Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les Six Sens [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Seth Cullen
Créature Magique
Seth Cullen

Nombre de messages : 313
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12811
Date d'inscription : 13/02/2008

Les Six Sens [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Six Sens [PV]   Les Six Sens [PV] - Page 2 EmptyMar 15 Avr 2008 - 18:42

Toute la colère qui habitait Seth au départ de son frère se transforma de façon inattendue en caprice du corps.

Ni un mot, ni un regard, ni une pensée ne vint se glisser entre lui et la bouche d’Eden.

Il s’était penché naturellement vers elle.

Ni maux, ni égards, ni regrets n’ôtèrent à son premier baiser la sensation de complétude qu’il ressentit au bout de ses lèvres.

La fureur métamorphosée en courage saborda la tentative de Liam car, loin d’avoir découragé Seth, ce qu’il avait entendu et ressenti l’avait littéralement plongé dans les ténèbres de son envie. Une envie simple devenue une évidence: je ne lui ferai jamais de mal, pensait-il. J’apprendrais à me retenir.

Cette volonté de la protéger de lui et de donner à Eden ce qu’il pouvait de chaleur en dépit de sa peau marmoréenne, retentit dans son souffle qu’il n’avait jamais connu aussi serein et saccadé à la fois.

Etait-ce cela la sensation d’un baiser ? Douceur, chaleur, fonte des glaces qui paralysent le cœur, immersion dans un océan de bien-être... vague de saveurs. Sable égrainé de sa peau sous sa main fraîche qu’il osa poser sur sa joue pour accompagner ses lèvres abandonnées.

Et son odeur, son parfum, plus fort et plus voluptueux que jamais. Le parfum d’Eden se diffusait en lui, charmant ses sens pour les raviver un à un. Il n’avait jamais aussi bien senti, ressenti, goûté, écouté, vu, caressé jusqu’à aujourd’hui. Il avait Eden debout dans ses six sens. Il se sentait entier.

Sur un dernier lapement humide, il sourit de son audace mais ne s’écarta pas de son visage. Il visait les yeux gris et leur transmit une promesse en silence: je ne te blesserai jamais. Court baiser volubile et hors du temps. Court, néanmoins, car il ne pouvait pas plus. Certes, il n’était pas malade. Il ne s’était pas rendu malade. Fureur et envie repoussaient sa crainte du toucher. Pour Elle seule. Son cœur battait dans sa poitrine, son estomac était en place mais il en voulait plus... Un plus interdit. Pour la première fois, il ressentit la soif des buveurs de sang. Alors, il savait qu’il devait arrêter.

- Je ne serai pas un meurtrier, promit-il, je ferai tout ce que je peux pour t’embrasser sans que jamais tu ne te sentes en danger.

Le moment de grâce prit soudainement fin. Outre la soif, son inconfort spontané le gagna de nouveau. Il s’écarta d’Eden avec sa vitesse de vampire qu’il n’avait pu contrôler mais personne dans la Grande salle ne le remarqua. En un clignement de paupière, il se retrouva à un mètre de la cinquième année.

Il la regardait désolé, poussant un long soupir qui écailla le bien-être qu’il avait ressentit contre Eden.

Puis son regard se fit plus espiègle:

- Je t’ai touché, sourit-il doucement.

Déterminé à avoir une discussion avec Liam, pour le moment, Seth voulait savourer sa victoire, effacer de la mémoire d'Eden l'incursion outrancière.

Je l’emmènerai sur mon dos au Clocher, se dit-il. Il en était certain car l’embrasser...? Il recommencerait. Autant de fois qu'il le pourrait et qu'elle voudrait. Si le contact le rebutait, ce contact ci l’enivrait. Plus qu’un être normal, il en était certain mais il apprendrait à se tempérer.


Ravenclaw
17 ans pour toujours - 7ème année
BATTEUR
Japhet - 6ème année - Serdaigle
GARDIENNE
Liam - 7ème année - Serpentard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Sanders
Préfète
Eden Sanders

Nombre de messages : 460
Age : 35
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12818
Date d'inscription : 22/02/2008

Les Six Sens [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Six Sens [PV]   Les Six Sens [PV] - Page 2 EmptyJeu 17 Avr 2008 - 21:00



D’abord l’anxiété… allait-il répondre à cette impulsion aussi bien du corps que du cœur ?

Vint ensuite la cassure, la chute, lorsque de ses gros sabots, Liam vint piétiner les quelques fleurs qui avaient accepté de pousser sur le terrain aride de la confiance d’Eden.
Abattant ses propre remparts d’une main sure et vengeresse, ses tourelles, ses murs et ses défenses elle s’abandonnait au virus Seth Cullen, lui tenant même la porte grande ouverte. Porte que Liam semblait s’amuser à fermer sur les doigts de son propre frère…

A son appel à être sauvé elle avait répondu « viens ». Et quand Lui était arrivé, balayant cet instant comme on souffle un château de cartes patiemment construit elle avait senti un vide s’installer en elle qui semblait blesser ce qu’autrefois il apaisait.
Ses défenses abattues c’était au sein de son cœur nouvellement ouvert que Liam venait de porter un coup, comme un môme détruisant négligemment du pied une fourmilière trop apparente.

Il aimait Seth.

Elle aussi.

Lorsqu’il quitta les lieux qu’il semblait avoir souillés en quelques mots seulement, Eden ne prononça aucun mot. Elle suivit des yeux la longue silhouette blonde. Il la prenait pour n’importe quelle fille faisant les premiers essais de sa séduction sur n’importe quel garçon. Savait-il seulement à quel point il se trompait ?

Peut être que lui aussi était contaminé par le Virus Seth…Ou peut être savait-il exactement ce qu’il faisait et dans quel but il agissait ainsi.

Lorsqu’elle porta à nouveau ses yeux sur Seth il était toujours là. Loin de l’avoir fait fuir, les paroles de son frère semblaient le porter vers son courage et étrangement, elle ne fut pas étonnée de ressentir ses lèvres sur les siennes.

La seule musique qu’elle entendait était le souffle de Seth sur son visage et son propre cœur plus vivant que jamais…qui battait encore et encore. Le contact de ses lèvres était doux mais ferme, en une promesse muette qui semblait avancer « je suis là, et tout entier. »
L’odeur était celle de Seth. Unique. Propre à lui et qu’elle ne parvenait à remettre sur aucune autre personne…aucune autre fleur, rien. La sienne. A jamais.
Elle se sentait portée par une force qui la dépassait, bien plus puissante qu’elle, bien plus puissante qu’eux. Elle qui s’acharnait depuis quinze années à vouloir tout contrôler était menée au gré d’un baiser qui la transportait dans une montagne russe d’émotions, passant de l’anxiété à l’euphorie, du désir au besoin, de la douceur à l’envie brusque et presque sauvage que cet instant ne prenne jamais fin.

Bien trop rapidement à son goût, il se détacha de ses lèvres gourmandes qui en demandaient encore plus… toujours plus…peut être trop.
Les yeux gris s’ouvrirent sur ceux clairs du Serdaigle. Il souriait.

Ce qu’il lui promit la toucha. Fierté. Tendresse qu’elle avait refoulée jusqu’ici. Mais peur aussi. Peut être que ceux qui prétendre n’avoir peur de rien se cachent d’avoir peur de tout.
La promesse qui se voulait réconfortante rouvrit les yeux d’Eden sur le destin tragique qui attendait Seth, et qui l’entraînerait par la même occasion sur un chemin qu’elle n’aurait jamais pris seule. Tant bien que mal son esprit se battait pour reprendre le contrôle des évènements, chasser les images du futur de Seth de devant ses yeux. Chasser ses pensées qui n’avaient pas à troubler cet instant magique. Mais trompeur et espiègle, son esprit semblait se jouer du paradoxe qu’il créait. Laissant volontairement des images d’un Seth qu’elle ne connaissait pas sous ses yeux. Images confirmées par le recul instantané qui suivit le baiser.

*Un mètre déjà quand nous ne faisions qu’un une seconde auparavant.
C’est cette seconde là qui nous séparera toujours…*


Je t’ai touché…

*Plus que tu ne le crois.
Etrange que le seul qui puisse toucher mon cœur soit celui qui peine le plus à toucher mes lèvres.*


Ne parvenant à esquisser l’air espiègle qui habitait usuellement son visage Eden se munit d’un sourire emplit de douceur. Un peu mélancolique peut être. Jetant un dernier regard aux quelques secondes de magie qu’il venait de lui offrir et qu’elle n’avouerait jamais, les maintenant secrètement enfouies dans un cœur qui les garderait jalousement dans leur écrin elle se leva doucement.

Il avait dit « sauve-moi ».

Elle tendit une main timide.


- Viens…



~FIN~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Six Sens [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 -
Aller à la page : Précédent  1, 2


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: La Grande Salle-
Sauter vers: