Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 52
Gain de Gallions : 11829
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Mar 24 Fév 2009 - 22:41

Il avait avalé sa logorrhée sans ciller jusque là. Il trouvait ça même marrant de voir une élève saoule de la sorte, ce qui réussit à lui accrocher une sourire, jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il prenait beaucoup de plaisir dans cette cave avec Kitlee et que ça devenait un peu malsain.

- quoi que... il fait chaud....

Le reste de la scène se déroula sans parole de la part du professeur qui resta un peu... coi quand elle défit sa cravate et défit ses boutons. Une sonnette d'alarme retentit dans sa tête à mesure que sa température montait. Même s'il savait qu'elle n'était qu'un étudiante - et des plus pénibles - il ne pouvait s'empêcher d'avoir des réactions d'homme. Alors, il détourna le regard.

- Tu vois, ça m'arrive de limiter mon temps de parole.

Le Sacha <= La classe, même pas un sarcasme.

- Elle était drôle hihihihi... hein dis, elle était drôle uhuhuh, ma vanne.

Le Egon <= toujours classe. Rien, même s'il n'en pensait pas moins.

Pourtant, ses actions ultérieures l'énervèrent au plus haut point. Il avait besoin de reprendre son rôle d'adulte. Même s'il détestait cette gamine, elle récolterait le fruit de son inconséquence dans quelques heures, pas besoin qu'elle se plonge dans un coma éthylique pour ça. Pendant qu'elle se penchait vers lui, il profita de son inattention pour essayer de libérer le second rat de l'emprise de son sortilège, mais il le rata.

- Zut de flute, et de rezut.

Du coup, il réussit à le saisir en frôlant la jeune fille, et laissa cavaler l'animal qui fila rejoindre son compagnon en se demandant quels trolls avaient perturbé leur Saint-Valentin de rat, faite de miettes, de course, de grignotages et autres joies d'une vie de rongeur.

Antiochus zappa le reste une boule au ventre et se mordit la lèvre inférieure. Une sensation peu familière l'envahit jusqu'à étrangler la moindre véléhité envers cette pauvre fille qui donnait un spectacle peu glorieux.
Cette impression redoubla jusqu'à laisser le malaise s'insinuer en lui et créer un doute absolu. Son estomac était autant retourné par ses effets que par l'alcool qu'il avait ingurgité auparavant.
Comment est-ce qu'on appelle ça en français?


- J'ai envie de danser. Duncan... tu veux danser avec moi ?

Il attrapa ses poignets avec force et volonté et essaya de saisir son regard aussi pour tenter de la faire redescendre sur scène.

- Non Kitlee. Tu as bu et tu ne sais pas ce que tu fais.

Il se leva sans la lacher et mit un bras autour de sa taille.

- Viens.

C'était sérieux. Il fallait qu'elle regagne un peu de ses esprits pour qu'ils puissent rapidement sortir de ce piège.

- Assieds-toi par terre et ne ferme pas trop les yeux sinon tu vas vomis.

Il l'aida à s'asseoir et s'assit à côté d'elle. Non loin traînait ce bon vieux tonneau de liqueur de coeur de dragon. Ce liquide suave, carmen, qui pourrait à lui seul lui rendre cette attente plus supportable....... Il laissa donc Kitlee un petit instant, juste le temps de faire couler dans sa bouche un peu de réconfort, sans imaginer qu'il venait de faire ce qu'il venait de lui interdire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14329
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Mer 25 Fév 2009 - 10:36

- J'ai envie de danser. Duncan... tu veux danser avec moi ?

- Non Kitlee. Tu as bu et tu ne sais pas ce que tu fais.

Méchant. Elle avait perdu son sourire. Il lui avait dit non. Non, ca veux dire pas de danse. Pas de danse ca signifie qu'elle ne danserait pas. Elle ne danserait pas ca signifiait... qu'elle ne danserait pas. Élémentaire mon cher Merlin turlinpinpin.

- Et si on faisait une partie de Merlin turlinpinpin, dis. Tu préfères.

Mais Duncan la prit par les anches, et pour une Isis saoule ca signifie qu'en faite son oui est un non, ou plutôt que son non vaut un oui... ou que non signifie vraiment non mais que ses mains autour de ses anches veulent dire autre chose... à moins que ca soit ses mains qui signifie non et que... là, elle était complètement perdue dans ses réflexions.

- tu vois que tu veux danser... je le savais... il reste plus qu'à mettre de la musique... mais euh...

- Assieds-toi par terre et ne ferme pas trop les yeux sinon tu vas vomir

- j'ai pas envie de vomir, j'ai envie de danser. Duncan... je veux danser. Ou je veux... eh... qu'est ce que c'est ?

Elle montra du doigt la louchette rempli de liqueur de cœur de dragon.

- j'en veux moi aussi.

De ce fait, elle essaya de récupérer la louchette mais son geste fut trop brusque et elle se sentit soudainement mal. La tête lui tournait alors, elle s'arrêta dans son élan pour finir sa course la tête sur l'épaule de d'Ancelac.

- je m'sens pas bien... hum... tu sens bon.

Après cette merveilleuse découverte, elle glissa ses deux bras autour de son cou et garda l'épaule comme merveilleux oreiller.

- je peux en avoir de ton truc rouge qui brille ?

Un bisou sur la joue finit de mettre le point d'interrogation à sa demande. Là, si il ne voulait toujours pas, Isis ne savait plus quoi inventer.


En tout cas, si elle apprenait un jour que Duncan est réellement Antiochus Ackroyd, elle allait légèrement rester cloîtrer dans sa salle commune pour le restant de ces jours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 52
Gain de Gallions : 11829
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Jeu 26 Fév 2009 - 14:22

A la remarque tu sens bon il ne sut que penser. Le jasmin de son shampooing et la fleur d'oranger de son parfum devaient dégager une odeur spéciale, mais à ce point... ce n'était pas possible. Personne ne lui avait jamais dit une chose pareille. Kitlee était désormais considérée comme perdue.

Quand elle lui "fit un bisou", il la repoussa contre les tonneaux. Cette situation allait trop loin.

- Non, tu as assez bu. Et éloigne-toi.

Il n'était pas habitué à ce genre de situation, et ne s'était jamais imaginé que sa malheureuse aventure pourrait le pousser au bord du précipice de la faute professionnelle.

Ce qui se passait était glauque. Une élève était saoule, quelqu'un savait qui il était réellement et le menaçait. Et se sentir prisonnier à cet instant là n'était pas de tout repos.

De lui même il s'éloigna de Miss Kitlee en allant s'asseoir en face d'elle, de l'autre côté de la cave. Même tonneau raide pour accueillir son dos, mais plus de distance de sécurité envers Kitlee. D'autant plus qu'à présent, il avait le feu aux joues. A dix-sept ans, il ne pouvait pas encaisser l'alcool comme à quarante. Les effets secondaires commençaient à se faire ressentir, et sérieusement même. La différence qu'il y avait entre Kitlee et lui, c'était qu'il se connaissait et qu'il savait ce qui allait se passer.

Il avait l'impression que son cerveau marchait au ralenti par rapport aux actions qui se déroulaient autour de lui. Et c'est là qu'au milieu de la pièce, les deux rats de tout à l'heure se plantèrent, tournèrent, retournèrent et se figèrent au milieu en paraissant se moquer des deux adolescents qui les avaient martyrisés. Retour de bâton.


Dernière édition par Pr. Antiochus Ackroyd le Jeu 26 Fév 2009 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14329
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Jeu 26 Fév 2009 - 15:25

Elle n'avait pas compris sa réaction. Ses sens et sa raison étaient parti en vacances laissant place à l'insouciance de la beuverie. Elle ne voyait aucun sous-entendu, ni n’en avait pas la moindre idée. Ses gestes étaient anodins à ses yeux. Sans aucune conséquence fâcheuse.

Son "tu sens bon", juste la vérité, il sentait bon. S’il puait des pieds elle lui aurait dit aussi. Avec la même facilité, le même enthousiasme.
Son enlacement, elle avait la tête qui tournait et de la poser sur un élément stable pas aussi dur qu'un tonneau rempli de liqueur était beaucoup plus agréable.
Son bisou juste un moyen de l'avoir par les sentiments car il lui avait déjà refuser ce caprice.

Elle ne pensait pas que ces gestes pouvaient et semblaient avoir une autre signification pour Duncan. Elle n’avait ni remarquer ses joues en feu ni sa gêne par ce rapprochement. Elle n’imaginait pas du tout ce qui pouvait se tramer dans sa tête, ni qu’en réalité le professeur détraqué qu’il était pensait être au bord du précipice de la faute professionnelle. Si on avait demandé l’avis à Isis en pleine possession de ses moyens, elle aurait dit que son professeur était déjà au bord du précipice quand il fit boire volontairement une de ses élèves, et elle dirait que c’est bien fait pour lui si cette même élève complètement saoule se raccroche à lui et lui pourrisse l’existence.

Mais là, l’élève en question n’est pas maître de ses actions, ces dernières étaient guidées dans le seul but de s’amuser en effectuant le plus d’interdit possible. Elle se sentait étrangement vivante tout d’un coup. Etre sage n’apportait vraiment que des problèmes alors que faire plein d’ânerie étaient jouissifs. On ne se prenait pas la tête avec les conséquences que cela pouvait avoir, on profitait juste du moment présent.


Mais là, en regardant les deux rats rire aux mésaventures des trolls qui s’en étaient servis de verre, elle pensait qu’en faite, s’était pas si bien que ça. Elle ne comprenait pas sa réaction et sa la chagriner. Qu’est ce qu’elle avait fait de mal ? Rien. Absolument rien. Mais elle n’osa pas le demander à son compagnon de boisson, elle ne voulait pas connaître sa réponse.
D’ailleurs, elle ne voulait plus le voir, lui et son humeur changeante. A part phrase de belle phrase cynique – qui la faisait rire – et l’empêcher de boire, il savait pas faire grand chose.

Après, un rapide coup d’œil vers son opposée, elle se rendit compte que les effets euphorisants du schrub commençaient doucement à s’évaporer. Alors, elle regarda les deux rats valser, ce qui lui donna le tournis puis la nausée. Elle se leva avec difficulté et s'en alla vers la trappe. Elle avait besoin de respirer de l'air frais. Sortir de ce huis clos qui l'étouffait, qui l'enfermait, où elle se sentait prisonnière. Fatiguée et en sueur, elle tituba et dut stopper sa marche contre des fûts d'hydromel.


- Duncan... je me sens vraiment pas bien... je me sens.... pas bien.
Vaseuse, à deux doigts de rendre ses deux verres de schrub, elle renouvela son appel à l’aide.

- j’étouffe…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 52
Gain de Gallions : 11829
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Jeu 26 Fév 2009 - 17:16

Plus têtue qu'un troll de garenne, Kitlee n'en avait fait qu'à sa tête et c'était bien fait pour elle. Ackroyd resta assis à sa place et la regarda souffrir. Le mot était exagéré par rapport à d'autres contextes dans lesquels il avait agi. Dans une étrange danse dénuée de grâce, elle était définitivement en train de céder à l'alcool.

Toutefois, Ackroyd n'était pas prêt à l'aider. Il en était trop loin. Il croisa les bras sans souffler un mot et essaya de réfléchir tant bien que mal.

- On n'étouffe pas quand on est bourré.

Primo: Ils ne pouvaient pas décemment sortir comme ça. D'ailleurs, le fait que Rosmerta ne soit pas encore venue les chercher était assez inquiétant. Elle ne se fait donc jamais de soucis pour ses clients?
Secondo: Liktlee avat plus que jamais une tête à faire peur. Partir seul et en titubant ne serait pas une bonne chose pour ses fesses.
Tertio: Il avait bien envie de la voir vomir tripes et boyaux, mais ça risquait de provoquer une réaction en chaîne...
Conclusion: il n'était toujours pas plus avancé.

- Vomis et ça ira mieux après. Je ne bougerai que lorsque tu tomberas par terre.

Curieux de ce qui perturbait trop son quotidien, un des deux rats se rapprocha de Kitlee et grimpa sur ses jambes pour arriver jusqu'à ses épaules. Une fois installé, il commença à renifler son cou et à le chatouiller de ses moustaches. Pour les rats, la vengeance est aussi un plat qui se mange froid.

Un grand sourire se dessina le visage d'Ackroyd qui subissait aussi les effets de sa liqueur, mais en silence. Regarder le rat qui avait pris possession de Kitlee revenait à regarder Kitlee. Et regarder Kitlee avec un cerveau embrumé l'emmena à penser que celle-ci était plutôt bien fichu et que les gens de son âge n'étaient que des idiots.

Alors il se releva tant bien que mal et voulut se diriger vers elle pour la libérer de ce vil envahisseur. Mais la route jusqu'à Kitlee était longue et ... trop longue. Alors il céda à la facilité. Une fois la baguette dehors, il s'octroya le droit de la faire venir à lui pour s'éviter de faire le déplacement.

- Si je ne vais pas à Kitlee, Kitlee viendra à moi. Accio Kitlee.

C'était petit, ça avait déjà était fait, mais la fin justifie les moyens. La jeune fille lévita jusqu'à lui assez vite, assez pour faire redescendre le rat qui ne comprenait décidément plus rien à ce qui se passait dans sa vie aujourd'hui. Une fois au sol, il déguerpit vers les tonneaux sans demander son reste.

Et pendant ce temps, Kitlee était là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14329
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Jeu 26 Fév 2009 - 17:59

Et pendant ce temps, Kitlee était là... contre lui, s'agrippant à sa taille pour rester debout.

Si le rat l'avait laissé de marbre, le voyage avait fini de la mettre mal en point. Elle poussa de toutes ses forces Duncan avant de vomir ses tripes. Secousse et rapidité ne font pas bon ménage avec un état vaseux.

Au moins, elle allait mieux. Bien mieux. Alors, de sa baguette elle nettoya la cave de ses souillures et se fit un nettoyage rapide buccodentaire pour avoir une haleine fraîche. Un sortilège de Senbon et le résulat ne se fit pas attendre, on humait une bonne odeur de fleur des champs.


Honteuse, elle n'osa pas regarder son camarade. Rouge et complètement gênée, elle essaya de se rendre transparente dans cette pièce exiguë, mais à priori, en tant que non-fantôme, ça ne marchait pas des masses.

Sauf que le rat n'avait pas dit son dernier mot. Il se permit de mordre le mollet d'Isis pour venger son catapultage forcé. Un hurlement de douleur sortit de la bouche de la demoiselle et elle s'agrippa sans ménagement à la première chose qui lui tomba sur la main, l'avant-bras de celui qu'elle voudrait bien fuir.

Le mollet en sang, elle retient ses larmes. Par contre, cette blessure n'émut pas Rosemerta qui alerté par le boucan de la jeune fille était descendu en trombe dans la réserve. Après avoir vu le pillage des deux jeune gens, elle les vira sur le champs et écrivit une missive au directeur du Poudlard pour ce vandalisme. A priori, ca allait barder pour leur fesses.


Comme ci un malheur n'arrivait jamais seul, il pleuvait des cordes. Et c'est sous cette averse qu'Isis, blessé, se trouvait encore en compagnie de Duncan avec une remontrance certaine quand elle sera de retour à Poudlard.


- Tout est de ta faute, hurla-t-elle, en claudiquant jusqu'au gryffondor. T'es qu'un espèce de de... troll. Un troll sans nom... et imbécile... tu... tu... tu m'énerves.

La classe. Elle avait peut être retrouvé ses esprits, mais l'alcool ne lui avait pas encore redonner l'usage de son verbiage. Alors, à la place de faire de belle phrase contrauite, elle bredouillait des menaces ridicules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 52
Gain de Gallions : 11829
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Sam 28 Fév 2009 - 13:16

- Tant mieux.

Pas d'autre mots. Elle était revenue Kitlee l'ennuyeuse. Kitlee l'agaçante. Kitlee l'insupportable dont chaque salve de mots devenait un supplice. "Si elle pouvait dégager et me laisser seul..."

La pluie s'abattait sur eux. Chaque goutte qu rejaillissait sur son crâne semblait résonner et provoquait un mal de crâne terrible. Ca faisait bien longtemps que ça ne lui était pas arrivé. Il passa ses mains dans ses cheveux, et se dirigea sous un porche. S'il restait là trop longtemps il allait attraper la mort, mais il avait besoin de se poser pour réfléchir et laisser partir ces maux de tête.

Appuyé contre un portail de bois, il releva le col de sa cape et se laissa glisser au sol. Il plia ses genoux contre son menton et resta sagement assis de la sorte. L'hallucination qu'il avait eue tout à l'heure lui revint en mémoire. Comment son cerveau avait-il pu se laisser berner jusqu'à comparer Kitlee à Abbie? Il posa son regard sur elle et l'examina attentivement. Certes, Kitlee n'était pas repoussante. Abbie n'était pas un premier pris de beauté mais elle avait du charme. C'était l'une des rares qui réussissait à la lui faire mettre en veilleuse. C'est d'ailleurs pour ça qu'il était sorti avec elle au début, pour comprendre ce miracle.

Malheureusement d'avec Abbie, il ne se souvenait pas que des bons moments.
A jamais il se souviendrait, rêverait, revivrait le jours où il l'avait tuée. Trucidée de ses propres mains. Son dernier regard, à la fois incrédule et suppliant. Ses yeux embués emplis de peur et d'incompréhension. Ses propres yeux qui pleuraient. Le rire sadique du Lord Noir qui prenier un malin plaisir à jouer avec le corps d'Ackroyd pour lui faire assassiner son seul amour.

Parmi les gouttes qui ruisselaient encore sur son visage, quelques larmes se glissèrent insidieusement. Avec sa manche droite il essuya le tout.

- Dégage Kitlee, laisse-moi. dit-il simplement.

Il voulait retrouver sa solitude, son appartement londonien, son vrai corps, sa vraie vie, sa méditation du matin, ses tatouages... bref, il voulait se retrouver. Et ça, ça passait irrémédiablement par la case virer Kitlee de son champ de vision, quitter Poudlard pour attendre que la potion soit prête. Il en avait marre de cette vie d'adolescent, marre de leur platitude, marre de leur manque d'expérience, de jugeotte, de tout! Il ne les supportait pas. Ses yeux étaient toujours humides et l'empêchaient de distinguer nettement la jeune fille.

- Dégage! cria-t-il de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14329
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Lun 2 Mar 2009 - 10:56

Isis haussa les épaules au deuxième dégage avant de le rejoindre sous le porche. Elle s'assit à même le sol, juste assez près pour qu'il sente sa présence. Il n'imaginait pas à quel point elle pouvait être chiante quand elle s'y mettait.

Avant de le voir se retourner vers elle pour entendre un énième supplication grossière pour qu'elle s'en aille, Isis prit les devants
.

- Je ne dégagerai pas. Et t'es menaces n'y changeront rien. Elles ne me font pas peur.

Contrairement à l'averse qui se faisait plus importante. Ce n'était plus un crachin supportable, mais de vrai corde. En moins de 5 minutes, les badauds se mettaient à l'abri, les amoureux restait toujours cloîtrer dans leur nid, les gouttières se remplissaient et Isis balisait.

Elle agrippa ses genoux et posa sa tête dessus en attendant que le temps arrête de pleurer. Dans cette position, elle put scruter le profil colérique de Duncan. Hum... elle avait bien vu une larme parmi les gouttes d'eau. Intriguée, elle se releva sans détacher ses yeux du jeune homme.

Ce fut à ce moment que le tonnerre gronda. Isis surprise et paniquée sursauta et étouffa un cri. Dans un mouvement brusque, elle se cogna la tête contre le portail en bois alors qu'elle essayait de clamer la pulsation de son cœur. De nouveau apaisé, Isis épia la rue déserte. Elle repensa à tout ce qui s'était passé et dit durant ces dernières heures. Il y avait plein de bonne chose comme des mauvaises, mais elle était sur d'une chose.


- Ton corbeau a tord. Tu n'as rien d'Ackroyd... lui il est le maître de ses sentiments, alors que toi tu as du mal à les dissimuler.

Elle avait des preuves de cela. Une larme sur sa joue, la douleur dans sa voie quand il lui a demander de dégager, un regard doux... elle avait beau être embrumé, et elle l'état toujours, elle avait bien vu dans son regard de la douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 52
Gain de Gallions : 11829
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Mer 4 Mar 2009 - 13:13

- Ravi de voir que tu abondes dans mon sens.

Ces paroles, il les avait prononcées doucement, d'un ton presque las en se levant à grand peine. La force n'y était plus. S'il ne ressemblait plus à ce qu'il était à quoi bon vivre? Etait-ce la couverture pour survivre à ce cauchemar qui était trop lourde ou son moi le plus profond? Celui qui lui avait lancé ce sort lâchement savait-il le calvaire qu'il lui faisait vivre?

Il n'avait plus envie de s'amuser avec Kitlee ou de la faire tourner en bourrique. Cela n'avait du sens que quand il était Ackroyd.


Si elle ne voulait pas partir, alors c'est lui qui allait le faire. Il se sentait très fatigué et profondément affecté par les découvertes qu'il avait pu encore faire sur lui-même. En ce moment, cela arrivait trop souvent à son goût.

- Si tu ne pars pas, c'est moi qui le fais. Salut Kitlee. Désolé de ne pas avoir égayé ta journée.

Il resta quelques secondes debout, là, sans sesquisser le moindre mouvement, le temps que son cerveau se mette en ordre de marche. Il avait encore mal au crâne, mais rien qu'une bonne potion ne saurait calmer.

Finalement, il avança dans la rue curieusement déserte. A croire que tous les couples de la terre s'étaient carapatés dans tous les pubs du village.

Quelle idée stupide il avait eue de sortir Kitlee pour qu'elle ne sente pas le renfermé dans ce jour saint des étudiants! Il l'avait fait autant pour elle que pour lui, pour donner un peu de vie sociale normale à Duncan... Et le résultat n'était pas brillant.

Il mit les mains dans ses poches et s'emmitouffla un peu plus dans sa cape. A l'angle de la rue apparut une silouhette qu'il commençait à bien connaître. Il dut reconnaître qu'il était quand même bien heureux de la trouver ici. Il regarda un peu partout autour de lui et accéléra le pas pour la rejoindre.

- Bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 848
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14076
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Mer 4 Mar 2009 - 14:36

- Tu es sûre ?
- Certaine. A tout à l'heure.

Sur un dernier signe de la main, Ehlana quitta la chaleur du pub.
Se décider sur le lieu dans lequel elles allaient se poser avait été la galère. Il n'y avait pas 36 choix possibles : soit au salon de thé avec le très grand risque de se retrouver entourées de couples qui s'embrassent à longueur de temps, soit A la tête de sanglier, éliminé d'office, pas très recommandable, soit Les Trois Balais, envahit de collégiens.

Le choix avait été vite fait dès qu'il avait commencé à pleuvoir à grosse goutte : Ehlana et ses amies avaient décidé d'aller faire leur réunion du club des célibataires (spéciale saint Valentin) aux Trois Balais.

Seulement, le temps ne semblait pas vouloir s'arrêter, la pluie continuant d'inonder le village sorcier et ce qui l'avait décidé à rentrer au plus vite à Poudlard. L'idée même de se prendre sur la tête des trombes d'eau suffisant à la décider à se lever et à saluer tout le beau monde pour partir.

Cape serrée, nouvelle écharpe toute neuve au couleur de Serdaigle autour du cou, parapluie au dessus de la tête, Ehlana marchait à pas rapide à travers les rues et ruelles qui la ramèneraient tout droit jusqu'à sa salle commune. Sauf qu'elle fut arrêtée - et surprise - par Duncan Antiochus D'Ancelac Ackroyd. Un nom à rallonge.


- Oh, salut...

Autant le dire tout de suite, leur relation ne s'était pas arrangée avec le temps, Duncan étant presque aussi enquiquinant qu'Antiochus. Avec son caractère impossible, la préfète se demandait toujours comment personne n'avait pu faire le lien entre le prof et l'élève, bien que le fait qu'elle sache justement que ces deux sacrés personnages fassent une seule et même personne l'aide grandement à faire le rapprochement. Forcément.

Le seul truc bizarre qu'elle remarquait (en dehors du fait qu'il soit à Pré-au-Lard le jour de la saint Valentin), c'était qu'il semblait tout raplapla, triste, mal, tout ce que vous voulez dans ce genre là.

Bonne poire, Ehlana s'approcha pour qu'ils soient tous deux protéger par le parapluie de la Serdaigle.


- J'allais rentrer. Vo... tu m'accompagnes ?

La gentillesse même. Et un vouvoiement encore difficile à venir naturellement, pour son plus grand malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 52
Gain de Gallions : 11829
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Sam 7 Mar 2009 - 9:33

Le visage ruisselant, il ne fut pas mécontent de cette rencontre et se serra contre Kalten pour être définitivement à l'abri, comme si son parapluie était le dernier rempart contre la présence de Kitlee. pourtant, dans sa tête, un autre dessein était en train de se mettre en place au fur et à mesure que ses neurones se connectaient.

- Kalten, un imbécile m'a découvert, ou du moins, pense m'avoir découvert. Epargnez votre salive, je sais ce que vous allez dire. Ecoutez-moi plutôt.

Il l'encouragea à ne pas bouger du milieu de la rue. Le mauvais temps les protégeaient de la curiosité humaine.

- Cet oiseau de malheur m'a envoyé deux lettres. La dernière palait de Kitlee et moi puisque je lui avais proposé d'aller boire un verre aux trois balais. Ne dites rien, je sais ce que vous avez sur le bout de la langue.

Le jeune professeur releva le col de sa cape au maximum mais il avait toujours aussi froid au cou.

- Bref, j'ai besoin de changer de stratégie pour embrouiller ce scroutt. Oui, je sais, c'est risqué. dit-il avant qu'elle ne puisse réagir. Et surtout, ça implique d'abuser une ou plusieurs personnes. Si je simulais un changement d'attitude de Duncan avec vous, je ne vous abuserai pas. Vous seriez au contraire ma complice. Peut-être y aurait-il plus de vérité avec quelqu'un d'autre de plus naïf.
Kalten... ce sera vous ou Kitlee. A vous de choisir et de voir si vous êtes capable d'en supporter les effets.

Il plongea son regard dans le sien en attendant une quelconque réponse. Cette fille là n'était pas la plus grande lumière de Poudlard mais avec ce qu'ils avaient traversé, il pouvait dire qu'elle était droite, pugnace et déterminée. Bref, il pouvait lui faire confiance.


Dernière édition par Pr. Antiochus Ackroyd le Mar 10 Mar 2009 - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 848
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14076
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Lun 9 Mar 2009 - 20:57

J'ai le droit de parler maintenant ?

Elle se souvenait maintenant pourquoi elle le fuyait comme la peste : c'était le pire des trolls, un goujat de première catégorie, sans une once de savoir-vivre et l'envie de lui fichait son poing dans la figure à défaut d'avoir une chance de le toucher avec un sortilège la taraudait un peu plus que les jours passaient. Février, soit encore cinq mois à le supporter, lui, ses sautes d'humeur et ses changements de taille avant qu'il ne recouvre définitivement son apparence et qu'il redevienne le pire des trolls qu'il était déjà en tant qu'adulte mais sans plus aucune raison de faire attention à elle (quand il y pensait).

Maintenant il était possible qu'elle réfléchisse à son charabia calmement.

Uno, il en avait fallu du temps à cet inconnu mystérieux pour découvrir que Duncan égale Antiochus. Ça ne l'étonnait pas plus que ça quand on y réfléchissait parce qu'elle savait, par le biais d'Eden, qu'il était loin de l'archétype même du Gryffondor, casse-cou, courageux, un brin cinglé mais charmant. Comme si il se plaisait à contredire le Choixpeau à longueur de temps. Ça ne devait pas être facile tous les jours d'appartenir à la Maison de Godric quand on se plaisait à n'être qu'un vieux schnock irascible même dans la peau d'un ado de 17 ans.

Deuzio, qu'est-ce qui lui avait prit d'inviter Isis à boire un verre ? Le jour de la Saint Valentin en plus ! Elle n'avait même pas envie de connaître les détails de ce tête à tête forcé, elle compatissait au malheur de sa collègue préfète. Connaissant Antiochus comme elle pensait le connaître, être en compagnie d'une fille notoirement célibataire n'avait surement pas adoucit son caractère de cochon.

Tertio, ça faisait vraiment très mafieux son 'vous seriez au contraire ma complice'. Mais qu'avait-il de plus risqué que de se retrouver face à un nombre par trop impressionnant de fous de la baguette ? Il n'était pas très clair dans ses explications et par ce qu'il avait en tête mais y avait-il quelque chose de pire que de devoir sa vie à quelqu'un qui ne s'intéressait à sa petite personne que quand il avait besoin de quelque chose ? On avait beau s'en cacher, c'était blessant. Ehlana avait beau bien le cacher, elle était blessée. Comme si elle avait besoin de lui faire le plaisir de l'atteindre.

Seulement, difficile à expliquer, mais elle était prête à lui accorder son aide en sachant pertinemment qu'il allait la piétiner allègrement la tâche lui étant dévolue remplie. Oui, Piccadilly avait eu comme autre malheur de créer un certain attachement envers lui, bien qu'elle s'en défendait farouchement. Enfin, pas besoin d'épiloguer sur cette honte plus longtemps.


- J'ai l'habitude de vous supporter alors je préfère épargner à Isis cette corvée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 52
Gain de Gallions : 11829
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Mer 11 Mar 2009 - 9:34

- Que c'est beau le dévouement! fit-il d'un ton qui se voulait moqueur et grandiloquent à la fois.

Il la prit par la main et l'entraîna vers l'endroit où devait encore se trouver Kitlee si elle n'avait pas bougé. Ce serait la première étape. Faire comprendre à cette demoiselle qu'elle avait raison, et que derrière le cynisme de façade se cache un coeur qui bât. "Amen!" pensa-t-il.

- Je pensais pourtant que le fait de faire semblant d'être ma petite amie vous aurait fait battre tous les records de fuite.

Un petit sourire narquois naquit sur son visage juvénile.

- Au bout d'un mois à sortir ensemble tu me surprends encore "chérie". Nous sommes vraiment faits l'un pour l'autre...

Trève de plaisanterie. Il arrivaient vers le porche et la situation nécessitait un peu de sérieux. S'il voulait parvenir à faire croire à Kitlee qu'il était sincère et qu'il avait désagréable avec elle parce qu'il s'était diputé avec sa "chérie" ce matin là... il allait vraiment falloir qu'il prenne sur lui. Comme la situation l'exigeait, il pensait pouvoir y arriver, même si son cerveau lui jouait encore quelques tour d'embrumé.

- Euh, Kitlee. Je voulais m'excuser pour tout à l'heure.

Un peu brut de décoffrage. Mais bon. Il faudrait aussi qu'ils la ramènent au vhateau sans encombre. Peut-être que ce geste atténuerait un peu l'avoinée qu'allait lui mettre Rosemont!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14329
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Mer 11 Mar 2009 - 14:11

- Où est-il ?
- Qui ?
- Ton saint valentin ? La rumeur circule que la jolie préfète de poufsouffle se serait amourachée du petit gryffon mal embouché
- Tu ne devrais pas être dans les bras de Michael ?
- donc c'est vrai.

Soupire qui en dit long. Isis fait la moue tendit que Shanty Bendla, sa meilleure amie - première année à Phœnix Zone - se moquait gentiment d'elle.
Les deux jeunes filles étaient inséparables depuis la première année à poufsouffle la cadette. L'année d'écart qui les séparait n'avait jamais influer sur leur amitié.


- Je ne me suis pas amourachée de lui
- Pourtant il est pas mal, c'est juste un caractère de cochon... comme toi.
- T'es pas drôle
- Tu as enfin trouver le chemin de la luxure, mademoiselle chef. Pas trop tôt
- C'est bien toi qu'on surnommait la vierge effarouchée en cinquième année ?
- Certes, mais j'ai fait du chemin, petit fille.

Il appuit un doigt sur son front juste pour l'embêter. Michael Stonebirdge. Le martyre de la défunte Juge Impartial. Ancien préfet de serdaigle, pas très brillant dans ses responsabilité mais il avait le mérite d'amuser la galerie. Meilleur ami d'Isis depuis 3 ans, voir plus. Ils passent leur temps à se chamailler et c'est loin de s'arreter.


- Toi qui disais que tu passerais la saint valentin à la bibliothèque étudier, sur je sais plus quelle plante... et mais attend... tu pue l'alcool
- j'me disais bien que t'avais une petite tête.
- mec + alcool, comment ca se fait que tu es toute seule sous un proche. Tu devrais être dans un endroit sombre à moitié nue.

Nouveau soupire. S’ils continuaient à se foutre de sa tronche, pas sur qu'Isis tienne le coup. Shanty avait sur le bout des lèvres une réflexion qui devait valoir se pesant de gallion mais elle la retient de justesse et envoya Mickey réserver une table au trois balai. Tandis qu'elle s'accroupit près d'Isis.
Isis lui raconte toute l’histoire, et rougit jusqu’au oreille quand sa meilleure amie éclate de rire en entendant qu'elle a fallait vomir sur lui. Trop la classe.


- Pour Rosemont, t'en fait pas. Il ne va pas te virer parce que tu as bu une verre de schrub qui t'a rendu malade... et pour l'autre imbécile...
- Et pour l'autre imbécile ?
- Je dirais que la prochaine fois qu'un garçon t'invite prendre un verre, fait en sorte que ca ne soit pas un attardé sociopathe avec une légère déficiance mentale et surout qu'on ne le surnomme pas le gryffon mal embouché. Ou si il l'est... ne craque pas sur lui, comme tu viens de le faire.
- Merci du conseil

La phœnix lui fait un baiser sur le front avant de se lever. Elle voyait bien que le départ de ce sale gosse avait vexée la petite préfète parfaite. Mais elle n'en dit rien. Elle savait qu'Isis avait besoin de se prendre des tuiles sur le coin du nez de temps en temps, pour être un peu moins sans son monde naïf et un peu plus dans la réalité.

- Je te raccompagne jusqu'au château ?
- Pas la peine va rejoindre Michael... c'est la saint valentin.
- C'est la saint valentin tous les jours avec lui, alors je peux bien raccompagner ma meilleur amie qui ne supporte pas l'eau. Tu ne vas pas attendre... si tu va attendre que ca s'arrête, vu ta tête. Ca risque d'être long.
- Moui… on dira que si je suis toujours là quand vous sortirez du pub, tu me raccompagneras.
- Ca marche.


Isis regarda sa meilleure amie remonter la rue sous la pluie jusqu'à ce qu'elle sorte de son champs de vision. Le temps s'écoula encore comme ça. Elle se demandait bien ce qu'elle avait fait pour être toute seule sous ce proche et regretta amèrement ne pas avoir accepter l'offre du retour à Poudlard.

- Euh, Kitlee. Je voulais m'excuser pour tout à l'heure.

Sortit de ses pensées, Isis releva la tête vers Duncan... et Ehlana Kalten.

"c'est quoi cette histoire... encore".

- T'excuser pour quoi ? Pour m'avoir inviter à boire un verre ou m'avoir fait boire plus que nécessaire, ou bien pour m'avoir laisser comme une bouse de dragon sur ce porche parce que tu n'es qu'un sale petit veracrasse, à moins que ca englobe tous ces faits.

Isis jauge le gryffon mal embouché qui semble ne plus être le même. Faux et invraisemblable. Et ne put s'empêcher d'esclaffer de rire en le voyant main dans la main avec la préfète bleue. Ca, elle venait de le remarquer.

- Toutes mes excuses... je n'avais pas compris que tes excuses allez être sur le fait que tu va me prendre pour une goule sans cervelle qui va gober que tu es passé d'un sale petit con, cynique mais sincère et touchant à un amoureux transit qui est sortit avec la première fille qu'il a croisé pour rendre jalouse sa copine. Dans ce cas tu es pardonné. Maintenant, allez vous bécoter loin d'ici et fichez-moi la paix.

Isis reposa la tête contre le mur et regarda le temps. La pluie ne semblait toujours pas vouloir s'arrêter se qui la contraignaie de rester sagement sous son abri de fortune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 848
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14076
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Dim 15 Mar 2009 - 19:19

- Oui, vous devriez m'observer, vous apprendriez beaucoup de choses, rétorqua-t-elle du tac au tac.

S'enfuir ? Et laisser passer cette merveilleuse occasion de l'embouser ? Allons, elle était Serdaigle, la réflexion, c'était son rayon comme la crétinerie était le sien. Elle jouerait bien mieux que lui la petite amie parce que c'était de son âge. A quinze ans, pensez vous, les garçons étaient habituellement une priorité et même si ce n'était pas le cas, on s'y faisait bien vite.

Elle ne fit aucune remarque quand son cynisme reprit le dessus, elle ne s'énerva même pas, comme quoi on apprenait des erreurs du passé. Elle frémit juste un peu quand il la toucha et lui prit la main. Penser au personnage, penser au personnage et à rien d'autre. Prendre cette tromperie comme une scène de théâtre sans conséquence, au pire devrait-elle se laver les mains une centaine de fois ce soir. Rien de grave, demain elle n'y penserait plus.


Plus dur qu'il n'y parait quand même...

Non, non, non, très facile ! Bien, elle était où Isis ? Là, voila. Ehlana ne comprit pas la moitié de ce qu'elle dit même si elle reconnaissait la langue, surement des restes d'un cours de Sortilège qu'elle avait passé avec Malika.

Comme un yo-yo, elle était arrivée avec le sourire (son personnage se devait quand même d'être contente de retrouver son cher et tendre malade ), il flétrit quelque peu au début de la seconde tirade de la Poufsouffle pour remonter aussi vite s'accrochait à ses lèvres. Finalement, ce n'était pas que chez les Serdaigle qu'il y avait de la matière grise à revendre ! Ehlana ne savait pas trop où se plaçait Isis dans la courbe de l'estime qu'elle donnait à ses connaissances mais elle venait d'y faire un bond faramineux.


On se reprend là, elle l'a insulté après tout !

Saleté de vie.
Heureuse ou non de le voir si vite démasqué et se faire insulter par quelqu'un d'autre qu'elle et en face de surcroît (bienheureux est celui qui ne sait rien), elle avait promis de l'aider. Alors Ehlana se composa un masque distant, sans répondre. Ça devrait suffire pour passer pour de la fierté blessée. Elle jeta un regard éloquent vers Duncan qui voulait dire deux choses :
quoi, tu m'as remplacé par ça ?! et Bon, on y va ? Elle commence à m'énerver cette pimbêche à deux noises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Antiochus Ackroyd
Modérateur
Pr. Antiochus Ackroyd

Nombre de messages : 117
Age : 52
Gain de Gallions : 11829
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Lun 16 Mar 2009 - 10:24

Profitant du jeu totalement à propos de la jeune kalten, Ackroyd en profita pour écarquiller les yeux. Il soupira fortement en guise de "Je savais que ça allait se passer comme ça... Les femmes sont des bécasses", puis il lâcha la main d'Ehlana pour lui faire face et planter son regard acier dans le sien.

- Je n'ai rien fait avec Kitlee!

Il tourna la tête vers la Poufsouffle et fronça les sourcils.

- Non mais tu m'imagines avec elle? Pause salutaire pour laisser planner le sous-entendu.
Pourquoi j'aurais fait ça? Pourquoi je t'aurais fait ça? Et puis... Et puis...
Et puis si t'avais pas honte de sortir avec un casse-pied comme moi, si on s'affichait ensemble au lieu que tu partes seule avec tes copines pleurer parce que tu es célibataire le jour de la Saint-Valentin, on n'aurait pas ce genre de problème... et je ne recevrais plus ces lettres à la noix.

Il se tourna une dernière fois vers Kitlee en haussant les épaules et en prenant un air désolé, puis, il passa un bras autour de la taille d'Ehlana pour qu'ils reprennent leur chemin. Pour l'instant, ça se passait plutôt bien.

- On y va, je vais parler de ces lettres à Rosemont. J'aurais sans doute dû le faire avant.

Dommage qu'il ne fasse pas dans le théâtre. Il attendit qu'ils parcourent quelques mètres pour essayer de reprendre une conversation un peu plus normale d'amoureux qui essayaient de faire la paix.

- Tu t'es bien amusée au moins avec tes amies?

Il ne savait pas si tout cela sonnait juste, mais en tous cas, il y avait sacrément mis du sien. Il n'avait juste pas osé embrasser Kalten pour faire plus "vrai". Peut-être cela aurait-il apporté encore plus de crédibilité à la scène? En tous cas, une infime partie de lui s'était bien amusée à jouer la scène. ça faisait trop longtemps à son goût qu'il avait manqué de légèreté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 848
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14076
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   Sam 21 Mar 2009 - 15:36

On ne rigole pas, on se retient d'éclater de rire. Le mensonge serait vite éventé (si ce n'était pas déjà fait), si elle laissait libre court à son envie. Le voir (presque) gentil et s'excuser avait quelque chose qui tenait du rêve, peut-être même que s'en était un tellement elle espérait qu'il le fasse sans que cela ne soit pour parfaire un rôle bidon et le couvrir une nouvelle fois.

Elle se retint de s'essuyer la main contre elle quand il la lâcha finalement et tenta de se trouver des excuses pour se faire pardonner auprès de la petite-amie éplorée qu'elle devait être. La partie la plus compliquée là, passer de la consternation d'apprendre qu'il l'avait trompé le jour de la saint Valentin avec une autre, à l'air mitigé de celle qui avait du mal à le croire pour finir par la fille parfaitement réconfortée.


Comment continuer à croire qu'il ait préféré Isis à moi..?

Non, on oublie ça, elle était un peu trop dans le rôle là.

Aller voir Rosemont, encore. Mais Ehlana était bien décidée à se sauver avant, si tant est qu'il aille tout de même voir le directeur. Elle allait finir par exploser son quota de temps passait à le voir si ça continuait sinon.

Son visage reprit une forme dite normale quand il en parla, totalement maitresse d'elle même, voir de nouveau follement amoureuse mais pas trop quand même pour que ça ne paraisse pas bizarre. Ehlana salua vaguement de la main Isis, concentrée qu'elle était à regarder Antiochus Duncan.


- Amusée ? Non. Si, tellement. Je suis désolée, tu sais, de ne pas vouloir qu'on s'affiche. Je te promets que ça va changer.

Lui seul pourrait déceler l'ironie derrière ses paroles. S'il se plaignait de toujours l'avoir dans les pattes, ce n'était pas pour demain que ça allait changer. Ça paraitrait trop bizarre si du jour au lendemain, ils se décidaient à arrêter de jouer la comédie. Une bonne manière de l'enquiquiner sans en avoir l'air. Il n'y avait pas à dire, elle allait s'amuser dans les semaines à venir ! Big Grin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Corbeau ou corneille? [PV Kitlee]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: La Bibliothèque-
Sauter vers: