Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [Gryffondor] Camille Wright - 6ème année (16 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camille Wright
Personnage Inactif
Camille Wright

Nombre de messages : 15
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13866
Date d'inscription : 22/02/2007

[Gryffondor] Camille Wright - 6ème année (16 ans) Empty
MessageSujet: [Gryffondor] Camille Wright - 6ème année (16 ans)   [Gryffondor] Camille Wright - 6ème année (16 ans) EmptyDim 11 Mar 2007 - 16:00

1/ Identité:

Prénom : Camille
Nom : Wright
Sexe : F
Année d'intégration désirée : 14 , 15 , 16 ans
Nationalité/ville : Anglaise ( Londres )
Parents : Moldus


2/ Imaginez une petite histoire ou une petite anecdote à travers les pensées de votre personnage, le jour où il doit se rendre à Poudlard pour la première fois. Tâchez de glisser des événements de la vie de votre personnage, des caractéristiques de sa biographie pour commencer à le dessiner.

« J’aime j’aime la vie, même si c’est une folie. J’aime j’aime la viiiie, ne m’en veuillez pas, je suis née comme çaaa. Oooh, j’aime j’aime la vie ! »

La radio de son réveil s’était enclenchée et d’une poigne violente, la jeune blondinette balança son coussin sur la cause de ses malheurs de ce matin afin de le faire taire. Déjà se lever ? Elle ne pouvait le croire ! Pour Camille, la nuit venait seulement de commencer. Enfin, du moins elle en avait l’impression. Comme si elle venait de se glisser dans son lit alors que c’était il y a quelques heures. Pourquoi les nuits paraissaient si courtes ? Juste pour embêter les petites filles comme toi, Camille ! pensa-t-elle, se parlant à elle-même. Chose qu’elle faisait souvent d’ailleurs. Etant fille unique, elle avait pris l’habitude de parler toute seule, s’imaginant même un ami dans la pièce. Jusqu’au jour où elle rencontra effectivement quelqu’un que personne ne voyait, sauf elle. Ses parents croyant que c’était le fruit de son imagination n’osaient pas la contredire. Plus tard, Camille comprit que la personne à qui elle s’adressait n’était autre qu’un fantôme. Mais ça, elle préféra le cacher à ses parents, connaissant très bien les coutumes et les peurs des moldus. Le fantôme, prénommé François, avait une complicité étrange avec son amie. À deux, la jeune fille ne semblait plus être seule, et le fait qu’elle soit la seule à le voir était un plus ! Un jouet rien qu’à elle. C’est ainsi qu’elle pensait étant petite, mais le temps passant, la petite devenant grande commença à avoir de l’affection pour ce dernier si gentil avec elle. Mais l’amour entre un fantôme et une sorcière, ça n’existe pas !

« Lève-toi Camille, c’est le grand jour ! »

Dit une voix familière. C’était, en effet, François qui essayait de secouer Camille, trop endormie que pour se lever. La chipie se cacha sous les couvertures. Elle ne voulait pas quitter cet endroit, ce qui viendrait à quitter aussi son petit fantôme. Le jour où elle avait reçu cette invitation, elle ignorait encore tout de ce monde nouveau, mais François lui en avait déjà parlé brièvement. Celui-ci avait déjà deviné qu’elle irait à Poudlard, ayant participé à quelques faits étranges, comme les verres d’eau brisés sous un acte de colère.

« Allez Camomille, petite marmotte, faut te lever ! »
- J’veux pas ! Na !

Ils avaient déjà eu cette conversation des milliers de fois, et François ne savait que faire pour la convaincre de partir dans cette école où jadis il y avait fait ses études. Il avait commencé par lui expliquer les moindres recoins de Poudlard, son parc immense, son lac gigantesque, ses couloirs à n’en plus finir où il s’était perdu plus d’une fois. Elle avait été émerveillée par ses paroles, et ce fut sa seule motivation pour y aller.

Après que sa mère arriva pour la secouer un peu, Camille finit par se lever, s’habiller, et s’assit sur son lit, le visage démoralisé. Quitter un ami sans verser une larme, est-ce possible ? Pas pour Camille qui commençait à avoir des yeux humides.

« Ne pleure pas, je serai avec toi … toujours ! Et je t’attendrai ici, promis. »

Mais quand il faut y aller, il faut y aller. Ce fut ainsi que commença la journée de la jeune Camomille, surnom qui lui avait été donné depuis sa naissance. Aucun stress, juste de la tristesse. Et très vite, cette tristesse se remplaça par un émerveillement de fillette, observant pour la première fois les remparts du château, dans une barque au milieu d’un lac … Comme lui avait expliqué François.


3/ Quelles qualités doit avoir un étudiant de Poudlard pour se montrer digne sorcier ?

Avoir une âme de sorcier, et oui, quand on y est inscrit depuis sa naissance, c’est qu’on doit être un tout petit peu sorcier, non ? Le respect est une qualité importante pour tout sorcier, ainsi que la tolérance. En effet, vivant sur une planète ou le mélange entre sorciers et moldus est présent, on ne peut négliger ces deux qualités. Pouvoir accepter les autres, même s’ils ne sont pas comme les sorciers, c’est la moindre des choses. « Ne tolérons pas l’intolérance ! »

4/ Quels sont les trois choses les plus importantes dans votre vie?
La compagnie, le stress et la joie de vivre.

5/ Vous ne pourriez pas passer une journée sans...? François

6/ Votre personnage en quelques lignes

Description physique : Camille est une fille souriante, de long cheveux blond encadrant son visage resplendissant. Ses yeux bleus dégagent une espièglerie intrigante. De taille moyenne, un corps svelte, la jeune fille a une carrure féminine, … bref, tout de quoi ressembler à une fille !

Principales qualités: Son apparence ne trompe pas : elle semble un peu disjonctée, prête à faire n’importe quelle farce ou attrape. Elle se lance des défis à elle-même, profitant pleinement de la vie. En effet, ce n’est pas une grande bosseuse, préférant s’amuser, rire, jouer. Ce n’est pas pour autant qu’elle est stupide ! Elle peut se montrer perspicace et maligne. Toujours à s’attirer des ennuis, elle prend la vie comme un jeu amusant, délirant et plein de surprises, au plus grand malheur de ses parents. Quand il s’agit de braver les dangers, enfreindre les interdits, c’est toujours la première à foncer tête baissée, sans vraiment réfléchir et analyser la situation. C’est même à se demander si elle se rend compte qu’elle agit de façon dangereuse ! C’est sûrement son enfance qui lui a valu ce défaut ou cette qualité ? Qu’importe, pour elle, c’est une qualité précieuse qu’elle a souvent exploitée avec son ami François. Ce fantôme lui a appris à vivre comme si c’était chaque jour le dernier.
Elle est donc d’une gaieté étonnante, d’une énergie surprenante, d’une positivité incroyable, d’une générosité ahurissante, d’une simplicité … tout simplement ! Elle a beau donné l’impression de toujours être joyeuse, elle peut aussi être en colère. Néanmoins, ce trait de caractère apparaît rarement, voyant toujours le côté positif de l’affaire ! Mais quand il apparaît, vaut mieux laisser l’orage éclater et revenir quand le beau temps a fait surface.
Principaux défauts: Malgré toutes ces qualités, les défauts sont aussi présents. Camille est une jeune fille irresponsable, ne mesurant pas les dangers ou les limites. Trop franche et directe, elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense, ce qui lui font avoir plusieurs ennemis. Mais l’amitié ne prend pas une place fort importante dans son cœur. Pour elle, le principal c’est de vivre, … mais pas seule. La jeune fille a un besoin maladif d’être entourée de personne. Si ce n’est pas le cas, elle sombre dans une déprime et ne se gère plus. Le fait qu’elle ait été fille unique et toujours en compagnie de son fantôme est une explication à ce comportement étrange. Elle est aussi très têtue, une vraie tête de mule ! Impossible d’enlever quoi que ce soit de sa tête : quand elle veut quelque chose, elle fait tout pour l’obtenir. Attention aux crises quand elle ne l’obtient pas ! Trop gâtée par ses parents, elle est un peu capricieuse.

Hobbies magiques: Elle aime le quidditch. Le sport sorcier l’a toujours passionné. Cette adrénaline qui monte jusque dans les tempes quand le balai vibre à cause de la vitesse possible qu’il peut atteindre, c’est ce qu’aime Camille. Les duels sont aussi un hobby qu’elle apprécie beaucoup. Autrefois dans un club où des sorciers s’affrontaient pour le plaisir, la compétition était à son comble ! Le stress, le non-contrôle de soi, l’excitation, c’est tout ça que recherche notre jeune blondinette. Jeune fille ayant un tempérament de feu, vaut mieux ne pas la défier …
Hobbies non magiques: Le judo, son père étant professeur de Judo. Elle aime battre ses adversaires, et fait tout pour arriver à le faire ! L’équitation. Approcher un cheval, trouver la patience pour l’apprivoiser et pouvoir être maître de l’animal, trouver son point faible, jouer avec lui ! Toute une technique que Camille a su apprendre en raison de l’hobby de sa mère qui est les chevaux. Mais évidemment, ce qui intéresse Camille, c’est le galop sur la plage, à plusieurs kilomètres heure … et la compagnie d’un animal.

Elle aime: Manger, rire, s’amuser, le stress qui la pousse à faire des folies …
Elle déteste: Les gens qui la prennent de haut, les snobinards, les personnes qui ne disent pas ce qu’elles pensent. Les échecs, les cours, ça demande trop de réflection ... il faut de l'action pour Camille !

Situation familiale: Fille unique, a la chance de considérer son fantôme François comme un frère. Ses parents sont tout deux moldus, une mère tenant un ranch, et un père professeur de judo.

La vie avant Poudlard: Rien à dire de plus. Une jeune fille aimée par ses parents qui ne connaissent pas l’existence de son meilleur ami François. Une vie de moldue normale où elle apprit tout du monde des sorciers par son fantôme. La seule bizarrerie dans sa vie, c'est François.
La vie à Poudlard: Elle n’est pas aimée de beaucoup de personne. En effet, tout le monde la prend pour une folle, une fille stupide, irresponsable, brossant souvent les cours. Peu intéressante, en bref. Les professeurs ne l’apprécient pas beaucoup non plus pour le manque de présence qu’elle fait part lors de leurs cours, ainsi que des préparations rendues en quantité réduite. Malgré tout, elle arrive à se faire des amis qui apprécient la folie de la jeune fille, ainsi que son cran ! Généralement, ses amis savant à quoi s’en tenir car Camille n’est pas du genre à leur mentir sur ce qu’elle pense d’eux.

Mes matières préférées: Cours de Vol … rien d’autre. Etonnant ?




7/ Comment avez-vous connu le forum?

Par une amie, Charlotte Leonhart.
Revenir en haut Aller en bas
Choixpeau Magique
Administrateur
Choixpeau Magique

Nombre de messages : 339
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 15109
Date d'inscription : 06/01/2006

[Gryffondor] Camille Wright - 6ème année (16 ans) Empty
MessageSujet: Re: [Gryffondor] Camille Wright - 6ème année (16 ans)   [Gryffondor] Camille Wright - 6ème année (16 ans) EmptyDim 11 Mar 2007 - 18:51

Une tendance un peu forte à foncer sans réfléchir pourrait t’amener tout droit à des problèmes qui te dépasseraient. Je souhaite qu’en t’envoyant à Gryffondor tu puisses y apprendre à te modérer, partager ta tolérance avec une maison parfois en guère avec une autre…et pourquoi pas prendre goût au cours Big Grin

hj : -une bien belle répartition ! Tu pourra utiliser ta réponse à la question 6 comme base pour ta futur biographie.
-euh...bah rien sauf que j'espère que toi et Charlotte aurez l'occasion de vous croiser Le Enki
Revenir en haut Aller en bas
 
[Gryffondor] Camille Wright - 6ème année (16 ans)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: RP, biographies, répartitions-
Sauter vers: