Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 3 x non (TM St Val avec Althéa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elliot O'Malley
Administrateur
Elliot O'Malley

Nombre de messages : 271
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13058
Date d'inscription : 11/10/2007

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyMer 6 Fév 2008 - 22:27

HJ: Althéa, tu peux sauter le passage entre les deux séparateurs, je pense que ça n’affecte pas le sens, il me sert à faire le lien avec l'autre sujet concerné. Pour la musique, j’essaierai de prendre plutôt des chansons françaises.

Le matin, déjà, j’avais le sentiment que la journée se passerait sous de mauvais auspices. Avec une maladresse qui confinait à l’infirmité, j’ai enchaîné un nombre de bourdes incalculable. Ca a commencé par le bobo au petit doigt pied quand je me le suis cogné dans le coin du mur de la salle de bains des garçons de Serdaigle, ça s’est poursuivit par la vision écoeurante de Jezabel tenant la main de ce pervers de Bereby Blueberry alors qu’ils sortaient du bureau de la BRIME. Ca n’aurait jamais dû m’atteindre et pourtant...

oxOxo
Spoiler:
 
oxOxo


Dès que le cours s’est terminé, j’ai filé vers le bureau de la BRIME, Jay et Blueberry en sortaient en courant. Je les ai suivi jusqu’à l’orée de la Forêt Interdite. On aurait dit que l’autre pantin se laissait traîner par Jezabel. J’ai sorti ma baguette, je sais pas pourquoi j’ai sorti ma baguette, ni ce que j’aurais pu ou dû faire mais je la sentais effrayée, en danger, pourtant, d’un autre côté, elle avait l’air de mener l’expédition.

Je suis resté caché, elle lui tenait la main et ça m’a rendu marteau, je comprenais pas la situation. Je les suivais en tâchant de rester tapi. Ils se sont arrêtés à un moment. J’étais trop loin, je pouvais pas les entendre mais elle l’a coincé contre un arbre et j’ai eu la sensation ignoble qu’ils allaient s’embrasser... que quelque chose les liait... qu’il la regardait bizarrement. J’aimais pas ce regard. Je savais ce que c’était, ce regard. Ca m’a démoli, je sais pas, il y a comme quelque chose qui s’est fissuré dans ma poitrine.


Chanson

Mon amour m’a baisé,
Mon cœur est brisé.
Mon air triste,
Mon âme sœur.


Elle a entendu le bruit de mes pas qui craquait sur les feuilles et les branches mortes mais j’avais plus le cœur à les suivre de toute façon, non plus le cœur, car mon cœur était trop occupé ailleurs. Il battait comme mille bourrasques. Je savais pas ce que c’était, après, plus tard, j’ai identifié que ça devait s’appeler de la jalousie mais sur le coup ça s’est juste traduit par une vive envie d’attraper la BRIME par le cou et de lui broyer les os. J’avais jamais été jaloux et c’est un sentiment détestable qui ressemblait à rien de ce que je connaissais auparavant.

Mon amour a biaisé
Sa robe est froissée
Mon âme pleure,
Sa peau lisse.


J’ai marché, j’ai couru, j’ai jamais pu m’arrêter d’avancer dans la forêt sombre, prenant soin d’emprunter un chemin différent du leur.

Ce fut un plaisir,
Plaisir d’offrir.


Je sais pas combien de temps j’ai marché mais j’avais faim et je voyais plus château. Je me parlais tout seul comme un imbécile, je repensais à Jezabel et j’avais le sentiment de m’être fait trahir une seconde fois.

J’entendais dans ma tête les moqueries de Sullivan, d’Heathcliff ou des copines de Jazzie qui riaient de me voir constamment près de la Gryffondor sans comprendre que je ployais sous son chantage. Un chantage que j’aimais car c’était l’excuse rêvée de rester près d’elle, sans me l’avouer. Mais quand j’y repense, Bereby est bien mieux que moi. Il est beau, bon en magie, adulte, il a du pouvoir et Jay aime ça, le pouvoir.


♠ J’ai été trop lent, trop hésitant, elle s’est lassée. ‘tain, j’ai la dalle. ♠

Je sais pas si c’est la douleur de me rendre compte de tout ça, où si c’est vraiment la faim.

Mais j’ai mal au ventre,
Et j’entends vos voix.
J’étais pas de la trempe,
Je faisais pas le poids.


J’avais l’impression que la voix de ma mère me rassurait de loin. Ca me calmait.

"On est tous passés par là. On est tous passés par là."

Je réalisai en relevant la tête que j’étais arrivé au bout d’un sentier. Pré-au-Lard. Ses toits m’apparurent. J’avançai avec précaution, étonné d’avoir marché si loin. Je me doutais pas qu’il était presque 15 heures déjà et que j'avais raison d'avoir si faim.
Stimulé par l’envie de manger quelque chose, je devais cependant rester loin des gens pour qu’on me ramène pas à l’école en me tirant par l’oreille. Contrarié, affamé et trempé par la flotte qui commençait à bruiner, j’empruntai un chemin qui sinuait dans un petit bois, en continuant de chantonner, motivé par le besoin d’oublier Jezabel et Bereby.


Mon amour m’a blessé,
Mon cœur est percé.
Quand bien même
Je m’en sors.
Mon amour m’a heurté,
Mon heure a sonnée.
La Lune est pleine,
La mer morte.
Ce fut un plaisir,
Plaisir d’offrir.
Mais j’ai mal au ventre,
Et j’entends vos voix.
Les chansons ça s’invente,
Mais la vie on peut pas.
Mais j’ai mal au ventre,
Et j’entends vos voix.
Mon passé me tourmente,
De futur, j’en veux pas.

"On est tous passés par là.
On est tous passés par là."

Mon amour m’a baisé,
"On est tous passés par là."
Le masque est tombé,
"On est tous passés par là."
Mon amour m’a baisé,
"On est tous passés par là."
Mon amour m’a baisé,
"On est tous passés par là." *

Ma route m’a amenée devant un gros arbre à côté duquel est dressée une cabane abandonnée. On dirait même le début d’un bidonville de Préo’....

3 x non (TM St Val avec Althéa) Shelterxp6


Je cesse de chantonner. Peut-être que ma fortune reprend ses droits au beau milieu de mes desseins pourris, je vais enfin pouvoir m’abriter car la pluie s’est transformée en grosse goutte depuis quelques minutes. J’ai tellement faim que mon ventre ne fait même plus de bruit mais j’en ai des crampes.

Là, j’entre. Etonnement voire super flippe: c'est habité.


Althéa! Je m’exclame en voyant pelotonnée sur elle-même l’une des préfètes qui s’est fait sortir le mois dernier. J’essuie mon visage ruisselant et j’entre complètement pour découvrir que la cabane a plutôt l’air d’être un endroit douillettement aménagé...

Non! dis-je incrédule puis épaté, tu vis ici...? Depuis tout ce temps?


* "Mon amour m'a baisé" de Benjamin Biolay.


18 ans - Chanteur
Une petite pause tournée mondiale pour faire honneur au Quidditch
Made in Ireland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13969
Date d'inscription : 26/11/2006

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyVen 8 Fév 2008 - 20:32

HJ : Tu n’es pas encore levé ! Je vais déchiffrer les mots coûte que coûte ! Traduction (>_<) : « Tu peux rêver, je lirais tout ! » tongue
J’essayerai de faire de même pour les musiques ! ^^ Ici, chanson : "Laisse moi t'aimer" d'Ima
Mon post est un peu long, je m'en excuse mais c'est que c'est le premier !



Althéa résidait depuis qu’elle avait été renvoyée de Poudlard dans l’auberge du Troubadour Maudit. Avec son amie Mélusine, elles y avaient établi tant bien que mal leur antre. Petit à petit, au fil des jours, des habitudes s’étaient créées et les deux jeunes filles y trouvaient là des points de repères réconfortants. Pourtant, ce matin là, les conventions établies avaient été bousculées. Althéa ne savait toujours pas se qui lui avait pris. Jamais au grand jamais elle n’aurait du accepter. Même son amie avait été ébahie. Qu’est-ce qui avait bien pu la pousser à commettre en acte aussi abject ? Comment avait-elle pu se laisser convaincre ? Comment une telle chose avait pu se produire ?

Elle avait bu du jus de citrouille.

Oui, elle en avait bu quand Mélu’ lui en avait proposé ! Pourtant, si elle détestait quelque chose, c’était bien ça ! Mais aujourd’hui, c’était la saint valentin et elle se trouvait loin. Loin de Poudlard, loin de ses amis, loin des garçons… Et surtout loin de lui. Elle était seule. Et c’était, il fallait le dire, très déprimant… Tellement déprimant même qu’elle avait bu du jus de citrouille dans l’espoir de faire passer la boule qui lui nouait le ventre. Bizarrement, cela avait marché. Après que le goût infecte passe, Althéa s’était sentie plus légère, plus heureuse… Presque plus amoureuse… Encore aurait-il fallu savoir de qui puisqu'il n'était pas là !

Elle aurait du alors être contente mais elle n’était pas rassurée. Jamais une boisson ne lui avait fait autant d’effet ! Elle avait l’impression que les contacts humains étaient une chose merveilleuse, si forte, si… Elle en perdait même ses mots ! Cela ne lui ressemblait pas. Elle décida alors de s’isoler. C’était ce qu’elle pouvait faire de mieux. Ne se sentait-elle pas déprimée quelques instants avant ? Un peu de calme et de solitude ne lui ferait pas de mal. Mais surtout, aucun jus de citrouille ! Plus jamais elle n’en boirait, croix de bois, croix de fer, si jamais elle mentait, elle irait en enfer ! Mais pour l'instant, c'était dans une des forêts de Pré-au-Lard qu'elle comptait se rendre.

Pourtant, tout son corps semblait de l’avis contraire.

Althéa décida quand même d’écouter son bon sens et d’aller se lover dans une cabane qu’elle avait construite avec Mélusine il y avait déjà un bon paquet de temps. Elle choisit de couper par les petits chemins pour y aller. Elle ne voulait surtout pas croiser de couples s’embrassant. Ca faisait trop mal dans la poitrine ! Elle s’habilla donc pour sortir mais bizarrement, même si elle ne comptait croiser personne, elle fit attention à son apparence. Un petit haut blanc joliment décolleté, un jean qui serrait juste se qui fallait, une veste noire et un petit blouson... Le temps qu’elle se prépare il était déjà midi. Elle se fit un sandwich et partit.

La seule compagnie qu’elle accepta en chemin était celle de son boursoufflet. Jamais d’ailleurs il ne lui avait paru si beau : ses couleurs chatoyaient au soleil. Cela lui donna envie de chanter et Althéa se mit donc à fredonner toute seule.

Laisse-moi t'aimer toute une nuit
Laisse-moi toute une nuit
Faire avec toi le plus long le plus beau voyage
Oh who who who veux-tu le faire aussi


La seule chanson qui lui vint aux lèvres était une chanson d’amour. On aurait dit qu'elle s'adressait à quelqu’un en particulier... Mais ce quelqu'un n'était pas là. Sa voix semblait réellement vouloir convaincre une personne de l'aimer... Mais le nom de celle-ci lui restait caché. Elle semblait avoir tout oublié.

Une hirondelle fait mon printemps
Quand je te vois mon ciel devient plus grand
Je prends ta main alors je sens que j'ai pour toi
Oh who who who l'amour au bout des doigts


Heureusement, Althéa ne chantait pas faux. Sa voix n’avait peut-être pas grand-chose d’extraordinaire mais elle était juste. Elle ne cassait pas la baraque mais l’émotion qui s’en dégageait comblait les manques. La jeune fille se sentait heureuse, transportée. L’identité de son bien-aimé était sur le bout de sa langue et cela suffisait à la comblée. Qu’est-ce qui lui arrivait, Merlin !

La feuille qui grandit a besoin de lumière
Et le poisson meurt sans l'eau de la rivière
Aussi vrai que nos corps sont nés de la poussière
Toi tu es mon soleil et mon eau vive laisse-moi t'aimer


Althéa ressentait toutes les paroles qu'elle prononçait comme si elle les dédiait à son amour. Pourtant elle était seule sur ce chemin. Elle arriva alors devant son refuge. L’après-midi avait déjà bien débuté. Elle entra dedans et alla directement s’étendre sur un divan que les deux amies avaient placé là en guise de principal meublement. D’ailleurs, la pièce était plutôt agréable : rien de sophistiqué mais on pouvait y trouver de quoi séjourner quelques jours : canapé, table, nourriture, livres, chaises…
Althéa laissa ses yeux dériver au hasard en continuant à chantonner. Son corps semblait attendre quelque chose tandis que son esprit tendait à vouloir tout oublier pendant quelques isntants…

Rien qu'une nuit laisse-moi rien qu'une nuit
Voir dans tes yeux le plus merveilleux paysage
Oh who who who oh oui si tu le veux
Laisse-moi t'aimer

Laisse-moi t'aimer toute ma vie
Laisse-moi laisse-moi t'aimer
Faire avec toi le plus grand de tous les voyages
Laisse-moi laisse-moi t'aimer t'aimer


La pluie se mit alors à tomber et ses "plouc" semblaient accompagner le cœur d'Althéa. Elle s’arrêta de fredonner étant arrivée au bout de sa chanson et laissa s’échapper un soupir. Soudain, elle entendit des pas. Surprise, elle ne réagit pas tout de suite, le jus de citrouille semblait vraiment lui avoir embrouillé les idées ! Elle vit alors Elliot, un serdaigle, ouvrir la porte et se faufiler à l’intérieur de la cabane. Elle ne se demanda même pas qu’est-ce qu’il pouvait bien faire là. Non, la seule chose qu’elle remarqua c’était…

Qu’il était incroyablement beau !


Ses cheveux ruisselants, son torse qui se soulevait comme s’il était légèrement essoufflé, sa bouche, oh sa bouche ! Et ses bras… Le Quidditch semblait vraiment lui réussir ! Et c’était sans parler de son visage ! Althéa eut l’impression qu’elle aurait pu rester là indéfiniment à le contempler. C'était lui.

- Elliot !

Et ce mot lui sembla plus onctueux qu’une mousse au chocolat.

- Non, je ne vis pas ici !


S’inquiétait-il pour elle ? Elle trouva cela très chou…

- J’avais juste envie de sortir aujourd’hui…

Et elle ne le regrettait pas !

- Et toi, qu’est-ce que tu viens faire ici ? Non pas que cela me dérange…

Althéa laissa ses yeux le dévorer sur place. Ce corps !… Une envie irrésistible de le toucher et d’en explorer les recoins la saisit. Et elle ne put s’empêcher de penser que c’était une bonne idée ! Vraiment, le jus de citrouille !…

- Tu veux venir t’assoire à côté de moi ? lui demanda-t-elle ensuite.

Il n’y avait qu’un canapé dans la pièce. Ils seraient ainsi plus proches. Le désir mêlé d'amour rendait ces détails tout de suite plus importants et plus voyants pour elle… Comme d'ailleurs la veste que portait Elliot. Il lui faudrait l’enlever pour sûr !


Dernière édition par le Dim 10 Fév 2008 - 10:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot O'Malley
Administrateur
Elliot O'Malley

Nombre de messages : 271
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13058
Date d'inscription : 11/10/2007

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptySam 9 Fév 2008 - 14:51

Il y a tout de suite quelque chose qui me dérange dans la façon qu’à Althéa de s’adresser à moi ou de me scruter comme elle le fait et je me braque presque immédiatement sans comprendre la soudaine réserve qui me force à rester sur mes gardes. C’est bizarre cette impression, et je suis pas suffisamment naïf pour pas faire la différence entre une invitation amicale et... ce truc qu’elle dégage.

J’avais pas souvenir de la connaître comme ça. Bien que j’ai peu de souvenirs communs avec Althéa, en fait. C’est exactement le genre d’élève qui fait partie de ton environnement, dont tu sais l’existence et que tu respectes automatiquement sans pour autant la connaître. Juste parce que t’as déjà beaucoup entendu prononcé son prénom dans l’actu de l’école depuis quatre ou cinq ans. Elle est quotidienne et pourtant étrangère. Je me rends compte que je ne suis pas certain de savoir dire en quelle année elle est.

J’en oublie ma faim, j’en oublie ma peine, j’en oublie moi et j’ai envie de tout sauf de m’asseoir à côté d’elle car aussi étrange que ça puisse paraître, je viens juste de comprendre ce qui me dérange:


♠ Je me sens chassé... comme une proie. ♠

Et c’est désagréable au point que je regarde malgré moi par-dessus mon épaule pour être certain que je suis pas tombé dans un piège. Parano de Serdaigle! Pour le moment, je choisis d’oublier ce sentiment désagréable et je manie la diplomatie avec humour pour garder une bonne distance d’elle.

Je vais transformer ta forteresse en piscine, lui dis-je pour refuser en souriant poliment.

Je retire ma robe de sorcier et je reste à portée de la sortie, agenouillé et trempé. Je pose l’épave pas loin et j’écarte les bras pour constater mon état de serpillère humaine. Je les baisse d’un air mi amusé, mi déconcerté. J’offre un sourire pitoyable à la Gryffondor sans trouver quoi dire pour engager la conversation. Silence gênant. Je me sens très mal à l’aise, la situation perd tout de suite les accents de joie qui m’ont frappés quand je l’ai découverte ici.


Tu... tu veux bien me sécher, lui fais-je avec incertitude en fixant sa baguette. Je me demande si elle sait utiliser le sortilège pour se sécher, au quel cas, je lui apprendrai.


18 ans - Chanteur
Une petite pause tournée mondiale pour faire honneur au Quidditch
Made in Ireland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13969
Date d'inscription : 26/11/2006

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptySam 9 Fév 2008 - 19:50

Elliot trouvait Althéa sûrement suspecte peut-être même bizarre. Cela se voyait au premier coup d'œil, et cela, même pour une personne folle de lui qui se devait (n'est-ce pas ?) s'imaginer tout plein de truc pas vrai sur ses sentiments. Mais non, Althéa était au moins lucide sur ce point là, même si elle perdait la tête sur d'autre... Comme ce carré de peau qu'elle avait entraperçu quand le serdaigle avait retiré sa cape de sorcier. Mais c'est également là qu'elle avait réussi à reprendre ne serait-ce qu'un poil de dragon ses esprits.

La robe de sorciers lui rappelait tellement de souvenirs que pendant un instant, elle avait en effet voyagé loin d’ici dans les couloirs de Poudlard. Merlin que cela lui manquait ! Elliot la tira des ces tristes pensées pour la faire revenir dans un présent qu'elle trouvait à vrai dire très agréable... Elle rit légèrement à ses paroles même si celles-ci étaient un refus à son invitation. Et le son qui sortit de sa bouche lui fit penser aux gloussements des filles qui ne savent que regarder leur nombril.

- Je ne suis pas normale... murmura-t-elle horrifiée. Ça doit être le jus de citrouille... Non, ça ne peut pas être que ça !

Althéa jeta un regard inquiet à Elliot. Qu'allait-il penser d'elle ? Mais dès qu'elle dévisagea le visage de ce dernier, ce fut comme si tous ses problèmes s’envolaient à tir d’aile. Un sourire vint se dessiner sur les lèvres de la jeune fille. Ses joues se colorèrent légèrement.
Elliot sourit et écarta les bras d'un air impuissant. Il était agenouillé devant elle, totalement trempé, et de le voir ainsi, Althéa, en plus des quelques frissons qui parcoururent son corps, rit. Un silence s'installa et l’ex-rouge, au prix d'un grand effort sur elle même, attendit que le serdaigle le rompe.

- Tu... tu veux bien me sécher ?

La question la surprit tellement qu’Althéa ne réagit pas tout de suite. Le double sens qui s'y trouvait avait aussitôt jaillit en elle et elle avait crut un instant qu'elle allait se lever pour remplir cette besogne d'une manière pas tellement conventionnelle. Elle s'accrocha au divan. Heureusement, elle suivit aussi le regard du jeune homme qui fixait à côté d'elle... Une branche. Althéa rejeta la tête en arrière et ses cheveux s'envolèrent. Un rire sincère s'échappa alors de sa gorge. Elle regarda le jeune homme avec des yeux pétillants de malice. Elle s'empara de la branche et la porta jusqu’à son visage.

- Ce n'est pas une baguette ! La mienne, on m'a la confisqué quand je suis partie…

Elle grimaça. Une sorcière sans baguette, ce n'était plus vraiment une sorcière... Et la réconfortante présence de la sienne lui manquait terriblement.

- Mais si tu me prêtes la tienne et que tu m’enseignes le sort alors je pense que cela peut se faire !


Althéa se leva et alla le rejoindre. Elle s’accroupit devant lui et le regarda dans les yeux. Il lui semblait que ceux-ci étaient des rivières dans lesquelles elle aurait pu se baigner indéfiniment.

- On fait comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot O'Malley
Administrateur
Elliot O'Malley

Nombre de messages : 271
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13058
Date d'inscription : 11/10/2007

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptySam 9 Fév 2008 - 21:18

Quand elle s’approche, je me braque de nouveau et ça en devient grotesque, faudrait vraiment que je me soigne. Mais quelle poule mouillée, je fais! Mouillé, ouais. Poule, non, non.
Elle jette le bout de bois que j’ai pris pour une baguette et m’annonce la chose la plus farfelue que j’ai jamais entendue, ce qui me fait un moment oublier la sensation de gêne que j’éprouve. Elle m’annonce qu’elle s’est fait supprimer sa baguette. Truc de fou. J’en ai la mâchoire qui tombe.


Tu déc? vérifie-je incrédule. Après un deuxième aller-retour vers le bout de bois qui m’a trompé, je me dis que non, elle déconne pas. Ca m’épate, ça m'indigne, je le fais savoir. Les enfoi... Je me coupe. Pardon. C’est pas cool, reprends-je.

Je me corrige, j’essaye de mieux parler quand je suis en présence d’une fille que je connais pas sinon mon vocabulaire de charretier doublé de mon accent irlandais a tout pour rebuter. Quoique vu la façon dont elle me dévisage... Ca y est, la gêne reprend sa place, je recule en lui tendant ma baguette... puis j’avance de nouveau et je reprends ma baguette immédiatement. Je suis trop débile - mais c’est de la faute de cette fille bizarre - j’en oublie les bases:

Non, j'suis troll. Tu peux pas utiliser la magie de toute manière, t’es mineure, hein? Alors t’as la Trace. J’imagine que si t’es ici, c’est pas par choix, dis-je en la soupçonnant toujours de vivre dans ce bouiboui, t’as fuguée?

Je préfère prendre le risque d’attraper un rhume et je garde mon pull et mon futal trempé.

♠ Par la Saint Patrick! Cette fille a un problème avec ses yeux! ♠

Je rougis rouge comme... comme un truc vachement rouge. C’est très, très incommodant même si elle a l’air de s’en foutre.

Dis, Althéa, lui dis-je sans concession avant même d’avoir obtenu des réactions ou des réponses à mes interrogations précédentes, là tu me dévisages... soit t’as un sacré strabisme, soit t’es... juste chelou.

Je dois avoir un regard accusateur limite effarouché qui tend vers un ridicule compassé et ultra exagéré, en somme: je fais le cake, ça vaut mieux que de pleurer et ça met les choses à plat l’air de rien.

Musique

Dis-moi, pourquoi t'es comme ça, Le Dwi
Pourquoi ça va pas, scratch
Pourquoi t'essaies pas, No
Pourquoi tu veux pas. Rolling Eyes

Dis-moi, pourquoi tu souris Le Dwi
Et pourquoi tu pleures, Mefiant
Pourquoi t'as envie, Le Baten
Et pourquoi j'ai peur. Le Egon

Dis-moi, pourquoi tu dis ça, Le Dwi
Pourquoi j'y crois pas, Evil or Very Mad
Pourquoi t'y crois plus, 47
Pourquoi tu sais plus. scratch

Tu vois, tu retrouves plus ta rue. Le Egon
T'as paumé l'étage. Le Egon
J'crois bien qu't'es perdue. Le Baten
Tu marches pas, tu nages. Le Baten

Et là, tu crois
Qu'je vais rester là sans rien dire ? Le Dwi
Ah oui, tu crois
Qu'je vais rester planté là
A te voir partir dans tes délires
Et te laisser faire n'importe quoi ? Evil or Very Mad
*

* N'importe Quoi" de Florent Pagny


18 ans - Chanteur
Une petite pause tournée mondiale pour faire honneur au Quidditch
Made in Ireland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13969
Date d'inscription : 26/11/2006

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyDim 10 Fév 2008 - 14:42

Non, elle ne déconnait pas pour sa baguette. Non, elle ne déconnait pas pour le lieu où elle habitait. Non, elle ne déconnait pas quand elle se sentait attiré par lui. Non, elle ne déconnait pas du tout ! Pourquoi les garçons s'entêtaient-ils à ne jamais croire les filles ? Pourquoi essayait-elle elle-même de ne pas se croire ?

Elliot essayait de corriger son vocabulaire pourtant Althéa trouvait que cela lui donnait du charme. Mais peut-être était-ce toujours à cause du jus de citrouille... Elle ne savait plus. Puis le serdaigle lui posa un tas de question dont il ne lui laissa même pas le temps de répondre. Quoi ? Elle le dévisageait ? A en voir sa figure, oui. Drôlement même. Parce qu'il était rouge. Rouge comme les pommes empoisonnées des dessins animés... Enfin, un peu plus clair quand même !

- Je suis chelou... répondit-elle. Je suis chelou mais normalement pas autant... 'Fin je crois. C'est pas de ma faute si tu me fais tourner la tête ! T'avais qu'à pas débarquer au milieu de nulle part, tiens ! J'avais fait exprès de m'isoler après avoir bu le jus de citrouille ! C'est super mauvais pour la santé, ça ! J'suis trop bizarroïde depuis !

Ca c'était du discours ! Arriver à caser le fait qu'elle était folle de lui en l'expliquant par du jus de citrouille ! Bravo ! C'est sûr qu'il n'y avait pas mieux pour faire bonne impression ! Mais Althéa avait comme une envie de lui dire la vérité et toute la vérité. Même si celle-ci était étrange... Elle reprit alors la parole plus calmement pour répondre aux questions précédentes du beau jeune homme.

- C'est vrai que j'ai encore la Trace... J'ai 16 ans. Pi, non, j'ai pas fugué... J'allais pas imposer à mes parents une charge supplémentaire, non ? Z'ont assez de problèmes comme ça et je suis une grande fille qui peux s'occuper d'elle-même toute seule ! Et je n'habite pas ici, je te le répète ! J'avais juste envie d'être seule... Et c'est raté !

Althéa lui fit une légère grimace et s'arrêta de parler. Si elle continuait sur sa lancée, elle allait lui dire comme elle était heureuse d'être à ses côtés, et cela, même s'il s'éloignait d'elle à chaque fois qu'elle approchait. Elle n'allait pourtant pas le manger ! A peine voulait-elle lui goûter les lèvres...

Althéa se leva alors et s'éloigna d'Elliot difficilement. Elle ouvrit une commode qui se trouvait dans un coin de la pièce et en tira une couverture. Puisque la magie était pour l'instant impuissante, les vieilles méthodes feraient l'affaire ! Elle se dirigea donc vers le jeune homme et la lui posa sur le dos en en profitant pour effleurer ses épaules. Elle sentit sous ses doigts les muscles contractés d'Elliot et ne put s'empêcher de se déplacer légèrement pour le masser. Elle enfonçait doucement ses doigts là où des noeuds tendus étaient formés. Ces simples gestes la remplissaient de joie. Elle n'allait vraiment pas bien... Ou alors, elle allait au contraire trop bien ! Elle en oubliait tout. Tout, sauf Elliot.


Dis-moi, pourquoi tu fais ça ? => je t’aime, enfin je crois…
Pourquoi t'arrêtes pas ? => de me repousser, te fais-je si peur ?
Tu te fous en l'air. => ou est-ce toutes les filles qui te font cet effet ?
Ça a l'air de t'plaire. => as-tu un amour secret auquel tu serais fidèle ?

Pourquoi, pourquoi tu comprends pas => je t’aime, j’en suis presque sûre !
Que c'est pas vrai tout ça => aucunes autre fille ne peut t’aimer plus que moi
Que tu reviendras pas => reste là,
Si tu t'en vas par là ? => reste avec moi…

Et là, tu crois
Qu'je vais rester là sans rien dire ?
Ah oui, tu crois
Qu'je vais rester planté là
A te voir partir dans tes délires
Et te laisser faire n'importe quoi ?


Dis-toi, qu't'es en train de partir => reste, vient dans mes bras
Tu t'es trompée d'navire => navigue sur les flots de notre amour
T'as cassé ta dérive => sur le même bâteau…
T'es en train d'te couler. => mai je viendrais te sauver !

Et moi, moi tu m'as oublié. => j’ai l’impression d’oublier moi-même quelqu’un
Moi, tu y as pas pensé => tu me fais perdre la tête
Tu m'as juste laissé => qu’est-ce que je fais là ?
Le droit de la fermer. => ai-je le droit de t’aimer ? Je le crois… Et pourtant au fond de moi…



Mais Althéa n’arrivait pas à y aller au fond d’elle-même. Pour l’instant, c’étaient ses sens qui étaient aux contrôles. Et le corps d’Elliot était une invitation si tentante…


Dernière édition par le Lun 11 Fév 2008 - 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot O'Malley
Administrateur
Elliot O'Malley

Nombre de messages : 271
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13058
Date d'inscription : 11/10/2007

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyLun 11 Fév 2008 - 15:45

Bon, d’accord, arrêter de sauter au plafond, c’était pas pour maintenant parce que visiblement je venais encore de le faire. C’était limite si j’avais pas détalé comme un lapin. Je forcis le trait mais je pense que quiconque aurait vu ma tête au moment où Althéa a entrepris le massage serait mort sur le coup. Mort de rire, je veux dire.

Ma mâchoire s’est décrochée tellement j’hallucine sur son allant et sa facilité à venir me peloter. Ouais, madame, elle pelote, moi je dis. Comment les filles peuvent-elles supporter au quotidien les mecs et leurs façons? Comme ils les cherchent sans tact, comme ils les matent, comme ils les accostent sans génie et sans distinction? Ca doit être horrible d’être une meuf. Je me sens comme une meuf, là.

C’est pas humain de faire ce qu’elle fait. Jamais une nana m’avait autant mis mal à l’aise que celle-ci. Je me sens pire qu’une fillette en ce moment même et je vais pas me gêner, je vais lui dire. Enfin, je vais pas lui dire que je me sens pire qu’une fillette, je vais lui dire que ça me dérange qu’elle me tripote et d’ailleurs, je vais pas rester car j’ai toujours aussi faim. Fort de toutes mes bonnes résolutions... j'éternue.


Oh, non, je vais m’attraper un sale rhume. Tu devrais t’écarter de moi... j'essaye subtilement de lui suggérer.

N’empêche qu’au bout d’un moment, j'ai trouvé que le massage était agréable et c’est aussi pour cette raison que je dois vite me lever avec tout mon patacaisse de couvertures qu’elle m’a filé.

J’te remercie pour la couverture, au fait.

J’éternue une nouvelle fois, j’en profite pour m’extirper de ses mains et je fais un quatre mètres en moins de trois centièmes. Je suis trop fort.

♠ Peut-être qu’un bon rhume plein de microbes la tiendra à distance... ♠

Je me retrouve à l’autre bout de la petite cabane, à côté de sa petite commode et de toutes ses petites affaires. Elle dit que c'est pas là qu'elle vit mais alors qui c'est qui vit là?
Je fais mine de mater les installations avec grand intérêt, la déco inexistante, les trucs, la poussière, oh! une araignée, super chouette! J’essaye de meubler la conversation et d'oublier qu'à un moment elle a dit un truc comme "tu me fais tourner la tête." J’éternue encore et à chaque éternuement, des gouttelettes éclaboussent alentour. J’ai froid, je commence à claquer des dents et je me dis qu'un mois de solitude a rendu cette fille tarée, alors j'ai un peu de peine pour elle.

Comment tu fais pour te nourrir... Atchoum!!! J’ai un peu faim - je crève la dalle -, tu sais où je peux aller chercher A-tchoum à manger?


18 ans - Chanteur
Une petite pause tournée mondiale pour faire honneur au Quidditch
Made in Ireland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13969
Date d'inscription : 26/11/2006

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyMer 13 Fév 2008 - 18:47

Althéa massait Elliot. Elle voyait bien qu'il n'était pas à l'aise : ses muscles étaient tellement contractés ! Mais justement, elle était là pour cela, pour les dénouer, et elle comptait bien y arriver !

C'est alors qu'un "Atchoum !" vint la perturber dans son activité. Pourquoi les virus débarquaient toujours au mauvais moment, hein ? Et hop, une excuse toute faite en main, monsieur essaya de déguerpir. Ne devrait-elle pas trouvée cela insupportable ? Et bien non, elle trouvait cela super chou ! Va savoir pourquoi... Peut-être que si le serdaigle marchait sur le plafond, elle serait aussi en extase ! Vraiment, qu'est-ce qui lui arrivait ! Une vision plus rose bonbon que la sienne, il n'y avait pas ! C'était tout bonnement impossible ! Elle voyait tout en rose : les cheveux trempés d'Elliot, ses recules, et même ses éternuements... C'était pour dire !

Elliot la remercia alors pour la couverture. Aussitôt, tout l'attirail fut sorti : sourire, regard pétillant, joues rosies...

- Oh mais de rien ! Tout le plaisir est pour moi, t'inquiète ! répondit-elle.

Mais Elliot était déjà loin d'elle. La distance qui n'était pourtant que de quelques pas seulement lui parut soudain bien grande. Le bleu éternua alors. Re-éternua. Re-re-éternua. Re-re-re-éternua. Re-re-re-re-re-éternua... Bon d'accord, là c'était quand même moins mignon et franchement moins romantique. Elle se devrait de prendre les choses en main si cela ne s'arrangeait pas dans les prochaines minutes...

- Ben, il y a peut-être des biscuits secs dans la boîte en fer devant toi... Mais je ne te promets rien ! Avec Mélu' et moi, les réserves sont souvent vite épuisées... En plus comme j'ai mangé avant de venir ici, j'ai rien apporté !

Et puis, parce qu'elle était quand même bien loin de lui... :

- Attend, je vais vérifier quand même !


Et Althéa passa devant Elliot et ouvrit la boite en fer avant lui. Elle en tira triomphante une dizaine de biscuits. Une idée vint alors germer dans son esprit et après les avoir bien exposés devant Elliot, elle mit les gâteaux hors de la portée de celui-ci. Avec un sourire satisfait, elle lui mit sa condition pour les avoir :

- Un bisou. Un bisou et je te les donne !


♥ Chanson ♥

Un baiser pour un amour sincère
Et un prince charmant pour nous plaire
Etre bien, rire et s’étonner
De s’aimer
J’aimerai tellement qu’il m’embrasse
Car ses baisers seront pleins de grâce
Nous deux pour la vie, on va danser
Pour vivre ce rêve, ce conte de fée.



Un baiser d'"Il était une fois" ou "Enchanted"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot O'Malley
Administrateur
Elliot O'Malley

Nombre de messages : 271
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13058
Date d'inscription : 11/10/2007

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyJeu 14 Fév 2008 - 0:10

Non, je vais pas te faire de aaaartchoum!! bisou, Althéa... je t’aime bien et je trouve que de morver sur la joue d’une fille, il y a mieux pour lui démontrer son affection.

♠ Très bien, récapitulons: non, j’veux pas de massage, non, j’veux pas de bisous-bisous. C’est net pourtant? Qu’est-ce qu’il y a de dur à comprendre? Pourquoi cette insistance? ♠

Tout à coup, c’est l’épiphanie. J’ai la vision d’un calendrier des mecs de Poudlard, accroché dans la salle commune des Serdy et bariolé de rose à la date du 14 février. Les comportements des filles, de Heathcliff, la fureur de Liv... tout s'éclaire. Est-ce que par hasard Althéa voudrait un valentin...?
Je la regarde d’un œil chelou. Mon œil chelou croise celui des biscuits. Bon sang, y’a les biscuits qui me font de l’œil à présent, à moins que ça soit moi qui tourne de l’œil, tellement j’ai faim. Pas pris de petit déjeuner, loupé le repas du midi et pour un goûter de biscuits, je dois me prostituer auprès d’une valentine tarée. Traumatisante Saint-Valentin, je balise grave.


Je suis plus bas que terre qu’est-ce qui m’a pris de suivre Jezabel?

Atchoum!

J’ai l’air minable, j’en ai ma claque. N’empêche que de citer Jay dans ma tête ça me renfrogne tellement que je me lève soudainement muté en warrior (vous allez voir que ça va pas durer mais au moment où je me lève, j’y crois), je marche vers Althéa d’un pas décidé mais si cornichon qu’on aurait jamais imaginé que je puisse être un danseur.

Elle, elle voit peut-être la vie en rose, mais moi, c’est terrible ce que je vis. C’est pas rose du tout. C’est gris. C’est le mélange d'une larme de tristesse et d'un zeste d’hésitation. J’aime pas me sentir obligé. Elle se rend pas compte. Normal, en même temps, puisqu'elle est est barjot.
Mais si elle me regardait vraiment, elle verrait que ça m’est pénible comme pression. Avec cette histoire de valentin, comme je sais qu’elle est toute seule, en fuite, loin de ses parents et de ses amis, et que je peux éventuellement lui apporter une jolie journée en l’honneur de la fête des amoureux, je me sens d’autant plus obligé.


♠ Si elle m’avait juste demandé au lieu de faire tout ce cinoche... ♠ me mets-je à regretter en me penchant vers elle.

Mais quand même... j’espère sincèrement que, pour de vrai, elle ne drague pas ainsi parce que partie comme ça, elle est vieille fille jusqu’à soixante ans.

Ou alors, peut-être que ça marche sur les autres. Peut-être que les mecs aiment bien ça, qu’on leur mâche le travail à ce point... quel point? - Je regarde la folle de travers avant que mes lèvres atterrissent sur elle. - Jusqu’où irait-elle? Hé! Peut-être que je dois inverser la vapeur pour la prendre à son propre jeu et en cours de route me venger sans complexe du je-m’en-foutisme de Jazzie qui court déjà un autre lièvre.


Mes lèvres atteignent Althéa. Je l’embrasse. Sur la joue. Non mais. Je lui chipe les biscuits en souriant bien largement - Merci, m’zelle! - Et je m’en vais loin très loin d’elle le temps de m’empiffrer comme l’affamé que je suis. C’est un encas avant la suite. Parce que je compte bien aller trouver plus consistant plus tard.

Mais pour l’instant, j’ai une double vengeance à assouvir.
Pour commencer, Althéa. Je retire mon polo trempé, mon t-shirt, je les fais flotter à hauteur de tête et d’un coup de baguette je les essore et les sèche en faisant comme s'il était normal que je me retrouve ainsi (non)-accoutré devant ma valentine siphonnée.
Je reste parfaitement imperturbable tout au long de l'opération.

Soudain, dans une sorte de folie hystérique, des nains blonds dirigés par une naine blonde aussi siphonnées qu’Althéa viennent chanter devant la cabane l'hymne des amoureux célibataires de la Saint-Valentin. Moi, pendant ce temps, surpris, je frôle la crise cardiaque.

musique

Moi j'ai besoin d'amour
Des bisous, des câlins
J'en veux tous les jours
J'suis comme ça

Mon coeur est à la fête
Lorsque tu me prends dans tes bras
Ca me suffit, je suis heureuse comme ça
Un p'tit signe de la tête
Des p'tits clins d'oeil par ci par là
Ca prouve que tu penses à moi

Les belles romances, n'ont de sens que lorsqu'on est amoureux
J'ai envie de le lire dans tes yeux

Moi j'ai besoin d'amour
Des bisous, des câlins
J'en veux tous les jours
J'suis comme ça
Quand j'ai besoin d'amour
Tout les moments "love"
Moi je suis vraiment pour
J'suis comme ça
Au fond de moi
*


A la fin, elle demande un gallion. Une romanichelle!! Et devant la cabane, il y en a soudain plein d’autres qui s’installent, prenant le camp d’Althéa pour une zone d’installation de sorciers SDF.

Atchoum!


*
"J'ai besoin d'amour", Lorie Le Juge


18 ans - Chanteur
Une petite pause tournée mondiale pour faire honneur au Quidditch
Made in Ireland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13969
Date d'inscription : 26/11/2006

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyDim 17 Fév 2008 - 11:31

Roooo ! Il pensait à son hygiène que c'était chouuuuuuu !
Elliot lui dit en effet un non clair et net pour le bisou et donc aussi pour les biscuits... Mais vu la façon dont il louchait dessus, c'était quand même bien tentant... Même avec la condition fixée par Althéa. C'est donc en prenant visiblement son courage à deux main qu'il s'approcha d'elle. Sa démarche n'était quand même pas assurée. Il tremblait ? Elle lui faisait peur ? Il faudrait qu'elle pense à le rassurer...

Il pencha alors la tête vers elle. Un instant l'ex-rouge pensa qu'il allait l'embrasser. L'embrasser vraiment, quoi. Sur les lèvres. Mais non, ses lèvres atterrirent sur sa joue mais Althéa trouva cela merveilleux aussi. Même quand il se retira loin d'elle, elle sentait encore le contact légèrement froid et hésitant de ses lèvres sur elle. Même le bref contact de ses doigts frôlant sa main quand il lui avait chiper les biscuits lui apparaissait comme sublime.

Althéa le regarda alors s'empiffrer des gâteaux presque avec tendresse. Ce fut cette fois-ci elle qui détourna la tête la première. Qu'est-ce qui lui arrivait bon sang d'bonsoir ! Mais que pouvait-elle faire quand elle vit du coin de l'oeil Elliot, qu'elle trouvait si attirant, commencer à se dénuder ? Torse nu comme si cela était naturel, le serdaigle essora ses vêtements... Et la seule chose qu'Althéa réussit à faire c'était... ne pas baver.

D'ailleurs, entre ses pensées "qu'il est beau !", "qu'il est chou !" et re "qu'il est beauuuuuuu !" et ainsi de suite, Althéa réussit quand même à se demander pourquoi Elliot faisait cela que maintenant. Il aimait peut-être avoir froid ? Ou alors, il voulait qu'elle s'occupe de lui ! Elle faillit alors s'élancer vers lui pour l'aider dans sa tâche mais...

Une chanson s'éleva alors à l'entrée de la cabane et Althéa fit un bond sur place. Vraiment, pour avoir chercher la tranquillité, elle n'était pas allée au bon endroit ! Des nains blonds dirigés par une naine également blonde et qui sautaient de partout commencèrent à chanter la chanson des amoureux solitaires. Et la jeune fille faillit aller embrasser Elliot sur le champs pour leur montrer que ce n'était pas leur cas à eux. En plus, à la fin de la chanson, la naine leur demanda un galion. Et visiblement, tant qu'ils ne lui auraient pas donné, la cabane serait entourée de petits bonhommes à la tête blonde.

Althéa se retourna vers Elliot.

- T'as des sous ? Parce que moi, j'avais pas prévu d'invités surprises ! Donc j'ai encore moins de galions que j'avais de biscuits, alors c'est pour dire !

Et le détaillant de la tête aux pieds, elle remarqua qu'il ne s'était toujours pas rhabillé.

- Et si tu ne veux pas que je te saute dessus, j'te conseille de remettre ton T-shirt... Mais si tu veux, je peux quand même t'aider à le faire !

Mais la chtite naine du dehors sembla alors s'impatienter. Quoi ? Elle leur chantait l'hymne à l'amour et elle ne leur laissait même pas le temps de se faire des petites cajoleries ? Pffff ! Il n'y avait plus de respect !

Althéa s'approcha donc de la fenêtre et passa la tête dehors.

- Une couverture, ça vous irait à la place ? On en a plus besoin...

- Non.

- Euh, une boite à biscuits ?

- Il y a des gâteaux dedans ?

- Bin, y'en avait mais plus maintenant...

- J'en veux pas alors !

- Bin qu'est-ce que vous voulez alors !

- Un galion.

- J'en ai paaaas ! Pi vous pouvez pas nous laisser, on a plein de trucs à faire !

- J'ai chanté, vous payez.

- Mais non, mais euh ! On a rien demandé !

Althéa se pencha alors encore plus en avant pour lui chuchoter à l'oreille.

- J'suis amoureuse de lui...

Petit mouvement de tête pour désigner Elliot.

- 'Fin je crois... Et j'essaye de le séduire mais il est borné alors... J'ai besoin de temps et d'intimité ! Vous comprenez ?

Heureusement et par un miracle divin, la petite bonne femme était une grande romantique. Et avec un sourire aux coins des lèvres, elle souffla en retour à Althéa :

- Je vais t'aider, ma petite... Appelle moi ton chéri, je m'en occupe.

- Merci !

Et Althéa se retourna avec les yeux pétillants de malice.

- Elliot ! Viens ici, st'eu plait ! J'ai besoin d'aide pour négocier notre tranquillité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot O'Malley
Administrateur
Elliot O'Malley

Nombre de messages : 271
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13058
Date d'inscription : 11/10/2007

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyMer 20 Fév 2008 - 11:52

Comme la discussion et les pourparlers avec la sorcière romanichelle semblent s’éterniser, je m’écarte et profite de ce temps mort qui arrive à point nommé pour sécher correctement mes vêtements et, en passant, mes cheveux, ma cape et mon pantalon. Contrairement à ce que la Gryffondor en fuite semble imaginer, il fait bien meilleur moins vêtu mais au sec que trempé de la tête aux pieds au milieu du vent. En tout cas, je resterai pas non plus comme ça trop longtemps, parce qu’il y a du monde et, surtout, parce mon plan est remis à plus tard à cause de Lorette, j’entends que c’est le nom de la manouche.

Les filles terminent de s’entretenir quand je reviens vers elles sollicité par Althéa et j’aime pas beaucoup trop le regard qu’elles me lancent. Ca sent le traquenard. Depuis quand suis-je aussi méfiant? Peut-être depuis qu’Althéa agit de façon aussi zarbi.
Je m’approche, la naine - on dirait plutôt une lilliputienne - me prend à part, elle a un air de mafieuse et soudain je me dis que je courais moins de risques avec Althéa:


Tu peux pas payer pour la fille, alors il faut trouver autre chose.
Comment ça "payer pour la fille"?
Laisse tomber, écoute-moi, mano.
Hum...
Je chante, tu payes. Tu payes pas, c’est toi qui chantes.
Ca roule, dis-je du tac au tac et plutôt satisfait, mais visiblement trop vite satisfait pour Lorette.

Elle s’étonne et placarde sur son visage un air méfiant, puis elle me sourit avec gouaille, je crois qu’elle vient d’avoir une idée et qu’elle va très vite m’en faire part:

Pas une berceuse, mano, tu me prends pour une Zétros...
J'ose pas demander ce qu'est une zétros. Je m'abstiens. Elle continue sans remarquer que je tilte.
Pas ici, tu chantes. Et surtout pas tout seul. Duo avec la fille, impose-t-elle comme nouvelle condition.
Elle se tourne vers Althéa qui est restée un peu en retrait et qui ne peut pas nous entendre.
Tu me suis dans not’ roulotte avec la fille. On va à Pré-Au-Lard. C’soir, soirée amoureux qu’on doit animer, z'ont dit! Toi et elle vous participez au spectacle avec nous sinon...
Elle me prend la main et elle serre vachement fort pour une petite personne comme ça. On dirait qu’elle me prie avec insistance, une sorte de menace de nain.
Si tu dis non, je t’ensorcelle. Tu connais Zingaro? Vaut mieux pas que tu connaisses Zingaro, c’est un génie roumain, il protège moi et ma famille, je te l’envoie sans sommation si tu refuses.
Tout ça pour un gallion?
Non, pour l’amour, troll.
Oh...évidemment.

♠ Je ne sais pas pourquoi j’ai la forte impression que Zingaro n’existe pas et que, là bas, Althéa est morte de rire et très fière d’elle. ♠

Lorette me laisse à mes pensée et rejoint Athéa. Elle glousse avec elle en lui désignant une des roulottes de sa famille, ça doit être celle qui nous transportera, elles doivent être en train de se rendre des comptes, je préfère même pas savoir de quoi il s'agit.

Il y a environ une douzaine de manouches autour du camp qui s’installent. Ils se posent, ils jouent de zic dans un chaos sonore que je trouve agréable, ils rirent beaucoup, les chats miaulent et fuient les gosses, les femmes font griller de la bouffe au-dessus des flammes, je suis séduit par l’odeur de la nourriture et je m’installe près du feu de camp, elles me content le récit de leurs périples sans que je demande, je mange ce qu’elles m’offrent de bon coeur, leurs rires sont tonitruants, elles entrecoupent leurs remarques de commentaires dans leur langage que je ne comprends pas, elles se moquent de moi à la moindre occasion, je les fais rire à cause de ma gêne, alors encore plus, je ris avec elles d’être si gêné.

Le temps passe, la nuit tombe déjà et j’ai pas envie de rentrer au château. Pour le première fois depuis ce matin, j’ai enfin réussi à oublier Jezabel.


18 ans - Chanteur
Une petite pause tournée mondiale pour faire honneur au Quidditch
Made in Ireland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13969
Date d'inscription : 26/11/2006

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptySam 23 Fév 2008 - 11:11

La naine blonde entraîna Elliot légèrement à l'écart. Althéa la laissa faire puisqu'elle devait l'aider. Ils discutèrent un moment ensemble puis la lilliputienne revint vers l'ex-rouge et lui fit un grand sourire.

- Ca y est, j'ai tout arrangé ma petite ! Laissez faire Lorette et tout devient en fête !

Althéa rit et la petite bonne femme se joingnit à elle. Un coup d'oeil vers Elliot lui montra que celui-ci les regardait d'un air bizarre.

- Mais comment avez-vous fait ? D'ailleurs, qu'est-ce que vous avez fait ?

- Oh, c'est mon grand art naturel ! Je lui ai posé un ultimatum. Chanté pour nous ou bien...

Elle laissa sa phrase est suspend. Peut-être pour le suspense, peut-être parce qu'à vrai dire, il n'y avait rien à ajouter.

- Et bien sûr, duo. Avec toi !

Si la machoire d'Althéa avait put tomber à ce moment là, elle l'aurait fait sans hésiter ! Quoi ? Elle, chanter ? Avec Elliot ? Mais c'était une blague !
Voyant la figure de la jeune fille, Lorette fronça les sourcils.

- C'est l'occasion parfaite pour lui déclarer ta flamme ! Et c'est tellement, tellement romantique !

- Mais...

- Il n'y a pas de mais !

La réplique fusa. Althéa prit une pose légèrement boudeuse. Il n'y avait pas de mais, gnagnagna ! Il n'y aurait plus de juin après ça !

- Tu vois la roulotte là-bas ? continua pourtant Lorette sans se préoccuper des états d'âme de sa "protégée". Et bien nous allons y aller toute les deux pour préparer le spectacle ! (remarque : à comprendre : nous y allons pour te préparer au spectacle >.<)

Et directement, la naine attrappa la main d'Althéa qui, ébahie, se laissa entraîner sans réagir. Pourtant, elle sentit bien la distance qui la séparait d'Elliot s'agrandir... Une fois dans la roulotte, elle n'eut plus une seconde à elle pour réfléchir. Lorette et quelques unes de ces collègues ouvrirent une grande malle et en sortirent diverses tenues pour Althéa. Celle-ci se demanda un instant comment il se faisait qu'il y ait ici des vêtements pour humains du taille normal mais sa réflexion s'arrêta là comme les activités reprennaient autour d'elle et... surtout sur elle.

Pendant trois heures, Althéa resta prisonnière de leurs griffes, subissant essayage sur essayage et même maquillage gratuit. Sa jolie tenue du matin se transforma en une tenue de bonhémienne qui lui faisait penser à l'héroïne du conte moldu du nom de "Notre Dame de Paris".
Althéa qui détestait les robes se trouva bientôt vêtue d'une. Celle-ci était blanche sur le dessus et laissait les épaules dénudées. Une espèce de corset bleu suivait qui, heureusement, ne la serrait pas trop. La jupe qui tombait alors était grise avec un foulard attaché à sa taille. Ses yeux avaient été soulignés d'un trait noir et ses lèvres recouvert d'une patte transparente. En un mot : l'horreur ! Surtout qu'il n'y avait pas de glace pour lui montrer sa transformation...

Althéa réussi alors à s'échapper des ses relookeuses alors que la nuit commençait déjà à tomber. Elle évita même par la même occasion les chaussures à talon qu'elles étaient parties chercher. Elle n'aurait réussi qu'à se casser une jambe de toute façon avec. C'est donc pieds nus et en courant qu'elle arriva vers le feu au centre du camps.

Althéa s'arrêta alors. Elle venait de voir Elliot assit non-loin de là. La bouche à demie ouverte et les joues qui devinrent aussitôt toutes rouges, elle le trouva encore plus beau si c'était possible que dans ses souvenirs. Elle ne l'avait pas quitter depuis longtemps pourtant ! Prise d'une envie folle, elle alla le rejoindre et s'assit à côté de lui en regardant le feu qui miroitait dans ses yeux. Doucement, elle posa sa tête sur l'épaule du serdaigle et murmura :

- Si tu fais une remarque sur ma tenue, je te jette dans les premiers orties qui trainent ! Ou pire, je t'embrasse sur le champs ! J'te signale que c'est à cause de toi que je vais devoir chanter !


Enfin, pour tout avouer, l'idée de mêler sa voix à la sienne lui plaisait de plus en plus...

- Eh ! T'as vu ? Tout le monde s'active ! On part !
s'écria-t-elle alors.

Althéa ouvrit des yeux ronds. Tout le petit monde autour d'eux bougeait, pliait, rangeait... Une vrai petite armée !

- Tu m'aides à me relever s'teu plait ? C'est pas que cette fichue robe me gêne mais presque !

Et puis, le prendre par la main ne lui posait aucun problème... Bien au contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot O'Malley
Administrateur
Elliot O'Malley

Nombre de messages : 271
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13058
Date d'inscription : 11/10/2007

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyMer 27 Fév 2008 - 0:24

Je suis ravi de la transformation pour plusieurs raisons que je peux aussi bien lister maintenant ou résumer à peu près environ moyennement simplement.

1 Althéa est moins mobile avec une robe. ♠

Comprendre, elle ne me prendra plus en traître, je suis sauf!
Je l’aide à se relever en l’attrapant par les deux mains. La garde près de moi, amusé, et lui donne l’accolade en passant un bras amical au-dessus de ses épaules pour nous diriger vers la roulotte que m’a désigné Lorette.

Pendant que tout le monde s’active, le vieux piano du mari de madame Bonaventure commence à jouer des notes. Tout le monde cri olé, c’est en dansant que le rangement se poursuit.



Les femmes invitent les hommes, leur tournent autour en portant un baquet d’eau qu’elle rapporte dans une roulotte. Puis, elles s’en vont dans une valse de jupons colorés, reviennent plus tard les bras chargés de tissus.
Les sorcières manouches agitent leur baguette au rythme d’un violon et de la guitare et guident les outils pour atteler des chevaux invisibles qui tirent les maisons mobiles. Je pense à des Sombrals. Tout ça, d’un point à l’autre en riant avec gaîté.

Une d’elle m’arrache un moment à Althéa pour m’entraîner dans leur jeu. Je me tourne vers la Gryff en haussant les épaules: "pas de ma faute".
Un tournis par ici et un autre par là, j’arrive à m’extirper des mains joyeuses qui se tendent pour me prendre par le bras à tour de rôle et faire tourner sur soi, j’attrape enfin la main d’Althéa et l’emporte avec moi dans la ronde des couples, en souriant.
Vraiment, il y a que ça que je connais pour faire battre mon cœur. La musique, danser sur la musique, tout faire en musique.

2 Althéa est très jolie en robe et en musique. ♠

Je m’en rends compte quand elle est presque calme et quand je m’en rends compte, je la lâche gentiment presque aussitôt.

Quelques minutes plus tard, nous voilà dans la roulotte à Jojo. Tout est paqué, on part chanter.

3 Althéa est dépendante de moi en robe... en tout cas jusqu'à ce que Lorette la rattrape. ♠

Je la porte sur mon dos pour traverser Pré-au-Lard, c’est qu’il a sacrément flotté et mademoiselle se la joue pieds nus, fuit Lorette et ses bottines. Lorette nous a insulté dans sa langue ce qui a fait rire tous les gosses de sa roulotte. Les pompes de nénettes, faut pas trop compter sur elle, qu’elle dit Althéa. Je lui souris. Je lui ris mon accord. On rit comme des mômes en entrant dans le beau bistrot qu’on est censé animer.

free music


Et là, c’est la foire, les tziganes se déchaînent et font danser tout le monde.

Ca danse, alors moi, bien sûr, j’en suis.
J’attrape une gratte au passage et je crois que c’est celle du fils du cousin du beau père de la sœur de Jojo. Près du feu, la femme à Jojo elle m’a tout bien raconté, je suis incollable sur leur arbre généalogique.


Danse, Althéa, lui dis-je dans le brouhaha au creux d’un autre sourire d’infini, danse, ta robe est faite pour ça.

Spoiler:
 


18 ans - Chanteur
Une petite pause tournée mondiale pour faire honneur au Quidditch
Made in Ireland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13969
Date d'inscription : 26/11/2006

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptySam 1 Mar 2008 - 10:32

Elliot leva Althéa en lui saisissant les mains et la garda au-près de lui comme si c'était naturel... Et dire qu'il y avait un instant, il la fuyait comme une chimère ! Au lieu de ça, il la prit sous son bras et elle se sentit comme une petite fille protégée par son papa, sauf que là, le papa était beaucoup plus beau et plus attrayant. Elle sourit, heureuse d'être là et se serra un peu plus fort contre lui.

Le rangement du camp se changea soudain en une valse de valises, de tonneaux et d'ustensiles de tous les genres. Tout le monde dansait, tout le monde chantait... Althéa se sentait vraiment bien finalement dans toute cette agitation... Surtout avec le serdaigle à ses côtés ! Tant que Lorette et ses horribles chaussures ne l'a trouvaient pas, elle était la plus heureuse des jeunes filles. Elle mêla son rire aux autres.

Et soudain on lui arracha Elliot pour l'entraîner dans la danse ! Non mais oh ! C'était pô des manières ! Mais le regard désolé que lui lança le bleu fit s'évanouir toute sa colère et elle éclata d'un rire joyeux. Le voir ainsi dansant avec tous ces petits bonshommes et ces petites bonnes femmes étaient vraiment extra !

Et soudain, Elliot réapparut devant Althéa et sans lui laisser le temps de comprendre ce qui lui arrivait, il l'entraîna dans sa danse. Il savait bien danser et on voyait qu'il était dans son élément. Elle, elle n'était pas mauvaise. Aucune technique à vrai dire mais elle mettait toute sa bonne humeur dans sa danse. Ca compensait un peu, non ? Depuis le matin, elle ne s'était pas sentie aussi bien. Sa tête lui tournait un peu : était-ce le bruit, la présence d'Elliot ou encore ce fichu jus de citrouille ? Elle ne savait plus trop... Et décida de ne pas s'en inquiéter et de profiter de l'instant présent.

Puis aussi vite que ça avait commencé, Althéa se trouva libre. Ils allèrent alors dans une roulotte et le voyage commença. Ils partaient chanter... Oh bonzou ! N'y avait-il qu'elle pour se mettre dans des situations semblables ?

Et voilà qu'Elliot se dévoua dès que les roulottes se stoppèrent pour porter la jeune fille sur son dos dans les rues de Pré-au-Lard. C'était vrai que pieds nus, il y avait mieux pour les traverser, surtout quand le sol était trompé... Mais bon, Althéa l'aura fait sans hésiter et avec bonne humeur. Cela n'aurait pas été la première fois que ses petits petons souffraient. Mais quand un beau jeune homme vous proposait de vous prendre sur son dos, on acceptait. Surtout que de se savoir aussi proche d'Elliot suffisait à lui faire battre son coeur comme si un troupeau de centaures y était lancé au galop.

Alors, perchée sur son dos, fuyant Lorette et les autres stylistes-pas-stylistes-du-tout et leurs horribles chaussures à talon, Althéa rit avec son compagnon. Leur situation était tellement improbable, tellement... Elle rit et il rit. On aurait dit des gamins qui s'entraînaient à une quelconque course ensemble !

Ils passèrent alors la porte du bistrot où ils allaient chanter. Un instant, Althéa sentit son coeur se serrer. Oui, elle stressait. Qui avait dit qu'elle avait une voix à chanter devant des spectateurs, hein ? Mais pour l'instant, ce n'est pas leur tour et les tziganes s'occupaient de tout en faisant danser tout le monde. C'était super de voir tant de gens se trémousser sans complexe ! Pas comme dans les bals de Poudlard...

Et Elliot lui glissa alors à l'oreille de danser. Elle vit qu'il avait quand à lui récupérer une guitare. Elle lui sourit et pris un air de défi et retroussa sa robe. La timidité ne l'avait jamais arrêté pour ce genre de demande et elle monta sur une table et commença à danser. Sa robe tournait, ses pieds nus bougeaient sans cesse et elle se trémoussait sur la musique en riant. Ce n'était pas du grand art mais qu'importe ! Elle leva alors les mains et commença à accompagner la musique en frappant le rythme de la mélodie.

- Avec moi ! cria-t-elle avec un grand sourire.

Et les personnes du bistrot tapèrent des mains avec elle.
Puis la musique finit et Althéa descendit de son perchoir légèrement essoufflée. Et se tourna vers Elliot et sans même réfléchir posa ses lèvres contre les siennes. Le baiser était joyeux comme un sourire partagé et il rempli Althéa de joie. Puis, sans plus s'en préoccuper, elle se posa devant le serdaigle les mains sur les hanches et lui dit.

- A toi de nous jouer et, ou, de nous chanter une chanson ! D'accord ?

Tous les personnes proches d'eux approuvèrent la demande d'Althéa d'un signe de tête. Elle avait tellement envie d'entendre sa voix, ici, dans ce milieu qui semblait lui convenir à la perfection !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot O'Malley
Administrateur
Elliot O'Malley

Nombre de messages : 271
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13058
Date d'inscription : 11/10/2007

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptySam 1 Mar 2008 - 22:19

Althéa s'est habituée assez vite à sa nouvelle tenue pour mon plus grand bonheur même si des fois je fais mine de grognasser, c'est juste pour le style. Moi, ce que j'aime, c'est quand on se sent libre et quand on le vit, qu'on soit en short ou en par-dessus. Le moyen tout trouvé pour ma pomme, c'est bien évidemment de me faire bercer par la musique. C'est la clé de sol qui ouvre toutes mes portes. Ici, je me sens comme un troll dans les montagnes: à ma place.

Les couples dansent, mangent, caracolent en se bécotant, il y a même Althéa qu'est debout sur une table en train de jouer du jupon devant les célibataires de la table seize. Je dis la seize car j'ai vu ça un jour au cinoche mais en vérité je sais pas la combientième de table elle est en train de secouer. Ce qui compte, c'est son visage qui s'arrête pas de sourire.

Mais la robe n'empêche pas les baisers volés.
Je lui adresse un regard amusé. Ce n'était pas un baiser de séduction, elle l'a pris dans l'euphorie du moment, comme je prends ses sourires sans lui demander la permission.

Mais d'un coup, c'est marrant, je souris moins quand les célibataires du bistro se mettent au taquet en bas de sa table quand la musique se termine. Bien sûr ses glandus sont... holà, O'Malley! Tu avais dit que tu ferais un effort devant la dame, alors cause meilleur.
Bien entendu, les messieurs se trouvant autour d'elle se montrent tous d'accord quand il s'agit de m'envoyer sur la petite scène de spectacle prévue pour les shows. Ils voient là une occasion de jarter - jarter, c'est poli pour un irlandais - l'irlandais à des crisses de kilomètres de la seule autre géante qui anime l'ambiance parmi les nains rigolards et saltimbanques.
Donc, forcément, ils se disent qu'il y a baleine sous gravillon avec moi, d'autant plus qu'elle vient de m'embrasser, et que la meilleure place pour le rival, c'est loin d'eux et de leur territoire. Le territoire, c'est Althy.


♠ Nom d'une gratte, je tape l'hallu. ♠

Devant la pression d'hormones et la crainte de la laisser dans le panier de crabes, sans baguette, je la fais descendre de son perchoir et je l'emmène avec moi en leur envoyant un troll de grand sourire qui leur dit: "ouais, c'est une super idée, bien vu, les gars, je vais chanter..." ce qui à aucun moment ne veut dire que je vais la laisser derrière moi.

Et toi, tu viens avec moi...

Je lui prends la main pour traverser la foule compacte en direction de la scène. Le temps que Jojo termine son morceau, je trouve un des nains pour lui refiler la guitare empruntée.
Je monte sur la scène sans lâcher Althéa, elle va rester avec moi. Je m'en fous, elle n'a que tenir les cymbales, en tout cas, elle ne retourne pas près des rapaces. C'est scrouttissime cette possessivité soudaine mais, en même temps, j'ai demandé son avis à personne.


Je me présente, je m'appelle Elliot...
J'voudrais bien réussir ma vie, être aimé
Etre beau gagner des Gallions
Puis surtout être intelligent
Mais pour tout ça il faudrait que j'bosse à plein temps

J'suis chanteur, je chante pour mes copains
J'veux faire des tubes et que ça tourne bien, tourne bien
J'veux écrire une chanson dans le vent
Un air gai, chic et entraînant
Pour faire danser dans les soirées de Monsieur Malefoy

Et partout dans la rue
J'veux qu'on parle de moi
Que les filles soient nues
Qu'elles se jettent sur moi
Qu'elles m'admirent, qu'elles me tuent
Qu'elles s'arrachent ma vertu

Pour les anciennes de Poudlard
Devenir une idole
J'veux que toutes les nuits
Essoufflées dans leurs lits
Elles trompent leurs maris
Dans leurs rêves maudits

Puis après je f'rai des galas
Mon public se prosternera devant moi
Des concerts de cent mille personnes
Où même le tout-Paris s'étonne
Et se lève pour prolonger le combat

Et partout dans la rue
J'veux qu'on parle de moi
Que les filles soient nues
Qu'elles se jettent sur moi
Qu'elles m'admirent, qu'elles me tuent
Qu'elles s'arrachent ma vertu

Puis quand j'en aurai assez
De rester leur idole
Je remont'rai sur scène
Comme dans les années folles
Je f'rai pleurer mes yeux
Je ferai mes adieux

Et puis l'année d'après
Je recommencerai
Et puis l'année d'après
Je recommencerai
Je me prostituerai
Pour la postérité

Les nouvelles de l'école
Diront que j'suis pédé
Que mes yeux puent l'alcool
Que j'fais bien d'arrêter
Brûleront mon auréole
Saliront mon passé

Alors je serai vieux
Et je pourrai crever
Je me cherch'rai un Dieu
Pour tout me pardonner
J'veux mourir malheureux
Pour ne rien regretter
J'veux mourir malheureux

*"Le Chanteur" de Daniel Balavoine


free music


Ca remue la salle, ils rient, tapent dans les mains, font n'importe quoi, c'est du délire jusqu'à la fin. Puis, la salle se calme un peu, retrousse ses sourcils languissants d'amour et d'espoir sur nous. Je sens l'appel du bécot, ils la veulent leur chanson d'amour de la Saint-Valentin. Sans oublier Lorette qui nous lâche pas d'une oeillade.

Je jette un coup d'oeil malin à Althéa.


Et maintenant, c'est à nous, lui souris-je en lui tendant la main pour qu'elle vienne à côté de moi. Choisis-la chanson, je te suis...


18 ans - Chanteur
Une petite pause tournée mondiale pour faire honneur au Quidditch
Made in Ireland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13969
Date d'inscription : 26/11/2006

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyMer 5 Mar 2008 - 14:38

Elliot accepta la demande d'Althéa et un nouveau sourire vint s'afficher sur le visage de la jeune fille. Puis soudain, elle se sentit attirée vers l'avant. Le serdaigle l'avait prise par la main pour l'entraîner vers la scène. Elle n'avait pas fait attention aux regards gourmands des autres hommes qui c'étaient posés sur elle trop occupée à contempler elle-même Elliot. Il ne lui avait pas fait de reproche sur son baiser et elle décida donc qu'elle devrait gouter de nouveau ses lèvres... Juste pour le plaisir.

Dans son état normal pourtant, elle se serait depuis longtemps écriée quelque chose du genre "Eh, oh ! J'suis une grande fille, moi ! Je peux me débrouiller toute seule, tu sais !". Mais, si une chose était sûre, c'était qu'elle ne l'était pas et que la seule chose qu'elle arrivait à penser c'était "Oh, l'est chou ! Il veut me garder près de lui ! Il peut plus se passer de moi !". Bref un ramassis de trolleries mais qui étaient très agréables à imaginer !

Ils arrivèrent enfin à la scène sans trop de difficulté. Althéa n'avait faillit tomber que deux ou trois fois seulement, tout allait bien... Il fallut alors monter sur l'estrade du bistrot , et, en robe, il y a quand même plus simple ! Mais elle était bien décidée à garder la main d'Elliot dans la sienne alors elle fit de son mieux pour remonter sa jupe avec l'autre. Enfin, l'important fut qu'elle y arriva et qu'elle se félicita une nouvelle fois d'être pieds nus !

Elliot se tint donc devant la salle, main dans la main avec elle, sans sa guitare qu'il avait donné à elle-ne-savait-pas-trop-qui. Il commença alors à chanter et Althéa le regarda avec des yeux écarquillés. Sa voix était belle. Même plus que belle ! Et cela, même sans le jus de citrouille, elle en était sûre ! Là, il était dans son élément. Ca se voyait. Dans la musique et la gaîté. D'ailleurs, les spectateurs se laissèrent vite entraîner par sa chanson et se mirent à danser de nouveau, à frapper dans leurs mains et bref, à faire un tapage monstre. Althéa quant à elle, rit et tapa du pied le rythme de la musique. Elle s'était légèrement écartée du bleu au prix d'un grand effort. Elle avait d'ailleurs l'impression d'avoir passé son après-midi soit à essayer de se rapprocher de lui, soit à s'en éloigner.

Puis soudain le calme revint. Elliot venait de finir de chanter. Elle jeta un coup d'oeil à la salle et sentit son coeur s'accélérer. Ils z'avaient quoi à les regarder comme ça, là ? Un coup d'oeil vers la sortie lui fit apercevoir Lorette. La retraite semblait impossible. Althéa avait une envie folle de mêler sa voix avec celle d'Elliot. Et pas que sa voix d'ailleurs... Ils pourraient par exemple commencer par entremêler leur langue, non ?
Visiblement, non. C'était leur chanson d'abord.

Elliot se pencha alors vers elle en lui confirmant que leur heure était venue. Il lui tendit aussi sa main pour qu'elle le rejoigne. Bouse de dragon et Merlin farci ! Pourquoi elle n'arrivait pas à lui dire non ? Pourquoi, juste de s'imaginer près de lui, des frissons la parcouraient ? Non de non de non !
Mais elle prit quand même sa main et elle n'eut même pas la force de grimacer. Pour se venger, elle se serra très fort contre lui. Na !

En plus de ça, elle devait maintenant trouver une chanson... Et si les spectateurs arrêtaient de la regarder, ça irait peut-être mieux ! Oui, elle avait le trac... Oui, elle stressait ! Elle, la seule chose qu'elle était, c'était chanteuse dans sa salle de bain ! Pourtant, une mélodie lui vint enfin en tête. Elle en murmura le titre à l'oreille d'Elliot en se retenant de lui mordiller le lobe... Oulo !

- "J'ai ta main", tu connais ?

Althéa prit une inspiration et regarda devant elle. Bonzou, ça ne lui ressemblait pas de trembler comme ça ! Mais rien n'était normal aujourd'hui... Elle commença à chanter.

- Nous sommes allongés, sur...

Sa voix se transforma en un murmure... Non mais euh ! C'était quoi ce bazar ! Elle se tourna vers Elliot en se mordant la lèvre.

- Tu... Tu peux commencer s'te plait ? Je te rejoindre juste après ! Mais...


Elle lui fit un petit sourire embarrassé. Tous les spectateurs les regardaient avec encore plus d'insistance. Elle serra la main du serdaigle plus fort dans la sienne.


free music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot O'Malley
Administrateur
Elliot O'Malley

Nombre de messages : 271
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13058
Date d'inscription : 11/10/2007

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyJeu 6 Mar 2008 - 15:12

Je ne sais pas. C’était peut-être un regain de timidité. Pourtant, Althéa m’avait toujours parue une fille qui pouvait tout braver, peut-être parce qu’il me revient en mémoire qu’un jour, elle a fait un strip-tease devant tout le monde dans la Grande Salle.

C’est différent de se mettre nu devant une bande d’ados salaces ou de se mettre à nu devant une salle comble? C’est quoi la différence entre le corps et l’âme? L’un ne vit pas sans l’autre, ils sont tous les deux fragiles, ils ont tous les deux besoins qu’on en prenne soin, une meurtrissure de l’un abîme l’autre... aucun des deux n’oublie la douleur qu’il a vécu. L’un est immortel et pas l’autre. Mais dans tout ça, c’est quoi le plus dur? Montrer son corps, ou montrer son âme?

Je cligne des yeux en lui souriant, émergeant d’une pensée dont j’ignore l’à-propos à cet endroit-là de la soirée. Elle veut que je commence, timidité ou pas de sa part, j’acquiesce. Si ça peut la rassurer, lui faire plaisir, c’est tant mieux.

Sa main, je la lâche pas puisque nos mains l'une dans l'autre, c’est l'illustration du titre de la chanson.
"Tu la connais?" elle me dit. Oui, mademoiselle, je les connais toutes ou presque, les chansons. Après quelques notes dont le musicien m’informe, c’est comme si elles avaient toujours vécu dans mon cœur mais que je ne les avais pas vu avant.
Maintenant que tu me le dis, je la vois. Je tire la chanson de mon cœur jusqu’à ma gorge et ma bouche, elle s’étire tranquillement par mes poumons, c’est un souffle amusant d’où ressortent quelques notes et leurs paroles.


Nous sommes allongés sur l'herbe de l'été.
Il est tard. On entend chanter des amoureux et des oiseaux.
On entend chuchoter le vent dans la campagne. On entend chanter la montagne.


Althéa commence à son tour à chanter, sa voix est printanière, elle chante bien, elle a de nouveau l’air d’avoir plus de confiance en elle. On lève nos mains enlacées vers la salle. Dans la salle, tous les couples nous copient.

J'ai ta main dans ma main. Je joue avec tes doigts. J'ai mes yeux dans tes yeux et partout, l'on ne voit que la nuit, belle nuit, que le ciel merveilleux qui fleurit, tour à tour, tendre et mystérieux.
Viens plus près, mon amour, ton cœur contre mon cœur et dis-moi qu'il n'est pas de plus charmant bonheur que ces yeux dans le ciel, que ce ciel dans tes yeux, que ta main qui joue avec ma main.
Je ne sais rien de toi. (hé non) Tu ne sais rien de moi.
Nous ne sommes que deux vagabonds. Toi, fille des bois...
...Et toi mauvais garçon.
Ta robe est déchirée.
Je n'ai plus de maison.

On reprend tous les deux.
Près de la porte, je crois que y’a Lorette qui se fait draguer par le cousin du fils du grand oncle de la sœur de Maurice. Elle lui sourit et je crois qu’Althéa est peace pour un bon bout de temps car, Lolo, elle se tire avec lui. On les reverra plus jusqu’à la fin de la soirée...

Je n'ai plus que la belle saison...
Et ta main dans ma main qui joue avec mes doigts. J'ai mes yeux dans tes yeux et partout, l'on ne voit que la nuit, belle nuit, que le ciel merveilleux, qui fleurit, tour à tour, tendre et mystérieux.
Viens plus près, mon amour, ton cœur contre mon cœur et dis-moi qu'il n'est pas de plus charmant bonheur que ces yeux dans le ciel, que ce ciel dans tes yeux... que ta main qui joue avec ma main.
Tadalata...
...que ta main qui joue avec ma main.



On attend la fin des applaudissements avant de descendre et de regagner l'ombre d'un coin de tranquillité. Mes yeux s’ancrent dans une horloge. Le temps passe. Il est déjà vingt et une heure trente. Je devrais rentrer au château maintenant... je me suis mis dans une situation pas terrible, demain, j’ai cours.

J’embrasse Althéa sur le front et, tandis que la soirée reprend autour de nous, je le lui dis:


Althéa, j’ai passé un super moment mais je suis pire que Cinderella, je dois absolument rentrer avant le couvre feu. En plus, je connais pas le chemin du retour et demain j’ai cours.... j’ai passé une superbe soirée, promis. J’avais vraiment besoin de ça, tu sais. Et je suis désolé d’avoir paru aussi méfiant au début... c’est juste que tu agissais d’une façon tellement strange!


18 ans - Chanteur
Une petite pause tournée mondiale pour faire honneur au Quidditch
Made in Ireland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13969
Date d'inscription : 26/11/2006

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyDim 9 Mar 2008 - 17:47

La voix d'Elliot s'éleva marquant le début de la chanson. Althéa ferma les yeux se laissant porter par la musique puis commença elle-même à chanter. Elle se rassura, personne ne semblait vouloir se boucher les oreilles et elle put bientôt remettre toute sa bonne humeur dans leur chanson. Ils levèrent leurs deux mains enlacées et elle trouva ça extrêmement romantique... Lorette avait bien eu raison finalement...

Même si ce n'étaient que les paroles de la chanson, entendre Elliot l'appeler "mon amour" fit parcourir de nouveaux frissons sur le corps d'Althéa. Elle se serra encore plus près de lui, jouant distraitement avec ses doigts comme il en était question dans la chanson. Leurs voix s'unirent enfin et se fut merveilleux. Plus même, se fut magique. Mais pas comme ce qu'on apprenait dans les cours, non ! Là, c'était beaucoup plus fort et plus beau... En même temps, c'était assez facile de rivaliser avec la beauté de Rogue...

La chanson se termina alors et ils saluèrent. La salle les applaudit pendant plusieurs minutes et Althéa sourit heureuse de se trouver là aux côtés du serdaigle devant ces spectateurs qui ne les avaient même pas mangé ! Ouf !

Elliot la tira alors dans un recoin tranquille du bistrot et elle se laissa faire, la tête dans les étoiles... Un peu comme depuis ce matin quoi ! Et là, le serdaigle l'embrassa sur le front. Surprise, elle releva vivement la tête pour plonger ses yeux dans les siens. Il lui parla de partir, de cendrillon, de feu,... Il lui disait avoir passé une super soirée pourtant il partait. Voilà la seule chose qu'elle arriva à comprendre. Elle sentait bien que leur séparation était inévitable et peut-être pour le mieux, mais ça lui faisait mal dans la poitrine, ça pesait lourd dans le coeur et ça empêchait de respirer.

Alors elle prit la tête d'Elliot entre ses mains et posa ses lèvres contre les siennes. Elle mit tout l'amour qu'elle avait eut pour lui en cet étrange après-midi. Elle entrouvrit la bouche laissant sa langue chercher celle de son compagnon. Puis avec douceur, elle se recula de deux mètres en rouvrant les yeux.

- Moi aussi j'ai passé une soirée magnifique... Je ne l'oublierai pas de si tôt. Je te pardonne pour ton manque de confiance, je suis gentille hein ? tongue Mais, c'est vrai que je ne suis pas dans mon état normal... J'ai... Terriblement envie de toi. Embarassed C'est à cause de ce jus de citrouille ce matin, et...


Elle grimaça et resta campée sur ses positions au prix d'un nouvel effort. Le gout des lèvres d'Elliot était encore sur les siennes et il était vraiment très agréable... Pourquoi donc ce bleu semblait-il si parfait ?

- Bref, j'ai passé un moment remarquable avec toi... Mais s'il te plait, part vite. Moi je ne peux pas m'éloigner de toi, donc j'essayerai juste de rester immobile ici jusqu'à ce que je redevienne normale... Wink


C'était bizarre de dire ça. Elle était folle amoureuse de lui et en même temps, elle se rendait compte que ce n'était pas vraiment le cas. Mystère et paradoxe... Elle espèrerait quand même le résoudre le plus vite possible car il lui semblait oublier quelque chose de très important...

- Allez, va vite dormir ma p'tite marmotte ! Le Théo lui lança-t-elle avec un sourire en lui désignant la porte.

Quand enfin Elliot disparut dans la nuit, Althéa se laissa tomber contre le mur et enfouie sa tête entre ses genoux. Elle serra très fort les poings et se convainquit de ne pas bouger. Si elle avait écouter son coeur à ce moment là, elle aurait couru rejoindre Elliot et n'aurait plus répondu de ses actes. Ce ne fut qu'à minuit pile qu'elle sentit sa tête tournée et qu'elle trouva la force de revenir au Troubadour Maudit, mais pas encore celle de réfléchir à ce qui venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliot O'Malley
Administrateur
Elliot O'Malley

Nombre de messages : 271
Maison : Ancien Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13058
Date d'inscription : 11/10/2007

3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) EmptyLun 10 Mar 2008 - 15:09

La forêt est dense et sombre. Le jet lumineux de ma baguette ne peut rien contre ses ténèbres. Je marche et j'ai jamais l'impression de marcher seul. Il y a les bruits des bêtes qui m'espionnent, les insectes qui fourmillent, je regrette un instant de pas être plus Gryffondor que ça, car y'a de ces bouses d'ombres qui fichent de ces bouses de trouilles!

Pour passer le temps sans me rendre compte de ma peur, je repense à cette journée particulière: Jay qui part batifoler avec monsieur BRIME, Althéa qui me fait un rentre dedans comme jamais j'ai vu.


Elle m'a embrassé, cette folle, me dis-je en avançant toujours à l'aveuglette.

Le deuxième baiser, j'avoue que j'ai aussi participé. Un beau baiser ça ne se refuse pas et puis il y avait le moment, la musique, la fête. Althéa disait que son jus de citrouille l'avait rendu marteau. J'aurais mille fois préféré être embrassée parce qu'elle le voulait et non pas parce qu'elle ne pouvait pas comprendre pourquoi. Ca aurait été un plus beau baiser, de ceux qui donnent des frissons et qui font pleurer Merlin. Mais j'ai pas dit non à sa bouche et sa bouche était délicieuse.

Ca me fait penser que, peut-être, je plais à des filles. Peut-être que je devrais laisser tomber la planète Jay pour me laisser tomber amoureux de quelqu'un d'autre. Je l'aime bien, Jezabel... mais nous deux c'est comme si le destin n'avait jamais pris rendez-vous avec le tic-tac de nos cœurs. On n'est jamais phasé. Quand elle veut, je ne veux pas, quand je veux, elle ne veut plus.


♠ Nom d'un troll, les nanas que c'est compliqué!! ♠

En tout cas, je prends la résolution de laisser tomber mes désirs pour ma Jay, la Jay de tout le monde. Il y a forcément là, dans cette goule d'école, une fille normale qui m'aimerait bien... j'espère, j'aimerais bien.

Sur le chemin, je rencontre un centaure. Je m'arrête net. Qu'est-ce que je dois faire? Une prière sans doute. Même pas, la bête râle en disant que décidément aujourd'hui, c'est un véritable moulin à vent cette maudite forêt. "Ah ouais", je me hasarde à lui demander pour gagner du temps, j'ai pas encore trouvé les termes de ma prière, je dois gagner du temps: "Et pourquoi?"
Il m'explique, en me décrivant Jezabel que je reconnais tout de suite, qu'il a dû porter des sales sorciers avec leur sale saleté et leur sale sang qui coule jusqu'à l'école. Je me mets à courir à toute vitesse, mon cœur me chagrine la poitrine, le centaure me rejoint en galopant à mes côtés et en se fichant de moi.
"Tu crois pas que tu vas les rattraper!"
"Si!! Plutôt deux fois qu'une!"
"Alors commence par aller dans le bon sans, petit sorcier."

J'ai pas le temps d'avoir honte ou de rougir, il me prend dans ses bras et me jette sur son dos. On galope jusqu'à Poudlard où il me laisse à un kilomètre de l'orée de la Forêt interdite.

Je cours à toutes jambes vers l'école. L'infirmerie m'est fermée. Dedans, je m'inquiète pour Jezabel, même si j'ai décidé de tirer définitivement un trait sur madame Girouette, ça n'empêche pas qu'elle compte pour moi.


Pour finir, je dois regagner mon dortoir car je suis crevé.
Le lendemain, je revois Jezabel, elle fait comme si de rien n'était et me dit qu'elle me racontera un jour ce qu'il s'est passé... que la prochaine Saint-Valentin, elle voudrait bien qu'on la fasse tous les deux.

Ca, c'est encore une autre histoire.

Je me la ferme.


18 ans - Chanteur
Une petite pause tournée mondiale pour faire honneur au Quidditch
Made in Ireland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty
MessageSujet: Re: 3 x non (TM St Val avec Althéa)   3 x non (TM St Val avec Althéa) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
3 x non (TM St Val avec Althéa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: Pré-au-Lard :: Parcs, forêts et rues de Pré-au-Lard-
Sauter vers: