Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Antoinette White
Personnage Inactif
Marie-Antoinette White

Nombre de messages : 57
Maison : Serdaigle
Année : 4ème
Gain de Gallions : 12975
Date d'inscription : 16/08/2007

[ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) Empty
MessageSujet: [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)   [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) EmptySam 18 Aoû 2007 - 1:11

Marie-Antoinette. Quel drôle de prénom. Marie-Antoinette White. Quel coïncidence que cette fille soit aussi palote !

Son nom caracérisait tout a fait son tein blâfard habituel qui pouvait effrayer plus d'un petit gosse du quartier. Mais ce qui donnait plus envie de l'éviter, c'était son regard vitreux qui ressemblait à celui d'un fantôme, comme si elle vivait dans un autre monde. Et en effet, la tite 'toinette, du haut de ses 14 ans, était partagée entre la réalité et ses histoires de conte de fée où elle aurait aimé vivre. En parlant de ses histoires de princesse où la même phrase revenait tout le temps, "Il était une fois", elle en lisait justement une, tout en marchant dans le parc où les étudients appréciaient de se promener, amenant du monde sur les sentiers. C'est ce qui dissuada la tite Serdaigle d'emprunter ce chemin bondé, et elle s'aventura sur les longues pelouses vertes, le nez plongé dans son livre. Au moins, elle ne risquerait pas de foncer dans une personne, ce qui était particulièrement ennuyeux, vu qu'elle devait interrompre sa lecture.

Continuant sans relever la tête afin d'éviter les obstacles éventuels, elle semblait perdue dans le beau conte qu'elle avait déjà dû lire des centaine de fois. Et en parlant d'obstacle ... BOUM BADA BOUM. Une belle statue trônait du haut de son petit socle dans le passage de la jeune princesse [ la jeune princesse, c'est 'toinette, hein ? Elle est dans son monde, faut suivre ! ] qui se frotta le front après être entrée en collision avec le bout de métal.

Oups, pardon ...

Elle le regarda, l'air renforgné et s'exclama :

Et inutile de me regarder de cette manière-là ! Tu te prends de haut, sur ton socle ?

Toute personne normale se serait sentie stupide de confondre une statue avec un être vivant, néanmoins, celà ne semblait pas déranger la petite. Au contraire, plus la statue faisait mine de ne point bouger, plus 'toinette semblait énervée. Délurée ? Non, cinglée était le mot exacte. L'absence d'ami devait pouvoir expliquer son comportement ... de dingue, non ? Il fallait espérer que quelqu'un ne passe pas par là pour voir un tel spectacle ! Déjà le fait qu'elle ait pour seul animal de compagnie un poisson rouge prouvait l'ennuie profond qu'elle éprouvait suite à sa solitude. Et ce n'était certainement pas en l'appelant Louis XIV que les gens allaient venir lui parler !

Marie-Antoinette. Qu'on lui coupe la tête ! Marie-Antoinette White. Quel numéro de cirque elle nous offrait là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 33
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13497
Date d'inscription : 01/03/2007

[ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) Empty
MessageSujet: Re: [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)   [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) EmptyMer 22 Aoû 2007 - 20:30

Pré au Lard. Village Sorcier, assez intéressant. On peut rencontrer des gens de toute sorte.

Oui, mais ne pas trop déterrer en profondeur. C'est ce que pensait judicieusement Mark Resnald évoluant avec quiétude dans les rues. Pour une fois, il était seul. Il en avait envie, il avait par moments, le besoin de se retrouver avec ses pensées. Sans qu'on vienne le déranger. C'était souvent qu'il prétendait à cet état d'esprit et il le préférait nettement. Déjà que le petit déjeuner dans la Grande Salle lui pesait, il était si bon de respirer le grand air. Il irait bien se poser sur un banc pour croquer ce qu'il pourrait trouver de saugrenu.
Généralement il n'est pas si rare de le trouver, perché sur le haut d'un arbre à vous observer. Le jeune homme est agile comme un félin, d'ailleurs il en possède le regard. Un regard fauve, doré découpé en amande et une lueur fugace mais généralement vivace. Il n'y a que ces charmants artifices qui animent le visage du 6ème année. Après, tout n'est que noirceur et ténèbres. Les vêtements s'avèrent toujours sombres, teintés d'opacité. Il préfère la couleur froide, la noire, à toute autre couleur. Elle lui réchauffe le teint, va-t-il dire. Mais il a déjà le teint mat, alors à quoi bon ?
Lui aussi est assez spécial dans son genre. Ayant retrouvé son félidé Testarotho dans la Grande Salle tout à l'heure, il l'a du coup dans les jambes. Au sens propre comme au figuré. Le félin aussi noir que son Maître le ferait presque tomber. Peut-être que tout simplement le félin pas très net dans sa tête a pour projet de le faire s'étaler en grande pompe par terre ? Les moustaches en vrombissent de plaisir. Et le miaulement rauque du minet, poursuit Mark Resnald. Le Monstre a faim. Oreilles en arrière, il sent les présences humaines et il se met à cracher sur des pauvres passants. Mark roule des yeux, décidément, il ne le reconnaît pas.
Dire qu'avant il avait l'air d'une peluche. Oui mais c'était avant ...

Tout comme lui.

Le Serpentard devenu Préfet, avait changé du tout au tout. Il était passé de l'autre côté du miroir. Il était devenu Serpentard. Il est à noter qu'enfant, il avait déjà des idées de puissance et de reconnaissance. Alors en vieillissant et surtout être réparti dans la demeure de Salazar Serpentard n'arrangeait pas les choses. Mais sa Maison, ne possède pas que les pestiférés d'ailleurs. On y rencontre des gens torturés et attachants. C'est là qu'il a rencontré Sacha de Lansley. En parlant de lui, il était passé où ? Sûrement en vadrouille ou en train de converser avec son immense insecte... ou proche de son arbre ? Ou avec Charlotte Leonhart. Il en manque pas une celui-là. Chassant le Septième année de sa tête, il se reconcentra sur Puredy LaRoche Elda. Sa petite amie. Elle était à Serpentard elle aussi.
Casey Call tiens. Eneas Penn. A croire qu'il ne connaissait que des Verts et Argent. Il y avait bien Loevi Leroy, des Poufsouffles. Est-ce qu'elle compte elle ? Moment d'absence....Quelle question qui ne trouvera jamais l'ombre d'une réponse. S'il cherche en profondeur, il la trouve. Il vient d'abattre son Joker sur la table et il ne préfère pas y penser. C'est assez énervant en fait. La seule fille quil n'ait jamais cotôyée, c'est sa cousine qu'il n'arrive plus à supporter. Etrange ...
Que faire ? Pré au Lard était un exhutoire. Il serait bien là-bas. Certes il se noierait encore dans ses pensés, mais là ce sera seul. Ah non, avec son chat. Testarotho était sur ses talons, tentant de chercher des noises aux familiers des Sorciers. Mains dans les poches de sa redingote noire, Mark faisait abstraction de tout.

Quand ...

Surpris, il avait stoppé sa marche. Un grand dadais, lui en l'occurence, se retrouvait face à une situation atypique. Une jeune femme qui s'adressait à une statue ? Peut-être était-ce des gens du voyage ? Des artistes itinérants ? Mark chercha une roulotte et des forains, ou encore des gens bizarrement habillés... Non, elle n'avait pas de troupe avec elle. Pour le chat de Mark en revanche, c'était d'un ennui total. Il se léchait pour la peine. Etrécissant son regard doré, le Préfet tenta de reconnaître la jeune femme. Il semblerait qu'il l'ai déjà croisée. Bref retour en arrière dans sa mémoire. Hm. Ce teint maladif ne lui était pas inconnu. Se frottant le menton avec l'une de ses mains gantées, il cherchait...il cherchait...
Jusqu'à l'illumination divine ! Oui, bon faut pas rêver, mais il y avait illumination quand même. Le temps de tout remettre en place, voici ce qu'il avait :
- Serdaigle
- 14 ans, 4ème année
- folle mais bon.
Pour le nom, tout ce qu'il se rappelle c'est qu'elle possède celui d'une reine moldue qui s'est faite décapitée, il y a de cela plusieurs années. Euh siècles...Cherche cerveau, cherche.
Un pas, puis un autre, au fur et à mesure, il avançait sans s'en rendre compte dans le petit square où se trouvait l'énergumène de service. Décidément quand la mémoire fait défaut, on est fichu.


- Mais comment que tu t'appelles bon sang ? Huguette ? Odette ? Ciboulette ? Roitelette ? Oh ça pourrait ! Ah mais non, c'est pas ça ....OH ! MARIE-ANTOINETTE !

Il venait de le hurler. De un tout le monde l'avait entendu, de deux, la concernée devait être sourde maintenant. Il venait de lui hurler en plein dans l'oreille. Sans faire exprès. Testarotho miaulait comme un condamné. Ah l'Ennui et les chats ....
Le Serpentard ne savait que faire. Bras ballants, il était comme pétrifié. Non c'était juste qu'il avait épuisé son quota de paroles pour l'instant. Et puis engager la conversation, il n'était accessoirement pas hyper doué. Choix number one : Mark s'en va sans demander son reste, prétextant un courrier urgent ...
Choix number two : il reste, mais la discussion ne sera pas du grand luxe. Allez option deux. Le bla-bla intempestif. Remuant ses fines lèvres, il allait articuler une phrase et parler. Wow c'est quand même beau le progres tout de même.

- Euh. Salut.

Ah bah c'est sûr qu'il ruine pas la dynastie BloodDust en communications téléphoniques. Bon, faut dire ce qui est... certes c'est court.
Mais c'est net et précis et la jeune femme aura compris.
Du moins Mark l'espère. Puis si c'est pas le cas, il s'amusera pas à faire un monologue. Il avait déjà donné !

Oh ! Faut pas pousser Mémé dans la Belladone non plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Marie-Antoinette White
Personnage Inactif
Marie-Antoinette White

Nombre de messages : 57
Maison : Serdaigle
Année : 4ème
Gain de Gallions : 12975
Date d'inscription : 16/08/2007

[ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) Empty
MessageSujet: Re: [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)   [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) EmptyJeu 23 Aoû 2007 - 12:33

AAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaAAAAAAAAAAaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhHHHHhhhh

Mais c'était quoi ce beens ??? Pourquoi ce "taré" lui gueulait dans l'oreille ? Elle avait fait un bond d'un mètre lorsque le Serpentard avait crié son nom. Tout le monde connaissait Marie-Antoinette pour sa folie ... et elle ne connaissait personne. D'ailleurs, pour faire plus simple, elle appelait tout le monde petit bonhomme. Alors récapitulons : Dumbledore = Grand Homme ; les élèves = petits bonhommes. Oui, c'était confirmé, elle était totalement associable ! Elle ne fut donc pas étonnée de voir qu'il l'appelait par son prénom, mais elle fut légèrement intriguée par sa manière de parler aux gens. Et après c'était 'toinette qui était folle ?

Mais t'es complètement malade, p'tit bonhomme ! Faut te faire soigner, ça existe les médecins, tu sais.

cria-t-elle, presqu'aussi fort que lui. Encore une fois, son éducation moldue prenait le dessus : elle avait utilisé un terme moldu. Médecins ! Vivant chez ses grands parents n'ayant aucun attrait magique, elle ne connut Poudlard et la magie qu'à 11 ans. Elle ne s'était donc pas encore habituée aux termes sorciers.

De ses grands yeux globuleux, elle observait le jeune préfet de toute sa hauteur, comme si c'était une animal de foire. Avait-il un problème dans la communication ? Etait-ce vrai ? Qu'il y avait un cas PIRE que cette fameux Marie-Antoinette ? "Ooohh, le pauvre ... " pensa la jeune Serdaigle, prise de pitié pour ce garçon. "Il est sûrement sourd pour parler aussi fort !" Et voilà, en moins d'une seconde, la jeune princesse avait catalogué le jeune homme. Il ne devait qu'être sourd ! Et comme il s'était rendu compte qu'il avait parlé trop fort, il avait pris une voix beaucoup plus faible, à peine audible. Oui, tout devenait clair : Mark était handicapé de l'ouïe.

Prise d'une légère gêne, elle se confondit en excuses tout de suite, et afin de se faire comprendre par le mal entendant, elle articula exagérément et prit une intonation plus forte. Pourtant c'était stupide : s'il était sourd, 'toinette avait beau parler fort, il ne l'entendrait pas. Mais ce devait être un réflexe !

Excuse-moi. Je ne savais pas. Je suis vraiment désolée. J'espère que je ne t'ai pas froissé ...

Elle afficha ensuite un magnifique sourire pour se montrer sympathique en vers le garçon qui la regardait toujours. Un blanc ! Il y avait un blanc, tout d'un coup dans la conversation. Pourtant ça n'arrivait jamais avec 'toinette, les blancs. Elle parlait tout le temps d'habitude. La situation devait l'embarrassée, ce qui était rare pour cette tite sorcière. Puis elle se questionna sur la raison de l'appel du jeune homme : pourquoi l'avait-il appelé, au juste ?

Tu voulais me parler, je suppose ? Que se passe-t-il ? Puis-je t'aider en quoi que ce soit ?

reprit-elle en continuant d'articuler le plus possible, ce qui la rendait complètement stupide, encore plus qu'à la coutumé. Elle proposait son aide : la jeune serdaigle s'était toujours montrée d'une générosité surprenante. Faire plaisir aux autres était une de ses rares qualités ... peut-être faisait-elle ça dans l'espoir d'avoir des amis ?

Pôvre 'toinette ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 33
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13497
Date d'inscription : 01/03/2007

[ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) Empty
MessageSujet: Re: [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)   [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) EmptyDim 26 Aoû 2007 - 19:54

Temps mort ! Temps mort ! Non, c'était quoi ce nid de vipères là ? Y'en avait un qui ne comprenait plus rien à ce qui était en train de se passer. Oh que les filles pouvaient être agaçantes quand elles se mettaient toutes à hurler !

Comme des Harpies ! C'était une image purement maternelle. Oui ça lui rappelait sa mère quand elle venait le réveiller à l'aube. Oh qu'il abhorrait ce débordement d'affection matriarcal. Une fois il l'avait stupéfixiée, certes il avait été tranquille toute la journée des vacances, mais à l'heure du repas c'était tout autre.
Normal que le géniteur cherche sa femme ... Et là le Mark devait jouer la carte de l'indifférence caractérisée : le versement de l'eau dans un verre et le boire sans se presser. C'est survie devant les crises du patriarche. Et la mistinguette qui se met à lui hurler dans les oreilles ? Elle se croit où elle ? Ce n'était pas parce que Mark l'avait fait, qu'elle devait obligatoirement le refaire. Bon, il concède silencieusement qu'il avait "commencé".
L'un comme l'autre devaient se prendre pour des toqués ? En même temps c'était peut-être le but. De quoi ? Que ce soient des azimutés de la boîte crânienne ? Mais Mark est un Pouffy qui s'ignore en fait. Oh comme cela aurait été comique si sa petite trombine de 1ère année s'était retrouvée chez les Jaunes et Noirs ... Et qui plus est avec sa cousine. Loevi Leroy. Alors attendez, la Serdaigle lui fait un peu penser à ce côté foldingue.
Oui mais la Bleue, elle avait un énorme pète au casque... D'après ce que Markounet savait la demoiselle en question collectionnait des ampoules cassées et possédait un poisson rouge prénommé Louis XIV. Jusque là c'est bon hein. Aux yeux dorés de Mark Resnald, elle n'est pas si folle ....

Rectification : SI et ce dans les grandes largeurs ...

Petit bonhomme ? Ah mais nan ! Le Préfet ne détenait point un prix de Gnomite aïgue, le Mark faudrait aller le pêcher dans les un mètres et quatre-vingt trois centimètres. Alors petit bonhomme, oui mais non. Refusant de rester encore plus idiot qu'il ne le devrait, c'est-à-dire : bras ballants à la contempler d'un air de lassitude extrême, il devait se reprendre en main.
On ne critique pas le sixième année sur sa taille "immense". Oh mais la Reine qu'on avait coupée la tête un jour de beuverie allait en prendre pour son grade. Tout sourire, le Préfet remit ses mains gantées dans ses poches tout en fixant l'imprudente d'un regard qui en disait long. Elle se prenait pour qui cette Princesse tarée ? Pour une Princesse tarée.


- Dis voir, t'as des problèmes de vue non ? Je suis pas un Gnome.

Ca c'était dit. Mais la suite de la phrase laissa un goût d'incrédulité dans la bouche de Mark Resnald. "Mets-de-seins" ? o_O. Si c'était ce qu'il était en train de penser à cet instant précis, c'était que la Serdaigle, toute mignonne qu'elle soit, était une grosse perverse. Il se remit à la regarder avec sa mine de désabusé. Comment pouvait-elle proférer des propos abjects face au Préfet des Serpentards ? Elle ne se doutait sûrement pas de la portée de ses paroles.
Si jeune et déjà si portée sur un sujet glissant .... Mark hocha la tête de gauche à droite en émettant des claquements de langue réprobateurs contre son palais. A bien y réfléchir, c'est souvent sur des charmants minois qu'on ne décèle point le vice. Mon dieu ! La pauvre ... En plus d'être cinglée du chaurdon, c'était une portée sur l'arrière-chaudron. Woh oh très intéressant. Le Serpent lâcha sa pure Folie. Entre Fous hein.


- Attends je vois pas ce que mes seins ont à faire dans notre "dialogue".

Ah mais non ! Trop la honte ! C'était pas de sa poitrine fantôme qu'elle parlait ... Médecins c'était pour les Moldus et Médicomages pour les Sorciers. Oh bah la jolie demoiselle ne captera rien du tout et tout sera passé à l'as. Ouf.
Qu'elle oublie ces délires de jeune premier des Serpentard. Puis même, étant assez bizarre sur les bords, il était de coutume qu'on ne comprenne rien aux dégoisements de Mark Resnald. Ouais. Et la Bleue alors ? Ce serait un dialogue de sourds. Au sens propre comme au figuré va. Elle lui avait hurlé dans les oreilles, à le rendre sourd. Oui mais elle le croit sourd ... donc ....
Punaise, par moments on est pas vraiment aidés à Poudlard ! Et ça se ressent ! A croire vraiment qu'il y a des fous partout. C'est une certitude. Nom d'un Préfet anémié. La discussion était vraiment mal barrée et Markounet mal loti.
On ne peut pas tout avoir dans la Vie.


* Ce serait trop facile sinon ..... -______-'''''''''''''''''''*

Buh. Elle le prenait vraiment pour un dur de la feuille. Hé ? Pourquoi ne pas s'en amuser d'abord ?

C'était trop tentant. Il la vit faire moultes gestes telle la délurée qu'elle est pour tenter de se faire comprendre. Mark afficha une mine contrite et haussa les épaules, lui faisant comprendre qu'il ne tiltait rien à toutes ses paroles. Et il en était si profondément désolé ...


- HEIN ? Ah ? Merci mais mon chat va bien tu sais.

En effet Testarotho montrait à quiconque son anatomie féline. Spectacle horrifiant pour le commun des mortels, mais non pour le Préfet qui y était douloureusement habitué. Dure la Vie à côtoyer un félin débridé. Manquait plus qu'il pose pour ....
Non, le sixième année devait s'arrêter de penser. Ce serait plus efficace. Il devait se concentrer sur sa fausse surdité et en tirer profit. Ce serait typiquement Serpentard après tout ?

NON ? Oh que si !


- Je ....

Eclair d'illumination made in Green & Silver.

- Boire du lait ? Ah non mais Testarotho veut bien. Allez minet tout poilu ! Dis bonjour à la Dame qui va nous aider pennnnnndannnnnnnnnnt longtemmmmmmmmmmps ....... HEIN ?

Large sourire du Maître et du minet derrière ses moustaches. Matou ronronnant à souhait devant le plan échaffaudé par le Mark. Pauvre 'toinette vi.
Elle croyait que Mark était un petit bonhomme : elle s'était trompée.
Elle croyait qu'il était sourd : bah nan.

Or ce dernier allait s'amuser sur sa condition de déficient de l'ouïe. Ce sera un pur dialogue de sourds ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Marie-Antoinette White
Personnage Inactif
Marie-Antoinette White

Nombre de messages : 57
Maison : Serdaigle
Année : 4ème
Gain de Gallions : 12975
Date d'inscription : 16/08/2007

[ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) Empty
MessageSujet: Re: [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)   [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) EmptyMer 29 Aoû 2007 - 13:30

Des problèmes de vue ? Mais comment avait-il deviné ? La jeune 'toinette en resta "baba". Pourtant, elle ne portait pas de lunettes, alors comment en avait-il eu la déduction ? En effet, la petite portait des lunettes pour lire, uniquement. Elle avait une sainte horreur de ses verres qui grossissaient tout, c'est pourquoi il était rare de la voir en porter. "Non seulement il est sourd, mais en plus il est devin ? Wouaw !" pensa-t-elle en admirant de plus en plus le Serpentard. ( dingue, non ? ) Par contre, ce qu'elle ne comprit pas, c'est la suite de sa question : Je suis pas un Gnome. La belle bleue fronça des sourcils : aah non, en effet, ce n'était pas un gnome. Mais pourquoi il parlait de ça, lui ?

J'sais que t'es pas un gnome : t'es un sorcier. D'ailleurs, tu ressembles pas à un gnome. J'sais pas pourquoi tu dis ça ! En fait, ...

Et elle s'arrêta dans son élan pour s'avancer près du Serpent et lui murmurer quelques mots, agissant comme si elle ne voulait pas être entendue. Alors qu'ils étaient bien seuls, loin du sentier, loin des passants.

Comment t'as su pour mon problème de vue ? J'ai la marque de mes lunettes sur le nez ou ... ... ...

Revérification : il n'y a personne.

... ou t'es devin ?

Les gros yeux, donnant l'impression qu'ils allaient sortir de leur orbite, 'toinette observait avec émerveillement le préfet qui n'était, bien entendu, pas un devin. Mais tout le monde le savait, Marie-Antoinette gobait tout. Dernièrement, une serpentarde avait même réussi à faire croire à la jeune naïve qu'elle était une extraterrestre. Ebahie, 'toinette n'en revenait pas de se retrouver face à une personne venant d'une autre galaxie !

Bref, se sentant comme un gosse qui venait de recevoir un nouveau jouet, 'toinette jubilait et en oubliait la surdité du jeune homme. Mais quelle idiote ! Avait-il comprit ce qu'elle venait de dire ? Alors dans une articulation impeccable, elle reprit :

T'as compris tout ce que je viens de dire ?

Son sourire s'effaça automatiquement lorsque le Mark lui parla de ses seins. Pas les seins de 'toinette, mais les seins du Serpentard. Les yeux montrant sa surprise, elle cherchait une poitrine proéminente sur le torse du garçon : "Non seulement il est sourd, mais en plus il se prend pour une fille : il sort de l'asile ?" Surpris La jeune princesse avait un sentiment de pitié pour le jeune garçon qui ne semblait plus savoir qui il était. Et encore une fois : pourquoi il parlait de seins ? Après le gnome, voilà qui venait sur la conversation de ses seins !

Moi non plus j'vois pas ce que tes seins viennent dans le dialogue ... C'est peut-être parce que t'as pas de seins. Tu sais, les garçons, ils n'en ont pas. Y a que les filles qui peuvent en avoir. Mais si tu veux absolument en avoir, je sais que les moldus font de la chirurgie héstétique, tu pourras sûrement en avoir une paire !

"Je sais que les moldus" ... les moldus ? Et c'est là que ça lui fit "TILT". Mais oui, en évoquant "médecin", le jeune homme avait dû interprêter ce mot d'une autre façon, vu son problème de surdité. De plus, il était sorcier, il n'avait donc pas l'habitude d'employer ce terme moldu. Elle se mit donc à rire, comprenant le mal entendu et entreprit de lui expliquer :

Mais t'avais mal compris ! J'voulais parler d'un guerrisseur moldu qu'on appelle médecin, ou docteur. T'es un petit comique !

dit-elle, toujours amusée par le problème de communication qu'ils avaient eu. Ils s'étaient donc mal compris. Mais au moment où Mark parla de son chat, ce fut à 'toinette de ne pas comprendre. Chat ? Elle avait parlé de chat ? Non ! Il devait encore avoir mal compris ses propos. La jeune bleue plissa des yeux, montrant bien qu'elle essayait de comprendre comment il avait pû changer ses dires pour qu'il vienne à parler de son animal. Mais elle avait beau chercher, elle ne trouva pas. Quel fut sa surprise quand il lui parla du lait. Le chat avait donc faim ? Mais plus la conversation avançait, moins elle comprenait où le garçon voulait en venir.

Heu ... quoi ? J'dois faire quoi là ?

Eh bien, la communication avec un sourd, c'était loin d'être facile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 33
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13497
Date d'inscription : 01/03/2007

[ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) Empty
MessageSujet: Re: [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)   [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) EmptyMer 12 Sep 2007 - 21:49

La Toinette ! La Toinette ! Qu'on lui coupe la tête ! Qu'on lui coupe la tête !

C'est ce que chantonnait Markounet dans sa petite tête de Serpentard. Et c'était assez sympathique en fait. Et pourtant ! En plus d'être un "sourdingue" puissance 100, il avait deviné qu'elle était déficiente du globe oculaire. Alors là, il pouvait se galvaniser. Oui, le Préfet était hyper intelligent.
Enfin fallait pas pousser non plus. Par moment, il faisait preuve d'Esprit made in Troll ou Véracrasse à ses heures perdues. C'est sûrement mieux que certaines petites Bleues qui sont portées sur la "chose". Décidément le sixième année en aura entendu des bêtises, mais elle, elle décroche le cocotier. Avec les Ouistitis.
C'est joli les Ouistitis en fait. C'est aussi intelligent qu'un humain si on y prend bien garde, puis c'est aussi civilisé. Mark était parti dans ses pensées simiesques ... Et si Toinette était une Reine décapitée ? Oui, ça c'était ok, mais après. Oui la quatrième année était aussi fêlée que ses ampoules. Et le Capitaine aimait bien les ampoules quand elles ne lui claquaient pas entre les mains dans le Manoir BloodDust. Combien de fois s'était-il retrouvé dans le noir à tenter de marcher jsuqu'à la cuisine.
Oui, je l'avoue, l'Héritier de la dynastie a souvent des petits creux en pleine nuit. C'est assez rageant même.
Et pas que des légumes. Non des SUCRERIES ! De celles qui vous détruisent les dents et qui vous font grossir d'un bon quintal si on y fait pas attention.

Pas de blèmes pour Marko qui ne pèse pas très lourd à bien y regarder.

Et ce n'était pas un Gnome enfin ! Il revendiquait son statut de grande perche. Mais si les asperges vous regardaient avec ce regard rempli de Haine que peut avoir le Préfet, vous deviendrez sûrement carnivores. Mais pour l'instant le Vert et Argent n'en voulait pas à la Bleue bien que l'amusement pointait sa lubie chez le Serpent. Son chat hochait sa tête poilue comme pour encourager les vils desseins de son Maître ... Il était beau le duo.
Mais ce qui plaisait chez la Toinette c'était sa trop grande Candeur. Cette capacité d'être trop naïve. Et de faire confiance si facilement aux autres. Ce qui n'échappait pas au Serpent qui aurait tôt fait de lui apprendre la crainte que pouvait engendrer les autres ...
Mais elle était chou en fait. Et voilà qu'il se mettait à penser comme un Moldu fan de séries télévisées Moldues, en train de roupiller sur un canapé en tissu jacquard Moldu (j'ai rien contre le tissu jacquard hein. Si par malheur, il y a des fans, veuillez m'excuser. Ce n'est pas une offense) et surtout s'empiffrer de crackers au fromage Moldu. Dont la marque n'est pas à citer. Car on a pas le droit de faire de la Publicité d'abord.
Non Mark Resnald n'était pas un Gnome. Et puis qui sortirait avec un Gnome d'abord ? Mais tout le monde a le droit au Bonheur non ?
Ouste les pensées de paix universelle.

Revenons à la Reinette.


- Je ne suis pas un Gnome. Puis tu oserais avouer que je ne suis pas un sex-symbol Sorcier ?


Décidément on aura touché le bas-fond du Chaudron. Non mais n'importe quoi. Il vaut mieux entendre cela que d'être sourd ... En même temps.
Totalement débile et encore, il a pas sorti tout son jeu face à la Belle Bleue. Y'a qu'un toqué pour rigoler tout seul en plein cours ou mieux encore, dans son lit. A cause de quoi ? De rien, juste parce qu'il est pas fini le Préfet.
Mais bon, il faut de tout pour faire un monde. Oui c'est bien joli de dire ça. Ce serait bien un monde de toqués en fait.


* Ah ouais ! Des tarés ! Puis une Utopie en fait, où tout le peuple serait sous la coupe d'un Dictateur super gentil et heureux et qui ferait des micro-siestes ! *

No comment. Enfin tiré de son Utopie débile par la Serdaigle. Il était temps. Elle lui murmure quelque chose à l'oreille comme une confidence. Cela ferait presque frissonner le Capitaine. C'est chou.
La petite question de Marie-Antoinette fait largement sourire le Capitaine des Serpentard. Lui devin ? C'était tout juste s'il arrivait à ne pas se tromper de dortoir la nuit, alors trouver qu'elle avait des problèmes de n'oeils, c'était d'un autre niveau.
Niveau sûrement pas atteint par Mark d'ailleurs. Sur le même ton de la confidence il reprit, collé contre elle même ... Fallait bien en profiter non ?


- Et encore, si tu savais l'étendue de mes pouvoirs.

Ah oui ! C'est vrai ! Elle le croyait sourdingue et super dur de la fefeuille le Mark. D'ailleurs elle avait eu une attention touchante à son égard. Lui demander s'il avait tout compris.
Il en aurait presque la larmouille à l'oeil tant il en était ému. Mais n'oublions pas, c'est le Resnald et ce dernier n'aime pas faire étalage de sentiments à l'envers des autres. Il est connu pour son caractère irascible. Et détesté aussi.
Enfin. La Toinette est un excellent sujet d'études.


- Je crois bien. Tu as bien su articuler vers la fin. Merci.


Ah les seins de Markounet, toute une Histoire. C'était juste que le passage "transformé en fille par Sacha de Lansley" lui était revenu en mémoire. Puis en même temps, il ne savait pas ce que c'était qu'un Médecin. Alors il avait opté pour cette solution. Bien qu'il soit passé pour un malade mental.
Mais bon, on ne peut pas être parfait non plus. Dommage ...


- Moi je trouvais ça marrant en fait. Ah bah je sais bien que les garçons n'en ont pas. Les garçons se sont des affolés de la baguette ouais.

Gné ? O_o. Totale déconnection du cerveau. Alors là on avait totalement perdu le Serpentard. A croire qu'il s'était fumé à lui tout seul tout le stock d'herbe de Chourave. Pas impossible.
Et c'était même de la bonne.


- Ah les trucs que les Moldus payent pour se mettre en arrêt maladie quand leur boulot leur tape sur le chaudron ? Ah ok je vois.

Mark un petit comique ? Ouh là là quel compliment. Il en serait bombé dans son Honneur décadent d'adolescent stupide. Mais là encore c'était hyper chou ! >_<. Ah l'épisode Félidé enclenché. Hum hum. A bien y regarder le fripon noiraud se frottait contre les jambes de Mark Resnald qui n'en finissait pas d'avoir un immense sourire suspendu à ses lèvres mates.
S'approchant étrangement de la Demoiselle. A quelques centimètres des lèvres ...
Il se penche comme pour lui donner un baiser et ....


- Non voyons ! Je ne suis pas un garçon facile Mademoiselle White !


Euh .... Non en effet dialoguer avec un taré c'est pas de tout repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Marie-Antoinette White
Personnage Inactif
Marie-Antoinette White

Nombre de messages : 57
Maison : Serdaigle
Année : 4ème
Gain de Gallions : 12975
Date d'inscription : 16/08/2007

[ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) Empty
MessageSujet: Re: [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)   [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) EmptyDim 30 Sep 2007 - 16:43

Sex Symbol Sorcier ? Les trois S du pouvoir, les trois S de la dictature en 45 lorsque les SSs se croyaient au dessus de tout, sauf d'Hitler biensûr. Olala, ça n'allait plus très bien dans la tête de p'tite 'toinette qui mettait en relation les propos du jeune homme et l'histoire de la guerre 40-45. Bien qu'elle ne voyait pas le jeune Serpentard comme un SS, dieu merci ! Bizarre, mais elle n'aimait pas du tout le terme de Sex Symbol Sorcier, et quand quelque chose la troublait dans son esprit, elle ne pouvait jamais s'empêcher de faire de l'esprit.

De l'esprit ? Quoi ? Elle ? Elle en était capable ? ... _ Dingue, non ? Sa réponse allait donc surprendre le préfèt, sans aucun doute. Et sur un ton placide, la jeune délurée répondit :

Sacré Serpentard Sélectionneur : C'est dingue comme les Sorciers en général Sélectionnent un prototype qui devrait être le même pour chacun d'entre-nouS. La Société a besoin d'être mince, de ne pas avoir un groS nez ou deS yeux globuleux. Et quand on Se dit parfait, ça y eSt, on Se croit beau aux yeux de tout le monde.

Ben moi j'dis que les plus beaux, ce sont les gros.


La jeune Bleue semblait catégorique et en même temps fière devant son interlocuteur qui s'attendait sûrement à une toute autre réponse. Non non, 'toinette n'était pas normal, elle était bizarre : Super Saisissante Singulière. Qui aurait pu croire qu'elle ait de telles opinions ? La jeune fille qu'on prenait toujours comme une débile n'était pas si débile que ça : une once d'intelligence avait été décelée lors de cette conversation qui avait une tournure qui sortait de l'ordinaire.

Voilà que le jeune homme s'approchait dangereusement de notre jeune fille non protégée : essayait-il de la séduire en se montrant pot de colle tout d'un coup ? Il venait lui murmurer des mots doux : Et encore, si tu savais l'étendue de mes pouvoirs. Mais 'toinette ne comprenait jamais rien : biensûr qu'elle n'avait même pas osé penser qu'il essayerait de la séduire. Elle était trop bête, trop inexpérimentée dans ce domaine, ce qui n'était pas étonnant. Vu ses attitudes et ses folles habitudes, il fallait être tout aussi fou qu'elle pour vouloir avoir une relation particulière avec elle. Bref, le jeune Vert et Argent avait des idées loin d'être catholique qui lui trottaient dans la tête, et 'toinette ne s'en rendait même pas compte.

Sérieux ? Sans déc. ? Sss'est vrai ?

Tu sais faire quoi comme pouvoir ? Tu sais lire dans les pensées ? J'suis en train de penser à quoi, là, maintenant ?


Et c'est à ce moment là que son visage se contracta, montrant qu'elle pensait à quelque chose de façon ... intensément : les yeux fermés le plus fort possible, la bouche en cul de poule, le nez retroussé. Comme l'aurait fait une petite fille. C'était mignon de voir cette jeune fille dans son monde, dans les nuages, voyageant entre le monde "je dis la vérité, toute la vérité" et celui de "j'aime tout le monde, même ceux qui sont pas gentils avec moi, c'est pas grave, je les pardonne". None ! Il ne restait plus que cette solution-là. 'toinette était irrécupérable ...

Toujours dans ses pensées, elle voyait une balançoire sur laquelle elle se sentait poussée par le vent, les cheveux encadrant son visage mélancolique, les yeux clos afin de se fermer au monde extérieur et le sourire aux lèvres montrant qu'elle était heureuse ainsi.

Elle sortit de ses pensées et regarda de ses yeux ronds le préfèt :

Alors ? Tu vois quoi ?

Mignone. Mais trop naïve. Bref, elle n'était pas méchante.

Alors que le garçon l'avait rassuré en disant qu'il savait reconnaître une fille et un garçon par la présence ou pas de poitrine, la jeune fille était restée perplexe par la suite de ses propos. Les garçons se sont des affolés de la baguette. ? Et pourquoi ? ça insinue que les filles ne savent pas manier une baguette magique ?

Misogyne ! Les femmes savent aussi utiliser une baguette magique. Il faut pas vous croire au-dessus de nous tout ça parce que vos biceps sont plus gros que les nôtres.

Et Marie-Antoinette avait montré un de ses caractères de sa maladie : oui, 'toinette était Maniaco-Dépressive. Elle pouvait changer d'humeur à la seconde devant l'étonnement de tout le monde. Ce qui c'était produit à l'instant lorsqu'elle parlait de la situation des hommes et des femmes dans ce monde.

'toinette, t'es trop bête ! Elle avait mal compris les propos du serpentard, c'était certain. Depuis le début, leur conversation était basée sur la mal-compréhenssion. Jamais l'un ne comprenait l'autre. Alors qu'elle avait commencé par le prendre pour un sourd, ce qu'il n'était pas, il avait poursuivi en comprenant une histoire de seins au lieu de Médecins, et maintenant c'était cette petite phrase qui chamboulait l'état émotionnel de notre princesse de la folie !

Ah les trucs que les Moldus payent pour se mettre en arrêt maladie quand leur boulot leur tape sur le chaudron ? répondait-il, suite à l'explication de médecin de 'toinette. Non mais ! Quel toupet ! Après l'histoire des femmes, voilà qu'il s'attaquait aux moldus.

Mysomoldu ! Avant de dire n'importe quoi, renseigne-toi. Les médecins sont connus pour avoir un diagnostic permettant de savoir si oui ou non le patient est apte à travailler ou pas. Evidemment, c'est facile pour les sorciers, un coup de baguette magique et on n'a plus de bras cassé !

La foudre continuait, mais tout d'un coup, elle se stoppa. Comme si 'toinette avait été un robot et qu'on avait trouvé le bouton "mode calmée". Elle se reprit, regarda le jeune homme dans les yeux et dans un sourire qui était apparu sur son visage comme un soleil qui revenait après la tempête, 'toinette reprit :

Tu veux un bonbon ?

Fallait mieux laisser tomber et ne plus essayer de comprendre le cas de cette jeune fille détraquée. Elle cherchait dans sa poche un de ses bonbons qu'elle avait acheté à honeydukes quand Mark se rapprocha des lèvres de la jeune fille, puis se redressa immédiatement, sourire farceur en lui disant qu'il n'était pas un garçon facile. ça voulait dire quoi "un garçon facile" ? Il était donc difficile ? Mais ce terme lui rappelait étrangement les propos de sa grand-mère, quand elle lui disait que 'toinette était particulièrement insupportable.

T'en fais donc pas, moi aussi j'suis diificile. Enfin, pas tout le temps. J'ai mes péridodes.

Et des périodes bien pénibles : elle ne se rendait donc pas compte qu'il était pénible de parler à quelqu'un qui ne comprenait rien ? Encore une fois, elle montrait en avant sa naïveté de petite fille bien sage. Autant des fois elle pouvait se montrer d'une maturité surprenante, autant elle était vraiment gamine !

La 'toinette, si on lui coupe la tête, elle devient Maniaco-Dépressive ... donc, à ne pas faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 33
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13497
Date d'inscription : 01/03/2007

[ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) Empty
MessageSujet: Re: [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)   [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) EmptyJeu 4 Oct 2007 - 20:53

Shiny Happy People.

Et tout le monde il est heureux, et tout le monde il est content, et tout le monde il se tient la main. Oh ça aurait pu être ça, oui. Mais nan.
Ca correspondait à une personne trop sociabilisée ça. En ce moment même, c'était Eyes of the Tiger. Un truc Moldu qui raconte les aventures d'un Boxeur débile qui grimpe des marches pour démontrer que c'est le plus fort de tous. Ok, cool. Enfin c'était plutôt chanté ouais.
Un standard des 80's et un film que le Préfet préfèrerait brûler plutôt que de le visionner. C'est de la bouse en boîte. Oh mais y'a d'autres musiques qui lui viennent en tête. Et là, ce serait une musique calme avec des zoziaux, enfin un truc zen. Le Mark parvenait à rester calme ....

Oh gosh, ça tenait du miracle !

Punaise, il l'aurait envoyée sous un train s'il était dans son état normal ... Le Poudlard Express d'ailleurs. Mais il n'était pas dans son état normal justement. Il démontrait cette autre facette, cette horreur cachée derrière son flegme de Serpentard britton. Hum. Il faisait son sourd, son casse-pantoufles. Oh pourquoi on dirait casse-pieds et pas casse-pantoufles ? M'en fiche, je le décrète !
Bref, revenons-en à nos charentaises. Mark était dans un terrain ennemi en compagnie d'une folle débarquée de la planète Vénus. Ouais, Vénus c'était les femmes, Mars les hommes. Ah moins que ce ne soit un homme qui ait voulu s'infiltrer incognito. Elle avait bien le type de la personne dont on ne soucie pas, mais qui vous poignarde dans le dos. Fallait se méfier. En plus, elle s'appelle Marie-Antoinette.
Les décapitations et autres joyeusetés, très peu pour le Capitaine. Pas suicidaire, quand même. Oh un peu va. Il était tombé dans l'antre de la folle White. Mais il mettait un point d'honneur à démontrer qu'il était taré.
Certains s'insurgeront en disant : " Par Merlin, comment a-t-on pu lui faire avoir des responsabilités pareilles au sein d'une école réputée ? "

Faut pas pousser non plus. Mark est très sain dans sa tête. Sauf quand ça débloque un peu, comme c'est le cas ici.

Bah oui ! C'était un Sex Symbol Sorcier ! N'entendez-vous pas les hurlements féminins sur son passage quand il pénètre dans les couloirs ? " Wow, il est trop beau le Préfet des Serpentard ! >_< " ou mieux encore " J'envie trop Purdey quoi, elle en a de la chance d'être avec lui " et " Comment peut-il me remarquer ? J'ai l'air aussi transparente qu'une feuille de parchemin !!! T_T ". Note, une feuille c'est pas si transparent que cela hein.
Non, mais pour les hurlements hystériques féminins, c'était beau de s'y croire. Et voilà que la Bleue défend les gens opprimés dans la Société. Punaise, c'est qu'elle en aurait du boulot. Mark lui construirait une petite pancarte rien que pour elle va.
Pour aider les gens en difficulté et les aider à s'insérer dans une vie nulle et dénuée d'intérêt. Ok c'était fun. Haussant les épaules, le Préfet l'écoutait sans vraiment prendre garde. C'était fou comme c'était passionnant ...


- Oh tu m'en diras tant. Chacun possède son charme. Regarde mon chat, bah il a pas l'air comme ça, mais c'est un tombeur ! Hein mon minet ?

Stupéfait par la suite de la phrase de la Serdaigle, il ouvrit de grands yeux dorés. Oh il voulait entrer en concurrence avec les yeux globuleux de la 'Toinette. Je sais pas, s'il va bien y arriver ...

- Des gros ? Euh je dis pas non à des filles à grosse poitrine, mais euh gros tout court .... Mais t'es vraiment strange toi.

C'était le moment de s'en rendre compte. Mais Mark Resnald en était fanatique désormais. Oui sa Folie était parfaite et y'avait pas mieux. Bon penchons nous un peu sur les pensées du sixième année en cet instant précis.

* Wow, je crois que je devrais aller chez le coiffeur depuis le temps. Oui j'ai des pouvoirs ! Pouvoir rendre chèvre rapidement *

- Tu vas bêler la 'Toinette. Oh comme pouvoir, bah je peux ingurgiter des douzaines de Chocogrenouilles sans vomir une seule fois. Classe hein ? Je parie que tu m'envies.


Voilà qu'elle lui demandait de voir quelque chose de ses propres pensées à la fofolle. Qu'est-ce qu'il en savait lui ? Oh un truc au pif, ça marche souvent. Posant sa main gantée sur le front de son interlocutrice, il se mit à fermer les yeux pour "tenter" d'entrevoir ce qu'elle voulait qu'il voit.
C'était certain que ça ne marcherait pas, mais au moins il aura fait le Troll. Murmure, les lèvres mates à peine entrouverte, il allait déclamer sa prophétie.


- Ce que je vois chère cliente, c'est vous-même sur une balançoire, les cheveux portés par le Vent.

Bah bien sûr que les garçons sont des affolés de la baguette. Ils la font traîner souvent un peu n'importe où ... N'y voyez pas des paroles déplacées ! Evil Enfin, si un peu ...
Mark était une dose de Falcon, mais vraiment petite, car le Julian il n'en loupait pas une de raconter ses frasques sexuelles ... Enfin, là n'est pas le sujet. Hein ? Elle le traite de mis-au-Gin ? -_-


- Oh oh oh calmos. je bois pas la petiote. Non mais du Gin en plus ? Ouais on est des affolés nous, d'ailleurs j'ai un peu tâté d'autres baguettes ...

Bla et bla et bla, voilà qu'elle se faisait la porte-parole des Médecins Moldus. Mark en avait plus qu'assez de toutes ces billeveusées. Et en plus il se faisait insulter ! Ok, ça allait pas se passer comme ça.
Haussant le ton, et la fixant de ses orbes dorées teintées d'une pointe de colère, il a été assez patient, mais pour ce qu'il va lui dire ..
Aïe, aïe, aïe ....

- Les Médecins peuvent bien faire leur boulot, sont souvent payés à rien glander du Chaudron, peuvent être contents d'avoir des Trolls qui viennent se faire soigner dans leurs cabinets. Puis les Sorciers ont des ressources dans leurs baguettes. Et toc !

Ce qui le rendit encore idiot fut le sourire qu'elle lui adressa. Instinctivement les joues mates rosirent quelque peu, quand elle se mit à lui sourire, le coupant dans son élan vénimeux ..... Elle était jolie .... quand elle souriait.
Son Esprit lui plaisait, il la trouvait jolie, et en plus elle avait ce petit grain de folie qu'il aimait bien chez certaines personnes, non elle, elle avait pas un grain, elle avait carrément une plage entière. D'ici peu, il perdra le fil de la conversation, centré sur ce petit sourire qui avait réussi à l'apaiser.
L'apaiser ne serait-ce que l'espace d'un instant. Mais le rendre calme quand même.
Un bonbon ? Euh pourquoi pas ?


- Ca me tente bien, ton bonbon.


Il s'était rapproché d'elle jusqu'à vouloir l'embrasser. Faire son Sorcier débile et s'amuser encore plus à ses dépends. N'était-ce pas cela le but du Jeu en fait ? OUI ! Et il s'était reculé en lui disant qu'il n'était pas un garçon facile.
Non, mais n'importe quoi ... Mark t'es inquiétant quand tu t'y mets, tu sais. Oh la réponse de la Bleue valait vraiment une écoute admirable, et supra attentive.
Mark la fixa durant un long moment puis se mit à éclater fortement de rire, faisant peur à Testarotho qui s'empressa de lui cracher dessus tel un félidé irascible. Ce qu'il est en réalité.

Ah ah ah et en plus, ce dernier s'en trouve vexé. On aura tout vu.


- Ah ouais ? Ah ah ah ah. T'es une fille, donc c'est normal que tu soies souvent énervante avec tes congénères masculins. C'est souvent comme ça les filles. Puis vous avez vos, comment ça s'appelle déjà ça ? Rah je trouve plus le nom !

Oh oh intéressant, Mark Resnald connaisait le vocabulaire de la gente féminine. Pas par coeur certes, sinon il serait passé pour un gros pervers, mais bon.

Bwarf et ...


- Dis, t'as un petit ami qui arrive à supporter tes périodes difficiles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Marie-Antoinette White
Personnage Inactif
Marie-Antoinette White

Nombre de messages : 57
Maison : Serdaigle
Année : 4ème
Gain de Gallions : 12975
Date d'inscription : 16/08/2007

[ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) Empty
MessageSujet: Re: [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)   [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) EmptyJeu 18 Oct 2007 - 19:03

'toinette était strange. Ah ça, on lui avait encore jamais sorti. Folle, délurée, tarée, manque un cable, absence de neurone, dijonctée, problème psychomoteur, dérèglement du cerveau ou encore félée ... mais jamais "strange". Super ! Un nouveau mot à rajouter dans sa liste : elle sortit donc son beau carnet rose fushia, avec des froufrou un peu partout, venant enlaidir le cahier plus qu'autre chose : mais c'était quoi cette horreur ? Cette horreur ? C'était l'agenda d'une fille bien peu ordinaire : l'agenda de 'toinette. Elle notait tout, jusqu'au moindre détail. Exemple : elle écrivait chaque jour le temps, s'il faisait grand soleil ou pas, s'il pleuvait peu ou beaucoup, s'il y avait du vent ou une légère brise. Ses rencontres, ce qui en découlait, ce qui s'était dit : elle notait tout ! Et dans ce magnifique carnet, il y avait une place pour les adjectifs qu'on lui avait déjà attribués. Elle inscrivit donc à la suite de cette grande liste le mot "strange". Ceci confirmait ce que Mark venait de dire : cette fille était vraiment strange.

Mais le garçon pouvait bien parlé en disant qu'elle était strange. Parce que de son côté, "avaler une douzaine de chocogrenouilles sans vomir une seule fois", en voilà une drôle d'idée. Pour 'toinette, c'était carrément impossible de s'avaler autant de chocolat. Pourquoi ? La raison était simple : 'toinette était, ce qu'on appelle, "intolérante au lactose". Cela voulait dire que lorsqu'elle s'avalait une douzaine de chocogrenouilles, ça se voyait rapidement sur sa peau blanche : en effet, une irruption d'urticaire venait la déranger. Dans ce cas-là, elle entrait dans une crise de grattage imprésionnant. Bref, pas de produit laitier, sinon la 'toinette se gratte à sang : mais où est la camisole ?

Moi j'peux pas manger de chocogrenouilles. Il paraît que c'est super bon. Mais c'est défendu pour mon organisme. Je n'ai pas les enzymes de lactase qui permettent la digestion du lactose se trouvant dans le chocolat, le beurre, le lait, la crème ... la glace, et tout ça. Donc j'en mange pas : c'est mon médecin qui me l'a dit. Tu vois, c'est pas tous des glandouilleurs du chaudron.

dit-elle, précisant tous les termes scientifiques possibles qu'elle avait retenu. Encore une fois, cette information, elle l'avait noté dans son magnifique agenda, au cas où elle l'oublierait : ben oui, on ne sait jamais avec cette félée du bulbe !

Mais qu'elle fut sa tête lorsque ... Mark prédit exactement à quoi elle pensait. Incroyable : il savait ses pensées ? Mais alors elle ne pouvait pas penser à des choses secrètes, comme celui où Charly Rosmuquelquechosetrucmachin était un extraterrestre. En effet, cette dernière avait confié le secret à 'toinette : la jeune serpy était un être venu de l'espace. Biensûr, inutile de dire que c'était une intox, mais 'toinette la croyait. Elle était même persuadée qu'il y avait d'autres Serpentards venus d'une autre planète. *TILT* Oh mais oui ! C'était donc ça, Mark devait aussi être l'un des leurs. Savoir lire dans les pensées, c'était un truc typiquement extraterrestre, non ?

Par Merlin : tu en es aussi ? T'es un extraterrestre ? C'est pour ça que tu comprends pas ce que je dis ? Ben oui : médecin, misogine. Tu sais, j'veux pas te vexer, mais c'est pas boire du Gin être misogine. Misogine ça veut dire que tu traites pas correctement les femmes. Tu les sous-estime en quelque sorte.

Mais là où ce fut la confusion chez 'toinette, c'était sur les termes "taté d'autres baguettes". Et cette confusion se ressentie lorsqu'elle répondit :

Tu aimes essayer différentes baguettes ? Bah, si ça te plait. Tu veux tater la mienne ?

Qui a dit que la naïveté était un vilain défaut ? Personne ? Et bien je le déclare. Oui, 'toinette était un cas à part : ayez pitié d'une pauvre fille qui ne comprenait pas le monde social. Elle devait être bien seule et exclue de la société pour être dans cet état. Mais où étaient ses parents ? Justement, c'était là le problème ! Ils étaient pas là !

Tout en lui donnant le bonbon qu'il avait accepté, 'toinette répondit suite à la discution de l'énervement des filles sur les congénères masculin : "C'est souvent comme ça les filles. Puis vous avez vos, comment ça s'appelle déjà ça ? Rah je trouve plus le nom !"

Les règles ! Ouai, je sais. Mais c'est pas pour ça que j'suis énervée. ça serait difficile, vu que je ne les ai pas encore. Mon grand-père se demande si je ne suis pas hermaphrodite. Il paraît que ça n'existe pas uniquement chez les escargots. Certains rares humains le sont ... ça voudrait dire que j'pourrai pas avoir de bébé. C'est triste, hein ?

Sans aucune gène, la jeune Serdaigle parlait d'un sujet dont les filles avaient pour habitude de ne rien dire : ben oui, c'était trop personnel. Pour la Miss White, cela ne semblait pas si indiscrèt que ça.

Un petit ami ? 'toinette ? Elle qui trouvait répugnant les échanges de salive, les bisous dans le cou ou les plotages sur tout le corps : alors là, non merci. La jeune Serdaigle ne s'imaginait même pas dépendre de quelqu'un. Et oui, notre chère folette était une indépendante et libre : qu'est-ce qu'elle ferait d'un petit ami ? En plus, il faudrait que quelqu'un l'accepte comme petite amie, et ça, c'était pas gagné !

Petit ami ? ça sert à rien, à part à se reproduire ... mais comme je ne suis pas fertile, j'vois pas la nécéssité !

Et sur ce, elle s'avala un bonbon rose à la fraise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 33
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13497
Date d'inscription : 01/03/2007

[ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) Empty
MessageSujet: Re: [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)   [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) EmptyMer 31 Oct 2007 - 19:35

Par Nicolas Flamel ! C'était quoi ce truc rose fuschia ?

Une décadence ! Une sainte-horreur que bon nombre de couturiers Moldus se seraient insurgés, tant c'était moche. Très moche, trop moche .... Un machin avec des frou-frous de partout, en un mot un truc de donzelle ça encore. Mark était estomaqué devant cette "chose". Ce carnet qui démontrait le mauvais goût de celle qui le possédait. Bah en même temps, ça s'accorde avec la Toinette. Donc, le Préfet n'est plus à ça près de toute manière.
Depuis le début, il était tout de même conscient qu'il parlait à une folle et que cette dernière lui plaisait. Là, c'était lui qui tournait pas très bien. Mais en même temps, il faut des siphonnés en ce bas-monde ! Sinon comme on s'ennuierait ! Alors Mark a décroché le cocotier ! Là c'est une évidence. La Miss White n'a pas la lumière à tous les étages ! Preuve : le fait de noter consciensieusement tout ce qui se trame envers les entités ou les individus qu'elle rencontre.
Le regard doré tentait de percevoir ce qui aurait pû bien être écrit. Mark est curieux et aime à savoir ce qu'on dit sur lui. Normal non ? Si elle met des Trolleries sur son compte, faudra tout de même qu'il sache pour rebondir et dire encore des trucs faux. Ok, il le piquera son carnet ...

Foi de Mark Resnald, Héritier BloodDust et bla bla bla.

En même temps le sixième année des Serpents pouvait s'ingurgiter une quantité importante de sucreries et ce, sans vomir une seule fois. Il était généralement frais et gai comme un pinson et tout allait pour le mieux dans son corps d'adolescent. Petit, il allait jusqu'à plus d'une vingtaine, lors des anniversaires c'était la cata ! Mark se retrouvait noyé sous des strates de glucose et ce avec un fou rire carabiné .... Totalement toqué, à croire que le sucre ça n'arrange pas en vieillissant.
Pour ce qui est des autres aliments, faut se lever tôt pour réussir à voir Mark dévorer son assiette jusqu'à la dernière bouchée. Les légumes, c'est dégueu, mais il faut bien manger de tout, sinon c'est la carence assurée .... Alors avec une mine renfrognée, il mange. Mais à voir souvent sa tête, on peut comprendre que le Sieur Resnald n'est pas un grand fanatique des légumineuses et autres joyeusetés herbacées et culinaires. Après, le champ d'action est très limité du Préfet. Mince, il ne se prive pourtant pas et ressort souvent de table, gavé comme on en peut plus.
Mais il se dépense autrement ..... Mais personne n'a envie de savoir en quoi faisant et lui n'a pas non plus envie de le dire. Regardant Toinette, il vit qu'elle était tout de même assez mince pour une fille timbrée quand même ....
Quoi ? Ca voulait dire que toutes les filles folles étaient rondes ? En même temps la Serdaigle préférait les gens un peu enrobés. C'est ce qu'elle avait dit ...

Non, franchement c'est du n'importe quoi là.


- Oui je vois ça. Ton Médecin c'est une exception, parce que les autres à part te taxer des honoraires c'est tout ce qu'ils savent faire ... Ah t'es intolérante au Lactose ? Bouse alors.

Pourquoi bouse ? Il sait pas lui-même. Et il s'en contrefout, il est totalement à l'ouest de la conversation désormais. Mains dans les poches de sa redingote, il pouvait sentir son félin faire des allées et venues entre les deux jeunes gens, tout en se pavanant. Ce félin était d'une impolitesse accrûe quand il voyait qu'il n'était pas le centre du monde. Tout comme son Maître tiens. Alors pour que ce dernier s'en occupe, il n'avait trouvé qu'une chose : se laisser glisser sur l'une des jambes du sixième année .....
Ca y'est le faciès mat de Mark Resnald avait changé d'intonation : ça recommencait à l'énerver tout ça. Mais rester droit dans la défaite. Faire face à l'oppresseur félin, rester fier et altier en toutes circonstances, c'est ce que sa lignée lui avait appris.
Oui mais là, ça faisait assez, il avait avoir la jambe lacérée par Testarotho qui devait ricaner sous ses moustaches de sale minet.


* Un jour je te boufferais ... *


Comme en écho aux pensées de Markounet, le chat instable poussa un long "meow" de défi. Entouré de fous, oui Mark l'était, il ne tarderait pas à se pendre. Avec quoi ? Non mieux ! S'étouffer avec l'agenda de Marie-Antoinette. Ca serait classieux comme mort tout compte fait.
Une mort tout de rose vêtu. Trop la classe. Il en était là et surtout las, de ses pensées risibles quand il en fut sorti par un bruit discordant. Qui osait lui parler ? Ah mince, il était en plein dialogue c'est vrai. Ah ! Stupéfait de sa prédiction qu'il savait totalement fausse et qui au final tombait juste, il se mit dans l'idée qu'il avait peut-être quelques dons ...
Gné ? Nawak ! Quoi lui un E.T ? Oh desfois c'est bien vrai qu'il ne comprend pas du tout le siècle dans lequel il vit, ni les personnes présentes mais de là à le traiter d'être vert qui parle un tout autre dialecte, fallait pas abuser.


- Non, je crois pas. Je suis pas encore Vet ! Bien que je sois à Serpentard ... Ah ah ah ah.

C'était sans vous cacher le fou rire qu'il venait de prendre suite à sa "blague". Blague que lui trouvait au moins drôle ....

- Ah misogyne c'est ça ? Ah je le savais, mais t'emploie des termes féminins aussi ! Comment tu veux que je parvienne à te comprendre ?

C'est vrai ça. Il pigeait peanut's à ce que la zolie Bleue lui disait depuis le début et c'était pas faute d'avoir essayé quand même. Mais lui, il s'était jamais autant marré. Sauf la fois où il s'était retrouvé perdu dans la forêt jouxtant le Manoir BloodDust très tard le soir. Lui ça l'a fait marrer, mais bon chacun s'amuse comme il peut.
Et Mark a de bien étranges amusements si on va par là. Tâter des baguettes ? Pour sûr qu'il était partant !


- Oh cool ! Montre-la !


Sourire entendu du Préfet Vert et Argent. Hop ! Il venait de récupérer le bonbon qu'elle lui avait offert avant de l'ingurgiter rapidement. Il aura eu une vie bien remplie ce petit bonbon avant de se faire dévorer par un sixième année en manque de gluten.
S'étouffant justement avec son bonbec sous la déclaration de la Miss, il prit une grande inspiration avant de pouvoir répondre ... des Trolleries of course.


- Euh ... C'est pas hémophile plutôt ? Quand tu perds tout ton sang ? Hermaphrodite, c'est comme androgyne, tu n'as pas de sexe défini alors .... Space.

Encore un mot qu'elle pouvait rajouter à son petit carnet rose tout beau !
Oh elle se voulait indépendante et libre la Serdaigle ? Ah mais trop forte quand même. Mark était impressionné et en restait pentois devant un si beau discours.
Il aurait presque pu avoir la larme à l'oeil, je dis bien "presque" ....


- Pas tout à fait tort sur le fait de se reproduire; et surtout c'est encombrant en fait. Tu peux pas le ranger partout, puis à la longue c'est crevant ouais. Moi je sais que desfois je me supporte même plus ...

Ca voulait tout dire ça encore. On atteint des sommets de bêtises .........

- Passe encore un de tes bonbons; là j'en deviens drogué si ça continue. Bonbons addict' ! Tu sais quoi ? Petit j'ai toujours adoré les bonbons et puis en grandissant c'est devenu pire.

V'là t'y pas qu'il lui raconte sa life maintenant ? On aura tout vu et tout entendu ... ou presque, dans cette discussion va.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Contenu sponsorisé




[ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) Empty
MessageSujet: Re: [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)   [ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Parc ] Immobile comme une statue. -> PV avec Mark :)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: Pré-au-Lard :: Parcs, forêts et rues de Pré-au-Lard-
Sauter vers: