Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vanity
Maître du Jeu
Vanity

Nombre de messages : 23
Age : 39
Maison : Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13983
Date d'inscription : 21/11/2006

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyDim 2 Nov 2008 - 15:27

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Titrenn4



Devant la Cabane d’Hagrid qui avait gardée de son apparence extérieure toute la modestie, un homme attendait les élèves sélectionnés pour l’épreuve de la maison hantée. Cet homme était fort bien vêtu et démontrait d’une grâce et d’une aura ensorcelante malgré l’air inquiétant qu’il pouvait dégager.
Ainsi de sa voix lente, suave et timbrée, s’adressa-t-il aux arrivants. Une voix agréable en contradiction totale avec les horreurs qu’il suggérait:



Bonsoir mes chers,

Je me présente. Sir Bathory. Je serai votre hôte tout au long de cette épreuve.

Ne soyez pas impressionnés par mes longues canines, elles se sont repues de plus de sept meutes de loups avant de venir à votre rencontre. Ceci sans compter les deux compagnons qui se disaient mes amis avant que je ne les surprenne en grande négociation à mon sujet avec un chasseur de tête. Avant eux, je n’avais jamais fait de victimes humaines. De même, le chasseur de vampires n’embêtera plus aucun de mes collègues... Espérons que, se jouant de ma patience et de mon amabilité, on ne me force plus à revenir à ces punitions... définitives.


Sir Bathory espérait que le message implicite de cette petite anecdote était passé. Il souhaitait qu’on ne le force point à sortir les crocs en faisant preuve d’un manque de docilité ou de respect des règles.

L’épreuve est simple dans son explication et difficile dans son effectivité.

Il s’agira d’entrer dans cette maison hantée. Excusez-moi...


L’homme claqua des doigts. Derrière lui la Cabane d’Hagrid prit une autre apparence.

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée V8fve9xucopycu9


Ceci est mieux, se délecta-t-il sans même jeter un regard à son œuvre. Dans cette maison hantée, disais-je.

Cette maison de deux étages, en dehors des pièces habituelles, comporte trois pièces cachées. Vous devrez atteindre la dernière pièce pour sortir de cette maison. Vivants, s’il vous plaît.

Dans chacune des trois pièces cachées que vous devrez découvrir, vous rencontrerez un personnage différent vivant dans la maison. Nous appellerons ces personnages "les Atropins". A chaque fois, l’Atropin que vous rencontrerez vous posera une question
à laquelle vous devrez répondre justement ou un défi que vous devrez relever pour poursuivre votre périple et sortir de la maison hantée... Ces pièces cachées vous proposent en outre un abri momentané, un temps de repos...

Dans une première salle neutre, celle qui se trouve derrière la porte d’entrée derrière moi, vous découvrirez une malle, une armoire, un vieux bahut et une grande horloge en bois. A l’intérieur de chacun se cache un Epouvantard. Vous connaissez certainement le principe de l’Epouvantard...

Chacun d’entre vous devra ouvrir l’un de ces meubles.

L’Epouvantard que vous y découvrirez prendra la forme de la chose qui vous effraie le plus et vous poursuivra couloirs après couloirs, pièces après pièces, jusqu’à ce que vous ayez atteint la sortie... ou surmonté votre peur.

Je vous le répète, les seules pièces où vous serez réellement à l’abri de votre Epouvantard (car il ne peut pas y entrer) seront les pièces cachées où vous attendent les Atropins susceptibles de vous ouvrir la porte suivante en vous posant une question ou en vous proposant un défi.

Je dois aussi vous avertir d’un principe supplémentaire:

Une fois que vous aurez répondu à la question de l’Atropin, vous aurez dix minutes pour passer la porte menant au reste de la maison autrement la pièce cachée disparaitra... et vous avec.

Toutefois, quand vous aurez trouvé la première pièce cachée, l'Atropin qui vous recevra vous offrira une carte "Abandon" à utiliser quand vous le voudrez si vous ne vous sentiez pas capable de poursuivre l'aventure... Mais il faut tenir jusque là.

Sir Bathory fit une petite courbette et s'écarta de la porte d'entrée pour y laisser entrer les participants.


Vous pouvez entrer... Happy Halloween! Je vous attends à la sortie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Cullen
Elève assidu
Liam Cullen

Nombre de messages : 212
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12633
Date d'inscription : 20/03/2008

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyDim 9 Nov 2008 - 13:37

Droit mais détendu, Liam marchait sans se presser. Il était juste à l’heure du rendez-vous. Ses pensées voguaient au regret de n’avoir pas emporté à manger en plus des deux canettes de bieraubeurre qu’il avait subtilisé à la table du buffet. Une pour chaque poche de sa longue robe sombre ouverte sur un pantalon et un fin pull en col V de même colorie.

Une légère brise crépusculaire s’amusait des mèches de cheveux qui refusaient de tenir dans l’élastique avec lequel il les avait attachés. Il les avait tellement longs depuis deux mois qu’ils en avaient perdu leurs boucles. Loin de toute coquetterie, le Serpentard ne cherchait pas à soigner son apparence. Une fille lui avait promis que, même avec un sac plastique en guise de robe de sorcier, il ne serait jamais laid... Merlin ou le Diable avait fait son œuvre en lui donnant un visage aussi doux que son cœur était dur. Le compliment à double tranchant de la jeune fille était amer. Elle regrettait qu’à son physique ne soit que top rarement associée la tendresse qu’il pouvait inspirer. « Tu es un poison, Liam Cullen. J’espère qu’un jour l’on trouvera ton antidote. »

Devant lui, Liam aperçut la silhouette chétive d’une sorcière dont le parfum qui sillonnait l’air derrière elle vint confirmer l’identité. Pas besoin d’être un vampire pour reconnaître Eden Sanders de dos et dans le noir. Il se crispa, inspira lourdement puis accéléra le pas pour la dépasser. Il y a quelques années, quand il ne se passait pas un jour sans qu’il se perde ou qu’il découvre une nouvelle salle, Liam trouvait que Poudlard était trop grand. Mais maintenant qu’il ne cessait de la voir à tous les coins de couloirs ou à tous les endroits qu’il allait fréquenter, l’école lui semblait trop petite pour eux deux.

Il décida de l’ignorer. Ni mot rude, ni moquerie. De toute manière, il n’y avait personne pour saluer le spectacle d’une énième humiliation infligée à mademoiselle Sanders. Il la dépassa sans s’adresser à elle, n’emportant avec lui que quelques bribes de son parfum qu’il regretta d’apprécier.

Il arriva auprès de Sir Bathory et découvrit les deux autres personnes qui exécuteraient l’épreuve avec eux, deux Poufsouffle : l’O’Brian qui discutait avec Vic au BDE et Ellys Orphens, la petite sœur de Terence. Liam salua la jeune fille d’un sourire évasif, ignorant spontanément le Poufsouffle croisé plus tôt. Ses pensées étaient encore parasitées par la présence de Sanders.... et de Sir Bathory. Un vampire. La situation frôlait l’ironie allégorique.

Le vampire termina d’expliquer la règle du jeu, si tant est que cela fût un jeu. Cela n’était pas la première fois que Poudlard mettait ses élèves au défi de rester en vie sous prétexte de jeu. Jusqu’ici rien d’anormal. Le Serpentard restait d’un flegme inhabituel, ignorant tout ce qui l’entourait, refoulant la moindre expression faciale, ne posant qu’un regard vide sur les quatre protagonistes autour de lui et traitant Eden Sanders comme n’importe quel inconnu qui constituait cette petite assemblée. Il désirait ne rien éprouver et y parvenait très bien. La carapace était mise.

Bathory s’écarta pour les laisser pénétrer dans l’antre de Hagrid métamorphosée en demeure macabre. Liam entra le premier. Sans demander leur préférence aux autres joueurs ni même les consulter du regard, il s’avança vers la grande horloge. Derrière lui, quand il sentit que chacun avait prit position devant l’un des quatre meubles, il ouvrit le ventre de la pendule, déterminé à garder son armure quelle que soit la forme que prendrait l’Epouventard. Que devrait-il fuir ?

L’armure ne céda pas mais se fissura imperceptiblement à l’endroit de son visage où son regard bleu marin s’écarquilla. Son cœur battit anormalement. Il recula machinalement sans détacher ses yeux de l’objet de toutes ses craintes. Un ridikulus n’y pourrait rien... il songea à sortir sa baguette mais sa stupéfaction avait pris le dessus et la baguette resta dans sa robe de sorcier contre la canette de bieraubeurre. Le pas hésitant et incrédule, il tourna le dos à l’incarnation de l’Epouvantard et emprunta la porte qui menait au reste de la maison, passant devant Eden Sanders sans la regarder bien que dans sa vision panoramique il la voyait très bien. La Gryffondor n’avait pas encore ouvert son meuble... avait-elle eu le temps d’être aussi stupéfaite que lui de voir ce qui suivait Liam ?

- « Tu ne te débarrasseras pas de moi aussi facilement », lui disait l’Epouvantard qui le suivait au pas cependant qu’il attendait les autres dans le couloir, « Regarde-moi et ose me dire que tu me feras du mal... je ne le crois pas. »

Comme s’il ne l’avait pas entendu, Liam détournait le regard de l’Epouvantard pour mieux le poser sur la porte de la première pièce que les trois autres n’allaient pas tarder à franchir - peut-être en courant, eux - pour le rejoindre. Son cœur ne voulait cesser de briser ses battements emphatiques contre sa poitrine mais il gardait, en apparence, tout son sang froid tandis que le double d’Eden Sanders continuait de le mettre au défi de se débarrasser d’elle. En prenant l’apparence d’Eden, l’Epouvantard creusait exactement la plus grande peur de l’indifférent Liam : trahir son frère en acceptant de tomber amoureux.


Slytherin
7ème année (encore) - 18 ans
[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée 1239845080_chaussettes
ATTRAPEUR
Fratrie: Seth (7ème année), Japhet (6ème année)
Cousine: Victoria (6ème année)

The finest art of contradiction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12752
Date d'inscription : 22/02/2008

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyDim 9 Nov 2008 - 19:48

Alors qu’elle traversait le parc, elle se maudissait à voix basse d’avoir accepté de participer. Ses nuits étaient déjà peuplées de cauchemars où des vampires voulaient la tuer, ou au contraire refusaient de le faire, et voilà qu’elle choisissait elle-même d’aller les alimenter, pour le fun.

- T’es qu’une cloche. A force de vouloir te prouver des choses tu vas te pl…

Il la dépassa.
Comme ça.
Sans même un coup d’œil.
Sans une remarque.
Rien.
Inexistante.


Bon. Au moins mon costume est réussi. Je ne suis qu’une ombre.

Vêtue d’un ensemble noir sur lequel elle avait enfilé une longue veste cintrée de la même couleur, Eden avait fait dans le sobre. Si son visage était pâle, ce n’était pas le maquillage, mais le manque de sommeil et la fatigue. Elle passait ses journées à s’occuper de tout, de rien, de ce qui la concernait ou pas. Mais s’occuper à tout prix. Elle se retrouvait en Novembre, le corps épuisée comme si elle achevait déjà l’année alors que son esprit en demandait encore.
Elle rejoint Liam et son attitude snobante devant la cabane d’Hagrid et lança un bref sourire à Ellys et Jörgen, compagnons d’infortune. Un bref regard au vert l’informa qu’il ne comptait pas s’en prendre à elle tout de suite. Etrange. Il attendait probablement d’être entré pour lui ficher la trouille de sa vie.


Cours toujours.

star


Elle lui emboîta le pas lorsqu’il entra dans la maison, déterminée à ne pas lui laisser suffisamment d’avance pour préparer un mauvais coup et se trouva nez à nez… avec elle.

C’est quoi ça ?

En regardant passer Liam qui ignorait son double comme il l’avait ignoré elle, elle comprit qu’elle était son épouvantard.

Je lui fais …peur ?

Alors que son clone aurait pu parler de Seth et perturber son aîné, celui-ci le conjurait de prétendre qu’il ne pouvait la blesser. Ils disparurent tous deux dans la seconde pièce sous le regard hébété de la petite irlandaise.

Si ça se trouve il le fait exprès.

Elle haussa les épaules et s’avança vers la malle.

Sauf qu’on n’agit pas sur son épouvantard.
Concentre-toi sur le tien va.


Elle inspira profondément, et posa la main sur la malle, anxieuse de ce qui l’attendrait et à la fois, étrangement impatiente.

Ce qui prit forme devant elle, Eden ne l’avait pas anticipé. Sa première réaction fut de s’interroger sur ce qui motivait une telle peur. Etait-ce vraiment son épouvantard ou y avait-il méprise ? Elle douta un instant puis croisa ses yeux. SES yeux. Clairs comme lorsqu’il était … lui. Sa fourrure était blanche, presque lumineuse et il était immense.
Bien qu’elle ne l’ait jamais vu sous cette forme, elle fut frappée par ses souvenirs et sentit ses jambes se dérober. Les larmes retenues depuis des mois menaçaient de prendre des libertés et s’invitaient dans le gris de ses yeux.
Cherchant son air, elle se cramponna à un vieux buffet qui s’agitait et le dévisagea, encore et encore. Il était là, immobile face à elle dans toute sa splendeur et elle ne pouvait en détacher ses yeux.


- Seth ?

J’aimerai tant…

Ce n’est pas lui Eden…

M’en fiche…

Avance, c’est ton épouvantard pauvre Cloche!

Encore un peu…


Soudain il sembla s’animer. Dressé sur ses pattes arrière, il devait faire le double de la taille de la Rouge et Or… Si ce n’est plus. Il poussa un hurlement Lupin qui glaça le sang d’Eden et s’approcha d’elle toutes dents dehors.
Il ne la reconnaissait pas, il la chassait.

Un frisson de peur la parcouru elle lança un dernier regard douloureux à Seth et lui tourna le dos en inspirant douloureusement. Elle commença par avancer lentement, puis fini par courir jusqu’à la porte, la gorge serrée, les mains agitées de tremblements qu’elle ne parvenait pas à maîtriser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellys Orphens
Elève trouvant ses marques
Ellys Orphens

Nombre de messages : 194
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13983
Date d'inscription : 26/11/2006

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyLun 10 Nov 2008 - 1:35

" Triple gnome et double troll ! Ca gèle !! Le Baten "

Bah ouais. Evidemment, on était fin octobre, mais la Ellys, elle avait même pas pensé à prendre une veste. Du coup, bah là, elle était en train de se geler les miches sur le chemin qui menait à la Cabane de Hagrid pour son épreuve à elle.
Elle avait hérité de l'épreuve avec le vampire. Toute façon, n'importe quelle épreuve, elle aurait été catastrophique, alors celle-là ou une autre ! Le Dumby
C'était juste qu'Ehly, elle était carrément plus douée sur un balai. Et pis Hailley... Hailley elle était trop jeune pour affronter des monstres tout pas beau. Ils l'auraient mangée toute crue, le petit chaperon rouge !

Allez ! Encore quelques mètres et elle y serait ! Elle voyait déjà le vampire en contrebas. Il fichait sacrément la trouille quand même. Pourtant, comme d'habitude, Ellys elle avait un grand sourire sur les lèvres. C'était pas le cas du Serpentard qui venait d'arriver ni de la Gryffondor.
Le Serpentard, c'était Liam Cullen. Ellys le savait parce qu'il avait redoublé sa septième année comme elle. Et la Gryffondor, c'était Eden Sanders. Une fille sympa, elles avaient fait le TP de divination ensemble. Elles avaient tourné en rond comme des pendules !
Elle salua les deux d'un immense sourire, les yeux pétillants d'excitation.


" Il veut pas se dépêcher un peu ? pale "

La Poufsouffle trépignait. Pas d'impatience, mais parce qu'elle avait froid. Elle passait d'un appui sur son pied droit à un appui sur son pied gauche toutes les secondes pour se réchauffer, pendant que le vampire tout pâle expliquait les règles.
Quand il fit apparaître l'immense manoir à la place de la cabane, Ellys sauta de joie en bouscoulant Jörgen, avant de taper dans les mains. Pire qu'un gosse cette fille Rolling Eyes

Bon. Alors, il fallait trouver des pièces cachées en courant partout sans que l'épouvantard nous attrape. Facile non ? Le Enki
Elle emboîta le pas aux autres et passa la première porte. C'était circulaire, y avait qu'une seule autre porte et les quatres meubles que Bathy (Sir Bathory en langage ellysien) leur avait décrit. Liam était devant une horloge, Eden devant une malle. Elle-même se placa devant le vieux bahut, et il ne restait qu'à Jörgen la grande armoire.
Elle regarda un peu les autres, curieuse de voir leurs épouvantards. Celui du Vert, c'est... Bah c'était la Gryffondor. Le Dwi
Et celui d'Eden, c'était un gros loup-garou tout baveux !
Elle, elle se demandait à quoi elle allait avoir droit. Même pas peur, elle attrapa une poignet du meuble et la tira avec entrain.
A peine une seconde après qu'elle l'ait ouvert, une silhouette plus grande qu'elle apparut.

C'était Terence. Il était tout blanc, comme s'il avait presque plus de sang dans le corps. Il avait une énorme branche qui lui transperçait le flanc. Et il saignait. Il saignait beaucoup, avec beaucoup plein du rouge. Cette vision était exactement la même que lorsqu'ils avaient utilisés le Terrychouplane pour se rendre en Afrique et qu'ils avaient atterri sur un arbre. Mais en plus pire.
Le sourire d'Ellys disparut aussi vite qu'il pouvait apparaître et ses yeux commençèrent à s'humidifier.


- Terrychou ?
Pourquoi... Pourquoi tu m'as laissé Ellys ? Aide-moi...

Sa voix... C'était comme s'il était mourrant...
La Poufsouffle ne jeta même pas un coup d'oeil à Jörgen et à son Epouvantard et se mit à courir vers la porte qui menait vers les autres pièces.
La Miss Orphens, elle avait sacrément de l'endurance. Si bien que, même avec sa robe super encombrante, elle dépassa Eden, qui courait aussi. Elle se retourna, pour voir si son frère mourrant la suivait, mais elle sentit un choc au même moment. Elle venait de se prendre les pieds dans la robe et de s'étaler de tout son long sur Cullen.... Le Egon


- Pardon. Désolée. Excuse-moi...

Bah ça alors... Une Ellys qui se répandait pas en un milliers d'excuses précipitées mais qui s'excusait d'une voix éteinte, ça faisait tout drôle... 47
La Poufsouffle se redressa sans demander son reste et se remit à courir. Elle passa la première porte qu'elle rencontra et la referma derrière elle. Elle était dans un immense salon. Il y avait une table, une cheminée, quelques armoires et plein de canapés. Sans réfléchir, elle fonça se cacher derrière un grand fauteuil et se recroquevilla sur elle-même.
Entre l'ouverture du vieux bahut dans la pièce neutre et sa position foetale ici, les larmes avaient commencé à couler.
C'était troll et naïf, mais la vision de son frère sur le point de mourir, et qui lui demandait de l'aide, ça l'avait drôlement secouée... No
Il lui fallait au moins une petite minute pour s'en remettre. Après, promis, elle ferait des trolleries. Après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jörgen O'Brian
Elève assidu
Jörgen O'Brian

Nombre de messages : 245
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13088
Date d'inscription : 25/09/2007

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyMar 11 Nov 2008 - 13:37

*Bon. Par quoi on commence?*

Il n'était pas castré, il avait bien mangé et il se retrouvait avec un Vert, une Rouge et une collègue. Tout était au mieux dans le meilleur des mondes. En plus, on allait leur faire le coup du château hanté.

*Les Moldus aussi, ils ont des châteaux hantés. Dans les fêtes faux reines.*

Raison de plus pour être heureux.
Chacun à leur tour, Liam, Eden et Ellys -brute en jupons- entrèrent dans la première pièce. L'épouvantard. Jörgen connaissait la théorie mais la pratique... Il était trop jeune pour en avoir déjà affronté un en DCFM.


*Bah, on verra bien.*

Il jeta un coup d'oeil à ceux des trois autres, et ce rapide coup d'oeil l'amena à la conclusion suivante:

*Bof. C'est pas si pire.*

Une fille, un loup-garou et un... ok celui d'Ellys était pas mal dans son genre avec du sang partout. Mais bon, pas de quoi faire un cauchemar la nuit. En même temps, lui-même ne pouvait pas prétendre avoir une phobie particulière ou craindre quelque chose particulièrement effrayant. Comme tout le monde, il appréhendait la perte d'un proche ou encore sa propre mort, la maladie, la faiblesse, le handicap.
Alors? Qu'allait-il voir apparaître? Une hécatombe familiale? Une attaque de Harnaux (un harnal des harnaux, c'est comme les chevaux. Cf, le cours de SACM.)? Ca, ça serait vraiment la honte. Que tout le monde voit qu'il craignait les nounours vivants, comme toutes les bêtes à plumes et à poils. Allergie oblige.

Le mieux pour savoir, c'était de se lancer.

Il squattait depuis un moment devant la Grande Armoire, plus embêté qu'autre chose devant son ignorance. Savoir ce qui nous attendait, c'était un bon moyen de se préparer.
Tant pis. Basta. Action!
La porte s'ouvrit dans un grincement.
Et ce fut tout.
Rien. Rien du tout. Pas de créatures cauchemardesques, pas de vision d'apocalypse, pas de blessures mortelles.
Rien du tout du tout.

Passablement perplexe, Jörgen jeta un Lumos pour scruter le fin fond de l'armoire. On allait quand même pas lui annoncer que son propre épouvantard avait peur de lui...
Toujours rien. Rien n'avait changé, rien n'avait bougé.
scratch


*Là, ça devient un peu chelou.*

Ptêtre qu'il n'y avait que trois épouvantards...

*Pas cool, je VEUX le mien.*

C'est ce moment que choisis son clone pour apparaître.
James? Jupiter?
C'était la honte, mais pendant une seconde infime, il ne se reconnut pas.


*Quoi? J'ai peur de moi? Trop nuuuuuuuuuuuuuuuuuul!*

Son double fouilla un instant ses poches et en sortit, un, le briquer, deux, la 'boîte à musique - réglisse' moldue. Qui s'effritèrent jusqu'à disparaître.
Euh.
Ok.
C'était censé faire peur?

Puis, dans un flash (c'était quand même plus ou moins une concrétisation de ses propres pensées), Jörgen comprit. C'était la disparition de tout ce qui était moldu. Comme si les Moldus eux-mêmes étaient éradiqués de la Terre.
C'était pas exactement le genre de vision devant laquelle on s'enfuyait en courant. C'était plutôt le genre de vision qui vous laissait gelé et horriblement impuissant.
Il n'y avait rien à voir et pourtant il n'arrivait pas à se détourner. Bien au chaud dans le monde magique de Poudlard, il ne saurait jamais si quoi que ce soit arrivait. Il ne pouvait rien faire, rien dire.


*Et bouse.*

Hébété, peut-être à cause d'un bruit ou d'un craquement, Jörgen finit par se détourner sans trop savoir comment. Il gagna la porte sans trop savoir comment, et était trop perdu dans ses propres pensées pour questionner les autres. Ou pour remarquer l'absence d'Ellys. Ou pour quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Cullen
Elève assidu
Liam Cullen

Nombre de messages : 212
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12633
Date d'inscription : 20/03/2008

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyMar 11 Nov 2008 - 23:45

Pas une mais deux Sanders.

- « Tu me crains, pourquoi n’oses-tu pas l’admettre... dis-le ! Dis-le à haute voix sinon je ne partirai pas.... Liam Cullen... comment te débarrasser de moi ? »

L’épouvantard ne cessait de jacasser mais de son côté Liam la dédisait complètement. C’était ce que d’apparence il semblait cependant, à l’intérieur de lui, sa cervelle cuisait et son cœur ne cessait de battre, de peur, de honte, de mépris. Il ne pensait pas à Eden. Il pensait à son frère, au jour où il reviendrait. Vampire toujours, avec sa force colossale et l’inhumanité qui habitait son nouveau corps. Il ne ferait ni une ni deux pour exécuter celui qui se mettrait en travers de sa route et de celle d’Eden.

Même moi, il me tuerait sans plaidoyer, craignait Liam dont le poil s’hérissait sur la chair.

Il ne voulait pas être un si mauvais grand frère pour qu’en plus de la vie, cela soit l’amour qu’il vole à Seth. Il pensait l’avoir délesté du bien le plus précieux d’un être. La vie. Eden était tout ce qu’il lui restait.

Comment, avec toutes les filles qui marchent sur la terre et qui sont en âge de... enfin... comment puis-je désirer la seule qui me soit interdite ?

Les questions et les remords insurgeaient sa peine. Liam allait devenir fou si cette impudique réplique de la Gryffondor ne cessait pas de parler. Dans une fièvre incontrôlée, il se tourna vers son épouventard, la baguette menaçante. Tout ce qu’il vit venir vers lui fut la vraie Eden, le teint blême comme si elle venait de croiser un loup-garou et, la minute d’après, la même Eden était attachée à lui par les deux poignets.

Liam se cabra et essaya de reculer. On aurait pu prendre son recul pour un profond dégoût mais c’était la surprise qui l’embrassa le plus fort. Une nouvelle fissure vint entamer son masque d’indifférence. Ses yeux allaient d’une Eden à l’autre sans comprendre ce qu’il venait de se passer.

Au même instant, deux autres faits : Jörgen, qui venait de les rejoindre, disparu soudainement et un petit rire macabre retentit dans le couloir. Proche d’eux. Comme si ce rire aigu provenait de quelqu’un qui se serait caché derrière la vieille commode en bois du couloir.

Stupéfait, la première réaction physique de Liam fut de tirer sur les liens qui l’unissaient à la « ça » pour s’en détacher. Ses sourcils froncèrent devant la vanité de l’essai. Un nouveau petit rire s’éleva puis fut étouffé dans les nombreuses ténèbres de l’endroit. Cullen serra sa baguette dans son poing sans savoir comment et où viser pour déraciner l’ennemi.

Le Serpentard eut la désagréable impression d’être observé par ces ombres mouvantes... observé et moqué. Ce qui l’exaspérait bien plus. Et où était passé Jörgen ? Et la petite blonde qui avait filé sous son nez en direction du salon poursuivi par son frère mort vivant ? Où était-elle ?

Comme il refusait de parler à la « ça » qui était nouée à lui, Liam pivota sur lui-même et l’entraîna bon gré mal gré vers le salon où il avait vu disparaître Ellys. Avant qu’il passe la porte du salon, un bruit tonitruant le fit de nouveau pivoter sur lui-même. Un grand loup blanc les suivait. Après un bref regard en direction de Sanders, Liam comprit - sans réaliser que c’était l’incarnation de son petit frère - qu’il s’agissait de l’Epouventard du pot de colle.

- « Génial... » murmura-t-il déconcerté. « Tu bouges pas. »

En vitesse, Liam passa ses deux mains - et celles de Sanders à la fois - derrière le dos de la jeune fille. Il la souleva comme il put pour la porter tel un ceinturon autour de sa taille.

- « Penche-toi en avant et accroche-toi le plus possible » commanda-t-il de nouveau. Alors, il se mit à courir vers le fond du couloir. Il ouvrit, gauchement et après plusieurs tentatives, la première porte qui s’offrait à eux et la referma sur le loup blanc et la deuxième Eden.


Slytherin
7ème année (encore) - 18 ans
[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée 1239845080_chaussettes
ATTRAPEUR
Fratrie: Seth (7ème année), Japhet (6ème année)
Cousine: Victoria (6ème année)

The finest art of contradiction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12752
Date d'inscription : 22/02/2008

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyMer 12 Nov 2008 - 13:55

C’est un pur hasard. Un jeu du sort si elle se retrouvait enchaînée à lui.
Bien sûr, personne n’avait juré sa mort. Seulement le hasard. Le Egon
Elle grimaça en réalisant qu’ils étaient attachés et que c’était solide, mais réalisa bien vite que cela semblait encore plus éprouvant pour lui. Un profond spasme de dégoût avait cabré le vert.


Attachée à son épouvantard. Pas de bol.

Elle le laissa faire lorsqu’il passa le lien dans son dos, sans trop comprendre ce qu’il faisait et ne broncha pas lorsqu’il la porta mais n’en pensa pas moins.

Je rêve. C’est un cauchemar et je vais me réveiller.

Pas le temps de chipoter cependant, le loup blanc arrivait, l’air menaçant, accompagné de son petit clone aux yeux gris.
Eden se crispa, manquant de tomber en arrière.


Ils franchirent la porte qui menait au salon, le traversèrent en courant. Enfin. Liam courait, Eden, elle, s’agrippait de toutes ses forces avec ce qu’elle pouvait, c'est-à-dire ses jambes. Elle enserrait la taille de Liam aussi fort que possible pour éviter de tomber et peut être un peu plus que nécessaire. Un tout petit peu.
Dans ce salon, malgré la vitesse et les soubresauts de la course de Liam, elle eut le temps d’apercevoir Ellys et Jorgen, attachés par les pieds. Plus difficile de courir dans ce cas là. Ils devaient bien se marrer à les voir passer comme ça.
Ou pas.
Avant de passer une deuxième porte, Eden, qui avait une vision de leur arrière assez impressionnante vit la porte par laquelle ils avaient gagné le salon s’ouvrir avec perte et fracas. Elle se raidit légèrement, pensant distinguer la haute silhouette du loup et fut surprise de constater qu’il s’agissait d’elle-même entrant comme un boulet de canon.


- Je suis plus coriace que … le loup.

Ah non. Le voilà.

Le grand loup blanc inclinait la tête et plongea ses yeux clairs dans ceux d'Eden. Il ouvrit la gueule et montra les crocs sans émettre le moindre son. A la fois fascinée et pétrifiée par la vision de Seth Eden oublia de respirer. Lorsqu'elle se décida enfin à se maintenir en vie elle s'agita dans les bras de Liam, tentant d'accélérer les choses.

- Bouge bouge bouge !

Liam referma la seconde porte d’un coup de pied et ils se retrouvèrent dans le noir.
Autour d’eux, le plancher craquait de façon inquiétante. Le petit rire entendu dans le couloir se fit à nouveau entendre, ponctuée par quelques notes de piano sorties tout droit d’un film d’horreur.


- Pose-moi Cullen.

C’est suffisamment impressionnant ici sans penser à chaque instant que tu vas essayer de m’empaler dans le décor, me jeter en pâture ou… je sais pas quoi.

Les grincements semblaient s’approcher d’eux. Un peu comme si une petite chose se dirigeait vers eux en marchant sur le plancher avec précaution.

En fait je suis pas sure de vouloir descendre.

- Heu… avant, tu voudrais pas… attraper ma baguette ? Dans ma poche. Pour qu’on éclaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jörgen O'Brian
Elève assidu
Jörgen O'Brian

Nombre de messages : 245
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13088
Date d'inscription : 25/09/2007

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyMer 12 Nov 2008 - 18:23

eagrell.mp3 - 0.01MB

Un ricanement qu'il n'était pas très sûr d'apprécier (on osait se moquer de lui ou quoi?) résonna plusieurs fois de suite, se rapprochant et s'éloignant successivement.
La tête encore pleine de l'image quasi-appocalyptique à laquelle il venait d'échapper, Jörgen ne remarqua pas tout de suite qu'il se passait (encore) quelque chose de bizarre. Il avait quand même soudain une Ellys Orphens (deux secondes de plus pour s'appercevoir qu'elle pleurait) collé à lui. Enfin, attachés par la cheville. C'était du pareil au même.


-Euh...

Jörgen n'avait jamais été un grand bavard mais là, il considérait qu'il avait quand même des excuses.
1. Il avait du affronter sa propre image porteuse de mauvaises nouvelles.
2. Il avait transplané de pièce dans même s'en rendre compte.
3. Il se retrouvait attaché à une fille.
4. Il n'avait donc plus sa propre liberté de mouvement.
5. Et en plus, la fille pleurait.

Le bonheur à l'état pur.
Démonstration de sa douétittude pour parler aux filles.


-Euh, ça va aller.

Et Jörgen de lui offrir un tapotement d'épaule en guise de réconfort. Mais il fallait aussi comprendre qu'en dehors de ses propres petits problèmes existenciels, la vue d'une Ellys (rappellons qu'Ellys= bonne humeur = sourire = une fille qui met l'ambiance dans la salle commune = aussi bombencres et trolleries à tire larigot = que des bonnes choses = incompatible avec les sorties lacrymales = long raisonnement pour expliquer le pourquoi du parce que) en larmes, ça avait de quoi vous troubler un Jörgen.

*Ca irait peut-être mieux si on n'était pas attaché.*

Ouais, bon, c'était peut-être pas pour ça qu'elle pleurait, mais quand même.

*Ca peut pas être pire.*

Alors qu'il marmonnait une formule qui se révélait absolument inefficace, deux autres protagonistes firent leur entrée. Son clone absolu et déprimant, en compagnie du type exsangue qui lui rappelait vaguement un Serdaigle d'il y a un ou deux ans.
Dans un souffle tout sauf vraiment intelligible, il glissa des excuses et un:


-C'est pas un de mes frères, c'est moi.

*Génial. En gros, c'est comme si je me faisais peur.*

Son épouvantard sortir les photos des gens d'origine plus ou moins moldue qu'il connaissait. Il reconnut Sakura et Toni -entre autres-. Leur image s'évaporait peu à peu du fond, comme si elles n'avaient jamais existé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellys Orphens
Elève trouvant ses marques
Ellys Orphens

Nombre de messages : 194
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13983
Date d'inscription : 26/11/2006

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyJeu 13 Nov 2008 - 22:38

Alors là, la Ellys, elle a rien pigé de rien pigé !!! [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée 00000005

Na mais oh, c'est quoi tout ce bazar là dis donc ? Si on peut même pu pleurer son frère presque mort en paix, mais où va le monde ? Je vous le demande moi !!!


" Oh bah ? Mais qu'est-ce qu'y fait là ? Le Dwi "

La Miss Orphens était tranquillement en train de se remettre du choc de la vision de son épouvantard quand d'un seul coup, pof, un Jörgen !
Elle avait relevé ses yeux larmoyants vers lui, avant de remarquer qu'ils étaient attachés. Par la cheville. Ca allait être d'un pratique.... Déjà qu'elle avait eu la sublimissime idée de mettre une robe, avec une immense tulle qu'on aurait dit un nuage ou de la mousse. Alors, si en plus elle était attachée par le pied à Jörg, je vous dis pas le dallage !


" Hein mais hein mais quoi ? C'est qui qu'a fait ça ?!! affraid "

Le Poufsouffle venait de lui tapoter l'épaule en un geste condescendant quand la porte s'ouvrit à la volée. Ellys put voir filer au travers de la pièce Liam Cullen, qui tenait Eden bizarrement dans ses bras.

" Gnié ? scratch "

Quelques secondes après, nouveau craquement de porte. Ouhlala !!! Mais ils allaient tout la casser, la maison ! La deuxième Eden entra comme une furie, suivie de l'impressionnant loup-garou. Ellys les regarda tous passer, les yeux ronds et encore humides. Elle se tourna vers Jörgen et lui lança un regard incrédule.

Mais, même pas le temps de souffler deux secondes, que non que non ! Parce que les épouvantards des Poufsouffle venaient de faire eux aussi leur apparition ! Une voix traînante s'éleva.


- Ellys... S'il te plaît Ellys... La Grosse... Aide-moi....

Les yeux d'Ellys brillèrent un peu plus de larmes, alors qu'elle détournait son minois vers l'épouvantard de Jörgen, qui lui apprenait que c'était lui-même, et pas un de ses frères. Il faisait des drôles de trucs, le Jörgen bis. Il brûlait des photos... 47

- Ah ouais. Bah la chose qui arrête pas de me supplier, lui c'est mon frère par contre.
D'ailleurs Terrrychou arrête ça tout de suite !!! Riddikulus, riddikulus, riddikulus !!!


" D'abord ! Furieux2 "

Haut les coeurs !!! Sus à la morosité !!! Abolition des larmes !!!
Le petit rayon de soleil venait de reprendre du poil de la bête dans le sourire d'Ellys, qui venait subitement de prendre conscience que c'était pas son frère. C'était juste un épouvantard. Un épouvantard qui foutait sacrément les pétoches, mais un épouvantard quand même ! Alors, elle avait sorti sa baguette, l'avait pointée sur son faux frère et l'avait riddikulusisé. Même que maintenant, il avait un costume de drag queen.

MDR

Et une Ellys morte de rire, une !! Elle sécha ses larmes, de tristesse et de joie, et essaya de se relever. Raté, une Ellys sur un Jörgen. Le Egon
Toujours morte de rire, elle se dégagea de son collègue et fit en sorte qu'ils se relèvent en même temps.


" Triple gnome et double troll !! Je vais me casser la margoulette toutes les deux minutes moi !!! Le Baten "


- Vaut mieux qu'on aille voir plus loin non ? Ca te dit d'aller visiter un peu les lieux ? Le Enki

La Poufsouffle jeta un coup d'oeil à la porte qu'avaient empruntés la Gryffondor et le Serpentard, mais le chemin était obstrué par leurs épouvantards. De l'autre côté de la pièce, y avait une autre porte. Elle la montra du doigt à Jörgen, en souriant. Fallait qu'ils fassent vite, avant que Terrychou il se remette à la solliciter de son ton mourrant, et que le Jörgen bis veuille les cramer eux aussi.

- On va par là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Cullen
Elève assidu
Liam Cullen

Nombre de messages : 212
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12633
Date d'inscription : 20/03/2008

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptySam 15 Nov 2008 - 7:40

- « Sanders, la ferme » finit-il par lui proposer essoufflé, entre deux bouffées d’air, tout calme qu’il était malgré l’insécurité du lieu. Et, par esprit de contradiction, il ne la reposa pas sur le sol. Au lieu de ça, il se tourna légèrement sur le côté pour poser son oreille contre la porte et écouter les bruits qu’il y avait derrière. Un silence angoissant planait dans le couloir. A présent, il n’y avait plus que les petits rires stridents et insituables, le crépitement de pas mutins sur le vieux plancher et ces étranges notes de piano provenant de la pièce où ils avaient pénétré.

La « ça » brigua sa baguette. Lui, portait toujours la sienne dans l’une de ses mains qui soutenaient le popotin gryffondorien :

- « Je n’ai que deux mains » répondit-il avec lassitude, montrant qu’il ne comptait rien faire pour le moment.

Il décolla son oreille de la porte et recula à tâtons dans le noir de la pièce. Les rires et les craquements se multiplièrent. C’était comme si de petites créatures rôdaient autour d’eux. On ne pouvait pas sentir leur mouvement, on ne pouvait que les entendre.

Les mollets de Liam rencontrèrent un obstacle qui le fit basculer à la renverse. Il fit quelques pas déséquilibrés en arrière avant d’être arrêté par les notes graves d’un piano qui protestèrent sous la pression de son fessier. Liam était assis sur le clavier d’un piano. Dans les mêmes sons désaccordés, il ajusta sa position sur son siège sonore et finit par céder à la demande préalable de la Rouge et Or en allumant sa baguette.

- « Lumos », et la pièce de s’éclairer. Il lui sembla voir une ombre bouger tandis que les petits rires se transformèrent en cri de protestation. S’il y avait des créatures près d’eux, celles-ci n’aimaient pas la lumière. A cette pensée, Liam balaya la pièce de son faisceau lumineux. Ils étaient dans ce qui ressemblait à un salon de musique. D’autres instruments à corde et quelques cuivres jonchaient le sol ou étaient entreposés contre les murs. Des toiles d’araignées retenant de la poussière qui devait dater de la naissance de Nicolas Flamel les liaient les uns aux autres comme de lugubres guirlandes. A la lumière de sa baguette, il éclaira le petit tabouret de pianiste qui avait failli le faire tomber.

Il se redressa. Le piano miaula. Il posa la Gryffondor et ne réalisa que maintenant que leur nouvelle position était équivoque. Elle était trop près. Pour faire repasser le lien devant eux et gagner en distance, peut-être devait-il mieux le faire passer par le bas, par les pieds d’Eden, autrement elle y laisserait les articulations de ses bras, ce qui finalement n’attendrit pas Liam plus que ça. Le lien leur laissait à peine 50 cm de leste.

Le Serpentard s’agenouilla, entraînant un mouvement de la Rouge qui devait faire de même :

- « Assieds-toi, on va le faire passer comme ça » tenta-t-il de lui montrer en amorçant son geste.

Eden devait regrouper ses genoux sur son ventre et opérer des tas de petites contorsions afin d’aboutir à leur délivrance. Heureusement que la lumière de la baguette la mettait à contre-jour sinon le frère Cullen en aurait beaucoup ri à la voir se tortiller de la sorte.

Pendant qu’elle s’effectuait et qu’il en faisait le moins possible pour l’aider à se dégager :

- « Tu as peur des loups-garous... moqua-t-il, t’es mal barrée avec Seth. »

En fait, Liam regretta aussitôt ce qu’il venait de dire. Pas le contenu mais le sujet de conversation car il aurait bien laissé sous scellé la raison de l’apparition de son propre épouvantard aux traits de la Gryffondor. Elle pouvait lui renvoyer la balle et il serait incapable de lui répondre.

Changer de sujet, vite, avant qu’elle réponde.

- « Si on doit trouver la première pièce, vaut mieux ne pas croupir trop longtemps ici. »

Il se releva avec elle :

- « Elle est où ta baguette ? »


Slytherin
7ème année (encore) - 18 ans
[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée 1239845080_chaussettes
ATTRAPEUR
Fratrie: Seth (7ème année), Japhet (6ème année)
Cousine: Victoria (6ème année)

The finest art of contradiction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jörgen O'Brian
Elève assidu
Jörgen O'Brian

Nombre de messages : 245
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13088
Date d'inscription : 25/09/2007

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyMar 18 Nov 2008 - 14:14

*Encore plus génial. Ellys est plus intelligente que moi.*

Elle avait pensé au Riddikulus. Pas lui.
C'était pas franchement pour lui plaire mais Jörgen décida de mettre son orgueil de côté pour un moment. Il ne pleurait pas, il ne tremblait pas mais son propre épouvantard lui foutait un frisson dans l'échine qu'il serait on ne peut plus content de faire disparaître d'un Riddikulus. Pas très doué de sa baguette dans les circonstances actuelles, il ne réussit pas à obtenir un résultat particulièrement utile puisque son reflet de cauchemar se contenta de prendre une teinte capillaire de la meilleure Sakura du monde.
Ce fut Ellys (encore elle) qui mit fin à tout ça avec la transformation de son frère en drag queen. Fallait oser.


*Pas question que je fasse ça à mon épouvantard.*

Y avait des limites à ne pas dépasser quand même.
Au lieu de tout ça, il se concentra sur la vision provoquée par sa camarade et laissa échapper un petit rire qui devrait suffir pour les circonstances. Se retrouva ensuite avec une Ellys en travers du corps sans trop savoir comment, avant de finir debout à ses côtés, toujours attachés par la cheville.


*Ouais, mais elle pleure plus.*

- OK pour la visite.

Ouais, elle ne pleurait plus et lui, il était toujours aussi doué pour la conversation.
Suivant la direction indiquée par Ellys, ils avancèrent cahin-caha jusqu'à la pièce suivante, quittant avec bonheur le petit salon pour se retrouver... au milieu des livres.


*Un vrai cauchemar, cette maison.*

- On continue, tu veux bien?

*Trouve quelque chose à dire, bon sang!*

Un regard en arrière pour s'assurer que rien ne les suivait.
Loupé.
Un drag queen et un O'Brian rose les suivait de près, reprenant peu à peu leurs formes de prédilection.


- Ca te dit qu'on aille un chouïa plus vite? On est suivi.

Mauvaise parodie de cinémagic, il avouait.
N'empêche que l'ambiance était au rendez-vous. Jörgen força un peu l'allure, essayant de coller son rythme à celui d'Ellys tout en accélérant le rythme. Ils devaient être aussi gracieux qu'un scroutt paraplégique. Silencieux le scroutt paraplégique.


- Euh... Et... Tu sais ce que c'est un atropin, toi? demanda-t-il l'air de rien en poursuivant son chemin dans le couloir. Il avait opté pour la droite. Tant qu'à faire. Ok, laisse tomber. C'était nul comme question. Tu connais l'histoire du veracrasse qui se pointe chez Honeyduke?

C'est long un couloir. Surtout quand on clopine. Et raconter un truc stupide, c'était un bon moyen de faire passer le temps et d'oublier les râles et menaces des deux autres de derrière, là.
Jörgen n'avait pas franchement envie qu'Ellys se remette à pleurer.


- Alors, c'est un veracrasse, il se pointe chez Honeyduke et balance: "Bonjour, je voudrais de la salade s'il-vous-plaît." Bon, faut imaginer le veracrasse avec sa voix au ralenti. Le type de chez Honeyduke lui répond que, non, ils ont pas de salade. Le veracrasse s'en va.

Une porte à gauche. Quand on est perdu, autant aller n'importe où, non? Avec un petit signe de tête à la Poufsouffle, Jörgen poussa doucement la nouvelle porte, glissa un oeil. Rien de dramatique. Et il attira Ellys dans cette direction, tout en continuant à jacasser:

- Le lendemain, le veracrasse se repointe avec la même voix: "Bonjour, je voudrais de la salade s'il-vous-plaît". Le type de chez Honeyduke, patient, lui répond qu'ils n'ont toujours pas de salade. Le veracrasse repart.
Ouah! La classe! Vise ce truc.


Jörgen pointait une magnifique épée datant du XIVème siècle, poignée à circonvolution et équilibre parfait. Ils étaient dans la salle des armes.
Une autre porte, un peu plus loin.


-Le lendemain, encore, le veracrasse se repointe et...
Arggghhhhhhhhhhhh.


Nouveau changement spatio-temporel. Spatio surtout.
Ellys et lui avaient quitté la salle des armes pour se retrouver... quelque part, en compagnie de Liam et d'Eden et.. de deux femmes masquées. Les yeux vaguement écarquillés, il adressa un salut de la tête aux deux élèves. Et essaya de suivre le cours des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Cullen
Elève assidu
Liam Cullen

Nombre de messages : 212
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12633
Date d'inscription : 20/03/2008

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyLun 24 Nov 2008 - 10:05

- ELLIPSE * -



Comme Jörgen avait disparu du couloir qui succédait à la sortie de la pièce d’entrée, la Gryffondor et Liam disparurent à leur tour de l’endroit où ils étaient et réapparurent ailleurs. Aux côtés des deux Poufsouffle. Ceux-ci étaient attachés. Comme eux. Tant mieux, pensait Liam, ils n’avaient pas été les seuls à être touchés par l’infortune. Cependant leur lien s’évanouirent et ils recouvrirent tous les quatre en même temps leur liberté de mouvement.

Liam se frotta les poignets et, maintenant qu’il n’était plus obligé d’être près de la « ça », il s’en éloigna et reprit son masque d'indifférence.

En face deux, deux femmes masquées se présentèrent. Le Serpentard s’attarda sur leur ligne plutôt que sur leur monologue qui se voulait certainement rassurant. Il réalisa alors que c’était certainement les Eagrells farceurs qui leur avait fait le coup des liens et, comme pour être certain qu’ils étaient vraiment à l’abri et des Eagrells et de leurs Epouvantards, il fit un tour de la pièce pour en vérifier les issues. Il n’y avait qu’une porte par laquelle ils n’étaient même pas entrés et une seconde cachée derrière les deux femmes qui se partageaient la même voix. La configuration était à peu de chose près la même que le premier endroit qu’ils avaient pénétrés.

Elles leur posèrent une question puis disparurent. Leur voix continua de résonner tandis qu’un jeu de quatre cartes apparut devant chacun d’eux. On leur donnait la possibilité d’abandonner. Liam jeta un regard oblique à Sanders, près à lui suggérer de se barrer le plus vite possible vue comme la déveine semblait la suivre où qu’elle aille. Peut-être s’en sortiraient-ils tous vivant si elle n’était pas dans les parages. Il se ravisa pour une raison qu’il maudissait et empocha la carte. Par orgueil, jamais il ne se servirait d’un tel joker. Il finirait, quoi qu’il en coûte.

Finir. En finir. Terminer presto.

Le Serpentard se remémora la petite introduction du vampire : « Ne soyez pas impressionnés par mes longues canines, elles se sont repues de plus de sept meutes de loups avant de venir à votre rencontre. Ceci sans compter les deux compagnons qui se disaient mes amis avant que je ne les surprenne en grande négociation à mon sujet avec un chasseur de tête. Avant eux, je n’avais jamais fait de victimes humaines. »

Si on ne compte pas les loups, cela fait deux personnes, se dit-il. Non... non... il a rajouté quelque chose... qu’est-ce que c’était ? Ca concernait le chasseur de vampires... « De même, le chasseur de vampires n’embêtera plus aucun de mes collègues... »

Il ne l’a pas dit clairement mais je ne crois pas que ce chasseur soit encore vie...

- « Trois. Sans compter les sept meutes de loups et sans doute d’autres animaux auparavant », lâcha Liam dans le vide laissé par les deux Atropins.

Il attendit le verdict, à l’écart de ses camarades, debout au milieu de la pièce sécurisée.




* ellipse sur laquelle Eden reviendra si elle veut quand elle postera de nouveau. Je poste pour qu’on avance sinon on fête encore Halloween en ouvrant nos cadeaux de Noël.


Slytherin
7ème année (encore) - 18 ans
[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée 1239845080_chaussettes
ATTRAPEUR
Fratrie: Seth (7ème année), Japhet (6ème année)
Cousine: Victoria (6ème année)

The finest art of contradiction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellys Orphens
Elève trouvant ses marques
Ellys Orphens

Nombre de messages : 194
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13983
Date d'inscription : 26/11/2006

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyMer 26 Nov 2008 - 14:50

Peuhhhh
Moi je vous mets au défi de courir dans un couloir étroit, pourchassés par des épouvantards, avec une jambe attachée à la jambe de quelqu'un d'autre !!
Heureusement, c'était Jörg, et il était plutôt sympa Le Dumby Vous imaginez si elle s'était retrouvée accrochée avec Rogue ? Elle se serait sûrement suicidée d'ennui !!

Le Baten

Ellys marchait donc du mieux qu'elle pouvait, en une synchronisation loin d'être parfaite avec Jörgen, pour essayer de semer les deux zigotos qui leur servaient d'épouvantards.
La miss était étrangement silencieuse. Elle qui causait tout le temps, elle bronchait même pas. En vérité, si Ellys causait si peu, c'était parce qu'elle était extrêêêêêêêêêêêêêêêêêêmement concentrée !!!


" 1, 2.
1, 2.
1, 2.
1, 2.
1,2.
1,2.... "


Ca aurait pu ressemblait aux temps utilisés en danse, ou à une marche militaire, sauf que là ça avait rien à voir. Ellys, en fait, elle comptait ses pas pour pas se gourrer et se vautrer sur Jörgen. Bah quoi ? A 1, elle faisait un pas normal, à 2, elle faisait un pas avec son pied attaché à celui du Poufsouffle.

Eh, pas troll la Orphens ! Big Grin

Quand elle fut sûre d'avoir à peu près choper le rythme, elle se remit à écouter ce que Jörg disait (ouais, elle avait pas écouté grand chose avant mais ça, il avait pas besoin de le savoir Razz )
Et il était en train de lui raconter une histoire ! Yehhhhh !!!
C'était un veracrasse qui était chez Honeydukes et qui demandait de la salade tous les jours, et pis... Et pis elle eut pas la suite.


" Rha mais bouseeeee ! Je veux la suite moi ! Mefiant "

Bon, ben la suite, ce serait pour après. Là, elle était dans une petite pièce avec une seule porte, autre que celle qu'ils venaient de passer avec son nouveau-copain-de-jambe. Liam et Eden étaient là aussi, elle leur fit un petit signe de la main, avec un grand sourire colgate sur le visage. Et pis y avait deux femmes. Elles avaient pas l'air commodes... Quand ils auraient trouvé la bonne réponse, ils auraient dix minutes pour sortir. En attendant, ils avaient des cartes Abandon et ils étaient détachés, enfin libres de leurs mouvements !

" Dho.... Comment elles veulent que je me souvienne de ça moi ?! affraid

Réfléchis Ellys, réfléchis ! Alors, euh, y a le chasseur. Et pis Bathy, il a causé d'autres vampires avec lui. Combien, deux, trois ? Et pis y avait pas une histoire de loups aussi ?
Je sais pu... Le Sacha "


Mais heureusement, tadadamm !!! Liam Cullen volait à leur rescousse !! Le Enki
Il annonça la réponse et Ellys poussa un petit cri aigüe, avant de se mettre à sautiller sur place en tapant des mains.


- Ah oui c'était çaaaaaaaa ! Big Grin

Incorrigible cette fille...
Et puis elle attendit, pour voir si Liam avait donné la bonne réponse. Après quelques secondes de suspens insoutenablement insoutenables, l'autre porte s'ouvrit.


" Il a trouvé !!! cheers "

Si Liam ne l'avait pas intimidée un peu, elle lui aurait certainement sauté au cou.
Mais c'était pas le moment, ils avaient que dix minutes pour sortir. Ellys attrapa sa carte Abandon et la glissa dans ses bottines, après avoir passé une bonne vingatine de secondes à soulever ses tulles.
Elle s'élança alors vers la porte ouverte, un grand sourire aux lèvres.


- TAIAUTTTTTTTTTTTTT
Jörgen, dès qu'on se recroise, tu me racontes la fin de l'histoire du veracrasse !


Grand sourire aux lèvres, la miss Orphens pénétra dans une nouvelle pièce, qui semblait être une chambre. Y avait un grand lit recouvert de toiles d'araignées, des tables de chevet de chaque côté toutes poussièreuses et une penderie dont le bois était gonflé d'humidité.

Elle avait seulement fait quelques pas sur la moquette poussièreuse que son pied se prit dans ses froufrous et qu'elle s'étala de tout son long par terre.

........

Vraiment incorrigible.... Lé Fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12752
Date d'inscription : 22/02/2008

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyJeu 27 Nov 2008 - 18:32

Ellipse.


Une oreille fine aurait perçu le crissement de ses dents lorsqu’il mentionna Seth. Ne manifestant aucune envie pressante d’aborder à nouveau le sujet avec Liam alors que Seth en personne était son Patronus, elle glissa sur la question comme sur une plaque de Verglas. Avec douleur.

troll.

Elle se mordit la lèvre pour éviter de rétorquer qu’il n’était pas mieux loti au vue de son propre Patronus.
Qui aurait cru qu’il avait peur d’elle. Flatteur… Ou pas. A voir.
N’ayant probablement pas mordu suffisamment fort elle s’entendit railler.


- C’est sur que toi tu es mieux barré.

Sourire moqueur à l’attention de son partenaire, vite éclipsé par une pensée aussi obscure que la pièce.

Elle est où ma baguette ?

Dans ma poche pardi…

Enfin, elle y était…


- Tu la pas sentie ???

Eden… C’est à Liam que tu t’adresse. Modère tes propos.

- Elle était dans ma poche ! C’est pas vrai ! Elle a due tomber quand je me suis…

Contorsionné ?

Elle se pencha brusquement en avant pour tenter de l’apercevoir, entrainant avec elle le Serpentard. Une violente douleur au front lui appris qu’il avait suivit de très près.

- Bouse Cullen ! T’as la tête dure. Et c’est surement pas parce qu’elle est pleine.

Furieuse elle se releva out aussi brusquement, manquant de lui percuter le menton.
Elle hésita un court instant.
Lui demander son aide… plutôt crever.
Continuer sans baguette… plutôt crever.


Fin de l’Ellipse.*



Peut être pas si vide que ça la tête…

Eden attendait le verdict, se frottant machinalement les poignets à l’endroit ou le lien avait laissé une sensation de brûlure.
Alors qu’Ellys jouait les serpillères (devait-on lui préciser que nettoyer la cabane était une cause perdue ?) Liam patientait un peu à l’écart. Eden se surprit brusquement à l’attendre avant de recouvrer ses esprits et se diriger vers la sortie. A pas très lents. De l’autre côté il l’attendait probablement.

En passant, elle dégagea Ellys du tulle qui la recouvrait et l’aida à se relever se forçant à aborder un air décontracté quand ses yeux ne pouvaient se détacher de la porte.


- Tu voulais faire le ménage ?

Aprés un dernier sourire se voulant assuré, elle posa enfin sa main sur la poignée et franchit la porte.

* Merci Liam!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jörgen O'Brian
Elève assidu
Jörgen O'Brian

Nombre de messages : 245
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13088
Date d'inscription : 25/09/2007

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyVen 28 Nov 2008 - 10:31

N'est pas Poufsouffle qui veut et Jörgen, à l'instar d'Ellys, adressa un sourire à ses retrouvailles avec Liam et Eden. Dans les moments difficiles, on se sentait plus fort à plusieurs. Même si c'était temporaire.
Les deux femmes qui venaient de leur apparaître avaient l'air de tout sauf commode. Néanmoins Jörgen se sentit soulagé. Ce n'était que maintenant qu'il en était délivré, qu'il sentait combien cela lui avait pesé. Pas d'être attaché à Ellys même si c'était mieux d'être détachés. Non, d'être poursuivi par un cauchemar.

Une question, maintenant.
Une réponse.


*Beaucoup trop.*

Une autre réponse, sans doute beaucoup plus probable.
Après une petite tape d'approbation sur leur "sauveur", Jörgen, comme les deux filles se dépêcha de sortir de la salle, non sans avoir pris sa carte. Ok, disparaître voulait sans doute dire finir l'aventure. Mais, finalement, c'était plutôt fun. Et puis, il y avait quand même un petit doute qui restait tapi. Et disparaître tout court, ça le tentait pas plus que ça.
Sorti.


*Cool, maintenant, on va où?*

Retrouver Ellys et lui raconter la fin de l'histoire?

*Pour une fois qu'une fille aime mes blagues...*

Elle était pas si loin, se relevant par la grâce d'Eden de son vautrage dans la poussière.
Ok, c'était pas le bon moment.
Place aux suggestions.


- Vous pensez qu'on doit se séparer pour en finir plus vite. Ou reste groupés pour plus de... sécurité?

*Et je pourrais finir mon histoire.*

Sauf que...

*Oh non!*

Epouvantard, le retour.
On comptait maintenant huit personnes dans la pièce dont deux paires de jumeaux, un type ensanglanté et un... il ne savait pas exactement quoi. Grand, blanc et ... immense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Cullen
Elève assidu
Liam Cullen

Nombre de messages : 212
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12633
Date d'inscription : 20/03/2008

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyDim 30 Nov 2008 - 3:34

- « Tu n’échapperas pas à tes sentiments. »
- « GrrrRrrrr !!! »
- « Ellys, aide-moiiiiii ! »
- « Elles ont disparues, elles et leur monde. Tu devrais être content! Tous morts, tous engloutis par le rien... »
- « Avoue, avoue. »
- « Wrrrouarrrr ! »
- « J’ai mal... je saigne... je vais mourir...
- « Regarde... nous allons enfin être seuls, entre sorciers...
- « Wrrg grrrrr !! »


Bon, là, ça suffit. C’est n’importe quoi.

Liam commençait à perdre patience. Ca faisait un petit moment que les quatre compagnons couraient comme des dératés à travers les couloirs et de pièces en pièces, incapables de se concentrer suffisamment pour lancer des Riddikulus décents.

Le Serpentard s’arrêta. Il se retourna et attendit que le duplicata du « ça » le rejoigne. Son cœur se remit à battre, monstrueux aveu de son impuissance, mais il ne se laisserait pas trahir par un Epouvantard.

Comme elle était près de lui, il lui tendit une main tremblante mais offerte. L’Epouvantard la saisit en se faisant séductrice. Le corps de l’aîné des Cullen était partagé entre l’envie de lui faire du mal et celle de fuir encore et d’oublier le regain de courage qui l’habitait. Cependant, il resserra sa prise autour de la main de la fausse Eden et il éleva sa baguette au-dessus d’elle. C’est en la regardant droit dans les yeux qu’il jeta un autre Riddikulus. Sa pensée heureuse ? Les sourires de Japhet quand elle lui disait que tout irait bien.

Dans un bang infernal, l’Epouvantard laissa la place à Victoria Swan, habillée comme une Barbie et avec une permanente californienne. Seul Liam pouvait rire de cette vision loufoque... mais son rire mourut aussitôt. La « ça » miauleuse d’insanités avait repris sa place. Disparue Vic. Disparu espoir. Ces Epouvantards ne craignaient pas les incantations habituelles.

- « Il suffit que tu me le dises en face pour que je disparaisse... aucun sortilège n’aura raison de moi, Cullen. »

Sans force, comme si on venait de lui mettre le coup de grâce, Liam abaissa la tête et sa baguette. Devait-il se résoudre à vivre avec cette crainte, se questionnait-il. Les autres étaient plus loin dans le couloir... qu’avait-il à perdre ? Il était seul. Dos au reste du monde. Les autres... les autres... les autres... leur regard... les autres... peut-être même qu’ils étaient déjà partis car il n’entendait plus leurs Epouvantards.

Seul... qu’ai-je donc à perdre ?

Du bout des lèvres, il le murmura pour lui...

- Je t’aime... et j’en suis désolé.

L’Epouvantard se mit à éclater d’un rire moqueur. Il dansait sur lui-même tout autour de Liam mais Liam ne bougeait pas. La tête toujours baissée comme un enfant pris en faute. Les mèches rebelles coulaient sur ses joues, cachant la larme imbécile venue parfaire l’aveu.


Il ne l’avait pas entendu s’approcher. Comme les êtres morbides de sa condition, Sir Bathory se déplaçait sans bruit. Le vampire était debout devant le Serpentard, un sourire lugubre sur sa face blafarde, il interrompit la larme suivante.

- « Abandon ? »

Ahuri, Liam ne répondit pas. Il ne comprenait pas. Le jeu était-il terminé ?
Alors le vampire leva sa main aux ongles saillants en face de la poitrine de Liam et y planta l’intégralité de ces cinq griffes.

La bouche bée, suffoqué par le geste, le Serpentard ne réagissait toujours pas. Il leva ses yeux remplis d’incompréhension vers ceux du vampire... les baissa... tout lentement... parcourut le chemin de son bras dont la main était plantée dans son cœur. A cet instant, il eut mal.

Le vampire ôta ses ongles d’un geste vif. Liam tomba sur le sol de tout son être. Le sang se mit couler de la blessure. A côté de Sir Bathory, l’Epouvantard disparaissait. Ailleurs, les trois autres créatures magiques venaient aussi de s’évanouir.

La dernière chose que vit Liam avant de sombrer fut le décor environnant qui prenait une autre forme et Sir Bathory disparaître à son tour.


Slytherin
7ème année (encore) - 18 ans
[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée 1239845080_chaussettes
ATTRAPEUR
Fratrie: Seth (7ème année), Japhet (6ème année)
Cousine: Victoria (6ème année)

The finest art of contradiction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12752
Date d'inscription : 22/02/2008

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyDim 30 Nov 2008 - 12:58

La même sensation que dans les cauchemars. Celle de jambes qui refusent de vous porter, de sols glissants, d’escaliers qui se dérobent au fur et à mesure où vous les franchissez.
Et derrière elle l’immense loup semblant ralentir sa course pour le plaisir de la voir fuir.

Elle avait dépassé Jörgen, incapable d’attendre la fin de sa question quand elle l’avait aperçu. Effrayant parce que beau, effrayant d’attirance. Nombreuses furent les fois ou l’envie de faire demi-tour pour se jeter dans ses griffes côtoya le besoin de fuir, loin.

Elle referma sur tous une porte de plus et s’y appuya, frêle résistance face aux assauts d’un Loup-garou. Après une seconde où elle s’appliqua à vider son esprit des images qui s’y succédaient à vitesse folle, elle traversa en courant un couloir qui menait à de vertigineux escaliers. Derrière elle la porte s’ouvrait déjà. Avant d’avoir l’occasion de vérifier l’identité du nouvel arrivant, elle se cramponna à la rambarde et grimpa quatre à quatre les marches poussiéreuses et se rua à nouveau sur une lourde porte en chêne.
Dans sa main, la petite carte abandon gagnait en intérêt. Envie de sortir, de fuir la cabane, de fuir les autres et de regagner le château qui n’avait jamais parut si rassurant. De l’autre côté de la balance, cette satané fierté, cet orgueil insatiable et se sempiternel besoin de se prouver les choses. Le tout saupoudré d’une impossibilité à le laisser derrière elle, une fois de plus. Elle referma la porte sans pouvoir s’empêcher de jeter un œil dans l’escalier, s’offrant la vision d’une ombre longue qui grimpait les marches en silence.
Eden claqua brusquement la porte lorsque les cris retentirent.


"Vite fuyez!!! Vous avez été piégés!"

Une femme se tenait face à elle, sa voix rauque aux accents paniqués emplirent Eden d’un frisson de terreur qu’elle ne parvint à contrôler.

"Je suis Cassandra Von Dorff.
Atropin numéro 2 mais le jeu s'arrête ici, les enfants!
Sir Bathory et les deux autres animateurs ne sont que des imposteurs!
Dépêchez-vous, sortez d'ici!
Il arrive!"


Alors que la femme terrorisée se volatilisait emportant avec elle le décor cauchemardesque, Eden sentit une présence dans son dos. Elle retint un hoquet de terreur en voyant le vampire aux yeux sanguinaire s’avancer vers elle plus silencieux que la nuit, un sourire immuable et satisfait accroché à ses lèvres retroussées.

Les bras collés à ses flancs attirèrent l’œil d’Eden. L’un d’eux s’achevait en longues griffes écarlates qui suintaient encore d’un liquide rouge sombre.

Pétrifiée, elle le laissait s’approcher de son pas glissant.


C’est un jeu… Rien qu’un jeu…

Les accents de la femme lui revinrent en mémoire et un vent de panique lui souffla au visage. Autour d’eux le décor reprenait la forme de la cabane. Les meubles de la grande maison s’étaient disloqués pour laisser places aux vieux ornements de la cabane, un peu vieillis par le temps. A la droite d’Eden, une silhouette gisait sur le sol.
Dans une marre de sang, aussi immobile que la mort était étendu celui auquel elle avait souhaité bien pire tout l’été. Liam baignait dans son propre sang, au centre de la cabane.

Elle réalisa alors que ce n’était plus un jeu. Et que cette vision, loin de la réjouir la terrifiait bien plus encore.

Un claquement de langue amusé provint du vampire et sortit Eden de sa torpeur.

- Liam !

Projetant une chaise entre elle et le vampire, elle se jeta aux côtés du Vert.
Elle entendit la chaise se briser dans craquement sinistre. L’une de ses mains se posa sur la blessure du Vert et l’autre s’empara de la baguette qu’il avait laissé tomber.


- Reculez !

Tenant le vampire en joue, elle écouta sa propre voix prendre des accents de terreur qu’elle ne lui avait connu qu’une fois.
Loin d’impressionner Sir Barthory, il sembla se réjouir de la frêle résistance opposé par ce petit être insignifiant et laissa échapper un rire lugubre.
Sous les doigts de la rouge, de profondes blessures étaient ancrées dans la poitrine de l’aîné des Cullen qui ne réagissait pas. Eden posa les yeux sur sa main, dont la teinte cramoisie et l’odeur de sang lui soulevèrent le cœur.
Et le vampire s’avançait.

Appeler à l’aide, hurler, s’enfuir, crier, se battre… achever Cullen Les possibilités défilaient dans son esprit sans qu’il ne parvienne à s’arrêter sur une en particulier, pétrifié par l’incompréhension, l’horreur et l’angoisse.
Quand les mots sortirent enfin de sa bouche, se fut une slave de sorts, qu’elle présentait déjà comme inutiles.



- INCARCEREM ! PETRIFICUS TOTALUS ! BOMBARDA !CONFUNDO !

Incapable de s’arrêter elle lança les sorts sans en regarder ni la portée ni l’efficacité, ses yeux restant fixés sur la tache sombre qui augmentait à chaque seconde sur la poitrine du Vert.

Je sais pas soigner…

Je sais pas faire ça…


Elle attrapa le vert par les épaules et entreprit de le traîner vers la sortie, en quête d’une aide. Alors qu’elle avançait par à-coup vers la porte, son pied se posa sur une forme familière. Elle baissa rapidement les yeux sur le sol pour y voir sa propre baguette. Elle l’avait bien perdu finalement. La disparition du décor la révélait à nouveau à ses yeux. Elle s’en empara vivement, se demandant si Liam supporterait un Mobilicorpus. Au vue du sang qui maculait son corps, elle jugea la prise de risque trop importante et continua de s’acharner pour le trainer hors de la cabane. Enfin, elle pris conscience qu'ils étaient là eux aussi.

- Je peux pas le porter ! ELLYS ! JÖRGEN ! Je peux pas le porter!!!

Les accents d’hystérie dans sa voix lui giflèrent le visage avec puissance.

Garde ton calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jörgen O'Brian
Elève assidu
Jörgen O'Brian

Nombre de messages : 245
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13088
Date d'inscription : 25/09/2007

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyDim 30 Nov 2008 - 15:54

Courir. Partout. Pour trouver une sortie.
Jusqu'à ce que retentisse un cri.
Courir. Dans l'autre sens.
Imposteur. Imposteur. Sortie.
Retrouver les autres.

Et pour retrouver les autres, Jörgen les avait bien retrouvé. Il était rentré dans Ellys qui arrivait d'un couloir parrallèle pour se relever devant le spectacle de Sir Bathory qui devenait nettement plus effrayant maintenant qu'il savait.


*Bouse. Un vrai vampire.*

Son regard tomba bizarrement sur Liam.
Tiens, Eden avait changé d'épouvantard....

Un instant pour prendre conscience de l'horreur de la situation, pour faire le lien, pour...


*Bouse. Non? Quand même pas?*

Si. Le sang sur la main de Sir Bathory ne laissait aucune place au doute. La constatation ne prit que quelques secondes. Ellys avait quand même été plus rapide et, très digne d'elle-même, avait fait ce dans quoi elle excellait: le lancer de bombabouses. Il s'en rendrait compte plus tard mais il aurait été difficile de trouver une meilleure idée. L'odorat fin du vampire allait en être sérieusement amoché. Dans l'autre main, la Poufsouffle tenait un drôle de truc et Jörgen crut un instant qu'elle allait s'en servir de projectile contre Bathory.
Il jeta un coup d'oeil à la porte que la femme Von Truc avait laissé ouverte en partant. Le monde réel et sa sécurité. Mais ils n'étaient que quatre, enfin, trois et demi, pour s'en sortir. Battre Bathory et porter Liam. Les deux en même temps, ça allait être coton mais il ne prit pas le temps de réfléchir. Priant Merlin pour Zagora puisse faire quelque chose pour sauver le jeune homme, Jörgen attrapa Liam par les pieds de la main gauche et brandit sa baguette de la droite et lançant tous les sorts qu'il lui passait par la tête, un peu à la manière d'Eden:


- Rictussempra! Bavempesto! Talairtrollsempra!

Un pas vers la porte.
Ils n'y arriveraient jamais.
Magnifique énième bombabouse.


- Anima Planta! Expelliarmus!

Il ne se préoccupait pas plus que ça des effets possibles sur le vampire que sur le fait de le garder à distance.
La porte était à quelques mètres. La porte était à des milles d'eux.


- Diffindo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellys Orphens
Elève trouvant ses marques
Ellys Orphens

Nombre de messages : 194
Age : 29
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13983
Date d'inscription : 26/11/2006

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyDim 30 Nov 2008 - 16:32

- AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Triple gnome et double troll j'ai PU DE BOMBABOUSES !!


Et oui, mesdames et messieurs, si Ellys n'avait plus de munitions, c'était que la fin était proche...
Il fallait dire qu'elle n'en avait déjà pas beaucoup sur elle, le costume ne s'y prêtant pas. Elle avait lancé les trois misérables Bombasouses sur Bathy (faudra qu'elle arrête de l'appeler comme ça, Bathy il est méchant, on donne pas des surnoms aux méchants...) et maintenant, c'était la fin.


" On va tous mouriiiiiiiiiir.... affraid "

Ouais, enfin... Liam il avait déjà de l'avance sur eux.
Oh bouse Ellys, c'est pas le moment de faire de l'humour !

Y avait un vrai vampire qui les attaquait. Eden et Jörg qui tentaient de le repousser comme ils pouvaient. Liam qui était dans un seul état, il commençait même à ressembler à Terrychou-version Epouvantard... Et elle, elle avait plus de munitions. 47

Elle avait plus de munitions mais, pendant qu'elle courrait pour fuir son épouvantard de grand frère ensanglanté, elle était entrée dans une... euh... un placard. Si si, vous rêvez pas. Dedans, elle avait trouvé une lampe magique. Une vraie de vraie ! Elle avait juste eu le temps de l'attraper que, boum, elle se retrouvait dans une nouvelle pièce, avec le deuxième atropin qui hurlait à la mort.


" Oui bah ça va, on le sait qu'on va mourir... Le Egon "

Bref, maintenant Ellys elle se retrouvait comme une troll derrière les remparts que Jörgen et Eden faisaient de leurs baguettes magiques, à côté de Liam qui perdait de plus en plus de sang.

" Mince... Je connais pas de sort pour soigner... Le Deneb "

Et, ce fut seulement à cet instant qu'elle se rendit compte que, dans sa main, elle avait une lampe magique.

Uh ? scratch

Bah.... Qui tente rien a rien hein !!
De sa main, Ellys frotta doucement la lampe (pas sûr que ce soit utile) et prononça un voeu.


- Je souhaite que Liam soit guéri.

.......

...............

Alors ? Verdict ? C'était une lampe en caoutchouc ou.... ?


- Ca a marché !!! Les copains ça a marché !!!

Lentement, les blessures sur les torse de Liam causées par le vampire se refermèrent.
Ellys poussa un hurlement de joie (ouais, même dans les situations les plus critiques, elle trouvait de quoi être contente...) et se mit à faire une mini-danse...

Impossible, intenable, insortable...
Jörgen lui demanda, entre deux sorts, ce qui avait marché. Elle lui répondit que la lampe magique fonctionnait.


- Et ça te dirait pas de nous faire sortir d'ici ?!
- Ah, euh... Ouais, si, désolée...

Embarassed

Je souhaite qu'on... Je souhaite que tous les quatre, on soit en sécurité.


Un temps, et puis le décor de la Cabane d'Hagrid commença à s'estomper, jusqu'à disparaître, pour laisser place à la pièce principale... du BDE, où les professeurs attendaient la fin des épreuves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanity
Maître du Jeu
Vanity

Nombre de messages : 23
Age : 39
Maison : Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13983
Date d'inscription : 21/11/2006

[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée EmptyLun 1 Déc 2008 - 22:51

Ces enfants sont des diables inconscients, songeait Sir Bathory dans le sourire de son esprit vicié. La facilité déconcertante avec laquelle il évitait les projectiles ne minait pas son enthousiasme à relever les challenges. Il voulait corser l'affaire qui l'avait amenée en ces lieux. Il voulait un en-cas. Ses trois proies précédentes lui avaient ouvert l'appétit. Il désirait tremper ses canines dans les veines de ce jeune festin. Les boire jusqu'à la lie... mais pas sans les avoir fait souffrir. Il en avait eu un. Il recherchait les autres.

En effet, alors qu'il s'apprêtait à en finir avec le jeune homme de Serpentard, ce dernier avait disparu. Connaissant sur le bout de ses doigts longs, fins et saillants tous les pièges et recoins de cette maison qu'il avait lui-même transformée, il devina que l'un d'entre eux avait trouvé une des pièces cachées. Bathory disparu à son tour, se dirigeant comme une brise vers la pièce en question.

Il y fut attaqué. Vaines baguettes trop lentes pour atteindre leur but. Il en sourit avec un amusement non feint, se gaussant des sortilèges projetés par leur vanité adolescente tel un enfant devant des pochettes surprise.

Son odorat fut passablement handicapé par les abjectes missiles mais il lui restait tout le reste. La force, la rapidité, la vision, l'instinct. Dans le tumulte, il parvint à lacérer la peau du deuxième garçon et se délecta du sang mêlé de ses deux victimes en passant sa langue sur le liquide vermillon qui coulait le long de sa paume.
Il ne s'attendait pas à ce qu'une de ces vermines ait trouvé la lampe merveilleuse, autrement, il en aurait terminé avec eux avec plus d'urgence et de sadisme.

Ainsi la porte se referma sur lui.
Et comme ils disparurent à nouveau, il abandonna complètement ses envies de victuailles.
Ugly Jack n'allait pas apprécier l'échec mais pour ce que Sir Bathory en avait en faire...

Bref, il s'en retourna avant que la population du château ne soit alertée et qu'on vienne l'attaquer à coup de gousses d'ail (ça marchait toujours un peu) et de flèches imbibée de sang de loup-garou.


S'il avait pu se retenir ne serait-ce qu'une demie heure de plus, Poudlard aurait connu la fête d'Halloween la plus sanglante et inquiétante jamais vécue par la communauté sorcière.

Et pourquoi ça ?

Demandez à l'être étrange, soiffard de vengeance, qui était venu les solliciter en prétendant être le marmot d'Impartial. Pour l'amusement morbide de dérouter Poudlard, les quatre énigmatiques créatures avaient accepté la mission.

Pour le reste, to be continued...
FIN

Merci et bravo à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée   [Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Halloween] Epreuve 2 : La Maison Hantée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: Bals et soirées-
Sauter vers: