Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noah de Lansley
Personnage du futur
avatar

Nombre de messages : 166
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12016
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Mer 2 Jan 2008 - 16:06

Cela fait plus de deux heures que je suis en train de me geler les doigts de pieds devant cet immeuble. Par Merlin tout puissant, qu'est-ce qu'elle fiche? D'après mon pense-bête, à cette heure-ci - 15h30 - ce jour-ci - mercredi 2 janvier - et à cet endroit-ci - devant la maison où j'ai grandi, maman devrait sortir, seule et sans poupon, afin d'aller profiter des vitrines du Chemin de Traverse et se donner un peu de temps pour elle.

C'était le moment que j'avais choisi depuis longtemps pour aller à sa rencontre. La rentrée à Poudlard se fera dans quelques jours et je n'ai pas trop de temps devant moi. J'ai tant attendu ces vacances de Noël. Je les ai attendues tellement longtemps et avec tellement d'impatience pour pouvoir sortir du château.

En attendant, j'ai adopté toutes les positions tueuses de temps: debout contre un mur, sautiller sous un platane sans feuilles, compter les passants portant un manteau rouge, marcher de long en large en montant et en descendant la rue. Quoi que je fais, je le fais sans jamais quitter mes yeux de la porte... puis soudain, ça s'ouvre. Mon cœur bondit de ma poitrine. J'ai alors un milliard d'appréhensions que j'avais refoulées jusque là et qui remontent à la surface. Est-ce qu'elle va me reconnaître, est-ce que je vais la reconnaître, est-ce qu'elle était heureuse, est-ce que j'ai pas été le boulet de son adolescence? Aura-t-elle un visage triste? Vais-je lire le regret dans ses beaux yeux verts qui me manquent tant. A cause de moi, elle a dû arrêter ses études un an, elle a vécu les outrages de la mère célibataire, les regards de travers...

- Maman, comment tu me manques... Tu peux pas savoir... Mon murmure rêve jusqu'à son coeur. Ses boucles dévalent les collines de ses épaules. Au contact du vent frais qui l'enlace, elle frissonne. Je l'épie de loin, pendant que mon coeur se serre. J'ai envie de courir et de la prendre dans mes bras. La boule dans ma gorge m'étouffe un peu et je me fais croire que c'est la froideur qui fait perler des larmes dans mes yeux, mais Merlin et moi savons que c'est pour elle.

Elle est la même avec presque 15 ans de moins... j'ai soudain très peur de l'approcher mais il faut que je me mette en marche pour la suivre jusqu'au Leaky Cauldron et l'accoster là-bas.

Emmitouflé dans mon écharpe, j'essaye de me faire discret. Je pousse la porte du lieu culte et attends que nous ayons passé le mur de pierre pour m'approcher encore. Je lève doucement ma main vers son épaule pour l'interpeller mais...

Elle chantonne.

Je baisse ma main restée un instant paralysée dans les airs, au-dessus de son épaule. J'ai mal. Je pourrai pas... j'aurais jamais pensé que ça serait si dur.

Visage penché. Comptine pour enfant plus entendue depuis mille ans. Je pleure.

Je peux pas.

Pourtant je me faisais une telle joie.

Mais c'est si dur...

Une impulsion. Elle est juste devant moi. Je l'entourne de mes bras et je pose ma tête sur son épaule, contre sa nuque. Fort. Bref. Je veux juste la serrer contre moi. Surprise, la chansonnette cesse. Maman va se retourner.Même si pour elle, je suis juste un inconnu un peu chtarbé, ma claque vaudra bien cette étreinte. Je la lâche.

- Ah désolé, fais-je à travers un sanglot du bonheur tout en faisant semblant de découvrir son visage, je vous ai pris pour quelq'un d'autre.

Je m'essuis le visage et j'attends la sentence. Je n'arrive pas à effacer de mes lèvres mon sourire apaisé et heureux ou la tendresse que j'ai pour elle.


Hufflepuff
16 ans - 6ème année
"Arrivé depuis septembre,
vous me connaissez sous le patronyme: Caleb Sutham"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13639
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Mer 2 Jan 2008 - 18:13

Enfin...

Pour la première fois depuis presque trois mois, la jeune fille pouvait enfin prendre du temps pour elle.

Durant ces jours qui avaient défilé à une vitesse ahurissante, Elinor avait réussi à conceptualiser et à intégrer beaucoup de choses, qu'elles soient positives ou négatives.

... du temps qu'elle allait employer pour trouver les petits plaisirs qu'elle offrirait à ses proches, à commencer par Loévi. Elle avait envoyé une peluche à l'attention de Noah. Un Nifleur des prairies. Je ne sais pas pourquoi je n'étais pas surprise. Voilà une belle après-midi qui s'annonçait.

En sortant de l'angle de Bayswater Road et Queensborough, elle avait le sourire aux lèvres. Pour une fois qu'elle ne poussait pas son appendice à roulettes comme elle appelait le landeau de Noah, elle avait l'impression de redevenir une adolescente normale en période de fêtes! Cependant, son bonhomme lui manquait déjà. Il était parti en balade à Hyde park avec Louis. Le contact avec l'air glacé lui fit hausser les épaules et elle réajusta son écharpe. La tenue était moldue et décontractée. Veste en cuir maron très longue, un jean et des baskets sorties tout droit des années 60.

Après quelques mètres, un reflexe très bizarre la saisit. Cette étrange maladie l'avait déjà touchée à plusieurs reprises. Si elle trouvait ça déroutant au début, à présent, elle la faisait sourire. Les symptômes docteur?
La séparation lui faisait fredonner les deux comptines qu'elle chantait à Noah avant de s'endormir: "Le loup la biche et le chevalier", ou "Pirouette cacahuette." Les deux mêmes que lui chantait sa propre mère au même âge.


Alors, durant tout le trajet qui la séparait du Chemin de traverse, elle chantonnait ou sifflait. Oxford Street, métro. Mind the Gap. Sortie. Froid.
Et voilà le mur qui s'annonçait.

Arrivée à destination, elle décida d'aller boire un chocolat pour se réchauffer et chercher une idée de cadeau pour la Poufsouffle.

- Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En suçant mon pouce
J'écoutais en m'endormant.
Cette chanson douce,
Je veux la chanter pour toi
Car ta peau est douce
Comme la mousse des bois.

La petite biche est aux abois.
Dans le bois, se cache le loup,
Ouh, ouh, ouh ouh !
Mais le brave chevalier passa.
Il prit la biche dans ses bras.
La, la, la, la.

La petite biche,
Ce sera toi, si tu veux.
Le loup, on s'en fiche.
Contre lui, nous serons deux...


Soudain un corps vint se blottir contre son dos. Ses yeux s'écarquillèrent à ce contact étrange. C'était chaud et tendre ou presque. Eli sentit tout son corps se raidir et se dégagea dans un instinct de protection sauvage qu'elle n'avait pas connu depuis un certain temps, puis, elle se tourna pour faire face à ce corps.

- Ah désolé, fit son inconnu, je vous ai pris pour quelq'un d'autre.

Dans les yeux de la jeune fille un mélange rage et de peur luisait. Elle s'était attendue à l'une des multiples injures auxquelles elle était acccoutumée. Alors elle réagit comme une chatte sortant ses griffes.

- C'est ça ouais. Ce sera quoi aujourd'hui? "Traînée, catin. Tu t'es bien servie de lui hein? Lui faire un enfant dans le dos..." d'habitude ça c'est pour les vieilles rombières ou les nymphètes qui avaient pris la défense de sacha. Pour toi ce sera sans doute du: "Viens, moi aussi je vais t'en faire un de moutard, il me faudra qu'une fois. L'allée des Embrumes n'est pas loin." C'est ça, j'ai raison?

Réaction démesurée et excessive qu'elle regretta aussitôt en s'apercevant du gringalet qu'elle avait en face. Il n'était pas bien grand, arborait un air plutôt penaud, tout juste si du lait ne lui sortait pas des narines. Il n'avait pas l'air plus âgé qu'elle et elle crut déceler une larme dans ces yeux... Merlin, c'est étrange. Il me rappelle quelqu'un.

- Je suis désolée.

Déçue de sa propre attitude, elle s'assit sans réfléchir sur la chaise qui était juste derrière elle.

- Oublie. Et si ce que j'ai dit se rapproche de la vérité laisse-moi, s'il te plaît.

Et puis, je connais même pas sa tête. Il doit pas même être à Poudlard. Peut-être c'est même un étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah de Lansley
Personnage du futur
avatar

Nombre de messages : 166
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12016
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Jeu 3 Jan 2008 - 21:27

Plus elle se fâche plus mes yeux deviennent ronds comme des boursouflets. Tout d'abord, je ne comprends pas un traître mot de ce qu'elle débite. Mais, petit à petit, je réalise qu'elle a dû beaucoup se faire critiquer par les gens dans la rue. Les médias s'étaient déchaînés sur cette histoire pour se repaître jusqu'à la dernière goutte de la soupe à la bêtise que Juge Lara Impartial avait cuisiné à Poudlard et des évènements qui y étaient attachés.

Mon cœur bat même si je sais que ce n'est pas vrai ce qu'elle raconte et qu'elle me gronde abusivement. Injustement. De toute façon, comme je l'ai dit, je savais bien ce que je risquais en la prenant dans mes bras sans lui demander la permission.

Mais c'est quand même... maman qui me gronde, ça me fait quelque chose.

Elle finit par se calmer.
Je finis par lui sourire.

Je hausse mes épaules pour lui signifier silencieusement que ça ne me touche pas. Ma mine triste s'efface avec mon dernier sourire. Je m'assois à côté d'elle et garde le silence. Pas la peine de me précipiter à répondre à sa dernière remarque.

Si j'utilise mes pouvoirs ici, est-ce que je risque la même chose que dans le futur? Il me semble que la loi sur l'interdiction d'utiliser la magie Verte n'est passée qu'en 2011.

De mes cinq doigts, je dégage lentement l'index et pointe un godet en bois abandonné sur une table.

Strata membis, dis-je en informulé.

La liqueur transparente qui restait dedans s'évapore puis finit par former un collier de perles. Les perles liquides se fondent les unes dans les autres pour former une unique sphère plus épaisse. Je la fais graviter jusqu'à nous en la manipulant par des fils invisibles du bout de mon doigt. Lorsque la boule d'eau est face à moi, je l'entoure de mes deux paumes sans la toucher. Doucement, elle prend la forme d'une fleur miniature. Un lys blanc. Je resserre encore mes mains autour de la sculpture miniature et lorsque je les rouvre, elle est recouverte d'une pellicule glacée et cristalline. Pas de baguette.

- Je n'ai pas compris un mot de ce que t'as dit, finis-je par dire en lui tendant la petite fleur de cristal, mais ça avait l'air de te blesser.

Désignant l'objet que je viens de lui céder:

- Un cadeau pour m'excuser de t'avoir fait peur. C'était pas voulu...


Hufflepuff
16 ans - 6ème année
"Arrivé depuis septembre,
vous me connaissez sous le patronyme: Caleb Sutham"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13639
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Ven 4 Jan 2008 - 12:56

Puisqu'il ne lui répondit pas immédiatement, Eli crut qu'il s'en irait tranquillement et qu'elle pourrait se reconcentrer sur ces activités de shopping. Mais elle se trompa.

Il s'assit juste à côté d'elle et commença une étrange cérémonie.
Non pas une cérémonie, une direction d'orchestre, mais sans baguette. Je ne voulais pas le regarder, je voulais qu'il parte. Mais ma curiosité fut la plus forte. Ma tête se releva sans écouter mes protestations intérieures, et bientôt, mes yeux ne purent quitter ce que ce gosse était en train d'improviser.
Non, encore une fois, improviser n'était pas le mot. Il savait ce qu'il faisit et on aurait dit que les éléments l'écoutaient. On aurait dit qu'il parlait à la matière.


Face à ce phénomène, Eli resta sans voix. De tout ce qu'elle avait appris avec McGo, rien ne se rapprochait de cette technique. Et ayant entamé chez elle le manuel de septième année de métamorphose, elle pouvait affirmer que ce qu'il faisait, elle ne l'apprendrait pas encore... Mais alors?

La boule d'eau était splendide, il l'éffleurait à peine et elle se métamorphosa en une jolie fleur... Un lys?

Surprise. Silence. Réflexion.

- Lilium candidum, appelé aussi lys de la Madonne...

Quelques mots qui n'étaient destinés qu'à elle et qui s'étaient échappés malheureusement de sa bouche.

La seul fleur qu'on m'offre. Et il n'y a qu'une personne qui m'offre ces fleurs... Le tout avec une signification particulière.

Hasard ou coïncidence? Considérant qu'elle avait déjà dérapé, Eli préféra rester sur ses gardes, mais croire au hasard. Personne à part Hadrien et Louis ne connaissait ce détail alors comment ce gamin aurait-il pu savoir? C'était tout bonnement impossible.

- Il est magnifique. dit-elle admirative.

Elle se contenta de sourire en prenant ce cadeau.

- Je ne suis pas sûre de le mériter. Après tout, c'était ma conduite qui était inexcusable. Mais...
Dis-moi mon bonhomme, d'où viens-tu? Pas de mensonge.

Tu n'es pas à Poudlard, je ne te connais pas. Et le genre de magie que tu pratiques m'est totalement inconnu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah de Lansley
Personnage du futur
avatar

Nombre de messages : 166
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12016
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Ven 4 Jan 2008 - 19:31

- Dis-moi mon bonhomme, d'où viens-tu? Pas de mensonge.
Tu n'es pas à Poudlard, je ne te connais pas. Et le genre de magie que tu pratiques m'est totalement inconnu...

- Je viens de Durmstrang et je vois pas pourquoi je te mentirai, lui dis-je sans hésitation et en feignant l'étonnement quant à cette drôle de prévention. Je suppose que, à ses yeux, cela justifiera peut-être l'utilisation d'une magie qui lui est inconnue.

J'ai passé quatre mois à mentir avec excellence à tout le monde, elle ne va pas me prendre à mon propre jeu. Sacha m'a appris à mentir comme personne. Quand je lui racontais des fadaises pour me disculper de telle ou telle bêtise, à chaque fois, au lieu de me gronder, il se frappait le front en roulant des yeux et il disait: "mais que tu es nul, mon fils! On recommence, trouve une excuse. Mieux que ça, s'il te plaît. Si moi je ne te crois pas, je ne te raconte pas maman... Une maman, ça n'est pas bernable."

Alors, il m'expliquait. Il suffit de pas changer sa respiration ou l'action qu'on était en train d'accomplir, de ne pas paraître surpris, se dire que tout est normal, faire croire à l'autre que sa question est stupide ou que la réponse est évidente... adopter une attitude dégagée et désabusée pour mieux faire passer le mensonge. Je pourrai mentir pendant des heures comme ça.

- Par contre, là où tu te trompes, c'est que désormais je suis à Poudlard et c'est moi qui ne t'y ai jamais vu... Qui est le menteur, maintenant? Fais-je avec une suspicion sur jouée pour retourner la situation. Juste pour lui montrer qu'il ne faut pas se fier aux apparences.

J'adore avoir le même âge que maman, me dis-je en lui offrant un profond sourire.


Hufflepuff
16 ans - 6ème année
"Arrivé depuis septembre,
vous me connaissez sous le patronyme: Caleb Sutham"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13639
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Sam 5 Jan 2008 - 9:46

Un sourire.

- Durmstrang...

Regard suspicieux accompagné d'un savant grattage de menton. Je ne vois pas pourquoi je ne le croirai pas, mais je me dois de me montrer douteuse. Je ne sais pas pourquoi, vieille habitude des cachots sans doute.

-Et maintenant Poudlard...

Elle n'avait pas encore répondu à sa question. Ou plutôt à son retournement de situation. Cette allégation plutôt que question, elle la prenait pour une soudaine envie d'essayer de dominer la situation en existant. Pourquoi pas? Voyons de quoi il est capable. Donnons lui sa chance.
Au fond, Eli trouva cette attitude très Serpentard. Essayer de prendre l'autre à son propre piège c'est un des grands classiques verts.

- Mais je ne peux pas avoir menti puisque je ne t'ai pratiquement pas parlé de moi... Réfléchis un peu. Il y a mille et une choses que tu n'as pas imaginées qui pourraient prouver que je ne t'ai pas menti. Je pourrais très bien avoir passé mes ASPIC l'été dernier. Dans ce cas, comme tu me sembles quand même plus jeune que moi, je ne t'aurais pas menti...

Un peu de rhétorique ne faisait pas de mal. Elle était même heureuse de pouvoir asticoter gentiment quelqu'un...

- Une chose est sûre, tu ne dois pas être Serpentard. Même si tu sembles en avoir l'esprit, tes émotions sont trop exacerbées.

ça aussi c'était pour le titiller.

- Je devrais être en septième année normalement. Mais par un heureux concours de circonstances, je suis dispensée de cours cette année. Mon heureux concours de circonstance s'appelle Noah, mon bébé. Je m'appelle Elinor. dit-elle en lui tendant la main.

- Comment t'appelles-tu bel inconnu?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah de Lansley
Personnage du futur
avatar

Nombre de messages : 166
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12016
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Sam 5 Jan 2008 - 15:37

Ce que maman appelle de la rhétorique, moi j'appelle ça de la branlette psychologique mais je préfère être vigilent et laisser la balle dans son camp. Il faut savoir perdre certaines batailles quand les victoires à venir sont plus majestueuses pour remporter la guerre. Et c'est bien le cas de le dire.

Elle me dit que je ne suis pas de la maison de Salazar car mes émotions sont trop exacerbées. Je ne vois pas réellement le rapport mais son petit air mutin me rappelle à l'ordre, me murmure qu'elle me titille exprès, alors je dois ravaler mon impulsivité et me contenter d'un sourire qui se veut mystérieusement complaisant.

Mais de toute façon l'ardoise est effacée lorsqu'elle appelle ma venue "heureux concours de circonstances." Je joue l'incompréhension en fonçant les sourcils quand elle en parle, puis me déride et lui offre un sourire entendu et discret quand elle lâche mon nom dans la discussion. Je fais celui qui ne veut pas se montrer trop inquisiteur de voir une jeune fille si jeune arrêter ses études parce qu'elle est enceinte.

A mon tour de me présenter. L'exercice est facile.

- Je m'appelle Caleb Sutham, j'ai 16 ans et tu es très perspicace, je ne suis pas de Serpentard mais de Poufsouffle. Je dois être l'un des rares élèves que le Choixpeau à coiffé à 16 ans.

En dedans, un petit sarcasme: je dois surtout être l'un des seuls élèves que le Choixpeau a réparti deux fois, à deux époques différentes et dans deux maisons différentes.

Je reprends pour précéder les questions:

- Tu as peut-être lu dans l'actualité que c'est le foutoir à Durmstrang. Göttam Ghôl, sans doute aidé par le gouvernement magique de Bulgarie et le Ministre Zetta Zingaro, a assassiné notre ancien directeur pour prendre en otage les étudiants et les professeurs de l'école. Suite à ce putsch, il a tout de même laissé le choix à la jeunesse bulgare de le suivre ou de quitter le collège. Mes tuteurs ont préféré s'arranger avec la direction de Poudlard pour me faire transférer. Nous ne sommes que 7 élèves à avoir quitté Durmstrang... tous les autres sont restés près de Ghôl. Tous mes amis sont là-bas et je n'ai pas de nouvelles. Le collège a complètement coupé les ponts avec le reste du monde.


Hufflepuff
16 ans - 6ème année
"Arrivé depuis septembre,
vous me connaissez sous le patronyme: Caleb Sutham"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13639
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Mer 9 Jan 2008 - 18:32

Malheureusement, non, je n'avais pas suivi l'actualité internationale. L'actualité bulgare encore moins. Il y avait assez à faire avec l'actualité anglaise et l'arrivée à Poudlard d'envoyés du Ministère.

Ca oui, c'était facile d'en entendre parler. De par mes amis qui étaient directement touchés d'abord, et par l'"opinion publique" aussi fantasque soit-elle. C'était fou ce qu'on entendait comme trollerie en ce moment à cause de ça. "C'est très bien que le Ministère veuille enfin un peu plus de discipline dans cette école." ... " Et puis Dumbledore devenait aussi poussiéreux que la penderie de Trelawney." ... " De si vieilles idées sont ringardes." ... "Enfin le Ministère fait quelque chose, je l'avais toujours dit, Dumbledore n'était qu'un vieil original."

Il était tellement facile de manipuler cette opinion publique! Aussi simple que d'aguicher une vieille fille décrépite. Un grand titre, une photo, une rumeur, et en balai Simone! Ces gens me dégoûtaient, on dirait que Merlin n'a pas cru bon de les doter d'un cervaeau. On peut me taxer d'élitisme, je m'en fous.

Toujours était-il que cette histoire de Durmstrang passa comme un hibou à la poste auprès d'Elinor qui pestait encore contre la manipulation des médias par le Ministère.

Heureusement quelques mots et noms propres avaient attiré son attention.

- Sutham tu dis? Tu as un parent d'Egon?

Un coup d'oeil à sa montre et Elinor s'aperçut qu'elle n'avait pas trop de temps devant elle.

- Tu voudrais m'accompagner faire quelques courses Caleb?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah de Lansley
Personnage du futur
avatar

Nombre de messages : 166
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12016
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Mer 9 Jan 2008 - 21:04

Je ne me le fais pas demander deux fois. Je suis déjà debout à côté d'Elinor, marchant côte à côte vers le mur de briques qui s'ouvre pour nous laisser découvrir la route agitée de Diagon Alley.

Ici aussi il fait bien froid. Tout le monde s'agite (c'est le début des soldes d'hiver ^^) et en traversant la foule et les familles chamarrées dans leurs belles robes démodées, je réponds tranquillement à ma môman:

- Oui, Sutham Egon, c'est mon cousin. Il est venu en Angleterre quand il avait douze ans. J'habite chez lui... enfin, j'habite dans la famillle de sa petite copine quand je ne suis pas à Poudlard, rectifiai-je sans prolonger les explications jusqu'à la mort de cette dernière car, à vrai dire, Egon en a toujours si peu parlé que je ne connais pas vraiment les détails lié à cette période de sa vie. J'ai toujours ma baguette de sauvetage mais cela m'ennuierait d'avoir à le déranger pour si peu. J'ai dit que j'y arriverai seul. Alors, j'y arriverai.

Pour m'assurer qu'elle change de sujet, je me mets à l'interroger en entâmant le lèche vitrine d'un magasin de Quidditch: Par les pustules d'Impartial! Un Nimbus 2007! Cette antiquité doit certainement valoir son pesant de gallions!

- Qu'est-ce que tu racontais tout à l'heure quand tu m'as crié dessus?

Je sais bien ce qu'elle voulait dire mais il faut bien que je parte de quelque part pour en arriver à ce qui m'amène vraiment ici: l'empêcher d'avoir une intrigue amoureuse avec Ecko Sagamenti.


Hufflepuff
16 ans - 6ème année
"Arrivé depuis septembre,
vous me connaissez sous le patronyme: Caleb Sutham"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13639
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Mer 9 Jan 2008 - 22:17

HJ: nan mais je rêve! Déjà que j'arrive pas à me trouver de copine, tu veux aussi m'enlever une future? Sad Mais qui m'a foutu un gosse pareil MDR Big Grin


DJ: Et les soldes magiques correspondaient aux soldes moldues! Après le shopping magique, Eli pensait déjà aller chez Lillywhite's à Piccadily Circus. Ils avaient toujours de bonnes affaires, surtout au troisième étage! Mais nous nous égarons dans les affaires de filles...

Ah tiens, il habite chez les Céti? Me demandais-je sans y prêter plus attention que ça.

Pour l'instant, ils venaient de s'embarquer pour une virée sur Diagon Alley, et a priori, Caleb devait aimer le quidditch. C'est la première vitrine dans laquelle il avait laissé son regard promener.

Je cherchais une idée de cadeau pour Loévi et sans le vouloir, Caleb venait de me donner une idée que je jugeais modestement excellente jusqu'à ce que sa question ne me fasse redescendre sur terre.

- Rien de bien important... Tu aimes le quidditch ? J'ai envie d'entrer dans ce magasin. J'espère qu'ils y vendent des pompons. Il me faut en trouver deux pour une amie Poufsouffle.

J'avais dit ça plus pour lui enlever cette idée ridicule de me refaire parler du passé plus que pour l'utilité de l'info.

- Il paraît qu'ils ont le nouveau Halley 2008. ça m'étonnerait qu'il soit déjà soldé. Les groupies d'Alhambra doivent se bousculer pour le payer plein pot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah de Lansley
Personnage du futur
avatar

Nombre de messages : 166
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12016
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Jeu 10 Jan 2008 - 14:59

- Alhambra? Trop cool! je m'exclame en poussant la porte de la boutique.

Je collectionne les cartes du Quidditch depuis six ans et dans mes affaires - dans le futur - j'ai la sienne qui le montre souriant et fier à sa belle époque sportive. Il tient son Halley 2012 avec fierté. C'est la dernière carte qui a été faite de lui... C'est tellement dommage la façon dont il a fini.



Nous nous enfonçons doucement dans les rayons de la boutique pleine à craquer. Il y a effectivement des tas de fans qui se pressent pour acheter le Halley 2008.

Le magasin renferme à mes yeux plus de richesses que Gringott. Je suis fana de Quidditch et le balai est le seul moyen de transport que je connaisse qui vaille le coup. C'est Emmanuel qui m'a offert mon premier balai pour mes trois ans. Ce n'était qu'un jouet mais il était fabuleux. Depuis, j'en ai consommé des dizaines qui ont souvent mal vécu à force de voler comme un dératé ou de finir dans le décor.

Cette robe des Canons de Chudley vaudraient des centaines de Gallions si j'en rapportait une.

Dans ma tête, j'entends la voix sermonneuse d'Egon qui me dirait que je ne suis pas là pour ça.

J'abandonne l'idée de sortir d'ici avec des articles et je rejoins Elinor pour qu'elle fasse ses emplettes. Elle regarde les pompons des supporters, moi je la regarde elle. Elle a soigneusement évité de me répondre tout à l'heure. Sait-elle à quel point je suis buté?

- Tu ne m'as pas répondu tout à l'heure... mais je suppose que ce n'est pas par hasard. Pas envie d'en parler, hein? fais-je pour la relancer avec un sourire marquant de la réserve.


Hufflepuff
16 ans - 6ème année
"Arrivé depuis septembre,
vous me connaissez sous le patronyme: Caleb Sutham"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13639
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Jeu 10 Jan 2008 - 20:05

Ben oui Alhambra. Y a pas de quoi fouéter un boursouf. Mais d'où il débarque lui? Il est ici depuis septembre et il ne sait pas que c'est son nouveau balai le Halley 2008? Personne n'a pu échapper à la campagne de pub faite par la compagnie Halley.

A têtu têtu et demi.
Non, elle n'avait pas envie d'en parler. C'était bien la dernière chose dont elle avait envie maintenant.

Soudain une voix amplifiée par sonorus retentit dans l'échoppe bondée:

- 50% sur les tuniques des grandes équipes: Kestrels, Chudleys...

Une marée humaine se précipita au rayon de tuniques Replica du Quidditch Store. C'était impressionnant. La jeune sorcière se prit à imaginer que Caleb partirait avec eux pour profiter de l'aubaine. Pendant ce temps, nonchalante, elle regarda les différents pompons jaune et bleus disponibles.

- Ceux-ci seront parfaits.

Ils étaient gros, doux et carrément psychédéliques: lorsqu'on les agitait frénétiquement, ils émettaient des lumières jaunes et bleues. Eli imaginait déjà Loevi s'en donner à coeur joie dans les tribunes de Poufsouffle. Décidément, ils étaient faits pour elle.
Mais arrivée à la caisse, même si elle avait la monnaie exacte pour payer, il lui fallut attendre. Attendre. A tel point qu'elle se retrouva bien obligée de parler avec Caleb. Pourquoi pas lui répondre? Elle l'avait assez fait mariner.

- Tu voulais savoir ce qu'il y avait derrière mes vociférations? Rien de spécial. Lorsque les gens ont appris ma grossesse au procès de Sacha, j'ai été traînée dans la boue. Homosexualité et maternité sont comme whisky-Pur-Feu et Bièraubeurre dans les esprits sorciers étriqués: impossibles à mélanger.

Lorsque ce fut son tour, elle sortit son argent, paya le marchand, et ils sortirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah de Lansley
Personnage du futur
avatar

Nombre de messages : 166
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12016
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Ven 11 Jan 2008 - 17:48

- C'est vrai que l'époque est assez rétrograde, réponds-je une fois dehors.

Nous marchons un moment sans parler. Je suis en pleine réflexion. Je ne dois pas gaffer. Il ne faut pas aller trop vite.

Je lui prends son sac des mains machinalement pour le porter. C'est ce que je faisais quand nous allions faire des courses à Londres. Mon geste est instinctif puisque je suis toujours perdu dans mes pensées. Quand je reviens à moi, à nous, je ne me rends même pas compte que je lui porte son sac de pompoms.

Derrière elle, je suis attiré par la vitrine d'une boutique de tatouages, "Louange Deb, tatouage pour sorciers".

- Viens voir...

A travers la vitrine, on peut apercevoir des dessins qui s'alignent le long d'un mur au-dessus d'une banquette. Dans des vitres en verre, des plateaux de bijoux sont exposés. Une femme masquée aux cheveux noirs relevés en chignon, discute avec un couple qui a l'air de vouloir se faire tatouer en binôme.

- J'aimerais bien me faire un tatouage mais ma mère ne serait pas d'accord. Je suis un peu douillet en plus, c'est certain que je ne tiendrais pas plus de dix minutes sous la pression des coups d'aiguilles... pourtant si je devais m'en faire, j'aimerais que ça soit quelque chose d'unique qui représente mon lien avec ma mère, justement. Tu vois, quelque chose qui ne soit pas aussi débile qu'un "I love you Mum" mais qui reflète mes origines, mon attachement... pas de trucs relatifs à mon père par contre, sinon je devrais me tatouer tout le corps le temps qu'on arrive à bout de son exégèse, * Evil or Very Mad finis-je en pouffant diaboliquement pour moi-même.

Dès que je me rends compte que je me laisse aller, je reprends un peu de sérieux, casse le ton et lui retourne le miroir:

- Et toi? Tu oserais te faire un tatouage?

Spoiler:
 


Hufflepuff
16 ans - 6ème année
"Arrivé depuis septembre,
vous me connaissez sous le patronyme: Caleb Sutham"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13639
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Dim 13 Jan 2008 - 10:58

Trois mètres et le sac ne se trouvait plus dans mes bras. Je pris le geste de Caleb comme l'expression d'une bonne éducation en espérant que je pourrais aussi inculquer ces valeurs à mon fils quand il en aurait l'âge.

Lorsqu'il s'arrêta, elle ne s'en aperçut même pas et dût retourner en arrière pour le rejoindre. En se grattant la tête, Elinor se demanda bien pourquoi il s'arrêtait là. Il était bien jeune pour vouloir se faire tatouer. Quoi que à bien y réfléchir, elle aussi n'était pas plus vieille et pourtant, l'envie était aussi présente en elle. Ses explications étaient claires...

Je vois, je vois... Oui je vois. Mais je suis incapable de trouver quelque chose qui symboliserait ce lien. Déjà qu'il me serait difficile de savoir ce que je me ferai faire pour moi...

Cependant, il y avait quelque chose qui clochait dans son récit.

- Sans doute. J'en ai bien envie, mais je ne sais pas ce que mon fils en penserait plus tard. L'idée de vouloir être relié à lui n'est pas sotte, je dois dire qu'elle me séduirait. Mais d'un autre côté, mis à part le cas d'une agitation politique, j'aurais l'impression de lui attacher un fil à la patte. Je ne sais pas si j'ai le droit de lui faire ça.
Donc, si je franchis le pas, je ne sais pas ce que je choisirai. Quelque chose de subtil sans doute.

Oui, la réponse était satisfaisante.
La vitrine n'était pas ce que nous appellerions sympathique. Quelque chose remuait dans la tête d'Elinor lorsqu'elle se trouva pratiquement le nez collé à elle.

- Mais, j'ai du mal à te suivre Caleb. Tout à l'heure tu m'as parlé de tuteurs, pas de parents. Je suis peut-être indiscrète, mais explique-moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah de Lansley
Personnage du futur
avatar

Nombre de messages : 166
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12016
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Dim 13 Jan 2008 - 15:10

- Non, tu n'es pas indiscrète. C'est normal que tu me poses des questions, nous ne nous connaissons pas. Mes tuteurs sont un couple de sorciers bulgares... la famille Sutham est une famille polonaise. La majorité d'entre nous vit là-bas, en Pologne, mais les enfants sont envoyés à l'école la plus proche: Durmstrang. Il n'est jamais rare de voir des enfants provenant d'autres pays avoir des tuteurs originaires du pays d'accueil et qui ont la responsabilité de s'occuper de la relation de l'enfant avec l'école. A part à Noël, pendant les vacances scolaires, j'allais c'est Gunther et Enarq, mes Tuteurs. Ils sont géniaux. Egon, lui, jusqu'à douze ans il me semble, avait même un précepteur qui lui apprenait la magie, car ses parents ne voulaient surtout pas le voir à Durmstrang.

Vite changer de sujet. Je déteste mentir à Man. Salade sur salade, si ça continue, je vais devoir filer en douce pour écourter le questionnaire. C'est censé se passer dans l'autre sens, ça serait bête que je doive retourner dans le futur juste parce que ma mère s'intéresse à mon éducation.

Je me vois bien sortir du Détourneur de Temps et expliquer aux autres sorciers: me revoilà, j'ai tout foiré parce qu'au lieu de faire simplement la mission qu'on m'avait assignée, j'ai aussi voulu sauver ma mère.

Sans parler et la tête légèrement ailleurs, nous nous éloignons de la boutique de tatouage. A cet instant là, je ne sais pas que dans deux ans, elle reviendra et qu'Adel Iscarioth la recevra.

Finalement, je commence à me sentir oppressé et par regretter d'être là. Non seulement ça me fait mal au cœur de l'avoir près de moi et de ne pas pouvoir lui dire qui je suis et la prévenir tout simplement du danger qu'elle encourt, mais en plus, si mon entêtement fait aussi s'écrouler la mission... je suis dépité. Je voudrais ravoir 5 ans.

Malgré tout, je me force à avoir l'air tranquille. Je fais semblant de regarder les vitrines en balançant le sac dans ma main.


Hufflepuff
16 ans - 6ème année
"Arrivé depuis septembre,
vous me connaissez sous le patronyme: Caleb Sutham"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13639
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Mer 16 Jan 2008 - 12:47

Curieuses habitudes que celles-ci. Jamais encore je ne m'étais interrogée sur les coutumes des pays de l'est, de Durmstrang et de ses élèves. Je n'en avais jamais eu le temps ni l'envie, il fallait bien l'avouer. Je ne suis pas attirée par cette culture. Est-ce mal quand oon envisage des études de droit et de diplomatie magique? Sans doute.
Caleb avait la parole facile et assez de gouaille. Je ne savais pas trop pourquoi on s'était présentés, pourquoi on s'était suivis... et pourquoi il me portait mon paquet. A bien y réfléchir, cette rencontre me paraissait étrange à tous points de vues.

Les vitrines défilaient et une sorte de gène s'installa du côté d'Elinor. Fleury & Blott se présenta à leur vue et Eli sentit poindre en elle une envie. Elle fit signe à Caleb de la suivre et pénétra dans la fameuse librairie.

Elle avait envie d'acheter un livre de contes pour enfants. C'était ridicule. Noah n'avait que trois mois après tout. Mais il y avait tout un tas de choses concernant son fils pour lesquelles elle était toujours en avance. Concernant les contes, elle avait déjà acheté un livre de contes moldus. Faire comprendre à son fils qu'il avait à la fois des racines moldues et sorcières était une chose qui lui tenait à coeur.

- Je vais au rayon enfant. Tu veux venir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah de Lansley
Personnage du futur
avatar

Nombre de messages : 166
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12016
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Jeu 17 Jan 2008 - 17:01

Je pousse la porte de Fleury&Bott et laisse Elinor s'y engouffrer. Un livre de contes pour enfants. Mon vieux livre à la couverture toute cornée, lu et relu des centaines de milliers de fois. Celui sur lequel j'ai appris à reconnaître les lettres? Non. Serait-ce ici, déjà?

Mon avidité à découvrir des bribes d'instants où je n'étais pas là quand ma mère les a vécu est ranimée. Je la suis silencieusement et n'ose toujours pas formuler d'autres questions tant j'ai peur de faire une gaffe. Il faut peut-être me résoudre à remettre à une autre fois cette entrevue. Si tel est cas, je dois aussi créer l'opportunité.

Les livres dansent et virevoltent dans la librairie. Certains crépitent, d'autres chantent ou bougent seuls pour se ranger d'une étagère à l'autre. Dans le fond de la boutique, un écrivain que je ne connais pas fait des dédicaces à quelques lecteurs en admiration devant lui. D'après la population qui peuple la longue file d'attente (ces lecteurs sont vieux, leurs visages ternes et cireux, leurs robes vieillottes et poudreuses), il ne peut s'agir d'un vieux Mage scientifique, peut-être un astrologue ou un alchimiste de renom.

Je rejoins Elinor sans moi-même scruter les rayonnages. Je n'ose plus trop la regarder, je fais semblant de m'intéresser aux livres pour enfants, en attendant qu'elle trouve son bonheur.

Au bout d'un moment, je me tourne vers elle et je lui souris sincèrement:

- Tu as le droit de venir à Poudlard malgré ton enfant? Je te demande ça pour savoir si tu viendrais pour mon anniversaire... c'est le 24 janvier. Je me dis que cela te fera peut-être une sortie... depuis quand n'es-tu pas sortie le soir pour faire un peu la fête avec tes amis? Ils ne te manquent pas?


Hufflepuff
16 ans - 6ème année
"Arrivé depuis septembre,
vous me connaissez sous le patronyme: Caleb Sutham"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elinor Redgrave
Elève modèle
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13639
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Sam 26 Jan 2008 - 14:31

C'est bizarre comme question... Et comme proposition aussi. Il me connaît à peine et il se soucie de mon bien être?

Mais la bizarrerie céda la place à quelques souvenirs assez embarrassants. Lorsqu'elle apprit qu'elle était enceinte, Elinor se rendit le jour qui suivit dans le bureau de Dumbledore. Elle sentait que les conseils de ce vieux sage ne seraient pas de trop pour l'aider à surmonter l'épreuve qui l'attendait. Manque de bol, le futur nouveau Directeur, Rosemont était là. Aussi, lorsque Dumbledore l'invita à parler, Elinor regretta aussitôt d'être venue.
Si ele vieux comprenait à peu près l'état dans lequel elle se trouvait, il laissa à Rosemont le soin de décider de son sort et il lui demanda de prendre une année loin de Poudlard avant d'entrer en septième année... avec interdiction bien sûr de remettre les pieds au château entre temps.

Dans ses mains, Elinor serra le petit livre qu'elle avait choisi et se laissa gagner par l'envie de revoir le château.

- Logiquement, je ne peux pas venir. Mais... je suppose qu'un peu de polynectar pourrait faire l'affaire. Et puis... ça fait tellement longtemps que je n'ai pas touché à mon chaudron...

L'envie de faire une potion était presque plus forte que de faire la fête... Mais d'un autre côté... Mais il faut savoir raison mettre de côté quand on a dix-sept ans. C'est toujours mieux de faire la fête que de s'enfermer dans une salle de potion.

- C'est très gentil à toi de m'inviter. Je suppose que mon père sera ravi de garder le petit. Tu es étrange Caleb Sutham. Tu me connais à peine, tu prends soin de moi, tu m'invites à ton anniversaire et tu ne me connais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noah de Lansley
Personnage du futur
avatar

Nombre de messages : 166
Maison : Poufsouffle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 12016
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   Mar 29 Jan 2008 - 12:56

Elle a l’air tellement étonné quand elle me répond, que je crains d’avoir dit ou fait une bourde. Je crois seulement qu’elle n’a décidément pas l’habitude d’avoir une vie sociale mûrie de son pouvoir délassant.

Quand il me parlait d’elle, papa me disait qu’elle avait toujours été solitaire. Plus mature que les gens de son âge, elle ne se satisfaisait pas de la compagnie de ceux qui ne gagnaient pas son estime par d’insupportables qualités intellectuelles. Je me fis taper sur les doigts au sens propre du terme et pour la première fois de ma vie quand je remplaçai le mot "intellectuelles" par "soporifiques." Bien que cela fût qu’une plaisanterie, mon père ne supportait qu’on dise du mal d’Elinor – il était le seul à avoir ce privilège – et même moi qui l’aimais infiniment plus qu’une mère pusse être aimé, je devais lui démontrer un respect æternam post mortem.

Machinalement, à l’évocation de ce souvenir, je me frotte la main droite sur laquelle la baguette de Sacha avait rudement achevé sa course pour me punir. Un seul coup qui m’ôta à jamais l’envie de me rire de ma mère pour quelque raison que ce fût.

Elle se laissa séduire par l’idée et mentionna un tour de passe-passe au Polynectar. C’est une donnée que j’ignorai. Je ne savais pas qu’elle était interdite à ce point d’approcher le château. C’était quoi ? Une pestiférée ?

Quelques bombabouses lancées incognito près du bureau du directeur, note-je en pense-bête afin de punir le méchant directeur.

Elle me dit que je suis étrange car je m’occupe d’elle. Un peu de désinvolture ne nous fera pas de mal. Je m’arrête de marcher et la regarde d’un air impérieux et faussement moqueur. J’ai l’impression d’être un acteur et d’avoir travaillé le levé de sourcil toute ma vie tellement l’expression me vient avec naturel insolent.

- Tu me sembles sympathique mais plutôt renfermée... sortir, contourner les règlements, faire des choses de ton âge ne devrait pas te faire de mal. Pendant que tout le monde essayera de fuir le Château, toi, tu tenteras d'y entrer... ça sera d'un snobisme! me ris-je.

- Et ce n’est pas être exceptionnellement attentif que d’avoir envie de faire connaissance avec les gens. C’est la vie: des rencontres opportunes et des moments volés. Je suis rien d’original, j’ai seize ans et je les vis. Je suis content que tu puisses venir.


Je vais devoir m’organiser un anniversaire vite fait, moi.


- Caleb Sutham, à Poudlard. En cas de hibou. On fera ça le vendredi soir secrètement, vers 21h quand tous les chats sont gris. Nous devons être prudents, la BRIME empêche toute tentative de rassemblement trivial depuis un mois. Ils ont leurs propres préfets.

Je lui tends son sac de pompons et fais quelques pas en arrière pour me détacher d’elle et la regarder dans son ensemble. Un sourire de frustration m’échappe mais je la salue avec déférence:

- Je compte sur toi... Je te dis à vendredi 25, Elinor Redgrave... je serai très vexé si tu ne viens pas. Apporte juste à boire. Pas de cadeau, je les perds tout le temps.


Hufflepuff
16 ans - 6ème année
"Arrivé depuis septembre,
vous me connaissez sous le patronyme: Caleb Sutham"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chemin de Traverse] Quelqu'un d'autre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: Londres et Chemin de Traverse-
Sauter vers: