Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Concordance ... [PV Eneas Penn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweevil
Elève trouvant ses marques
Selene Sweevil

Nombre de messages : 181
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13008
Date d'inscription : 14/10/2007

Concordance ... [PV Eneas Penn] Empty
MessageSujet: Concordance ... [PV Eneas Penn]   Concordance ... [PV Eneas Penn] EmptyMar 4 Déc 2007 - 20:12

Moi être toujours nulle pour trouver les titres de topics ... Le Baten




Cavalière du ténébreux et du mystérieux Eneas Penn, Selene en garderait un souvenir impérissable. L'invitation proprement dite avait été lâchée dans une Salle vide du Château pour tuer le temps des deux adolescents. L'Ennui avait gagné la belle poupée et cette dernière avait suivi le jeune homme.
La jeune écossaise avait donc préféré l'inviter avant qu'une autre ne le fasse ... Non pas qu'elle soit jalouse ou d'autres adjectifs de ce genre mais il est certain qu'elle aurait apprécié moyennement qu'une autre fille soit au bras d'Eneas à la Pink Party. D'ailleurs le jeune homme l'avait agréablement surprise et il s'était prêté au Jeu en revêtissant un polo rose se mariant parfaitement avec le reste du costume qu'il avait trouvé ... Le sixième année avait une certaine classe et du goût, ce qui était rare chez certains garçons. A en voir les prestations, la jeune femme se dit que heureusement la Honte ne tuait pas, car certains se seraient fait foudroyés sur place.
Chose qu'il ne fallait pas négliger était le fait là aussi de la classe certaine du Serpentard : du Parfum. Selene Sweevil avait pu ressentir et même sentir ce qu'avait porté Eneas Penn comme Parfum afin de commémorer cette soirée. Elle était arrivée à son bras et elle repartirait à son bras...
La jeune femme était cependant décontenancée par certaines visions qui la laissèrent drôlement stupéfaite, d'ailleurs un regard incrédulé à son Cavalier témoignait de sa surprise éloquente. Le Préfet des Verts, en compagnie d'un Rouge et ce recouvert de chocolat ? Quand elle le reconnut le Rouge, elle resta interdite tout d'abord ... Andrew ? C'était donc Mark Resnald le Cavalier mystère ? Comme siphonné son meilleur ami d'enfance n'aurait pas trouvé mieux.
Tant qu'ils s'amusent et prennent part à la Fête. Par contre Selene avait entraperçu du coin de l'oeil quelques réactions manifestes de la cousine d'Eneas, Charlotte. Au vu des dires de Mister, l'Anglaise n'vait pas été du tout mise au courant ...

Comme bon nombres de personnes d'ailleurs. La Surprise pouvait se lire sur certains visages, la Jalousie ?

Il était certain que bon nombre de jeunes hommes auraient voulu la belle poupée pour passer la soirée, comme certaines jeunes filles, le cousin de Charlotte Leonhart. Or le Destin en avait voulu autrement et c'était donc tout les deux, grâce à un Défi qu'ils s'étaient retrouvés embrigadés dans cette Histoire où le rose prédominait. Durant la soirée, leurs deux corps s'étaient retrouvés étroitement liés pour des danses fugaces ... La jeune Serpentard au teint de porcelaine ne s'était aucunement privée pour joindre leurs mains lors de slows ou de lui murmurer à l'oreille quelques paroles dont elle seule avait le secret.
Quelques moqueries sur les costumes de certains, de l'admiration pour d'autres ... Mais jamais, en aussi grand Comité, bruyant surtout, elle ne lui avouera qu'elle a passé une agréable soirée en sa compagnie. Lors des danses furtives, elle se met à le regarder, rencontrant les prunelles bleutées, l'espace d'une seconde. Elle en garde précieusement l'image en mémoire. En se disant que nombre de jeunes femmes ont du tomber sous son charme. Elle lui posera d'ailleurs la question, car elle lui brûle de plus en plus les lèvres ...
Il l'intrigue, il en a le mérite. Petit sourire de la Belle quand, elle se met à contempler quelques virtuoses de mouvements de corps se déhancher sur la piste prévue à cette effet. Entraînant Eneas un peu plus loin sur la piste, elle a évité de justesse une collision entre le couple d'énergumènes ...
Faudrait les enfermer à Sainte-Mangouste ces deux-là. Reposant son regard sur son Cavalier, elle l'invite à prendre un "drink" ... Et à se sustenter quelque peu avant de continuer la soirée.

Elle n'allait pas toucher à sa fin d'ailleurs ?

Pourquoi ne pas la terminer ailleurs en bonne et dûe forme ? Sans toute cette grouillante masse qui gênait de plus en plus, la poupée ... Oui, mais où ? Réfléchissant à une porte de sortie pour finir la soirée en beauté, elle manqua là encore, de se faire verser une substance gazeuse sur sa robe noire et moulante. Tout ceci afin de reculer et de rencontrer le torse de Penn, l'espace d'un instant ...
Un doigt fin posé sur ses lèvres, toujours le regard dans le vague, elle opte pour un endroit dont il n'est pas coutume de se trouver.


- Les Serres ! Ca te tente de finir la soirée là-bas ? Lui dit la belle écossaise dans le creux de l'oreille, tout en posant une main blanche sur le torse de son comparse de sixième année ....

Entraînant le pauvre Cavalier tributaire de la jeune et élégante demoiselle, la cadette Sweevil était sortie comme un coup de vent de la soirée. Tout ceci en ayant joint la main d'Eneas à la sienne. Ils s'étaient mis d'un commun accord pour quitter la soirée, c'était juste que Selene avait pris les choses en main, nettement plus rapidement cela va sans dire. Direction la Sortie du Château ...
Mais c'est qu'il faisait frisquet quand on sortait de la chaleur salvatrice du Bâtiment pour se retrouver dehors en plein froid. C'était que la poupée, elle n'avait pas prévu grand chose pour se protéger du froid mordant ... De toute manière, la destination des deux Serpentard était toute tracée ...
Seulement ce que voulait l'Ecossaise c'était de ne pas traîner bêtement dehors. Elle ne se rendait pas compte qu'elle tenait encore son acolyte par la main ...
Etrange. Enfin toujours est-il qu'elle entraînait le jeune homme vers d'autres Horizons ...

Comme les Serres par exemple.


- Alors Eneas ? Elle t'a plu l'invitation pourtant lancée sur un Défi dans une vieille Salle de classe de Poudlard ? Lui dit la jeune femme avec un sourire amusé qui ne tarderait pas à se délecter de la réaction du Serpentard d'ailleurs.

Démarche sulfureuse et chaloupée quand elle arrive aux Serres. Lieu de villégiature du Professeur Sambre des Lys, qui heureusement à cette heure précise était absent ... Ce qui était un plus pour nos deux fugueurs. Sourire mutin de la jeune et jolie Serpentard quand elle repose son regard argent réhaussé d'émeraude sur son Cavalier étrange ....
A coup sûr qu'il serait bombardé de questions le pauvre homme. Connaissant la belle avide de discussion, il en aurait pour son Gallion, le beau brun ténébreux ... La main blanche sur la poignée de la Serre numéro 47, la jeune femme au teint lunaire relève son regard vers la grande stature de Monsieur Penn.


- Te sens-tu l'âme courageuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/watch?v=zl6hNj1uOkY
Eneas Penn
Elève trouvant ses marques
Eneas Penn

Nombre de messages : 186
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13197
Date d'inscription : 10/08/2007

Concordance ... [PV Eneas Penn] Empty
MessageSujet: Re: Concordance ... [PV Eneas Penn]   Concordance ... [PV Eneas Penn] EmptyVen 28 Déc 2007 - 0:46

Le danger, c'est quand on se met à composer sa vie comme une oeuvre d'art. Le danger, c'est quand l'imagination n'écoute plus que sa propre poésie...[Madeleine Monette]

Le Même soir à 23h55


Les deux adolescents avaient passé une excellente soirée. Du moins Eneas Penn, jeune serpentard de Poudlard s’était trompé sur la futilité de cette soirée… Elle se révélait très utile, notamment pour connaître la demoiselle qu’il avait l’honneur d’accompagner. Et c’était étrange, étant née de l’imagination d’une gryffondor extravertie, que la Pink Party puisse être aussi intéressante. Oui, cela lui avait plu ! Il n’avait pas honte de le penser même si au fond, il ne manquait plus que la touche finale pour se sentir vraiment satisfait et Selene y remédia très vite… Après de nombreuses danses où ils s’étaient attirés dans les bras l’un et l’autre, où ils s’étaient envoyés des regards ardents et enflammés, ils décidèrent comme d’un commun accord, de quitter la salle pour se retrouver enfin seuls. Un moment en la compagnie de la poupée n’était devenu que le seul souhait formulé dans son cœur… Etait-ce le ponch, une boisson alcoolisée qui lui donnait l’envie de l’avoir pour lui tout seul ? Il n’en avait aucune idée. La jeune diablesse –oui elle l’était-, s’était retournée vers lui et avait posé un de ses doigts fins sur ses lèvres afin d’attirer son attention. Sa question si malicieuse rajoutée par un contact physique des plus sensuels, provoquait un effort phénoménal pour acquiescer avec le plus grand esprit

~ Quel est ce drôle de sentiment qui m’emporte ? N’ai-je jamais vécu cela auparavant ? Les souvenirs deviennent flous. Le présent seul existe. Le présent et Selene … Est-ce cette drogue ensorcelée que je bois qui me rend ainsi ou alors est-ce le parfum sucré de Sweevil qui me monte à la tête ? Sa beauté luit d’une telle force ! Suis-je le seul à le remarquer ? … Comment suis-je tombé ici ? Qu’est ce qui m’a pris d’accepter ? Je m’interdis d’être un de ces moutons qui bavent devant elle… d’être un de ces admirateurs qui n’attendent plus qu’une chose : son corps. Je me l’interdis ~


Pourtant, la suivre avec ivresse ne le dérangea guère. Elle le cherchait, le frôlait, l’aguichait. Elle était maitresse en l’art et elle le savait. Eneas n’était pas au point de tomber dans son propre piège, il savait fort bien ce qu’il avait parié avec Selene. Il lui avait demandé de ne pas tomber amoureux de lui mais au fond, Eneas s’était également promis de ne plus jamais tombé amoureux, depuis fort longtemps déjà… Etait-ce pour cela qu’il devait également priver l’envie d’être avec une femme ? Oh grand Merlin non ! C’était un homme après tout… Les hormones en éveil, comme tout bon adolescent de son âge ! Au fond, il détestait aussi l’idée d’être considéré comme un jouet ou un passe-temps dont la belle allait se défaire tôt ou tard. Il ne l’acceptait pas. Et c’était en partie pour cela qui lui sera difficile d’obtenir ce dont elle pouvait désirer. Le Jeune Serpentard savait fort bien qu’il s’était mis dans une situation des plus perfides mais il préférait rester le possesseur des règles. Ils étaient tout de même assez responsables pour connaître leurs limites au pire… N’est ce pas ?

Alors que la fête touchait presque à sa fin, les deux serpentards sortirent à l’extérieur du château. Le ciel leur donnait un spectacle des plus merveilleux et des plus intimes avec les nombreuses étoiles scintillantes sur fond noir. La brise se faisant tout de même plus vigoureuse, Eneas avait hâte de se retrouver à l’intérieur de la serre afin de mieux protéger sa dulcinée. Que venait-il de remarquer ? Leurs mains étaient restées liées tout le long du chemin. La main douce de Selene dans la sienne, sa chaleur émise par ce seul contact, c’était bien étrange. Allait-il rompre le charme maintenant qu’il s’en était rendu compte ? Non, il n’en avait pas envie, pas la force. Il la laissait le guider… puisqu’il en était ainsi. Il jouerait son rôle plus tard, bien plus tard. Un regard complice dans un mutisme complet. Enfin presque puisque celle-ci demanda juste à l’instant si l’idée de l’invitation avait été bonne malgré les circonstances ? Son cavalier ténébreux soutint alors son regard, y pénétrant la réponse dans les yeux avides de son Opale. Il n’avait guère besoin de parler, il savait qu’elle le comprendrait. Ne se comprenaient-ils pas qu’avec des regards depuis leur rencontre ? Eux qui ne s’étaient jamais parlé auparavant…


~ A peine sera-t-on rentré dans cette serre que nos intentions seront étrangement mises à nues … A la seconde même où nous franchirons l’entrée … Je ne percevrais plus cette serre comme d’habitude après ce soir, il en est certain… ~


Eneas avait l’impression d’entendre les pensées de Selene arrivées à lui… Elle voulait le connaître. Il le pressentait. Ce qui était d’autant plus surprenant si elle devait le prendre pour un simple passe-temps. Les yeux de sa poupée écossaise éventaient déjà cette envie abondante de découverte. Elle posa une de ses mains délicates et fragiles sur la poignée de la Serre n°47 et jeta un dernier regard à son complice. L’âme courageuse ? Un petit rictus se forma puis Eneas répondit

- Je ne suis pas Gryffondor mais cela ne m’empêche pas de l’être. Je n’attends plus que ce tournant de ma vie …

Il posa à son tour sa main matte sur celle blanche de Selene. Tout deux ouvrirent alors la porte laissant une odeur familière de fleurs et de plantes envahir les sens. La lumière de la pleine lune se reflétait dans l’enceinte transparente de la serre et servait d’éclairage. C’était à ce même endroit que la Saint-Valentin avait été fêté l’année dernière et le lieu avait été subtilement décoré ! Mais malgré la disparition de toute merveille, la Serre restait un endroit magique et reposant. Les deux fugueurs entrèrent alors, Eneas ne put guère s’empêcher de prendre Selene par les hanches pour la laisser immobile un instant et rester derrière elle. D’une de ses mains, il caressa avec volupté la nuque de celle-ci en écartant légèrement ses cheveux et respira son parfum qui lui avait tant procuré d’effet…

- Tu sens divinement bon … Ca me fait perdre la tête

Dit-il dans un murmure rêveur. Comment devait-elle se sentir à cette déclaration ? A elle de voir. Peut-être serait-elle flattée, ou alors transportée ou encore déçue qu’il perde avec autant de facilité l’envie de lui résister ? Mais Eneas était joueur, il le cachait peut-être bien sous son air sérieux et à ne pas y toucher… Il la lâcha après lui avoir presque baisé le cou… Mais ils étaient restés sur leur faim. Le ténébreux serpentard se détacha d’elle et alla au devant de Selene. Il regarda avec délice le lieu où ils se trouvaient tout les deux puis se retourna vers elle, croisant les bras.

- Que veux-tu savoir ? Je répondrai à deux de tes questions…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene Sweevil
Elève trouvant ses marques
Selene Sweevil

Nombre de messages : 181
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13008
Date d'inscription : 14/10/2007

Concordance ... [PV Eneas Penn] Empty
MessageSujet: Re: Concordance ... [PV Eneas Penn]   Concordance ... [PV Eneas Penn] EmptyVen 28 Déc 2007 - 22:28

Cette soirée resterait dans les annales de Poudlard. Une Pink Party extrêmement parfaite, mais il n'empêche que le Rose prédominait et que Selene, Serpentard jusqu'au bout des ongles ne l'affichait point comme couleur prépondérante dans sa garde-robe. Certes, elle avait fait un effort mais elle restait néanmoins en noir ... Ce qui lui prodiguait une classe certaine.
Son Cavalier était toujours d'une Beauté manifeste, elle était sincèrement heureuse qu'il ait accepté et que ce soit lui, qui l'accompagne à son bras à la Pink Party. Aurait-elle aimé un autre ? La question ne se pose point, vu que c'est avec Eneas qu'elle passe la soirée. Oh, elle savait bien que certains furent jaloux dès qu'ils la virent à son bras, mais il en est de même pour les jeunes filles qui avaient tenté de demander à Mister Penn d'être leur Cavalier.
Et ce, sans grand succès. La poupée au teint de porcelaine n'avait point désiré changer de danseur, même quand certains s'étaient proposés pour de nouvelles danses. Non, elle avait gardé précieusement le sixième année, "jalouse" qu'une autre, téméraire dans l'âme, vienne l'embarquer pour une danse et que ô grand Malheur, elle ne le revoit plus. Et qu'il passe le restant de la soirée avec cette gourde à discuter ou pire encore ... Une perspective qui s'avèrerait horrible quand on y cogite ...
Mais rien de cela ne se fut passé, parce que les danses endiablées, ils se les étaient réservé ... Et c'était parfait.
Elle l'avait pour elle toute seule et apparemment le contraire était vérifiable ... Lors de leurs danses effreinées, elle n'en finissait point de le toucher et lui ne s'en privait point. Leurs regards traduisaient leurs intentions ... Selene savait s'y prendre mais il y avait une certaine inconnue à rajouter à l'équation. Certes, c'était toujours un Jeu mais qui aurait un impact plus douloureux pour les deux protagonistes ...
La poupée Ecossaise s'en formalisera bien plus tard ...

Le contact de son doigt blanc sur les lèvres mates d'Eneas, elle aurait aimé y apposer ses lèvres. Mais elle aurait perdu ...

Elle le sentait le trouble omniprésent chez lui. Peut-être ne se déciderait-il point à la suivre ... Mais en l'occurence le Destin le veut, car il ne refuse point et se laisse même entraîner à sa suite. Le Challenge résulte dans le fait qu'ils ne doivent pas se laisser emporter par un ressac de Sentiments et rester Maîtres d'eux-mêmes. Il y avait fort à parier que le Jeu pourrait être faussé et que les limites seront dépassées. D'ailleurs ne le sont-elles point en cet instant précis ? Cette barrière invisible qu'il est si facile d'enjamber afin d'entamer un Jeu bien plus dangereux.
Le problème se pose. La jeune demoiselle au preux et taciturne Cavalier a par moments des pensées qui convergent vers Lui et seulemetn Lui. Elle n'y fait point attention mais elle le devrait. Le beau Eneas l'a captivé mais les règles, elle doit les garder en mémoire. Ce qu'elle fait ...
Leur commun accord, leur engagement tacite. Ils l'obtiennent en s'évanouissant tout deux comme des Ombres de la soirée organisée par Jackersson. Durant leur escapade qui les séparait tout deux, de leur nouveau point de rendez-vous, ils ne s'étaient point lâchés. Ou du moins, la cadette des Sweevil n'avait point relâché la main de Monsieur Penn.
La sixième année aimait sentir ce contact rassurant. Cette chaleur prodiguée par son Cavalier ... Elle dessinait mentalement chaque tracé de la main d'Eneas ... chaque lignes, qu'elle fut de Vie, de Coeur et d'autres joyeusetés. un tracé mental dont elle se souviendrait. Des mains douces aux longs doigts de pianiste apparemment ... Non, décidément, elle ne voulait point l'abandonner de l'une de ses mains diaphanes. Une pensée traversa soudainement l'Esprit survolté de la poupée, ce serait une grande Tragédie si une autre accointance féminine prendrait l'une des mains d'Eneas dans la sienne ... Ou pire encore, serait la femme qu'il aime ...
Raclements de gorge de la Belle. Ne pas penser à cela, ce n'est pas le moment ... Mais il est certain que la prétendante au titre, Selene l'avadakédavérise illico presto ...

La belle brune n'aime pas vraiment que l'on touche à ses plates-bandes, et ça n'a pas changé depuis l'enfance visiblement.

Le regard bleuté d'Eneas suite à sa question sur l'Invitation ... Hum, elle savait y déceler la réponse. Elle y répondit avec un sourire rempli de sous-entendus et de Vérités cachées. Petit rire dès qu'elle vit le rictus de son Cavalier quand elle lui parla de Courage. Ah les Hommes et leurs égaux, dès qu'on leur parle de Bravoure. Selene plante son regard argent réhaussé d'émeraude dans celui océan de son vis-à-vis, mais elle agrémente tout ceci d'un sourire plus appuyé, plus mutin et bien évidemment plus joueur ...


- Tu possèdes l'âme courageuse d'un Serpentard. Oh un grand tournant de ta Vie, cher Prince ... Lui murmure la Belle, juste sur les lèvres.

Autre contact, la main mate d'Eneas posée sur la sienne. Frisson de la part de l'Ecossaise et encore si elle savait ... Un délicat parfum vint jusqu'à son fin nez blanc, des fleurs et des plantes dont elle s'en délecta. Tout était sensuel apparemment lors de cette soirée. Elle se remet à sourire, visiblement enchantée par de telles odeurs et de telles visions enchanteresses. Mais elle n'eut point le temps de s'émerveiller davantage que déjà elle était sujette à l'emprise délicieuse d'Eneas Penn.
Ce dernier l'avait prise par les hanches mais était resté derrière elle, afin de mieux maîtriser l'échange. Surprise tout d'abord, elle écarquilla son regard bichromé avant de le fermer lorsqu'elle sentit les caresses du Batteur sur son cou diaphane. Frémissante, il lui retirait quelques mèches couleur d'ébène afin de mieux apprécier son Parfum ...
Comment rester stoïque à cet instant précis et surtout face à cette phrase délicieuse ? Elle lui faisait perdre la tête ? Elle en était divinement honorée ... La jeune femme sourit, bien trop heureuse d'entendre un tel murmure sur sa peau nue ...


- Spécialement pour toi Eneas, spécialement pour toi ... Rétorqua la jeune femme en mordillant ses lèvres saumonées. Toute frissonnante et frémissante qu'elle était ...

Mais le Petit Prince était joueur et elle le sentait. D'ailleurs elle s'attendait à ce goût amer dans son fin palais. Il lui avait presque embrassé le cou, mais ne l'avait point fait. Hum, il savait y faire lui aussi. Elle savait qu'il ne flancherait pas si facilement ....
Rouvrant ses yeux bichromés, elle avait encore en elle, cette sensation ... Les doigts d'Eneas dans sa chevelure pour la retirer et libérer le cou blanc. Qu'allait-t-il donc encore inventer ? Elle le vit se proster devant elle, bras croisés. Elle haussa un sourcil, totalement incrédule pour la suite.
Il lui accordait deux questions ? Encore un Jeu ? Là, elle devait savamment apposer ses cartes parce que deux seulement, il fallait la jouer finement ...


* Deux seulement ... Je me dois de la jouer finement. J'en pose une, je verrais pour l'autre après. Voyons voir .... *

Elle se rapproche du sixième année. Une main posée sur une joue mate l'autre posée sur une main mate, et elle le fixe intensément, tout ceci avant de poser sa question.
La main blanche posée sur la joue redescend lentement dans le cou avant de revenir prendre place dans le dos de Selene Sweevil, qui réfléchissait à sa première question qui serait assurément bien tordue ...
On ne change pas la poupée ... Sur la pointe des pieds, elle effleure de ses lèvres la joue d'Eneas avant de lui murmurer dans le creux de l'oreille, celle qui sera la première interrogation.


- Ceci est ma première question mon Cavalier, elle sera bientôt suivie d'une autre. Tout ceci en fonction de ta réponse à cette dernière. Quelle se trouve être la chose la plus importante pour ta personne Eneas ? Lui demanda la Diablesse avant de se détacher de lui, pour parcourir des yeux la Serre N°47 avec avidité ...

Elle se posta près d'un plan de travail, où trônait un vieux pot, vestige du cours sur les Angium de la part de Sambre des Lys. Un doigt blanc fit le tour du pot, elle attendait sa réponse, penchée sur ce dernier.
Sachant que déjà, elle se mettait à réfléchir pour la suivante qui serait hardue, connaissant la Belle ... Et de relever son regard vers le visage d'Eneas, son fugueur d'une soirée où le Rose trônait et qu'elle ne serait pas prêt d'oublier ...
Sûrement pas. Et dans la Serre non, plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/watch?v=zl6hNj1uOkY
Eneas Penn
Elève trouvant ses marques
Eneas Penn

Nombre de messages : 186
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13197
Date d'inscription : 10/08/2007

Concordance ... [PV Eneas Penn] Empty
MessageSujet: Re: Concordance ... [PV Eneas Penn]   Concordance ... [PV Eneas Penn] EmptyJeu 14 Fév 2008 - 2:55

La relation qu’il entretenait avec Selene était assez jouissive pour qu’Eneas puisse s’en accommoder pour le reste de ses jours. C’était une jeune femme provocante et qui aimait exercer ses charmes sur les hommes. Pourtant, le Serpentard ne voulait pas faire parti de ses trophées de chasse. Il ne voulait pas aller vers elle… Mais il voulait la laisser venir à lui, tout simplement. N’était-ce pas le Jeu dans le fond ? Qui des deux tiendraient le plus longtemps avant d’assouvir un souhait ? Les Serpents étaient fiers et n’aimaient guère perdre à leur propre jeu… Selene allait-elle pouvoir supporter cette partie ? Le Petit Prince était bien curieux de le savoir. Il était même impatient de connaître la suite des évènements…

Un fin calculateur le petit Eneas ? Oui, assurément. Du moins, il pouvait l’être quand la récompense en valait la chandelle. Il gagnerait et attirerait Selene dans ce piège qui lui était destinée. Il était vrai qu’il était difficile de rester serein et maître de soi quand le défi pouvait maintes fois prendre des proportions considérables. La Vipère en avait le pouvoir car si Eneas était calculateur, elle était bien plus manipulatrice. Il regardait ses yeux et y décelait un don extraordinaire de persuasion et d’hypnose. Elle n’était tout simplement pas qu’un serpent inoffensif, mais bien une vipère en soif de posséder tout ce qu’elle considérait suffisant pour devenir sa proie. Si le Serpentard arrivait à lui faire face, alors l’emprise serait reversée. De toute manière, la jeune femme serait perdue un jour ou l’autre car malgré les envies d’Eneas, celui-ci était bien décidé à mener l’histoire jusqu’à sa fin…

Voilà ce qu’attisait Selene chez les hommes. Elle était un enjeu, une personne que l’on devait mériter. La posséder par les propres caprices de celle ci, ses propres règles ne laisserait qu’un goût d’inachevé… Un goût amer de regret et d’impuissance. Et aller dans son jeu signifiait aussi se perdre à jamais dans un chemin sombre et défectueux. Selene faisait partie de ces femmes qui pouvaient vous hanter jours et nuits, sans pouvoir dormir ni manger si l’on goutait à son venin. N’était-ce pas trop dangereux ? Eneas n’avait-il pas peur de tomber dans ce qu’il pensait pouvoir éviter par une trop grande confiance en soi ? Il ne pensait sérieusement pas pouvoir être obsédé par une seule personne, un être humain… même si au fond, il comprenait grandement ce que représentait la chance de pouvoir séduire une femme telle que Selene Sweevil.

Tous ces gestes… Ce comportement séducteur, ses yeux déchainés par le désir ardent… La sensualité exsudait de tout son être, de toute sa personne. Il fallait juste voir ce qu’elle était en train de donner comme spectacle au jeune Serpentard. Sa façon de marcher, laissant découvrir ses magnifiques courbes recouvertes par un tissu, s’exposaient avec grâce ou encore ses mains en porcelaine parcourant avec volupté la peau du Petit Prince, attisaient la curiosité de découvrir un terrain inconnu. Ses lèvres saumonées et délicates venant effleurer la joue d’Eneas, semblaient émaner la perfection d’un baiser interdit. Mais elle n’oserait… Elle n’oserait s’avouer vaincue aussi tôt et cela fit sourire le principal concerné de sa perte. Il ferma les yeux, la laissant éveiller tous ses sens en lui soufflant sa première question qui allait faire de lui, un être plus vulnérable et mis à nu… du moins seulement en apparence.



- C’est une question très pertinente que tu viens de poser là. Je vois que tu cherches de suite la faille… dit-il en supportant avec délice son regard

Quelle était la chose la plus importante pour sa personne ? Eneas aurait dit quelques jours auparavant son journal mais comme par enchantement, depuis sa réconciliation avec sa cousine, il n’en avait pas autant besoin. Il arrivait plus facilement à s’en passer… Ce n’était donc peut-être pas la chose la plus importante. Ce n’était pas vraiment une personne matérielle. Au contraire, ce qui lui suffisait, était simple comme « bonjour » Du moins, pour d’autres élèves, ce qu’il s’apprêtait à dire, allait paraître insipide… Et peut-être qu’il perdrait toute crédibilité envers Selene… Un mauvais point dans les règles qu’il s’était fixé.

Le Jeune Serpentard enleva ce masque railleur qu’il avait emprunté depuis le début de cette soirée. Pour une fois, il se dévoila légèrement, laissant échapper un petit brun naturel. Car il fallait savoir une chose. Le rôle qu’il jouait auprès de Selene n’était pas que le seul masque de cette personnalité complexe mais il avait permis et demandé à la Poupée Ecossaise de rentrer dans son intimité… Il assumait donc ses actes.



- Mais je pense que cette faille te sera bien inutile.
Tout à l’heure… Tu m’as appelé « Prince ». Je dois t’avouer que personne outre ma mère ne m’ait ainsi nommé avant toi. Tu me demandes qu’elle est la chose la plus importante pour ma personne… ? Je te réponds que c’est tout autre qu’une simple chose.


Il marqua un temps d’arrêt. Le charme était-il rompu ? Elle ne se doutait pas encore de la réponse. Eneas venait de l’embrouiller…

- Ce qui compte le plus est l’amour que me porte ma mère. Peut-être es-tu la seule à savoir cela à part Charlotte, bien évidemment… Sois en privilégiée.


Finit-il par dire par un sourire presque ironique au coin des lèvres. Il lui avait expliqué ce qui comptait le plus mais il ne tenait pas à dire pourquoi. Pas qu’il avait honte à ce qui était arrivé à Susan Penn … Bien au contraire, peut-être était-il le seul à l’avoir accepté dans sa famille ? Mais juste que cela ne regardait personne hors des personnes vraiment proches de lui.

- La deuxième ? … Choisis bien, ce sera la dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene Sweevil
Elève trouvant ses marques
Selene Sweevil

Nombre de messages : 181
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13008
Date d'inscription : 14/10/2007

Concordance ... [PV Eneas Penn] Empty
MessageSujet: Re: Concordance ... [PV Eneas Penn]   Concordance ... [PV Eneas Penn] EmptyMar 4 Mar 2008 - 15:43

Eneas, gentil Petit Prince à l'âme meurtrie semblerait-il ... Cousin de Charlotte Leonhart la bien nommée, une fille que Miss Sweevil n'adorait pas particulièrement qui tentait de lui devoir ne serait-ce qu'un peu de respect : la demoiselle étant Préfète. Tout comme le meilleur ami du jeune homme qui fut son Cavalier d'un soir ... Cavalier d'un soir que Selene veut voir prolonger. Pourquoi ? Il semblerait qu'ils aient établis des règles depuis leur première rencontre, où elle avait suivi le jeune homme d'un pas assuré.
Elle avait découvert en lui, un être aux multiples facettes et à l'intérêt certain. Il était évident que ce cher Serpentard attirait certaines convoitises sur sa personne, or la Serpentard ferait en sorte d'éloigner les gêneuses. Aucune ne devait approcher le jeune Penn à moins de quelques mètres. Elle était possessive envers les personnes qu'elle connaissait, et alors ? Il fallait bien garder ses plates-bandes, non ? Peut-être y'aurait-il réciprocité pour Eneas ? Entendre par là qu'il serait "jaloux" si un charmant jeune homme approchait la poupée écossaise.
Il est vrai que cette dernière aime à attiser des Passions dévorantes chez ses comparses de la gente masculine ... Drôle de relation qu'entretenaient les deux camarades de Maisonnée, où aucun des deux Serpents ne s'avouera vaincu ...

Oui. Jusqu'à ce que le Verdict tombe. Et Selene Sweevil, le veut en sa faveur ...

Mais l'adversaire auquel elle fait face semblerait ne point flancher si facilement. Le Jeu n'en sera que plus jouissif alors. Selene et Eneas étaient donc devenus des "proies" l'un pour l'autre, chacun gagnant du terrain au fur et à mesure que le Jeu se mettait en place ... Or, le jeune Serpent avait un avantage notable : un caractère qui plaisait élégamment à la cadette des Sweevil et une beauté notifiable. Sombre et beau, tel un Prince, c'était l'idée qui ressortait de prime abord en posant son regard lui. Mais sa compatriote voulait creuser en profondeur ... L'étudier, savoir ce qu'il se trame dans cette encéphale grise et ce qui se cache derrière ce regard océan qui semble si triste parfois.
Il est vrai qu'elle ne lui a jamais demandé s'il avait une soeur ou un frère. Si ses parents avaient été occis ou non, s'il était orphelin ... Mais elle se promettait intérieurement qu'elle le découvrirait tôt ou tard, bien que son Passé, elle veuille qu'il le lui dévoile de lui-même. Une preuve certaine qu'il aura confiance en elle ... Déjà obtenir sa Confiance en premier lieu serait donc la première étape du plan de la Miss. Mais elle note au moins une chose différente chez lui des autres jeunes hommes : son envie de ne pas être encore listé sur son tableau de chasse. Oui, le Défi vaut vraiment la peine. Si Aloysius savait, s'il savait combien Eneas est plus intéressant que sa personne, il en serait mortifié ... Aloysius l'aîné de la famille Sweevil et destiné à un Avenir prometteur de Médicomage mais qui ne désire qu'une seule chose : sa propre soeur.
Pourtant l'Ecossais est sorti avec bon nombre de jeunes femmes mais jamais il ne put trouver une seule qui n'égale la Beauté presque divine de sa soeur. Or la jeune femme, n'est qu'idéalisée par lui-même. Divine, elle ne l'est assurément pas, cherchant toujours un moyen de le faire flancher et de le faire s'attraper et enserrer encore plus dans la toile qu'elle lui a tissé ... personnellement. Alors, comment réagirait Aloysius en voyant Eneas ? Il en serait jaloux réellement. A la différence que la Miss Sweevil n'aime pas vraiment son frère, cherchant toujours à lui nuire ...
Pour le Petit Prince, lui nuire serait fâcheux, trop fâcheux. Mais les dés sont déjà jetés et la roue du Destin s'enclenche ...

Là, Selene ne peut aller contre.

Scrutant l'extérieur par les vitres de la Serre, elle fait fi un court instant de la présence de son Cavalier si charmant. Le toucher est une meurtrissure, mais poser ses lèvres sur les siennes serait s'avouer vaincue. En aucun cas ! Jamais de la Vie, mais prochainement elle devra s'y plier ... Une main de porcelaine posée sur la vitre et un léger sourire, perdue dans ses pensées, la poupée Ecossaise était ...
Fermant ses yeux bichromés à la fois argents et émeraude, elle avait soufflé quelques instants auparavant, dans le creux de l'oreille du jeune homme la première question. Patiemment, elle attendait la réponse ... Eneas savait se faire désirer semble-til. Allait-il lui dévoiler ce qui était la chose la plus importante dans sa Vie ?
Patience, il ménageait ses effets scéniques le Serpent. Ah tous des calculateurs ces vilains amphisbènes .... La poupée ne faisait donc pas exception. Se tournant vers le jeune homme avec circonspection, elle vit qu'il supportait son regard qui malgré tout traduisait un trop plein de Sentiments. L'Envie, la Convoitise ... le Désir même.
La faille ? Croyait-il qu'elle allait livrer ses terribles secrets ? A voir ... A réfléchir. Jadis, elle l'aurait fait sans même réfléchir ...

La main posée sur la vitre froide vint effleurer les lèvres mates du jeune homme et un sourire étira les lèvres saumonées de la Belle. Une réponse faite avec un ton douceureux ...


- La faille ? Non, juste savoir quel être se cache réellement derrière le Masque ô combien épais de Mister Eneas Penn. Encore un sourire de la Belle brune envers son vis-à-vis ...

Il était décidément trop attirant en cette soirée qu'ils avaient passé ensemble ... Elle n'aurait pu rêver mieux comme Accompagnateur et il s'était révélé un charmant danseur. Quelle était donc cette faille qu'il ne voulait pas lui révéler encore ? Les mains croisées derrière son dos et appuyée contre un plan de travail, la jeune femme avait la tête baissée ... Pensive.
Le ton grave et toujours empreint de mystère du cousin de Miss Leonhard emplit la Serre. Sourire qui s'léargit à l'entente des palabres du Petit Prince justement ... Allez dévoile-toi, encore et encore ...


* Tu m'embrouilles Eneas, judicieuse tentative. Petit Prince ? Ce surnom te va si bien, mais tu n'en seras affublé que dans une certaine intimité que tu n'as pas l'air encore de refuser. *

Temps d'arrêt et la réponse ne tarderait pas à arriver. Le regard argent réhaussé d'émeraude s'entrouvrit légèrement. L'Amour de sa propre mère. Touchée mais ne le montrant point, la jeune femme avait l'air satisfaite de cette réponse formulée par son Petit Prince.

- Oui je suis privilégiée semble-t-il. Et j'en suis forte aise. Merci. Une première fois qu'elle remerciait quelqu'un. Mais le quelqu'un en question n'était pas n'importe qui ...

Autant que la cadette des Sweevil fasse certains efforts. Il serait préférable. Léger froncement de sourcils, était-il arrivé quelques chose à sa mère pour qu'il réagisse ainsi ? Elle savait que sa mère s'appelait Susan, on est glâneuse d'informations revencharde ou on ne l'est pas ... Mais par contre, il serait si impoli de demander une telle chose, et il lui restait une dernière question.
Nonobstant le fait indubitable que Selene ait envie d'en poser une dernière, elle préférait la réserver pour une future entrevue intimiste.


- La dernière ne viendra pas. Du moins pas cette fois-ci. Je la réserve pour une prochaine occasion. N'oublie pas que tu devras y répondre et pour ma part je ne risque pas d'omettre une telle chose. A une autre entrevue, elle te parviendra ... Sourire de la poupée encore une fois.

Hm elle se devait d'être équitable elle aussi. Et vu que c'était un Jeu à double sens, elle devait lui accorder une question. Mais une seule. L'autre serait évidemment pour une future rencontre qui s'avèrera pluvieuse ...


- A toi Eneas. Une seule question à me poser. Réfléchis bien ...

Approche sulfureuse de la jeune Ecossaise vers l'Anglais, une main mate entrelacée à la sienne de porcelaine et le regard fixé dans celui du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/watch?v=zl6hNj1uOkY
Contenu sponsorisé




Concordance ... [PV Eneas Penn] Empty
MessageSujet: Re: Concordance ... [PV Eneas Penn]   Concordance ... [PV Eneas Penn] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Concordance ... [PV Eneas Penn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Autour du château :: Les Serres de Poudlard-
Sauter vers: