Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les étincelles loufoque de Luna Lovegood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewana Lynch
Elève assidu
Ewana Lynch

Nombre de messages : 237
Age : 27
Maison : Serdaigle
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 13623
Date d'inscription : 18/03/2007

Les étincelles loufoque de Luna Lovegood Empty
MessageSujet: Les étincelles loufoque de Luna Lovegood   Les étincelles loufoque de Luna Lovegood EmptyJeu 13 Déc 2007 - 21:48

Les étincelles loufoque de Luna Lovegood Bannireoz4

& Les étincelles loufoque de Luna Lovegood.



Evanna Lynch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xMelanc0lie.skyblog.com
Luna Lovegood
Elève assidu
Luna Lovegood

Nombre de messages : 232
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14796
Date d'inscription : 23/02/2006

Les étincelles loufoque de Luna Lovegood Empty
MessageSujet: Re: Les étincelles loufoque de Luna Lovegood   Les étincelles loufoque de Luna Lovegood EmptyJeu 20 Déc 2007 - 18:28

Article du mois de Decembre: Les bizarres créatures à plumes de la volière…

star Le soleil se couche sur Poudlard, tirant à lui, sa douce couverture nocturne, et moi Luna Lovegood, je continue de rédiger avec attention, et sans faire trop de fautes, sur un papier jauni par le temps… Ah, non c’est juste le reflet de la lampe.

Zut ! Où en étais-je, ah oui, j’écris le nouvel article du journal de Poudlard. Je sais, en fixant la lueur de l’âtre dans ma salle commune, que beaucoup me traiteront de folles ou de Luna débile, et que ces flammes qui dansent ne seront bientôt plus que des rires sortis tout droit des lèvres frémissantes d’élèves en manque d’attention…

Mais ce que j’ai vu se devait d’être dit…

Un soir je montais à la volière. Je me cachais d’un Rusard haletant et d’une Miss Teigne la bouche pleine de croquettes pour poster une lettre importante qu’un oubli m’avait empêché de faire. Je pénétrais le domaine des hiboux endormis, sorte de tanière lugubre, où réveiller un hibou, revenait à subir une pluie de griffures si l’on ne venait pas sans offrir deux consommations minimums de pain d’épice.

Mais une fois arrivée tout en haut de l’escalier, une plume me fit glisser sur le parquet, et alors que je m’étalais de tout mon long sur le sol froid, ma tête, en se relevant, capta le spectacle que je tins absolument à vous révéler ici même.

Au milieu des hiboux endormis, m’apparaît une sombre cérémonie, celle d’un hibou qui ne sommeille pas, et qui au contraire remue rapidement, me laissant voir ensuite ses plumes se lever, comme s’il s’agissait d’un simple vêtement. Sous cette forme, se mit à apparaître une petite créature de très petite taille au corps fin et de couleur beige, ressemblant alors à un petit hamster… Il se met à regarder dans toutes les directions, avant de sortir une petite flûte de pan, et le son qui en sort fut le départ de l’apparition de plusieurs autres créatures. Le calme apparent changea légèrement, les créatures frôlèrent certains hiboux qui les chassèrent à coups d’ailes. Ils se ruèrent ensuite sur l’une des parois de la volière, puis dévoilèrent une cache secrète d’où ils en sortirent une dizaine de lettres, et se mirent à les lire ensemble, puis à les déchirer et à jeter les restes par la fenêtre. Toutes les lettres y passèrent une à une, puis ils reprirent leurs places vêtues de nouveau de leur peau de hibou, non sans auparavant s’être nourris de timbres…

Je me relevais maladroitement, et m’approchant d’eux, n’osant toutefois pas les titiller pour en savoir davantage, je déposais une lettre, l’accrochant à la patte d’un hibou endormi, puis parti sans demander mon reste. Ne sachant pas si mon abonnement à des vie et de la magie, allait arriver à destination.

Des recherches le lendemain à la bibliothèque de Poudlard ne m’apprirent rien de plus sur ses créatures visiblement inconnues, seul un court extrait d’un livre sur les créatures dreamagiques, m’apprirent que, ceux que l’on surnommait les « Skiboux » officiaient souvent chez les moldus et perturbaient ce qui s’appelait : le tri postaux.

Et maintenant en allant à la volière je me méfie des skiboux, et je laisse toujours sur ma table de nuit, une enveloppe, imbibée de colle, dans l’espoir que l’un d’eux s’y accroche et que je puisse enfin prouver leur existence… C’est la deuxième enveloppe que j’ai sur ma table de nuit, la première s’étant collé étonnamment aux doigts d’un élève, il n’a jamais vraiment su comment…

Alors que je repose ma plume, je sais que j’ai joué mon rôle d’informatrice et que beaucoup moins de lettres seront perdues dorénavant…


C’était Luna Lovegood.

Pour le journal de Poudlard.

Ci-joint un croquis d'un Skiboux.


Les étincelles loufoque de Luna Lovegood Cadeaulq5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les étincelles loufoque de Luna Lovegood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Le Journal de Poudlard-
Sauter vers: