Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Pas besoin d'aide? Voyons donc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Derek Grogan
Elève incontournable
Derek Grogan

Nombre de messages : 338
Age : 23
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 13296
Date d'inscription : 10/06/2007

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptySam 13 Sep 2008 - 1:01

C'était quelques jours seulement après sa fête. Et celle de sa soeur, évidemment. Quelques jours avant la rentrée, aussi : le samedi 30 août. Et les Grogans allaient faire leurs emplettes de dernière minute (et dernière mornille, comme toujours), c'est-à-dire pas mal la totalité des achats qu'ils devaient faire pour la rentrée. Y compris le cadeau de Derek, qu'ils n'avaient pas pu acheter encore, l'aiglon voulant quelque chose de magique.
Patrick, leur père, avait gentiment proposé à Derek d'aller prendre une crème glacée chez Florian Fortarome pendant que les filles magasinaient, car il n'aimait pas du tout faire les courses. Mais Ann intervint alors, disant qu'ils n'avaient pas de temps à perdre à manger de la crème à la glace. Il faudrait donc que Derek profite de ce moment pour, par exemple, s'acheter une nouvelle robe, accompagné de sa mère, évidemment. Idée qui lui déplu totalement. Il faut dire qu'il était légèrement très orgueilleux, et ne voulaient pas que ses camarades le voient accompagné de sa mère pour choisir ses vêtements. Après tout, il avait maintenant la voix plus grave (qui ne faisait plus d'acrobaties sonores) et il avait treize ans. Thirteen! Il était un adolescent maintenant, man! Du moins, c'est ce qu'il voulait montrer...
Ainsi, arrivé sur le perron de madame Guipure :


"Je vais être capable de me débrouiller seul, ne vous inquiétez pas!"

Il ouvrit la porte, Ann lui demanda si il était persuadé qu'il ne prendrait pas une robe de la mauvaise taille : il ne fallait pas qu'elle le serre au ventre, ou ailleurs. Mais il ne devait pas avoir l'air non plus d'un enfant dans les vêtements de son père. D'ailleurs, son propre père était perplexe. Il avait vu toute sa famille porter des robes, que se soit dans son enfance ou maintenant que ses enfants entraient à Poudlard, mais lui n'en avait jamais portées et ne comprenait pas réellement la raison qui poussait les sorciers à avoir l'air farfelus...

"Ouiouioui maman, je vais faire attention! Je n'ai pas besoin que vous veniez avec moi pour m'aider, je t'assure! Ne t'inquiète pas du tout. J'ferais pas exprès pour avoir à revenir en acheter! J'aime pas souffrir, non plus!"

Peut-être était-ce cette dernière affirmation, ou encore la porte qu'il avait fermée en un tintement après cette altercation qui, évidemment, se fit sans lever le ton -personne n'avait jamais réussi à lever le ton contre Ann Grogan-, mais une chose était certaine : le reste de la famille Grogan s'en allait dans une autre boutique et lui ne risquerait pas de connaître la honte ultime de rencontrer un de ses collègues d'école pendant que sa mère fait ses achats avec pour lui. Sauf que justement, il ne s'était jamais acheté de vêtements et ne savait pas par où commencer.
Faire le tour des rayons, pourquoi pas? Il commença à marcher dans le magasin, Mme Guipure le saluant alors qu'elle était affairée avec une cliente qui devait avoir plus de chandelles à souffler qu'on trouve d'yeux de scarabées dans une poignée! En tournant entre deux rayons, Derek vit une jeune femme, qu'il prit pour l'assistante de Mme Guipure. Il s'approcha donc d'elle et l'interpella.


"Excusez-moi, mademoiselle... J'aurais euh... besoin d'une nouvelle robe de sorcier. Pourriez-vous m'aider à en trouver, s'il-vous-plaît?"

Il ne reconnut même pas la gryffondor Sanders à qui il s'adressait, mais dû reconnaître que son commentaire ne volait pas bien haut : il était dans une boutique de robe, alors forcément qu'il avait besoin d'une robe! Il se sentait un peu stupide : avec sa mère, il n'aurait pas été confronté à ce genre de situation gênante. En plus, il avait dit à sa mère qu'il serait en mesure de se débrouiller seul. La vendeuse de la boutique comptait-elle comme de l'aide extérieure, puisqu'elle était justement là pour aider les clients? Question hautement philosophique à éclaircir un jour avec Maeva...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12632
Date d'inscription : 22/02/2008

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptySam 13 Sep 2008 - 19:57

"J’ai essayé, je te l’avais promis. Je ne serai pas ce zombi. J’ai souri, parlé, continué à vivre. J’ai attendu, j’ai espéré, j’ai même prié.
Quand les prières ne suffisent plus je passe à autre chose. Je t’appelle, te supplie, te conjure, t’ordonne de venir.
Tu n’es pas venu.
J’ai hurlé si longtemps que je ne peux plus parler ensuite. Ma voix s’est brisée et avec elle, les dernières notes d’espoir.
Tu n’es plus là.
Si tu m’avais entendu, tu serais venu. A travers la colère tu aurais perçu la peur, la douleur. J’ai mal que tu ne sois pas là. Mal au ventre, mal au cœur, mal partout. Plus de force et plus d’envie…
Mais tu n’es pas venu.
Alors j’ai compris.
Te voilà parti là où ma voix ne t’atteindra jamais, là où même tes yeux ne peuvent me dessiner.
J’ai peur.

Je me suis accroché à l’idée que de loin, tu me regardais. Je me suis appliquée à ce que je t’avais promis non par noblesse d’esprit mais par orgueil. J’étais persuadée que tu me regardais, que tu serais fier de ce que je faisais. Alors je continuais, à chaque coup de poignard du à ton absence, je me relevais plus forte encore et j’avançais dans une nouvelle journée sans toi, pensant que chacune de ses douloureuses heures me rapprocherait de toi.
Aujourd’hui j’ai compris. Tu ne me regardes pas, tu es parti, tu ne reviendras pas.

Je pensais qu’avec le temps la douleur partirait, qu’elle ne laisserait de moi qu’une coquille vide, l’ombre de ce que j’étais avant toi, un mur plus haut encore que celui qui me protégeait.

Là aussi je me trompais.

Je croyais que sans toi je n’existerai plus, pourtant aujourd’hui je souffre d’exister trop quand tu n’es plus là. Je voulais ne plus être, me laisser couler dans la torpeur de l’inconscience, ne plus ressentir, jamais. Au lieu de ça tout s’exacerbe, je ressens plus fort que jamais le manque qui m’envahit chaque jour et comble le vide sur lequel je comptais pour me libérer. J’attends de ne plus être, d’agir par réflexe et de me laisser sombrer, mais je ne peux pas. J’existe sans toi et c’est encore pire que ne plus exister.
Je suis suffoquée de tout ce qui m’assaille quand j’aimerai que ces foutues émotions aillent se terrer dans un corps qui les accepterait. Poupée de chiffon, voila ce qu’il me fallait. A la place je me sens poupée vaudou aux milles lames plantées dans le cœur. Chacun de ses battements me rappelle que j’ai mal… mais il ne s’arrêt pas. Parce qu’il t’obéit.
"



Pas besoin d'aide?  Voyons donc... 080913075117528257



Si au moins elle avait pris quelques centimètres dans l’été… Elle aurait eu une bonne raison de changer de robe. Malheureusement, elle rachèterait une fois de plus la taille minipouce. La même que l’année dernière. Pourquoi changer me direz-vous ? Parce que la dernière a eu ce qu’on peut appeler un petit incident de parcours. Paix à son âme, changement de joueur.

Eden parcourait les rayons de madame Guipure en grimaçant à chaque prix. Les robes neuves étaient bien trop chères pour sa petite bourse. Exit le rayon nouveauté, welcome chez les occasions. La petite Irlandaise farfouillait parmi les tissus sombres avec pertes et fracas lorsqu’on lui fit gentiment remarquer qu’elle pourrait y mettre un peu plus de délicatesse. Elle foudroya la vieille dame du regard et retourna à ses recherches. La vieille pie en profita pour se lancer dans des essayages bruyants avec la patronne.


- Vous pensez que le mauve irait avec mes yeux ? Jacassait-elle.
- Certainement, madame… répondait poliment madame Guipure.

Eden leva les yeux au ciel.

- Tu parles… marmonna-t-elle.

Elle se sentait une fois de plus irritée et irritable. Ça lui arrivait bien souvent. Trop. Elle dormait peu et mal, se sentait énervée à longueur de journée et ce depuis le début des vacances. Depuis qu’il…
Elle secoua la tête et porta machinalement une main à sa gorge quand la sensation habituelle d’étouffement l’assaillie. Fermant les yeux, elle prit appuie sur le montant d’un porte-vêtements contenant des robes pour l’école. Une interpellation la sortie de sa torpeur. Eden se tourna pour apercevoir un élève de Serdaigle qu’elle avait croisé plusieurs fois et …qui visiblement voulait de l’aide pour trouver sa robe.
Un peu interloquée, elle jeta un œil derrière elle pour vérifier s’il s’adressait bien à elle. Ce qui s’avéra être le cas puisque les deux seules autres personnes dans la boutique était madame Guipure et la vieille chouette, affairées un peu plus loin.


De l’aide… pour trouver une robe ?
Y en a pas assez là des robes ?
On peut pas dire que c’est ce qui manque.
Et puis pourquoi ne pas demander à la vendeuse ? Elle avait une tête à être charitable ?


Eden ouvrit la bouche puis se ravisa. Ses yeux gris dévisagèrent un instant le petit gars qui se tenait devant elle, l’air penaud. Bien qu’il eut probablement grandit, LUI, en deux mois, elle reconnut Derek, à qui elle avait volé une poignée de bonbon au bal de fin d’année. Elle haussa les épaules. Les garçons n’étaient pas connus pour être doués dans le domaine vestimentaire, ils avaient souvent besoin d’aide c’était un fait. Et puis elle avait une dette envers Derek. Ouais, les bonbons ça se paye. Troisième raison : ça allait lui occuper l’esprit une bonne dizaine de minute et s’il y avait bien une chose qu’elle redoutait en ce moment c’était d’être inoccupée.
Changement de direction.

- ça devrait pouvoir se trouver une robe. Lança-t-elle non sans ironie devant l’immense politesse du Serdaigle. Tu cherches quoi ? Occasion ? Neuve ? Quelle taille ? Assortie à tes yeux toi aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Grogan
Elève incontournable
Derek Grogan

Nombre de messages : 338
Age : 23
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 13296
Date d'inscription : 10/06/2007

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyDim 14 Sep 2008 - 5:35

D'un mouvement peu rassuré, Derek recula la tête en un premier temps. La vendeuse ne semblait pas de très bon poil et il se sentait plus que prêt à ne pas la déranger et à faire demi-tour. Bondir vers la porte en hurlant "Maman, j'ai besoin d'aide, je suis nul!" n'était pas encore envisageable, mais l'idée se déposa dans son esprit comme un grain de pollen sur un pistil. Sauf que finalement, la vendeuse qui lui disait franchement quelque chose lui répondit aimablement. Ironiquement aussi, certes, mais il n'en était pas à ça près... Il lui faudrait avoir beaucoup plus honte que cela avant d'accepter de laisser sa mère s'occuper de ses fringues! Dommage que Maeva aie dû aller chercher son cadeau... Elle l'aurait certainement moqué, mais elle l'aurait quand même aidé, il le savait! Il marmonna, mi-vexé, mi-gêné :

-Bah je m'étais dit que dans une boutique de robes, aussi...

Ce qu'il cherchait? C'était un problème ça aussi. Il avait dit à ses parents qu'il saurait se débrouiller, oui, mais il n'avait aucune idée finalement de ce qu'il recherchait plus précisément qu'une robe… Il savait tout juste distinguer une robe pour garçons d'une robe pour fille.

-Ben euh… C'est pour l'école et je n'ai pas beaucoup d'argent… Je… mes yeux? s'exclama-t-il, incrédule.

Évidemment, il savait déjà qu'il achèterait une robe noire standard. D'abord parce qu'il n'avait pas le choix, puisque c'était la règle de l'école, mais aussi parce qu'il ne pourrait pas s'offrir de robes plus originales, ou plus belles. Il s'approcha du rayon, vérifia qu'il s'agissait des robes pour hommes, ce qui n'était pas le cas, et demanda :


-Les robes de gars, c'est où? Et je connais pas ma taille, je sais juste que j'ai grandi depuis un an…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12632
Date d'inscription : 22/02/2008

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyLun 15 Sep 2008 - 10:34

Il avait l’air un peu gêné. Enfin « gêné » était un doux euphémisme, pour dire vrai il paraissait terrifié à l’idée d’acheter cette robe. Eden l’observa un instant, un peu surprise par tant d’affolement et la façon dont il s’adressait à elle.

Il a jamais acheté de robe ou quoi ?

Visiblement il ne l’avait pas reconnu. C’était pas plus mal finalement, le soir du bal il n’avait pas eu l’air ravi qu’elle tape dans ses réserves de glucides et lui aurait peut-être fait une scène, qu’elle ne se sentait pas en mesure de supporter sans causer de dégâts irrémédiables dans la boutique.
Le soir du bal…
La petite irlandaise inspira une grande goulée d’air qui résista un instant dans sa gorge avant de se décider à rejoindre ses poumons. Eden leva une main qu’elle dirigea finalement vers son front pour repousser une mèche rebelle. Lorsqu’elle prit la parole, sa voix basse et éraillée était un ton plus aigu qu’à l’habitude.


- Ok, je récapitule, pas beaucoup de fric, Robe de gars pour l’école et tu connais pas ta taille… Suis-moi.

Ce disant elle fit pivoter le jeune garçon dans l’allée et le poussa légèrement vers l’avant pour le faire avancer. Ses gestes étaient un peu brusques, pressés. Au cours des deux mois, elle avait appris à agir vite, plus vite encore qu’avant. Parce que penser était trop douloureux.

Le rayon « occasions » pour garçons jouxtait celui dans lequel Eden était plongée un instant plus tôt. Elle n’eut dont pas le loisir de pousser Derek à travers tout le magasin comme un chariot. Pour tout dire, il était plus lourd qu’elle ne l’était et le pousser ainsi le long de la boutique aurait eu raison d’elle. Quoi qu’après les derniers jours passés en compagnie de Cullen le vert, elle s’était persuadée que plus rien ne pouvait la briser. Après l’avoir supporté lui, tout était supportable. Sauf le manque de lui…


Fais quelque chose...

- Alors, puisque tu es un gros chanceux qui a grandi cet été, on va commencer par regarder la taille que tu mets en ce moment ! Enchaîna-t-elle rapidement d’une voix faussement enjouée.

Elle bondit sur Derek et plongea sans scrupules la main dans son col pour se saisir de la petite étiquette.


- Ah ouais quand même… grimaça-t-elle

Il est plus grand que moi Le Baten

Sans laisser le temps à Derek de respirer ou articuler le moindre vocable, Eden se rua sur le portant et en extirpa trois robes noires qu’elle jeta sur Derek avec une délicatesse proche d’un hippogriffe au galop.

- Commence par ça, après on ajuste !

Note pour plus tard, jouer à la poupée, ça occupe l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Grogan
Elève incontournable
Derek Grogan

Nombre de messages : 338
Age : 23
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 13296
Date d'inscription : 10/06/2007

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyMar 16 Sep 2008 - 3:30

Le petit écossais ravala sa salive, non pas pour aider Eden à faire passer l'air jusqu'aux poumons, mais plutôt parce que cette inspiration soudaine ne lui indiquait rien qui vaille. Mais il s'était une fois de plus trompé. En fait, elle ne faisait qu'inspirer pour mieux débiter (et on ne parle pas ici d'argent, mais bien de paroles...), cool.

Elle le poussa ensuite non loin de là, heureusement pour Derek qui détestait qu'on le traîne comme un objet, et la vendeuse, mignonne mais manifestement blasée, lui parla d'un ton un peu trop "je suis ta bonne fée marraine et tu es trop mignon-doulidoula"...


-J'ai pas 5 ans! gronda-t-il pendant qu'elle allait chercher derrière lui l'étiquette de la taille de sa robe. Le commentaire qui suivit ne lui plut pas tout à fait.

-Olà! Mais... Quand même Quoi?

Il se retourna vivement, pendant qu'elle lui mettait des robes sur le bras et lui disait d'aller les essayer. Derek ne prit pas son habituelle position de je-suis-fâché, poings à la hauteur des hanches, appuyés ou non dessus, et qui avait l'air franchement ridicule, il fallait l'avouer. En fait, il n'avait pas bougé beaucoup, mais son expression faciale s'était teintée de rouge et des rides s'étaient creusées entre ses yeux gris et ses joues rondes. Ça faisait bien longtemps qu'il ne s'était pas mis en colère pour cette raison...

-Quand même, ce n'est pas petit? C'est même un peu large, ou gros pour un enfant de tout juste 13 ans? Quand même ses parents devraient mieux surveiller son alimentation? Lui laisser manger moins de bonbons, peut-être?
Malgré ce que l'on pourrait croire, cette dernière question n'était que pure coïncidence et ne cherchait pas à faire d'allusions subtiles. Du moins, pas pour Derek qui avait oublié l'événement. Il poursuivit quelques secondes, sur sa lancée.
-C'est méchant de juger ainsi les gens, devant eux en plus. J'ai le droit de m'acheter une robe, que je sois gros comme un botruc ou non! Vous n'êtes pas payée pour me critiquer!

Il était essoufflé, mais toujours rouge. Était-ce parce qu'il était jeune et seul que la vendeuse se permettait d'agir ainsi? Décidément, ce n'était pas de tout repos que de s'acheter une robe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12632
Date d'inscription : 22/02/2008

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptySam 20 Sep 2008 - 14:16

A croire que les autres aussi, pouvaient être à cran.
Epatant.
Le petit bleu se mit à débiter un flot de râleries pour les plus surprenantes.

Gros ?
Certes il était rondouillard, mais il s’agissait là des rondeurs de l’enfance… on était loin de l’obésité. A dire vrai, Derek était agréable à regarder, il avait un air chaleureux et jovial qui rafraîchissait. Quelque chose de naturel et spontané qui se perdait.


- Ecoute je disais pas ça pour... commença-t-elle d’un ton gêné.

Ça ressemble à des excuses ça.
L’allusion aux bonbons s’est fait exprès ou… ?


Et pas besoin d’excuses, y avait pas de mal après tout.
Eden accrocha un sourire amusé à ses lèvres et se retourna vivement.


- Tu comptes me payer pour le coup de main ? Wow ! Dans ce cas-là je t’accompagne aussi pour acheter tes livres et tes ingrédients pour les potions et… bah tout ce que tu voudras en fait ! Enchaîna-t-elle d’un ton amusé.

Machinalement, ses doigts arrangeaient les quelques robes qu’elle n’avait pas jetées à Derek. Elle lissait leurs plis, reboutonnaient celles qui en avaient besoin, positionnaient les cintres de façon équilibrée et …


Qu’est-ce que tu fous, là ?

La Rouge grimaça un instant. Ses gestes trahissaient de plus en plus souvent sa nervosité. Il fallait garder le contrôle, à tout prix. Elle se pinça furtivement l’arrête du nez.

- Bon écoute on va pas se la jouer hypocrites et compagnie, je faisais pas du tout allusion à ton poids mais à ta taille. Tu es quasiment plus grand que moi alors j’ai été surprise. C’est tout. Quant à ton poids… Elle haussa les épaules… C’est loin d’être catastrophique, au moins tu ne ressembles pas à un manche à balai toi.

La petite irlandaise détailla un instant Derek avant d’être dérangée par une petite toux amusée.

- Regardez-moi comme ils sont mignons ces deux-là à se cacher dans les rayons !

La vieille chouette les contemplait, un sourire fardé sur son visage parcheminé, ses lorgnons posés sur le bout de son nez aquilin.
Visiblement, les petites lunes épaisses comme des fonds de chaudrons n’étaient pas suffisamment puissantes pour lui permettre de voir que Derek avait l’air furieux. Eden rejeta ses cheveux en arrière d’un air agacé en laissant échapper un persiflage lui paressant approprié.

- C’est ça. Et quand on aura besoin de vous on préviendra.

La vieille chouette lui accorda un sourire bienveillant. En plus d’avoir un œil de lynx elle était sourde comme un pot. Elle franchit les portes de la boutique après un dernier regard en direction de Derek et disparu dans un tintement de clochette.

Après un léger soupir, Eden reporta son attention sur Derek, un pâle sourire aux lèvres.


- Alors, tu les essaies ces robes ? Mon tarif heures supp’ est au-dessus de tes moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Grogan
Elève incontournable
Derek Grogan

Nombre de messages : 338
Age : 23
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 13296
Date d'inscription : 10/06/2007

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyMar 23 Sep 2008 - 2:28

Puisque l'adolescence commençait à faire son petit effet, l'aiglon avait tendance à tenir des rancunes de plus en plus longtemps. Oh! Rien de bien grave, quelques dizaines de minutes, voir quelques heures, au lieu de micro-secondes. Aussi, il se retint à peine de grogner lorsque la vendeuse commença à la sermonner. Ou à s'excuser? Voilà qui avait au moins l'avantage de bien répondre au célèbre adage "le client est roi"...

Derek ne comprit pas pourquoi Eden s'arrêta et sourit, comme si il lui avait raconté une blague, avant de se retourner, mais ça n'allait pas enlever sa rancune. Par contre, qu'elle lui demande s'il comptait réellement la payer l'estomaqua suffisamment pour que sa petite colère cesse au bout d'une minute 4 secondes. Il était déjà beaucoup plus réceptif aux explications de la lionne, bien qu'il n'en croyait pas un mot. Il ne saisit même pas qu'elle faisait probablement allusion à elle-même en tant que manche à balai. De toute manière, son cerveau était déjà interpellé par une vieille femme qui croyait vraisemblablement qu'ils formaient un couple. Il cligna des yeux une, ou trois, fois. Il ne rit même pas au persiflage d'Eden, qui l'avait traversé comme la lumière traverse le verre. Il l'avait regardée partir sans rien dire et ensuite il sursauta quand Eden s'adressa à lui.


-Hum? Euh ouioui, j'y vais...

Il entra donc pour essayer la première des robes. Il y vit bien le petit accroc au coude, mais se dit qu'il était si minuscule que sa mère le recoudrait le temps de crier aiguille. Il changea rapidement d'idée lorsque son pouce s'enfonça une, deux, trois, quatre, cinq fois dans le trou, l'ouvrant un peu plus à chaque fois. Finalement, lorsqu'il l'eut enfilée, il remarqua qu'elle était un peu trop serrée à son goût. Il sortit tout de même de la cabine, voulant demander l'avis de sa conseillère mode.

Mme Guipure était au bout de l'allée et semblait les observer peu subtilement en replaçant des robes sur leurs cintres. Avait-elle réellement cru ce que l'autre sorcière avait insinué?
Derek retint son bras le long de son corps, pour ne pas que la commerçante ne le voie, et resta planté là, l'horrible souvenir de sa soeur qui lui disait qu'une robe à peu près aussi serrée, quelques années auparavant, lui faisait de belles fesses bien en tête.


-Alors voustu ne travailles...ez pas ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12632
Date d'inscription : 22/02/2008

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyMar 23 Sep 2008 - 20:48

Vous, tu, toi, voi… tout ça quoi.
Ça se mélangeait un peu dans l’esprit du bleu visiblement.

Avait-il vraiment cru qu’elle bossait là ?

Ses yeux gris traversés par un éclair vif, Eden releva un peu le menton, fier comme Artaban qu’on ait pu lui donner le rôle d’une adulte travaillant dans une boutique de… mode…
Enfin… presque.


C’est pas beau de mentir.

Résistant à une tentation tiraillant son intégrité, Eden se mordit les lèvres, suffisamment fort pour empêcher les mensonges de franchir la douce barrière ourlée.

« Bien sûr que si… »

Et après, en le croisant au détour d’un couloir ? t’as l’air de quoi ?


Eden soupira bruyamment. Non les mensonges n’étaient pas pour elle. Dieu sait qu’il serait pourtant tentant de s’inventer une autre vie. Une vie où elle serait suffisamment intéressante pour empêcher les gens qu’elle aime de partir loin d’elle. Une vie où elle serait capable de se laisser submerger par les émotions sans avoir besoin d’effectuer un rétro contrôle perpétuel par peur de s’effondrer.

- Non, je travaille pas ici. Je suis seulement en sixième année.

En fait, il se rappelle même pas de moi.
Tssss.


- A gryffondor.

Genre, ça justifie tout ça. Bravo.

Avant que Derek ne puisse répondre quoi que ce soit, Eden fit le tour du petit serdaigle d’un air absorbé et décréta solennellement.

- Et puis cette robe est trop serrée, tu devrais en passer une autre.

Dans sa précipitation pour fournir une autre « pièce » au serdaigle avant qu’il ne réagisse à son aveu délicat, Eden oublia de décrocher le cintre de la robe qu’elle attrapa et se heurta à la frêle résistance métallique du portant. Opposant son poids plume à la barre possédant une volonté de fer, la petite irlandaise vacilla un instant sur place avant de capituler et de s’effondrer magistralement dans le portant. Ses doigts s’agrippèrent à toutes les robes qu’ils purent trouver. Quelques cintres cédèrent, d’autres pas et bien vite, la frêle Gryffondor se trouva étendu dans le portant, ensevelie sous une montagne de robes de seconde main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Grogan
Elève incontournable
Derek Grogan

Nombre de messages : 338
Age : 23
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 13296
Date d'inscription : 10/06/2007

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyMer 1 Oct 2008 - 0:54

Visiblement, il en avait encore énervée une, avec ses sempiternelles questions. Le soupir en était témoin. Rougissant un brin, Derek croisa les mains devant lui et baissa le regard sur le bout de ses souliers. Il aurait besoin de les changer aussi, en fait...

Suite à la déclaration de la serveuse-pas-serveuse, quelques neurones de Derek décidèrent d'entrer en fonction, dans la zone de sa mémoire, et il cligna bêtement des yeux, par deux fois, pendant qu'elle le contournait et lui disait quelque chose.


-Oh! Mais t'es l'amie de Quidditch de Mél...

Il ne put se rendre compte de l'ambiguïté de son affirmation (comme si Eden n'était amie avec Zyn que durant les matchs...), et Eden probablement pas plus d'ailleurs, car elle lui avait visiblement dit que la robe ne lui allait pas et s'était empressée d'en prendre une autre, déferlant cintres et "cling-clings" sur eux-deux, le portant tombant sur Eden. Les pas précipités de Mme Guipure se firent entendre, ainsi qu'un "Qu'est-ce qui se passe?" qui semblait ne s'adresser à personne.

Derek se pencha vers Eden, pour relever le portant. Ce faisant, il eut le malheur d'entendre un "zzzzzzp" qui indiquait qu'une des coutures du côté droit de la robe avait cédée. D'ailleurs son flanc confirmait l'information, se sentant tout à coup plus libre... Ne s'en préoccupant pas -pour l'instant- il releva le portant et entreprit de ramasser quelques robes pendant que la propriétaire arrivait à côté d'eux.


-C'est rien m'dame, on a juste fait tomber quelques robes, sans faire exprès. On va ramasser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12632
Date d'inscription : 22/02/2008

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyMer 1 Oct 2008 - 22:57

Quelques robes s’écartèrent, une main se tendit … pour relever le portant. Pas elle, le portant !
La bouche entrouverte, l’air indigné, Eden s’apprêtait à protester. Sauf que la robe de Derek protesta plus fort encore.
Dans un craquement déchirant la couture rendit l’âme sous les yeux médusés de la petite irlandaise qui ne pu retenir un murmure étonné :


- Nom d’un scrout…

Faible souffle au milieu du ZWIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIP tonitruant.
Quand madame Guipure fit son apparition les yeux d’Eden s’agrandir encore un peu plus si tant est que ça soit possible.


On va prendre très cher…

Elle se leva brusquement pour se planter contre le flanc droit de Derek dans le but de masquer le massacre et greffa à son joli visage un sourire angélique. Le dit Derek, les bras chargés de robes qu’il venait de ramasser bafouillait quelques promesses à la propriétaire des lieux qui paraissait aussi commode qu’un gobelin de chez Gringotts.

- Sans faire exprès ?! Vraiment ?

Réplique exact du professeur McGonagall dans sa position offensive. Bras croisés sur la poitrine, petit chignon serré et lèvres pincées.

- Jeunes gens, je vais retourner à l’ourlet de ma robe, et lorsque j’en aurai fini, ce rayon sera aussi net qu’auparavant. Me suis-je bien faite comprendre ?

Eden fronça son petit nez un instant, serra les dents une fraction de seconde puis se recomposa rapidement son sourire d’ange.

- Bien sûr madame Guipure on va s’occuper de… tout ça.

Ses yeux gris balayèrent les tas de robes au sol et se posèrent brièvement sur Derek, avant d’accorder un nouveau regard brillant à la couturière. Cette dernière pivota sur ses talons après un dernier reniflement sceptique et retourna à ses tissus.
Eden effaça immédiatement son sourire naïf et attrapa Derek par le bras et le poussa dans un rayon hors de vue. Elle attrapa un pan de feu la robe déchirée.


- Bon, problème plus urgent. Tu sais coudre toi ?

La grimace qui s’en suivit indiquait clairement l’étendue de ses compétences en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Grogan
Elève incontournable
Derek Grogan

Nombre de messages : 338
Age : 23
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 13296
Date d'inscription : 10/06/2007

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyVen 3 Oct 2008 - 2:33

Après avoir dégagée Eden du portant, celle-ci se leva et vint dissimuler, ou tenter de le faire, la couture déchirée aux yeux de Mme Guipure. Bonne initiative, songea Derek.

- Sans faire exprès ?! Vraiment ?

-Mais non, je vous jure... on a pas...

- Jeunes gens, je vais retourner à l’ourlet de ma robe, et lorsque j’en aurai fini, ce rayon sera aussi net qu’auparavant. Me suis-je bien faite comprendre ?

-Moui m'dame...

Comme il allongeait le bras pour prendre un cintre et y accrocher l'une des robes de la pile qu'il tenait et qui lui allait jusque sous le nez, Eden s'en empara et le traîna plus loin.

-Mais c'est là qu'on doit ranger, pas...

Il se tut à la question de la gryffondor, et vira au saumon. Il n'était pas un menteur, mais il était aussi très orgueilleux. Et si les gens de sa classe apprenaient qu'il savait coudre, il se moquerait de lui, assurément. Surtout les garçons de serpentards. Et les filles. Il imaginait déjà Hailley s'en donner à coeur joie. Pour cette raison, qui était la seule valable, par-dessus la morale, il tenta de mentir.

-N... Noui, je sais. Te moque pas, maman m'a appris pour que "je sache me débrouiller si ma femme est une empâtée". Wark! Je veux pas me marier avec une empâtée, moi!

Oui, la morale avait fini par reprendre le dessus. Ou bien était-ce l'habitude?
Et oui, il dérivait...


-Enfin, ma soeur est meilleure, hein! Je suis pas super habile, non plus : ça paraîtra...

Il enleva tout de même la robe pour observer les restants de couture, puis se rendit compte qu'il lui manquait quelque chose...

-J'ai pas de fil ni d'aiguille, moi! Et j'ai pas le droit de faire de la magie hors de l'école...

Non, parce que sinon il aurait sûrement métamorphosé une écharde en aiguille, ou un truc du genre. En attendant, il tapota la robe le long de la déchirure en murmurant des reparos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12632
Date d'inscription : 22/02/2008

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptySam 4 Oct 2008 - 13:35

La vache… Je fais partie des empâtée qui savent pas coudre.
Je vais pas me moquer parce qu’il sait faire un truc mieux que moi. Pas folle.


Eden marmonna un truc inintelligible à propos des femmes modernes et de la couture puis secoua ses cheveux dorés.

- Ecoute, on est à Pré au lard. Personne ne viendra t’enquiquiner parce que tu as fait de la magie. Ils sauront même pas que c’est toi…

L’irlandaise version miniature haussa les épaules et lorgna sur les ustensiles de couture de la propriétaire des lieux.

- J’ai une idée. Toi tu couds et moi je te fournis le matos. Regarde.

Et prends-en de la graine.

Enfin façon de parler puisque sans elle, il n’aurait pas déchiré sa robe.
Pour tout dire, c’était plutôt elle qui allait observer l’artiste en action. Coudre. Elle n’avait aucune idée de la façon dont il fallait s’y prendre. Une aiguille, du fil et surement un nœud quelque part. Après… grand flou artistique.

Eden leva sa baguette en direction du petit nécessaire à couture bien disposé sur la table de madame Guipure et murmura un discret :


- Accio aiguille…accio fil.

Le petit matériel s’éleva dans les airs en flotillant pour se diriger dans la main ouverte de la rouge et or. Ceci, sous le nez de madame Guipure, qui, penchée sur son ouvrage n’y vit que du feu.

- Et voila le travail !

Annonça-t-elle triomphante en déposant les trésors dans la main de Derek.

- Une petite aiguille et … du fil… heu… bleu...

Eden tordit la bouche puis haussa les épaules. En se débrouillant bien ça se verrait peut être pas non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Grogan
Elève incontournable
Derek Grogan

Nombre de messages : 338
Age : 23
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 13296
Date d'inscription : 10/06/2007

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyVen 17 Oct 2008 - 0:36

SO désooooolé Embarassed

Et la lettre? C'était du mensonge? De la purée de citrouille? Comment ça personne ne saurait? Lui qui avait passé les deux derniers étés à pratiquer les sorts en catimini avec soeurette était désormais bien désabusé.
Désabusé et blêmissant en voyant le matériel passer à deux doigts de la propriétaire.

Il prit les petits objets avec une hâte qui n'avait rien de l'excitation. Simplement, plus tôt il aurait commencé, plus tôt il aurait fini. Et plus tôt il aurait fini, plus tôt il pourrait relaxer.
Il humecta d'abord le bout du fil entre ses lèvres, puis tenta d'empêcher sa main de trembler pour le passer dans le chas de l'aiguille.


"Rappelle-moi de recolorer la couture, hein?"

Affichant un sourire mi-sadique, mi-victorieux lorsqu'il parvint à faire passer le fil dans l'aiguille, il le noua rapidement, en un tournemain, et fit le petit x à l'intérieur de la couture, pour s'assurer qu'elle tiendrait. Il se mit alors à coudre, lentement mais sûrement, en tenant le tissu bien tendu. À un moment, il leva le regard vers Eden et demanda, le visage rosé et inquiet.

"Euh... tu ne devrais pas aller ramasser le reste? Parce que si tu me regardes, euh c'est pas très productif. J'veux dire, j'en ai encore pour plusieurs minutes, là..."

Il rebaissa aussitôt la tête et manqua de se piquer dans sa promptitude à retourner à son labeur pour oublier qu'il avait risqué de vexer la demoiselle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12632
Date d'inscription : 22/02/2008

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyDim 19 Oct 2008 - 15:05

Pas de souci ! Le Théo

Y avait pas à dire, il était super habile avec ses doigts.
En deux temps trois mouvements, il avait passé le fil dans l’aiguille, ce qui aurait pris deux ou trois minutes à Eden, puis attaqué la couture avec habileté et visiblement entrainement
.

C’est qu’il se débrouille en plus.

Elle hocha la tête, impressionnée par les talents du petit bleu. Coudre… ça pouvait servir finalement. Elle aurait jamais cru. C’était vraiment une compétence qu’elle ne maîtrisait pas.
Elle se dirigea rapidement vers le reste des robes éparpillées et entreprit de ranger le tout, jetant de temps à autre des coups d’œil en direction de Mme Guipure et de Derek. Quelque chose dans la vitrine attira alors son attention.
Un homme, le nez collé à la vitre qui les observait. Il avait une tête qui n’était pas inconnue à la petite rouge et or. Eden se tourna rapidement vers le Serdaigle.


- Dis tu sais qui c’est ce…

L’homme n’était plus là.
Eden haussa les épaules. Elle l’avait probablement croisé dans la rue avant d’entrer dans le magasin.


- ...Type.

Eden acheva d’accrocher la dernière robe comme elle pu, la secouant légèrement pour en ôter la poussière.

- Bouse j’ai pété un cintre en tombant. Réparo…

Le cintre reprit une forme acceptable entre les mains de la rouge et or. Avec tout ce qu’elle cassait ces derniers temps, elle commençait à devenir experte dans ce sort. A côté d’elle, Derek cousait. Et bien en plus. Il était très appliqué, un vrai Serdaigle.

- Tu t’en sors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Grogan
Elève incontournable
Derek Grogan

Nombre de messages : 338
Age : 23
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 13296
Date d'inscription : 10/06/2007

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyMar 21 Oct 2008 - 0:26

-Quel type? demanda Derek en portant son index à ses lèvres. Il avait toujours cousu avec un dé à coudre, et il venait d'en comprendre la raison. Bientôt, son index et son majeur auraient l'air de deux passoires...
Il retourna à son ouvrage, nouant le fil au bout de la couture, puis le coupa, avant de relever la tête vers Eden.


-Diffindo. J'achève. Oh mais t'as déjà fini!

Il venait tout juste de remarquer tout le travail que la lionne avait fait. Il avait été si concentré dans son ouvrage... Il leva haut les sourcils, puis raffermit sa prise sur sa baguette. Il montra la couture à Eden, le reflet bleuté du zigzag incertain étant toujours visible.

-Je pense qu'on sait pas ni l'un ni l'autre comment recolorer le fil... Et comme les filles me disent souvent d'être moins sérieux, de faire des farces...

Il dirigea sa baguette vers la couture et se concentra pour jeter le sort qu'il connaissait pourtant bien.

-Bull'encre nero. Une bulle noire éclata silencieusement, et la couture se fondit parfaitement dans le vêtement. Fier de lui, Derek expliqua :
Ça partira au premier lavage!

"Et si elle a une plainte, ça lui apprendra, à la vieille chouette!" pensa-t-il en apercevant la commerçante qui se levait pour venir évaluer leur travail. Il s'empressa alors de remettre la robe sur le cintre qu'Eden venait de réparer et attendit que la vieille femme y aille de son commentaire. Elle semblait étonnée que tout soit rentrée dans l'ordre.

-Bien... Je vous laisse poursuivre votre shopping, mais à la première anicroche, je vous sors d'ici, jeunes gens! Si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à me demander.

L'attitude mercantile avait repris le dessus entre les deux phrases, d'une manière déconcertante, et la vieille femme repartit, laissant un Derek bouche bée et encore sans robe. D'ailleurs, avec tout ce remue-ménage, il en avait oubliée la raison de sa présence et, au lieu de retourner aux robes, il demanda à la Gryffondor :

-De qui tu parlais? Y'a que nous et m'dame Guipure, ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12632
Date d'inscription : 22/02/2008

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptySam 25 Oct 2008 - 16:10

Le coup de la bulle, c’était du génie. Le genre de truc auquel elle n’aurait jamais pensé. Elle aurait essayé toutes sortes de sorts plus innovateurs les uns que les autres, aurait probablement mis la robe en lambeaux, mais n’aurait pas pensé au coup de la bulle.

- Chapeau Derek. T’es sacrément ingénieux !

Note le sort ma petite, une tâche comme ça sur le pif de Victoria ça mettra du baume au cœur à plus d’un.

- Attends j’essaie ! Bull'encre nero !

Une bulle bien plus grosse qu’elle ne le souhaitait choisi de s’écraser sur une robe de bal dont la couleur d’origine était vieux-rose et qui ressemblait plus à une tenue de ramoneur désormais.

- Nom d’une goule édentée ! Que ce sort est génial !

Le sourire qu’Eden lança à Derek était lui, loin d’être édenté.
A la mention du type en question, Eden se tourna machinalement vers la vitrine qu’elle pointa du doigt affichant une mine contrariée.


- Y avait un gars là qui nous espinchait avec un drôle d’air…

… Dans le métro !

Ça lui revenait maintenant !

- Ah j’y suis, il était assis derrière moi dans le métro tout à l’heure. C’est fou comme le monde est petit.

A peine la remarque fut-elle sortit de sa bouche qu’elle lui parut naïve. Le monde petit ? Quel pourcentage de chance y avait-il pour qu’un sorcier se rendant précisément au même endroit qu’elle emprunte la même rame de métro au même instant ?
Infime. Mais possible.
A vérifier.

Eden empoigna brusquement Derek par la manche et le traina vers la porte, sautant sur la première excuse qui lui venait en tête pour sortir de la boutique sans robes et en compagnie de quelqu’un.
Avec la délicatesse d’un troupeau de trolls des cavernes, les deux élèves gagnèrent la sortie dans un tournoiement de robes, tuniques, tissus, cintre et échantillons.


- Au fait, je te devais un paquet de bonbons ou de dragées depuis le dernier bal, je sais plus quoi. Viens on va regarder ce que propose les boutiques ! Au revoir Madame Guipure !!! Je reviens plus tard…

En toute hâte, tenant fermement Derek pour l’éviter de s’en aller, Eden franchit la porte et jeta un œil à la ronde, recherchant parmi la foule le gris de la redingote du vieil homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Grogan
Elève incontournable
Derek Grogan

Nombre de messages : 338
Age : 23
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 13296
Date d'inscription : 10/06/2007

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyDim 26 Oct 2008 - 2:49

Derek avait pris le compliment d'un rougissement digne de sa tutrice en l'affaire : Mélusine McEwan.

Devant la tentative réussie, bien que Derek l'eut considérée comme un échec, d'Eden, il resta interdit, prêt à lancer un récurvite, mais Eden rebondit sur sa question, se tournant vers la vitrine, et le garçon imita son geste. Il n'y avait personne pourtant, mais la gryffondor semblait dire qu'un instant plus tôt, un sorcier les avait espionnés de là-bas. Étrange quand même. Surtout qu'il était aussi derrière elle dans le métro. Mais comme elle disait, ce n'était que le hasard, et le monde qui était petit. Surtout dans la boutique de madame Guipure, en ce moment.

Pas le temps de nettoyer la robe, Eden l'entraînait à l'extérieur au pas de course, lui trottant derrière elle en soufflant. Il tentait de se débarrasser des robes qu'elle lui rejetait dessus et ils parvinrent à sortir sans emporter illégalement le moindre vêtement.


-Quels bonbons? Au bal? Mais je m'en fiche, moi! Je ferai pas la gueule à quelqu'un pour des bonbons... sauf si j'ai le goût de lui faire la gueule et que je ne trouve pas de meilleure raisons pour le faire...

Ça avait l'avantage d'être honnête... et direct. Purement Derek.
Derek qui couina légèrement à ce moment, puisqu'il sentit quelqu'un serrer son bras, avec fermeté mais sans le blesser. Il se retourna aussitôt pour voir l'homme à la redingote grise, qu'il ne pouvait pas reconnaître comme le voisin de métro, puisqu'il détestait prendre le Tube londonien....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12632
Date d'inscription : 22/02/2008

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyJeu 30 Oct 2008 - 16:41

Eden allait se lancer dans le débat de la valeur des bonbons et du prix à payer en cas d’emprunt de glucides lorsque retentit le couinement de Derek. Se demandant si dans sa précipitation elle ne lui aurait pas coincé les doigts dans la porte, elle se retourna vivement.

- Qu’est-ce qui te pr…

Avant que l’inventaire des dix doigts ne soit nécessaire, elle remarqua la main gantée agrippée au bras de l’Aiglon. Main surmontée par la manche d’une redingote grise dont le propriétaire n’était autre que le type qui faisait du lèche vitrine de très prés quelques instants auparavant.

Ah le voila Lui !

- Excusez-moi jeune homme, lâcha ce dernier d’une voix ou perçait très nettement un fort accent anglais, mais si vous ne voulez pas avoir d’ennuis, il serait préférable de récupérer ceci.

Ce disant, il ramassa une petite bourse en cuir qui trainait sur le pas de la porte de la boutique et la tendit à Derek d’un air poli et respectueux.
Trop poli, trop respectueux pour Eden qui roula des yeux et tira gentiment sur la manche du bleu pour le faire s’écarter de l’inconnu avant de jeter un mauvais œil à ce dernier.


- Viens là toi… Puis à l’homme. Vous me suivez.

Pas vraiment une question, ce que l’homme sembla considérer également puisqu’il ne prit pas la peine de répondre. Il se borna à lui accorder un regard bienveillant tout en gardant sa main gantée tendue vers Derek. Il parut dévisager la Rouge et Or puis la quitta des yeux pour reporter son attention sur le jeune garçon.

- Tenez mon garçon.

Il lui fourra d’office la petite bourse en cuir dans la main, sans attendre une quelconque réponse de la part du jeune Serdaigle.
Eden fronça les sourcils, gratifia Derek d’une petite moue boudeuse et insista.


- Vous savez que c'est plutôt mal vu de suivre les jeunes filles? Je vous ai vu dans le métro!Je vous averti je vais prévenir…
- Qui donc mademoiselle ?Lui lança-t-il d’un ton courtois mais qui laissait sous entendre autre chose qu’une politesse exagérée.

Eden referma la bouche et l’incendia du regard s’apprêtant à rétorquer lorsque l’homme reprit.

- Je pense qu’une quelconque autorité serait plus intéressée par ce qui s’est coincé dans la lanière de votre sac que par ma promenade qui croise malencontreusement votre chemin. Susurra-t-il amusé en lui lançant une œillade amicale.

Après un dernier coup de mitraillette oculaire, Eden posa ses yeux sur son sac et réalisa, mortifiée qu’un foulard de la boutique s’était pris dans la boucle de son sac.


- Ah Bouse !

Probablement un résidu de mon immersion parmi les robes.

Elle entreprit de dénouer la situation sans perforer l’objet du « crime » lorsque l’homme s’avança à nouveau.

- Si vous le permettez je vais le ramener pour vous Miss. Je crains qu’avec le capharnaüm que vous avez mis dans cette boutique, l’emprunt de ce foulard ne soit mal vu.

Avant que la petite Irlandaise ne proteste bruyamment il lui prit l’étoffe des mains et entra dans la boutique dans un tintement de clochette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Grogan
Elève incontournable
Derek Grogan

Nombre de messages : 338
Age : 23
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 13296
Date d'inscription : 10/06/2007

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyLun 10 Nov 2008 - 2:15

Comment faisait-il? Honnêtement? C'était à croire que le destin s'acharnait contre lui. Dès qu'il mettait les pieds dans un commerce, il brisait quelque chose ou bien était accusé de vol parce qu'un objet s'était collé à lui on ne sait trop comment.

Bon, il était d'abord resté interdit devant l'affirmation de l'homme, ne comprenant pas de quoi il parlait, mais en voyant sa bourse, il comprit que c'était le contraire qui était arrivé. Il prit donc le petit récipient, après qu'Eden l'eut éloigner un peu, en marmonnant un
M'ci M'sieur pendant qu'il pointait à Eden l'objet qu'elle avait emprunté à la manière de Derek. Sans vraiment leur laisser le temps de répondre, il rentra dans la boutique.

-Euh... Il est bizarre ce type. C'est sympa de... m'enfin, j'aime mieux pas traîné, tu sais... J'm'appelle pas Arthur coeur de Lion et tout ça, j'suis plutôt un trouillard en fait.

Il tira doucement la main d'Eden, pour la décider à le suivre, gardant son autre main dans sa poche, sur sa bourse. S'ils traînaient ici, il leur ferait peut-être un nouveau tour de passe-passe. Peut-être que d'un autre côté, il venait de dire à Mme Guipure qu'ils étaient de dangereux criminels! Des voyous en puissance. Bouger! Et vite!

-T'aimes les sucreries, non? On va chez Honeydukes alors!

Trouillard, mais brillant : la confiserie débordait toujours de client. Il pressa le pas, et Eden du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12632
Date d'inscription : 22/02/2008

Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... EmptyMar 25 Nov 2008 - 20:43

Vraiment, vraiment désolée pour le retard. Petit contre temps professionnel ... Embarassed

- Attends !

Elle freinait des quatre fers des deux bottines.
Arthur cœur de lion n’était pas son surnom à elle non plus. Mais son deuxième prénom aurait pu être Curiosity, ou Modestie.


- T’as pas envie de savoir qui c’est ce type ?

Moi oui.

Eden tira à son tour sur la main de Derek en direction de la boutique. De loin on aurait pu les prendre pour deux enfants se disputant un balai. Tout en s’appliquant à ne pas céder à la tentation des sucreries attisée par Derek, elle se dévissait le cou pour tenter d’apercevoir l’homme dans la boutique. La petite porte était fermée et la vitrine trop loin pour qu’on y distingue quoi que ce soit.

- T’as qu’à y aller toi aux sucreries, je t’y retrouve !

Ponctuant sa phrase d’une secousse plus brusque que les autres, elle entraina cependant Derek avec elle malgré ses dires.
Y aller seule s’il le fallait, mais à deux c’était quand même plus sûr. Imaginez qu’elle tombe sur un fêlé du chaudron ?

Elle traina Derek sur la distance qui les séparaient de la vitrine et colla son nez à la vitre immaculée.


- Je vois rien.

Elle daigna enfin lâcher la main du Serdaigle, après s’être assurée qu’il ne couvrirait pas la distance vitrine-Friandises en moins de temps qu’il ne lui fallait pour jeter un nouveau coup d’œil.

Portant sa deuxième main en visière pour tenter de percer l’opacité des vêtements qui florissaient dans la vitrine Eden s’appuya sur la vitre glacée.


- Ah je vois la vieille… enfin je la vois quoi.

Penchée sur ses ouvrages, Madame Guipure était absorbée par son ourlet et seule. Nulle trace de l’homme dans la boutique qui n’était pourtant pas immense. Eden attendit un instant, des fois qu’il jaillisse d’un rayon, mais du se rendre à l’évidence, la propriétaire était la seule âme vivante parmi les étoffes.
L’âme vivante se releva brusquement comme « appelée » et mitrailla la petite voyeuse du regard. Après un vague haussement d’épaule, Eden se recula pour observer les marques laissées par ses mains sur la vitrine. Marques qu’elle effaça d’un rapide revers de manche.

- Il est plus là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty
MessageSujet: Re: Pas besoin d'aide? Voyons donc...   Pas besoin d'aide?  Voyons donc... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas besoin d'aide? Voyons donc...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 -
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: Pré-au-Lard-
Sauter vers: