Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Serpentard] Sœren Hamilton - 5ème année (15 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sœren Hamilton
Nouvel élève
avatar

Nombre de messages : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11037
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: [Serpentard] Sœren Hamilton - 5ème année (15 ans)   Ven 2 Mai 2008 - 23:47

~> Sœren Hamilton <~



Londres, gare de King's Cross
1r Septembre 2007, 10 heures 30


La gare de King's Cross était noire de monde en ce premier jour du mois de septembre 2007. Entre les voyageurs égarés, les badauds venus se protéger de la pluie battante, les accompagnateurs ou les simples curieux, une silhouette masculine tentait de se frayer un chemin. D'habitude si nonchalant, la crainte de manquer son train l'avait fortement agité.
Jouant des coudes, bousculant les personnes alentours, écrasant quelques pieds, le jeune homme ne cessait de répéter, telle une litanie :

    « Pardon, pardon, excusez-moi, pardon, désolé, excusez-moi... »

Il ne pensait pas toujours ce qu'il disait, mais il avait remarqué que ça l'aidait à avancer.
Jamais encore il n'avait vu autant de gens réunis. La pluie surement... La météo moldue ayant prévu du beau temps toute la journée, beaucoup ont du être pris au dépourvu.

Avec un sac en lin tressé pour seul bagage, il se faufilait plus ou moins aisément au milieu de la foule ; une chance qu'il n'ait pas écouté sa mère qui lui suggérait d'en prendre davantage... Il s'apprêtait tout de même à rejoindre, pour une année supplémentaire, la prestigieuse école de Poudlard. Mais, pour cela, il devait d'abord atteindre le quai 9¾ avant que ne sonne onze heures...

Quai 9¾, Poudlard Express
1r Septembre 2007, 10 heures 56


Enfin il était parvenu, à force d'acharnement, à traverser les quelques voies le séparant de sa destination. Il n'aimait pas arriver en retard, mais tous les ans il était dans les derniers à choisir sa place.

    « On verra l'année prochaine si je fais mieux ! »

Et tandis que ses pensées le firent sourire, il balança son sac dans la première voiture à peu près vide qui se présenta sous ses yeux, tout en grimpant, d'un bond, à l'intérieur.

Non loin de la porte, se trouvait un compartiment pratiquement désert : l'endroit parfait pour voyager en laissant s'exprimer sa désinvolture. Au milieu d'une banquette, siégeait, tête basse et épaules rentrées, un tout jeune garçonnet, fortement intimidé par l'entrée fracassante du nouveau passager. Ce dernier prit place à côté de la fenêtre et croisa ses jambes sur l'assise face à lui. Le train choisit ce moment pour prendre son envol.

    « Salut toi, j't'ai jamais vu ici, tu dois être nouveau... J'm'appelle Sœren ; Sœren Hamilton... »

Tant qu'à avoir de la compagnie, autant lier connaissance. Et puis ce petit être semblait si terrifié, que Sœren s'en serait voulu de l'effrayer un peu plus ; quoi que...
Un sourire en coin, il enleva sa main droite de derrière sa tête pour la tendre au frêle personnage à qui il s'adressait.

    « ¹Sale temps sur Londres aujourd'hui, hein ?
    Remarque, je dis aujourd'hui, je devrais peut-être pas, c'est tellement rare qu'il fasse beau. J'vis ici, tu vois, alors je connais un peu... Mes parents ont une résidence à Covent Garden... Pinkhouse.
    Efface tout de suite ce sourire, j'y suis pour rien dans le choix du nom, et j'aime pas le rose.
    Bah, pour tout te dire, je vadrouille entre le monde des moldus et celui des sorciers. On est pourtant une famille de sorciers depuis dix générations, au moins, mais mes parents ont un faible pour les civilisations non magiques. Ils n'ont pas forcément tords, c'est intéressant de voir comment ils évoluent, j'veux dire les non-sorciers, tu vois ?
    Nan, nan maintenant que je vais à Poudlard, je n'ai plus que les vacances pour retourner là-bas, alors je n'ai pas trop d'attaches moldues. Mais ma cousine est amoureuse d'un moldu. Qui sait, peut-être que bientôt j'aurais des cousins qui n'y connaitront rien à la magie.
    Plein de préjugés ? Tu trouves ? Bah, non j'ai pas l'impression... Pourquoi tu dis ça ?
    Ahhhh tu es toi-même moldu, j'aurais du m'en douter à te voir si... crispé.
    Que je te raconte quoi ?
    Comment ça se passe chez les sorciers ? Bah écoute, c'est cool...
    Ok, ok. Bon, j'peux pas tout te dire, il faut que tu découvres par toi-même. Mais tu sais, tes angoisses elles sont normales et justifiées. Moi-même, à mes débuts, j'étais moins, euh comment dire... fier ?
    Je te l'ai dit, ce qui se passe là-bas, tu le découvriras par toi-même une fois arrivé. Je vais te raconter autre chose... Hum...
    Ceci est mon *me voyage à bord du Poudlard Express. Tous les ans, c'est pareil, je me démène pour arriver avant l'heure, mais à peine ai-je posé un pied sur les marches du train que les moteurs se mettent à rugir. Je suis maudit, j'crois.
    Tout a commencé l'année de mes onze ans, la veille de mon premier...
    »

Spoiler:
 
_________
¹ Pour aller plus vite, je passe les réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sœren Hamilton
Nouvel élève
avatar

Nombre de messages : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11037
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: [Serpentard] Sœren Hamilton - 5ème année (15 ans)   Ven 2 Mai 2008 - 23:51

Londres, Covent Garden, Pinkhouse
31 Août 200*, 21 heures 18


Pinkhouse était une immense demeure au centre de Covent Garden, dont la famille Hamilton avait hérité suite à une affaire de faux papiers². Issu d'un milieu modeste, Anthony et Leigh Hamilton était fier de leur ascension sociale et tentaient d'élever leur fils dans le respect des autres, des valeurs et de tout ce qui va avec. Rolling Eyes

Ce soir-là, toute la famille était réunie autour de cet enfant prodige, qui allait quitter le foyer et voler de ses propres ailes. Enfin presque... Il venait d'avoir onze ans, il était temps pour lui de commencer sa scolarité à Poudlard.

Chacun y allait donc de sa petite anecdote :

    « Et le jour où, en cours de botanique, on avait caché des chocogrenouilles dans les flacons et que...
    Sans oublier, la fois où on a tous fait grève pour avoir des plumes en sucre à manger à la place du ragoût de...
    De mon temps, ça se passait différemment les élèves étaient attentifs aux cours, on ne faisait jamais se genre de chose. Quoi que, un soir je me souviens, ma bande et moi on avait...
    »

Sœren, le futur diplômé, n'était que d'une oreille ces conversations de grands. Encore qu'il avait sursauté au son de Plume en Sucre, mais il était reparti tout de suite à ses rêveries. Les souvenirs d'enfance de ses parents et grands-parents ne le passionnait guère. Il les laissait donc s'esclaffer de leur côté, tandis que lui, les coudes sur la table, la tête posées sur ses mains, il ne quittait son verre des yeux.
Non que son contenu avait quelque chose de formidable, mais parce qu'il offrait un support à ses pensées. Il s'imaginait donc le lendemain, à bord du Poudlard Express, entouré de ses nouveaux camarades : que des garçons, les filles c'est nul... Et justement, ils les critiqueraient ces filles avec leurs rubans dans les cheveux, leur nouvelle robe achetée juste pour l'occasion, leur parfum de fraise écœurant, leur... Ils riraient de bon cœur ! Et puis, ils seraient tous répartis.

    « Dans la même maison... »

Avait-il murmuré, presque malgré lui. Mais l'assistance était trop occupée pour y prêter attention.
Il aurait effectivement été dommage que ses nouveaux camarades et lui ne soient pas ensemble. Ses nouveaux camarades... Ses premiers plutôt. Sœren n'était du genre très sociable, il n'allait pas vers les gens, il leur parlait rarement et préférait d'ailleurs qu'on engage la conversation avec lui plutôt que l'inverse. Sauf quand il était dans son élément, quand il se sentait le plus fort, ou pour se moquer... évidemment.

Sa tête se faisant de plus en plus lourde à ses pauvres doigts endoloris, elle n'allait pas tarder à rejoindre le contenu de son assiette, dont il n'avait touché aucune miette. Trop excité, trop angoissé, trop impatient... Il n'avait pas faim.
Leigh, sa mère, le remarqua et pleine de gaieté elle déclara qu'il était temps pour le petit génie de rejoindre son lit. Son mari, Anthony, lui demanda quelques instants encore : il avait quelque chose à annoncer. Il n'est nul besoin de préciser que son discours fut davantage soporifique et mélodramatique qu'instructif et intéressant. Qui lui en voudrait, il l'aime son bébé...
On pourrait résumer ainsi :

    « Demain, je quitte un enfant et je retrouverai un homme ! Je me rappelle de la première fois que je t'ai tenu dans mes bras. Tu étais si petit, si chétif, si... Tu avais besoin de moi et à présent... Je ne suis plus rien pour toi... »

Bla bla bla... Et en plus, des larmes commencèrent à inonder ses joues. Rolling Eyes
Mais, à la fin de son monologue, il prit dans sa poche un demi médaillon qu'il tendit à Sœren.

    « Je l'ai fait graver à ta naissance. L'autre moitié c'est... Enfin, ce n'est pas important, qui l'a. Si les deux parties sont réunies, un message vous sera transmis. Garde le précieusement. Je ne peux pas t'expliquer. »

Il ne pouvait pas lui expliquer l'importance qu'avait ce médaillon, pourquoi il n'y en avait qu'une partie, qui avait l'autre, car sa femme, ses parents et ses beaux-parents le fustigeaient du regard. Sans dire un mot, ils lui faisaient comprendre qu'il était encore trop tôt...
Anthony avait toujours était contre l'idée de cacher ceci à son fils, mais il se heurtait à chaque fois à un mur plus solide que lui.
Se doutant que ce qui se tramait était peu ordinaire, Sœren feignit de ne rien entendre aux gestes de ses aïeuls et d'être fatigué...
Il mis dans sa poche l'objet que lui avait offert son père, espérant que bientôt on lui dirait ces choses.
Rebondissant sur l'excuse de son fils, Leigh rappela qu'il était très tard et qu'un long trajet l'attendait le lendemain.

    « Un si petit bonhomme a besoin de beaucoup de sommeil pour supporter un tel voyage. »

Avait-elle dit, en poussant l'enfant vers sa chambre.
De son lit, Sœren tendait l'oreille pour parvenir à distinguer quelques sons. Il voulait comprendre le mystère entourant ce bout de médaillon. Un bijou de fille, qui plus est. Mais il n'entendit que des reproches. Son père n'aurait pas du. Que faire s'il posait des questions. Qu'est-ce qui lui avait pris...

    « Ce n'est pas grave. Demain, je redemanderai à papa. Il me dira... »

Mais, il n'en eu pas l'occasion. A trop parler, surtout très tard, on en oublie parfois de se réveiller.

Spoiler:
 
________
² Histoire fort intéressante, mais surtout fort longue dont je vous épargnerai les détails ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sœren Hamilton
Nouvel élève
avatar

Nombre de messages : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 11037
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: [Serpentard] Sœren Hamilton - 5ème année (15 ans)   Ven 2 Mai 2008 - 23:56

Poudlard Express, Voiture II
1r Septembre 2007, 11 heures 37


    « ...si bien qu'on est arrivé super en retard à la gare. Je me suis retrouvé en queue de wagon. Et c'est comme ça tous les ans depuis. Pas moyen d'être à l'heure, il se passe toujours quelque chose. »


Il sortit de sa poche un morceau de médaillon et l'observa attentivement. Son camarade de route lui demanda si aujourd'hui il en connaissait l'histoire, mais un hochement de tête lui fit comprendre que non.

    « Je sais pas si je saurais un jour, en fait. Il y a pas mal de choses qu'ils me cachent. Et ça tu vois, ça ne me plait pas.
    Par exemple ? Bah quand j'étais plus p'tit que toi, tous les ans, le 15 mai, ils me confiaient à mes grand-parents et disparaissaient quelques jours. Ils n'ont jamais voulu me dire pourquoi. J'pense que c'est lié au médaillon ou à ma cicatrice... Pourquoi je pense ça ? Ils me mentent sur toutes ces choses donc... Je sais pas... Ça m'énerve de pas savoir. Ça m'énerve qu'ils me mentent.
    Ils m'ont dit que c'était en jouant avec un hypogriffe*, mais j'ai des doutes.
    Tu veux une Plume en Sucre ? J'adore ça, j'en mangerais en permanence... Surtout en cours !
    »

Il fouilla dans son bagage et en sortit un sachet en papier rempli de sucreries. Un "tu n'as pas d'autres affaires ?" venant de la banquette en face l'amusa.
En effet, Sœren, on l'a déjà dit, n'avait qu'un seul sac.

    « Ouep, j'ai que ça... Si j'ai besoin d'autre chose il suffit que je me serve.
    Arrête de me regarder comme ça. Oui tu as bien compris. Ta gourmette par exemple si elle me plaisait, il y a longtemps qu'elle serait dans ma poche.
    Faut pas avoir peur... J'vais pas te bouffer, j'mange pas les enfants... Pas encore !
    Par contre, n'essaye pas de me dénoncer... D'autres avant toi l'on voulu, ils le regrettent encore.
    J'fais c'que j'veux c'est un fait... Les conséquences et représailles, je m'en moque un peu ; nan beaucoup !
    »

C'est mal de faire peur aux petits nouveaux, mais c'est aussi très amusant ! Malheureusement, la distraction ne fut que de courte durée.

Au bout de l'horizon, on pouvait apercevoir l'ombre d'un château. Celui de Poudlard.
Quelques minutes plus tard, ils étaient arrivés.

FIN
(J'aurais pu prolonger, mais j'ai pitié de vous Rolling Eyes)


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 339
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 13570
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: [Serpentard] Sœren Hamilton - 5ème année (15 ans)   Sam 3 Mai 2008 - 15:55

Voilà qui est bien difficile. Ton caractère me donne l'impression que tu pourrais assez facilement t'adapter dans plusieurs maisons. Cependant, je note que tu as une tendance plutôt solitaire, même si tu n'as pas de mal à converser avec les autres. Sans compter ce petit côté indifférent. Le choix est difficile... Mais je pense que tu seras tout de même mieux chez Serpentard. Peut-être y découvriras-tu le sens de ce médaillon que ton père t'a donné, et de cette cicatrice...

HJ :
- Très intéressante répartition. Heureusement que tu as mis ce qu'il fallait en spoiler, sinon je t'aurai fait recommencer Rolling Eyes Wink
- Il faudra que tu lises le règlement si ce n'est déjà fait, et que tu le signes avant de pouvoir poster
- Ton avatar est malheureusement déjà pris. Il n'est pas réservé à ce nom mais quelqu'un l'a mis dans sa galerie, exactement le même avatar en plus. Il faudrait que tu changes Le Théo
- N'hésite pas à faire une biographie de ton personnage, tu pourras ainsi nous le faire connaître plus en détails.
- Enfin, il ne me reste qu'à te souhaiter la bienvenue et un très bon jeu sur DP Le Enki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Serpentard] Sœren Hamilton - 5ème année (15 ans)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Serpentard] Sœren Hamilton - 5ème année (15 ans)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Cérémonie des répartitions-
Sauter vers: