Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Poufsouffle] Eileen Browning - 5ème année (15ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eileen Browning
Nouvel élève
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 24
Maison : Poufsouffle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 10050
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: [Poufsouffle] Eileen Browning - 5ème année (15ans)   Lun 30 Mar 2009 - 18:42

1/ Identité de votre personnage :

Avatar que vous avez choisi : Natalie Dormer
Prénom : Eileen
Nom : Browning
Sexe : F
Année d'intégration désirée : 6ème année
Nationalité/ville : Galloise, Cardiff
Parents : Sorciers
Particularité quelconque ou lien avec un personnage du forum déjà existant) : Néant

2/ Imaginez une petite histoire ou une petite anecdote à travers les pensées de votre personnage, le jour où il doit se rendre à Poudlard pour la première fois. Tâchez de glisser des événements de la vie de votre personnage, des caractéristiques de sa biographie pour commencer à le dessiner.

Je suis différente des autres.
Certains disent que je suis anormale, d’autres m’ignorent.
Ça me va parfaitement quand c’est le deuxième cas.

Pourtant, je n’ai pas voulu cette différence, mais je l’ai obtenue. Je me plais à penser que c’est pour sortir du moule dans lequel nous sommes tous fait … Il est évident que j’aime penser ça. Mais mon anormalité comme ils disent, elle n’est malheureusement pas innée.
Je peux dire aussi qu’être une sorcière ferait de moi, une personne à mettre au bûcher, qu’on affligerait de quolibets tout aussi rasoirs les uns que les autres. Sorcière ? Cela ne me dérange point. J’ai toujours vu mes parents se servir de leurs baguettes étant petite et je fus heureuse d’en être une. De sorcière je précise, pas de baguette.

Alors qu’elle ne fut pas ma surprise quand je découvris une étrange lettre, posée sur la commode du hall d’entrée de notre luxuriante maison à Cardiff, capitale des Wales. Une lettre cachetée d’un nom étrange que je ne connaissais pas et dont mes parents m’en avait pourtant rabattu les oreilles … toute petite déjà.
Ce fut ma mère qui prit en main le décachetage de ce courrier. Heureuse, elle le fut, ou elle feint la surprise car elle le savait déjà, j’étais de ce fait admise dans la prestigieuse école de sorcellerie de Poudlard. Écarquillant mes yeux bleus sous la surprise, je serrais ma mère dans mes bras d’enfant.

Je ne pouvais hurler, ni même pousser un cri de joie. J’étais muette et je le suis toujours.

Cette lettre-ci, je l’ai reçue en été, en prévision des beaux jours qui suivirent. J’avais fait mes achats au Chemin de Traverse qui étaient annotés sur ma liste pour la rentrée. Excitée tout de même par la découverte d’une nouvelle école, je ne pouvais m’empêcher de démontrer mon contentement en bondissant de partout. Mes parents, inquiets de mon état car je ne suis jamais démonstrative à leur égard, m’avaient mise en observation à Sainte Mangouste … Alors que non, simplement j’étais heureuse de changer d’air et de vie. Mais vous connaissez les parents, ils m’ont avertie des dangers potentiels que je pouvais encourir, que je ne devais m’adresser qu’à des gens de confiance.

En un mot : rester dans ma bulle. Depuis toute petite, j’y reste dans ma bulle, alors à Poudlard il n’y aura aucune différence. Et c’est très bien comme ça !

Enfin le jour du départ : je l’attendais avec impatience celui-là, ce jour qui allait potentiellement changer ma vie d’enfant. Découvrir le monde des sorciers, mais surtout étudier les matières prévues pour les jeunes élèves de ce château. Je m’étais renseignée bien évidemment avant de poser mes pieds délicats dans cette somptueuse bâtisse. Oui, c’était un château mais je ne serais pas une princesse.
Pour une fois, je dirais.

Quai 9 ¾, je n’en ai jamais entendu parler mais pourtant il a l’air d’exister. Alors je suis mes parents, dubitative avec tous mes bagages évoluant autour de ma petite personne. Passé le mur en pierre, je peux enfin le découvrir ce quai qui attise ma curiosité et l’énorme locomotive fumante. Mes parents tremblotants me regardaient avec tout leur amour. Tout ce qu’ils pouvaient m’offrir, c’était cette liberté que j’attendais avec un trop plein d’impatience. Il y avait cette foule qui me happait consciencieusement, ce melting-pot de personnes, ce dédale de gens … mais je m’y sentais bien. Le Poudlard Express siffla une première fois, il était temps d’y prendre place.

Une dernière embrassade à mes parents avant d’y monter.

Je cherchais une place, libre, je n’aimais pas être dérangée. Mais en chemin j’entendis des propos étranges, comme quoi on allait nous mettre un vieux couvre-chef sur la tête. Bizarre. Et je surpris un jeune garçon qui me saluait de la main timidement, j’y répondis avec un sourire.
Cette histoire de couvre-chef va m’intriguer durant tout le voyage, telle que je me connais …

Honnêtement, j’ai peur …


3/ Quels sont les trois choses les plus importantes dans votre vie ?

Ma solitude. Mes livres. Ma baguette.

4/ Vous ne pourriez pas passer une journée sans...?

Observer le monde qui m'entoure, vu que je ne peux m'adresser à lui. Et manger car je suis une grande gourmande. Je dois tenir cela de ma mère.

5/ Votre personnage en quelques lignes :

La petite Galloise est ce qu’on appelle couramment une beauté naturelle, en effet elle ne daigne aucunement la gâcher par quelque artifice que ce soit. Elle préfère rester comme la nature l’a faite, mais le maquillage vient vraiment dans les grandes occasions. Sa longue chevelure bouclée et brune, elle aime la laisser pendre sur ses frêles épaules. La jeune fille est assez fière de sa morphologie fine et élancée, notamment de sa taille de guêpe. On pourrait croire en effet à un surpoids conséquent, vu la quantité astronomique qu’elle peut ingurgiter en un seul repas. Or, il n’en est rien. Une bénédiction pour elle …

Eileen possède un regard bleu océan et captivant. Un regard pétillant et vif, mais souvent empreint d'une tristesse bien trop visible. Depuis dix années, la demoiselle n'a plus prononcé un seul mot.
Même les plus éminents Médicomages n'ont rien pu faire, ses parents se sont résignés : elle ne parlerait plus jamais. Ils ont pourtant essayé les moyens les plus choquants pour lui faire reprendre la parole, or sa voix s'est tue, et apparemment ce n'est pas prêt de se modifier.

Sa petite taille lui permet de se fondre dans la masse du château, elle n'aime pas être au centre des attentions et préfère observer ce qui se passe alentour. Sa pâleur lui confère un air fantomatique et sa démarche éthérée, un air vaporeux et gracieux. Malgré cette fragilité apparente, elle n'aime pas être dérangée, et peut se mettre dans des colères à redouter.

En effet, étant donné son mystérieux mutisme, la jeune femme est une professionnelle dans les Informulés ...

Des parents, qui se sentant coupables de cet "handicap", lui octroient tout. Ils répondent à ses moindres désirs, même si elle ne veut rien. Une mère, Agatha Browning née Peters, ayant fait paraître des ouvrages culinaires pour les sorciers et un père Conrad Browning, dont elle ne sait rien des activités. Elle soupçonnerait des "secrètes à caractère étrange ou pire encore". Elle a pourtant essayé de lui tirer les vers du nez, mais les secrets sont monnaie courante dans cette famille.

Eileen évolue dans sa bulle, avec ses repères dont elle ne peut se passer, et dont elle ne peut se séparer. A contrario elle est curieuse et se met facilement dans la bouse, ce qui a le don de la rendre heureuse ...




6/ Comment ou par qui avez-vous connu le forum ?


Par Miss Shannon O'Callaghan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 339
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 13570
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: [Poufsouffle] Eileen Browning - 5ème année (15ans)   Mar 31 Mar 2009 - 15:55

Puisse la maison Poufsouffle t'apporter un peu de sa joie contagieuse. Ta douceur et ta vulnérabilité apparente t'offre une place toute tracée parmi les Blaireaux. Ta curiosité et ta faculté à plonger dans ton propre univers ne font que confirmer cette première impression.

- le règlement est signé et l'avatar est ok (pense à la réserver dans la section prévue à cet effet)
- pense également à faire une bio pour nous faire découvrir ton personnage
- et maintenant, bon jeu. Curieux de voir comment tu vas développer ton silence. Le Théo
- j'ai failli oublier... bienvenue à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Poufsouffle] Eileen Browning - 5ème année (15ans)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Cérémonie des répartitions-
Sauter vers: