Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [Forêt] Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 27
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 14707
Date d'inscription : 24/01/2006

[Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] Empty
MessageSujet: [Forêt] Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas]   [Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] EmptyDim 21 Oct 2007 - 21:12

*23h30, Purdey était dans son lit, sur le dos, à regarder le plafond. Elle hésitait à se lever. Elle bougeait, mais seulement pour se mettre sur le ventre. Tout le monde dormait dans le dortoir. Charlotte, Kâli et Charly dormaient comme des bébés licornes. Purdey se serrait bien levé pour faire tomber "accidentellement" Charly de son lit, mais elle était trop bien dans ses couvertures en fait.

Je fais quoi ? J'attends encore un peu ou j'y vais maintenant ?
...
J'y vais !


Purdey poussa doucement sa couette au bout du lit, elle était déjà habillée. Enfilant ses chaussures, et prenant sa cape au passage, elle se faufila discrètement en dehors du dortoir.
Seul les flammes de la cheminée éclairaient la Salle Commune. D'ordinaire la Salle était déjà froide, mais alors là c'était pire. Un frisson parcourut le dos de la Poursuiveuse. Elle s'était arrêtée devant les flammes qui dansaient dans la nuit.
Une fois la porte passée, Purdey se retrouvait dans le noir, et dans le froid. Elle déposa sur ses épaules sa cape noir, et y mit aussi son écharpe au couleurs vertes et argents, qu'elle avait retrouvé dans sa cape je ne sais trop comment.

Un faible Lumos sortant de sa baguette, Purdey avançait doucement dans les cachots, elle craignait de se manger un mur en pleine tronche.
Les cachots étaient passés, le Hall aussi. Elle devait maintenant monter deux étages pour accéder à un passage secret.
Bouse que c'est long.
A deux reprises elle avait cru que Rusard la traquait, et elle s'était cachée dans une salle vide.

Le deuxième étage était enfin là, le couloir était le bon, et il y avait le tableau en question.
Un homme avec des vêtements d'apparat, qui avait fière allure. Elle ignorait son nom, mais il était célèbre dans le monde sorcier.
Rangeant sa baguette elle essayait de faire coulisser le tableau sur sa droite pour y dégager le passage. Purdey n'avait pas franchement de force, elle mit donc 10 minutes à pousser ce misérable tableau. Un tunnel se laisait voir.

Je suis nulle, j'aurais pu y arriver avec un sortilège de lévitation.

Ce qu'elle fit pour remettre en place le tableau.
A la sortie du Tunnel, il y avait une pente, que la jeune femme rousse ne vit pas, du coup, vous vous en doutez, elle a glissé, car il avait plu, enfin bref le truc bidon quoi.*


"Eurk ! Y a qu'à moi que ça arrive ce genre de chose. Je suis une sorcière maudite."

*Un bruit dans les buissons la surprit. Et si elle tombait nez à nez avec un prof. Qu'est ce qu'elle dirait ?
"Bonsoir professeur, comment allez-vous ? Ce que je fais ici ? Oh bah je fais simplement le mur, pour quoi ?"

Et oui, Purdey faisait le mur. Elle va avoir 17 ans et elle fait le mur. Non, elle ne fait pas que ça, elle veut aussi allez chercher un champignon que l'ont voit seulement la nuit. Il a la particularité de rendre les gens aphone. Et cela pouvait être fort intéressant lorsqu'on voulait être dispensé d'un cours.
Mais passons, Purdey était collé au mur qu'elle venait de franchir, elle se trouvait dans une petite forêt de Pré-au-Lard, et elle craignait de tomber nez à nez avec un Professeur de Poudlard.
Imaginez la catastrophe si c'était le cas. Moi je préfère ne pas y penser.

Baguette en main, Purdey s'apprêtait à jeter un sort s'il y avait nécessité.*


Dernière édition par le Mer 2 Jan 2008 - 22:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Eneas Penn
Elève trouvant ses marques
Eneas Penn

Nombre de messages : 186
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12993
Date d'inscription : 10/08/2007

[Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] Empty
MessageSujet: Re: [Forêt] Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas]   [Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] EmptyMar 13 Nov 2007 - 1:02

Ta seule obligation en n'importe quelle vie est d'être vrai envers toi-même.
[Richard Bach]


~ L’allée était sombre. Où se trouvait-il ? Il ne voyait presque rien pourtant il avait l’impression d’être dans le corps d’une personne ou plutôt dans le corps d’une chose. Sa respiration était bien trop forte pour pouvoir être celle d’un être humain. Tout était flou dans sa tête comme si il ne pouvait guère savoir ce que pensait cette chose. Ses pensées étaient contrôlées et fermées à tous ceux qui voulaient y entrer. Mais qu’est ce que cela pouvait bien être ?! Alors qu’il sentait un mal de tête faire surface d’une façon pressante, il vit au loin une boutique qui semblait être celle de Scribenpenne. Oui il la reconnaitrait n’importe où puisque c’était sa boutique préférée … Mais alors, que faisait-il à Pré-au-Lard ? Parce que c’était bien là bas que se dirigeait la chose. De la lumière éclairait légèrement la route mais personne ne se trouvait dans la ville. Tout était calme, tout était lourd. Oui une atmosphère étrange et pesante arpentait les environs. C’est alors que près d’un buisson il vit une silhouette féminine… La Chose s’approcha d’elle. Une satisfaction soudaine vint décrire les sentiments de celle-ci. Mais… Cette jeune fille en question n’était pas ni un personnel d’une boutique, ni un passant totalement inconnu. Oui, il la reconnaissait. N’était-ce pas Purdey ? Sa complice de Serpentard ? Elle prit un visage effrayé en l’apercevant, cherchant un moyen de s’enfuir, de fuir son champ de vision. Puis elle se mit à courir dans la rue sans réelle direction. Bruit sourd. Est-ce qu’elle criait ? Aucune idée mais pourtant elle n’eut guère de chance. La chose la rattrapa bien plus vite que son ombre… Mais que voyait-il ? Des tentacules ? Des tentacules s’emparaient du cou de la jeune fille qui à présent le regarda dans les yeux, totalement immobilisée. Plus une onde de vie ne rayonnait dans ses yeux. Vide. Elle était tout simplement vide. Derrière ce premier plan notamment déroutant, son regard se posa sur une présence de type masculine et de grande taille. Une ressemblance particulière avec lui-même pouvait être aperçue. Puis tout se brouilla. ~


Eneas se réveilla en sursaut. Le front en sueur et la respiration haletante, il essayait de reprendre peu à peu son calme. Tout seul, dans son lit alors que les autres dormaient tranquillement, il essaya de remettre ses idées en place. Un mal de tête sembla faire guise de compagnie et surtout de preuve à ce qu’il venait de vivre… Ou plutôt ce qu’il venait de rêver. Depuis Août, il n’avait pas eu un seul rêve de ce genre. Les rêves prémonitoires s’étaient estompées peu à peu depuis l’année dernière pourtant elles étaient revenues avec force lors de la scène d’éclat dans la salle commune des Serpentard avec pour principaux acteurs Sacha, Charlotte et Cain. Puis par la suite, il avait rêvé de sa mère dans un avenir qu’il considérait comme lointain et enfin il fit ce rêve plutôt déconcertant. Peut-être n’était ce qu’un cauchemar ? Un simple cauchemar sans réelle importance et pourtant au fond de lui, Eneas savait fort bien que ce n’était pas le cas. Pour qu’un rêve l’affecte autant, il commençait très bien à discerner les cauchemars et les rêves prémonitoires. Depuis ses onze ans, il en avait pris l’habitude.

Il se leva avec douceur pour rester en position assise sur son lit, les pieds à terre. Il ne put s’empêcher de mettre sa tête entre les mains. Il n’arrivait vraiment pas à faire abstraction de tout ce qu’il avait pu ressentir. Il n’avait plus été le spectateur d’une scène… au contraire, il avait lui-même été cette personne, ou que dis-je cette chose. Ce n’était pas lui ! Cela ne pouvait pas être lui ! Mais la question parmi cette incohérence était : « Quand est-ce que cela allait se passer ? » Il fallait à tout prix qu’il prévienne Purdey, si un soir elle devait sortir du château pour rejoindre Pré-au-lard. Il devait vraiment essayer de l’approcher… Le soleil se levait bientôt. Peut-être aurait-il l’occasion de la rencontrer à l’aube… Pourtant, une heure plus tard alors qu’il était préparé et prêt pour une nouvelle journée de cours dans la salle commune, il n’aperçut guère la présence de la demoiselle. Dormait-elle encore ? Ce n’était plus la peine de l’attendre plus longtemps, il fallait aller en cours. Mais une chose était sûre ! Il espérait au fond que ce qu’il avait vu ne s’était pas produit au même moment. Pas comme cette fameuse fois avec Sacha et Cain. Heureusement pour lui, la vue de Purdey lui vint avant la fin de la journée mais malheureusement, il n’eut guère la possibilité de l’approcher… C’est fou comme les filles aimaient être entourées ! Soit par leurs admirateurs idiots, soit par leurs groupies fanatiques de jeunes filles influençables…

Ce fut quand il se trouva dans son dortoir qu’il décida de retrouver Purdey avant qu’elle ne s’endorme. Mark n’était au courant de rien et il était préférable qu’il reste dans l’ignorance. De toute manière, personne ne savait qu’Eneas avait parfois des rêves prémonitoires, ni même sa propre cousine… alors si cela devait se savoir… Bref, Eneas entendit justement du bruit alors qu’il descendit quelques escaliers. Pourtant il ne vit rien dans la salle commune à part le tableau qui se referma aussitôt. Alors comme ça quelqu’un venait de sortir sans se faire voir ? Eneas ne put s’empêcher de se douter que c’était la jeune Serpentard. Sa fine intuition le lui répéta sans cesse. Le Petit Prince allait devoir se servir du bon jeu des jeunes sorciers des premières année… Jouer à celui qui évitera Rusard à Tout Prix !

A son tour, il sortit avec hâte de cet endroit familier pour se diriger vers un des passages secrets qu’il avait connu en troisième année avec Charlotte. Oui, il s’en était servi pour aller à Pré-au-Lard après le refus incessant d’une signature par son père odieux, et la mi-conscience d’une mère malade. Cela l’avait bien aidé même si il avait pris pas mal de risque en ce temps là. A en croire la description citée au dessus, ce fut le même passage que celui de Purdey et l’empruntant à son tour, il ne tarda pas à la rejoindre. Mais au lieu d’être au même endroit que la jeune fille, il s’était retrouvé un peu plus loin d’elle dans cette forêt étrange et remplie de mystère. Il avait sûrement dû faire du bruit car il ressentit une présence non loin de lui, qui se trouvait sur ses gardes. Elle s’était armée de sa baguette, c’était certain. Eneas se dévoila alors bien plus vite qu’il ne l’aurait pensé ! Il ne voulait en aucun cas revivre ce qu’il avait vu la nuit précédente.


-Pas besoin de braquer « ça » vers l’endroit d'où je viens LaRoche Elda. Je ne suis pas un monstre à ce que je sache… Tu devrais t’en servir pour bien pire

Alors qu’il se trouvait dans la pénombre, Eneas s’avança un peu plus en avant pour que la lune éclaircit son visage. Il la découvrit enfin… Elle était à découverte. Il est vrai que cela aurait été amusant de voir l'étonnement d'un professeur en voyant cela.

- Comment cela fait-il qu’une Serpentard de ton rang s’aventure dans la forêt de Pré-au-Lard à cette heure Purdey?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 27
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 14707
Date d'inscription : 24/01/2006

[Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] Empty
MessageSujet: Re: [Forêt] Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas]   [Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] EmptyDim 25 Nov 2007 - 0:04

*Elle sursauta, ouvrant sa bouche prête à lancer un sortilège lorsque Eneas Penn sortit des buissons. Elle avait eu peur, et s'était reculée contre le mur. Elle dévisageait le Serpentard.*

"Penn ! En tant que bonne sorcière j'ai ma baguette levée lorsque je me sens en danger, comme là. Que tu sois ou non un monstre, j'attaque qui je veux."

*Soit il n'avait rien compris, soit il craignait vraiment que Purdey lui lance un sort. Cependant, ça n'expliquait pas la présence du jeune homme ici. Purdey avait une bonne raison, mais lui ? Et puis pourquoi était-il sortit si brutalement du buisson ? Ne baissant pas sa baguette, elle ne se retint pas plus longtemps pour le questionner, gardant toujours une oreille guettant le moindre bruit.*

"Ce que je fais ici ne te regarde pas. Mais comment ce fait-il que TOI tu sois là ? Tu m'as suivit ? Tu traînes aussi ? Moi qui pensait que faire le mur était quelque chose de rare, je ne dois pas être à jour dans les news..."

*Mais elle fut interrompue. Les buissons, ils bougeaient encore, ils étaient encore plus agités. Purdey braqua sa baguette vers le buisson en question. Des bruits, ou plutôt des sifflements commençaient à se faire entendre.
Purdey perdit toute assurance, elle n’aimait pas du tout ça.
Dans quelle bouse venait-elle de se mettre.

Merlin ! Mais qu'est ce qu'il se passe ici ?

Ayant soudain une potentiel solution à la cause de tout ça, elle leva les yeux au ciel. C'était la pleine lune.
Elle regarda Eneas, d'un oeil suspect, puis le buisson, terrifiée. Elle s'écartait d'Eneas, se rapprochant involontairement du buisson qui bougeait.*


"Eneas, ne me dis pas que tu es un Loup Garou ? C'est la pleine Lune et tu es en dehors de l'école...HiiiIIIIRK !"

*Elle sursauta, quelque chose venait de lui toucher la jambe droite. Elle ne savait plus du tout ce qu'elle devait faire. Son médaillon commençait à la chauffer et prendre une couleur sang. Elle était en danger. Le rouge sang, c'était la couleur que prenait la pierre lorsqu'elle était en danger. La panique traversa très rapidement son corps.
Elle n'avait pas le choix, enfin si : Eneas, le mec peut-être Loup Garou, ou le buisson et la Chose dedans.
Elle choisit Eneas. Autant se jeter dans la gueule de quelqu'un de connu que d'inconnu.*


"Eneas, qu'est ce qu'il se passe ici ? Bouse reste pas comme ça, sort ta baguette, y a une créature dans le buisson là."

*J'vais pas finir la nuit vivante moi ... Mark ...

La panique et la peur nous font dire et penser des choses que jamais on aurait pu dire normalement. Si cette nuit s'annonce terrible et effrayante, Purdey risque de ne plus savoir se contrôler.
Elle pensit à Mark, Eneas était son meilleur ami, du moins c'est ce qu'elle avait pu comprendre.


Tzvetan ! Pourquoi n'es-tu jamais là lorsque j'ai besoin de toi ?! Bouse, viens m'aider !!
Calme-toi
Comment veux-tu ? Il y a une créature dans le buisson, je ne sais même pas ce que c'est.
Calme-toi d'abord !
Ah ! Elles sont belles tes paroles ! Un coup tu me demandes d'agir comme une furie, l'autre tu me demandes de jouer les Vélanes ? Nan mais j'suis pas une Poufsouffle moi. Tzvetan ne me prend pas pour un gnome.

Je n'ai jamais rien dit de tout cela. Mais là tu ne pourras rien affronter si tu ne te calmes pas. Si tu restes calme, tes sortilèges seront plus puissants, parce que tu contrôleras la situation

Sur les conseilles de son ancêtre, Purdey se calma. Mais elle ne restait pas moins tendue.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Eneas Penn
Elève trouvant ses marques
Eneas Penn

Nombre de messages : 186
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12993
Date d'inscription : 10/08/2007

[Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] Empty
MessageSujet: Re: [Forêt] Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas]   [Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] EmptyVen 30 Nov 2007 - 0:53

Purdey pouvait très bien être insolente quand elle le voulait. Et c’était justement ce qu’elle démontrait à Eneas… C’était normal après tout. Il venait la surprendre en plein milieu de la nuit, dans un lieu peu commun. Il venait tout juste de l’espionner pour retrouver sa trace et maintenant qu’il l’avait trouvée, c’était la Serpentard qui n’avait pas confiance. Eneas ne put s’empêcher de regarder autour de lui alors que Purdey continuait son monologue. Le lieu était étrange comme s’il se refermait sur lui-même. Le Petit Prince se sentit légèrement piégé. Il avait essayé durant la journée de trouver un moyen pour se débarrasser de ce qu’il avait vu dans son rêve mais aucune réponse n’était parvenue à lui. Cette chose… était si spéciale qu’il douta même de son existence dans le monde magique. Pourtant il savait bien qu’elle était proche. Purdey était présente, et consternée par la façon dont elle avait été inconsciente ne doutant même pas qu’une personne aurait pu la suivre depuis le château… Décidément… Ces filles qui rêvent de fuir le cocon familial dés la crise d’adolescence …

Des sifflements se firent entendre. Eneas concentra toute son attention sur les buissons qui tous, sans exception bougeaient avec vigueur. La petite amie de son meilleur ami avait également discerné le même son vu son expression qui se décomposa au fur et à mesure. D’ailleurs, l’assurance dont elle avait l’habitude de prendre s’évanouissait peu à peu. Non non non … Ce n’était pas le moment de perdre son sang-froid. Puis celle-ci s’était retournée et l’avait questionné sur sa vraie personnalité. « Un Loup Garou » Ah elle en avait des bonnes cette LaRoche Elda ! Si ils avaient été dans un autre lieu et à une autre circonstance, Eneas aurait sûrement ri de cette bêtise. Malheureusement pour lui, non il n’était pas un loup-garou et l’expression qu’il donna à Purdey pour toute explication parut dure et réfutant une réponse positive. Mais il n’eut pas la possibilité d’entendre le cri hystérique de la Serpentard qui lui était destiné puisqu’un autre cri hystérique provenant de la même personne avait été dédié à un buisson. Le Petit Prince la vit s’avancer vers lui comme pour espérer un soutien physique… comme si elle voulait de lui, un bouclier à monstre répugnant. Le Jeune homme prit sa baguette pour se défendre même si au fond de lui, quelque chose disait que cela n’allait rien faire… puis d’une voix qui se voulait à la fois ironique et rassurante


- Voyons Purdey, je te considère comme une excellente sorcière … Ne gâche pas cette chance de prouver l’opinion que je me fais de toi en te cachant …

Cela avait été plus fort que lui. Cette phrase était sortie toute seule… Pourtant il savait bien que la jeune Serpentard allait avoir besoin de son aide ! Surtout si elle voulait rester vivante mais la question primordiale était… Comment faire ? Eneas cru voir une chose sortir du buisson, comme … un tentacule ??!! Mais bonté de Sorciers ! Qu’est ce que cela pouvait-il bien être ? La chose se rapprocha et elle allait bientôt sortir. Elle paraissait bien plus grande que ne l’aurait pensé le jeune homme. Il regarda autour de lui et prit la main de Purdey pour s’enfuir sur le chemin qu’ils venaient d’emprunter. S’ils pouvaient éviter un drame encore quelques minutes de plus, cela ne serait pas de refus. Tout en courant, Eneas répondit à Purdey

- Voilà pourquoi je suis venu t’espionner LaRoche Elda ! Maintenant pose pas de questions et suis moi !! Je crois que ça, tu vois, ça dépasse même nos compétences…

Alors qu’ils s’étaient fort éloignés du lieu où ils s’étaient trouvés auparavant, ce fut à mi-chemin qu’ils aperçurent en regardant par derrière leur épaule une créature hideuse qui ressemblait à une pieuvre mais qui se tenait tout de même debout et l’air redoutable. Ca existait ce genre de chose ?? Eneas n’avait jamais vu ce genre de créature auparavant, il en resta même figé un instant au milieu de la rue… Il n’avait jamais vu ça même pas dans un livre. Euh… En y repensant après coup, Eneas avait un jour lu la description d’une créature du nom de Flagelleur, mais ce fut dans un livre peu important qui n’était même pas relevé sous le domaine du monde magique. Le Petit Prince le regarda avec attention alors que celui-ci se rapprochait de plus en plus. Il sentait en lui le danger qu’ils frôlaient en le laissant approcher. Dans son rêve, Eneas avait eu un mal de tête atroce… Puis il se contenta de dire à la jeune fille ce qu’il pensait

- Purdey, surtout ne le laisse pas entrer dans ta tête ! Il faut courir mais s’il nous rattrape… Ne le laisse pas te posséder sinon je crois… qu’on est perdu.

'Conjunctivitis Curse"

S'il arrivait déjà à permettre à la créature d'avoir des problèmes de vue, peut-être auront-ils un peu plus de facilité? Au fond de lui même, il passa en revu toutes les formules qui pourraient les aider à gagner du temps, à permettre de les laisser s'enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 27
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 14707
Date d'inscription : 24/01/2006

[Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] Empty
MessageSujet: Re: [Forêt] Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas]   [Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] EmptyVen 28 Déc 2007 - 18:37

*Bon d'accord elle avait réagit très vite et au lieu de montrer qu'elle savait se défendre elle s'était caché derrière Eneas, mais elle la sentait très mal la créature caché derrière le buisson.
En entendant les paroles d'Eneas, elle fut frustrée, provoquée. Elle se pointa devant lui.*


"Eneas, c'est pas parce que t'as plus de sang froid que moi que t'es meilleur sorcier. Alors excuses-moi, mais je sais me défendre."

*Elle n'aimait pas trop qu'on la sous-estime, c'était quelque chose qui avait le don de rendre la jeune femme rousse sur l'agressivité. Comme preuve : là, maintenant. Eneas, elle ne le connaissait pas plus que ça, c'était le meilleur ami de son petit ami, mais elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion de faire connaissance avec lui. Peut-être que dans leur folle aventure contre la créature mystérieuse elle apprendrait à connaître Eneas, qui elle en était sûr, devait être une personne sympathique ?

Bon, revenons aux choses sérieuses. Purdey se trouve dans une forêt de Pré-au-Lard, en compagnie d'Eneas, et d'une créature.

Mais Purdey n'eut pas le temps et l'occasion de continuer de parler, Eneas venait de prendre sa main et de la tirer, pour qu'elle courre. La créature venait de sortir.
Effrayée, elle ne savait pas où elle mettaient les pieds, elle ne savait pas où elle allait. Et Eneas lui disait de ne pas poser de question.

Mad

Elle regarda en arrière, aperçut la bête, une sorte de grosse pieuvre, mais elle ne connaissait pas son nom. Elle était une as des potions, ça c'était sûr, mais après pour les créature magiques, ça n'a jamais été son fort.
Elle retourna la tête, pour regarder où elle allait, le souffle coupé, elle questionna quand même Eneas.

Tant pis.*


"C'est quoi cette créature ? Comment ? Tu savais qu'elle allait venir ? Eneas réponds !"

*Comment était-ce possible ? Elle ne savait plus quoi penser. La créature, qui faisait du bruit, tout Pré-au-Lard allait être réveillé, cette fois c'était la fin. Ils allaient être surprit dans les rues de Pré-au-Lard, en dehors de l'école, et récolteraient des punitions.

Quoi que, peut importe la sentence, Purdey venait de faire volontairement le mur, ce n'était pas pour faire demi-tour et se dégonfler.

Allez Purdey tu te ressaisis et tu prends un peu de courage, et me dis pas que c'est pour les Gryffondor le courage.

Purdey respira profondément, elle devait se calmer pour être capable de faire quoi que ce soit.


Purdey, si tu arrives à rassembler assez de puissance tu pourras éventuellement détruire cette créature.
Quoi ? Mais je n’ai jamais fait ça.
Il suffit que tu croies en toi.
Pfffff ...


Elle devait essayer, mais pour elle devait essayer de capter des énergies extérieur. La seule chose qu'elle ne maîtrisait pas dans le pouvoir de son arrière arrière arrière grand père. Elle ouvrit son esprit, à la recherche d'énergies, mais Eneas lui coupa l'herbe sous le pied en parlant.

Le Nanda

Elle devait fermer son esprit en gros, tout le contraire de ce que lui conseillait Tzvetan.
Quel conseil suivre ? Eneas ou Tzvetan ? L’ami ou la famille ?

Le Baten *


"Eneas, explique moi pourquoi. C'est quoi cette créature ? Hey ! Pourquoi tu lui jette ce sort ?"


Dernière édition par Purdey LaRoche Elda le Sam 29 Mar 2008 - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Eneas Penn
Elève trouvant ses marques
Eneas Penn

Nombre de messages : 186
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12993
Date d'inscription : 10/08/2007

[Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] Empty
MessageSujet: Re: [Forêt] Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas]   [Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] EmptyLun 24 Mar 2008 - 14:05

N'était-ce tout simplement pas incroyable? Eneas n'aurait jamais cru de toute sa misérable vie qu'un jour il allait apercevoir un Flagelleur! L'image de cette créature revenait dans ses souvenirs à présent. Il avait lu une description très résumée de ses pouvoirs. Mais étrangement, une créature de ce type n'avait jamais été réellement repérée au sein de Poudlard. Comment cela se faisait qu'à cette heure même de la nuit, Purdey et lui eurent la possibilité de le voir?

Le sort qu'il venait de jeter avait l'air de marcher. La créature resta sur place à essayer de retrouver la vue comme il se devait. Il avait l'air mécontent mais qu'importe... Tant que les deux jeunes gens pouvaient se sauver et se cacher...

Le Serpentard prit le bras de Purdey. Peut-être l'avait-il fait avec force? Il s'en excusera plus tard. Si jamais il arrivait quelque chose à sa petite amie, Mark le traiterait de Troll sans cœur jusqu'à la fin des temps. Du moins, si à son tour, Eneas s'en sortait vivant. Ce qui, pour le moment, pouvait être envisageable.

- Viens! Courons Purdey tant qu'il ne retrouve pas ses facultés de la vue...

Ils coururent loin de l'endroit où ils s'étaient retrouvés. Pré-au-Lard dormait à poing fermé. Pas un chat ne se promenait dans la rue. Comment était-ce possible avec le bruit qui s'était élevé durant le début de cette soirée?

Les deux Serpentards trouvèrent une ruelle obscure où il fut possible de prendre le souffle nécessaire pour continuer à trouver un passage qui leur permettrait de revenir à Poudlard, sans trop de dégats. Le Jeune homme mit ses mains sur ses hanches et baissa la tête afin de respirer calmement. Purdey avait l'air toute aussi essoufflée mais paraissait perdue par le récent évènement. Peut-être lui devait-il des explications?

- Tu m'as posé plusieurs questions tout à l'heure. Je vais te répondre même si je suis, en quelque sorte, dans la même confusion que toi.

Eneas regarda vers la grande rue qui rejoignait la ruelle mais pas de créature à l'horizon. L'avaient-ils semé? Il en doutait, cela serait bien trop facile.

- Cette créature porte le nom de Flagelleur si mes souvenirs sont bons. Ce qui me surprend c'est de la voir dans cet endroit. On sait tous les deux qu'elle n'est pas connue dans notre monde d'origine. Pourtant elle a d'énormes pouvoirs, notamment psychique. Je crois bien que si ton esprit est trop évasif et non contrôlé, elle peut jouer de tout avec... Tout ce que je sais, c'est que nous ne sommes pas assez expérimentés pour s'affronter à elle.
Tu as pu sans doute le voir, je lui ai lancé le sortilège de conjonctivite. Sa vision s'est troublée et a enlevé quelques minutes d'attention qui s'était portée sur nous. Mais je doute que le sort ait duré longtemps...

Comment allait réagir Purdey? Il lui avait dit l'essentiel semble-t-il... Même si l'heure avait été aux explications, il aurait été tout aussi judicieux de trouver un moyen pour sortir de Pré-au-lard, loin du danger.

- Malheureusement, la soirée a été mal choisie pour sortir du chateau.

Ne put-il s'empêcher de dire avec un sourire au coin des lèvres. Il ne se moquait pas. Il avait eu juste envie de dire ce qu'il pensait au fond. A l'heure qu'il est, s'il ne l'avait pas rejointe, Purdey aurait été perdue ou alors aurait-elle eu la chance de se défaire de l'étreinte de la créature. Eneas n'avait guère vu plus loin...


Dernière édition par Eneas Penn le Sam 29 Mar 2008 - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 27
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 14707
Date d'inscription : 24/01/2006

[Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] Empty
MessageSujet: Re: [Forêt] Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas]   [Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] EmptySam 29 Mar 2008 - 22:12

*Adossée contre le mur, essoufflée, désorientée ...
Pourquoi cette créature était là ? Que voulait-elle ? Que faisait Eneas ici ? Lui avait-il menti ? Tant de questions, mais aucune ayant la force d'être prononcée. Tzvetan voulait qu'elle extermine la créature, Purdey craignait de ne pas savoir le faire et de ne pas avoir assez de force.

Mon esprit n'est pas évasif, et il est contrôlé. Cette créature est arrivée trop tard.

Elle se redressa, regardant le ciel. Glissant une main pour replacer quelques mèches en arrière, elle devait trouver une solution avec Eneas pour les sortir de là. De toute évidence, s'ils sortaient de cette ruelle, le Flagelleur les retrouverait.
Elle ne craignait pas trop pour elle-même, son esprit comportait un bouclier : Tzvetan. Mais Eneas non...
Elle ne voulait pas que lui, il soit attaqué par cette bestiole. Pour plusieurs raisons bien diverses. Eneas était de sa maison, et même si elle n'était pas très amicale avec ceux-ci, elle en était quand même attachée. C'était le meilleur ami de Mark, et ça, elle ne pourrait jamais se le pardonner si à cause d'elle il lui arrivait quelque chose. Et puis elle se sentait attachée à Eneas, elle le ressentait mais n'arrivait pas à le comprendre, que la présence d'Eneas ici n'était pas involontaire. Il y avait bien plus que ce Flagelleur.

Soupir.

Elle rebaissa sa tête, laissant tomber ses mèches rousses sur son visage. Elle avait bien une idée, mais elle ne savait pas si elle pouvait et si elle pourrait.


Tzvetan, est-il possible que j'arrive à prendre l'énergie d'un autre sorcier ?
Si tu ouvres assez ton esprit oui.
Mais si je l'ouvre de trop, le Flagelleur risque prendre le contrôle de mon esprit.
Il y a un risque, mais qui ne tente rien, n'a rien...


Elle colla sa tête contre les briques de la maison sur laquelle elle était adossée.

Vivre ou mourir, il faut choisir.

Même si là, la mort n'était pas très évidente. Si elle prenait l'énergie d'Eneas pour tu... pour repousser le Flagelleur et que ça ne marchait pas, elle et Eneas n'auraient plus de forces pour combattre la créature.
De plus, elle devait parler de ses pouvoirs, et surtout de Tzvetan. Une chose dont elle ne parle jamais, et à personne. Seule Poesy était au courant ...

Comment vais-je faire ?

De ses deux mains elle mit ses cheveux en arrière, se redressa, et se dirigea vers Eneas. Elle avait choisit, mais ça allait être difficile à expliquer...*


"Je crois que j'ai une solution, mais elle est risquée et quelque peu ...dangereuse ..."

*Elle se mordit la lèvre. S’il n'était pas idiot il voudrait savoir quel était son idée, mais elle devait savoir si oui ou non il était intéressé par ce plan.

Je n'ai pas le choix de toute façon. C'est avec ou sans lui que je le ferai. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Eneas Penn
Elève trouvant ses marques
Eneas Penn

Nombre de messages : 186
Age : 29
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 12993
Date d'inscription : 10/08/2007

[Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] Empty
MessageSujet: Re: [Forêt] Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas]   [Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] EmptySam 17 Mai 2008 - 19:44


    Maintenant que je l’avais échappée des griffes de cette créature, que restait-il à faire ? Les problèmes dans les rêves, c’est qu’ils te prévenaient des évènements mais ne te donnaient jamais la solution d’y échapper réellement. Et voici ce que donnaient les résultats d’une tentative ratée de sauvetage...

    Nous étions Purdey et moi pris dans un cul de sac dans Pré-au-lard, essayant de fuir le danger et la mort.

    Quelle serait donc ma dernière volonté ? Je n’en avais aucune idée. Mes pensées se dirigèrent tout de même droit vers Charlotte qui était en cet instant même à Poudlard. Il y avait Mark aussi, mais c’était très différent. Je venais à peine de reprendre contact avec ma cousine que déjà, la vie voulait m’enlever à elle. Et dans ce tournant de ma vie, la santé de ma mère me sembla un problème notamment plus grave. Qu’allait-elle devenir si je disparaissais ?

    Je ne devais en aucun cas perdre mon sang froid et me poser ce genre de prière stupide. Heureusement que j’arrivais à être assez concentré sur le présent.

    J’avais peur que Purdey pose trop de questions sur mes connaissances envers cette créature, mais surtout de la manière dont je semblais au courant de sa venue. Je n’avais encore dévoilé à personne que je possédais des rêves prémonitoires, je ne comptais pas le dévoiler maintenant. Et je comptais bien vivre pour le prouver ! Ce n’était pas tant le fait de savoir que je pouvais faire des rêves prémonitoires, mais plutôt depuis quand et comment je possédais cette faculté. Je me protégeais de toutes personnes étant susceptibles d’être curieuses à ce sujet.

    Je mis ma main droite sur ma hanche, j’eus un instant peur qu’un point de côté vienne me surprendre, me rendant inutile dans mes réflexions. Mon regard se posa sur Purdey qui semblait agitée. Une idée la tracassait-elle ? J’eus l’impression de la voir pensive, et hésitante. Mes sourcils se froncèrent... Il devait se faire tard. Poudlard était en plein sommeil et la créature reviendrait sûrement dans notre objectif d’ici quelques minutes. Si elle avait quelque chose à formuler, j’étais prêt à l’écouter silencieusement. Ma tête était vide, vide d’idées.

    " Je crois que j'ai une solution, mais elle est risquée et quelque peu... dangereuse..."


    Mais que me chantait-elle là ? Je croisai mes bras et la regardai avec méfiance. J’aurai pu très bien l’arrêter tout de suite dans son élan mais il n’y avait aucune sortie accessible d’où nous étions, qui aurait pu nous permettre la vie sauve. Ce n’était pas vraiment le moment de se poser la question si c’était dangereux ou non. Quelle que soit la solution, il nous fallait rentrer à Poudlard

    - Purdey, je t’écoute. Si tu as une solution à me proposer, il faut que tu la mettes en application. De toute manière, je ne peux que te faire confiance... Même si elle doit être dangereuse, c’est notre chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Purdey LaRoche Elda
Adulte
Purdey LaRoche Elda

Nombre de messages : 1021
Age : 27
Maison : Ancienne Serpentard
Année : 1ère année [Moon Shadow]
Gain de Gallions : 14707
Date d'inscription : 24/01/2006

[Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] Empty
MessageSujet: Re: [Forêt] Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas]   [Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] EmptyMer 2 Juil 2008 - 17:00

*L’hésitation était grande, trop grande. Elle n’avait pourtant pas le choix. Pour les sortir de là elle n’avait d’autres solutions que de lui révéler son pouvoir secret. Si toute fois on pouvait parler de pouvoir. Comment allait-elle annonçait ça ?

Bah j’ai quelqu’un dans ma tête. Non il va me prendre pour une folle après. J’ai des pouvoirs secrets. Trop cliché. Je suis super puissante. Non plus ...

Le flagelleur devait se rapprocher. Elle n’avait plus le choix, mais elle ne savait pas comment annoncer ça. Elle se réconforta sur le fait qu’Eneas lui faisait confiance. C’était déjà ça. Mais si seulement il savait ce qui l’attendait.
Elle respira fortement, juste avant de se lancer.*


"Bon déjà, ce que tu vas apprendre, tu ne dois en parler à personne, surtout pas Mark. Il ne doit pas savoir.
Hum ...J’ai hérité des pouvoirs de mon arrière arrière arrière grand père. Ils sont très puissants, mais très dangereux. Ils peuvent provoquer la mort. Et là c’est ça que je veux provoquer, mais j’ai pas assez de force pour y arriver. Il faudrait que je prenne tes forces à toi aussi. Je n’ai jamais fait ça, donc c’est très risqué. Ça peut très bien marcher comme pas du tout. Si ça marche le flagelleur sera mort, mais nous n’auront plus de force pour bouger. Si ça ne marche pas ... nous n’auront plus de forces ... et le flagelleur ne sera pas mort..."


*Le silence se posa entre eux. C’était la seule idée qu’elle avait trouvé. Mais peut-être qu’il avait une meilleure idée. Qu’il la propose alors. Rien. D’accord, c’était la solution de Purdey alors qui allait être prise en compte.
Un sentiment d’inquiétude, d’angoisse, de peur même un peu. Elle espérait que ça marcherait.

Tout ça juste parce que j’ai fait le mur ? Ça craint vraiment.

Elle regardait Eneas. Elle lui faisait aussi confiance pour qu’il ne divulgue rien par la suite. Mais dans les yeux émeraude de la septième année, elle ne pouvait dissimuler le doute et l’angoisse. Tzvetan devait être heureux, elle allait enfin se servir de ses pouvoirs. Sauf qu’une fois qu’elle y aura gouté, elle arrivera difficilement à ne le contrôler et surtout s’en passer.

Elle s’avança vers Eneas, d’un pas lent et silencieux. Elle ne s’était pas gênée de parler fort juste avant ; mais là elle ne voulait pas faire de bruit. Elle n’avait aucune raison d’agir de la sorte, ou peut-être simplement l’angoisse et le stresse qui l’envahissait de plus en plus.


Tzvetan, j’espère que ça va marcher, ça a même intérêt de marcher, sinon je m’arrange pour que tu ailles croupir dans le lac le plus glacial.
Il te suffit d’avoir confiance en toi.
Facile à dire...


Elle était tout proche d’Eneas.*

"Il faut que je sois proche de toi pour prendre ton énergie, et on doit se trouver face au Flagelleur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodshed.forum-actif.net/index.htm
Contenu sponsorisé




[Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] Empty
MessageSujet: Re: [Forêt] Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas]   [Forêt]  Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Forêt] Le mur ? Oui je le fais [PV Eneas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: Pré-au-Lard :: Parcs, forêts et rues de Pré-au-Lard-
Sauter vers: