Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Road to Liverpool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12031
Date d'inscription : 11/06/2008

Road to Liverpool - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Road to Liverpool   Road to Liverpool - Page 2 EmptyDim 7 Juin 2009 - 18:26

Mes doigts se serrèrent
jusqu'à ce que ses ongles viennent se planter douloureusement dans la
paume de ma main. Je ne pouvais pas la laisser parler comme ça quand
j'étais prête à tout abandonner pour retourner chez les moldus. Après
tout, je n'étais pas plus en sécurité à Poudlard qu'ailleurs, alors à
quoi bon rester?

Je me redressai automatiquement et cherchai à
planter mon regard le plus franc et le plus candide dans celui de
Virginia. Mais ses yeux jouaient la fille de l'air. Elle était sur la
défensive, et dans ces cas là, elle est difficile à saisir car plus
dangereuse qu'un animal blessé. Je la connais.


- A travers leurs yeux ?

Baisse de garde.

- Il me fallait trouver un titre. Wilson a compris le trait d'union entre tous les tableaux: L'amour à travers le regard et son évolution. En l'occurrence, c'était assez narcissique puisqu'il s'agissait soit du regard que posaient les autres sur moi à un certain moment, soit un effet de miroir entre le peintre, son modèle et ses sentiments, une douleur commune. Je sais que je ne m'exprime pas bien puisque c'est quelque chose qui me touche. Comme d'hab, je suis nulle. Enfin... il paraît que mon travail est plus explicite.

Je lançai un regard à la circulade. Tout était assez calme dans les alentours, alors pour éviter une mauvaise surprise selon comment les choses tourneraient, il me fallait un peu de sécurité.


- Est-ce que tu veux bien m'inviter à entrer? J'ai des choses à te dire,
à te montrer et à te demander. Et j'aimerais bien un peu d'intimité pour cela. Je ne suis effectivement pas venue que pour t'inviter personnellement.


J'eus soudainement l'impression que cette phrase fut suivie d'un long blanc. Selon sa réponse, il me faudrait agir différemment. Et cette fois, j'étais prête à beaucoup de choses pour parvenir à mes fins. Pour l'encourager à me dire oui, je poursuivis:

- Je voudrais te parler de moi et de mon école par exemple, de ses hiboux, de ses balais, de ses maisons, de leurs fondateurs, et de moi là-dedans. Je suis prêt à répondre à toutes tes questions. Fais-moi juste entrer s'il te plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12464
Date d'inscription : 22/02/2008

Road to Liverpool - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Road to Liverpool   Road to Liverpool - Page 2 EmptyDim 14 Juin 2009 - 19:13

Virginia soupira et offrit quelques mots à Tuppence avant de la laisser entrer, un drôle d’air plaqué sur son beau visage.
Ces quelques mots, Eden était trop loin pour les entendre. Elle tordit un peu le nez, partagée entre la satisfaction de voir son amie obtenir ce qu’elle désirait et la frustration de ne pas avoir satisfait sa curiosité dévorante.
La porte se referma derrière les deux jeunes femmes à l’instant même ou Eden évacua sa frustration par un bruyant soupir qui se solda d’un regard insolent à l’attention de la gamine toujours plantée à ses côtés.


- Alors, tu penses toujours qu’elle est pas douée ?

La petite haussa les épaules et s’apprêtait à répondre lorsqu’Eden sauta à bas du muret d’un mouvement leste et sortit un petit papier de sa poche, contenant l’adresse d’une fameuse librairie à Liverpool qu’elle entendait bien visiter.
Elle retrouverait Tuppence ensuite.


– Je te file une astuce implacable pour revendre des gâteaux à qui tu veux en quantité industrielle si tu me surveilles cette porte et que tu dis à mon amie de m’attendre à l’entrée de la rue. Vendu ?

La petite fit mine d’hésiter un instant, puis estimant qu’elle n’avait pas grand-chose à perdre si ce n’est quelques heures tout au plus et fini par ajouter :

– Tu ajoutes les bonbons qui dépassent de ton sac et ça me va.

Eden jeta une œillade aux dragées Berty crochu qui dépassait effectivement d’un air coupable et sourit intérieurement.

- Vendu.

Elles conclurent leur pacte d’une claque dans la main et se séparèrent, l’une filant au trot vers ses livres, l’autre se délectant à l’avance de ce qu’elle ignorait encore être un dragée au goût « poubelle ».

star



D’un pas dansant, Virginia se dirigea vers la cuisine, sans se retourner et s’empara d’une bouilloire en fonte qu’elle avait ramenée de Chine.

- Tu prendras du thé ?

IL est de rigueur que le thé apaise les mœurs, débrouille les esprits, calme les maux et résout les problèmes. N’importe quelle dame anglaise digne de ce nom vous le dira.

- Moi je vais en prendre.

Sans attendre de réponse, Virginia s’activa en geste précis et rapide que seule une pratique quotidienne rend aussi gracieux. Durant toute l’opération, elle ne quitta pas ses mains des yeux et n’ajouta rien de plus, se contentant d’effectuer ses gestes d’automates comme on pense une plaie.

Lorsqu’enfin la bouilloire pris place sur le gaz, elle se tourna vers Tuppence et la regarda droit dans les yeux, non sans une certaine mise en garde.


- Je t’écoute Tuppence. Parle-moi de cette école à propos de laquelle j’ai émis les hypothèses les plus folles. Décris-moi où tu passes ce temps si précieux. Explique-moi aujourd’hui ce que tu as toujours refusé de me dire et qu'il semble vital que j'apprenne alors que tu es sortie de ma vie.

Sentant probablement l’amertume qui lui brûlait les lèvres frapper Tuppence en plein visage, elle se tourna brusquement pour sortir deux tasses qu’elle déposa sur la table avec une brusquerie qui n’avait plus rien de convenable pour un tea time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12031
Date d'inscription : 11/06/2008

Road to Liverpool - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Road to Liverpool   Road to Liverpool - Page 2 EmptyLun 15 Juin 2009 - 12:16

- Une tasse de thé sera parfaite, merci. Les hypothèses que tu as émises vont dans le bon sens, mais elles sont encore bien loin de la réalité.

Elle aurait pu me filer du thé au piment, ça m'aurait fait le même effet que ses paroles qui suivirent. Leur amertume était plus forte que n'importe quel Darjeling de qualité supérieure. Néanmoins elles ne m'effrayèrent pas plus que ça. Au contraire, j'avais la rage. C'était elle qui m'avait ejectée de sa vie. Et elle la ramenait? Mes doigts se crispèrent sur ce canapé que j'avais autrefois connu plus accueillant.

Peu m'importait, cel a n'entamait même pas mes sentiments.


- La seule chose que je te demande c'est de ne pas me couper avant la fin. Et surtout, surtout, je ne veux pas que tu t'imagines que je te raconte des bobards. Je te prouverai tout à l'heure ce que je dis de manière empirique.

Le thé servi, une fine vapeur s'élevait dans les airs donnant un peu de légèreté au silence pesant qui s'était installé.

- Mon école s'appelle Poudlard, c'est une école de sorcellerie, et j'y vais parce que je suis une sorcière, tout comme mon père. Ma mère est comme toi, elle est moldue, autrement dit, elle ne possède pas de pouvoirs magiques.
Poudlard est en Ecosse, en un lieu invisible aux non sorciers. Elle a été fondée il y a plus d'un millier d'années par les quatre plus grands sorciers de l'époque qui voulaient créer une institutions où les jeunes sorciers pourraient étudier la magie dans un cursus spécifique. Les quatre fondateurs se nommaient Godric Gryffondor, Salazar Serpentard, Helga Poufsouffle, et Rowena Serdaigle. Ils ont chacun donné leur nom à quatre maisons dans lesquelles sont répartis chaque année les nouveaux venus. Moi, j'appartiens à la maison de Gryffondor.
Chaque maison, comme je te l'ai déjà dit, regroupe les étudiants possédant plus ou moins les mêmes traits de caractère. Par exemple dans ma maison, on est censés être courageux.

Il faut que tu sois consciente du fait qu'en te révélant l'existence de notre communauté, je brise certaines règles de droit, ce qui pourrait me coûter cher.


Silence de circonstance pour donner du poids à mes mots. Elle doit me prendre pour une cinglée.

- Le Ministère de la Magie pourrait venir me chercher des poux. En effet, Poudlard n'est pas la seule spécificité de notre communauté. Nous avons une institution propre: le Ministère de la Magie...

Je passai les cinq prochaines minutes à lui raconter tout dans le menu détail: la collaboration du Ministère de la Magie avec le Premier Ministre qu'elle connaissait, le pourquoi du comment nousdevions restés cachés, et surtout, les évènements tragiques qui ont eu lieu à la fois dans le Londres moldu, et à Poudlard.

- C'est comme ça que j'ai atterri à Sainte-Mangouste. Mon frère s'est bien remis du sort de magie noire qu'il avait reçu. Quant à moi, j'ai eu de la chance.

J'évitai de lui parler de la cicatrice qui marquait mon épaule gauche. Par contre, il me fallait tout lui dire, tout ce qu'elle avait déclenché en moi. J'étais là aussi pour ça.
Mais avant d'aller plus loin, il me fallait voir comment elle encaissait tout ce que je venais de lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12464
Date d'inscription : 22/02/2008

Road to Liverpool - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Road to Liverpool   Road to Liverpool - Page 2 EmptyDim 19 Juil 2009 - 16:42

Ce fut seulement à l’instant où la cuillère de sucre vacilla qu’elle montra une quelconque réaction aux dires de Tuppence.
Elle s’était contentée de poser ses yeux sur elle et d’écouter la jeune femme palabrer.
Pas une fois elle ne lui coupa la parole.
Pas une fois elle émit un quelconque signe de surprise.
Pas une fois elle ne sourit ou ne fronça les sourcils.
Rien.
Cuillère mise à part.

Lorsqu’enfin Tuppence s’arrêta, Virginia posa sa tasse de thé devant elle et se mordit les lèvres avant de fermer les yeux.
Lorsqu’après un court instant ainsi elle les rouvrit, se fut pour les dévoiler plus brillant que la porcelaine de sa tasse.
Elle se renversa alors sur son fauteuil et soupira avant de passer une longue main devant ses yeux. Le soupir arraché à ses lèvres se mua en un rire étouffé qui se perpétua brusquement en éclats incontrôlables.

Il cessa comme il était venu. Brusquement, douloureusement, presque avec rancœur.
Virginia planta ses yeux sauvages dans ceux de Tuppence semblant vouloir la lire au plus profond de son être. Elle la domina du regard un long moment, sans desserrer les lèvres, avant de lui jeter quelques mots au visage, plus cinglants encore qu’une gifle.



– J’ai toujours su que nous n’étions pas du même monde Tuppence. J’ignorais que le tien était aussi fallacieux.


Virginia détacha ses yeux de Tuppence avec une indifférence totale et avança une main qu’elle pensait assurée vers sa tasse de thé. Cette dernière lui échappa brusquement des mains pour aller répandre son contenu sur le tapis clair du salon. Elle contempla un court instant la marre de thé maculant le blanc de la douce étoffe avant de se lever aussi brusquement que se détend un ressort. Elle ouvrit la bouche une première fois, secoua la tête et fini par la refermer avant d’effectuer un parfait demi-tour vers la cuisine, les mains reposant sagement le long de son corps.

Sans un mot de plus, elle attrapa une éponge dans l’évier et la rinça consciencieusement. Subitement, n’y tenant plus, elle se retourna et lança l’éponge à travers la pièce. Cette dernière s’écrasa contre la vitre pour y laisser une trainé dégoulinante d’eau qu’elle suivit des yeux alors qu’elle gagnait du terrain vers les carreau impeccables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuppence Beresford
Elève trouvant ses marques
Tuppence Beresford

Nombre de messages : 156
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12031
Date d'inscription : 11/06/2008

Road to Liverpool - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Road to Liverpool   Road to Liverpool - Page 2 EmptyDim 19 Juil 2009 - 19:20

Bon. Ce n'était pas pire que ce que j'imaginais. Au moins elle ne m'avait pas envoyé la théière dessus.

Cependant, je ne sus trop que faire quand elle m'adressa la parole. Mon cœur se serra dans ma poitrine et mon regard se baissa automatiquement. Je m'étais préparée à ça. Je n'attendais pas qu'elle comprenne et qu'elle se jette dans mes bras comme ça. Quand même... Je ne suis pas folle à ce point.


Le silence se fit glacial jusqu'à ce qu'elle ne reverse sa tasse de thé. Là était ma chance. Dans ma manche se trouvait ma fidèle baguette. 27 cm, bois de vigne et crin de sombral. Un bel exemple d'ouvrage que pouvait réaliser Ollivander. J'attendis de voir qu'elle serait sa réaction par rapport à l'incident avant de tenter quoi que ce soit en relevant la tête et en arquant un sourcil. Elle se leva presque sans réfléchir, et ne parvint pas à articuler quoi que ce soit. Dès qu'elle se tourna, je fis glisser la baguette le long de mon avant-bras. Lorsqu'elle atteignit l'évier, je l'avais en main, prête à parer à n'importe quelle éventualité, et surtout à nettoyer tout ce bordel.

Et puis elle craqua. Perdre ses nerfs pour Virginia signifiait beaucoup. Ce que je lui avais dit avait dû l'atteindre quand même. Tout à l'heure, je lui avais dit que je lui prouverais de manière empirique ce que je disais. C'était le moment.

Je me levai et m'avançais vers Virginia, baguette à la main, en tentant de lui sourire.

- Je sais que ce que je t'ai dit n'est pas facile à croire. Mais il faut que tu me fasses confiance. Viens.

Je la pris par le bras et l'emmenai à nouveau au salon.

- Assieds toi et regarde. dis-je en la tirant par le bras et en m'asseyant moi-même. Une fois installée, je pointais ma baguette vers la malheureuse éponge.

- Accio éponge.

Elle lévita vers nous et je la saisis rapidement pour la poser sur la table, à côté des restes de thé qui étaient encore sur la table.

- Avec la magie, je n'ai pas besoin d'éponge pour rendre à cet endroit la propreté que tu lui avais conféré.

Ma baguette se dirigea vers le tapis, et après une inflexion du poignet, je murmurai l'incantation adéquate.

- Tergeo.

La tache commença à se réduite comme peau de chagrin jusqu'à ce qu'elle disparaisse de la dernière fibre imprégnée. Je recommençai l'opération avec la table, toute trace d'accident disparut définitivement.

- Je ne t'ai pas menti Virginia. Cet hiver, il s'est passé de drôles de choses dans ma vie. Lors du combat blanc j'ai reçu une balle dans l'épaule. J'ai eu peur. Je savais que mes sentiments pour toi étaient toujours aussi vifs. J'étais très mal depuis la rentrée. Après ces évènements je savais juste que je ne pouvais pas continuer à vivre sans essayer de tout t'expliquer, de tout te dire, et d'essayer de te convaincre de nous donner une seconde chance...

Soupir.

- Mais bon. Je pense que c'était sans doute trop fou et que tu dois me prendre pour un monstre. Peut-être juste... orchideus!

Un bouquet de lys et de marguerites sortit de mes mains. Je le lui tendis en m'attendant une nouvelle fois à recevoir une volée de bois vert. Si la petite voisine de Virginia était là, elle dirait sûrement à Eden: "Elle est vraiment pas contente Mme. Cartwright. Elle est trop nulle ta copine."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 34
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12464
Date d'inscription : 22/02/2008

Road to Liverpool - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Road to Liverpool   Road to Liverpool - Page 2 EmptyDim 2 Aoû 2009 - 13:01

Si la petite voisine avait été là, elle aurait vu les longues mains pâles de Virginia s’approcher des lys comme s’il s’agissait d’un objet profondément rare et fragile.
Elle aurait vu ses doigts parcourir les pétales, tremblants, sa bouche s’ouvrir et se refermer à plusieurs reprises. Elle aurait senti le trouble intérieur de cette femme se refusant à croire l’évidence qu’on lui mettait sous les yeux.
Elle aurait perçu le besoin impérieux qu’a l’homme de croire aux choses les plus fantasques et le paradoxe qui en découle lorsqu’en découvrant qu’elles existent, il cherche par tous les moyens à les réfuter, les noyer les écraser.

Elle aurait suivi Virginia des yeux, lorsque se détournant de Tuppence pour porter une main à son visage, elle masquait son regard perdu aux yeux de la jeune femme. Elle l’aurait accompagnée dans ces quelques pas, l’éloignant puis la rapprochant de la Rouge. Elle aurait souri avec elle, de ce beau sourire un peu triste, aurait eu le cœur vrillé pour elle et aurait compris du haut de son jeune âge qu’aimer, souffrir et vivre sont intiment liés.
Peut-être aurait elle deviné le prix des quelques mots à peine audibles que Virginia avait puisés au fond de son être, le sens sous-jacent de sa phrases et les regrets en découlant. Ou peut-être pas.

Elle s’en serait retournée à sa corde à sauter, ses poupées, ses livres, gâteaux et cette drôle de fille toute maigre avec ce regard gris.
Elle aurait laissé Virginia à sa souffrance, à cette lutte entre le cœur, le corps et la tête qui ne tenant compte de rien d’autres que leurs envie, se partagent le « je veux », « je peux » et « je n’ai pas le droit ». Les « vas-y », les « méfie-toi », les « attention ».

L’ultime combat entre une raison déraisonnable et un cœur qui n’attend qu’une chose et qui la craint par-dessus tout : qu’on l’aime.


– Ce n’est pas toi le monstre Tuppence…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Road to Liverpool - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Road to Liverpool   Road to Liverpool - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Road to Liverpool
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: A travers le Monde-
Sauter vers: