Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Beaucoup de bruit pour rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maude Anderson
Personnage Inactif
Maude Anderson

Nombre de messages : 259
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14208
Date d'inscription : 04/10/2006

Beaucoup de bruit pour rien Empty
MessageSujet: Beaucoup de bruit pour rien   Beaucoup de bruit pour rien EmptyDim 8 Oct 2006 - 7:53

Maude remontait tranquillement les marches qui conduisaient de la salle commune des Poufsouffles au Grand Hall. Elle portait avec elle quelques livres très peu encombrants et se préparait à aller étudier dans la Grande Salle, comme à son habitude.

Pourtant, lorsqu'elle arriva au palier et qu'elle posa son pied dans le Grand Hall, elle remit aussitôt sa décision en doute. Il y avait, bien à la vue de tous, un échange verbal et visuel entre Ginny Weasley et Michaël Corner. Cet échange assez particulier ressemblait vraisemblablement à une dispute. Il était d'ordre public, même si vous n'étiez ni de la même maison, ni de la même année de ni l'un ni l'autre, que Ginny et Michaël avait formé un couple et que ce couple avait pris fin il n'y avait pas si longtemps.

Pas qu'elle fut intéressée par leurs bisbilles d'ex-couple, Maude observait tout de même la scène. Ce qui l'intéressait, c'était plutôt comment une foule pouvait se former aussi rapidement. Puisqu'il se formait bel et bien une foule autour des deux protagonistes. Un bel amas d'élèves qui s'entassaient en cercle pour mieux voir le spectacle. Chacun voulait évidemment être aux premières loges, mais pas Maude. Elle préférait de loin garder une certaine distance et regarder le tout d'un oeil plus... plus éloigné, voilà tout.

Mais bientôt pourtant, on ordonna gentiment (ou presque) aux élèves de se disperser et de continuer leur chemin. Les protagonistes n'étaient apparemment pas très contents de faire tourner autant de têtes (trop curieuses).

Toujours à l'écart, tout près de l'escalier qu'elle venait de monter, Maude constata les dégâts, détails qui lui avaient été cachés par l'agglomération des jeunes corps des élèves curieux passant dans le Grand Hall. Un peu d'eau, qu'on qualifia d'inondation?
'Déluge aurait sûrement été encore moins convaincant' pensa Maude. Elle se souvint alors de ce qu'elle avait prévu faire avant de rencontrer ce théâtre de rue. Elle reprit donc son chemin aussi tranquillement qu'elle avait monté les marches, regardant toujours Michaël et Ginny d'un air... totalement neutre.


Dernière édition par le Lun 9 Oct 2006 - 3:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14645
Date d'inscription : 13/05/2006

Beaucoup de bruit pour rien Empty
MessageSujet: Re: Beaucoup de bruit pour rien   Beaucoup de bruit pour rien EmptyDim 8 Oct 2006 - 19:05

Jonathan était passé faire un tour dans les serres, pour y retrouver du calme, afin de pouvoir écrire une lettre à sa soeurette adorée. Iris serait certainement heureuse d'apprendre tous ces menus détails qu'il y avait inscrit, à la fois par l'entremise de son coeur et de son esprit. Il avait même ensorceler son environnement, par une métamorphose assez complexe, pour qu'elle y soit plongée dès qu'elle ouvrira la lettre. Finalement, Jonathan replia et scella la lettre, remis son sac plein à craquer sur son dos et sortit des serres.

Il se retrouvait dans le parc, sous un soleil brillant dans un ciel parsemé de nuages ouateux, comme il les aimait tant. Quelques oiseaux pépiaient et gazouillaient dans les branches d'arbres solitaire. Jonathan gambada légèrement (autant que lui permettait la charge sur son dos...) Il s'arrêta un instant et cueilli une primevère qu'il étiola sans vergogne en sifflotant un air français, très léger et oisif.

"Elle m'a dit d'aller siffler là-haut sur la colline..."

Il se dirigeait toujours, lentement, vers son objectif premier : la grande porte du grand hall, à partir duquel il bifurquerait dans la grande salle pour y faire des devoirs. C'était un endroit qui était toujours tranquille, car très peu d'élèves pensaient à aller y étudier. Il monta donc à la volée (comme toujours) les quelques marches devant la porte de chêne, qui ouvrit précautionneusement, pour s'assurer de ne pas la pousser sur quelqu'un qu'il blesserait sans le vouloir... Il vit alors la crinière orange d'une amie, qu'il allait interpelé lorsqu'il entendit se disputer.

"Oups... c'est pas le bon moment je pense..."

Grâce à un léger mouvement latéral, Jonathan confirma ses soupçons : Michaël Corner, un jeune homme légèrement prétentieux, se trouvait face à Ginny. Tout le monde dans l’école savait que la jeune rouquine avait laissé Michaël il y avait encore peu de temps. Aussi, c’était presque devenu chose courante que d’entendre leurs prises de bec éclater un peu n’importe où dans le corridor. Par contre, jamais ils n’avaient rassemblés une aussi importante foule… Le tout Poudlard semblait être rassemblé. Ne prêtant pas attention à la chicane qui préoccupait la majorité des bavards jacasseurs curieux de Poudlard, Jonathan se mit à jouer des coudes pour s’ouvrir un chemin dans la foule.

-Excusez! Pardon! Laissez passer! Oups, désolé… ‘Scusez! Pardon! Désolé! Attention! Chaud devant!

"Tiens, celui-là il fonctionne…"


Par-dessus les têtes, Jo avait vu un parchemin brûler, puis la voix colérique de la rouquine avait jeté un sortilège d’apparition d’eau, probablement pour éteindre ledit feu. Puis, il s’était replongé en plein cœur de la foule qui avait subitement disparue. Il ne comprenais pas. Comment les curieuses commères poudlardiennes pouvaient s’en aller alors que les deux protagonistes étaient encore présents. Il observa la scène où s’était déroulée la scène de ménage. Un petit tas de cendres au milieu d’une flaque d’eau. Il tenta de sourire à Ginny, mais il était persuadé qu’elle ne le vit pas. Michaël se tenait face à elle, l’air ahuri, comme figé. Occupé à observer la scène en se demandant ce qui s’était passé exactement (après tout, Jo est aussi un Poudlardien…), il ne regardait pas où il se dirigeait et il heurta légèrement une jeune demoiselle délicate, de taille moyenne. Il se retourna aussitôt pour s’excuser. Mais son sac céda sous le poids de son contenu, déstabilisant Jo, qui vacilla un peu.

-Désolé, je vous avais pas v...

"Fichtre! On m’avait pourtant prévenu de ne pas remplir autant mon sac… C’est pas grave, je demanderai à une des filles de m’apprendre un sortilège de couture, même si je sais déjà que c’est peine perdu… au mieux, elles se proposeront peut-être pour le recoudre…"

-…u. Oups!
C’est pas ma journée, on dirait...


Petit rire nerveux. Petit rougissement. Passage de la main droite dans sa propre crinière de cheveux touffus. Regard rapide vers l’ancien couple. Puis, enfin, Jonathan retrace le visage. Ils se croisent parfois dans la salle commune. Il se souvient vaguement de sa répartition, il y avait 5 ou 6 ans. Sourire un peu moins nerveux, mais tout de même timide. Ils n’avaient pas encore eu l’occasion de discuter, ils étaient encore des inconnus et il lui fonce ainsi dedans. Si, au moins, ç’avait été Griselda ou Isis… Ou même Shanty ou Dimitri, ou Enki ou… Bref, si c’avait été quelqu’un qu’il connaissait déjà, ils en auraient ri. Mais là, comment réagir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Maude Anderson
Personnage Inactif
Maude Anderson

Nombre de messages : 259
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14208
Date d'inscription : 04/10/2006

Beaucoup de bruit pour rien Empty
MessageSujet: Re: Beaucoup de bruit pour rien   Beaucoup de bruit pour rien EmptyLun 9 Oct 2006 - 3:41

Son air neutre, pourtant se changea bientôt en surprise puisqu'on la heurta au passage. Ce que ça pouvait être exaspérant! Était-elle si difficile à remarquer que ça? Il lui semblait qu'on l'accrochait souvent, pour ne pas dire tout le temps. Au moins une fois aux deux jours. se dit-elle. Oui, c'était chose fréquente et Maude n'en restait pas moins surprise à chaque fois. Surtout que juste avant l'impact d'aujourd'hui, elle était occupée à observer deux jeunes gens se dévisager.

Donc, se faisant bousculer involontairement (espérait-elle), elle bascula légèrement vers l'avant et ses livres, pourtant très légers et peu nombreux, s'étalèrent par terre. À ses livres s'ajoutèrent ceux de la personne qui lui avait 'délicatement' foncé dessus.


"Oh quel gâchis..." laissa-t-elle tomber en regardant la marre solide sur le sol.

Elle ne trouvait pas la situation si terrible. Elle avait seulement de ces expressions soudaines que son cerveau lui envoyait pour ne pas rester muette. Elle se demandait souvent d'où lui venaient ces phrases sorties sans permission et qui ne reflétaient pas très bien ce qu'elle pensait. Or, elle aurait plutôt dû se demander qu'elle utilité son cerveau trouvait-il à lui faire dire n'importe quoi. Mais tant que ça n'en devenait pas malsain...

Bref, elle rit de bon coeur, se trouvant ridicule et se pencha sur le coup pour ramasser ses effets et ceux du garçon qui semblait un peu mal à l'aise. Ce n'était pas si grave, vraiment. Elle devrait par contre dire autre chose, sa seule parole prononcée n'invitant pas nécessairement à se sentir à l'aise.


"Une bibliothèque complète que voilà!"fit-elle maladroitement.

'Mais quelle réplique stupide! Je ne pouvais certainement pas faire mieux...' s'ironisa-t-elle à elle-même. Mais au fait, quelle importance qu'elle eut dit ou non quelque chose d'intelligent?!

Elle commençait à trier la flaque de livre et remarqua que le jeune homme tenait son sac vide... et déchiré. Elle laissa son triage pour un instant et se releva. C'est à ce moment qu'elle se souvint du garçon. C'était un Poufsouffle de 7e. Elle ne lui avait jamais vraiment parler pour la peine, mais il lui avait toujours semblé fort sympathique. Comme la plupart des Poufsouffles en somme.

Elle lui sourit et sortit sa baguette de sa robe qu'elle pointa sur le sac de... John? Non. Jonas? Non. Jonathan! Oui.


"Repariloseda!" lança-t-elle sans hésiter.

Et le sac se rafistola de par lui même. Usant ses vêtements à la corde, Maude avait depuis longtemps déjà appris le sort pour recoudre des coutures défaites.


"Je crois que ça ira mieux comme ça." dit-elle simplement en se ravisant juste à temps pour ne pas ajouter un clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14645
Date d'inscription : 13/05/2006

Beaucoup de bruit pour rien Empty
MessageSujet: Re: Beaucoup de bruit pour rien   Beaucoup de bruit pour rien EmptyLun 9 Oct 2006 - 4:53

Voilà qu'à ses propres cahiers s'étaient rajoutés ceux de la jeune femme. Jo tentais, alerte, de se souvenir, au moins, de son nom... mais il n'y parvenait pas. Son cerveau était bloqué sur le mode "Paralysie pour cause de honte"...
"Oh quel gâchis..."
Jonathan rougit de plus belle. Lui qui avait tenté de pitoyables excuses se pencha et ramassa ses livres. La jeune fille rit sincèrement, ce qui détendit Jonathan. Après tout, ce n'était pas bien méchant, ce qu'elle venait de dire. Des paroles échappées comme il a le don d'en dire... Oui, il a bien ce dont. Il se releva donc, ses livres calés sous son bras gauche, le droit tenant d'un air penaud le sac déchirer. Il ne se rendit pas immédiatement qu'il n'avait pas été très galant en laissant la jeune fille -mais quel était donc son nom???- ramasser ses choses par elle-même.

"Une bibliothèque complète que voilà!"
"Ouais merci, je sais... on m'a déjà dit..."pensa-t-il.

Son cerveau fit une petite moue. Il savait déjà qu'il en avait trop... Mais ce ton blagueur n'attirait pas l'antipathie. Il se rappela Purdey, à la bibliothèque, qu'il avait fait tombé de sa chaise. "Elle l'avait bien mérité" fit une petite voix au fond de Jonathan, qui sentait ses vicères se serrés de remords. Il avait énormément culpabilisé pour cet accident, et Purdey ne l'avait pas du tout aidé à se sentir à l'aise. Par contre, cette poufsouffle -Hammerson?- semblait vouloir le mettre à son aise, bien qu'elle le fasse assez maladroitement. Il repensa aussi à sa rencontre de Licinius et Léa. Il avait lancé que de se foncer dessus était le moyen le plus populaire de rencontrer des gens, à Poudlard... Il avait dit celà à la blague, mais il y avait une part de vérité. Et voilà qu'il faisait ce de quoi il s'était moqué. Il ne changera jamais : maladroit comme trois!

Elle se releva à son tour avant qu'il n'ait pu lui proposer son aide, puis elle tendit sa baguette vers son sac d'un air déterminé et prononça une formule qui sonnait comme du chinois pour Jo, et le sac se recousut aussitôt.


-'Faut que tu m'montres!Laissa-t-il sortir de ses lèvres sans s'en rendre compte.

Toute trace de timidité avait disparue, remplacée par de la curiosité, à 20 %, de la surprise à 30% et de l'admiration à 45%. Le 5% restant était une légère honte. Il se reprit rapidement. Il agita la tête, comme il avait l'habitude de faire pour se remettre les idées en place, se pinça le lobe d'oreille de sa main tenant le sac recousu, et répondit, d'un ton où perçait encore l'étonnement et l'admiration, ainsi qu'une immense gratitude :


-Oui. Oui, bien sûr que ça ira mieux.

N'ayant rien de mieux à offrir, il gratifia la jeune -il avait déjà oublié le nom- poufsouffle d'un sourire rayonnant. Puis il se rendit compte qu'il tenait toujours ses manuels, cahiers, notes, etc. sous son bras. Il se dépêcha de tout ranger dans son sac, en continuant de sourire à sa salvatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Maude Anderson
Personnage Inactif
Maude Anderson

Nombre de messages : 259
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14208
Date d'inscription : 04/10/2006

Beaucoup de bruit pour rien Empty
MessageSujet: Re: Beaucoup de bruit pour rien   Beaucoup de bruit pour rien EmptyLun 9 Oct 2006 - 17:21

Un petit rire de circonstance s'était échappé de Maude lorsque le jeune homme du nom de Jonathan (c'était bien ça?) lui avait demandé de lui montrer la formule. Elle n'était pas bien compliquée à vrai dire. C'était pratiquement comme le Reparo, mais avec quelques modifications pour reproduire la tâche précise des doigts fins d'une bonne couturière.

Mais à l'expression du Poufsouffle, Maude crut deviner que son sac devait le lâcher assez souvent. Pouvait-on dire régulièrement? Elle ne le savait pas, et ne voulait plus le savoir puisqu'une autre question lui perçait l'esprit.
'Abordait-il tout le monde de cette façon?' Le coup de foncer dans quelqu'un était un classique. On le voyait dans presque tous les films américains 'dignes' de ce nom. Ça la fit d'autant plus sourire, parce qu'elle souriait déjà, évidemment. Elle souriait tout le temps, ou presque. Sûrement que certains élèves moins jovials s'étaient longtemps demandé pourquoi elle souriait autant. Elle n'aurait pu leur répondre bien clairement.

Elle regarda ce Jonathan. Jonathan qui déjà? Tout d'un coup, elle rougit de honte. Quelle tête en l'air elle pouvait être! C'était un champion de leur maison! Elle en était cramoisie. Elle n'avait même pas reconnu leur champion... Bon, elle n'était pas de ces fervents participants aux événements publics, mais tout de même... elle aurait dû savoir! Elle se sentit devenir encore plus maladroite et bredouilla un léger:


"Oh hum... ben... quand tu beux, euh veux! Oui, pour le sac. Je veux dire, le sort. Humpf... ahah.

Oui, elle avait le don d'avoir l'air intelligente. Ce qu'elle pouvait se sentir mal à l'aise maintenant! Pourquoi n'avait-elle pas pu rester dans l'ignorance de l'identitié du garçon?? Jonathan Mateo... Merde!

Elle lui sourit timidement et après une brève salutation, se dirigea d'un pas pressé vers la Grande Salle. Là au moins, elle pourrait se 'complaire' dans sa honte aussi longtemps qu'elle le voudrait plutôt que de rester plantée là comme une belle cruche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14645
Date d'inscription : 13/05/2006

Beaucoup de bruit pour rien Empty
MessageSujet: Re: Beaucoup de bruit pour rien   Beaucoup de bruit pour rien EmptyVen 20 Oct 2006 - 17:36

Se relevant après avoir coincé son dernier manuel dans son sac, en manquant de peu d'écraser sa bouteille d'encre bleue, il regarda la demoiselle et rit avec elle, aussi légèrement qu'elle le faisait. Il est bien connu que le rire apaise les âmes et détruit les barrières. Aussi, Jonathan se sentait déjà plus léger et amical. Moins anxieux et défensif, en somme... Lorsqu'ils eurent terminé de pouffer, ils arborèrent tous deux un petit sourire. Au contraire de Jonathan, par contre, la jeune femme avait un sourire brillant et non béat. Elle semblait penser à quelquechose de comique, probablement ledit incident... Il tourna la tête vers son amie, Ginny, qui demandait à son ex copain de quelles circonstances il parlait. Bien qu'ils ne parlaient plus très fort, la foule s'était assez dissipée pour que Jonathan et la collègue devant lui entendent très bien la conversation. Le jeune homme rougit des oreilles à cette pensée qu'il faisait les mémères...

Lorsqu'il détourna rapidement le regard de ces deux larcins, la poufsouffle était devenue toute rouge. On aurait dit un radis souriant... Espérant qu'elle ne faisait pas de légilimencie (avec une telle image, elle l'aurait étripé!), il allait lui demander si tout allait bien, mais elle lui répondit d'abord. il avait partiellement oublié sa demande. La réponse de la jeune fille ne fut pas des plus claires, mais malgré les bredouillements, Jonathan parvint à comprendre l'essentiel...
Mais voilà qu'elle s'était déjà retournée et allait vers la grande salle. Jonathan la rejoignit en trottinant, tout heureux, puis lui offrit :


-Tout de suite, ca te dirait? Sinon, je veux bien manger, et regarder ça après. Mais euh... je dois t'avertir que je suis... hum... plutôt ... mauvais en sortilège. Merci beaucoup, ... euh...


Il avait donné son avertissement à voix de plus en plus basse, puis avait rougit à un tel point qu'il était persuadé qu'il était désormais roux, et non plus brun. Il venait de dévoiler à sa comparse qu'il ne connaissait pas son nom. Si il était chanceux, elle ne connaîtrait pas le sien non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Maude Anderson
Personnage Inactif
Maude Anderson

Nombre de messages : 259
Age : 33
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14208
Date d'inscription : 04/10/2006

Beaucoup de bruit pour rien Empty
MessageSujet: Re: Beaucoup de bruit pour rien   Beaucoup de bruit pour rien EmptyMar 24 Oct 2006 - 9:13

Se dirigeant résolument vers la Grande Salle, Maude était bien convaincue de se moquer d'elle-même dès qu'elle aurait atteint la table des Poufsouffle et qu'elle se s'y aurait assise. Mais bientôt, elle entendit des trottinements de souris derrière elle qui la rejoignirent bien assez vite. C'était Jonathan qui semblait près pour sa leçon de couture magique. Elle remit donc à plus tard ses auto-moqueries. Peut-être ce soir, dans le dortoit juste avant de dormir. Au moins, là, personne ne vous voit et vous pouvez bien faire ce que vous voulez, même vous indignez sur vous-même. Ce soir oui puisqu'elle ne pouvait pas maintenant.

Heureusement pour elle, sa joyeuse couleur de radis l'avait quittée avant que le jeune homme ne l'eut rejoint. Voulant inconsciemment éviter de rougir à nouveau, Maude ne se risqua pas à lever les yeux vers le Poufsouffle. Elle se contenta de regarder le sol où elle mettait les pieds comme elle savait si humblement le faire. Mais après tout, pourquoi devait-elle se sentir gênée? Il n'y avait aucune raison de l'être! Un champion était un élève comme tous les autres, à l'exception qu'il devait avoir certaines aptitudes qui lui octroyait la chance d'être un champion. Ce n'était guère un prophète, ni un sorcier hyper-puissant. Ce n'était qu'un élève doué et apprécié.

Suite à ces réflexions, Maude leva alors les yeux vers Jonathan qui lui avait parlé.


-Tout de suite, ca te dirait? Sinon, je veux bien manger, et regarder ça après. Mais euh... je dois t'avertir que je suis... hum... plutôt ... mauvais en sortilège. Merci beaucoup, ... euh...

Elle lui répondit d'abord machinalement qu'elle s'appellait Maude, très peu concernée par l'ignorance de son interlocuteur. C'était chose fréquente qu'on lui demanda son nom et Maude en était venue à ne plus se rendre compte de la 'question' ou même de la réponse. C'était usuel, inconscient. Puis, souriant à la proposition du jeune homme, elle ajouta:

"Oui, si tu veux. Ce n'est pas bien long, ni très compliqué; Je ne te prendrai pas beaucoup de ton temps. Tu pourras manger dans quelques minutes à peine!"

Elle doutait fort qu'il ne fusse pas capable de réussir le sort, même s'il se disait mauvais en sortilèges. C'était très simple lorsqu'on connaissait déjà le Reparo et comme il avait fait sa scolarité à Poudlard depuis presque 7 ans déjà, il devait certainement le connaître. Le reste n'était qu'une touche un plus grâcieuse dans le mouvement. Ça lui prendrait 10 minutes au plus à maîtriser le tout. Maude pourrait même lui montrer des variantes pour la matière dont est faite le morceau à réparer.

Marchant côtes à côtes, ils arrivèrent rapidement à l'entrée de la Grande Salle. Ouvrant le chemin, Maude traversa les grosses portes qui les séparaient de la pièce principale du château et s'y engouffra d'un pas léger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Beaucoup de bruit pour rien Empty
MessageSujet: Re: Beaucoup de bruit pour rien   Beaucoup de bruit pour rien Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Beaucoup de bruit pour rien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Le Grand Hall-
Sauter vers: