sage de ne pas rester.
Une autre Préfète s'avança. Leroy. Folle aussi. Ils n'avaient rien compris, ou étaient trolls.
Erreur, ils s'enlisaient dans leur bêtise. Partir. Maintenant.

Voilà que la jeune brune recula, se mêlant à la foule précipitée. Mais elle était calme.
Impassible. Il lui fallait plus qu'un mouvement de foule pour paniquer.
Elle regagna les cachots, la salle commune, par de petits chemins. Advienne que pourra...

~†~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/CharlotteLeonhart
Bereby Blueberry
Ministère
Bereby Blueberry

Nombre de messages : 42
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 12986
Date d'inscription : 17/11/2007

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptySam 12 Jan 2008 - 15:18

~ Six, poursuivit l'Auror en marchant de long en large près des deux corps pétrifiés. Il regardait ceux qui se pressaient de disparaître. Ceux qui hésitaient encore. Ceux qui avaient fait le choix le plus sage: ne pas faire empirer la situation et partir.

Une jeune fille de Poufsouffle essaya à son tour de faire résistance mais cette fois-ci Blueberry ne s'empressa pas pour lui porter son attention. Il avait toujours considéré cette maison comme étant la maison des suiveurs. Ils n'avaient aucune volonté qui leur était propre. Ils se greffaient aveuglément et strupidement aux actions des autres pour se donner belle présence et bonne conscience. Ils n'étaient bons qu'à créer des calendriers de jeunes filles en sous-vêtement. Pour Bereby, qui n'avait jamais eu d'amis de cette maison quand il fut à l'école, les élèves aux couleurs de Helga Poufsouffle avaient toujours été de trop. Ils étaient les inutiles, les rebus de la connaissance, les parias de l'intégration, des originaux sans saveur, des mièvres, des indécis, des lâches. Loyaux, certes, mais par crainte de changer d'avis ou de savoir faire des choix ingénieux.

Après un regard glacial qu'il n'arriva pas à camoufler, il finit par la déposséder de sa baguette:


~ Accio baguette.

L'objet suivit le même chemin que l'insigne de la préfète de Serdaigle.

~ Vous viendrez la chercher demain matin dans le bureau de votre directeur. Sept! Allez-vous en avant que votre présence ne rendre encore plus lourde la menace qui pèse sur vos deux caramades, déglutit-il difficilement en évitant de la regarder. Huit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 28
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14050
Date d'inscription : 26/11/2006

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptySam 12 Jan 2008 - 15:59

Althéa, suspendue en l'air essaya de se rapeller ce qui lui était arrivé. Après un petit discours de sa cap'taine Mélu', elle avait entendu quelqu'un applaudir. C'était de ces claquements de mains qui dénotent dans un hall soudain silencieux. Ironie du sort. Voilà que la BRIME était mêlée à eux. Ils étaient dans de beaux draps.

Nuls, ils avaient été nuls. Ils auraient du agir dans l'ombre et non à la lumière. Ils avaient présumé de leur force mais ne dit-on pas qu'on apprend dans ses erreurs ? Althéa s'était alors sentit ligotée. Elle ne pouvait plus bouger mais au moins elle pouvait observer la scène qui se déroulait devant elle : le magazine qu'elle tenait avant, avait en effet disparu. Elle reconnut de là ou provenait le bruit un des employé du ministère du nom de Bereby Blueberry si elle se souvenait bien. Il donna aux personnes rassemblées dans la grande pièce jusqu'à dix pour disparaître de sa vue. Les élèves ne se firent pas attendre et détalèrent dans les couloirs. Bonjour la solidarité. Malheureusement, les quelques résistants qui restèrent et protestèrent dont des collègues préfets et amis perdirent gros dans l'affaire. Leur insigne était retiré par exemple. Et tout cela pour quoi : pour rien. Car le bloccus aurait sûrement marché si tous les élèves étaient restés soudés. Ce n'était pas le cas.

N'importe quoi, tout le monde pensait seulement à sauver sa peau. Et en plus de cela, Althéa avait remarqué que son amie Mélusine était comme elle pétrifiée par terre. C'était d'ailleurs après que celle-ci se mette bizarrement, très bizarrement, à rouler sur l'employé du minsitère, que les deux jeunes filles s'étaient envolées dans les airs. En effet, Bereby Blueberry c'était retrouvé à la suite de cet accident le chaudron par terre. Un point très nagatif pour elles... Elle espèrait de tout coeur que cela n'aurait pas de répercution sur la punition de son amie. Car elles allaient déjà en baver alors s'ils avaient encore le malheur de mettre cela sur son compte, Mélusine était finie ! Enfin, celle-ci n'avait rien fait, non ? Il suffisait maintenant d'espérer que l'employé du minsitère n'ait pas la rancune tenace...

Inutilement c'est vrai mais elle ne pouvait s'en empêcher, Althéa avait une très forte envie de crier : "Partez, n'attendez pas ! Préparez la résistance avec plus de ruse et de manière moins voyante que cette fois-ci ! Car cela n'a pas marché... Mais il ne faut pas abandonner, non, il faut s'adapter !". Mais aucun son ne pouvait sortir de sa gorge. Et quand bien même, elle n'était pas sûre d'arriver à parler tellement son ventre était noué.

Voui, elle le reconnaissait, elle avait peur... Peur de ce qu'elles risquaient elle et Mélu', peur que les autres abandonnent, peur que la BRIME prenne encore plus de contrôle notamment avec les nouveaux préfets... Mais ce n'était pas pour cela qu'elle ne mettrait pas tout son coeur dans la bataille. Pour l'instant, il fallait éviter les dégats et se sortir de là. Jouer les héros maintenant ne servirait strictement à rien. Et qui sait, peut-être apprendrait-elle des choses quand son cas serait jugé... Mais il fallait vraiment le vouloir pour arriver à positiver dans sa position ! Elle ne croyait d'ailleurs pas vraiment ce qu'elle pensait, mais il lui semblait que c'était toujours mieux de se dire cela qu'autre chose...


Dernière édition par le Sam 12 Jan 2008 - 16:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léa Baldwin
Elève modèle
Léa Baldwin

Nombre de messages : 528
Age : 29
Maison : Gryffondor
Année : 6ème Année
Gain de Gallions : 14397
Date d'inscription : 10/08/2006

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptySam 12 Jan 2008 - 16:07

Oh la la, quel bazar…Ce n’était pas censé se passer comme ça. Cela ne devait pas en arriver là.

Bereby, du couple infernal avait surgi tout à coup
On eu le droit à des applaudissements, comme dans un cinémagic où le gentil a perdu…
Non, dans les cinémagics, il y avait toujours une solution…

A ce moment même, cela ressemblait plus à un cauchemar, il ne semblait pas avoir de solution.
Non seulement la M’ANNIF tombait à l’eau, mais en plus ses deux amies risquaient le renvoi.
Nul! ha ça il était le plus fort et il le savait.
Injuste! Poudlard deviendrait bientôt une prison…
Voir tout ça, la rendait malade...
Et en plus traiter ses amies de cette manière!
Rageant, il fallait bien l’admettre tout était fichu.
Seulement, il avait gagné une bataille pas la guerre!
Althéa et Mélusine auraient des ennuis si elle restait…
Ils n’en resteraient pas là, eux les élèves…
Reconnaître la défaite? Ça jamais !
Et l’ordre, c’est le respect des droits de tous !

Ehlana, malgré tout s’élança suivi d’Allanah discrète et Loévi beaucoup moins. Les sanctions s’abattirent et Léa en eut de la peine pour elles. Ils étaient tous pris au piège, tous. Et ses amies ne devaient pas être renvoyée, surtout pas. Ils n’avaient pas assez d’arguments, ni d’armes pour se défendre. Rester n’était pas prudent, il y avait d’autres moyens de faire valoir son opinion. Un regard noir à l’horrible agent super 0 et un départ vers la salle commune. Léa y passerait toute la journée, inquiète sur le sort de ses amies, elles ne méritaient pas ça. Injustice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-ink.skyrock.com
Ellys Orphens
Elève trouvant ses marques
Ellys Orphens

Nombre de messages : 194
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14064
Date d'inscription : 26/11/2006

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptySam 12 Jan 2008 - 16:28

" Triple gnome et double troll, mais qu'est-ce qu'il fout là le vilain méchant pas beau.... ?!!!

affraid "


Même si elle n'avait signé pour rien du tout, ni inscrit son nom nul part lors de la réunion de la "résistance", Ellys avait quand même était mise au courant de ce petit blocage improvisé-bordélique de ce 6 janvier.

Elle avait décidé de ne pas mettre son nom sur la feuille du qui-veut-faire-quoi parce qu'elle agirait quand elle en aurait envie. Et surtout comme elle en aurait envie.

La Poufsouffle n'aimait pas vraiment lorsque les choses étaient planifiées, qu'il fallait tout faire à la lettre, à la seconde près.
Elle préférait de loin l'improvisation et le chaos. Big Grin

Le zhorrible menaçait de renvoyer Althéa et Mélusine si tout le monde ne partait pas.


" Ellys, faut faire quelque chose ma fille. Sinon c'est la mort de la liberté. Le Baten "

Alors, la Miss Orphens alla se planquer derrière une statue.
Tandis qu'Ehlana s'avançait courageusement face à l'ennemi, suivie par Allanah, Ellys sortit sa baguette et la pointa sur sa gorge.
Comme elle l'avait fait quelques jours plus tôt, elle se lança un sort pour modifier sa voix, agrémenté d'un sonorus. Mais pas un mot ne sortit de sa bouche pour l'instant.

Aux grands maux, les grands remèdes.
Ellys sortit tout ce qu'elle avait dans ses poches.
Craie Traversine, non, pas utile ici.
Bombasouse, elle prenait.
Patacitrouilles, non, pas utile ici.
Bomb'encre, elle prenait.
Sucettes, non, pas utile ici.
Pétards suiveurs, elle prenait.
Plus un ou deux petits accessoires qu'elle avait eu en même temps que la craie Traversine.

Ehlana n'était plus préfète. Bouse, ça urgeait là !!!

La Poufsouffle fit rouler sur le sol, vers l'inspecteur, un petit objet rond. Ni vu ni connu dans la pagaille. L'objet s'immosibila mais rien ne se produisit. Patience.

Elle alluma ensuite un pétard et le dirigea droit vers Blueberry.
Que le spectacle commence !! cheers


- Longue vie à Poudlard libre !!!

Le pétard partit, à toute vitesse, se dirigeant droit vers l'agent de la BRIME alors qu'il venait de confisquer sa baguette à Loevi.
Une Bomb'encre dans la main, une Bombabouse dans l'autre, Ellys se leva et les balança une à une au beau milieu du Grand Hall.
Eh bam, une odeur nauséabonde.
Eh boum, l'objet rond au sol explosa dans un magnifique feu d'artifice multicolore. Des jets d'eau, sortant de l'objet, s'élevèrent tout autour de lui, sur un rayon de 5m.
Eh hop, pour colorer le tout, une Bomb'encre. Violet.
Pas mal !

Tout cela, ces objets, ce bordel, était bien la signature de la Miss Orphens, et même si les deux agents la reconnaissait dans cette pagaille (même si elle ne savait pas comment ils auraient pu), elle s'en fichait.
Elle pourrait partir la tête haute, une grosse trollerie à son actif.
Elle ne savait pas si Terrychou l'aurait approuvée mais au moins, elle aurait fait leur misère aux deux zhorribles.

Ellys se mit donc à courir après avoir excellait dans son domaine, direction les cachots, en se posant une question stupide.


" Ils se souviendront de moi comment, si je suis renvoyée ?
J'aurai droit à une statue à mon effigie, ou à une pancarte : "Ellys Orphens est passée par là, faîtes une trollerie chaque fois que vous lirez ces mots" ?
Ils ouvriront une boutique de farces et attrapes à mon nom ?

Mais Ellys, qu'est-ce que tu racontes ?! Ils t'ont même pas encore choppée... Le Dumby "


N'empêche qu'elle venait de signer son arrêt de mort. Ou de mettre sa tête à prix. Ou pire... 47
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bereby Blueberry
Ministère
Bereby Blueberry

Nombre de messages : 42
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 12986
Date d'inscription : 17/11/2007

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptySam 12 Jan 2008 - 17:44

~ Neuf...

Une pastille que Bereby reconnue tout de suite glissa près de lui sur le sol.

¤ PROTEGO! ¤

Un bouclier invisible se dressa entre lui et l'objet qui ne tarda pas à exploser. S'en suivirent Bomb'encre et autres naïvetés adolescentes, qui explosèrent au coeur de la tourmente, créant une fumée multicolore et pestilentielle. Pensaient-ils sincèrement faire reculer ou fuir un Auror avec des farces et attrapes? Derrière le bouclier où il se tenait, l'inspecteur de la BRIME avait aussi gardé les deux Gryffondor. Il attendit que cesse la cochue avant de prononcer le dernier nombre.

~ Dix.

Le grand hall était de nouveau silencieux. Une légère brume colorée flottait au raz du sol. Il ne restait que quelques silhouettes qui disparaissaient vers les sous-sols ou montaient les étages supérieurs. Bereby baissa sa baguette et remonta ses lunettes. Il fit un léger geste avec son poignet et le bouclier disparu. Une odeur infecte empestait le lieu et avait grandement participé à faire fuir le reste des élèves qui hésitaient encore.

~ Je vous prie, sincèrement, de rejoindre vos salles communes, dit-il assez bas en direction de ces silhouettes et appuyant avec exaspération sur toutes les syllabes.

¤ Locomotar barda... ¤

Les deux corps des élèves se mirent en mouvement.
Cinq minutes plus tard, le hall était vide.
Bereby Blueberry marcha tranquillement vers le bureau qu'on lui avait attribué, plaquant sa main libre devant son nez alors que l'odeur le suivit encore sur quelques vingtaine de mètres.

La porte du petit bureau circulaire qu'on leur avait attribué à sa femme et lui se referma derrière les trois personnes.

Le lendemain, l'annonce serait affichée sur un grand panneau de marbre gravé magiquement en lettres dorées et flottant près de l'entrée de la grande salle:


MELUSINE MCEWAN et ALTHEA BELRIN
sont renvoyées de l'école sans Conseil de discipline pour avoir entrainée avec elles une cinquantaine d'élèves à s'élever contre l'autorité de l'établissement.


M'ANNIF Prefgryf

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Grogan
Elève incontournable
Derek Grogan

Nombre de messages : 338
Age : 24
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 13497
Date d'inscription : 10/06/2007

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyLun 14 Jan 2008 - 5:54

(Désolé pour le retard, j'ai pas eu le courage de recommencer après avoir perdu mon post. Je me reprend...)

Derek était arrivé dans les premiers, avisé par Mélusine qu'un rassemblement avait lieu. Mais il ne croyait pas avoir affaire à une manifestation... Avec tous ces gens et tout ce bruit, ils se feraient certainement chopper.

Pour entrer, il avait proposer d'envoyer au ministère des biscuits d'Hagrid soumis à des sortilèges de dent creuse et de multiplication automatique, afin de tous leur casser les dents. Ils ne pourraient plus donner d'ordres ridicules ou envoyer des sorts à tout va...

Mais après le discours chambranlant de Mélusine -elle aurait dû lire sa feuille au lieu de tenter de le réciter par coeur- un agent, un seul, de la brime apparut et sema la zizanie. Ou le chaos, ça reste à voir.

N'empêche que l'effet était là : le petit Derek était resté stupéfié lorsqu'il avait vu Bereby ensorceler Mélusine et Althéa. C'était la colère qui l'immobilisait ainsi. Bien plus grande que celle qu'il avait un jour ressentit à l'égard de Charlotte ou de Roxanne.


"Il..."

Tout le monde se mettait à courir partout, bousculant sans vergogne l'aiglon, qui était mal tombé par terre et voyait défilé la scène entre les jambes de ses compatriotes qui disparaissaient rapidement. Il entendait les chiffres tombés, comme un glas.

"a"

Il entendit Ehlana affronter l'auror, apparement seule. Il entendit sa sanction si injuste : elle méritait d'être préfète! Une autre fille avait hurlé dans la salle, de prendre les armes. Mais il ne restait plus grand monde dans la pièce. Derek tenta de se relever, mais ses genoux lui faisaient terriblement mal.

"attaqué"

Lorsqu'il parvint finalement à se relever, des détonations se firent entendre, et n'importe quel élève aurait pu savoir qui en était la cause. Totalement violet (après le rose, c'est pas si mal...), il ne voyait plus rien. Il s'avança à tâtons.

"des"

Il toucha une balustrade. Il ne lui restait plus grand temps pour s'enfuir. Le plus sécuritaire était de ne pas renvoyer leur leadeuses. Mais trop tard. Le dix tomba comme la lame d'une guillotine sur la scolarité des deux lionnes, et tout sembla tomber dans un silence qui n'était pas que sonore.

"élèves!"

Derek s'essuya les yeux. Ce qu'il voyait n'avait aucun sens. Ils étaient censés être à Poudlard, dans une école. Pas dans le tiers-monde, ou l'on kidnappe des enfants sans raison véritable. Derek observa Oussama Bereby emporter les corps rouges hors de la pièce avec une aversion à le rendre malade. Ses petits poings gras étaient blancs de crispation et son visage blafard n'avait plus aucune apparence de bon vivant qu'on lui connaissait généralement. Il s'approcha de son-ex-préfète-qui-était-toujours-préfète-pour-lui.

-Ya que toi et Sakura que je considérerai comme mes préfètes. Toujours.

Puis, sans un mot de plus, il se dirigea vers les escaliers pour se rendre vers la tour des serdaigles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine McEwan
Administrateur
Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1652
Age : 34
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 14439
Date d'inscription : 02/10/2006

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyLun 14 Jan 2008 - 13:36

On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans.
On croit parce que le monde nous ouvre les bras qu'il nous appartient.
On se persuade que l'union fait la force.
On se dit qu'avec la foi, rien ne nous arrêtera.
On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans.
On n'est pas sérieux et on se trompe souvent.
Honte. Rage. Colère.

Diable. Comment était-il parvenu jusqu'à eux? Mélusine poussa un cri de rage.
Elle n'eut pas vraiment le temps d'en dire plus.
Un coup de baguette de l'affreux et elle se retrouva au sol, ridicule et bloquée.


"Xaurgruk..."

Bouse. Bouse. Bouse. Et triple bouse.
Et leur avenir dépendait de dix petites secondes? C'est tellement court dix secondes. Et pourtant ces dix-là lui parurent infinies.
Les élèves commençaient à partir en courant.
La jeune fille ne savait pas si elle devait en rire ou en pleurer.
Elle n'eut pas le temps de cogiter longtemps. Sans savoir comment elle se mit à rouler...
Se dirigeant tout droit sur l'affreux....

Aterrissant pile à ses pieds et l'envoyant valser au sol... Yes!
N'en déplaise aux autres, c'était sans doute son heure de gloire.
Niakniakniak... Ca méritait bien son nom sur une carte de chocogrenouille...
En un instant, Zyn avait oublié la baguette de Damoclès qui était suspendue au-dessus de sa tête.
Et elle eut presque envie de rire de la situation.


'Sans doute que c'est la dernière avant longtemps...'

Et tout d'un coup, tout lui retomba dessus. Le couperet au-dessus de la tête d'Althéa et elle-même. Même si elles n'étaient pas renvoyées, elles allaient en pâtir. Gravement. Elle s'en voulait d'avoir entraîné tout ce monde dans l'aventure.
Elle ressentit un petit coup au coeur aux paroles d'Allanah. Elle eut presque honte de se réjouir de voir que tout le monde ne s'enfuyait pas, risquait sa peau pour les deux Gryffondor. On lui aurait demandé qu'elle n'aurait su dire si elle encourageait les gens à partir ou à rester se battre. Chacun avec sa conscience au final, c'était peut-être plus simple. Elle, Mélusine, elle avait fait ce qui lui paraissait juste. Elle en paierait le prix. Elle pensa à James et se dépêcha d'orienter ses pensées vers autre chose. C'était déjà pas évident en temps normal, mais là. Elle pensa à sa mère, sa mère qui se battait pour qu'elle est une vie normale. Elle eut honte. Si elle se faisait renvoyer, comment est-ce qu'elle pourrait la regarder en face. Elle pensa à Des Lys et une nouvelle vague de honte l'envahit. Deux Gryffondor virées en moins de vingt-quatre heures. Ca n'était pas vraiment faire honneur à sa maison. Elle pensa à tous les autres. Au Quidditch. A la salle commune. A tous ses amis des autres maisons....
Un "Aux armes" lui redonna le courage. Tout n'était peut-être pas perdu, fini... Il y avait encore un peu d'espoir. Elle chercha le regard de sa soeur de douleur. Pas évident quand on ne peut pas bouger la tête. Et puis, ses pensées à elle étaient tellement confuses...
Et elle se retrouvait dans une petite bulle. Au-dehors, c'était le chaos. Amusant.
Presque.


"Dix."

Il y avait encore du monde.
Elles étaient finies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Roxanne Terya
Personnage Inactif
Roxanne Terya

Nombre de messages : 67
Maison : Gryffondor
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 13446
Date d'inscription : 15/06/2007

M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF EmptyLun 14 Jan 2008 - 22:23

Rowy était là. Depuis le début, elle avait assisté au discours et à l'intrusion de Blueberry joli. La jeune fille avait même participé à la bataille... Mais...

~ Dix.

Bouse de troll et gnome dedans ! Le temps était passé tellement vite !
Ouvrant et refermant la bouche, Roxanne ne sut que dire.
Non, c'était impossible à concevoir. Perdre sa préfète et sa capitaine...

Adieu trolleries en folies, Bereby chéri avait éradiqué la chose.
Notre Merlin, si vous existez, faites disparaitre cet affreux suppôt
Nuisible du ministère de la Magie !
Intérieurement, la petite brunette bouillonait.
Vivement qu'elle aille voir ailleurs si elle y était, la situation devenait
Exécrable. Mais elle ne quitterait Poudlard pour rien au monde... Car
Reflexion faite, elle était tout de même mieux ici que chez elle. Mais...
Sans les deux rouquines... Qu'allait donc devenir le collège ?
Après près de 4 ans d'un bonheur sans faille, l'enfer était de retour...
Incarné par BB d'amour, qui était plutôt charmant, il fallait bien l'avouer.
Rien qui ne vaille Sambre des Lys mais tout de même...
Et ce cher professeur Des Lys... Qu'allait-il faire ? Cette histoire allait faire couler de l'encre...

Déja, le décompte c'était terminé. C'était la fin. Roxanne le savait.
Poudlard n'était pas libre. Poudlard n'était plus libre...

En fin de compte, cette situation profitait à pas mal de gens. Il fallait se rendre à l'évidence : Plus de Capitaine, ni de Capitaine en second, le poste échouerait à une tierce personne, tout comme celui de préfète d'ailleurs. C'était dur. Mr Blueberry n'avait laissé aucune chances aux deux rouges, l'issue de la partie en avait été convenue d'avance.
Roxanne soupira et repartit dans les étages, des plans plein la tête. Elle n'allait pas laisser la BRIME lui pourrir la vie hein ?
Alors il fallait continuer... Boycott des cours, tout serait bon, Roxanne le savait. Mais en attendant...

Courage ! Fuyons ! Roxanne fila sans demander son reste vers sa salle commune Rouge et Or. Non sans un dernier cri, un tant soit peu ridicule mais bon... Longue vie à Poudlard Libre avait déja été pris... :

"- Heu... Vive Poudlard ! Et... Comme dirais Orphens : Longue vie à Poudlard Libre "

~ Roxanne ou le post étrange et tordu... Je voulais faire un accrostiche avec M'ANNIF pour mon cri de guerre mais j'ai pas trouvé Le Baten ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




M'ANNIF Empty
MessageSujet: Re: M'ANNIF   M'ANNIF Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
M'ANNIF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Le Grand Hall-
Sauter vers: