Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Sans titre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seth Cullen
Créature Magique
Seth Cullen

Nombre de messages : 313
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12736
Date d'inscription : 13/02/2008

Sans titre Empty
MessageSujet: Sans titre   Sans titre EmptyVen 15 Fév 2008 - 18:33

Seth était en prise avec un gros cas de conscience. Il éprouvait une attirance sans pareille pour ce grimoire à la tranche abîmée et dont le titre était illisible. Un livre dont la couverture était si usée ne pouvait être qu’un grand livre. Il n’avait même pas pris la peine de l’ouvrir pour le feuilleter. Oui, un livre dont le titre avait été effacé par le temps, ne pouvait déborder que des secrets grandioses, il en était certain.

L’ouvrage était posé à plat au-dessus d’autres, correctement alignés, mieux rangés. Il était haut mais fin, avec peu de pages et n’aurait pas tenu debout sur l’étagère. Agenouillé face à la troisième planchette en partant du bas, il se demandait s’il le prenait maintenant ou pas. Au risque de ne jamais le retrouver par la suite car, même si Seth connaissait le rayon Histoire presque par cœur pour l’avoir parcouru avec une soif intarissable pendant plus de cinq ans, il était certain de n’avoir jamais remarqué celui-ci auparavant.

Il avait déjà cinq grimoires sous le bras, c’était le nombre limite de livres qu’il pouvait emprunter à la bibliothèque. Lequel sacrifier en échange de cet étrange grimoire plus fin et plus grand que tous les autres ? La Vie des Loups-garous ? Les Animaux du Désert Australe ? Cent ans auprès des Augurey ? Car une chose était certaine, il garderait Dragonologie du Millénaire et Histoire et Croyances Moldues dont il avait attendu le retour très longtemps en rayonnage.

Il leva la tête vers le reste du couloir de cette aile de la bibliothèque. Il venait d’avoir une idée. Pourquoi ne pas demander à quelqu’un de l’emprunter à sa place ?

Il héla la première personne qui passa à portée de voix :

- Hé ! Salut, l'interpella-t-il, ça te dérange de me rendre service ?


Ravenclaw
17 ans pour toujours - 7ème année
BATTEUR
Japhet - 6ème année - Serdaigle
GARDIENNE
Liam - 7ème année - Serpentard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura Haruno
Elève modèle
Sakura Haruno

Nombre de messages : 608
Age : 33
Maison : Serdaigle
Année : 6ème
Gain de Gallions : 14630
Date d'inscription : 18/04/2006

Sans titre Empty
MessageSujet: Re: Sans titre   Sans titre EmptyVen 15 Fév 2008 - 21:00

Sakura vagabondait d’un rayon à un autre, furetant ça et là, cherchant sans but prévis, un livre qui lui plairait. La plupart des ouvrages qu’elle choisissait, ce faisait en fonction de la couverture. Si celle-ci l’attirait comme un aimant attire l’acier, elle prenait le temps de lire le verso et de découvrir l’essence même de l’œuvre. Sinon, elle passait son chemin.

Et aujourd’hui, il y avait pénurie de bons livres, à n’en pas douter. La preuve, elle avait les mains libres. Chose plus inhabituelle pour la préfète, qui passait son temps à lire toutes sortes de bouquin. Sa préférence allant aux romans. Il lui permettait de rêver, et de s’évader du monde commun, pour devenir une héroïne moderne, à chaque page qu’elle tournait.

Au moment de son passage devant le rayon Histoire, un élève de sa maison la sollicita. Elle reconnu facilement Seth Cullen. Elle connaissait au moins de nom tous les beaux garçons de sa maison. Par vraiment par choix personnel, mais plutôt par coïncidence. En effet, il n’était pas rare de tomber sur des discussions de jeunes filles dans la salle commune, ou même dans les couloirs, commentant l’élite masculine du château. Et ce jeune homme blond, au regard clair, avec un physique plutôt avantageux devait être souvent sollicité.

Lui rendre service. Pourquoi pas. En tant que préfète, elle se devait de lui apporter son aide.


« Non, ça ne me dérange pas. Enfin du moment que ce n’est pas illégal » Rajouta t-elle avec un sourire taquin.

Seth était toujours tourné en direction des étagères, regardant attentivement un ouvrage, dont elle ne vit pas grand chose. Une sorte de livre inconnu. S'approchant plus près, juste au dessus de l'épaule du jeune homme, elle attendit sa requête. Elle espérait qu'il ne recherchait pas un sortilège permettant de redonner de l'éclat à ce vieux livre. La bibliothécaire serait plus apte à ce genre d'exercice.
Sakura et les sortilèges semblaient ne pas trop s'aimer en ce moment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Cullen
Créature Magique
Seth Cullen

Nombre de messages : 313
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12736
Date d'inscription : 13/02/2008

Sans titre Empty
MessageSujet: Re: Sans titre   Sans titre EmptySam 16 Fév 2008 - 14:48

Sakura obtempéra sous la condition que le service ne comportait rien d’illégal. Cette addition n’arracha aucun sourire à Seth bien qu’en lui-même il eût souhaité sourire. D’un geste rapide et presque invisible et naturel, il se décala de plusieurs centimètres de la jeune fille qui s’était recourbée par-dessus son épaule afin de voir elle aussi ce que Seth observait.

Il avisa sa préfète sans un mot avant d’opiner légèrement en signe de certification.

- Rien d’illégal, Sakura, assura-t-il en retournant à la vision de l’ouvrage qu’il saisit, à moins que la B.R.I.M.E. nous envoie à Azkaban pour avoir emprunté un livre de trop.

Il souffla la poussière de la couverture qui retomba en particules dans l’air, disparaissant comme un feu d’artifice sans couleur.

Seth se releva en s’accordant un pas de recul pour avoir l’autre Serdaigle en face de lui, il lui désigna le livre :

- Il s’agirait seulement d’emprunter ce livre pour moi auprès de la bibliothèque. J’emporte déjà le quota maximal... et je te serais redevable.

Le service n’était pas énorme. Il espérait que l’accord tiendrait et qu’il pourrait s’en aller avec son butin. Pour le moment, il gardait l’étrange ouvrage contre lui sans se décider à l’ouvrir devant un témoin, ni sans savoir la raison de cette dernière précaution.


Ravenclaw
17 ans pour toujours - 7ème année
BATTEUR
Japhet - 6ème année - Serdaigle
GARDIENNE
Liam - 7ème année - Serpentard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura Haruno
Elève modèle
Sakura Haruno

Nombre de messages : 608
Age : 33
Maison : Serdaigle
Année : 6ème
Gain de Gallions : 14630
Date d'inscription : 18/04/2006

Sans titre Empty
MessageSujet: Re: Sans titre   Sans titre EmptyLun 18 Fév 2008 - 23:19

Le service qu’il lui demandait ne valait pas grand-chose. Mais elle aimait bien l’idée qu’il lui soit redevable. Après tout, cela pourrait servir un jour, pas forcement un jour proche mais peut –être dans un an. Elle espérait que cela serait une dette d’honneur. Elle les accumulait d’ailleurs.
Julian, maintenant Seth, intéressant !


« Pas de problème en ce qui concerne l’emprunt. Je serais ravie de t’aider. Et je ne pense pas avoir la BRIME sur le dos, pour si peu. Ils ont d’autres chats à fouetter. Mais tu devras me le ramener à temps. Je ne veux pas que la bibliothécaire m’envoie une beuglante… »

Elle lui prit le livre des mains tout en ignorant ses probables contestations, et se tournant vers lui, lui demanda s’il n’avait pas un livre à lui conseiller.

« Tout en furetant dans les rayons, aucun ouvrage ne m’a tapé dans l’œil, alors comme tu peux le voir, je n’ai encore rien pris aujourd’hui. Je viens de déposer "Les Meilleurs batteurs de l'histoire" de Fabador Lemmel, "Nos amis les moldus" de Julien Truc, et un dernier que j’ai particulièrement apprécié : "Roguéo et Jugette". Un grand classique… »

Tout en regardant son tas de livre, la préfète pu se rendre compte, que son thème de prédilection était l’histoire.

"Bah on ne va pas s’entendre sur ce sujet alors. Moi qui déteste l’histoire. Je ne rate jamais une occasion de ne pas aller en Histoire de la Magie ou alors de piquer les notes D’Ehlana. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Cullen
Créature Magique
Seth Cullen

Nombre de messages : 313
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12736
Date d'inscription : 13/02/2008

Sans titre Empty
MessageSujet: Re: Sans titre   Sans titre EmptyMar 19 Fév 2008 - 16:44

Sakura lui soutira son livre des mains sans qu’il ait eu le temps de réagir, trop ahuri par l’initiative. Il se redressa sur ses deux jambes, les yeux rivés à l’ouvrage qu’il avait décrété précieux avant même de l’ouvrir. Sa seule crainte, idiote somme toute, fut qu’elle soit la première des deux à en découvrir le contenu. Il est probable que, par jalousie ou possessivité envers l’objet, il eût mal pris une telle intrusion. Sa préfète n’en fit rien. Elle lui partagea ses goûts en matière de lecture, ce qui ravit Seth, jamais trop heureux de discuter avec des personnes de son âge pour qui apprendre et lire n’était pas une discipline has been.

Un regard de travers en direction de la pile de livres qu’il portait lui indiqua que l’éventail de ses lectures laissait Sakura sceptique. Que rebutait-elle vraiment ? Les animaux magiques - grand motif de rupture immédiate - ou l’Histoire ? Il sourit sans s’en offusquer mais, dans le doute, il prit la résolution de vérifier ses intuitions.

Il déposa sa sélection sur une table la plus proche et tira une chaise à Sakura pour qu’elle s’assoie. Il vrilla ses yeux aux siens et l’invita à prendre place avec une hardiesse feutrée. Auriez-vous l’obligeance, disaient ses yeux verts avec une certaine insistance.

- Je vais te faire la lecture, affirma-t-il sans que cela ne passe pour une proposition plus que pour un ordre. Pour ça, tu dois t’asseoir confortablement. Je vais te lire le livre que tu tiens.

Naturellement, Seth n’avait aucune idée de ce que le livre contenait mais il comprenait qu’il serait plus rassuré et qu’il cesserait d’y penser s’il tenait l’ouvrage entre ses mains. En sûreté. Si l’ouvrage était mauvais et qu’il ne racontait rien, alors il trouverait une pirouette pour tester les préjugés de Sakura autrement.


Ravenclaw
17 ans pour toujours - 7ème année
BATTEUR
Japhet - 6ème année - Serdaigle
GARDIENNE
Liam - 7ème année - Serpentard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura Haruno
Elève modèle
Sakura Haruno

Nombre de messages : 608
Age : 33
Maison : Serdaigle
Année : 6ème
Gain de Gallions : 14630
Date d'inscription : 18/04/2006

Sans titre Empty
MessageSujet: Re: Sans titre   Sans titre EmptyVen 29 Fév 2008 - 1:06

« Me … me faire la lecture !? »

Elle écarquilla les yeux, fit cligner le droit puis le gauche, dans une drôle de grimace, et se tut. La proposition était-elle sérieuse ? Parce que la dernière fois qu’on lui avait fait la lecture, elle n’avait pas encore toutes ses dents. Alors maintenant qu’elle avait 15 ans, elle trouvait ça drôlement bizarre. Mais ce drôlement bizarre pourrait devenir follement intéressant, non ? Enfin peut-être.

« Je… euh… pourquoi pas. » finit-elle par répondre, un peu hésitante. Elle se laissa alors tomber sur la chaise la plus proche, juste en face de Seth. Elle regarda furtivement le livre mystérieux, puis son compagnon, puis une fois de plus le livre, et finit par le lui remettre délicatement dans ses mains. Elle le frôla imperceptiblement, mais n’en montra rien.

Puis comme pour confirmer son choix, elle passa une main dans ses cheveux, pour les remettre en ordre, glissa sa jambe gauche, entre sa chaise et son autre jambe, s’étira comme un chat, et le regarda droit dans les yeux.


« C’est bon je suis prête. Mais je dois te prévenir, que je peux à tout moment interrompre la lecture si cela ne me plait guère. Enfin tu verras vite si je suis captivée ou non. Parce que certains
thèmes me laissent plutôt indifférente, et je préfère être franche. »


Elle se demanda alors, ce qu'ils allaient découvrir ensemble. On ne pouvait pas dire qu'ils partaient à la conquête du Nord, mais elle considérait cela comme une petite aventure. Du moins, de son point de vue.

« Quel peut-être le titre, trouve vite la première page, et confie moi, son secret. Je t’écoute Le Théo »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Cullen
Créature Magique
Seth Cullen

Nombre de messages : 313
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12736
Date d'inscription : 13/02/2008

Sans titre Empty
MessageSujet: Re: Sans titre   Sans titre EmptyVen 29 Fév 2008 - 20:09

Assis face à Sakura, Seth ouvrit le livre avec lenteur pour savourer l'odeur de vieux papier humide que le temps avait caressé de ses années qui passent. A la première page, il y avait un titre...

- Chimère, dit-il en levant la tête de l'ouvrage pour partager le premier trésor avec elle.

Qu'est-ce qu'était Chimère?

Il ne se rendrait pas compte qu'au cours de sa lecture, sur la grande couverture noire, Sakura pouvait voir défiler des images de la narration. Elles commencèrent à apparaître quand l'introduction fut terminée.

- Il y a d'abord une sorte de préface, l'averti Seth.

La voix claire du Serdaigle se mit à lire sans discontinuer. Marquant des temps de pause adaptés à chaque ponctuation pour que sa condisciple puissent prendre le temps d'entendre les mots. L'écriture de l'ouvrage était étrange, remarqua-t-il. Ecriture calligraphiée toute à la main, il aurait juré que c'était la sienne. Elle était légèrement penchée vers la droite, galbée et longiligne, élégante et régulière. Il arqua un sourcil dubitatif et tourna une seconde page. Ca commençait...

Au début Dieu créa l’Homme et de l’Homme naquit la Femme. Après avoir été banni de leur Jardin d’Eden pour avoir trahit la confiance de Dieu, l’Homme et la Femme s’en allèrent sur les chemins boueux de la Terre. Tous deux engendrèrent des êtres qui n’eurent de cesse de se distinguer par leur cruauté, leur malveillance et leur égoïsme. Ils commandèrent aux animaux, s’octroyant le droit de vie ou de mort sur les êtres vivants à commencer par eux-mêmes. Pour des bouts de territoire, pour des idées non partagées, pour des passions et des penchants vaniteux, des guerres s’ensuivirent et encore et encore et encore…

Au début Dieu mit la vie dans une cellule si petite qu’on eût pu croire qu’une si petite invention ne donnerait rien de bien enthousiasmant. Mais force fut de constater que la cellule devint un poisson, puis un reptile, puis un mammifère, puis toutes sortes d’animaux dont l’Homme descendit. Le temps passa et cet Homme développa si bien ses capacités physiques, mentales et psychiques qu’il inventa la cruauté, la malveillance et l’égoïsme. Il se mit à commander aux animaux, s’octroyant le droit de vie ou de mort sur les êtres vivants à commencer par lui-même et ses compères. Pour des bouts de territoire, pour des idées non partagées, pour des passions et des penchants vaniteux, des guerres s’en suivirent et encore et encore et encore…

Au début il y avait le chaos, puis la Terre, puis la vie enfermée dans une cellule qui se développa tant et si bien qu’après bien des ères la première bête pensante apparut. C’était l’Homme. Fier de ses connaissances, enorgueillit d’avoir deux jambes sur lesquelles il pouvait tenir debout, la colonne vertébrale bien perpendiculaire au sol sur lequel il évoluait, il commença à appliquer ses lumières sur la nature, les autres animaux et les autres Lui-même. Il créa, pour s’enrichir en toutes choses, la cruauté, la malveillance et l’égoïsme. Pour lui pardonner ses erreurs, il créa aussi Dieu. Pour ce Dieu, il inventa des religions et pour ces religions, il tua ses pairs… Et pour un bout de territoire, pour des idées non partagées, pour des passions et des penchants vaniteux, des guerres s’en suivirent et encore et encore et encore…


Phénix


Enfin, quel que fût le début du monde ou les croyances des hommes, un jour Dieu - car il existait bel et bien - décida de tout arrêter et de recommencer. Non pas que l’Homme fût une création entièrement exécrable mais plutôt une invention imparfaite qui finit par détruire la Terre qui le portait ainsi que les animaux et les populations. Ce que l’Homme avait le mieux développé était son esprit et, de cela, Dieu était satisfait. Pour le reste, l’Homme avait tout anéanti. Il y avait aussi l’amour qui, dans toutes les folies qu’il engendrait, avait donné bien du divertissement à Dieu ; et avant l’Homme, Dieu n’avait jamais su ce qu’était le rire. Voilà donc pour toute reconnaissance, ce que l’Homme donna à Dieu : un immense fou rire.

Dans son langage divin Dieu, qui s’appelait Cêh, dit à sa compagne, Issêh :

« Moi Cêh ai mal agi en mettant en l’Homme tant de responsabilités. J’ai fait la Nature et les Eléments bien trop vigoureux pour eux et à travers les temps où je les ai laissé chercher des solutions, ils n’ont eu de cesse de se battre les uns contre les autres pour tromper leurs incertitudes ou valoriser leurs prétendues convictions. Cêh va améliorer son invention. Tout va changer. Il faut donner aux animaux la possibilité de créer leur royaume ; moins de pouvoir aux Non-Vivants ; moins de pouvoir à l’Homme. Je veux équilibrer les forces et qu’ils s’aident les uns les autres. Je veux créer Chimère. »
« Qu’est-ce que Chimère ? » demanda Issêh.
« Chimère sera la nouvelle Terre des hommes. Puisque Cêh ne reprend jamais ce qu’il donne, qu’il s’agisse des Hommes, de la Nature, des Eléments ou des Animaux, Cêh va le modifier en ajoutant encore, l’équilibrer en créant à nouveau et, surtout, le régir. »
« Tu n’auras jamais assez de yeux pour t’occuper de tous comme je vois que tu le souhaites. »
« Alors il faudra créer d’autres Dieux pour me seconder dans cette tâche. »
« Que feras-tu des Hommes qui existent déjà ? »
« Je ne sais pas… »
« Et Chimère, la Terre de l’Equilibre, penses-tu les Hommes, les Eléments, la Nature, les Animaux et les nouveaux Dieux assez sages pour la faire vivre sereinement, sans qu’elle ne change jamais ? »
« Je ne sais pas non plus. Cêh est créateur. Il ne peut deviner ce que ses propres créations deviendront. Cêh ne peut deviner son propre destin puisque ce mot n’existe que pour l’Homme or, moi Cêh, l’Unique, suis au-dessus de la Destinée. Je laisse aux Chimériens, leur libre arbitre. Je leur donne une Terre nouvelle, saine et sans guerres : ils seront trop peu pour se disputer des terres.
Mais ils seront suffisamment et suffisamment différents pour émousser leur sens de la recherche et de la découverte.
Les Nouveaux Dieux se feront connaître d’eux pour qu’ils n’aient à inventer de religions.
La Nature aura de l’esprit, les Eléments auront de l’esprit, les Animaux auront de l’esprit. Tous s’élèveront à la hauteur de l’Homme tel que je le vois aujourd’hui mais ils garderont leurs différences : la Pluie tombera toujours comme la pluie pour faire pousser les plante nouvelles, l’oiseau volera et se posera à son gré sur les branches des arbres enracinés, le lion rugira mais ne mangera plus l’antilope, la Nature créera la verdure comme seul festin des Chimériens sans jamais entraver par ses excès leurs constructions et, enfin, les nouveaux Dieux les aideront dans leur quête de l’équilibre et de la mesure »
« Tu confies à toutes ces vies et ces choses leur propre équilibre ? »
« Oui. »

Issêh s’approcha de Cêh et lui dit tout bas :

« Ca va recommencer et tu vas encore t’énerver. »
« Je ne m’énerve pas, moi, puisque je n’ai pas de nerfs ! »
« Tu vas être déçu, du moins. »
« Je ne sais pas. »

Et Cêh, le Dieu des Dieux, aidé d’une Issêh incrédule, créa Chimère la Terre d’Equilibre, la Terre sans frontière.

Phénix


C'est aux confins de Chimère, plusieurs siècles après sa création, près de la ville du Royaume du Nord appelée Déléite, que Sézigue Issoudun et Naïma Lazaret se rencontrèrent. Il était un Chimérien humanoïde et elle était une Déesse Hybride. Cette histoire raconte comme ils s'aimèrent dans l'interdiction et comme ils moururent pour libérer le royaume de l'Est de Chimère du joug des Sudériens.


Ravenclaw
17 ans pour toujours - 7ème année
BATTEUR
Japhet - 6ème année - Serdaigle
GARDIENNE
Liam - 7ème année - Serpentard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura Haruno
Elève modèle
Sakura Haruno

Nombre de messages : 608
Age : 33
Maison : Serdaigle
Année : 6ème
Gain de Gallions : 14630
Date d'inscription : 18/04/2006

Sans titre Empty
MessageSujet: Re: Sans titre   Sans titre EmptyLun 3 Mar 2008 - 23:46

Au fil des mots, la jeune fille se sentait envahie par cette lecture. Loin de l’ennuyer, elle était captivée par l’histoire qu’elle entendait. La voix de Seth était douce et harmonieuse, et ne gâchait en rien l’histoire qu’il lui contait.
Elle faillit avouer que lire était plus agréable de cette façon, mais s’abstint au risque de le faire arrêter. Rien de devait interrompre ce petit intermède, et elle n’allait pas lui donner l’occasion de le faire.

D’ailleurs, il enchainait sur la suite de l’histoire, que Sakura suivit avec attention. Maintenant qu'elle était plus détendue, elle se laissait aller. Son visage reposait entre ses mains, les coudes sur la table. Tout à son aise, elle fixait avec attention la couverture du livre ancien.



Sézigue Issoudun, jeune chimérien d’à peine 20 ans, avait vécu ses plus jeunes années, dans un petit village non loin de la capitale du Nord. Son logis était modeste, ses habits fanés, mais lui d’une générosité sans pareille. Très habile de ses mains, il avait fait du travail du bois son métier. Pourtant il était loin d’être sot. Son père, Antarame, lui avait appris tout ce qu’il savait sur l’histoire de leur pays. Et Sézigue avait comprit dans quelle crise celui-ci se trouvait. Il était loin, le temps de paix, qui avait succédé à la création de chimère.

Au fil des années, les deux hommes réussirent à économiser un petit pécule, de presque 500 couronnes. Une fortune considérable pour ses simples gens. Un projet un peu fou, de fabriquer un bateau pour voguer à travers le Monde. Leur bonheur vola en éclat le jour où Antarame succomba d’une maladie intraitable, l’araxie rouge.

Se retrouvant seul du jour au lendemain, le jeune homme fit ses maigres bagages, et décida de partir à la découverte du pays et de ses civilisations. Il acheta le meilleur cheval du village, et quitta Negdar sans un regard en arrière. Trois jours, et deux nuits plus tard, notre jeune chimérien franchit les grandes portes de Déléite.

Ne connaissant personne dans cette immense ville, il entra dans la première auberge convenable et réserva une chambre pour trois jours, le temps de se reposer et de parcourir les différents quartiers de la cité.
Le troisième jour de sa visite en ville, il tomba sur un fort joli coin de verdure. Végétation luxuriante, fleurs épanouies au soleil, Sézigue crut se trouver dans une oasis. Mais il n’en était rien. L’Homme avait juste appris à apprivoiser la nature, et à la contrôler avec une autorité qu’ils étaient loin de posséder.

Loin de ses considérations d’un autre ordre, il franchit le seuil invisible qui séparait l’Homme de la Nature, et vagabonda au grès de ses sensations, sans voir le temps passer. Le soleil rougeoyait lorsqu’il se rendit compte qu’il devait prendre le chemin du retour au risque de se perdre dans le dédalle des rues la nuit. Alors qu’il rebroussait chemin, ses yeux accrochèrent un regard limpide au travers du feuillage. Brillant comme deux diamants sous la lumière, ses prunelles argentées pouvaient captiver un homme pour toute une vie.
Et il ne put s’arracher à son regard. Finalement, ce fut elle qui le libéra se son emprise. Elle qui maintenant se trouvait devant Sézigue.



Sans titre Eye



Naïma Lazaret avait les yeux les plus purs du royaume. Rien d'étonnant pour cette déesse Hybride...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Cullen
Créature Magique
Seth Cullen

Nombre de messages : 313
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12736
Date d'inscription : 13/02/2008

Sans titre Empty
MessageSujet: Re: Sans titre   Sans titre EmptyMer 5 Mar 2008 - 18:12

« Tu as perdu ta langue, voyageur ? » l’interrogea Naïma lorsqu’elle se rendit compte que le jeune homme qui se tenait devant elle les bras ballants ne daignait pas bouger pour l’honorer. Toujours subjugué par ce visage comme jamais il n’en avait vu un jour éclairer le crépuscule plus somptueusement que le soleil couchant, Sézigue restait statufié.

La déesse hybride, intriguée, s’approcha de lui et elle le dévisagea longuement, tout le temps, du moins, qu’il sembla n’avoir rien à dire et rien à bouger. Il sentit ses yeux parcourir et crever tout ce qu’il était mais resta ancré dans le sol sans oser bouger. Seuls ses yeux la suivaient. Elle tourna autour de lui sans relâcher sa contemplation puis elle finit par en avoir fait le tour et, de nouveau face à lui, par lui administrer une savante moue que seule les petites filles déçues sont capables de jouer.

« Tu exagères, voyageur ! Ne me dis pas que le jour où l’on me permet enfin d’être auprès des Chimériens, je tombe sur le seul muet que cette terre a conçu. Dis-moi que tu parles... »
Il ne disait rien mais ses sourcils se froncèrent.
« Oh ! Parle donc ! » le priait-elle.
Il se taisait toujours mais un sourire narquois se dessina sur ses lèvres.
« Je suis Naïma Lazaret, Déesse de l’Enfance et de l’Imaginaire ! Tu es censé me faire la révérence. »

Il ne se pliait pas mais fut visiblement étonné de rencontrer un premier être immortel. Avec cette beauté, qui en aurait douté ? Pourquoi se cachait-elle dans les buissons ? se demandait-il. Mais elle vint de nouveau l'interrompre dans ses fantaises:
« Sale gredin ! »

La petite déesse qui pestait, était bien décidée à obtenir de lui le respect dont les Chimériens honoraient d’ordinaire les dieux et demi-dieux. Elle s’approcha de lui et, pour au moins toucher son amour-propre, elle lui asséna ses railleries:

« Je viens de comprendre. Tu es un benêt. J’ai tellement peu de chance ! » fit-elle semblant de se lamenter, car la déesse de l'Imaginaire était une joueuse. « Donnez-moi un mot, je vous fais toute une histoire ! Donnez-moi une fleur et un papillon et je vous les transforme en elfe... mais donnez moi le pouvoir d’être enfin une Emerald et je tombe sur le premier benêt qui vient et dont on ne peut rien sortir ! »
« Qu’est-ce qu’une Emerald ? » demanda enfin Sézigue que l’agacement immature de la déesse avait fait sourire.
« Il parle ! » s’exclama-t-elle en regardant le ciel, incrédule. « Je te le dirai quand tu m’auras fait la révérence. »
« Je ne sais pas ce qu’est une révérence. »
Naïma le regarda de travers et interloquée.
« Oh ! Toi, tu te moques de moi. »
Elle lui montra. Sézigue se mit à rire de bon coeur:
« Mais c’est nul ! A quoi ça sert ? »
« Il est benêt, il est benêt, je le savais ! » s’indigna-t-elle en reprenant toutefois ses explications :
« Une révérence sert à montrer son respect. »
« Je respectais mon père, il n’avait pas besoin de me voir plier les genoux pour que je lui rendis les égards que je lui devais. Je te respecte, Naïma. Mais je ne me plierai pas. Alors, qu’est-ce qu’une Emerald ? »



Seth releva le nez vers Sakura pour vérifier qu’elle ne s’endormait pas.

La lecture intensive avait provoqué sa soif. Après une vérification discrète en direction du comptoir où se tenait la bibliothécaire qui n’appréciait pas qu’on utilise la magie dans ce lieu quasi saint, il pointa la table et y fit apparaître deux verres des cuisines. Avec les mêmes précautions d’usage, il rempli les verres d’eau et rangea sa baguette.

- Tiens, si tu as soif... Tu veux que je continue ?

En ce qui le concernait, ses yeux étoilés et curieux ne disaient que oui.


Ravenclaw
17 ans pour toujours - 7ème année
BATTEUR
Japhet - 6ème année - Serdaigle
GARDIENNE
Liam - 7ème année - Serpentard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Sans titre Empty
MessageSujet: Re: Sans titre   Sans titre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans titre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: La Bibliothèque-
Sauter vers: