Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Cohen
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 46
Maison : Gryffondor
Année : 7e année
Gain de Gallions : 11355
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Mer 12 Déc 2007 - 19:00

Ce matin-là, Alex s'était réveillé avec une étrange douleur dans le coin inférieur droit de sa bouche. Ce ne fut que lorsqu'il déjeuna ce matin-là qu'il se rendit compte que c'était peut-être ses dents de sagesse qui poussaient et il en eut la confirmation en se brossant les dents, lorsqu'il avait recraché l'habituelle mousse qui était devenue rosée, voire même rouge. Et sa pensée en voyant cela fut :

*Ben tiens. La pâte à dent s'harmonise aux Gryffondor.*

Bon je vous l'accorde : ce n'était pas très brillant comme pensée, mais quand même. Avez-vous tous des pensées cohérentes et intelligentes le matin, vous ? Non hein ? Ben Alex n'échappait pas à la règle. >.< Donc les dents brossées, Alex se souvint d'une chose : les enfants, quant leurs dents perçaient, que faisaient-ils ? Ben ils mordaient dans quelque chose, pardi ! Ou ils mettaient de l'oragel sur les gencives sensibles… scratch Mais bon ! Alex n'avait pas d'oragel sous la main, alors… Il allait se contenter de mordre dans quelque chose ! Dommage… Sad Il venait tout juste de se brosser les dents. Sortant donc de la salle commune, le Gryffondor prit le chemin des cuisines.

S'il savait où elles étaient ? Mais bien sûr ! Roh… VoV En six années à Poudlard (l'année en cours étant exclue), on commençait à connaître plusieurs coins et recoins de Poudlard. Comme la salle sur demande, ou la salle de bains des préfets, ou les passages secrets permettant de gagner un temps précieux. Surtout lorsqu'on se réveillait cinq minutes avant un cours de potions, suite à une autre nuit blanche passée à ressasser moult pensées confuses et confusantes, confusantes, vivi ! Vous avez fini de vous plaindre de mes néologismes ? que le professeur qui enseignait cette matière était notre directeur de maison et que le-dit cours de potions se retrouvait carrément à l'opposé de la tour des Gryffondor qui, soit dit en passant, se retrouvait elle au septième étage. Réunissez tout ça et bénissez les passages secrets qui vous permettent d'arriver quand même pile poil à l'heure sur la montre en retard de cinq minutes de notre cher Alex – quand il en portait une. XD

Et puis d'abord, ce n'était pas trop dans ses principes de porter une montre, puisqu'Alex était de ceux qui croyaient qu'en porter une revenait à être esclave du temps. En effet, les gens avaient tendance à se stresser pour un rien dès que leur poignet était prisonnier de cet instrument. Et Alex n'approuvait pas du tout. Mad Oh ça non. En fait, il n'accepterait jamais d'être l'esclave de quelqu'un ou de quelque chose. Voilà pourquoi sa montre notait un certain retard qui allait en grandissant. Parait que c'est le signe qu'il faut changer de pile. XD Notez à quel point ça lui passait six pieds au-dessus de la tête. Et non pas six pieds sous terre. >.<

Alex se dirigeait donc vers les cuisines, avançant nonchalamment et les mains dans les poches de son jean usé, la tête suivant le rythme de beat box qu'il s'improvisait, le regard vague derrière ses lunettes. De ce fait, les tresses qui agrémentaient son couvre-chef du jour (mais vi une tuque ! Rolling Eyes C'était qu'il pouvait faire froid dans les sous-sol… Pauvres Poufsouffle, quand même. Et pauvres Serpentard surtout…) remuaient au rythme de ses hochements de tête. Il s'arrêta alors devant le fameux tableau montrant une énorme coup de fruits et chatouilla distraitement une poire qui se mit à se trémousser et à éclater de rire juste avant de se transformer en une poignée de porte. Un sourire amusé se dessina sur les lèvres d'Alex. Il avait toujours trouvé comique cette petite poire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fidelitas.realbb.net/index.htm
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12878
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Jeu 13 Déc 2007 - 18:55

Sur la porte, se dessinait une poignée. Derrière la porte, se trouvaient les cuisines. Dans les cuisines, se trouvait... Mélusine McEwan...
Mélusine en pleine discussion avec son elfe de maison préféré, Hippy. Oui. Mélusine connaissait les elfes de maison. Bon, c'est sûr, avec une collègue de dortoir aussi frappa-dingue de ces petites créatures que l'était Hermione, rien de bien étonnant. Mais, il faut dire aussi (pour ceux qui l'ignoraient encore... -qui, honnêtement, qui ignorait que Mélusine McEwan était un ventre sur pattes?-) que la jeune fille passait incontestablement plus de temps dans les cuisines qu'à la bibliothèque. N'empêche, passer du temps en cuisine, ça créait des liens. On ne pouvait pas en dire autant de la bibliothèque où le seul lien qu'on pouvait espérer créer était une relation haineuse avec Irma Pince (sauf si, bien sûr, on considérait les livres comme des êtres vivants, qu'on partait dans le trip qu'on apprenait à les connaître en les lisant et tout le patata et autre folie de toujours-la-même-Hermione).
Bref.

En pleine discussion donc.
Et Hippy qui maintenait que, non, le jus de citrouille, ça n'allait définitivement pas avec le coulis de kappa (il faudrait qu'elle en parle avec le petit schtroumph Derek au détour d'un couloir). Et Zyn de renchérir que si, et même que, si on rajoutait un peu de jus de groseille, c'était tout simplement divin. A condition, bien sûr, d'avoir fait revenir les groseilles dans un chaudron en étain. Et l'elfe de la regarder comme si elle s'était soudain transformée en yéti à poil court...(vouais, celui-là, il en avait qu'un)...
(Lex, jsuis désolée, j'ai eu une journée de fou, j'ai fait que bosser... je crois que je craque un chouïa... hein que tu m'en veux pô?)

Discussion passionante donc... Discussion qui suscitait tellement son attention qu'elle n'entendit pas la porte s'ouvrir, pas plus que les quelques pas que dût faire le jeune homme pour pénétrer dans la cuisine.
Ce n'est qu'en voyant la moitié des elfes se jeter les uns sur les autres pour arriver le premier vers la porte
('Monsieur Lyx,! Monsieur Lyx!'... pauvres elfes, ils n'étaient jamais parvenus à retenir un autre surnom que celui-ci, gracieuseté de McEwan la rouge) que Mélusine daigna perdre le fil de la conversation pour se tourner vers la source de cette agitation.
Maître Lyx... Euh... Lex...

Grand sourire sur la face de Zyn. Son presque-frère-forever-et-à-tout-jamais.


"Les grands estomacs se rencontrent, on dirait..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Alex Cohen
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 46
Maison : Gryffondor
Année : 7e année
Gain de Gallions : 11355
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Ven 14 Déc 2007 - 0:27

Et le sourire amusé se fit franchement heureux. Il en oublia presque sa gencive sensible et tout le tralala. Alex pénétra dans les cuisines et se fraya sans trop de mal un chemin vers Mélusine qu'il serra fort, fort dans ses bras, comme si c'était la première fois qu'il la voyait. Comme de fait, c'était la première fois qu'il la voyait… depuis qu'il avait dix-huit ans. En effet, aujourd'hui était l'anniversaire de ce cher Alex.

« Grands estomacs, j'sais pas. Mais gencive sensible, possible. Le Deneb» déclara-t-il en relâchant sa presque-petite-sœur-à-la-vie-à-la-mort.

Un petit elfe tira alors sur le pantalon du Gryffondor. (Bah vi ! >.< il était tellement petit et Alex était si grand !)


« Monsieur Lyx ! Monsieur Lyx ! Que puis-je vous servir ?»

Arf. LA question. Zyn était là. Donc jus de citrouille. Mais Alex préférait le chocolat. Donc chocolat chaud. Zyn allait lui envoyer des boutades sur son choix. Donc jus de citrouille. Oui, mais c'était son anniversaire, alors il devait se faire plaisir (ses dents de sagesse le faisait déjà assez souffrir). Donc chocolat chaud. scratch Alex leva son regard gris-bleu vers la jeune fille. Puis il se rappela la raison du pourquoi du comment de sa présence dans les cuisines. Dans ce cas, il ferait mieux de prendre…

« Des bâtonnets de carottes, s'il vous plait, Hippy !» répondit Alex en observant Mélusine d'un regard taquin.

Le petit elfe acquiesça aussitôt et le Gryffondor posa son bras sur les épaules de sa condisciple afin de l'entraîner à l'écart, là où se dressaient une table et deux chaises. Un endroit qui serait fort romantique pour un autre garçon et une autre fille que nos deux comparses ici présents. Mais ce jour-là, c'était simplement le lieu propice pour deux bons amis de discuter et papoter.


« Allez viens par ici…»

Il fut alors tenté de lui tirer une chaise, de jouer les galants, mais il se rappela que Zyn n'aimait pas cela et que ce genre de comportements faits en toute innocence pour Alex pouvait entraîner une suite de malentendus qui pouvait aboutir, qu'on le veuille ou non, à une dispute. Une ombre noire passa dans les yeux d'Alex et son visage se fit soudain sombre. Mais pourquoi diable se rappelait-il ces douloureux moments en cet instant précis…?

*C'était de la faute aux hormones.* se répéta-t-il encore et encore à chaque fois qu'il se rappelait les premiers émois de son adolescence.

C'était dire que le Alex de treize, quatorze ans avait été très naïf et si immature. Peut-être au grand dam de Mélusine… Un sourire crispé se dessina alors sur ses lèvres.


« Alors ma belle, tu ne m'en veux pas ?»

Alex avait tenté de sortir une plaisanterie en référence à son choix de mets, mais il se rendit compte qu'en fait, ça pouvait tout aussi bien être en lien avec ce à quoi il pensait. Mais ça, Zyn ne pouvait pas le savoir. Si ? Le connaissait-elle donc si bien qu'elle pouvait aisément deviner ce à quoi il pouvait bien penser…?


Dernière édition par le Dim 6 Jan 2008 - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fidelitas.realbb.net/index.htm
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12878
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Dim 16 Déc 2007 - 12:33

hj1: Razz
hj2: Le Enki

C'était réconfortant d'avoir un frère, un ami, qu'on pouvait serrer dans ses bras sans se mettre à rougir, sans se brûler les joues. Il y avait Xaël. Et Jon maintenant. Et surtout, il y avait Alex. Alors, elle serra fort. parce qu'il n'y avait bien qu'avec un frère qu'on pouvait être aussi proche sans quiproquo.

"Gencives?"

Ce qui promettait d'être un discussion tout à fait palpitante sur la dichotomie entre l'estomac et la gensive fut brusquement interrompue (Merlin merci) par le bon sens de ce cher Hippy qui, lui, posait les VRAIES questions.

"Des bâtonnets de carotte? Mais où est passé ton savoir-vivre? Tu as oublié les sauces. Et la boisson... Pimpy?"[/i]

Un tout jeune elfe (pour savoir comment les elfes se reproduisent et donc, d'où venait ce tout jeune elfe, il est fortement conseillé de lire le précieux ouvrage disponible au BDE) s'approcha à petit pas précipité pour prendre la commande aussi longue et farfelue que pouvait l'être un petit déjeuner McEwanien, avant de se faire trainer par son-frère-pour-moitié-McEwan-moitié-Cohen dans un coin reculé (mais reluisant de propreté cela va sans dire, on était chez les maniaques du ménage quand même, n'en déplaise à Hermy).
Positionnement de la McEwan-pour-moitié-Cohen sur l'une des deux chaises. Elle ne nota rien de spécial à la situation. Du moins, pas de suite. Son esprit était uniquement centré sur les différents choix de mélange qui s'offraient à elle. Elle avait envie de quelque chose de plus... piquant ce matin. Gingembre? hmmmmm... moui, peut-être...

Elle ne nota rien de spécial, jusqu'au:


« Alors ma belle, tu ne m'en veux pas ?»

La jeune fille leva des yeux étonnés sur son Lex-à-elle:

"Euh..."

A sauter du doxy au dragon, il lui avait fait louper une étape... Lui en vouloir?
Qu'est-ce qui provoqua le retour en arrière? Un regard? Une attitude? Le petit rien dans l'air qui lui rappela ce matin-là...
Une ombre dans le regard, son attitude se crispa...
Deux adolescents en mal de vivre... Voilà ce qu'ils avaient été...


"Lex... non.." marmonna-t'elle, sourire envolé...

Tout en sachant bien qu'il était trop tard...
C'était une blessure qui s'était refermée sans cicratiser... Le mal était toujours là.. Bien au chaud... Qui réveillait la douleur dès qu'on y mettait le doigt dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Alex Cohen
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 46
Maison : Gryffondor
Année : 7e année
Gain de Gallions : 11355
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Lun 17 Déc 2007 - 18:25

Flash-Back


Noël 2003

Il en avait fallu des hiboux envoyés pour essayer de convaincre Eleonore Duncan de laisser son fils passer Noël chez les McEwan. Il en avait fallu des promesses, des jurements d'amour inconditionnel et des supplications. Mais Alex avait fini par conclure un arrangement avec sa mère : il passait le réveillon avec sa parenté du côté maternel et il pourrait partir le 25 au soir pour trois jours chez les McEwan, faisant pratiquement partie de la famille. C'était tout juste s'il n'avait pas sa chambre attitrée dans le petit appartement de Mélusine et de Gwen. Pour les remercier de leur chaleureuse invitation, (il connaissait que trop bien leur situation précaire) Alex avait passé les quelques jours du début des vacances sur le Chemin de Traverse, plus précisément dans le magasin d'accessoires de Quidditch, à la recherche d'un cadeau qui pourrait faire plaisir à sa Zyn.

Euh… Mouais bon… Un Cognard d'entraînement, ce n'était franchement pas l'idéal, mais Alex avait le sentiment que si ça ne pourrait pas plaire à Gwen, il en serait tout autrement pour Mélusine. C'est pourquoi, à la dernière minute comme toujours, Alex acheta son cadeau et alla rejoindre McEwan la mère devant la boutique de Fleury et Bott. Bien sûr, son ex-belle-mère fut curieuse de savoir ce qu'il avait acheté, mais il tint bon. Il supporta en grimaçant la désagréable épreuve du Transplanage d'escorte et en conclut qu'il préférait nettement le balai. C'est peut-être pour ça qu'il échouera son test de Transplanage quelques années plus tard…

Dans un pop, Gwen et Alex apparurent dans la cuisine de l'appartement McEwanien. Ce que le Gryffondor pouvait apprécier la simplicité et la chaleur que l'habitation pouvait dégager…!


Fin du flash-back


Les coudes sur la table, Alex ramena ses mains croisées devant sa bouche et observa attentivement sa-Zyn-à-lui pendant qu'elle hésitait. Il la vit changer d'expression et une lueur triste éclaira son regard. Non… Il n'avait pas voulu provoquer en elle quelque chose d'aussi inutile que douloureux. Ça n'avait guère été là son intention par sa plaisanterie. Mais peut-être que son subconscient le voulait, lui…

Mais alors que faire ? Continuer la conversation comme si ça avait vraiment été une plaisanterie ? Ou reparler (parler, il ne savait plus… d'ailleurs, en avait-il vraiment reparlé ? ou avaient-ils laissé le temps faire son œuvre ?) de
ça ? Et comme il n'avait pas envie de se confronter aux yeux baignés de larmes de son amie, -leur couleur océan ne voulait pas dire qu'ils devaient bien porter leur nom, - il opta pour la solution la plus facile, parce qu'il était paresseux. Et puis… C'était son anniversaire.

« Tu sais quel jour on est ?» demanda-t-il posément, quasi… sérieusement ?

Mais où était l'espièglerie qui lui était si caractéristique ? Un Alex sérieux ? On aura tout vu ! Ce n'était pas pour rien que le Choixpeau avait préféré l'envoyer à Gryffondor, plutôt qu'à Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fidelitas.realbb.net/index.htm
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12878
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Mar 18 Déc 2007 - 16:47

___Flash back___
Noël 2003
12 rue Day Llewellyn



Le monde était beau.
Lex viendrait passer Noël avec elles. C'était presque un cadeau de Noël en soi. Bon, elle ne l'aurait pour elle que le 25 au soir, mais ça n'était pas ce genre de petit détail qui allait assombrir la mine de Mélusine.
Dans le petit salon décorée à profusion par quelqu'un qui méritait certainement un prix (oui, elle-même), la toute jeune fille tournait en rond... C'était l'heure, là, non? Tellement de gens voulaient revenir en arrière sur leurs actions... eh bien, elle, elle aurait plutôt aimé avoir un avanceur de temps... C'était tellement plus utile... Non seulement on arrivait plus vite aux trucs vraiment sympas, mais en plus, on pouvait zapper les machins vraiment nuls (genre le cours de Potions de Rogue ou la séance range-ta-chambre-Zyn-s'il-te-plait).
Au lieu de ça, elle était là à attendre. Attendre. Et encore attendre. Inutile de préciser qu'elle n'aimait pas particulièrement ça.


"Leeeeeeeeeeeeeeeeex!"

Il y avait différentes versions du même Leeeeeeeeeeeeeeeeex! Celui-ci entrait dans la catégorie "folle de joie".
Bon. Avouons. Ca n'était pas la simple vue d'Alex qui la mettait dans cet état. Ils s'étaient promis une soirée de fous, après s'être assurés que les "parents" étaient trop occupés pour se soucier d'eux-mêmes. Après tout, même si leur séparation remontait à plusieurs années, ils entretenaient encore des relations très amicales et passaient des heures à discuter? Peut-être qu'avec un peu de persuasion, elle et Lex réussirait à les convaincre de partir faire un tour en ville. Ils pouvaient bien s'occuper d'eux-mêmes sans souci... Ils étaient grands maintenant. Ils avaient presque vingt-huit ans à eux deux.
Mais en attendant cet heureux temps, il fallait faire comme si. Rester avec Maman McEwan et être tout-sourire-petit-ange.
On s'assoit donc devant le sapin, autour de la grande table en chêne, devant un chocolat fumant (chocolat-jus-de-citrouille-cannelle, Zyn était moins extrême à cette époque lointaine... c'était juste le begining), à rire et à chanter "Petit Sorcier Noël" et autre du même genre... Jusqu'à ce que....

Jusqu'à ce que les flammes de la cheminée se teinte de vert, que Lex, Zyn et Gwen crient respectivement "Papaaaaaaaaaaaa", "Maaaaaaaaaaaaaaaaaaaac" et "Marc!", que tous se jettent les uns sur les autres, pire que les supporters des harpies lors de leur dernière victoire et que, pour finir, les deux jeunes adolescents finissent pas échanger un regard complice avant de se faufiler en douce jusqu'à la chambre de Zyn.


___Fin du flash-back___




S'efforçant d'envoyer valser au loin des pensées pas vraiment gaies qu'elle évitait d'habitude de ressasser (sous peine, pour les dites pensées de se voir renvoyer d'où elles venaient à grands coups de batte -mentaux, les coups de batte-). Seulement, Zyn n'avait jamais été une pro du Quidditch mental. Et elle avait beau se tortiller les muscles cervicaux dans tous les sens, ça ne voulait pas partir. Bouh.

Mais Merlin bénirait très certainement les amis-presque-frères-à-elle-rien-qu'à-elle qui faisait des tentatives pour la sortir du noir.

Quel jour on était?
Euh...


"Dimanche?"

Ca c'était de la question!

"Ouaip. On DOIT être dimanche. Un, on a pas cours, et deux... euh... on n'a pas cours... Ah... Et j'ai pas de retenue ce soir."

Curieuse question.
Vraiment curieuse. Pour bien enfoncer le clou sur le fait que, décidément, vrai McEwan ou pseudo McEwan, ils étaient tous fous dans la famille, elle insista bien:


"Dimanche... Dimanche 4 novembre....
Et bouse.............
J'ai encore oublié..."


Le souvenir pour l'instant remisé au fond du chaudron, Zynretrouva un semblant de sourire, se leva, fit le tour de la table:

"Leeeeeeeeeeeeeeeeeeex! Bon anniversaire..........! T'es un vieux mon gars!"

Braves petits elfes toujours attentifs au moindre détails... Un petit regard de la jeune fille et ils étaient déjà troi à accourir avec un gâteau sur lequel un quatrième elfe (Hippy en l'occurence) tentait d'ajuster maladroitement quelques bougies blanches...

"Bonaniversaire-Lyx Cohen-monsieur..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Alex Cohen
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 46
Maison : Gryffondor
Année : 7e année
Gain de Gallions : 11355
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Mer 19 Déc 2007 - 2:44

Flash-back





Assis dans le salon des McEwan, Zyn et Alex ne cessaient de s'échanger des regards complices, leur verre de chocolat fumant à la main, vidé dès les premières minutes. Enfin… Pour Alex, en bon amateur de chocolat qu'il était. C'était qu'il avait hâte de se retrouver seul à seule avec sa Zyn-rien-qu'à-lui pour lui donner son super-cadeau-avadakedavrien-de-la-mort-qui-tuait-uh !-uh ! (et qui risquait fort bien d'être le cas si Gwen McEwan venait à savoir ce que contenait le paquet remuant qu'Alex tenait sur ses genoux). Durant tout le temps qu'avait duré l'attente de l'arrivée de son père, Alex avait tâché de conserver l'air le plus innocent qui soit… ce qui, entre vous et moi, ne pouvait faire qu'attiser les inquiétudes de Gwen. Et même que Cohen fils tâchait de suivre maladroitement les paroles des chansons de Noël de sa voix qui muait (puberté oblige). Inutile de vous dire qu'en un autre temps et en présence de d'autres personnes, il ne se serait guère aventuré à laisser entendre sa voix qui lui faisait honte, ces derniers temps. C'était d'ailleurs un peu pour ça qu'il était devenu si silencieux en classe depuis quelques semaines et qu'il s'attirait les regards plus que suspects de ses professeurs. En particulier Rogue, bien sûr !

Puis les flammes de la cheminée virèrent au vert émeraude. C'était le père Noël d'Alex qui arrivait !


« Papaaaaaaaaaaaa !» s'était-il exclamé en même temps que Zyn (et son Maaaaaaac !) et que Gwen (et son classique Mark). Après un dernier regard suspect de Gwen accompagné de celui du Médicomage Cohen, - car Alex n'avait pas quitté son précieux paquet lorsqu'il s'était levé pour accueillir son père, - et un dernier regard complice entre les deux frère et sœur-mais-on-s'en-fout-si-c'est-plus-le-cas-ils-le-seront-toujours-à-la-vie-à-la-mort-même-si-c'est-juste-de-coeur, ces derniers purent enfin prendre un congé plus ou moins autorisé.

Dans la chambre de Zyn, Alex prit soin de bien refermer la porte derrière lui, avant de présenter son paquet plus ou moins bien emballé (il l'avait acheté le jour même, je vous le rappelle) à sa cadette.


« C'est… c'est pour toi.»
dit-il un peu timidement, et maladroitement.

Et si elle n'aimait pas ça ? Et si elle le laissait tomber ? Ah non ! Il ne fallait pas ! Si ça arrivait, elle risquait de détruire une partie de sa chambre ! Qui savait quels dégâts un Cognard d'entraînement pouvait-il bien causer s'il était relâché à l'intérieur ? Anxieusement, Alex observa Zyn déchirer le papier kraft, ouvrir la boîte… Mais c'était qu'elle le faisait exprès ! La coquine conservait l'expression la plus impassible du registre mcewanien. Il allait l'étriper !


*Mais réagis, nom d'une crotte de doxy confite !*

Fin du flash-back


Avoir su, il aurait préféré que Zyn ne réagisse pas. Avoir su, il aurait préféré qu'elle lançât son cadeau par la fenêtre et il se serait fait un plaisir de l'ouvrir, malgré la tempête de neige, malgré le risque de blesser un passant. Mais quelle idée aussi d'avoir choisi un tel cadeau…

Et dire qu'aujourd'hui était encore un jour où il fallait s'échanger des cadeaux… Alex méritait bien en fin de compte la douleur aux gencives occasionnés par ses dents de sagesse. Et pour la peine, il croqua férocement (?) dans un bâtonnet de carotte, son regard gris-bleu soudain plus sombre qu'à l'accoutumée. Mais où était passé sa chaleur ? Et puis il pensa :


*Si elle ne s'en souvient pas, ce n'est pas plus mal, en fin de compte…*

Mais voilà, la Zyn finit par s'en souvenir et elle fit le tour de la table pour lui souhaiter un joyeux anniversaire en bonne et due forme. Et pourtant, Alex ne put s'empêcher de lui sourire avec chaleur, les yeux arrivant même à suivre. C'était qu'elle était marrante, avec son petit air dépité, la=presque-sœur-pour-toujours-et-à-jamais.

« Bah, c'est pas plus mal, en fait,» répondit-il en grimaçant. « Du coup, j'suis majeur partout ! Hé ! Hé !»

Et il eut même droit au gâteau ! Au chocolat, miam !

Décidément, au diable le brossage de dents ! Et puis le gâteau avait l'air tellement appétissant… Alex ne pouvait pas dire non ! En fait, il n'avait jamais vraiment pu dire non à de la nourriture, à bien y réfléchir… Il observa pendant un instant les flammes vacillantes des chandelles, puis ferma les yeux, le temps de faire un vœu.


*Je souhaite que Zyn n'ait plus mal à cause de moi.*

Et d'un souffle, il éteignit toutes les chandelles. Un elfe lui tendit un couteau et Alex le planta dans le gâteau pour servir les parts. Une pour lui et une pour Zyn. Miam ! Un délice ! Et c'est pourquoi que ce fut la bouche pleine qu'Alex tenta de dire ce qui suit :

« 'a'an, elle 'a en'oyé un hi'ou.»

Puis, se rendant compte qu'il était en train de dire n'importe quoi, il prit la peine d'avaler sa bouchée et reprit.

« Maman, elle m'a envoyé un hibou. Elle m'offre de l'argent pour un voyage de la durée que je veux et où je veux.»

La pauvre Eleonore Duncan avait un sentiment de culpabilité envers son fils qu'elle ne voyait que deux fois l'an, aux vacances de Noël et à celles de Pâques. Histoire de se faire pardonner, elle lui avait offert ce cadeau plus que généreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fidelitas.realbb.net/index.htm
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12878
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Mer 19 Déc 2007 - 17:43

___Flash Back___

Avec un immense sourire aux lèvres, Zyn referma la porte de sa sacro-sainte chambre. Du rouge, de l'or et un peu de vert (les affiches des Harpies, fanatisme oblige). Des bougies partout. deux ou trois traces d'explosion. Des plumes de hibou. Un pichet de jus de citrouille sur la table de nuit... Quelques vieux mini-balais volants qui avaient tout juste la force de se soulever du sol.

Et deux gamins-ados-presque-frère-et-soeur-pour-la-vie-parce-que-rien-ne-pourrait-les-séparer confortablement installés sur le grand lit.
Difficile de faire l'innocente. Elle l'avait vu depuis le début le paquet que Lex portait. Le paquet qui bougeait. Le paquet que sa mère regardait de travers. et pendant tout le temps où ils avaient chanté, bu et ri, elle, elle n'était concentrée que sur ce fameux paquet.
Elle ne se jeta pas dessus. Elle avait attendu suffisament longtemps pour se maitriser. Ele prit donc le cadeau, presque délicatement, l'ouvrit... et ne dit rien.
Il y a de ces moments où les mots sont de trop, où ils restent bloqués, là, quelque part entre le coeur et la bouche. Et ils paralysent tout.

Un cognard. Un authentique cognard d'entraînement. Un vrai de vrai qui tape partout. Le maintenant à deux mains, elle leva lentement les yeux. Enfin.


"Lex."

Ton posé qui l'étonnait elle-même.
Puis le barrage céda et:


"Yaaaaaaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!"


Le calme avant la tempête.
Il était trop génial son Lex-à-elle-rien-qu'à-elle. Pour preuve elle lui sauta dessus, lachant le cognard qui partit vadrouiller dans la chambre, saluant au passage Gwenog Jones d'un peu plus près, les faisant tomber du lit et rouler à terre.


___Fin du Flash-Back




Dégustant allègrement sa propre part de gâteau -Merlin bénisse les elfes de maison-, Mélusine songea que, décidément, elle adorait Lex. Comme ça. Sans raison.
C'était ça le bonheur. Un ami-plus-mieux-bien-qu'un-ami-plus-mieux-bien-qu'un-frère. Un bon gâteau.
Un ami qui baragouine dans un langage qui le fait régresser dix-sept ans en arrière. Un éclat de rire. De l'enthousiasme.


"Comchaichtrochénial...!"

Ah. Ils faisaient la paire tous les deux. Attendre d'avoir fini sa bouche pour éclater de rire. Ne pas passer pour un troll... Quoi qu'Alex, ça n'était pas vraiment le problème. A eux deux, ils remportaient les championats du monde de troll haut-la-main...

"Comme c'est trop génial... Et... et tu penses aller où...?"

'Et avec qui?'

Elle n'oserait pas poser la question. Peut-être un reste du malaise récent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Alex Cohen
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 46
Maison : Gryffondor
Année : 7e année
Gain de Gallions : 11355
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Jeu 20 Déc 2007 - 3:55

Flash Back


Bading ! Badang ! Bading ! Bading ! Badang !

Bon. Zyn avait lâché le Cognard. Mais pas pour les raisons qu'Alex s'imaginait. Et puis elle lui avait sauté dessus, l'écrasant de tout son poids.

Bading ! Badang ! Encore. Mais cette fois-ci, ce n'était pas le bruit que faisait le Cognard, non ! C'était le bruit de deux corps qui tombaient, attirés par la gravité et poussés par McEwan la rouge ! Forcément… Zyn avait presque fini sa croissance alors qu'Alex l'entamait à peine; elle était donc plus grande que lui d'une bonne tête. Et le poids suivait. C'était d'ailleurs un sujet de taquinerie entre eux.


« Mais c'est pas possible être aussi squelettique que toi ! T'as qu'la peau sur les os !»
« Mais c'est pas possible être aussi énorme que toi ! On dirait un éléphant !»

Et Alex la serra fort contre lui.
Et il éclata de rire !


« Zyn ! Ta chambre !» parvint-il à articuler entre deux éclats de rire.

C'était vrai, quoi ! Le Cognard continuait son travail de destruction sur le mobilier de la petite chambre. Il fallait faire quelque chose ! Et puis si les parents débarquaient et qu'ils voyaient la situation ? L'adolescent serait dans la bouse, parce que ça aura été de sa faute, puisque c'était lui qui avait acheté le cadeau.


Fin du Flash Back


À bien y réfléchir, Alex avait été bien naïf dans toute cette histoire. S'il avait su…
S'il avait su, il aurait craint la réaction de la redoutable Zyn-la-terrible, bien plus que celle de Gwen et de Mark.
Ceteris paribus, Zyn et sa batte faisaient bien plus mal que deux hypothétiques semaines privées de sorties.

Et pourtant…
Et pourtant, Alexander Mark Cohen n'échangerait pour rien au monde sa-Mélusine-Mouna-Maëwen-Myrzam-McEwan-rien-qu'à-lui.

Portant à nouveau sa fourchette à sa bouche, Alex tenta d'afficher un sourire et son regard brilla d'une lueur purement joyeuse. La bouche pleine, il pouffa de rire suite au baragouinage de Zyn-sa-voisine. Ils avaient beau ne pas avoir les mêmes parents, ils faisaient les mêmes trolleries. Comme quoi être frère et sœur, ce n'était pas qu'une question de sang. Mais cette fois-ci, il y pensa à deux fois avant de répondre et il prit le soin de bien avaler sa bouchée.


« Je sais pas… Un peu partout. J'aimerais prendre une année sabbatique. Je veux voir du monde, d'autres peuples, d'autres façons de vivre, de penser…»

Il avait le regard lointain de ceux qui rêvent tout éveillés à des projets longtemps pensés, réfléchis. Et anticipant peut-être une future question, il ajouta, - pour lui-même ou pour Zyn, il ne savait pas :

« Ouais… si c'est pas l'année prochaine, ce sera l'autre d'après.»

En attendant, il demanderait au banquier de fiancé de sa mère de mettre l'argent à l'abri dans un de ces comptes moldus. Des placements, ou quelque chose comme ça. Eleonore en avait fait rapidement mention dans sa carte de vœux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fidelitas.realbb.net/index.htm
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12878
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Jeu 20 Déc 2007 - 9:27

___Flash-Back___

Roulé-boulé au bas du lit à se serrer comme deux petits fous. Ca n'était certainement pas la première fois et ça ne serait pas la dernière. Seulement...

Mélusine n'aurait pas si dire pourquoi, soudain, cette évidence la frappa de plein fouet. A ce moment précis. A cet endroit précis.
Elle était une fille.
Lex était un garçon.
Lex.
Le regard fixe. Les joues qui rougissent.
Lex.
Une impulsion qu'elle ne savait pas réprimer.


"Lex..."

Ca n'était pas sa voix. Trop altérée.
Elle la détestait cette voix. Cette voix. Ce ton.
Et elle détesta sentir ses yeux à elle rivés sur sa bouche à lui.
Et elle détesta entendre battre son cour plus vite qu'un bodhran* le soir de Beltane**.
Et elle détesta ce sentiment de se retrouver coincée à la page 94 des Sortilèges de l'amour*** de Virginia Nièze, emprunté à la bibliothèque de sa mère un soir d'ennui.
Seulement....
Seulement, elle avait envie de se pencher. De s'approcher. Doucement. Envie de poser sa bouche à elle sur ses lèvres à lui. Lentement.
C'était plus fort qu'elle.

Plus tard, elle se dirait peut-être qu'elle aurait dû réfléchir. Mais c'était toujours ainsi: agir d'abord, penser ensuite. Et puis, il y avait ce sentiment de puissance, de maîtrise à se retrouver en position dominante. Elle sur lui. Prisonnier. Alors, doucement, elle s'approcha.


___Fin du flash-back___




Tout en touillant précautionneusement son jus-de-citrouille-sirop-de-menthe-gingembre-fraises-séchées, Zyn observait Lex-son-frère-de-toujours-et-à-tout-jamais qui s'enthousiasmait comme elle avant une séance de Quidditch. Elle se souvenait qu'ils en avaient parlé tous les deux, de l'après-Poudlard, du monde qui s'ouvrirait à eux, de ce qu'ils allaient faire de tout ce temps mis à leur disposition. Il voyagerait, avait-il déclarer d'un ton solennel. Elle ferait du Quidditch, avait-elle répliqué, sans une nuance d'humour. Et ils se verraient tout le temps, tous les jours. Ils habiteraient à côté, ensemble peut-être, dans la maison de fou dont il rêvaient tous les deux...

Et Lex était le plus près de réaliser ses propres projets. Ca en aurait été un autre, n'importe quel autre ami, Zyn en aurait été jalouse... Partir, découvrir, ça avait de quoi faire rêver... Mais c'était Lex et elle se surprenait à afficher un immense sourire:


"Comme c'est trop génial!"

'Hmmmm... Tu te répètes là...'

Et alors? C'est vrai que c'était trop génial!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Alex Cohen
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 46
Maison : Gryffondor
Année : 7e année
Gain de Gallions : 11355
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Jeu 20 Déc 2007 - 10:11

Flash Back


Nom d'une bouse de dragon ! Zynelle s'en fichait ?!? Elle se fichait de savoir que sa chambre était en train de se faire massacrer par un Cognard furieux ? Et Alex, les mains toujours dans le dos de Zyn-la-pas-fine, avait les yeux rivés sur le Cognard qui… qui se dirigeait droit sur eux !?!?

« ZYN ! MAIS BOUSE, TASSE-TOI !» Et il la repoussa peut-être un peu trop violemment. Mais OSEF ! Y'avait un Cognard qui…

BADAAAAANG !

…venait de s'écraser là où la seconde d'avant, les deux amis s'étaient retrouvés allongés.

Quelle panique !

Et forcément… quand il y avait un trop plein d'adrénaline… Il fallait que ça sorte. Et peut-être pas nécessairement de la meilleure manière qui soit, ni même la plus intelligente.


« Mais t'es dingue ?!? Y'a un Cognard qui détruit la moitié de ta chambre et qui manque de nous scalper, et toi, tu… et toi, tu…»

Et elle quoi ?

« Oh et puis bouse !»

Il fallait qu'il se calme… Il fallait qu'il se calme… Il fallait qu'il se calme…

*Eh ! Cool, mec ! Reste cool ! Respire !*

Mouais. Mais pour ça, il devait sortir. Sans rien ajouter, il quitta la chambre de Zyn, s'emmitoufla dans sa cape et sortit dans le froid mordant de ce soir de décembre. Ce que ça pouvait faire du bien, du coup !

Fin du Flash Back


Il fallait parler d'avenir. Le passé était révolu. Il fallait vivre pour le futur et non pour le passé. Mais surtout, il fallait vivre le moment présent, pleinement, totalement.

Alex donna un léger coup de pied à Zyn-dans-les-cuisines, son regard pétillant de malice.


« Et toi, le Quidditch pour toujours et à jamais ?»

Mais oui, quoi ! C'était bien beau de parler de lui, mais Alex aimait bien entendre parler de Zyn aussi ! Et puis le mode raconte my life, ce n'était pas trop son fort. Il avait beau être un peu imbu de lui-même, cela ne voulait pas dire qu'il imposait à tous ses petites histoires. Et puis qui c'est que ça pourrait bien intéresser, hmm ? À part son reflet dans le miroir, Alex ne voyait pas.

« N'oublie pas que je veux des billets gratuits pour chacune de tes saisons !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fidelitas.realbb.net/index.htm
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12878
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Jeu 20 Déc 2007 - 16:46

___Flash-Back___
Salle commune des Gryffondor
Janvier 2004


De retour dans la salle commune après une séance de Quidditch amateur entre McEwan (les vrais McEwan, pas ce froussard de Cohen), Mélusine avait le moral dans les chaussettes. Elle avait beau faire semblant de prendre tout ça avec désinvolture, ça lui minait le moral aussi sûrement qu'une semaine de détention avec Rogue. Les vacances s'étaient achevées dans un fiasco monumental entre les tentatives de Gwen et de Marc de comprendre ce qui se passait entre les deux ex amis-à-la-vie-à-la-mort maintenant devenus des inconnus-ne-me-regarde-pas, le silence quasi-constant de Zyn et un temps qui oscillait entre le gris déprime et le noir cafard.

Salle commune donc. Pour la première fois en trois ans et demi, Mélusine était soulagée de la répartition des élèves en dortoirs mixtes. Elle n'avait plus qu'à éviter la salle commune et la table des Gryffy aux heures d'affluence et rester dans son coin pendant les cours, prenant une mine crispée dès qu'elle croisait monsieur-sans-coeur. Mais, ses plans ne marchaient pas toujours à merveille. Ce soir par exemple: elle avait voulu traîner un peu dans les couloirs mais avait dû prendre la fuite devant une Miss Teigne peu engageante. Résultat: affluence dans la salle commune.

Près de la cheminée, entouré d'un groupe de gars de troisième année, Môssieur Cohen mimait une scène, riant aux éclats. Mélusine n'en eut qu'un apperçu mais son sang ne fit qu'un tour (dans le sens contraire des aiguilles d'une montre en plus!). Il osait se moquer d'elle. Il osait raconter cette histoire. Il osait....:


"Coheeeeeeeeeeeeeeeeeen!"

Attaque de la caalerie mcewanienne.
Zyn lâcha son balai et se rua sur Cohen. Peu importe que la moitié de la salle commune soit en train de regarder...


"Comment tu oses...?
Espèce de troll....
Oh et puis, raaaaaaaaaaaaah"


Ras le choixpeau de se maîtriser. Elle avait une batte. Elle savait s'en servir. Et elle avait besoin de se défouler.
Déduction: sa batte à elle dans son nez à lui avec un crac particulièrement jouissif. Bien fait.


___Fin du Flash-Back___




Un échange de regards qui valait tout l'or du monde. Amis-à-la-vie-à-la-mort, en dépit des douleurs d'hier, ces douleurs qui cicatrisent pour peu qu'on les panse d'un peu d'amour.
Sourire complice.


"Le Quid... C'est mon seul amour..."

Au sens large du terme. Le sport. les balais. L'équipe. Les matches. Le prof.
Oups.
Rougeur diffuse. Il ne s'y tromperait pas. Elle n'avait jamais rien su cacher. Il faudrait qu'elle lui en parle. Un jour. Aujourd'hui? Peut-être pas. Demain. C'était tellement mieux demain.


"T'auras la place tout en haut en haut, au centre... A condition que t'aies un T-shirt "McEwan is the best".

Clin d'oeil amusé.
Elle savait qu'ils n'avaient pas besoin de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Alex Cohen
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 46
Maison : Gryffondor
Année : 7e année
Gain de Gallions : 11355
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Ven 21 Déc 2007 - 4:57

Flash Back


« Et puis là, il y a eu un gros… »

Hm ! Hmm ! Mauvaise idée de s’être installé de telle sorte qu’il avait l’entrée de la salle commune en plein dans son champ de vision. Du coup, il ne pouvait manquer l’arrivée si peu subtile de… de… elle, là. (Il ne savait plus comment l’appeler. « Zyn », il l’utilisait quand ils étaient frère-et-sœur-pour-toujours-à-la-vie-à-la-mort. Mais là… c’était disons mal barré pas mal. Et « McEwan »… Même pour parler de Mark Resnald, il n’utilisait pas son nom de famille. Alors pour elle… Ne restait donc plus que le simple « Mélusine.» Et encore…)

Et c’était ce qui entraîna l’interruption de son histoire. Son éclat de rire mourut dans le fond de sa gorge, son sourire se figea pour finir par s’effacer complètement. Et déjà, il n’entendait plus les questions pressantes de ses interlocuteurs.


« Et alors quoi ? »
« Un gros quoi ? »
« Mais vas-yyyyy ! Arrête ton cinémagik ! »
« Cohen ! Tu vas continuer ton histoire, oui ? »

En fait, la seule chose qu’Alex avait clairement entendu fut le tonitruant
« Coheeeeeeeeeeeeeeeeeen ! ». Si tonitruant fut ce cri qu’il fit se relever bons nombres de têtes curieuses parmi les Gryffondor regroupés dans la salle commune, car un tel boucan ne pouvait annoncer qu’une chose : une distraction bien méritée.

Alex pâlit.
Hm ! Hmm ! Le cri de guerre venait d’être lancé. Il pouvait s’attendre au meilleur comme au pire, mais surtout au pire. Et le plus étrange dans tout ça, c’était qu’il ne comprenait ABSOLUMENT PAS pourquoi Mélusine avait un tel plein de haine à son endroit.
Et comme elle ne semblait pas DU TOUT en état de lui expliquer le pourquoi du comment, Alex ne voyait qu’une solution : la fuite. Il plaqua ses deux mains sur l’accoudoir gauche de son fauteuil, se retourna vivement, fit remonter ses mains jusque sur le dossier et se mit à le grimper, histoire, peut-être, de se cacher derrière.

Qui a dit lâche ? J’vous retiens. Alex n’était pas lâche ! Il était juste… prudent ! Entre Mélusine-et-sa-batte et les moqueries, il choisissait les moqueries. Et de loin ! Histoire de préserver sa santé !

Donc Alex se retrouva derrière son fauteuil et il se mit à reculer, à reculer, à reculer, sans quitter des yeux la batte qui se rapprochait dangereusement. Mais voilà, la salle commune avait ses limites et le Gryffondor les rencontra beaucoup trop vite à son goût. Mais peut-être pas à celui de son attaquante.

Le fait était qu’une batte de Quidditch et un nez humain ne pouvaient pas faire bon ménage. C’était physique. Et bousement douloureux. En plus, ça saignait vachement. Portant la main à son nez, grimaçant de douleur, Alex lança la première chose qui lui vint à l’esprit.


« Bais t’es dingue ! On t’a jabais abbris qu’il de fallait bas frabber quelqu’un abec des ludettes ?»

Traduction : Mais t’es dingue ! On t’a jamais appris qu’il ne fallait pas frapper quelqu’un avec des lunettes ?

« Et buis d’abord, c’est quoi ton broblèbe ?»

Traduction : Et puis d’abord, c’est quoi ton problème ?

Nan mais c’était vrai quoi ! On n’avait pas idée d’attaquer les gens comme ça, sans raison ! Ou alors, s’il y en avait une, elle était bousement bien cachée et bousement pas évidente du tout aux yeux d’Alex. Ah ! Peut-être que la batteuse des Gryffondor avait juste envie de se défouler aussi… Mais ne venait-elle pas de le faire à son entraînement ? Mais même si c’était pour se défouler, m’sieur Cohen, ben ce n’était pas un punching ball. Hm ! Hmm ! Et puis si c’était pour être comme ça entre eux, eh bien ce le sera ! Non mais ! Fallait pas le chercher non plus !


*Tu veux avoir la guerre, McEwan ? Ben tu l’auras !*

Fin du Flash Back


Inconsciemment, Alex se mit à flatter son nez. Depuis ce soir de janvier, c’était devenu une sorte de tic, comme pour se rappeler de sa trollerie, de son immaturité, de son aveuglément. Et aussi de l’idiotie de toute cette histoire, car son nez en porterait à jamais la marque.

Ce n’était pas plus mal en fait.
Vraiment ?
Bah !

Qu’est-ce que ça pouvait faire de toute façon ? On ne pouvait pas vraiment retourner en arrière et changer tout ça, non ? Et puis pour retourner en arrière, il faudrait d’abord avoir des regrets. Alex n’était pas du genre à regretter. À avoir des remords, peut-être. Après tout, c’était à cause d’eux s’il se remémorait ainsi ces douloureux instants de son amitié avec Zyn-la-pas-tout-à-fait-sœur-mais-presque.


Il vaut mieux vivre
avec des remords
qu’avec des regrets.
[Francis Cabrel
Des grands hommes]


La légère et diffuse coloration qui recouvrit le visage de McEwan-la-rouge, Alex n’y avait pas vraiment fait attention. Chez elle, tout pouvait être source de rougissement. Alors il mit cela sur le compte du mot « amour, » à sa conception, plutôt qu’au sentiment en tant que tel.
Puis Alex sourit grandement.


« Celui que je t’avais fait pour me faire pardonner ? »

Autre clin d’œil amusé.
C’était fou comme Alex pouvait être perspicace pour certaines choses, et complètement aveugle et borné pour d’autres.


Dernière édition par le Dim 6 Jan 2008 - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fidelitas.realbb.net/index.htm
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12878
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Ven 28 Déc 2007 - 18:12

___Flash-back___

L'infime partie d'elle-même qui se souvenait très très très vaguement qu'un jour elle avait pu éprouver quelque chose qui n'était pas de la haine à l'égard de Cohen ressentit ce qui, en grossi deux cents cinquante milliards de fois, pouvait évoquer de la compassion, à le voir pâlir comme ça à sa seule vue. Mais tout le reste -à savoir les 99,9999999999999999999999% d'elle-même- était pour l'arboration (si, ça se disait!) d'un grand sourire narquois. Devant cette majorité écrasante, elle céda. Elle était en République avec elle-même après tout.

Et sentir sa batte à elle contre son nez à lui était tout à fait extraordinaire.


« Bais t’es dingue ! On t’a jabais abbris qu’il de fallait bas frabber quelqu’un abec des ludettes ?»

De mieux en mieux!
De narquois, son sourire passa à ouvertement moqueur. Merlin! Que ça faisait du bien!


"C'est pour ça que je te frappe avec une batte!"

Elle était vraiment en forme aujourd'hui. Vraiment en forme.

"Mon problème? C'est toi mon problème!
Et puis, depuis quand j'ai besoin d'vaoir un problème pour frapper les gens?"


Sa batte toujours à la main, avec le sentiment d'être investie d'une force merlinienne, Zyn jeta un coup d'oeil à l'auditoire de môssieur... Sourire narquois toujours présent? Bien.

"D'autres amateurs?"


___Fin du flash-back




C'était un tout autre sourire qu'arborait ce matin-là McEwan la rouge. Presque contrit. Ce tic qu'avait Lex. Presque sa marque de fabrique. C'était un peu de sa faute. Mais l'eau avait coulé sous les ponts et c'était devenu une taquinerie plus qu'un reproche constant.
Sourire amusé maintenant.


"Tu t'en rappelles...?"

En toute honnêteté, ça n'était pas le plus beau T-shirt du monde mais...

'Tu veux dire qu'il était laid, oui..'

Il était peut-être laid mais ça vait été le T-shirt préféré de la jeune fille pendant de nombreuses années. Malheureusement, il se voyait actuellement concurrencer par celui des Kestrels...

"McEwan est la meilleure... Or sur rouge... Tu sais que je l'ai encore... Il est au-dessus de mon lit dans le dortoir... Ca fait beaucoup rire Jazzy...
Le jour où on aura trouvé comment te faire monter chez les filles, tu pourras l'admirer..."


Parce qu'en dépit de toutes leurs astuces, on pouvait dire sans mentir que chaque tentative était un échec monumental...



Mon Lex... Tu me pardonnes mon retard? Hein, dis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Alex Cohen
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 46
Maison : Gryffondor
Année : 7e année
Gain de Gallions : 11355
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Dim 30 Déc 2007 - 2:38

Flash Back


Bon. Il n'y avait pas eu d'autres amateurs à proprement parlé, mais Mélusine s'était quand même débrouillée pour en trouver. Effet boule de neige, ce qui avait d'abord été une soirée tranquille de janvier avait bien vite dégénéré en bataille du siècle ! Ça avait terminé par l'intervention rapide du directeur des Gryffondor et une nuit passée à l'infirmerie pour réparer côtes fêlées et nez cassé. Mais voilà, un nez cassé ne revenait jamais complètement à sa position d'origine. Bien sûr, si le nez était fracturé sans intervention de la magie, alors il était possible qu'on n'y voit que du feu. Mais une batte de Quidditch était un objet magique : par conséquent, autant dire que le croup d'Alex était mort pour ce coup-là…

Si Alex Cohen et Mélusine McEwan avaient bien quelque chose en commun, c'était bien leur tête de mule. Et un certain orgueil, peut-être bien. Mais le pire dans tout ça, c'était qu'Alex n'avait AUCUNE espèce d'idée de la cause de tout ça ! Il avait beau se creuser les méninges, il ne trouvait pas ! Et pendant ce temps-là, le conflit s'éternisait…
et s'éternisait…
et s'éternisait…
et s'éternisait…

Il y avait des jours où Alex se disait que c'était franchement ridicule. Alors il tâchait de prendre son courage à deux mains, mais il finissait par se dégonfler lorsqu'il avait le malheur d'apercevoir Mélusine au détour d'un couloir. Alors il se contentait d'afficher un air maussade et errer sans but dans les couloirs. (C'était d'ailleurs à cette époque qu'il s'était mis à explorer le château et qu'il avait fini par découvrir un passage secret pour sortir du château sans se faire repérer. )

D'autres jours, une colère sans nom l'envahissait et il ne pouvait résister à la tentation de lancer des vacheries et des sarcasmes lorsqu'il voyait Mélusine. Mais il n'aurait osé parler dans son dos : c'était contre ses principes.

Oh bien sûr ! Les rumeurs n'avaient pas manqué de se répandre, prétextant la rupture de tous les espoirs rouge et or de voir se former un couple entre Alex et Mélusine. Lorsque cette idée grotesque finit par se rendre aux oreilles du Gryffondor, il avait commencé par la rejeter complètement. Mais la coquine était pernicieuse et elle s'insinuait de plus en plus souvent dans son esprit parti à la dérive. Et finalement, à force d'y réfléchir, une ébauche d'explication du problème commença à se dessiner.

Ce fut la première lettre.


Fin du Flash Back


S'il s'en rappelait ? Zyn rigolait, j'espère ! Bien sûr que Lex se rappelait de ce damné t-shirt qui était même pas beau en plus, mais qu'il avait réalisé avec amour malgré son manque total de talent artistique.

« Et comment !»

À cette époque, que n'aurait-il pas fait pour faire une tentative de réconciliation avec sa Zyn-pour-toujours ?

Et ça lui avait fait tellement plaisir…! Tellement que…


« On a dû le supporter pendant j'sais-pas-combien de temps ! Tu peux être sûre que je m'en souviens !»

Et Alex laissa échapper son rire grave, sa sorte de grand Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! qui le rendait reconnaissable entre tous.

Et elle l'avait encore ?!? Oui ! Il fallait qu'il voit ça ! Ma foi… Ce fut un vrai fou rire qui quitta à présent les lèvres de notre grand ami.


«Va falloir que j'vois ça !!» ne put-il s'empêcher de répéter. « Mais la prochaine fois, on laisse tomber la perruque et les bourrures : Poudlard ne peut pas se laisser berner aussi facilement.»

Le fou rire d'Alex le reprit alors. Et puis soudain, la douleur revint, là… Juste dans le coin inférieur droit… Le fou rire mourut, remplacé par un Humpf de douleur accompagné de sa main qui se plaquait sur sa joue droite.

Satanées dents de sagesse !


Dernière édition par le Dim 6 Jan 2008 - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fidelitas.realbb.net/index.htm
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12878
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Mer 2 Jan 2008 - 18:01

___Flash-Back___


Il y eut un jour. Il y eut une nuit. Puis plein d'autres jours et plein d'autres nuits.
Il y eut les cours où Mélusine broyait du noir toute seule, sans se l'avouer, pendant que ses coll!ègues la regardaient comme si elle avait la dragoncelle ou autre chose étrange. Il y avait les repas et ses mélanges pas franchement réussis. Il y avait les heures de libre passées avec Xaël au Quidditch. Ca c'était cool. Ca défoulait. Il y avait les moments dans la salle commune qu'elle passait à LUI envoyer des regards noirs et à marmonner dans sa non-barbe. Il y avait les nuits peuplées de rêves de batailles sans fin ou de flash-backs peu glorieux.
En bref, pas franchement réjouissante la rentrée à Poudlard.

De toute façon, Mélusine le savait maintenant, c'était la faute des hors-normes... euh... des heures mornes...


'Ahem... les hormones...'

Ouais. C'était ça. Les mormonnes (féminins de Mormon).
Foutues hormones.
C'était quoi cette invention de fous, aussi? Quel était le troll qui lui avait inoculé ça? Elle était bien mieux avant. Si c'était pour que les garçons deviennent comme la lumière qui attire le papillon... Beuark.
Là, si elle avait été chez elle, sa mère lui aurait sans doute raconté d'une voix douce sa petite histoire qui commençait par: " un jour, tu rencontreras un garçon de ton âge qui te plaira beaucoup, alors...".
Eh bien, non! Elle n'était pas d'accord! Certainement pas. Se faire du mal pour rien, non mais vraiment, quelle bêtise! Les garçons, elle n'y toucherait pas. Plus. Bref. Et s'il y avait une chose dont elle était sûre du haut de ses presques-14-ans, c'était qu'elle tiendrait parole. Elle n'avait qu'à faire attention.

Il y eut une nuit. Il y eut un jour. Un garçon. Dans les couloirs. Elle se sentit rougir. C'était ridicule. Elle détourna la tête et partit encourant. Ok. La gente masculine était d'ores et déjà classée comme potentiellement dangereuse. Chaque garçon était homme en devenir. Il fallait qu'elle s'en souvienne. Il faudrait qu'elle s'en souvienne.... pour éviter d'autres bêtises.

Il y eu un jour. Il y eut un soir. Il y eut la première lettre:



Cohen a écrit:
Mélusine,

Alors Si j’ai bien compris, tu me reproches de ne pas avoir pensé que tu puisses penser que je pensais que tu pensais à moi d’une autre manière que comme ton frère ?

Bouse ! Et j’étais censé penser à ça tout seul ?!? Tu surestimes ma capacité à comprendre la psychologie féminine…

Oublie pas que je suis juste un troll, comme tu penses à me le rappeler si bien.

Alex


Silence radio.
C'était quoi, ça? Elle devait le prendre comment? Le Cohen avait des remords? Qu'il les garde! Qu'il s'étouffe avec!


'Il te manque...'

Non.
Bon. Oui. Un peu.


'Répond!'

Non.
Bon. Oui. D'accord. Peut-être. Demain. Dans dix jours.
Mélusine prit une plume et un bout de parchemin.


___Fin du Flash-Back___




Sans qu'aucun des deux ne s'en étonne, Zyn rejoignit Lex dans son fou-rire. Les images revenaient par flash. Ils étaient vraiment trolls tous les deux. Ils étaient vraiment trolls. Mais ils étaient des trolles heureux.
Ils en avaient fait plus q'uà leur tour des trolleries, et ils n'étaient pas près de s'arrêter.

Un Humpf sonore l'arrêta en plein déploiment de gorge:


"Lex...? T'es mouru...?"

Un doute survint. C'était sans doute encore une de ses fichues blagues. Elle ne se laisserait pas prendre. Mais un quelque chose dans son regard traduisait vraiment la douleur. Alors, soit Lex avait pris des cours de comédie, soit il y avait vraiment quelque chose:

"Je sais que c'est horrible d'être un vieux comme toi, mais quand même..."

Rire ou ne pas rire. Telle est la question.


Dernière édition par le Jeu 17 Jan 2008 - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Alex Cohen
Personnage Inactif
avatar

Nombre de messages : 46
Maison : Gryffondor
Année : 7e année
Gain de Gallions : 11355
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Dim 13 Jan 2008 - 0:51

Flash-Back


Il y eut un soir
Il y eut un matin


Deuxième lettre :

Zyn a écrit:
Cohen,

Si c'était que ça...
Tu m'as laissée tomber à un moment où... bouse... tu crois que c'est facile de grandir ? J'y comprends rien, ça me fait peur et j'ai pas envie. Et toi, tu me... plantes, là, comme ça...
J'ai ptêtre eu tort mais... on a grandi ensemble et pof, d'un coup, j'ai l'impression que le fait de devenir une fille fait qu'on s'éloigne... Tu comprends, ça ? Alors, si c'est pour que ça continue... j'ai pas envie de pleurer pour toi. On arrête tout et point barre.

Et si ça t'amuse de te moquer de moi devant tout le monde, de me ridiculiser en pleine salle commune, simplement parce que je me suis... plantée... Ca va bien, merci, ça je sais faire toute seule...
Les trolls ne doivent pas être faits pour s'entendre...


le reste de la lettre est barré... Le parchemin passablement froissé, carbonisé dans un coin avec de nombreuses traces de doigts, malmené en résumé...

Alex ne s'était pas attendu à ce que Mélusine réponde à sa lettre. Il l'avait envoyée un peu sur un coup de tête. Le hibou parti, il n'y avait plus repensé. Jusqu'à ce que ce même hibou lui revienne, une lettre malmenée accrochée à sa patte. Surpris, il l'avait détachée, il l'avait lue.

Une fois.
Deux fois.
Trois fois.

À la quatrième lecture, il avait affiché un air triste. Un sourire avait retroussé ses lèvres. Il avait tourné la tête vers l'endroit où Zyn mangeait d'habitude, mais la place brillait par son absence. Et puis il s'était rendu compte que la jeune fille était redevenue Zyn pour lui.

Que faire ?


Il y eut un soir.
Il y eut un matin.


Troisième lettre.

Fin du flash back


Alex massa sa joue afin d'attendre sa gencive tout en grimaçant de douleur. Puis il prit un morceau de carotte et le croqua avidement. Déjà, il se sentait un peu mieux.

Il sourit alors à Zyn. Tentative de regard espiègle dans cinq, quatre, trois, deux… Bouse. Avortée. Et une plaisanterie, alors ?


« Ça va ! Je vais survivre ! Razz C'est mes dents de sagesse, tu vois ?»

Bof. On avait connu mieux. Alex haussa les épaules et reprit d'autres bâtonnets de carottes.


Dernière édition par le Jeu 17 Jan 2008 - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fidelitas.realbb.net/index.htm
Mélusine McEwan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1651
Age : 33
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 12878
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   Jeu 17 Jan 2008 - 16:07

___Flash-back___

Il y eut un jour.
Il y eut une nuit.

Pour être honnête, Mélusine
attendait une réponse. Deux heures après sa lettre, Kriket (déjà fidèle au poste) avait voleté jusqu'à elle. Elle avait hésité entre l'espoir et l'appréhension. Mais ça n'était qu'une lettre de sa mère. Plusieurs autres lettres avaient suivi. Une de Maude pour une balade en forêt. Une de Xaël, farfelue, parlant de Runes, de bieurraubeurre et de crins de licorne. Une d'une fille de Serdaigle à propos d'un devoir à faire en binôme. Plein de paperasserie inutile. Son Balai-MAg du mois.
Quand, enfin, elle reçut la lettre de Lex, elle était tellement blasée du parchemin qu'elle déchira l'enveloppe sans même y prêter attention, parcourant les lignes tracées à la plume. Ce ne fut qu'une fois arrivé à la signature que son regard fit un aller-simple jusqu'au haut du parchemin. Une boule d'angoisse lui noua le ventre. Le pire était qu'elle était incapable de se souvenir de la moindre phrase, du moindre mot du contenu.


Alexander Cohen a écrit:
Ma chère Zyn,

Wow. Je n'en reviens pas. Je suis vraiment surpris de ta réaction. Je pensais que tu savais que j'étais juste con. Un con doublé d'immaturité. Je suis vraiment désolé de tout ce que j'ai bien pu te faire subir sans le savoir. Mais comprends-moi : je croyais que tu me connaissais assez pour savoir que tu ne devais pas t'en faire et qu'on était des amis. Juste des amis. Je veux dire… Tu es ma sœur !

Zyn… Je ne vois pas d'autres choses à te dire que ça : je suis désolé. Sincèrement. Mais je n'ai pas de Retourneur de temps pour réparer tout ça.

Et puis je ne suis qu'un pauvre adolescent imbécile de quatorze ans et aveugle par-dessus le marché.

Mais s'il te plaît, arrête de t'en faire avec ça. Je veux retrouver la Mélusine souriante que je connaissais avant… avant tout ça.

Va-t-elle revenir ?

Ton presque-grand-frère-pour-toujours-et-à-jamais, (???)
Lex

Elle la lut.
Une fois.
Deux fois.
Trois fois.

Ce n'est qu'à la quatrième lecture que Zyn se rendit compte que ses doigts étaient crispés sur la lettre. Elle laissa échapper un soupir, soudain consciente de combien elle avait appréhendé tout ça. Et relut la lettre. Encore.

Elle ne dormit pas beaucoup la nuit suivante. Ses collègues de dortoir finirent par se lasser de la questionner sur son silence. Même Jazzy finit par se taire.

Il y eut une nuit. Longue. Blanche.
Il y eut un matin.
Ainsi qu'elle le faisait depuis ces dernières semaines, Mélusine descendit déjeuner avant tout le monde, puis partit faire un tour dans le parc. A cette heure, IL se levait juste.
Il y eut quelques minutes. Il descendait dans la Grande Salle.
Il y eut un autre cortège de minutes. Il finissait de manger.
Elle rentra. Se posta en plein milieu de l'entrée/sortie de la "salle à manger", gênant les élèves qui sortaient par petits groupes. Elle ne leur adressa pas un regard. Non. Ses yeux bleus étaient fixés sur une seule personne. Sans ciller. Elle L'attendait.


___Fin du Flash-Back___



Ne laissant pas Lex profiter seul des joies de l'existence, Zyn chipa un bâtonnet de carotte à son frère-à-tout-jamais. Pour être honnête, le sourire de Lex était plutôt dans le genre vacillant (type Lumos en voie d'extinction). C'était pas vraiment réconfortant.

"Lex?"

De son humble avis, ce ton inquiet n'allait pas du tout, mais alors absolument pas, avec sa propre voix.
Fort heureusement, il y en avait finalement un pour rattraper l'autre...


"Les dents de sagesse?
Oh... Lex... Tu peux pas me faire ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal   

Revenir en haut Aller en bas
 
[PV Zyn-Cuisines]Parce que les dents de sagesse, ça fait mal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Les Sous-Sols et Cachots-
Sauter vers: