Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Clan des Sthains (numéro 1 - mi-février 2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélusine McEwan
Administrateur
Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1652
Age : 34
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 13800
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Le Clan des Sthains (numéro 1 - mi-février 2008)   Ven 7 Mar 2008 - 17:59

"Le Clan des Sthain" -qui, comme son nom l'indique, était le tout nouveau, tout beau journal clandestin de Poudlard- fut déposé, dans la matinée du 15 février par des membres officieux de la L.I.B.E.R.T.E. ou de simples sympathisants dans les différentes salles communes, à des endroits à la fois stratégiques et discrets. Quelques exemplaires furent également distribués d'élève à élève loin des regards inquisiteurs et particulièrement mal venus.

"
Le Clan des Sthain" en lui-même avait été réalisé de la manière la plus artisanale, à la manière des Moldus, par précaution. Aucune baguette magique n'avait été utilisée dans le processus de fabrication, protégeant ses instigateurs des "Specialis Revelio" et autres sortilèges inquisiteurs. Ce qui impliquait bien sûr l'immobilité des images.

Les élèves sont encouragés à ne pas laisser traîner leur exemplaire du "
Clan des Sthain" n'importe où.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1652
Age : 34
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 13800
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Le Clan des Sthains (numéro 1 - mi-février 2008)   Ven 7 Mar 2008 - 18:01





Edito




Nuisible:
  • Qui nuit. Synonymes: dangereux, défavorable, dommageable, funeste,
    malfaisant, néfaste, nocif, toxique.
  • Animaux parasites, vulnérants, porte-virus, venimeux et destructeurs.

(Source: Le Petit Norbert)




Liberté d'expression. C'est la base de notre société (plus encore que le Quidditch ou le jus de citrouille, c'est dire).

Sous prétexte que nous ne sommes pas majeurs (pas tous du moins), on nous retire ce droit comme s'il s'agissait d'un privilège. Ca n'est pas parce que nous sommes jeunes que nous n'avons pas d'opinion. Ca n'est pas parce que nous n'avons pas nos ASPICs que nous ne savons pas réfléchir. Et ça n'est pas parce que nous sommes "juste" des élèves que l'on peut nous voler impunément nos droits.

LIBERTÉ.

D'autres (longtemps) avant nous se sont battus pour un monde plus juste. A nous d'en faire autant et de prouver que nous en sommes dignes. Nous avons des droits. Défendons-les.

LIBERTÉ.

Ces dernières semaines ont été le théâtre de changement. Une nouvelle ère commence.
Avec ou sans nous?
Pour ou contre nous?
A chacun de choisir son camp.





M. Alizarine Sthain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1652
Age : 34
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 13800
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Le Clan des Sthains (numéro 1 - mi-février 2008)   Ven 7 Mar 2008 - 18:03

ACTUALITÉS



Luttae, brima, luttae!




Dans ma nouvelle prison, je vous écris, non pas avec une plume dorée, mais plutôt avec une plume d’oiseau effeuillé, qui trempe dans une vieille bouteille d’encre à moitié vide. Le ministère magique a traversé tout Londres pour venir dans Poudlard semer une loi qui à priori n’aurait pas du nous faire autant de mal. Et pourtant, qu’est ce qu’on a pris dans la figure…

La porte soigneusement fermé par mes soins, dans la plus profonde solitude. Dans une odeur de moisi, un endroit ou personne n’ose entrer, je titille le moindre recoin de mon cerveau, et fait appel à toute mon imagination pour embellir un récit qui paraîtra triste… Avec l’aide de Gény mon araignée au plafond super génétiquement modifié de façon magique et extraordinaire, je tenterais de vous parler des événements qui se sont déroulés, il y a peu.

Un récit, non un pamphlet sur une liberté d’expression que l’on désire nous enlever ici même, les locaux sont maintenant occupés par la plus indicible occupation illégitime. C’est infâme, c’est criminel et oh, quelqu’un rentre dans la pièce…

C’est bon, après cinq minutes, il n’y a plus de bruits, j’avais du cesser de griffonner sur le papier, la plume faisant trop de bruits. Je vais vous parler du mot liberté que l’on essaye de nous faire oublier… la faute au ministère, la faute à ceux qui n’ont pas voulu le rappeler aux autres… Et je ne serais pas de ceux là.

Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure.

[Jean-Michel Wyl]

Fermeture du BDE. Plus de journal. Pas de bal de Noël. Pas de contes. Plus de concours souris... plus rien, jamais.

Ce sont ses paroles provenant d’Isis même, qui ont semé le trouble dans mon esprit, plus encore que la perte de mon livre de potions.

Avec Geegee Greenapple, sorte de Rita Skeeter du ministère, aimant fourrer son nez partout, mais seulement pour interdire. Interdire, interdire… Mais quelle horreur.

Mais quelque chose se met à mal tourner. La porte est agitée soudainement, et des coups y sont donnés dessus. De très violents coups. J’entends alors les rires, mêlés à quelques larmes. Suivi de violents :

« Sors de là ! Sors de là ! Tu n’as pas à être là ! »

Je lâche la plume soudainement, puis je la reprends rapidement pour reprendre là ou j’en étais. Les coups cessent, pour laissez la place à des larmes.

Comment empêcher un ministère tout entier de prendre la tête d’une école, qui n’a surtout pas besoin d’eux… Faut-il reformer l’AD comme aux temps ancien ? Il ne reste plus d’ennemis aussi dangereux qu’à l’époque…

Comment lutter, comment lutter…

Est-ce que bientôt, Poudlard vivra les jours sombres, comme du temps où l’on placardait sur le mur, des avis restrictifs interdisant tout ce qui avait trait à l’amusement…

La liberté est affaire de rébellion ou parfois affaire de réflexion. Maintenant reste à savoir qui donnera l’article pour qu’il soit publié, autrement que dans le journal. J’ai quelques contacts avec les elfes de maison, depuis qu’ils m’ont nommé elfe honoraire.

Je fais tomber le papier après lui avoir lancé un sort afin qu’il ne soit pas mouillé, puis je tire la chasse, et le papier s’enfuit dans les canalisations.

Maintenant je suis bombardé à coups d’eau, et les lavabos ouverts répandent de l’eau sur mes pieds.

J’espère que le message passera bien et sera largement diffusé.




Miss Andromaque Sthain.


Ah et si en passant, quelqu’un pouvait bien me tirer de là, parce que Mimi Geignarde, c’est pas une tendre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1652
Age : 34
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 13800
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Le Clan des Sthains (numéro 1 - mi-février 2008)   Jeu 13 Mar 2008 - 13:00

ACTUALITÉS



L’autre




Entre toutes les maisons, des tensions existent. Dès qu’un élément extérieur entre dans notre quotidien, nous avons tendance à le rejeter. Nous vous proposons de comprendre le pourquoi de la chose. Que faut-il écarter et que faut-il accepter ? Voici les deux grandes questions auxquelles nous essayeront de répondre avec vous.

Pour commencer, voici une petite définition de l’étranger : il s’agit de quelqu’un qui n’est pas de notre culture, qui n’a pas nos habitudes et nos manières de vivre. Mais celui-ci peut nous être bénéfique. Ainsi, les maisons peuvent se compléter et s’apporter mutuellement beaucoup de choses. Il ne faut pas oublier en effet que nous sommes toujours l’étranger de quelqu’un et que ce n’est donc pas une excuse pour ne pas être ensemble et s’apprécier.

Par contre, nous ne devons pas oublier des principes essentiels. Ainsi, une amitié, un gouvernement ou un groupe qui pour le bien d’une personne lui réduit ses droits et ses libertés n’est pas à prendre à la légère. Cela s’appelle une dictature. Malheureusement, ceux qui en sont sous la coupe ne s’en rendent par forcément compte. Il est donc important de savoir repérer ce genre de problèmes dès leur arrivée. La liberté d’opinion tout d’abord se réduit. Mais qu’importe, non ? On laisse faire, on préfère la tranquillité à une rébellion pour si peu. Puis vint la liberté d’expression qui est totalement contrôlée. Là encore, on passe. Cela ne nous concerne pas vraiment. Mais peu à peu l’étau se resserre et on peut bientôt plus rien faire…

Nous pouvons donc conclure que l’ « autre » est un sujet complexe. Il peut nous apporter beaucoup, et une collaboration avec lui pourrait être fructueuse pour les deux parties. Mais s’il prend le contrôle sur son prochain, il peut devenir dangereux et la personne doit donc réagir pour son bien.




Miss Evoé Sthain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1652
Age : 34
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 13800
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Le Clan des Sthains (numéro 1 - mi-février 2008)   Jeu 13 Mar 2008 - 13:00

ACTUALITÉS



Hors Poudlard




Les rues de Pré-au-Lard ont vu arrivé pour la Saint Valentin une multitude de couples. La liberté était alors le mot d’ordre avec l’amour. Les maisons en ont oublié leur rivalité pour s’unir ensemble contre l’oppression d’un mois de tensions et de beaucoup de travail. Les bouches se sont trouvées pour murmurer ensemble la liberté de leurs sentiments. C’est donc tous ensemble que nous avons fêter cet évènement et c’est encore ensemble que nous espérons le continuer. Si des idées vous viennent pour continuer cette fête, ensemble, pour mêler espoir avec liberté, faîtes nous part de vos idées !



Miss Evoé Sthain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1652
Age : 34
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 13800
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Le Clan des Sthains (numéro 1 - mi-février 2008)   Jeu 13 Mar 2008 - 13:06

PORTRAIT






...A venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Mélusine McEwan
Administrateur
Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1652
Age : 34
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 13800
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Le Clan des Sthains (numéro 1 - mi-février 2008)   Jeu 13 Mar 2008 - 13:08

LES PETITES HISTOIRES



Deux cyprins




Il était une fois deux cyprins, deux petits poissons rouges qui rêvaient de liberté.
Il était une fois deux petits poissons qui, à force de fixer l'avenir, en oublièrent de surveiller leurs arrières.
Il était une fois deux petits poissons pris dans un filet et rejetés au large. Loin des prédateurs. Mais les eaux manquaient de chaleur. Alors les deux cyprins se serrèrent l'un contre l'autre en chuchotant (si, si, les poissons, ça chuchote. En tout cas, ces deux-là savaient). Entre deux bulles. Chuchotaient seulement. Pas questions de faire trop de remous. Pas tout de suite.

Râler (un peu). Les petits cyprins étaient de plus en plus rouges.
Et réfléchir.

L'union fait la force. Alors les deux cyprins agitèrent les nageoires de concert, battant le rassemblement. Et de partout, on vit arriver des petits poissons de toutes les couleurs. Des petits. Des plus grands.
Deux, c'était bien. Mais plus, c'était mieux.






M. Alizarine Sthain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Clan des Sthains (numéro 1 - mi-février 2008)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Clan des Sthains (numéro 1 - mi-février 2008)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Le Journal de Poudlard-
Sauter vers: