Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Poufsouffle] Aaron McAlistair - 7ème année (17 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron McAlistair
Adulte
avatar

Nombre de messages : 78
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11817
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: [Poufsouffle] Aaron McAlistair - 7ème année (17 ans)   Mer 15 Aoû 2007 - 20:31

1/ Identité de votre personnage:

Prénom : Aaron
Nom : McAlistair
Sexe : G
Année d'intégration désirée : 7
Nationalité/ville : Londres, Anglais
Parents : sorciers

2/

Au matin de ma première année, je fus le premier levé, comme d’habitude. Je pris ma douche en premier, comme d’habitude, puis je hurlai dans la chambre pour réveiller gentiment mon frère.

- Sully, debout, suppôt de troll, c’est le grand jour!

J’engloutis le petit-déjeuner, puis je montais boucler mes bagages en vitesse. Poudlard, ça me faisait à la fois peur et envie. La perspective de me faire de nouveaux amis, d’entrer dans une école magique, de me faire répartir avait déclenché chez moi une excitation sans bornes.
Sur le quai de King’s Cross je ne pouvais pas tenir en place. J’aime mes parents, mais il me tardait de partir vers ce nouvel horizon.
Mais… je ne savais pas que dix minutes plus tard, une Serdaigle dénommée Sandwi portant une serviette sur la tête me flanquerait un coup de coude et me casserait deux côtes. Des Serpentards passant à côté se sont moqués de moi et m’ont houspillé jusqu’au départ du train, sympa quand on ne peut pas se défendre. Malfoy et ses deux acolytes, j’ai retenu leur nom.
Dans le wagon, avec mon frangin, nous nous sommes retrouvés avec des gens sympas, une bande potes. Il y avait là une Poufsouffle au caractère volcanique qui avait l’air assez sympa, un mec de Gryffondor qui n’avait pas l’air très commode, et un autre Poufsouffle au nom slave. A l’issue du trajet, je ne savais qu’une chose, quoi que puisse en dire le Choixpeau, il était clair que je n’irai jamais à Serpentard ! « Tous des tarés ». L’accession au château en barque aurait tout eu de la ‘Croisière s’amuse’ si je n’avais pas eu le mal de mer… Les chaussures d’un dénommé Andrew en ont été témoin. Elles auraient été parfaites pour accompagner le blason de Poufsouffle ou de gryffondor… « Beurk ».

A bien y réfléchir, je me dis que le premier trajet pour rejoindre Poudlard n’était pas si mal…

Au matin de ma deuxième année, j’ai bondi du lit en quatrième vitesse pour aller prendre ma douche. L’idée de retrouver mes amis me taraudait depuis un bon moment. Sully dormait encore quand je descendis prendre mon petit déjeuner.


- Sully, t’es à la bourre féné… Ahhhhhhhh !!!!!!!

Ce que je ne savais pas… c’était que je raterai une marche, ce qui me conduirait tout droit à l’hôpital puisqu’on n’avait pas de potion poussos à la maison, et que de toute façon, c’était trop tard pour en prendre. Encore une fois le trajet s’est mal passé pour moi et je n’ai pas pu faire le pitre avec mes amis de Poufsouffle, quelle galère ! Je n’eus pas d’autre accident durant l’année. C’était cool. Avoir un jumeau dans l’école quand il n’est pas de la même maison que vous, c’est que du bonheur… J’ai eu des résultats moyens, sauf en DFCM, ça m’a bien plu ça. Aussi, en revenant à la maison pour les vacances, je promis à maman de faire mieux l’année prochaine… à condition qu’elle se souvienne de cette promesse à la rentrée !
Au matin de ma troisième année, je fis attention… Pas question de se casser quelque chose cette fois… Sully dormait toujours comme une masse lorsque j’étais dans la salle de bain. En arrivant dans l’escalier, je fis doucement, me remémorant de l’épisode de l’année passée.

- Maman Sully est toujours au lit !!!!


Curieusement, je réussis à passer l’obstacle du Poudlard express sans encombre, malgré la présence du roi des Serpentards et quelques verts avec nous. Un Monsieur ‘De’, ‘de la haute’, ‘de l’âne laid’comme je l’appelle… Il y avait aussi une verte silencieuse plongée dans un bouquin. Je l’aime pas celle-là, elle ‘ouvre que pour te cisailler. M’enfin, c’était cool. On a bien ri, et on s’est gavés de patacitrouilles.

Mais ce que je ne savais pas… c’est qu’une patte de sombral viendrait malencontreusement rencontrer mon front alors que je préparais une bêtise à l’avant du carrosse… je me suis réveillé à l’infirmerie le lendemain avec un joli turban sur la tête et on a bien ri. Question résultats, j’ai réussi à faire quelques progrès en botanique, mais après… no comment. Le truc de l’année, c’est qu’on est devenu amis avec deux sœurs complètement barrées : June et Ecko. Chtarbées complètement, on s’est tapé quelques délires et Peeves est devenu notre souffre-douleur pour toute l’année…
Au matin de ma quatrième année, ce dont je me suis aperçu en ouvrant les yeux, c’est que j’étais malade ! La veille, Sully a voulu tester sur moi le dernier sortilège qu’il avait inventé et je me suis réveillé avec d’énormes pustules vertes sur le visage. Maman m’a emmené à Sainte-Mangouste et je ne suis rentrée à Poudlard qu’un jour plus tard. Dumbledore m’a convoqué dans mon bureau alors que pour une fois, je n’avais rien fait… En fait il m’a demandais si je comptais faire une rentrée normale avant ma septième année… L’est cool le vieux. Je l’aime bien. La quatrième année, c’est celle où je suis sorti avec une fille pour la première fois !!! Terrible ! C’est Johanna. En fait ça c’est passé au bal de Noël. Elle m’a dit que si j’invitais Dumbledore à danser un rock sorcier avec moi, elle m’embrasserait sans avoir besoin d’aller sous le gui. Bon, bah, comme vous me connaissez, j’ai pas pu résister. Le truc, c’est que j’ai même pas menti. J’ai dit à Dumbledore que s’il dansait avec moi devant Johanna, elle deviendrait ma petite-amie. En échange, il a juste voulu parier. Parier que je ne ne descendrai pas du Poudlard express en septembre l’année prochaine sans qu’il me soit arrivé quelque chose d’original… Si je perdais, je devrais nettoyer le perchoir de Fumseck pendant toute l’année.

Cette année encore, Ecko n’a eu de cesse de me faire la tête. Je sais pas pourquoi. J’ai fini l’année avec Patricia… charmante Serdaigle, une copine de Sully.


Au matin de ma cinquième année, je me suis réveillé méfiant. Il fallait que je réussisse, nettoyer la fiente de phénix n’entrait pas dans mes plans. J’abordais le challenge confiant, puisque je ne m’étais rien cassé en entrant dans la gare.

Ce que je ne savais pas, c’est que j’allais retrouver Patricia sur le quai, qui m’a mis la honte en m’embrassant devant mes parents… mais pas autant que devant Sharon avec qui j’étais sorti pendant l’été et avec qui je n’avais pas rompu, et qui s’est malheureusement trouvée en face de nous à ce moment. Résultat, une claque sur chaque joue et la nouvelle qui a fait le tour du train. J’étais vénère ! Mon frère s’est moqué de moi pendant trois mois, et je suis sorti avec aucune fille jusqu’à Noël. D’un autre côté, j’ai chambré Sully aussi : « C’est quand que tu vas te décider à te trouver une copine ? » Finalement, c’est là que j’ai compris pourquoi Ecko n’était pas contente l’année dernière. J’y peux rien moi si je suis un tombeur.
Point positif : Fumseck est devenu un grand ami à moi…
Point négatif : je déteste l’odeur de la fiente… et j’aime pas quand Dumbledore a raison.
J’ai tenu une année avec Ecko, un miracle. Mais quand ça s’est terminé, tout a valsé dans la salle commune. On aurait dit une folle. Faut dire que mis à part les deux files sur le quai, c’est toujours moi qui mets un point d’honneur à terminer une relation.

Au matin de ma sixième année, j’étais résigné : il allait m’arriver quelque chose. Quoi que je puisse faire, il allait m’arriver quelque chose. J’étais marqué par le destin. Je me suis levé bougon, de mauvaise humeur, irrité… Par miracle, je parvins à Poudlard sans encombre. Pour fêter l’évènement, j’ai organisé une petite fête dans les cachots : bièraubeurre, dragées surprise de Bertie Crochue, patacitrouille… J’ai joué de la guitare et tout…
Ce que je ne savais pas… c’est que Fumseck me porterait une lettre pendant la soirée, que je sauterai de joie en voyant arriver l’oiseau de feu et qu’en voulant saisir la lettre en l’air, je glisserai sur une dalle mouillée de bièraubeurre et que je me casserai la cheville.
Résultat, à l’infirmerie, Dumbledore est venu s’excuser… Mais il n’y était pour rien, je le lui ai dit : « je dois être maudit ». Là, il a bien ri et dit que « C’est peut-être un signe pour votre futur jeune homme : Sainte-mangouste vous attend pour devenir guérisseur… » il n’a peut-être pas tort.
L’année se passa sans encombre, un défilé de filles, de franche rigolade. De bêtises en retenues, je me suis quand même amélioré en potions, ce qui relève de l’exploit. Maintenant, j’envisage sérieusement de devenir médicomage…




3/ Quelles qualités doit avoir un étudiant de Poudlard pour se montrer digne sorcier ? (3 lignes environ)


De la constance : pour échapper aux interminables rivalités empoisonnant la vie de l’école.
De la malice : pour soutenir ses amis quand ils sont pris dans ces querelles.
De la fantaisie : pour rendre la vie aux cachots plus gaie.


4/ Quels sont les trois choses les plus importantes dans votre vie?
Mon frère, mes amis, ma folie.


5/ Vous ne pourriez pas passer une journée sans...? (compléter cette phrase)

Parler à Sully, de tout de rien.

6/ Votre personnage en quelques lignes

Aaron est très impulsif et malchanceux quand il s’agit de rentrer à Poudlard. Il n’est jamais le dernier pour s’amuser et monter des coups tordus. La plupart du temps, heureusement que son frère est là pour le tempérer.
C’est un bon vivant, doux rêveur, qui adore draguer et blaguer.



Description physique: grand et musclé (ben tiens, ça sert à quoi le Quidditch ?)
Principales qualités: Généreux, passionné, surexcité, impulsif
Principaux défauts: Passionné et surexcité.
Hobbies magiques: Fan de Quidditch.
Hobbies non magiques: Le Foot ! ARSENAL forever !!!!
J'aime: Mon frère, ma famille, le quidditch…
Je déteste: l’hypocrisie, quand j’ai quelque chose à dire, je ne l’envoie pas par hibou
Situation familiale (frères, soeurs, parents, job des parents...):
La vie avant Poudlard: Bof
La vie à Poudlard: Amusante
Mes matières préférées: Botanique, potions, SACM


7/ Comment avez-vous connu le forum?
Google
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 339
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 13570
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: [Poufsouffle] Aaron McAlistair - 7ème année (17 ans)   Ven 17 Aoû 2007 - 7:41

Aaron soit le bienvenu à Poufsouffle ! Avec un peu de retard... c'est la première fois qu'on m'emmène répartir un élève à l'infirmerie ! Bonne chance pour les rentrées à venir, en espérant qu'elles se passent sous de meilleurs augures Razz

HJ: Nous attendons avec impatence la bio de ton frère et la tienne.
A très vite dans le jeu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Poufsouffle] Aaron McAlistair - 7ème année (17 ans)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Cérémonie des répartitions-
Sauter vers: