Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Féerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14280
Date d'inscription : 18/08/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Féerie   Féerie EmptyDim 25 Nov 2007 - 13:48

*Dimanche 2 Décembre : 9h59.
Hailley était allongée sur son lit, la couette remontée jusque sur le bout de son nez. Ses yeux avaient du mal à s'ouvrir. Elle n'aurait pas du se coucher tard hier soir.
Son regard gris observait le dortoir éclairé par la lumière du jour. Elle ne voulait pas sortir, elle voulait rester au chaud dans ses draps.
Mais l'appel du ventre, plus fort que tout fit sortir la jeune fille de son lit. Le regard perdue, elle s'habillait - en moldue - avec un jean noir, un petit pull en laine gris, et des Converses, ses fameuses Converses roses.
S'attachant ses cheveux en une haute queue de cheval, elle mis sa baguette magique dans une poche de son jean, puis quitta le dortoir en prenant au passage sa cape noire, son écharpe et ses gants.

Ne réagissant qu'à moitié à ce que les autres disaient, elle sortit dehors. C'était tout gelé. Les premiers courageux s'avançaient vers le Lac, leurs patins à la main.
Hailley se dirigeait vers des arbres, elle ne savait pas où elle allait, elle ne savait pas pourquoi elle allait par là.
Au bout de 10 minutes, elle remarqua qu'elle se dirigeait vers la Forêt Interdite. Effrayée par le souvenir de cette nuit, elle recula, perdit l'équilibre à cause d'une racine, mais ne tomba pas.
Elle fit demi-tour vers le château. Les bras en croix, la tête baissée, elle ne voulait pas repenser à ce soir dans la Forêt avec Kellian.

14h47.

Hailley avait mangé, elle n'avait rien de prévue pour cette après midi. Elle pensait aller dehors, mais il faisait trop froid. Elle en avait encore les joues rouges de ce matin. La Bibliothèque se présentait comme une meilleure idée.
Elle décida donc de s'y rendre.

Arrivée à la bibliothèque, elle se dirigea dans le rayon des contes. Elle s'était inscrite au concours, et voulait gagner. Elle trouva un livre de conte et d'histoire française. Des histoires de féerie.
Elle prit un gros livre poussiéreux. Certainement très peu aimé dans le monde sorcier. Le titre du livre plaisait à Hailley.

La Féerie Moldue.


S'installant sur une table, elle retira sa cape son écharpe et ses gants, et ouvrit le livre à la page du milieu. Une image, bougeait sur la page de droite.
Sur la gauche, un prénom était écrit.

Anastasia


Ce prénom, il était russe, il n'y avait pas de doutes. L'histoire semblait se passer en Russie, ça parlait d'une princesse perdue. Hailley sourit, la moitié de sa famille était russe.
Faisant glisser ses doigts sur l'image animée de la page de droite, elle fut surprise, un son, une mélodie sortait, et une scène s'anima. Les personnages sortait du livre, ils prenaient les deux pages du livre comme sol du palais.
Hailley était émerveillée.

" border="0" alt="" />


Elle ne savait pas si toute la bibliothèque entendait la mélodie, mais pour rien au monde elle n'arrêterai ce moment, qu'elle trouvait féerique.*


Dernière édition par le Dim 27 Jan 2008 - 19:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ac-production.skyrock.com
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 26/11/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyDim 25 Nov 2007 - 19:01

Dimanche 2 décembre : 10h35

Dur, très dur sont les réveils le dimanche matin. On aimerait les prolonger éternellement. Ne pas penser que la nuit prochaine sera plus courte et que les cours recommenceront comme à chaque début de semaine. Oublier, oublier tout ceci le temps de l'ouverture des yeux endormis. Un regard sur une montre : 10 heure bien passé. Il va falloir s"habiller, petit-déjeuner, finir tout les devoirs que la veille, on n'a pas eut le courage de toucher.

Althéa secoua la tête dans un grognement quand quelqu'un alluma la lumière de la chambrée. Elle-replongea sans attendre la tête sous son oreiller. Elle ne souhaitait que retrouver ses rêves, un bout de monde magique... Enfin, la réalité l'était aussi mais pas de la même manière. Joie, doûte, courage... Elle pouvait vivre toutes ces émotions dans son sommeil. Inventer toutes les histoires qu'elle voulait... Se prendre pour une princesse même si elle n'avait plus 6 ans. Et alors ? Ne pouvait-elle pas même en grandissant, garder des illusions d'enfants ? Personnellement, elle en avait besoin. De croire le monde beau, les gens bons, les situatiosn les plus pénibles avec une fin glorieuse. C'était sa vision du monde. Une vision sûrement naîve, peu réaliste et qui malheureusement ne s'appliquait que dans ses rêves. Pourtant, quand elle se réveillait avec ces images dans la tête, elle entamait la journée avec bonheur. C'était un reboustant chez elle.

Althéa se décida enfin à se lever. Elle descendit dans la grande-salle en pyjama et petit-déjeuna d'une tartine au beurre accompagné d'une boisson qu'elle ne reconnue pas mais une chose était sûre, ce n'était pas du jus de citrouille ! Elle remarqua alors avec étonnement que les pots de nutella qui parsemaient à l'habitude les tables étaient tous vides. Elle secoua la tête d'incompréhension, abandonnant là le mystère.
Il était déjà 11h05.

Althéa retourna dans sa chambre pour s'habiller et se donner un coup de peigne. Quand ce fut chose faîte, elle retourna vers la grande-salle où il était l'heure de manger. Bizarrement, elle n'avait pas très faim. Elle se contenta dans de grignoter par-ci par-là en discutant ave ses amis.
Quand elle sortit de table, il était 12h55.

Elle remonta une nouvelle fois dans sa salle commune, s'arrêtant de temps en temps pour discuter avec des connaissances dans le couloirs. Elle s'empara d'une feuille où elle avait griffonner les devoirs qu'elle avait à faire. Elle poussa un soupir de soulagement en voyant que pour une fois la liste n'était pas si à ralonge que cela. Elle fit ses quelques exercices, installée sur son lit à plat ventre. Elle barra tout ce qu'elle faisait au fur et à mesure sur sa liste jusqu'à avoir tout terminé à une exception près.
Il était 14h58.

Son dernier devoir était un exposé : choix libre du thème. Cela pouvait être une contrainte comme un avantage. Sauf que dans ce cas là, Althéa ne savait pas du tout ce qu'elle pouvait raconter. Elle décida donc de partir chercher de l'inspiration à la bibliothèque. Elle s'habilla chaudement, enfila ses gants, son écharpe sans oublier son bonnet et partit faire ses explorations.

Cela faisait déjà un moment que la gryffondor déambulait dans les rangées de livres plus poussièreux les uns que les autres. Géographie, histoire, en passant même par la cuisine... Décidemment, rien ne l'inspirait. C'est alors qu'elle entendit une mélodie. Ce n'était qu'un son très faible mais les notes s'entremèlaient d'une telle manière qu'on ne pouvait pas passer à côté. Comme les rêves qu'elle faisait, cette chanson faisait naître en elle de magnifiques émotions. Elle se laissa guider par son oreille, décidée à trouver la source de la musique. Elle arriva dans le rayon des contes et vit une jeune fille avec un livre ouvert devant elle. La mélodie semblait s'échapper de l'ouvrage qu'elle tenait.

Althéa s'approcha et regarda par dessus l'épaule d'une, elle aurait dit, serpentarde. Des personnages dansaient, une jeune princesse chantait... C'était tout simplement féerique.
L'image disparue alors et la musique cessa.

- Enchanteur..., ne put-elle s'empêcher de murmurer.


Dernière édition par le Lun 24 Déc 2007 - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14280
Date d'inscription : 18/08/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyMer 5 Déc 2007 - 19:10

"Hiiirk !"

*D'un claquement, elle avait refermé le livre. Son coeur battait la chamade, elle avait eu peur en entendant cette voix. Elle tourna légèrement la tête, vit des cheveux roux. Roux ? Non quand même pas ? C'est impossible, improbable, ça ne peut être ... Elle n'est jamais venue dans la bibliothèque, et puis elle n'aurait jamais été aussi aimable et proche d'elle. Non ça ne pouvait pas être Elle.

Toujours dans le doute, elle se retourna entièrement, et découvrit avec plus de plaisir que si ce fut Elle, que c'était Althéa Berlin, préfète de Gryffondor.
Elle fit un léger sourire. Puis dévisagea la préfète, à propos de ce qu'elle avait dit.*

"Pardon ?"

*Elle resta là, pendant 5 minutes à ne rien dire, à laisser le silence se poser entre les deux filles.
Hailley venait d'être dérangé par une élève, beaucoup plus grande qu'elle. Habituellement personne n'approchait Hailley, de peur qu'elle soit comme Purdey, ou tout simplement parce que elle était en deuxième année. Du coup elle se retrouvait seule, seule en permanence, seule la plus grande partie de la journée.

Pourquoi est-elle venue me parler ? Elle veut m'enquiquiner c'est ça ? Pourtant sur son visage elle n'a pas les traits de ceux qui vont faire un mauvais coup, et je m'y connais. Non, elle a l'air ... gentille ...

Baissant les yeux, les tournant vers les rayons de gauche, elle se retourna petit à petit vers son livre, le rouvrit. La musique recommença. A la réécoute des paroles, elle eut l'impression de se voir avec sa soeur, Purdey.

Des souvenirs, elle n'en avait que peu, et encore ils s'effaçaient de sa mémoire. Elle ferma les yeux un instant. Elle n'aimait que de moins en moins cette situations avec elle.

D'un murmure, comme par surprise, la voix d'Hailley se fit entendre.*

"Tu connais les contes de fées moldu ? Anastasia entre autre ?"


Dernière édition par le Dim 27 Jan 2008 - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ac-production.skyrock.com
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 26/11/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyLun 24 Déc 2007 - 14:25

Le livre se ferma aussitôt qu'Althéa eut prononcé un mot. Le petit cri qui accompagna le geste la rassura plus qu'autre chose : elle avait surpris la jeune fille qui se tenait devant elle mais par forcément dérangée... Enfin si, mais bon... La fermeture n'était sûrement pas dû à un acte volontaire visant à détruire cet instant magique partagé. Enfin, tout cela pour dire qu'Althéa essayait en vain de se rassurer de son entrée pas du tout réussie. Quand ce fut chose faite, elle sourit à la serpentarde qui se tenait en face d'elle, car s'en était bien une. Elle n'était plus le moins du monde gênée.

Pourtant le visage de la jeune fille lui remis des doûtes car celui-ci semblait craindre une soudaine apparition non-voulue. Althéa eut presque envie de se toucher le visage et les cheveux pour vérifier qu'ils ne leur étaient rien arrivés. Elle avait un bouton sur le nez ? Sa chevelure avait changé de couleur ? Puis la serpentarde, la soeur de Purdey il lui semblait, eut un petit sourire. Althéa, requinquée par ce simple geste, lui sourit de nouveau.

Un silence s'installa alors entre les deux filles et Althéa en profita pour chercher le nom de sa camarade au fin fond de sa mémoire. Eddy ? Haidy? Hailla ? A non, Haillet ! Althéa eut les yeux qui pétillèrent un instant : elle était très fière d'elle-même d'avoir retrouvé le prénom de la serpentarde. Maintenant, il fallait qu'elle retrouve son année... Histoire de, tout simplement. En sachant que sa soeur Purdey, pas de chance de l'avoir comme sister d'ailleurs, avait un an de plus que la gryffondor, celle-ci devait être en 7ème année... Bon, cela ne l'avançait en fait pas à grand chose. Althéa se résolut donc à estimer l'âge d'Haillet à 3 à 4 ans de moins qu'elle. Enfin, de toute manière, cela ne changeait pas grand chose ! Mis à part la fierté personnelle qu'elle aurait eut à avoir trouvé...

Haillet parut alors hésiter. Elle baissa le regard, avant de réouvrir le livre. La musique s'échappa de nouveau du grimoire et Althéa écouta avec ravissement les notes qui s'envolaient. Elle laissa le soin à sa camarade de prendre en première la parole. Ce que cette dernière fit bientôt, les yeux clos.

- Un peu...
, lui répondit-elle. J'adore ces hisoires. Elles ont beaux être un peu noniotes, sûrement très naïves, je trouve qu'elles transmettent de si jolies émotions et que ce serait bête de se priver... Mais je ne connaissais pas celle-là... Cette histoire, elle s'appelle Anastasia, c'est ça ?

Althéa s'empara alors d'une chaise à la table d'à côté et la ramena vers celle qu'occupait Haillet. Elle s'assit aux côtés de la serpentarde tout en regardant le livre.

- Et il raconte quoi ce conte ?
, lui demanda-t-elle.

Elle était toujours curieuse et friande de ce genre de texte où le prince aimait sa princesse assez pour le lui faire comprendre et la rendre heureuse à tout jamais. Elle était contente de lire ces utopies car la réalité était souvent tout autre. Un peu de rêves ne faisait jamais de mal ! Puis la gryfondor ajouta tout naturellement en regardant la serpentarde :

- En fait, je ne te dérange pas ? Tu étais venue faire quoi ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14280
Date d'inscription : 18/08/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyJeu 3 Jan 2008 - 14:47

"Oui, c'est l'histoire d'Anastasia. Ça se passe en Russie, à l'époque des Romanov. Anastasia c'est une princesse, elle l'ignore et 10 ans après qu'elle fut séparée de sa mère à cause d'un sorcier, elle retrouve sa mère. C'est long à expliquer cette histoire, mais elle est très belle, enfin c'est peut-être parce que je suis Russe ... si on oublie mon côté Bulgare ..."

*Elle regarda Althéa. Elle qui pensait être la seule à aimer les contes moldu, la voilà qui parlait avec une Gryffondor.
Elle était calme et apaisée.
Les contes était une chose qu'elle appréciait le plus, tant les sorciers que les moldus.
Elle ne leur reprochait qu'une chose aux moldus.*

"Dans tous les contes moldu, les méchants sont toujours des sorciers. On leur fait si peur que ça ?"

*Elle détourna son regard. Les sorciers n'étaient pas méchants, pas plus que les moldus. C'était injuste.
Elle ferma le gros livre sur le conte d'Anastasia. Un livre l'intriguait depuis quelques minutes déjà. Il avait la reliure dorée, qui brillait. Comme si le livre voulait attirer l'attention de la jeune élève.
Sans mots, elle se leva, alla le chercher. Althéa lui posa une question. Elle se rassit, lui répondit.
Elle était différente des autres jours Hailley. Les contes, la seule chose qui réussissait à calmer la petite Serpentard.*

"Non tu ne me déranges pas, j'étais venue lire quelques livres. C'est bientôt Noël et j'aime à me plonger dans une ambiance féerique à l'approche des fêtes de fin d'année. Et toi que faisais tu ?"

*Curieuse jusqu'au bout de la baguette.
Elle ouvrit le grimoire poussiéreux qu'elle venait de prendre. Il était lourd, et devait regorger de magie.
En l'ouvrant elle tomba sur la page du centre, une bague y était accrochée.

Pourquoi ?

Elle tira dessus.

Elle n'avait pas prévu cela.
Un tourbillon de poussière d'étoile se forma autour d'elle et Althéa.
Elle se sentit voler, ou soulever.
Elle ne touchait plus le sol.
Elle regarda Althéa. Hailley paniquait.
Elle n'arrivait pas à Parler.
Elle ferma les yeux.

star star star


Hailley était allongée dans quelque chose de froid, de la neige. Les lueurs de la lune lui caressaient le visage, le hurlement des loups se faisait entendre.. Elle ouvrit les yeux.
Elle n'était plus dans la bibliothèque.
Elle se releva brusquement. Elle n'était plus à Poudlard, elle n'était plus habillée de la même façon.

Elle regarda autour d'elle. Un château, immense, éclairé par la Lune au milieu du paysage. Elle se regarda, elle avait une robe, tel une princesse. Elle portait du noir.

Féerie Chteaudusanctuairedescovq1
Féerie Hailleysd3


Debout, perdue dans la neige, elle cherchait Althéa.
C'était sa faute tout ça.*

"Althéa ! T'es où ? Althéa !!"


Dernière édition par le Sam 9 Fév 2008 - 19:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ac-production.skyrock.com
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 26/11/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptySam 12 Jan 2008 - 10:25

Haillet lui expliqua en quelques mots l'histoire du conte dont Althéa avait surpris la musique. Il s'agissait d'une histoire moldue comme souvent l'était ce genre de littérature. C'était à se demander si les sorciers perdaient leur âme d'enfant pour ne pas en écrire... Enfin, peut-être que tout simplement Althéa n'avait jamais cherché au bon endroit et qu'il existait en fait beaucoup de contes sorciers... Tiens, c'était un point qui lui faudrait éclaircir une prochaine fois.
La serpentarde la surprit alors par une réflexion pourtant vraie.

- Tu sais, je crois plutôt que les sorciers les fascinent. Et puis, si le gentil était pourvu de supers pouvoirs, il vaincrait les méchants trop facilement... Enfin, c'est juste une théorie peut-être même que c'est ta vision des choses qui est juste. Mais quand même, je préfère mon explication donc c'est elle que je crois. C'est peut-être trop facile de faire ça, mais penser autrement ne changerait de toute manière rien. Alors je préfère regarder cette question de façon positive.

Haillet se leva alors pour aller chercher un autre grimoire. La reliure dorée de celui-ci attirait l'attention et Althéa suivit chacun des gestes de la verte, curieuse à son tour. C'est à ce moment là qu'elle lui demanda si elle l'a dérangeait. Sa camarade lui répondit par la négative et cela lui fit plaisir.

- Ce que je fais ? J'ai un exposé à faire sur un thème libre... Je cherchais juste l'inspiration dans la bibliothèque. Mais pour l'instant, à part les contes, rien ne ma passionne. Et un sujet qui ne me plait pas est presque sur un sujet raté. Enfin bon, je trouverais bien !

Althéa sourit à Haillet pour lui faire comprendre que cela ne l'inquiètait pas plus que cela. Pour l'instant, elle avait plus envie de parler que de chercher et qui sait, elle trouverait peut-être le thème de son exposé dans leur conversation ! On a toujours le droit de rêver et de trouver des excuses bidons pour rester assise en bonne compagnie...

La serpentarde ouvrit alors le grimoire dont elle s'était emparé. En son centre, elle trouva une bague et bien évidemment, tira dessus sans attendre. Sans même qu'Althéa qui avait pourtant la langue rapide lui demande qu'est-ce que c'était. C'est alors qu'un tourbillon de poussières d'étoiles se forma autour d'elles . Althéa se sentit soulever du sol comme si elle était en apesanteur dans l'air. Elle ne pouvait rien faire : ni parler, ni faire de grands mouvements... La seule chose qu'il lui était encore permise était de fermer les yeux. Et c'est ce qu'elle fit.


C'est alors qu'elle se retrouva sur un manteau de neige... Froide, très froide. Sa cape d'étudiante à Poudlard ? Disparue. D'ailleurs, même la bibliothèque s'en était allée. Althéa resta immobile quelques secondes. Mais qu'est-ce qui avait bien pu arriver ? Elle remercia quand même le destin de l'avoir vêtue d'une manière à pouvoir se protèger un minimum du froid de l'hivers qui règnait ici. Mais les vêtements étaient bizarres, semblables à un autre temps, une autre époque. Elle était vêtue d'une robe noire et blanche.

Image hébergée par servimg.com


Althéa trembla légèrement. Elle se trouvait en territoire inconnu sans aucun repère. Puis elle leva la tête et aperçut sa camarade qui la cherchait.
Elle n'était plus seule.

- Je suis là Haillet ! , cria-t-elle. Attend moi !

Althéa monta légèrement une pente en s'enfonçant de temps en temps dans la neige. Elle tenait sa robe pour qu'elle ne traine pas trop par terre. Vraiment, elle préfèrait définitivement les jeans. Elle arriva alors à la hauteur de la serpentarde. Elle fit le tour d'elle même en regardant le ciel.

- Où on a bien pu attérir ? Non mais, où on peut bien êtr...

La jeune fille s'arrêta alors au milieu de sa phrase. Là, pile devant elle, se dressait un château gigantesque.

- Ouwaaa !
, ne put-elle s'empêche de murmurer. Il est super grand !

Puis elle baissa la tête vers sa camarade pour voir sa réaction.

- Moi je dis, on est en plein dans un rêve, c'est pas possible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14280
Date d'inscription : 18/08/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptySam 9 Fév 2008 - 19:10

* Althéa !

Elle était là haut, sur le haut d'une colline. Luttant contre la neige qui ne demandait qu'à ensevelir Hailley, elle arriva avec peine en haut de la colline jusqu'à la Gryffondor.
Elle la regarda les sourcils froncés.*

"C'est HaillEY mon prénom, pas HaillET."

*Elle s'apprêtait à répondre à sa question du savoir où elle étaient mais la Rouge venait de remarquer le château. Elle ne dit rien.
Quelques secondes écoulèrent avant qu'elle reprenne la parole.*

"Je ne sais pas où pas est, je ne sais pas pourquoi on est habillée comme ça. Tu crois que c'est le livre. Dessus il y avait marqué ..."

*Elle s'interrompit, peut-être que le nom avait une signification.*

"Le sanctuaire des âmes féeriques ..."

*Une explosion de poussière d'étoiles se fit juste devant le nez d'Hailley. De la poussière rose et or qui brillait, pour en laisser apparaître une petite fée. Une petite fée toute vêtue de rose et de noir, ayant des ailes comme les papillons. Le regard intriguait, Hailley l'observa se déplier et voler.

Féerie Lucylu2


De la poussière brillante entourait la petite fée, et cela même quand elle faisait des battements d'ailes. La petite fée observa Hailley, avec un petit sourire. Une petite voix douce sortit de ses lèvres.*

"C'est toi Hailley ? C'est toi qui a ouvert le livre et prononcé son nom ? Moi c'est Lucy
Euh ... Oui ... Pourquoi ... ?
Chaque fois qu'une personne ouvre ce livre et atterrit dans ce monde, si elle prononce le nom du livre une fée lui viendra en secours. Il n'est pas prudent de rester seule ici, surtout en pleine nuit.
Que ce passe t'il sinon ?
Les démons des contes de fées vivent la nuit.
Les contes de fées moldus ?
Oui, les moldus ne connaissent pas le pouvoir de leur imagination. Chaque fois qu'ils inventent, nous les fées nous sommes obligées d'enfermer ici chaque personnage. Les moldus ne doivent pas savoir ...
Le ... le livre que j'ai ouvert c'est la porte pour venir ici ?
Oui mais seuls ceux qui croient aux contes de fées peuvent y entrer.
Je voudrai en sortir moi ...
Tu ne peux ...
Aaaah ! C'est quoi ce bruit ?
C'est le grand méchant loup, depuis quelques jours il ne supporte pas que les autres démons se trouvent sur son chemin. Viens !
Althéa, je crois que ce n'est pas un rêve..."

*Elle se mit à suivre la petite fée. Plein de questions se bousculaient dans sa tête. Elle était perdue, et ne savait pas où elle allait. Lucy se dirigeait vers le château.
Mais si il y avait des démons, ces démons devaient être l'équivalent des méchants dans ces contes de fées. Alors il devait y avoir les gentils aussi. Mais où étaient-ils ? Dans le château ?

Elle avait froid et espérait vraiment que Lucy les amènerait dans un lieu chaud. Seulement elle n'avait aucune notion du temps et du lieu ici. Ce qu'elle savait c'est que le monde magique avait des étendus que même les plus grands sorciers ne pouvaient pas connaître.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ac-production.skyrock.com
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 26/11/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyDim 10 Fév 2008 - 14:05

Althéa dès son arrivée devant la serpentarde se fit tancée par cette dernière sur son prénom.

Oups... Boulette ! pensa-t-elle en grimaçant.

Mais il fallait quand même avouer qu'elle n'était pas loin ! Pas loin du tout mêm ! Elle se répéta donc en boucle le prénom de sa camarade dans sa tête pour bien l'imprimer.

Hailley, Hailley, Hailley, Hailley...


Et ce n'est qu'après cela qu'elle murmura un vague pardon pour l'erreur.

- 'Scuse !

Mais l'incident était déjà oublié. Surtout quand devant soit, un immense château se dressait, rempli assurément de mystères.
Hailley ne put d'ailleurs répondre à ses questions et la gryffondor resta avec toutes ses interrogations quant au lieu où elles se trouvaient. Elle n'en savait pas plus qu'elle. C'est alors que cette dernière prononça le nom du livre et...

"Pouf" ! Plein de poussière brillante apparut devant Hailley. Dedans, Althéa vit se dessiner une fée. Bouche ouverte, elle regarda l'apparition sans pouvoir dire un mot.
Commença alors une discution entre sa camarade et la fée dont la rouge ne perdit pas un mot. Si elle avait bien compris, il suffisait qu'elle prononce le nom du livre pour qu'une fée pour elle apparaisse. Par contre, la suite n'était pas franchement rassurante ! Et si une bonne âme pouvait aussi la guider, elle ne disait pas non !

Donc, prononcer le nom du livre. Enfin, cela voulait dire dans un premier temps s'en souvenir...

Le manoir des âmes d'enfants... Non. Le grimoire des âmes magiques... Non plus. Ah ! C'est...


- Le sanctuaire des âmes féeriques !

Aussitôt apparut devant elle une petite fée, toute frétillante dans son nuage de poussières d'étoiles.

Image hébergée par servimg.com


La petite fée parla.

- C'est toi Althéa ? C'est toi qui a ouvert le livre et prononcé son nom ? Moi c'est Clochette !

- Nan, mais je te connais ! C'est toi qui avait trahi Peter Pan mais qui...

Elle la fusilla des yeux et continua comme si de rien n'était.

- Chaque fois qu'une personne ouvre ce livre et atterrit dans ce monde, si elle prononce le nom du livre une fée lui viendra en secours. Il n'est pas prudent de rester seule ici, surtout en pleine nuit.


- Je sais, ta collègue fée l'a déjà dit... Vous préparez ensemble vos discours ?

Elle poussa un soupir exaspéré à sa question. Visiblement, il n'était pas bon d'embêter les fées. Althéa se tut.

- Les démons des contes de fées vivent la nuit.


- Je sais... J'ai le déjà entendu...

Elle balaya son objection sans s'en préoccuper d'avantage. Un hurlement se fit alors entendre dans le lointain et la fée sembla sauter sur l'occasion pour lui faire peur et lui rabattre le clapet.

- C'est le grand méchant loup qui veut vous manger... Vous êtes de la chair fraîche, tu comprends ? Maintenant, suit moi sans faire d'histoire si tu veux avoir la vie sauve !

Althéa n'hésita pas longtemps. En plus, quand elle jeta un coup d'oeil à Hailley, elle vit que celle-ci avait aussi décidé de faire confiance à sa fée. De toute manière, elles n'avaient pas vraiment d'autres solutions ! Elles ne connaissaient rien à ce monde étrange !
Elles se dirigèrent donc toutes quatres, les deux jeunes sorcières (l'étaient-elles encore dans ce monde ?) et les deux fées vers le château.
Arrivées devant la porte de celui-ci, les battants s'ouvrirent comme si une force magique les avait vu approcher. Althéa se glissa aussitôt à l'intérieur en espérant que les gens d'ici avaient au moins inventé le chauffage... Il caillait dehors !
Althéa se retrouva alors devant un immense jardin où milles couleurs resplendissaient. Ici, le froid semblait banni et la vie avoir tous les droits...

- Owaou ! souffla-t-elle éblouie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14280
Date d'inscription : 18/08/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyDim 10 Fév 2008 - 21:16

*La neige venait se coller contre le noir de la robe d'Hailley. En relevant son regard, les portes du château s'ouvrèrent, seule, poussée par leur présence. C'était étrange, à l'extérieur il faisait noir, froid et c'était sans couleurs, mais une fois les portes traversées, la couleur, la chaleur et la vie se ressentait. Une odeur de fleur fleurissante, les oiseaux qui chantaient, exactement comme dans les contes de fées.
Hailley observait toute cette faune et cette flore qui vivait ici. Elle était bien plus belle que dans son monde, bien plus vivante que dans son monde. Quelque chose intrigua son regard derrière un arbre. Une jeune femme, vêtue comme une indienne. Connaissant la plus part des contes moldus, elle la reconnue. Mais elle avait quelque chose de différent. Oui, elle avait une apparence humaine, réelle. Elle était bien plus qu'une image, bien plus qu'un dessin, c'était une personne, tout comme elle.*

"Est-ce que c'est ...
Pocahontas, oui. Elle est très craintive, depuis ce que son créateur lui a fait subir, elle n'est jamais entrée dans le château.
Les personnages des contes son réellement comme leur créateur les a destiné ?
Oui, ils ont les mêmes traits de caractère.
Mais, je ne comprends toujours pas comment j'ai pu atterrir ici.
Un certain nombre de livre a été dispersé dans le monde, permettant l'accès à ce monde. Mais il est possible de l'utiliser qu'une seule fois."

*Hailley regarda Pocahontas. C'était vraiment possible alors ? Un monde où tout était merveilleux ? Où la magie à l'état pure ne se cachait pas ? La jeune élève de seconde année semblait déjà avoir oublier le monde auquel elle appartenait, jusqu'au moment où elle vit Althéa et sa fée ...

La fée clochette ? Féerie 00000005

Elle s'approcha de la petite fée, le regard curieux. Elle pencha la tête.*

"C'est ... c'est la fée clochette ? Trop fort. Peter Pan il est là lui aussi ? Althéa je crois qu'on est dans un monde où on est les seules à en connaître l'existence. Dans tout le collège, c'est super non ? Tu viens avec moi, j'vais à l'intérieur."

*Elle se dirigea vers une seconde porte, aussi grande que les deux autres, qui s'ouvrit de la même manière. Mais l'intérieur était encore plus beau que l'extérieur. un palais, tel que ceux que l'on voit dans les contes, des lustres en cristal, des rideaux au couleurs chaudes, un sol brillant, des paillettes partout, un buffet à en faire pâlir les elfes de maisons de Poudlard. Cependant, elle remarqua que la Grande Salle dans laquelle se trouvaient les deux jeunes filles était semblable à la galerie des Glaces au château de Versailles, en France. Mais seulement et uniquement si on retirait toute ces touches de magies, et de féerie.

Féerie 1169117068719


Hailley tourna sur elle-même en fermant les yeux et en souriant, elle était apaisée, cette atmosphère lui faisait oublier qu'elle était d'un autre monde. Elle ignorait si Althéa était dans le même cas qu'elle, mais elle s'amusait énormément.
Rouvrant les yeux, elle aperçut que toutes les princesses des contes de fées étaient en train de danser, que chaque personnages gentil des contes se trouvaient ici, peut-être pas tous, le château était très grand, mais un certain nombre.
Dans un coin de la Salle, Blanche Neige, une pomme Rouge à la main regardait à travers la fenêtre.

Féerie 1blancheneigejh4

La Belle au bois dormant était assoupit sur un divan. Cendrillon dansait. Les 101 Dalmatiens couraient entre les robes et les bottes. Les Aristochats jouaient du piano. Et Peter Pan était avec Wendy en haut, à observer les gens danser et s'amuser.*

"Il y a vraiment tous ...
On les appelle les anges. Ils sont parfois trop innocents, et inconscients. Un défaut des créateurs.
C'est magnifique...
Hailley, viens boire un verre."

*Sa petite fée avait une voix douce, attirant Hailley comme un ours cherche du miel. Elle ne cherchait plus à s'enfuir, elle était envoûtée par la magie des contes de fées. S'approchant du buffet, elle dirigea sa main vers le verre que Lucy désignait. Lucy était au dessus du verre, et y faisait tomber quelques poussières d'étoiles. Cette poussière d'étoile qui avait pour particularité dans ce monde de faire oublier le monde d'où vient la personne l'ayant avalé. Sans questions, elle bu ce verre, sous le sourire narquois de la petite fée. Les fées sont parfois rancunières et machiavélique derrière leurs traits de jolie petite poupée.

Tout ici est magnifique, j'y resterai des années ...

Elle avait faim. Mais que de choix il y avait sur ce buffet. Elle tomba sur un fromage rond. Elle en prit un morceau, mais sursauta en y voyant qu'une créature se cachait derrière. Elle fronça les sourcils.*

Féerie 1ratatouillejd2


"Ratatouille ? Féerie 00000005
Quoi ? Tu ne veux pas que je prenne le fromage pour faire une fondue ?
Euh ... Si si vas-y sers-toi ... Althéa viens voir ici, y a Ratatouille."

* Mince elle ne doit pas connaître Ratatouille...

Elle regarda le petit Rat, amusée.*


Dernière édition par le Lun 18 Fév 2008 - 23:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ac-production.skyrock.com
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 26/11/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyDim 17 Fév 2008 - 22:01

Althéa restait plantée sur place. Elle croisait du regard quelques personnages de contes de fées dans le parc et cela la remplissait d'une étrange ivresse. Il y avait même une licorne qui était entrain de boire dans une rivière ! Une rivière dans un château, vous imaginez ?

Hailley s'approcha alors d'elle, elle venait de remarquer la fée Clochette aux côtés d'Althéa. Oui, elles étaient dans un monde féerique où tout semblait possible ! La verte la laissa alors pour se diriger à grands pas à l'intérieur du château. Le temps qu'elle réagisse, Althéa se trouvait seule. Enfin, entourée de personnes qu'elle ne connaissait pas... 'Fin si, d'une certaine manière elle les connaissait mais bref, pas vraiment quand même !

Elle réagit enfin et se précipita à l'intérieur. Dedans, c'était immense, magique et surtout rempli de monde. Elle se demanda comment elle allait retrouver Hailley dans ce bazar ! Pendant ce temps, la fée Clochette essayait tant bien que mal de la suivre dans la foule.

- Hailleyyyyyyyyy ! T'es où ??? Attends moi ! Hailleyyyy !


Mais personne ne répondait à ses questions et ses appels. Elle reconnut alors de loin Alice du pays des merveilles et se résolut à aller lui demander son chemin. Mais arrivée à sa hauteur, elle vit qu'elle n'était pas tombée au bon moment. Vraiment, on leur cachait des choses dans les contes !

Image hébergée par servimg.com


Althéa recula de trois pas devant ce spectacle et faillit tomber à la renverse. Un des cents un dalmatiens venait en effet de passer en courant pile à ce moment là. Elle étouffa un juron et leva la tête pour apercevoir... sa fée. Mais oui ! Elle n'avait qu'à lui demander de trouver sa camarade pour elle !

- Euh... Tu sais où est Hailley ?

- Et comment je le saurais quand j'ai traversé aux ailes de course la salle !

- Désolé ! grimaça-t-elle. Mais tu ne pourrais pas t'envoler et pi regarder ?

La fée me jeta un coup d'oeil puis sourit comme si cela était naturel.

- Mais bien sûr ! Et maintenant suit moi !

Et elle s'éleva dans les airs en faisant de petits signes à Althéa. Elle la mena jusqu'au buffet où se trouvait la verte qui d'ailleurs, ne lui prêta nullement attention. Elle semblait envoutée par les lieux. Bon d'accord, elle aussi elle l'était, mais à ce point là !

- Goûte ceci... fit alors la fée Clochette en apportant vers Althéa une boisson orange.

Des poussières d'étoiles tombèrent dedans sans que la rouge ne le vit.

- Beurkkkk ! Du jus de citrouille ! Non merci ! Je vais plutôt prendre de cela !

Et Althéa s'empara d'un verre de chocolat froid et le but d'un trait. Elle ne vit pas la mine déçue et en colère de la fée à son geste.

- Et en fait, on est où ici ?


- Dans le monde des contes de fées...

- Ouwa !!! fit-elle en semblant ébahie et émerveillée. Je n'aurais jamais deviné ! ajouta-t-elle ensuite ironiquement.

C'est alors qu'elle entendit non loin d'elle Hailley s'exclamer devant un... rat ! Elle se précipita pour voir le prodige. Heureusement, elle n'avait pas la phobie des petites bêtes.

- C'est qui ?
lui demanda-t-elle quand elle arriva à sa hauteur.

- Tu ne connais pas Ratatouille ?
fit à la place d'Hailley sa fée, comme si elle était la plus inculte des sorcières.

Heureusement, la fée de sa camarade vint à la rescousse d'Althéa en jetant un long regard noir à Clochette.

- Ce n'est pas de ta faute... Il vient de nous rejoindre tu sais !


- Oooooh ! fit Althéa comme si elle comprenait. Enchantée alors !

Et elle serra la petite patte du fameux Ratatouille. Puis elle se tourna vers Hailley qui souriait aux anges.

- Euh, tu peux me faire un petit récapitulatif, là ? Je m'y perds un peu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14280
Date d'inscription : 18/08/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyMar 19 Fév 2008 - 1:08

*Le dernier arrivant peut-être mais certainement le plus drôle. Souriant comme jamais elle n'avait sourit, elle regardait tout autour d'elle puis regarda Althéa. La Gryffondor avait du mal à situer les choses ... bon ...*

"C'est simple, enfin d'après ce que j'ai pu comprendre. Le livre que j'ai ouvert contenait un portoloin : la bague. Tu te souviens ? On a atterrit ici, dans le monde des contes de fées moldus. D'après ce que Lucy m'a dit, les moldus ont tous un pouvoir : celui de rendre réel leurs personnages. Et ils sont ensuite enfermés dans ce monde. Ils sont naïfs et inconscients dans monde réel, donc les fées de notre monde sorcier les traquent et les laissent vivre éternellement dans ce monde. Ici il y a tous les personnages des contes de fées moldus. Dans le château y sont les anges, les gentils quoi, et dehors, les démons : les méchants. C'est merveilleux hein ? Oh regarde les Aristochats font leur show là bas, viens avec moi."

*Elle n'attendit pas d'entendre la réponse d'Althéa qu'elle se faufila entre les anges, pour arriver devant les Aristochats qui commençaient à mettre un peu d'ambiance.



Elle secoua la tête en même temps que la mélodie. Si un jour elle aurait pensé voir des chats qui parlent ...*

"Lucy ... les anges font quoi la journée ... Ils s'occupent comment ?
Ils font ce qu'ils savent faire dans leur conte respectif : Danser, chanter ils savent presque tous le faire. Leurs actions sont limitées en fonction de leur histoire.
Et moi je peux faire tout ce que je veux ?
Tu peux faire tout ce que tu as déjà fait au moins une fois, le reste tu ne sais pas le faire.
Comment ça ?
Tu admires beaucoup Anastasia d'après ce que j'ai ressenti ...
Oui mais ...
Elle est dans la pièce voisine ..."

*Elle était embrouillée, comme dans le brouillard. Elle commençait à sentir des choses changeant en elle. Elle avait de moins en moins de souvenirs de son monde. Comme si elle prenait place dans ce monde, comme pour parfaire le décor ...
Elle avait perdue la trace d'Althéa, ou alors c'était cette dernière qui avait perdue sa trace, mais elle en oublia la raison et suivit bêtement sa fée. Elle se dirigeait vers une autre pièce, vers la pièce où se trouvait Anastasia.
Comme absorbée, plongée dans ce qu'elle n'était pas, elle n'était désormais plus totalement maître d'elle même.

Attirée vers un escalier massif, elle commença à monter une marche mais n'alla pas plus loin. Cendrillon dévala les escaliers, minuit sonnait. Elle perdit sa chaussure ... Hailley était par terre, renversée par la princesse.

Féerie Sanstitrejg4


Elle voulut se relever, mais une horde de chiots se précipitaient sur elle. Etalée par terre, elle n'osait plus se relever. Quelqu'un lui prit sa main, une main douce et chaude. Elle releva son regard ... Peter Pan ... Il était encore plus beau que dans les contes ...*

"Viens ... Tu ne vas quand même pas rester allongée ici ...
Je ... non ...
Tu es nouvel ici ? De quel conte fait tu partie ?
Euh ... La jeune fille au yeux émeraude ...
En parfait accord avec tes yeux ..."

* Mais comment ?

Elle n'avait pas les yeux verts, mais gris. Elle venait de mentir à Peter Pan, en inconsciemment elle venait de prendre l'apparence de Milady, le personnage du conte qu'elle a crée lors d'un concours à Poudlard. Elle ne le savait pas, pas encore ...
Elle tourna sa tête vers la gauche, où se trouvait un miroir ... Elle avait belle et bien les yeux verts émeraude ...
Elle ne comprenait pas, mais elle se releva avec l'aide de Peter. Elle se laissa porter dans les airs avec lui. A plusieurs mettre du sol, une mélodie enveloppa leurs deux corps. Elle avait l'impression qu'il la confondat avec Wendy mais ne voulait rien dire non plus. Elle perdit conscience de tout ce qui l'entourait ...*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ac-production.skyrock.com
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 26/11/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyVen 22 Fév 2008 - 11:39

Hailley récapitula à Althéa tout ce qu'elle savait du lieu où elles avaient atterri. Et une chose était sûr, c'était que sa camarade était plus curieuse du comment du pourquoi de la chose car elle avait appris en moins de deux le triple sinon plus que la rouge. Puis la serpentarde aperçut les aristochats et fendit la foule pour les retrouver. Ça y est, de nouveau la course folle pour ne pas la perdre de vue commençait !

Mais cette fois-ci, mieux préparée à cette épreuve, Althéa suivit Hailley de prêt. Elle entendit même la conversation de sa camarade avec sa fée et fronça les sourcils plusieurs fois. Déjà, si elle ne pouvait faire que ce qu'elle avait déjà fait cela voulait dire qu'elle... hum, elle ne pouvait pas faire plein de chose. Et bref, c'est pas comme si elle comptait les faire quand même mais presque ! Vraiment, il fallait partir d'ici et au plus vite ! Surtout, Lucy semblait éviter certaines questions de Hailley. Et franchement, c'était de très mauvais augure. Tiens, elle n'avait qu'à demander à sa fée à elle un peu d'information !

- Dis Clochette... Si je veux partir, je fais comment ?

- Tu ne peux pas, tu n'as pas encore compris ?

- Dis Clochette, si je veux partir, je fais comment ?

- Mais je viens de te répondre !

- Ah non, c'est trop simple ! Il y a toujours une solution à un problème ! Sinon ce n'est plus un problème. Et là, désolé, mais s'en est un ! Regarde les chats, s'ils arrivent à monter à un arbre, ils arrivent toujours à redescendre ! Si tu préfères, comment on fait pour redescendre nous ?

Vive la comparaison et la réflexion d'une philosophie si recherchée ! Althéa sourit pourtant fière d'elle. Sa fée soupira.

- Mais j'avais compris la question !! Tu me prends pour qui ma petite ? Tu deviendras progressivement une part de ce royaume que tu le veuilles ou non...

- Mais euh, mais non ! Je veux pas entrer dans un conte moi ! 'Fin si... Mais il me faudrait un prince charmant... Et mon prince, il est déjà dans la réalité alors... D'ailleurs, il est pas charmant du tout mais je l'aime trop fort quand même ! C'est beau l'amour, hein ?

Clochette la regarda comme si elle était folle. Mais Althéa ne s'en préoccupa pas plus que cela et jeta au lieu de ça un coup d'oeil autour d'elle. Son prince de toute manière ne la voulait pas en princesse... Et... Bouse de dragon et Merlin farci ! Elle avait encore perdue Hailley ! Si elle se rappelait bien, elle avait entendu que cette dernière comptait aller dans la salle voisine. Sans plus un regard à sa fée qui pourtant la mitraillait des yeux, la gryffondor partit de nouveau à la recherche de sa camarade.

Mais arrivée dans la pièce d'à côté, Althéa s'arrêta ébahie. Là, au milieu de la pièce, dansaient en volant Peter Pan et une jeune fille qui ressemblait un peu Hailley... Sans vraiment être elle. La rouge s'approcha en fronçant les sourcils et la fée Clochette s'anima en faisant de grands gestes vers elle. Visiblement, elle ne voulait pas qu'elle s'approche de cette étrange jeune fille aux yeux verts éclatants.

De la poussière d'étoile dégringolait en cascade vers Althéa mais celle-ci, n'arrêtant pas de se trémousser dans tous les sens pour essayer de se rapprocher du couple qui dansait, évitait la majorité des grains.

- Oh, mademoiselle ! s'écria-t-elle alors. Que vous avez de grands cheveux, que vous avez de beaux yeux !

Nouveau regard qui se plisse. Le ton change brusquement et un grand sourire vint éclairer le visage d'Althéa.

- Mais t'es Hailley pourtant, j'suis sûre ! Qu'est-ce que tu fiches là haut ? Tu penses un peu à moi ? Pi aussi à cette pauvre Wendy à qui tu voles son prince charmant ? Non mais ! C'est pô des manières !


Et si elle se trompait et ce n'était vraiment pas Hailley ? Non, elle préférait ne pas y penser. Il se passait des trucs étranges dans ce château. Et pas forcément des bonnes...

- Allez Hailley, on retourne à Poudlard ! cria-t-elle encore.

Les héros des contes de tous genres lui lancèrent des regards surpris. Ben quoi, ils croyaient quand même pas qu'elles allaient rester pour l'éternité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14280
Date d'inscription : 18/08/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyDim 2 Mar 2008 - 17:05

*En plein rêve avec Peter Pan, elle perdit toute notion du temps et de l'espace. Complètement absorbée par cette réalité virtuel.
Elle fut néanmoins dérangée par Althéa. Elle ne pouvait donc pas la lâcher une seconde, non, fallait qu'elle vienne la perturber. Mais bon, que disait-elle déjà ?
Rentrer à Poudlard ? Rendre Peter à Wendy ?

Nan mais elle est complètement frappée ma parole.

Elle l'avada kedavra de son regard devenu émeraude, avant de l'agresser par la parole.*

"Oui c'est moi : Hailley, et puis pourquoi je devrais laisser ma place à Wendy, elle est même pas là. Je fais ce que je veux d'abord."

*Elle en était même arrivée à avoir le même caractère que Milady, elle pensait comme elle, voyait comme elle, parlait comme elle, avec un ton sec et froid, elle n'était plus Hailley LaRoche Elda.
Pourtant, elle descendit quand même, et retrouva le sol. A son regret.
Elle ne voulait pas rentrer. Elle n'avait même pas finit de visiter le château. Elle voulait visiter l'extérieur aussi. Et puis elle n'avait même pas vu Anastasia.
Regardant la Gryffondor, déterminée à ne pas rentrer à Poudlard.*

"Je ne veux pas rentrer à Poudlard. Et puis je croyais que tu aimais les contes de fées moldus. Tu ne me donnes pas vraiment l'impression d'aimer ce monde. On a la possibilité d'échapper à notre monde. Tu préfères rester à Poudlard face à la BRIME, risquer de te faire virer de l'école, de suivre la fin de ta scolarité, condamnée à ne faire que d'étudier à en crever plutôt que de t'amuser ? Ce n’est pas ma vision des choses. Et puis qu'est-ce que ça peut faire si on disparaît ? Le monde moldu est plus nombreux que nous sorciers, et à leur yeux nous existons pas, eux pour nous existent. Je veux pas vivre comme ça moi, alors je reste ici."

*Elle fixa de son regard droit la rouquine. Même contre son grès, elle ne retournerait pas dans ce monde. Plutôt mourir. Elle s'échappa à nouveau des griffes d'Althéa, et en se retournant, elle tomba dans les bras d'Aladdin, qui avait son petit singe sur l'épaule gauche. Le singe la dévisagea.*

"Excusez-moi."

*Elle n'attendit rien en retour, et partit là où ses pas la menaient ...*

"Emmènes-là dans la galerie des rêves ...
Il y a quoi là bas ?
Nos rêves les plus beaux."

*Elle fit demi-tour, arriva brusquement devant Althéa, puis lui prit le bras, sans lui demander son avis. Elle la tira à travers les gens et les salles. Elle suivait des yeux Lucy, jusqu'à arriver devant une porte de glace.

Magnifique ...

Elle s'arrêta devant, expliquant brièvement l'endroit à Althéa.*

"C'est une salle spécial. Lucy m'en a parlé. Elle m'a dit que c'était la seule salle qui permettait de retourner à Poudlard."

*Mensonge.
Elle ouvrit les portes de la salle, puis y entraîna à nouveau la Gryffondor. Elles se trouvaient au milieu d'une grande Salle toute faite de glace. Au fond, une grande porte noire.
Elle s'ouvrit, un homme marchait vers elles, le regard droit vers Althéa.
Il avait une allure de prince charmant, vêtue tout comme. Il ressemblait à un élève du château, mais qui ...

Quelqu'un de Serpentard ...

Elle s'exclama.*

"Hey ! C'est Eneas Penn !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ac-production.skyrock.com
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 26/11/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyMer 12 Mar 2008 - 16:33

Et voilà que c'était à Hailley-pas-Hailley de crier sur Althéa. Elle disait des trucs bizarres et ne voulait pas laisser tranquille Peter Pan. Elle ne voulait pas rentrer à Poudlard. Elle était tombée sur la tête ou quoi ?
Gnagnagnagna ! T'aimes pô les contes de fées... Gnagna, et la BRIME... Gnagnagna, étudier à en crever... Nan mais elle se prend pour qui !

- Oui, je préfère me faire renvoyer que de rester ici ! Voui, madame, parfaitement !


Pourquoi elle l'appelait madame maintenant ? C'était une deuxième année, bonzou ! Et pourtant, celle qui se tenait devant Althéa ressemblait à une "vraie" femme au caractère froid qui en imposait pas mal...

- Et pi, j'existe pas pour les moldus mais pour moi ! Donc ton argument il vaut pas une citrouille !


Mais elle avait plus l'impression de parler pour sa fée que pour Hailley. Et Clochette ne compatissait pas du tout à son sort. Non mais dans quoi elle c'était encore fourrée ! Les bibliothèques étaient vraiment des endroits dangereux ! On ne le répèterai jamais assez...

Hailley s'en alla une nouvelle fois et Althéa soupira ne sachant pas quoi faire. Allait-elle encore la suivre ? Elle ne voyait pas vraiment d'autre chose à faire... Mais la verte décida à sa place en revenant de toute façon sur ses pas et en lui attrapant la main. Elle la tira ensuite à travers toute la salle pour l'amener à la seule porte allant à Poudlard. C'était bizarre quand même ce retournement de situation ! Hailley qui ne voulait pas partir l'instant d'avant lui montrait maintenant la porte pour retourner à l'école ! Mais il y avait tant de choses qui paraissaient ici étranges... Althéa se laissa faire.

Elle croisa en chemin la Belle et le Clochard qui, fidèles à eux-mêmes, mangeaient des spaghettis. Elles arrivèrent enfin à une porte de glace que sa camarade s'empressa d'ouvrir. La salle derrière était elle-même entièrement fait de cristaux gelés. Althéa remarqua une autre porte noire au fond qui s'ouvrit pour laisser entrer... Eneas. Elle l'aurait reconnu entre mille… Même plus, entre toutes le personnes de la terre entière, de l’espace, de l’univers !… Bon, il fallait avouer qu’après, ça se simplifiait : reconnaître un humain d’un martien surtout quand celui-ci n’existait pas, c’était assez facile !

Elle en eut le souffle coupé. Il avait une allure de prince encore pire qu'à l'habituelle. C'était trop beau pour être vrai. Elle se tourna vers Hailley qui l'avait aussi reconnu.

- Qu'est-ce qu'Eneas vient faire ici ?

Elle lança aussi un regard interrogatif à sa fée. Elles étaient sensées pouvoir rentrer à Poudlard et pas LE voir apparaître !

- Tu voulais un prince, tu en as un maintenant... Tu n'as plus de raison de partir !

- Mais...

Sa réplique se coinça dans sa gorge alors qu'elle recroisait du regard Eneas. Bon Merlin qu'il était beau ! Mais il y avait quelque chose qui clochait... Il ne pouvait pas être là ! Et Hailley qui se transformait encore à ses cotés... Bientôt elle ne la reconnaîtrait plus du tout !

- Bonjour ma chérie...
Eneas était arrivé à sa hauteur et ses paroles l'atteignirent en plein coeur. Il lui fit un baise main. Mais euh, mais nannn ! Mais qu'est-ce qui lui prenait !
- Salut ! Je...
- Tu m'as manqué... Sans toi ma vie était grise mais te revoici et elle s'éclaire de nouveau !
C'était pô sortit tout droit d'un roman, ça ? Et Clochette qui la couvait du regard comme s'ils formaient le plus beau couple à ses yeux ! Enfin, c'était aussi son avis à vrai dire...
- Echangeons un baiser pour celer notre amour.

Sa fée frétilla des ailes et elle se demanda si c'était vraiment une bonne chose. Mais les lèvres d'Eneas lui faisaient de l'oeil et elle fut incapable de résister quand il se pencha vers elle.
Leur baiser fut mielleux. Merveilleux, oui, mais mielleux. Pas comme... pas comme... Pas comme ça aurait du être. Pourtant sa tête tourna légèrement. Clochette souriait de toutes ses petites dents. Son regard passa d'Eneas à sa fée jusqu'à ce qu'Althéa comprenne ce qui ne lui allait pas.

- Tu n'es pas Eneas ! Eneas est à Poudlard, et moi je m'en vais le rejoindre !

En prononçant ses paroles, elle se demanda qui elle voulait convaincre : lui ou elle ?
- Mais ma chérie, je suis Eneas !
- Non !
- Enfin, ma belle, tu ne vas pas me dire que tu ne me reconnais pas ?
- Eneas n'est pas un prince charmant ! Je l'ai déjà dit et je le répéte ! Et je ne suis pas une princesse charmante non plus ! Je suis moi, et il est lui ! Et c'est ça la plus belle chose qui pouvait mettre accordé !

- Mais le baiser pour celer notre notre amour sincère ?
- Je penserai à toi, qui que tu sois, quand cela m'arrivera ! Promis !

Althéa tourna alors les talons mais s'arrêta aussitôt. Il avait dit "un baiser pour un amour sincère ?"... Ca lui rappelait quelque chose... Oui, voilà ! Quelqu'un lui avait prêté il y a peu un DVD d'un mi-dessin animé, mi-film... Enchanted, c'était Enchanted le titre ! Et dedans une princesse de conte de fée passait dans le monde réel et vice-versa ! Il existait donc bien un passage qui les reliait !
Il ne restait plus qu'à le trouver...

- Hailley, on part. J'en ai marre d'ici. 'Sont tous trop beaux, trop parfaits, trop carrés... Ils peuvent pas évoluer, rien ! Et puis il y a vraiment une sortie, je t'assure ! Et je vais la trouver t'inquiète ! J'te ramenerai !


Quoique tu en penses d'ailleurs...

Althéa se tourna vers Clochette bien décidée à obtenir des informations.

- Dis moi où qu'elle est la sortie ! Je sais qu'il y en a une !
- Tu te trompes...
Et sa fée la regarda comme si elle était troll pour ne pas encore avoir compris ça. Althéa fronça les sourcils.
- Si tu ne me le dis pas, je crie à tout le monde qu'il y en a une ! Je ne suis pas sûre qu'ils en soient insensibles ! Vivre une éternité ici doit être lassant au bout d'un moment...

Il ne restait qu'à espérer que cela était vraiment le cas !


Dernière édition par Althea Belrin le Lun 12 Mai 2008 - 13:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14280
Date d'inscription : 18/08/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyMer 9 Avr 2008 - 17:38

*Elle ne voulait pas retourner à Poudlard.
Non. Elle voulait rester ici, oublier tout ce qu'elle n'avait jamais aimé. Elle n'avait jamais aimé grand chose d'ailleurs...

Eneas embrassait Althéa. Hailley les observa quelques secondes, mais elle avait plus l'impression de les déranger qu'autre chose.
En tournant son visage, une ombre sortit de la porte, une démarche féminine. Des cheveux longs, ondulés, aux nuances rousses. Un visage ... Elle le reconnaissait mais sans le connaître.
Un sourire, un visage rayonnant, une joie de vivre ...

Purdey ...

Son aînée, sa soeur. Purdey LaRoche Elda, s'avançait tout sourire, les bras droit, se balançant au rythme de ses pas.
Hailley la regardait, intriguée, apeurée. Purdey était différente.
Elle avala durement la salive qu'elle avait dans la bouche. Ses mains devinrent moites.
Que faisait-elle ici... Et ...
Derrière ... Une autre ombre, une autre femme, plus grande, une démarche plus élancée, veloutée, gracieuse, une démarche qu'elle n'avait pas eu le temps de connaître, d'apprécier...

Honey ...

L'aînée des LaRoche Elda. C'était comme si un ouragan venait de frapper Hailley en plein dans la poitrine, qu'elle s'était reçue un chaudron de plusieurs tonnes en plein coeur. Saignait-elle ? Intérieurement oui. Elle venait de recevoir en plein coeur quelque chose qui lui faisait mal. Quelque chose de sensible.
Ses deux soeurs étaient devant elle. Elles avaient prise chacune une main d'Hailley, souriant. Toujours ...
Purdey prit la parole.*

"Hailley, tu viens faire une partie de Quidditch avec nous ?
Non, j'ai peur du vide ...
On va chanter alors.
Je ne sais pas chanter ...
On va faire une partie de baveboulle alors ?
Non ..."

*Des picotements dans ses yeux. Elle voyait flous.
Son visage devint humide.*

"Ce ... Ce n'est pas possible, ce n'est pas vrai. Honey, tu es morte. Purdey ... Tu me détestes, tu ne veux plus de moi comme soeur ...
C'est faux, tu vois bien que je ne suis pas morte, je suis là.
Crois-tu que je serai là si je te détestais ?
Non non ! C'est ce que je veux voir, ce que je désire plus que tout ce que je vois ici. Ce n'est pas la réalité..."

*Les paroles d'Althéa lui passèrent au dessus du chaudron. Elle venait de prendre conscience que sa place n'était pas ici. Ici les choses étaient trop douloureuses. Elle en vint presque à regretter sa vie si monotone, si peu savoureuse, si ... ordinaire.
Mais je suis une sorcière ...

Chose rare dans notre monde aujourd'hui.
Elle essuya vulgairement ses larmes avec sa main gauche. Se reculant de ses soeurs. Les yeux grand ouverts, terrifiés.
Elle se retourna, bouscula Althéa et sortit en courant de la galerie des rêves. Ne sachant où elle allait, elle se retrouva dehors, dans la neige, à genou, au point de départ.
Incapable de penser ou de prendre conscience d'où elle était, les sanglots étaient sa seule occupation.
Il faisait sombre, froid ... très froid.

Une voix, aussi froide que la glace poussa Hailley à lever les yeux. La neige blanche lui faisait mal aux yeux, la lune était ronde, sans aucun nuage autour ...
Un homme, grand, squelettique, au regard machiavélique.
Frollo, du Bossu de Notre Dame.*

Féerie Frollo


"Tu es perdue mon enfant ? J'ai une place pour toi dans une cathédrale, en dessous des cloches.
Hiiiiiiirk !"

*Reculant, dans la neige, s'enmélant les pieds, elle tomba. Frollo s'approchait d'elle. Hailley avait peur.

Lucy ? Où est-elle ?

Elle n'était plus là. Elle avait dû rester au château. Hailley n'avait plus qu'à espérer qu'Althéa tomberait sur Lucy et qu'elle viendrait ensuite l'aider.

J'ai le don pour me mettre dans la bouse ...

Son visage grimaçait. Elle était à présent dans la partie des démons...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ac-production.skyrock.com
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13960
Date d'inscription : 26/11/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyMar 13 Mai 2008 - 21:08

Althéa sentit qu’on la bousculait. Elle en trébucha et se retrouva le chaudron par terre et les deux pattes en l’air. Ce fut dans cette position qu’elle vit Hailley décamper de la pièce en essuyant des larmes. Intriguée et déjà malheureuse car elle n’aimait pas voir des gens tristes, elle se tourna vers la raison de ce chagrin et découvrit, surprise, deux jeunes filles. L’une ne lui était d’ailleurs pas inconnue…

Et ben dis donc, c’est la réunion des serpentards ici ! Voilà Purdey après Eneas !

Et pour ce qui était de l’autre, cela ne faisait pas de doute non plus qu’elle était de la famille… Les deux jeunes filles souriaient et cela faisait un tel contraste avec la réalité et avec le visage d’Hailley que soudain, Althéa comprit ce qui était entrain de se passer.

Ils essayent de réaliser nos souhaits les plus profonds pour nous garder à jamais ici… Pourtant, ils ne comprennent rien à rien ! Si les rêves sont faits pour se réaliser, il faut que ce soit nous qui le fassions ! Les rêves ne peuvent pas se résoudrent d’eux-mêmes, on a besoin de gravir le chemin qui nous mène à eux pour en tirer satisfaction !

Althéa se leva alors tout en grognant contre la stupidité des êtres féeriques qui faisaient plus de mal que de bien. Elle en oublia même sa menace à l’encontre de Clochette qui fit bien attention à ne rien changer à ça. Pour l’instant, tout ce qui comptait, c’était de retrouver Hailley et qu’ensemble, elles arrivent à s’en sortir. Son rêve du moment ? Ne plus rêver et revenir dans la réalité ! Et si elle devait escaler des montagnes pour ça, elle le ferait !

- Clochette, Lucy aidez m… !

Soudain, elle se stoppa net dans sa phrase.

- Mais qu’est-ce que tu fais là toi ! T’es pas sensée être avec Hailley ? Nan, mais je vous jure !

Et comme la fée commençait à essayer de prendre sa défense, Althéa la coupa d’un geste.

- Laisse tomber, et occupe toi plutôt de la retrouver ! S’il lui arrive quoi que ce soit, ça sera de ta faute… de votre faute ! C’est bien beau de vouloir retenir à tous prix les gens qui tombent dans votre monde mais si elle meurt, ça sera à cause de vous! Et si elle est malheureuse pour le restant de sa vie, c’est pareil ! Vous n’êtes qu’une bande d’égoïstes et je vous promets que si jamais je ne retrouve pas cette fichue sortie ou Hailley, je vous pourrirais votre féerique château pour toute l’éternité !

Althéa reprit son souffle après sa longue tirade. Elle était à bout de souffle, les joues rouges de colère et les yeux luisant de peur de ne pas réussir à tout ramener dans l’ordre.

- C’est clair ? Qu’est-ce que vous faîtes encore ici ? Rameutez tous les héros des dessins animés, je veux tout le monde sur l’affaire ! Lancez les recherches !

Elle ne sut ce qui, dans ses paroles, poussa les deux fées à lui obéirent mais aussitôt qu’elle eut donner ces ordres, elles partirent toutes deux en battant énergiquement des ailes et en criant à la volée ses consignes.


Bientôt Hailley fut retrouvée grâce à la dragonne de Shrek, celle qui est amoureuse d’un âne… Son amie était à l’extérieur du château, en dehors même du parc… Dans le royaume du mal. L’âne –qui était monté sur le dos de son amoureuse- avait même vu un homme s’approcher d’elle à pas lents. C’était sur, il fallait agir. Et vite !

Image hébergée par servimg.com


Tous les personnages de contes de fée tremblaient à côté d’elle à l’idée de sortir de leur domaine si bien protégé mais ils attendirent quand même ses ordres. Cela fit bizarre à Althéa qui n’avait pas l’habitude d’avoir des troupes à gérer. Mélu’ s’occupait du Quidditch par exemple, pas elle ! Bon, ce n’était pas non plus comme si elle était préfète mais… Mais non, elle semblait plutôt ici général de guerre !

- Bon, vous ne pouvez pas abandonner là… NOUS abandonner là ! C’est à cause de vous je vous signale que nous en sommes là ! Et puis, ça vous changera un peu de d’habitude parce que votre vie, elle est super monotone !

Gentille la générale… :base22 :

- Bref, je vous demande de continuer à m’aider !
- Oui mais comment ? C’est impossible ! lança sa fée Clochette qui semblait toujours l’aimer autant.
Mais sans tenir plus compte de ses paroles, Althéa hurla :

- C’est simple… A l’assauuuuuuut !

Et Althéa se tourna vers les portes et fonça à l’extérieur du château. Malgré les cris de Clochette qui gesticulait de partout en disant que c’était une folie, presque tous la suivirent. Même Lucy pris les devant à ses côtés pour porter secours à Hailley.
Pendant un moment, Althéa se demanda quand même si ce n’était pas plutôt pour s’amuser un peu que tous hurlaient si fort plutôt que pour réellement sortir Hailley des griffes de l’homme que l’âne avait vu… Mais elle en conclut simplement qu’elle s’en fichait tant qu’ils ne l’abandonnaient pas.

- T’inquiètes Hailley, nous voici ! cria-t-elle de toutes ses forces quand enfin elle aperçut sa camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hailley LaRoche Elda
Elève assidu
Hailley LaRoche Elda

Nombre de messages : 224
Age : 27
Maison : Serpentard
Année : 3eme année
Gain de Gallions : 14280
Date d'inscription : 18/08/2006

Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie EmptyMer 2 Juil 2008 - 17:38

Elle tourna ses yeux du grand vilain qui voulait l’enfermer dans une tour. Elle était déjà enfermée dans ce monde, si en plus on devait l’enfermer dans un endroit plus petit ... là c’était la crise totale.
Une troupe un troupeau de héros et d’autres gentils en tous genres couraient vers elle. Là elle ne sut trop comment réagir.

1- Elle courait elle aussi pour ne pas se faire piétiner
2- Elle restait là pour qu’on la sauve.

J’prends la première solution, mais je me sauve à côté d’eux.

Althéa était là, comme un général près à la bataille. Bizarre de voir une préfète comme ça, mais venant de Gryffondor, Hailley s’attendait à tout maintenant. Sauf qu’un troupeau de héros soit assez stupide pour ne pas faire en forte de l’éviter. Elle aperçu les trois petits cochons, blanche neige, Ratatouille, Dumbo, et la petite sirène qui glissait sur la neige.

Gné ? Féerie 00000005

Althéa était proche d’elle maintenant. Mais elle aperçut aussi Frollo qui semblait chercher du renfort.

"Oh non, il va chercher tous les méchants. Ils vont se faire plaisir, autant de gentils dehors, ça va être la fête.
On fait quoi ? On les aide ?"


Elle n’eut pas le temps de savoir ce qu’en pensait Althéa, qu’elle fut prise par la taille par un arbre. Les méchants arrivaient de tous les côtés. La guerre des contes.

"Yeurk !!!! Mais lâche-moi ! Pov tâche !"

Elle réussit à se glisser se l’emprise de l’arbre, tomba par terre en déchirant sa robe.
A côté d’elle, l’anneau, celui qui avait servit de portoloin pour les emmener dans ce monde. Ces yeux brillaient.
La fin était là.
Un regard inquiet face aux deux camps qui s’affrontaient.

Hum ... C’est toujours les gentils qui gagnent de toute façon, alors ils vont s’en sortir.

Elle chercha Althéa du regard. Elle était là bas, pas trop loin d’elle. Elle leva ses bras, pour lui faire signe.

"Althéa !!! j’ai trouvé le passage ! Viens !"

Le grand méchant loup guettait la deuxième année. Hailley vit ses yeux, puis se rua sur l’anneau.
Elle ressentit le même sentiment que lorsqu’elle était venue.
En rouvrant les yeux elle était de nouveau à Poudlard, dans la bibliothèque, dans son uniforme. Elle sourit. Mais Althéa n’était pas encore là.

"Bouse ! J’espère qu’elle n’est pas restée dans l’autre monde. Je n’ai pas envie d’y retourner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ac-production.skyrock.com
Contenu sponsorisé




Féerie Empty
MessageSujet: Re: Féerie   Féerie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Féerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: La Bibliothèque-
Sauter vers: