Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Demelza Worpel
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 25
Maison : Serpentard
Gain de Gallions : 11887
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Dim 9 Sep 2007 - 14:53

- Bon, je vais aller terminer mes achats pour la rentrée. Tu peux venir avec moi si tu veux. Si t'a du temps à perdre.

Elle adressa un petit sourire à Eva puis se dirigea vers la porte de la sortie. Elle venait de se promettre que ce Nimbus 2001, elle l'aurai. Si utiliser son argent était un trop grand sacrifice, elle irait réclamer le réclamer à son père.

Elle poussa la porte de la boutique puis se retrouva dans la rue pleine de monde. Le froid de l'Automne était bien là et Demelza dû fermer sa veste pour ne plus sentir l'air glacé se fauffiler jusqu'à son cou. Elle scrutat les alentours puis proposa une destination à la jeunue Poufsouffle qui venait de la rejoindre.


- Bon, si tu veux venir, je vais aller m'acheter une nouvelle plume. Tampis pour la robe, je demanderai à mon père de me l'acheter.

Les bras croisés pour éviter d'avoir froid, Demelza s'avança dans la rue. Les autres sorciers présents la regardaient d'un drôle d'air. Elle déteste tellement être observée qu'à chaque instant où un passant posait les yeux sur elle, elle disait : Quoi ? Tu veux ma photo ?
Plus ou moins fort selon la personne. Elle n'avait pas envi d'en venir aux baguettes aujourd'hui. Enfaite, c'est surtout qu'elle avait la flemme.

Jusqu'au magasin, elle ne prononça pas un mot envert Eva mais lui adressa quelques sourires. Arrivée devant la boutique, elle entra, salua le vendeur puis se dirigea vers les plumes. Elle les observa puis en saisit une rouge sang.


- Celle-là est très bien, dit-elle pour elle-même.

- Tu veux prendre quelque chose ? demanda-t-elle en se tournant enfin vers Eva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Donovan
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 12198
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Mer 12 Sep 2007 - 19:50

Demelza expliqua qu'il fallait qu'elle aille terminer ses emplettes pour la rentrée. Eva n'avait rien de prévu à faire, et ses parents ne reviendraient pas tout de suite, près de la place où ils l'avaient laissé, pour la chercher, donc elle pouvait faire ce qu'elle voulait.

Eva fit un sourire approbateur, puis se mit à suivre Demelza. Les deux jeunes filles sortirent de la boutique, une brise d'air froid les enveloppa. Eva referma immédiatement sa veste, elle était d'une nature frileuse, se n'était un secret pour personne ...

- d'accord je te suis ... Je n’ai rien de bien intéressant à faire de toute manière …

Les jeunes filles arpentèrent la rue, des regards se posaient sur elles. Eva n’aimait pas qu’on la fixe comme cela, elle ne savait jamais comment réagir, là, elle continuait à avancer, regardant de temps en temps la Serpentard tout en croisant des regards inconnus. Demelza avait une manière très particulière de répondre aux regards incessants des passants, Eva fut surprise, mais ne fit paraître aucune émotion, sauf peut-être le froid qui l’envahissait.

Arrivée dans la boutique, Demelza trouva tout de suite ce qui lui fallait, Eva en profita pour jeter un coup d’œil furtif à travers les étalages de plume. Eva s’approcha de l’une d’elle, elle était noire, gravée de petits motifs.

« C’est ce qu’il me faut … »

Eva se retourna sur Demelza, lui sourit,

- oui, je vais prendre celle là …

La jeune Poufsouffle regarda le vendeur, il s’avança, emballa la plume dans un paquet, puis le lui donna en échange des économies de l’élève, enfin une partie.

Eva se retourna sur Demelza,

- Tu as besoin d’autre chose ?
Un bruit de porte se fit entendre, Eva se retourna, regardant le nouvel acheteur qui entrait dans le magasin. A sa grande surprise, elle reconnu l’homme de la boutique précédente. Les avait-il suivit, ou avait-il les même envie qu’elles ? Quoi qu’il en soit, cette entrée chamboula Eva, elle regarda Demelza, puis lui chuchota,

- tu vas peut-être trouver ça bizarre, mais je crois qu’on est suivit …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demelza Worpel
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 25
Maison : Serpentard
Gain de Gallions : 11887
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Ven 14 Sep 2007 - 22:48

Après que Demelza eu acheté sa plume, elle demanda à Eva si elle avait besoin de quelque chose. Celle-ci voulait également s'offrir une plume. Ce qu'elle fit. D'ailleur, son choix plu beaucoup à la Serpentard, une magnifique plume noire. Enfin, Demelza en a déjà des comme ça, alors pour changer, la rouge était parfaite.

- Non, ça va. Je n'ai plus rien à prendre.

Puis le tintement de la petite cloche placée au dessu de la porte d'entrée retentit aux oreilles des deux jeunes filles, qui se retournèrent en même temps, pour voir qui était ce client. Demelza reconnut alors l'homme dans la boutique de Quidditch. Elle prit tout d'abord un air interrogateur avant de se retourner vers la jeune Poufsouffle. Elle aussi avait l'air surprise. Chamboulée même. Pourquoi cela ? Pensait-elle qu'il les avaient filées jusqu'ici ?

"Qu'est-ce qu'il fait là lui ?"

Elle observa l'homme qui se dirigeait vers les rayons puis remarqua qu'il n'avait pas l'air de s'y interresser tant que ça. En effet, Demelza le voyait observer les plumes et les parchemins, ce qui semblait bizarre pour un homme tel que lui. Enfin, ce n'est qu'une hypothèse "made in Demelza".
Elle se détourna de l'homme pour se reporter sur sa camarade. Elle s'appreta à lui poser une question quand son interlocutrice se mit à lui chuchoter quelque chose.


- tu vas peut-être trouver ça bizarre, mais je crois qu’on est suivit …

- Suivie ?
répéta Demelza à voix basse. Comprenant qu'Eva parlait de l'homme qui venait d'entré, elle ajouta : Pourquoi nous suivrait-il ?

Eva n'avait pas l'air d'avoir la réponse, il en est de même pour Demelza. La jeune Serpentard, habiltuellement non-parano, commençait à se sentir mal en la présence d'un tel individu.

Toujours à voix basse, elle proposa à la Poufsouffle :


- Bon...eum...Vient, on sort. Et ensuite, on voit s'il continue de nous suivre.

- Si c'est le cas ... on devra en venir aux baguettes,
ajouta-t-elle d'un air plus que sérieux.

Demelza se dirigea vers la porte, au tintement de la cloche, elle remarqua que l'homme leva les yeux. Un geste normal, après tout. Qui ne serait pas curieux de voir qui est entré ? Ou peut-être que cet homme les surveillaient de près...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Donovan
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 12198
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Dim 16 Sep 2007 - 19:32

Eva essayait de contenir son angoisse, de ne faire paraître aucunes émotions, ni aucunes inquiétudes, mais cet homme était toujours là à porter un regard sur les deux jeunes filles. Demelza avait l’air aussi mal à l’aise qu’Eva, celle-ci n’était donc pas la seule à se faire du mouron.

Eva ne rechigna pas, et accepta la proposition de le jeune serpentard. Elle la suivit, ne regardant même pas l’individu, ne souhaitant pas croiser une nouvelle fois son regard. Les jeunes filles sortirent donc du magasin, et se retrouvèrent en pleine rue. Eva décida de partir vers la gauche, pour éviter de retourner devant le magasin de Quidditch.

- Il avait l’air vraiment bizarre, j’espère qu’il ne nous suit plus … J’ai pas très envie de faire un duel, sauf si on en est obligée bien sur …

C’est vrai, Eva était plutôt pacifiste, l’idée même de se battre contre un sorcier ne l’enchantait pas trop, mais si c’était leur seul moyen d’être tranquille ou de survivre, il n’y avait aucune question à se poser, elle se battrait….

Eva se retournait de temps en temps tout en pressant le pas.

« Ouf il est pas là … »

La jeune Poufssoufle regardait les passants avec insistance, comme si dans chacun d’eux sommeillait une grande part de malveillance ou de méchanceté, qu’elle pouvait voir seulement par un regard. Eva se retourna, ce qu’elle faisait instinctivement depuis quelque temps, puis elle aperçue l’homme qui pressait le pas pour les rattraper.

« Ah non, pas lui, va t’en ! »
Eva regarda Demelza,

- Le revoilà …

La jeune fille réfléchit quelques secondes, regardant autour d’elle.

- viens suit moi …

Eva lui attrapa le bras, s’en lui faire de mal, et se mit à courir, puis elle l’entraîna dans une ruelle. De là, elle espérait avoir semer l’importun, et qu’il renoncerait à les chercher, qu’il les oublierait et se trouverait de nouvelles proies plus adéquates.

- J’espère qu’il nous retrouvera pas … Tu sais pourquoi il nous suit comme ça ? T’as une idée ?

Eva reprit son souffle, regardant de part et d’autre l’entrée de la ruelle, tout en attendant de savoir ce qu’en pensait Demelza de toute cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demelza Worpel
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 25
Maison : Serpentard
Gain de Gallions : 11887
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Dim 16 Sep 2007 - 20:25

Demelza et Eva étaient maintenant dans la rue. Espérant ne plus avoir cet étrange individu sur le dos. La jeune Serpentard aime se battre certe, la magie est son passe temps, mais si elle se faisait désarmée ? Vu la corpulence de cet homme, un combat "à la Moldu" serait perdu d'avançe.
Tout en marchant, elle remarqua qu'Eva se retournait presque toutes les trentes secondes. Certainement pour vérifier que l'homme n'était plus là.
Demelza fit de même une fois ou deux. Pourquoi s'inquiéter après tout. Avec le nombre de sorciers présent içi, qui risquerait de s'en prendre à deux étudiantes de 15 ans ... ?


- J'espère aussi qu'il ne nous suit pas. Mais un duel me changerait de mes vacances pourries...

Elle fit un petit sourire à Eva ce qui signifiait qu'elle ne pensait pas à 100 % ce qu'elle venait d'affirmer.
Les deux jeunes filles marchaient de plus en plus vite sans même s'en rendre compte. Parfois Demelza fut obligée de légèrement trottiner pour rattrapper la Poufsouffle. Etait-elle terrifiée à ce point ?
Demelza regardait quelques vitrines sur les côtés. Avec cette histoire, elle avait presque oublié qu'elle s'était rendue ici pour faire des achats.
Toujours les yeux rivés sur les boutique, Demelza n'eu pas le temps de comprendre ce que lui disait Eva quand celle-ci l'attrappa fermement par le bras pour l'emmener dans une petite ruelle assez étroite.

La jeune Serpentard regarda Eva d'un air interrogateur, puis à la vue de son visage terrifié, elle comprit que l'homme était à leur poursuite. Elle fit tout d'abord des grands yeux puis fronça les sourcils.


"Qu'est-ce qu'il nous veut ?"

La question d'Eva fût pratiquement semblable. La jeune Serpentard n'en avait aucunes réponses mais si tout cela venait à continuer, s'il les retrouvaientt, Demelza n'hésiterait pas une seule seconde pour en finir. Bien qu'elle n'ai absolument aucunes idées sur la façon de s'y prendre.


- Je n'en ai pas la moindre idées et je commençe à en avoir vraiment marre !!

La Serpentard laissa Eva quelque peu en retrait puis regarda dans la rue caché par le mur. L'homme n'était pas là. Est-il enfin partit ? A-t-il renonçé ? Toutes ces questions qui se bousculaient dans l'esprit de Demelza commençaient à la fatiguer.
Elle se retourna pour faire face à Eva.


- Bon, que fait-on ? On attend ou on change de cachette ? Peut-être pourrions nous aller dans....

Elle n'eu pas le temps de finir sa phrase qu'une sorte d'ombre venait cacher sa camarade. Elle en conclut avec la réaction de celle-ci, que l'homme se trouvait juste derrière elle.
Elle fit volte-face et recula en entraîna Eva avec elle, pour que se trouve plus d'un mêtre de distance entre elles et l'homme.
Elle sortit immédiatement sa baguette de sa poche intérieur, prête à un combat.
Son premier sort ne fut autre que :


- WADDIWASI !!

L'homme reçut le sort en pleine poitrine et s'étala sur le sol. En moins d'une seconde, il s'était déjà relevé. Il saisit lui aussi sa baguette. Demelza n'avait même pas remarqué qu'il ne l'avait pas encore prit. L'homme lança lui aussi un sortilège en direction de Demelza.
Celle-ci fut progetée en arrière et retomba lourdement sur le sol. Elle voulu ensuite se relever mais remarqua qu'elle était immoblisée. L'individu venait de lui lançer un sort d'entrave.


"Il va surement s'en prendre à Eva maintenant"

- Eva !! Attaque-le va-y !! ...


Demelza prononça ces paroles dans un souffle. Puis, une violente douleur surgit à l'arrière de son crâne. En réalité, elle s'était cognée en tombant et ne l'avait même pas remarqué. Maintenant, ses yeux commençèrent à se fermer puis elle s'évanouit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Donovan
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 12198
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Dim 30 Sep 2007 - 19:57

Demelza affirma qu’elle ne savait pas du tout pourquoi cet inconnu les suivait, cette histoire devenait de plus en plus inquiétante, et énervante.

« Cette journée commençait si bien, il a fallu qu’il vienne tout gâcher … »

Eva regardait de part et d’autre la ruelle, elle ne le voyait plus, peut-être avait-il renoncé à les suivre, ou peut-être qu’il les menait en bateau, et qu’il attendrait qu’elles sortent de leur cachette. De toute façon elles ne pouvaient pas rester là indéfiniment, il faudrait bien qu’elles retournent à la réalité …

« Non, on ne bouge pas de où on est, dans les films c’est toujours quand on sort de sa cachette, qu’on se fait tuer … ma vieille t’as regardé trop de films d’horreur avec tes copines … »

Eva observa Demelza, puis son regard fut attiré par une silhouette qui se rapprochait, c’était bien lui. Eva prit de panique, changea immédiatement de couleur montrant à son interlocutrice l’arrivée de l’étranger.

« ça y est, c’est finit, va nous avaler tout cru … »

Demelza ne perdit pas le nord, emportant Eva avec elle, plus loin de cet inconnu. La serpentard dégaina sa baguette, puis jeta un sortilège sur l’étranger sans qu’il ne la menace au préalable. L’homme se remit rapidement de ce sort, puis riposta et propulsa Demelza dans le décor.

- Nannnnn !

« C’est la fin des haricots, moi toute petite contre lui énorme … »

Eva regarda Demelza, elle voulu courir à son secours car celle-ci venait de perdre connaissance mais l’inconnu guetter ses moindres pas. Eva ne réfléchit pas, agissant en son âme et conscience, elle se dirigea vers un container à poubelle, se mettant derrière lui.

« ça marche toujours ça dans les films … A nous deux mon coco ! »

Certes elle avait l’air assez idiote, voir même très peu courageuse, mais elle mettait en place une technique qui n’allait peut-être pas marchait mais elle essayerait quand même …

- pas un geste, je suis armée, et je suis experte dans les combats !

« Arrête ça, tu vas le faire rire plus qu’autre chose ! »

- pas un geste sinon …

L’homme n’avait pas l’air d’écouter Eva, il se rapprochait de plus en plus du corps inerte de Demelza.

- Non tu ne l’auras pas !

Eva brandit sa baguette, lui envoya un sort en plein buste, mais il se remit très facilement de celui-ci.

« Pour quelqu’un qui est très forte en combat, tu me fais honte … »

- tu l’auras voulu … Locomotor Mortis !

Les jambes de l’inconnu se paralysèrent tout doucement, dans quelques instants il ne pourrait plus bouger. Eva en profita pour lancer un autre sortilège, pour « l’achever », celui-ci lui paralysa son bras gauche, détenteur de la baguette.

« Et hop, je t’ai eu … »

Eva se précipita sur Demelza récupérant au passage la baguette de l’inconnu. Elle ne se préoccupa plus de la statue vivante qui siégeait en face de Demelza. Le plus important c’était l’élève étendue sur le sol, après, elles s’occuperaient de l’imposteur, assouvissant leur curiosité.
Eva donna de petites gifles amicales à la jeune Serpentard, qui se mit à ouvrir lentement les yeux …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demelza Worpel
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 25
Maison : Serpentard
Gain de Gallions : 11887
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Mer 3 Oct 2007 - 12:59

Demelza ouvrait doucement les yeux, sentant qu'on était entrain de la gifler.
Elle ne vit pas tout de suite le visage d'Eva. Tout était flou. Combien de temps était-elle restée dans cette position si humiliante. Elle n'avait même pas réussi à faire face à l'homme.
La pensée de l'individu lui revint à l'esprit et elle crut que c'était lui qui était en ce moment à ses côtés, près à lui faire on ne sait quoi. Qu'avait-il fait d'Eva ?
Demelza se redressa en poussant la personne qui se trouvait devant elle et la plaqua au sol.
Elle du cligner plusieurs fois des yeux pour se rendre compte qu'elle venait de se jeter sur Eva.
Encore une fois, position humiliante.
Eva, par-terre, sur le dos, avec Demelza assise sur elle, entrain de lui bloquer ses deux bras.


-Oups, désolée…

Demelza se remit debout et aida sa camarade à se relever en lui tendant la main.
La jeune Serpentard remit ses vêtements en place, jeta un petit coup d’œil à Eva pour s’assurer qu’elle n’avait rien. Demelza porta sa main droite à l’arrière de sa tête. Elle avait du saigner.


-Aïe !!

Devant le regard de la Poufsouffle, elle pensa qu’il valait mieux la rassurer. La Serpentard ne se voyait pas entrain de se plaindre puis conduite à l’hosto !

-T’inquiète, ça fait pas si mal que ça !

Elle lui adressa un sourire encourageant avant de se retourner. Là, elle tomba nez à nez avec l’énorme individu. Les jambes immobilisées, sans doute grâce à un sortilège lancé par Eva. Bizarrement il n’avait qu’un bras de paralysé.
Demelza lança un regard interrogateur en direction d’Eva puis se redirigea vers l’homme.


-Ok, alors je vais être direct gros machin ! T’es qui ? Et qu’est-ce que tu nous veux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Donovan
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 12198
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Lun 22 Oct 2007 - 19:01

Les yeux de Demelza s’éveillèrent petit à petit. Eva était emprise de soulagement, ne s’attendant pas à la réaction de Demelza elle avait sur le visage un grand sourire, qui partit assez rapidement. Eva se retrouva sur le sol sans qu’elle ne puisse rien faire, étonnée plutôt surprise elle n’essaya pas de se débattre.

« ah au secours !! Mais qu’est ce qui lui prend ? »

- euhh ce n’est rien …

Eva sonnée, réussit à se relever avec l’aide de la jeune Serpentard. Eva se frotta machinalement pour enlever le superflu de poussière qu’elle avait accumuler après que Demelza soit revenue à elle. Demelza fit de même puis avec sa main alla toucher le derrière de sa tête, du sang s’en échappé. Sur son visage on pouvait lire de la douleur, cette dernière ce fit entendre par des onomatopées familiers dans des situations semblables. Eva n’eu même pas le temps de demander si ça aller, que Demelza lui avait déjà répondu. Elle devait s’attendre à ses questions vu le regard inquiet de la Poufsouffle. Eva perplexe, n’ajouta rien, Demelza savait ce qu’elle faisait et si elle allait mal elle le lui dirait. Pourquoi donc le cacher ?

La serpentard porta son regard sur l’homme qui était le fautif de toute cette histoire, puis se retourna sur Eva.

« Très commode la façon de le contenir, oui je sais, mais j’ai fait ce qui me venait à l’esprit … »

Eva adressa un sourire à Demelza, puis se retourna l’œil noir sur l’inconnu. « Le gros machin » comme l’avait nommé Demelza, n’avait pas l’air de vouloir répondre à ses questions. Eva souhaitait savoir le fin mot de cette histoire, elle y arriverait même si pour cela il fallait user de stratèges, ou d’audace.

- Eh toi, on t’as posé des questions … Tu serais prier d’y répondre avant qu’on s’énerve …

« Pas très convaincante… »

- tu veux peut-être qu’on se serve de toi comme d’un cobaye ? Moi à vrai dire, ça me va …

« Houla je te reconnais plus Eva, on dirait que tu es tombée sur la tête … »

Eva regarda Demelza, puis approcha du bras non paralyser de l’homme. Elle l’empoigna et se mit à le tordre dans tous les sens, peut-être que ça marcherait, qui sait …

L’homme ne dit rien pendant quelques temps, puis se décida à parler :
- Je suis ce que je suis, je suis qui je suis …

« Ça nous aide là … »

- fais attention je vais perdre patience … Pourquoi tu nous as suivit, qu’est ce que tu nous veux ?

L’homme ne dit plus un mot, Eva n’essaya même plus de le torturer par la manière modus, puisque ça n’avait pas l’air de l’effrayer. Elle porta son regard sur Demelza,

- je te laisse t’en charger, passe tes nerfs dessus moi je vais vider ses poches…

S’il ne voulait rien dire c’était son choix, mais ces affaires personnelles parleraient pour lui. Eva n’était pas née de la dernière pluie, quand elle voulait quelque chose elle mettait tout en œuvre pour l’obtenir, là elle ferrait tout son possible pour comprendre le comportement de l’inconnu …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demelza Worpel
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 25
Maison : Serpentard
Gain de Gallions : 11887
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Sam 27 Oct 2007 - 21:30

La timidité était un des plus gros défauts de Demelza. Ce qui ne l’empêchait pas de se battre ou de défendre des amis. Elle n’avait pas non plus la langue dans sa poche – peut-être pas aussi évident que chez une certaine Miss White – mais elle ne se laissait pas faire quitte à provoquer ou terminer une baston.

Il y a d’ailleurs quelques instants, elle s’était littéralement jetée sur Eva Donovan croyant qu’il s’agissait de quelqu’un d’autre. La pauvre Eva avait du se sentir gênée mais sûrement pas autant que Demelza. Celle-ci avait réussi à dissimuler sa gêne en s’en prenant à cet étrange individu pour lui soutirer des informations. Mais l’homme ne répondait pas.
Eva essaya mais l’individu ne faisait que dire et répéter des choses totalement inutiles
Demelza commençait à s’énerver et à taper sa baguette, qu’elle avait récupéré un peu plus loin sur le sol, dans la paume de sa main droite.

Se servir de lui comme cobaye ? Pas bête…

Ceci était une merveilleuse idée sortit tout droit de l’esprit tordu de… Donovan ! Et non, pas Worpel. Impressionnant…
La Poufsouffle s’avança vers l’homme, lui agrippa le bras et le tordit en tout sens. Action qui fit sourire Demelza. L’homme quand à lui ne souriait pas du tout, il semblait même souffrir. En effet, une horrible grimace était apparut sur son visage, tout aussi hideux.
O.K., il souffrait, mais il ne disait toujours rien en dehors de : je suis ce que je suis, je suis ce que je suis…

Agacée, la Serpentard frappa son pied sur le sol. Eva venait de poser une question à laquelle elle attendait toujours une réponse. Abandonnant l’individu, la Poufsouffle se retourna vers Demelza. Celle-ci compris que c’était à son tour.
La phrase que venait de dire Eva avait fait réapparaître le sourire sur le visage froid de la Serpentard.

… passe tes nerfs dessus…

Très intéressant. La jeune Worpel s’avança vers l’homme tout en le fixant droit dans les yeux. Elle avait le pas lent et frappait sa baguette dans la paume de sa main droite, comme une cravache. C’est vrai, avouons-le, Demelza est une sadique ! Un sourire effrayant s’esquissa sur les lèvres de la Serpentard. Son vrai côté avait enfin refait surface. Elle n’avait pas encore attaqué l’homme mais se sentait déjà mieux. Comme si elle renaissait. Depuis 2 ans, elle avait été oubliée…

Mais maintenant, c’est terminé.

Comme l’avait si bien dit Miss Donovan, Demelza allait passer ses nerfs sur cet homme. Au fond d’elle, elle espérait qu’il ne parlerait pas trop vite. Histoire de faire durer le plaisir…
Toujours fixant les prunelles de l’individu, elle s’adressa à lui :


- Maintenant, le jeu est terminé ! Tu va nous dire qui tu es ! A moins que tu veuille que je ne me défoule sur ta face de bouse d’hippogriffe…

Demelza avait prononcé cette dernière phrase avec une certaine évidence. Le sourire n’avait toujours pas disparut de son visage qu’elle pointait déjà sa baguette sur le torse de l’homme. Un rire maintenant. Un petit rire sadique puis elle pointa finalement sa baguette sur l’affreux visage présent devant elle.

*Bon…On va commencer par « le crache-limaces », ce n’est pas bien méchant. Bien entendu, j’éviterai de terminer avec le sortilège « Doloris ». Je n’ai pas envie de me retrouver à Askaban à cause d’un boulet pareil.*

Le visage de l’homme prit tout à coup une teinte violette. Le sortilège que Demelza lui avait prévu n’avait donc pas loupé. C’est au bout de la septième limaces que l’homme prononça quelques mots…


- Je suis… je…Beark (1 autre limace)…Je travaille…Beark…Je travaille pour…pour ton…

- Ton ?… Ton quoi ?! Allez bouge !!


Après deux limaces supplémentaires, l’homme termina finalement sa phrase.

- PERE !!

*Mon père ? Qu’est-ce qu’il a à voir dans tout ça ?*

Le sourire de Demelza s’était effacé et la jeune fille semblait absente. Comme si elle tombait dans un trou noir…infini…Plus aucune expression présente sur son visage. Un souffle s’échappa de ses lèvres avant qu’elle fasse volte-face.
Pourquoi cet homme, travaillant pour le père de la Serpentard, se trouvait sur le Chemin de Traverse et suivait la fille de son patron ?
Tout semblait clair dans l’esprit de la jeune fille. Son père avait envoyer cet individu pour la surveiller après qu’elle se soit échappée du Manoir…

Laissant Eva faire les poches de l’homme, Demelza s’installa sur un carton se trouvant dans la ruelle. Toujours l’esprit ailleurs… dans ses pensées…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Donovan
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 12198
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Lun 29 Oct 2007 - 14:53

Eva observait Demelza du coin de l’œil tout en s’approchant de l’individu. Elle avait sur les lèvres ce sourire, celui qui est rempli de sadisme mais aussi d’une certaine joie. Eva, elle était agacée de toute cette histoire, elle en était même surprise que Demelza prenne cet air si déterminé. Mais à près tout, il les avait suivit, s’était battu avec elles, mais aussi les avait effrayé. Oui, il devait payer mais à quel prix ? Celui de la souffrance, peut-être, mais peut-être pas…

Demelza lança un sort sur l’homme avec une grande détermination. L’individu se mit à expulser de sa bouche des dizaines de limasses les unes à la suite des autres.

« Répugnant, je vais vomir … »

L’homme commença à baragouiner une phrase entrecoupé de projection de limasse. « Ton père », s’il disait vrai, l’homme qui avait manigancé toute cette histoire n’était autre que le père de Demelza. Qu’avait-elle fait pour qu’il engage un homme pour la suivre ?
Eva avait eu plusieurs problèmes à cause de sa naïveté, maintenant disons qu’elle avait appris à ne plus croire les gens sur parole, à vérifier avant de faire confiance. Cet homme elle ne le connaissait pas, il aurait pu dire « ton père » comme « le président de la république » ou tout simplement « un professeur de ton école ». Non, non s’était trop facile de se jouer de la naïveté de jeunes filles. Eva avant de s’emporter, ou de régler son compte à ce cracheur de limasse, voulait en être sûr, voire même persuader.

Demelza était partie s’installer sur un carton, elle avait l’air totalement retourner. C’est vrai, qui ne l’aurait pas été à sa place ? Se sentir trahit par son propre père, son propre sang, ça a de quoi vous refroidir, même vous démolir.

Eva avait farfouillé toutes les poches de l’homme, et rapporta ces effets personnels près de Demelza.

- Tu sais, c’est pas dit qu’il nous dit la vérité. On va vérifier avant de se morfondre. D’accord ? Et après on avisera, t’en fait pas …

Eva adressa un petit sourire à son interlocutrice. Elle ne voulait pas que celle-ci soit triste, Eva n’aimait pas voir les gens qu’elle appréciait dans des situations semblables, l’œil triste, et l’âme en peine.

- Qu’avons-nous là. Bonjour Mr Andrew Lewis, ça me dit rien. Mais on a tout notre temps pour faire plus ample connaissance, lança-t-elle avec un œil noir à cet inconnu, plus si inconnu que ça.

Eva continua à farfouiller les papiers.

- une carte d’adhérant à un club de golf. Monsieur se met bien … Des tickets de caisse, enfin de magasins, je vois que monsieur est un gros dépensier … Un papier avec une heure griffonner dessus, ça devient intéressant…

Eva avança les papiers à Demelza, surveillant du coin de l’œil ce fameux Andrew. Un bruit se fit entendre, Eva leva instinctivement la tête, un hibou était apparu dans son champ de vision.

« Miracle, il va nous aider »

Eva se leva doucement, approcha l’animal, l’attrapa par les pattes, mais celui-ci se débattait à coup de bec.

- Rah du calme, tu me fais mal !

Eva attrapa la lettre, lâcha l’animal, et apporta avec grande précaution l’enveloppe à Demelza. On ne sait jamais, l’hibou serait un hibou vengeur, qui voudrait récupérer son enveloppe, et s’enfuirait avec, toutes les preuves s’envoleraient avec lui…

- tiens, je pense que c‘est mieux si c’est toi qui la lis.

Eva adressa un petit sourire d’encouragement à Demelza, laissant de côté sa curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demelza Worpel
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 25
Maison : Serpentard
Gain de Gallions : 11887
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Mer 31 Oct 2007 - 0:39

Toujours installée sur les boites en cartons, la jeune Demelza était en pleine réflexion. Ses relations avec son père étaient-elles aussi houleuses ? Elle n’en avait pas l’impression. Mais il est vrai que depuis le départ d’Alex, leurs discussions sont pratiquement inexistantes. En dehors de certains repas où quelques paroles étaient échangées entre la fille et son père. Demelza aime la solitude mais déteste l’ignorance. D’ailleurs, les quelques semaines de vacances précédant sa sortie prématurée à Londres, avaient été plus que bizarres. Les journées de Demelza se passaient dans sa chambre et la jeune fille était sans cesse la tête dans un livre ou entrain de dessiner, les écouteurs d’un baladeur dans les oreilles. Elle n’avait pas beaucoup de chance de croiser son père dans un des couloir du Manoir tellement celui-ci est immense. Pour deux personne, c’est un excès de place. Pourquoi ne pas avoir déménager dans le château que la famille possède en Ecosse ? Celui-ci est nettement moins grand que le Manoir et ses deux habitants seraient alors à leur avantage. Mais non. Tout s’est passé tellement vite. La mère de Demelza est décédée subitement, son père à pris peur et à déménager dans leur résidence secondaire la plus proche. Celle de Lymington. Mais depuis ce jour, le père délaisse ses enfants. L’aîné à bien fini par partir. Mais la cadette ne le peux pas encore. Quinze ans, cela est encore trop jeune. La jeune fille s’isole alors et se noie dans l’art. En premier, la musique. Elle rêve de créer un groupe mais son manque d’amis joue contre elle. Elle jète alors son dévolu sur le dessin, mais sa passion pour la musique reste présente tandis qu’elle dessine : dans ses oreille, les écouteurs mis au maximum. Elle devient si solitaire qu’elle en oublie son père. Un immense fossé s’est creusé entre eux aujourd’hui. Ils ne se parlent plus. Et la jeune Demelza à finit par s’enfuir.

Si c’est en effet son père qui à envoyé cet individu pour la surveiller, elle en serait soulagée mais en même temps, terriblement furieuse. Soulagée car si la fille a quelque peu oublié son père, celui-ci ne l’a pas oublié et doute de sa sécurité. Si bien qu’il envoie quelqu’un pour s’assurer que tout se passe bien. Furieuse car ce manque de confiance est inadmissible pour un père. Mais pas seulement cela. Demelza sait que son père travaille beaucoup, mais il n’a pas a envoyer quelqu’un d’autre pour s’occuper de sa fille. Elle qui est si jeune. La Serpentard sent ses yeux piquer. Pourquoi a-t-elle envie de pleurer ? Elle n’en a aucune raison. Ces petites gouttes salées qui coulent sur les joues des gens ne sont autre qu’un signe de faiblesse. Et Demelza hais la faiblesse. Elle a elle même été faible à plusieurs reprises et n’en n’est pas fière.

La jeune fille relève la tête, ravalant sa colère et sa tristesse, elle aperçoit Eva. Sa camarade de Poudlard. Celle-ci est pleinement occupée à vider les poches de l’homme qui a avoué travailler pour Mr Worpel. La Poufsouffle s’approche de Demelza afin de déposer les effets personnels de l’homme. Tout en faisant cela, elle tente de rassurer sa camarade en lui disant que l’homme ment peut-être… Possible…Après qu’un sourire forcé lui soit rendu, Eva retourna fouiller l’individu et découvrit qu’il se nommait Andrew Lewis. Nom qui ne va pas du tout avec son visage carré et sa corpulence plutôt imposante, songea Demelza. Sa camarade venait de sortir un bon nombre de petits papiers qu’elle éparpilla au sol. La curiosité avant tout, la Serpentard ne résista pas à l’envie de se lever pour aller y jeter un coup d’œil aux côtés d’Eva. L’homme s’avéra être dépensier. Demelza espéra alors trouver quelques liasses de billets sur lui car elle avait envie d’un balais. Malheureusement, il avait dû laisser son argent chez lui ou alors, il l’avait bien planqué. Alors que la Serpentard désespérait de trouver quelque chose d’intéressant, un hiboux vint se poser un peu plus loin des deux jeunes filles et d’Andrew (appelons-le par son nom pendant que nous y sommes…). C’est Eva qui s’en approcha afin d’y saisir une lettre. La Poufsouffle revint prudemment aux côtés de la Serpentard avant de lui tendre la lettre. Demelza jeta un coup d’œil interrogateur à sa camarade. Pourquoi serait-il à elle de la lire ?

Bien. Puisqu’il le faut. La jeune fille saisit la lettre et déchira l’enveloppe. Elle n’avait ni la patience ni l’envie de l’ouvrir délicatement. Alors qu’elle posait les yeux sur les premiers mots, elle reconnu l’écriture de son père et alors la main qui tenait le bout de papier se serra et celui-ci en fut froissé. Elle regarda Eva et prononça quelques mots :


- C’est mon père…

Elle décida qu’il valait mieux lire la lettre à haute voix. La 5ème année ne voulait pas mettre sa camarade dans l’ignorance. Attrapant son courage à deux mains, ainsi que le papier, Demelza souffla comme si elle s’apprêtait à passer à l’oral devant toute la classe pour un exposé complètement raté.

- "J’espère que vous avez retrouvé ma fille et qu’elle va bien. Si c’est le cas, ne vous faites pas remarquer et revenez immédiatement. Sinon, présentez vous à elle et résolvez son problème. Ne lui dites en aucun cas je c’est moi qui vous envoi, j’avais omis de vous le préciser."

La lettre n’est pas signée mais les deux jeunes filles savent bien de qui il s’agit. Demelza fixe Eva. Ses grands yeux verts exorbités. Elle n’en revenait pas. Son père l’avait donc bien faite suivre par un inconnu, complètement incompétent. La jeune fille, furieuse, va se placer face à Andrew. Elle lui lança un regard mauvais avant de froisser entièrement la lettre et lui fourrer dans la bouche, en espérant qu’il s’étouffe avec. Elle fit ensuite volte-face tout en s’adressant à l’homme qui se trouvait maintenant dans son dos.

- Si tu veux rester au service de mon père, je te conseil de respecter ses règles…

Ce fut les derniers mots qu’elle prononça en présence de l’homme. Elle était entrain de sortir de la ruelle. Une fois revenue dans la rue principale, elle croisa les bras et scruta le ciel tandis qu’elle attendait qu’Eva la rejoigne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Donovan
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 12198
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Mer 31 Oct 2007 - 19:44

Eva n’avait aucune idée de ce que pouvait contenir l’enveloppe, à part peut-être des informations sur Andrew, ou toute autre chose le concernant. De toute façon elle finirait bien par savoir, si Demelza la laissait lire bien entendu.

Demelza déchira l’enveloppe, à la vue de ce bout de papier, son expression changea. C’était son père, lui l’auteur de la lettre, l’inconnu disait donc vrai. Mais pourquoi faire suivre sa fille ? Et surtout pourquoi cet homme si reconnaissable, et pas quelqu’un de plus discret ? Eva avait envie de bondir, d’harceler l’homme de questions, mais elle ne fit rien. Elle ne voulait ni froisser Demelza ni la mettre mal à l’aise avec son interrogatoire. Eva préféra attendre et savoir ce que contenait la lettre avant d’agir.

Demelza lut la petite note à voix haute, faisant ainsi participer Eva.

« Niveau filature, je te donne un zéro pointé … c’est vraiment un coup de poignard dans le dos … »

En prenant du recul, Eva était surprise de la manière dont les choses s’étaient déroulées.. Pourquoi faire suivre sa fille ? Il n’en avait pas confiance ? Ou il était tout simplement trop protecteur ? Eva n’en savait rien, la jeune Serpentard ne lui avait, à vrai dire jamais trop parler de sa famille, et Eva n’avait pas soulevé le problème.

Demelza observa Eva, elle était déconcertée, s’approchant d’Andrew tout en chiffonnant la lettre, elle lui enfourna dans la bouche.

« Mais, euh va s’étouffer et les limasses elles vont sortir comment maintenant ?… enfin il le mérite, rah Eva tais toi, au lieu de raconter des ignominies !»

La serpentard donna un conseil à l’inconnu, enfin il pouvait plutôt considérer ceci comme un ordre. Eva ne dit rien, observant la scène, elle, elle lui aurait plutôt demander qu’il la laisse vivre sa vie, ou encore pourquoi son père la faisait suivre, mais Demelza n’était pas comme Eva, c’est pour cela qu’elle n’agit pas comme l’aurait fait Donovan.

Demelza marcha en direction de la rue principale. Eva l’observa partir, regarda Andrew tout en s’approchant de lui.

- tu es dans une situation assez embarrassante, je te conseille de ne pas trop te faire remarquer …

Elle posa un temps d’arrêt.

- je t’aurais bien enlever ce bout de papier pour te laisser respirer, mais c’est ça de se frottait à une Poufsouffle, et aussi j’ai pas envie que tu me vomisses tes limasses dessus … Enfin, à bon entendeur salut …

Eva se retourna, et se mit à courir en direction de Demelza. Celle-ci l’attendait, la mine défaite.

- Ca ne t’intéresses pas de savoir pourquoi ton père te fait suivre ?

Eva s’arrêta net, sans le savoir elle venait de faire une gaffe, pourquoi avait-elle dit ça ? Peut-être parce que dans trente minutes l’homme ne serait plus là, et ne répondrait certainement plus à ses questions. Elle arrêta de penser, et essaya d’arranger la situation.

- euh je suis désolée, si tu veux on en parle plus … Tu sais moi je suis là, et je veux bien t’aider …

Eva regarda Demelza,

- tu veux aller boire un chocolat chaud ? Je t’invite ! Rien de tel que du chocolat pour se remettre d’aplomb …

La jeune Poufsouffle attendait la réponse de l’élève, mais aussi de voir sa réaction. Elle avait peur de l’avoir offenser ou de s’être mêler de ce qui ne la regardait pas. C’est vrai ce ne sont pas ses histoires, mais elle apprécie Demelza et veut faire tout son possible pour que celle-ci retrouve le sourire. Elle aurait peut-être dû se taire, enfin seul l’avenir nous le dira …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demelza Worpel
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 25
Maison : Serpentard
Gain de Gallions : 11887
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Jeu 1 Nov 2007 - 15:50

Après avoir laissé Eva dans la ruelle avec Andrew, Demelza s’était rendue dans la grande rue. Elle regardait les passant heureux entrain de finir leurs achats pour la prochaine rentrée. Elle ne voulait plus penser à son père ni retourner au Manoir. Comment allait-elle faire ? Elle serait bien obligé de rentrer de toute façon. Mais il fallait qu’elle trouve une solution pour éviter que son père la voit et surtout, lui pose des questions sur sa petite escapade. En même temps, elle n’aurait pas tellement besoin de lui expliquer, Andrew aurait certainement déjà fait le travail. Tant pis, la jeune fille continuerait de errer dans les rues de Londres. S’arrêtant pour boire et manger. Elle dormirait à l’auberge jusqu’à ce qu’elle n’ai plus d’argent. Là, elle rentrerait au Manoir en prenant bien soin d’éviter son père. Allait-elle le haïr jusqu’à la fin de sa vie ? Peut-être.

Demelza jeta un petit coup d’œil dans la ruelle. Elle aperçut Eva entrain de discuter avec l’homme. Enfin, elle faisait un monologue plutôt. Lui ne disait rien. Le papier dans la bouche ainsi que les limaces l’empêchait certainement de prononcer le moindre mot. La Poufsouffle semblait maintenant avoir terminé sa discussion avec Andrew et se dirigeait vers la grande rue afin d’y rejoindre Demelza. Une fois à côté d’elle, la jeune fille posa la question que la Serpentard avait le plus envie de savoir la réponse. Pourquoi son père la faisait-elle suivre ? Et bien, c’est simple, il n’a pas confiance en elle. En sa propre fille. Voilà, nous savons tout. Demelza s’apprêta à lancer mot pour mot cette phrase à Eva lorsque celle-ci enchaîna sur un autre sujet. Peut-être ne voulait-elle pas connaître sa réponse. Ou alors elle ne voulait pas blesser Demelza. Mais la Serpentard avait un cœur de pierres et ce n’est pas son père qui va la faire pleurer. En ce moment, elle n’a qu’une seule envie, disparaître. Mais la présence de la Poufsouffle lui remontait le moral. Heureusement qu’Eva était là, sinon Demelza aurait certainement déjà détruit Andrew et serait partit le plus loin possible. Eva prononça quelques paroles réconfortantes. Un petit sourire vint alors se poser sur les lèvres de la Serpentard. Il faisait plutôt froid et celle-ci avait bien besoin d’un chocolat chaud. Elle accepta donc l’invitation d’Eva.


- Ouai je veux bien un chocolat chaud. Mais ne t’en fait pas, j’ai assez d’argent pour payer.

Demelza n’aimait pas tellement qu’on s’occupe d’elle comme cela. Elle avait l’impression d’être une petite gamine qui ne sait pas se débrouiller. En disant cela à Eva, elle n’avait pas voulu être méchante, mais voulait lui faire savoir que ce n’était pas la peine d’être aux petits soins avec elle. La Serpentard se mit alors en marche. Faisant signe à Eva de la suivre. Ensemble, elles allaient chercher un petit bar où elles pourraient se mettre au chaud et boire un chocolat chaud. Demelza en remarqua un, il n’y avait presque personne dedans. C’est certainement pour cela qu’elle choisit de s’y rendre. La 5ème année déteste la foule. Elle aime être au calme sans personne qui ne la fixe pendant des heures.

- Viens, celui-là à l’air pas trop mal.

Elle sourie à Eva et l’entraîna à l’intérieur du petit bistro. Elle s’installa devant le bar, sur un tabouret et commanda deux chocolats chauds. Le barman saisit deux tasses au dessus de sa tête et partit à l’autre bout pour les remplire de chocolat. C’est ce moment que la Serpentard choisi pour reprendre une discussion normale avec sa camarade.

- Bon. Maintenant je pense que tu en sais pas mal sur moi avec tout ce qui vient de se passer. Alors, parle moi un peu de toi.

Demelza se sentait déjà beaucoup mieux. La musique qui venait d’on ne sait où lui remontait le moral. Une musique plutôt joyeuse. Bien que ce ne soit pas le genre de musique que la Serpentard écoute à longueur de journée. Un sourire joyeux apparut sur son visage. Elle regarda Eva et attendait qu’elle commence le récit de sa vie. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Donovan
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 12198
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Mer 7 Nov 2007 - 12:35

Demelza adressa un sourire à Eva, acceptant sa proposition. L’inquiétude de la jeune Poufsouffle s’envola peu à peu, Demelza n’avait pas l’air de lui en vouloir. Eva fut tout de même surprise par la réponse de la Serpentard, aux premiers abords, elle ne la compris pas, n’ajoutant aucune parole, elle se rappela ce que lui disait sa mère « les bons comptes font les bons amis », peut-être que Demelza ne souhaitait pas devoir rendre l’appareil à Eva, ou tout simplement elle préférait garder son indépendance, sa liberté. Quoi qu’il en soit, Eva ne prit pas mal cette phrase prononcée par la Serpentard.

Les jeunes filles marchèrent, cherchant l’endroit le plus approprié pour discuter. A vrai dire Eva n’avait pas vraiment l’habitude de fréquenter les bars, elle n’avait jamais été adepte de ce bourdonnement de foule. Demelza s’arrêta devant un bar, qui était à vrai dire presque désert. Eva suivit sa camarade, s’asseyant sur un tabouret près du comptoir.

Demelza demanda à Eva de parler de sa vie. Que dire ? Comme c’est le cas pour toute personne à qui on pose cette question, elle ne savait pas vraiment comment expliquer sa situation et parler d’elle. Eva se mit à sourire tout en cherchant par où elle pourrait commencer, mais aussi ce qu’elle pourrait dire pour que cette conversation ne tourne pas à l’ennuie pour Demelza.

- A vrai dire, ma vie n’est pas si intéressante que ça. Mais bon je vais t’en faire part un petit peu.

Eva ramena à elle sa tasse de chocolat, mit un sucre dedans puis se mit à faire des cercles concentriques à l’aide de sa cuillère.

- Euh par contre, tu voudrais savoir quoi de ma vie ? Tu peux me poser les questions qui te viennent à l’esprit, j’essayerais d’y répondre …

Eva avait l’habitude quand on voulait s’intéresser à sa vie, de faire le jeu des questions réponses. En effet, elle préférait ce dialogue, au long monologue de sa vie, qui finirait par lasser les gens. Et au moins, elle serait sûre de ne pas déborder sur des détails dont la jeune fille n’aurait pas besoin. Elle essayerais de répondre, oui, elle ne pouvait pas dire qu’elle répondrait à tout, puisque certaines questions l’embarrasseraient tôt ou tard, ou tout simplement qu’elle préférait laisser quelques souvenirs au placard, ou quelques détails aux seuls soins de son esprit.

Eva dessina un sourire sur son visage, attendant les questions de sa camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demelza Worpel
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 25
Maison : Serpentard
Gain de Gallions : 11887
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Sam 10 Nov 2007 - 19:06

Le barman venait d’apporter les deux chocolats chauds aux jeunes filles qui n’avaient pas bougé de leurs tabourets. Demelza le saisit immédiatement et en bu quelques gorgées. Elle le reposa ensuite sur le bar et dirigea son regard vers Eva. La Serpentarde voulait avoir au moins une discussion normale cet après midi et avait donc demandé à sa camarade de parler un peu d’elle. La 5ème année dévisageait Eva, celle-ci semblait ne pas savoir quoi dire ou ne pas savoir par quoi commencer. Peut-être avait-elle une vie trop remplie ou pas assez… D’après ce qu’elle en disait, elle ne serait pas intéressante. Mais si.

- Tu dois bien avoir quelque chose à me dire sur toi. Déjà, j’ai vu que tu été avec ta famille toute à l’heure. Tu a de la chance d’en avoir une…

La Serpentarde détourna son regard pour le plonger dans sa tasse de chocolat. Même les discussions normales semblaient tristes avec elle. Tout ceux qui sont heureux dépriment à sa vue. Tout ce qu’elle touche devient sombre. Quoi qu’elle fasse, rien ne se passe jamais comme prévu. Tout devient pire qu’avant. Cette fin de journée, elle avait décidé de passer une petite après midi dans les rues de Londres à errer tristement comme un animal abandonné. Mais elle est tombée sur Eva et cette rencontre lui avait redonné le sourire qu’elle avait perdu depuis quelques mois. Elle pensait qu’enfin, pour une fois pendant ces vacances, elle allait passer un bon moment. Mais elle se trompait, cet homme du nom d’Andrew Lewis était arrivé et avait tout fait basculé. Cette discussion au bar était donc imprévue. Rien ne se passera donc comme prévu ?

- D’accord. Alors, on va commencer par ta famille puisque nous avons abordé le sujet. Ou du moins, je l’ai abordé. Où vis-tu et avec qui ? Je ne devrais peut-être pas être aussi curieuse mais bon… J’aime savoir à qui j’ai affaire.

Elle adressa un petit sourire à la jeune Poufsouffle avant de prendre sa cuillère et de la fourrer dans sa bouche et de la poser sur le bar. Elle prit ensuite sa tasse avec ses deux mains et commença à boire le chocolat tout en écoutant attentivement sa camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Donovan
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 12198
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Sam 17 Nov 2007 - 22:06

Eva fit un petit sourire à Demelza, puis se mit à boire quelques gorgées du chocolat chaud. Demelza joua le jeu, et demanda à Eva qu’elle parle de sa famille. Sa famille qu’en dire ? Il ne faut pas croire que c’est une famille si soudée que ça. Les apparences sont parfois, voire assez souvent trompeuses …

- Alors parlons de ma famille … Tu sais mon père n’est jamais vraiment présent, là il essaye de rattraper le temps perdu car ma sœur est sortie de l’hôpital il y a peu de temps …

Eva regarda sa tasse, tout en faisant une petite pose. Sa sœur était peut-être guérit mais pour combien de temps ? Eva avait au fond d’elle une grande inquiétude, elle ne pouvait s’imaginer perdre sa sœur, ni même y penser. Elle se remit à parler, chassant ses idées noires et ses inquiétudes.

- Après, sinon je vis avec ma mère et mes deux sœurs, et aussi papa quand son travail le lui permet. On a une belle petite maison près d’un lac, aux environs de Londres.

Cela lui faisait tout drôle de dire où elle habitait, puisqu’elle se trouvait plus à l’école que chez elle. Mais, à près tout l’école était quand même le meilleur endroit pour une fille de son âge, elle pouvait se bâtir ses propres expériences, ses propres rencontres, et devenir indépendante.

- oh tu sais, moi aussi je suis curieuse, mais bon j’essaye de le cacher …

Eva dessina un sourire sur son visage, puis la jeune Poufsouffle se remit à boire un peu de chocolat chaud. Elle s’arrêta, regardant Demelza.

- Je te demanderais bien où tu habites, mais ça t’obligerais à parler de ta vie, et non de la mienne …

La jeune élève, elle aussi voulait assouvir sa curiosité. Certes elle avait appris des choses sur Demelza, plus que celle-ci ne connaissait à son sujet, mais Eva ne savait pas tout d’elle.

- tu as d’autres questions qui te passent par la tête ?

Eva se mit à sourire, attendant de savoir ce que lui demanderais le jeune Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demelza Worpel
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 25
Maison : Serpentard
Gain de Gallions : 11887
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Sam 17 Nov 2007 - 22:58

Reposant sa tasse pratiquement vide sur le bar, Demelza posa son regard sur Eva. La Poufsouffle commençait enfin à parler d’elle. C’est vrai que depuis leur rencontre, la Serpentarde ne savait rien de sa camarade, en dehors qu’elles avaient le même age et qu’elles rentraient en 5ème année toutes les deux. Un petit sourire s’esquissa sur ses lèvres. La vie d’Eva n’avait pas l’air si joyeuse que ça, mais certainement pas aussi triste que Demelza. Son père n’était apparemment, pas très présent. De même pour la Serpentarde. Sa sœur avait passé du temps à l’hopital. La jeune fille avait terriblement envie de lui demander la raison de cela mais trouva que finalement, cela ne faisait pas. Elle continua donc d’écouter le récit d’Eva. Une maison près d’un lac ? Charmant. Demelza, elle, habitait plutôt un Manoir en plein milieu d’une forêt. Endroit où elle ne recevait jamais personne et où elle s’ennuyait atrocement. Tiens ?! La Poufsouffle aussi est une curieuse. Demelza sentit bien qu’elle avait envie de lui demander où elle résidait, mais elle n’avait aucunement envie de lui dire. Elle n’en voyait pas l’intérêt. Après avoir reprit son souffle, elle se décida tout de même à en dire quelques mots.

- A vrai dire, c’est à cause de mon lieu d’habitation que je suis ici. Je ne supportait plus la froideur de ces murs et cette forêt à perte de vue. Ce Manoir est tellement grand que l’on pourrait facilement s’y perdre…

Elle soupira et regarda le fond de sa tasse d’un air triste. Ce fut ensuite la révélation : elle en avait marre de cette journée ! Elle qui avait l’air plutôt calme, c’est dans un excès de colère qu’elle envoya valser sa tasse vide d’un revers de bras. Ce fut ensuite une demi seconde de silence puis le bruit de la porcelaine qui se brise au sol. La jeune fille se mit ensuite debout et alla réclamer autre chose à boire au barman.

- Servez-moi du Whisky Pur-Feu. Il faut que je me vide la tête.

Lorsqu’elle revint s’asseoir au côté d’Eva, elle s’excusa pour ce geste qu’elle n’avait pas pu maîtriser puis se concentra sur sa discussion « normale ». Allez, c’est le moment de trouver d’autres questions à poser à la camarade. Malheureusement, Demelza ne savait comment meubler cette conversation, cela en devenait presque ridicule. Lorsque son petit verre de Whisky Pur-Feu arriva, elle le saisit avec rapidité et le but en quelques secondes. Elle en exigea encore un. Puis un autre. C’est finalement au bout du 6ème qu’elle s’effondra sur le bar. Sa tête lui faisait horriblement mal. Comment allait réagir Eva. Elle qui ne devait certainement pas s’attendre à ce que la Serpentarde se saoule devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Donovan
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 12198
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Dim 25 Nov 2007 - 18:52

Demelza s’était décidé à égailler la curiosité d’Eva tout en gardant une touche de suspense. Eva lui fit un petit sourire, adressant quelques mots,

- Ah oui, je vois …

Eva reprit quelques gouttes de chocolat, puis manqua de s’étouffer, ne s’attendant pas à la réaction aussi brutale de Demelza, elle sursauta de peur.

« euhhh qu’est ce qui lui prend ? »

Eva n’eut même pas le temps de demander à Demelza ce qui lui était passé par la tête que celle-ci demanda un verre de Whisky Pur-Feu. Qu’est ce qu’elle détestait ça, Eva. On lui en avait fait goûter l’année dernière, et elle en gardait un très mauvais souvenir. Elle était très surprise du comportement que la jeune Serpentard avait depuis quelques minutes, à croire que le chocolat chaud lui était monté à la tête. Eva ne dit rien, de peur de se retrouver avec le verre de Whisky dans la figure. Il y aurait de quoi avoir honte, et totalement être énervée. Pour ne pas rompre cette amitié qui venait juste d’éclore, Eva la laissa faire, tout en la surveillant du coin de l’œil.

Demelza revient s’assoire aux côtés d’Eva et s’excusa. La Poufsouffle accepta ces excuses, mais trouvait que c’était trop facile, agir comme bon nous plait et après s’excuser pour le mal causé. Certes ce n’était que de la porcelaine cassée, mais pour Eva s’était beaucoup plus. Pourquoi avait-elle réagit de la sorte ? Elle ne le savait pas, et ne le saurait probablement jamais…

Demelza se mit à boire son verre, puis en redemanda plusieurs autres. Eva sur le coup ne compris pas ce qui se passait. C’était comme si Demelza avait une envie de se saouler, avalant tout rond ce liquide au goût affreux.

« Houlà ma vie est si peu intéressante que ça ? »

Des yeux exorbités pouvaient se voir sur le visage d’Eva. Pour sûr, elle était persuadée qu’elle ne connaissait rien de Demelza. Jamais elle n’aurait pensé en entrant de ce bar, qu’elle se retrouverait la coupable de cette mascarade, enfin en quelques sortes.

« Espérons que Andrew ne nous suit plus, sinon c’est bon, son père va me faire zigouiller … »

- Euh je crois que tu as assez bu…

Eva était soudainement prise de panique, qu’allait-elle faire maintenant ? Dire à ses parents qu’elle avait été dans un bar et que son amie s’était saoulée. Non c’était impossible, elle se ferait zigouiller sur place … Laisser Demelza et partir, non elle avait un cœur, elle était incapable d’abandonner quelqu’un qui avait besoin d’elle. Eva se mit à réfléchir pendant quelques minutes, regardant Demelza qui était dans un sal état.

- Excusez moi … Je vois que vous avez une cheminée, vous n’auriez pas par hasard de la poudre de cheminette ? dit-elle d’un ton gêné au barman.

Celui-ci lui répondit qu’il en avait.

« On est sauvée, enfin presque … »

Eva paya les consommations, son porte-monnaie avait bizarrement fait un régime sans le vouloir, elle qui ne pensait pas dépenser autant en entrant, enfin juste pour un simple et ridicule chocolat chaud qui s’était transformé en une succession de verres …

Elle empoigna Demelza avec l’aide du barman, puis se dirigea vers la cheminée. Son plan ? Elle l’avait décidé comme ça à la va vite. Elles iraient jusque chez elle, de là Eva enverrait un hibou aux parents pour dire qu’elle est rentrée à la maison, puis elle cacherait Demelza.

Elle lança la poudre, puis se retrouva dans son salon la minute qui suivait. Elle mit son plan à exécution, puis monta avec Demelza les escaliers et arriva jusqu’à sa chambre.

- Toi qui voulais voir ma maison, tu es servie … Mais surtout pas de bruit …

Eva alla cherchait un matelas, et un seau, puis prépara le placard, en espérant que ses sœurs ne s’amusent pas à essayer ses vêtements ou à jouer à cache-cache. Certes ce n’est pas commode de mettre une invitée dans un placard, mais quand on a des parents assez spéciaux, ben on fait comme on peut …

Eva déposa Demelza dans le placard, laissant pour le moment la porte ouverte tout en la regardant. Qu’allait-il se passer ? Ca elle n’en savait rien, elle avait agit en son âme et conscience, mais elle était sûre que tout ne se résoudrait pas comme elle l’avait pensé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demelza Worpel
Elève assidu
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 25
Maison : Serpentard
Gain de Gallions : 11887
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Mer 28 Nov 2007 - 22:15

Après s’être écroulée sur le bar, Demelza sentit que quelque chose la soulevait. Il s’agissait d’Eva et du barman. La jeune fille ouvrit légèrement les yeux. Elle avait la tête qui tournait et voyait trouble. Elle arrivait tout juste à distinguer le visage de sa camarade. Elle lui fit un sourire bête avant d’essayer de se relever d’elle même. Elle vacilla et retomba dans les bras du barman. Finalement, elle vit que tous les trois étaient arrivés à une cheminé.

- Naaan, jé pô assez buu !!

*Qu’est-ce qu’y me font ?… Pourquoi y me porteuu…*


La Serpentarde se trouvait maintenant dans la cheminé au côté de la Poufsouffle. Elle sentit soudain les flammes vertes qui surgirent après qu’Eva ai lâché la poudre de cheminette. La jeune fille ferma les yeux et se laissa faire. Elle n’avait plus de force, elle voulait simplement dormir. Lorsqu’elle rouvrit les yeux en remarquant qu’il n’y avait plus de bruit, elle vit qu’elle n’était pas du tout là où elle l’aurait imaginé. Demelza pensait que sa camarade la ramènerait chez elle… Mais elle ne savait pas où c’était. Voilà pourquoi, c’est chez Eva elle-même qu’elle se retrouva. La Serpentarde parvint à se mettre debout cette fois, suivant la Poufsouffle jusqu’à sa chambre. Elle sentit finalement qu’elle était assise sur quelque chose. Elle essaya de distinguer l’endroit, mais il faisait trop sombre. Peut-être était-ce un placard ?! Non !! Eva n’aurait certainement pas fait ça ! Euh… Si.

- Nan nan, pas de bruuit.

Demelza posa un index sur sa bouche pour montrer qu’elle allait se taire. Cela ne signifiait pas tellement qu’elle n’allait pas faire de bruit. Elle avait l’air d’une gamine de 6 ans, empotée et perdue.

Quelques minutes passèrent. La jeune Serpentarde voyait clairement maintenant ce qui se passait autour d’elle mais avait toujours l’esprit ailleurs. Elle voulu se relever mais se cogna très bruyamment contre le sommet du placard. Après quoi, elle hurla sa douleur. Bonjour la discrétion ! Après s’être massé la tête, son regard se posa enfin sur Eva qui était plantée là, à la regarder. La jeune fille prit un petit air confus avant de finalement s’adresser à elle :


- Euh… Désolée. Je ne pensais pas que ça finirait comme ça. Bon je… Je vais partir !

Sur ces mots, la 5ème année sortit du placard et dérapa sur quelque chose qui se trouvait au sol. Elle s’étala par terre de tout son long puis éclata de rire.

- HAAAÏÏÏÏA !! Pff… Hé hé, ha ha ha !!

La folle se retourna afin de se retrouvé couchée sur le dos. Elle fixa Eva avant de s’arrêter de rire. Elle fit une grimace puis se releva enfin. Soudain, elle avait l’air d’avoir totalement retrouvé son état normal. La jeune fille remit ses vêtements en place et dépoussiéra son pantalon à l’aide de sa main droite. Elle sortit ensuite son argent de la poche de sa veste et tandis l’argent nécessaire à Eva pour rembourser tout ce qu’elle avait payée au bar. Elle s’excusa une dernière fois pour avoir gâché sa journée puis sortit de la pièce sans même savoir où elle allait. Que ferait-elle si elle tombait sur les parents d’Eva ? Que leur fille traîne avec une Serpentard saoule les rendraient certainement furieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Donovan
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 27
Maison : Poufsouffle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 12198
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   Ven 14 Déc 2007 - 21:23

Eva était éprise de beaucoup d’inquiétude, se rendant compte au final qu’elle ne contrôlait plus rien. Avait-elle déjà contrôlé quelque chose ? A vrai dire, elle ne s’était jamais posée la question, mais elle n’y manquerait pas au moment voulu.

Eva avait toujours un regard dans la direction de la jeune Serpentard, elle ne disait rien, mais elle continuait à chercher en secret un autre plan. Il faut dire que le premier n’était pas si mal, même si elle était devenue la kidnappeuse d’une élève de son école sans même le vouloir, sans aucune préméditation…

Demelza s’agita, se cognant à l’étagère du placard elle laissa entendre sa douleur. Eva n’essaya même pas de faire taire sa camarade, elle était comme perdue dans ses pensées. La Serpentard décida de partir, ce qui ne réjouissait pas tellement Eva, elle avait peur qu’il se passe quelque chose, qu’il y ait un problème, et si c’était le cas, elle s’en voudrait toute sa vie. Eva se prépara à répondre à Demelza, mais elle fut coupée dans son élan. En effet Demelza avait trébuché sur le seau que la Poufsouffle lui avait préparé. Non, Eva ne pouvait décemment pas la laisser repartir, surtout dans cet état là.

- Euh tu es sûre que tu ne veux pas rester encore un petit peu ? lui dit-elle doucement.

Certes Eva ne pouvait pas empêcher la Serpentard de rentrer chez elle, mais elle pouvait l’en dissuader, même si elle était convaincue que Demelza ne l’écouterait pas, ou plutôt qu’elle ferrait comme bon lui semblerait. Eva cherchait ses mots, elle ne savait pas vraiment comment retenir Demelza puisqu’au final elle ne la connaissait pas tellement. Lui dire qu’elle voulait faire une pyjama partie, bof ça c’est pour les enfants, elles avaient passé l’âge ; lui dire qu’elle voulait la présenter à ses parents, d’accord mais alors pourquoi la cacher dans un placard ? Eva ne savait vraiment pas quoi dire ; elle ne pouvait pas non plus lui dire « reste, fais ça pour moi, pour me faire plaisir … » ne sachant pas la réaction de Demelza, elle préféra éviter le pire, éviter d’entendre des mots qui lui ferraient mal ou qui la mettraient hors d’elle.

Eva ne trouvant pas les mots pour retenir sa camarade attendit que celle-ci se décide à faire demi-tour, ou tout simplement qu’elle s’effondre de sommeil, même si elle avait l’air d’être revigorer. Eva accepta l’argent de Demelza, puis la regarda avec insistance. Elle espérait que cette dernière change d’avis, même si je l’avoue, dormir dans un placard ce n’est pas très commode ni très confortable. Mais quand on kidnappe quelqu’un il faut bien le cacher à un moment ou à un autre …

Demelza s’excusa d’avoir gâcher l’après-midi d’Eva. A vrai dire elle n’en avait jamais passé de si exaltant depuis son entrée à Poudlard, et surtout avec une Serpentard. Oui, le passage du bar n’était pas très glorieux, mais au final, il y a plusieurs manières d’oublier ses problèmes et l’alcool en fait partit même si Eva n’y adhérait pas vraiment. Elle comprenait un peu Demelza, même si elle aurait préféré qu’elle se change les idées d’une autre manière.

Demelza sortit de la chambre, Eva la suivait à la trace.

- Non attend … Tu peux pas partir comme ça …

Les jeunes filles commencèrent à décendre les escaliers.

« rah mais qu’est ce que je vais faire pour la retenir ? La pousser dans les escaliers et la porter pour la cacher, euh non mauvaise idée, très mauvaise … »

Eva se stoppa net, la porte d’entrée venait de s’ouvrir, et on pouvait entendre la voix de sa petite sœur qui l’appelait.

« Ah non, au secours …. »

Eva attrapa Demelza par derrière, tout en posant une main sur son visage pour l’empêcher de parler. Elle se dépêcha de la ramener dans sa chambre en lui expliquant qu’il fallait vraiment qu’elle se fasse oublier, et qu’elle trouverait un moyen pour la faire rentrer chez elle sans le moins de désagréments possibles. Eva poussa Demelza dans le placard, elle ne voulait pas être méchante, non elle essayait juste de sauver sa peau et par la même occasion celle de son amie.

Sa petite fripouille de sœur allait bientôt passer le seuil de la chambre d’Eva et qu’elle serait sa surprise si elle voyait une inconnue ivre chez elle ? A votre avis … Elle irait immédiatement tout raconter aux parents, en criant dans la maison qu’il y a quelqu’un … Oui, il fallait vraiment éviter une scène pareille.

Eva s’adressa à Demelza, tout en vérifiant qu’elle avait tout ce qui lui fallait, et qu’il n’y avait plus aucune trace de l’intrusion de l’élève dans sa chambre. Elle attrapa le seau, le remit dans le placard, puis adressa quelques mots à Demelza en vitesse :

- chut ne fait pas de bruit, je compte sur toi … je reviens vite, t’en fais pas !

Eva eu un moment d’hésitation, puis elle ferma à clé le placard, au moins comme ça il y aurait moins de problème, enfin elle l’espérait…

Une petite bouille pointa le bout de son nez quelques secondes plus tard, c’était Jeanne, la plus petite qui se précipitait pour montrer à Eva les achats de la journée, et vérifiait que sa sœur était belle et bien rentrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rue] Fin des vacances et Nouveaux achats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: Londres et Chemin de Traverse-
Sauter vers: