Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Retour dans le passé [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allanah Raines
Elève assidu
Allanah Raines

Nombre de messages : 296
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14031
Date d'inscription : 06/10/2006

Retour dans le passé [PV] Empty
MessageSujet: Retour dans le passé [PV]   Retour dans le passé [PV] EmptyVen 10 Aoû 2007 - 0:37

* L'air ne lui avait jamais semblé si pure qu'en cette journée. Elle s'était levée au aurore pour profiter des premiers rayons du soleil, chose qu'elle n'avait pas fait depuis un bout de temps, et était ensuite partit prendre son petit déjeuner. Elle n'avait parlé à personne, vu personne qui vaille la peine qu'elle s'arrête et était remontée dans sa salle commune. Dire qu'elle n'allait plus la voir pendant deux mois ... Le rêve. Les vacances d'été étaient le moment de l'année que la Serdaigle aimait le plus, car elle n'était plus à Poudlard. Et celles de cette année allaient être les plus savoreuses de ces trois dernières années. Pas de belle-mère sur le dos, pas de père inscrit aux abonnés absents ou préférant défendre sa femme de papier plutôt que sa fille. Qu'est ce qu'elle pouvait le détester dans ces moments là. Elle pouvait bien comprendre qu'il devait se montrer solidaire de cette femme qui semblait ne pas être aimer de la chair de sa chair mais il y avait des limites à la solidarité. Cela pouvait passer, une fois, deux fois, trois fois ... mais toujours, il ne fallait pas abuser. Qu'avait-elle donc fait pour mériter cela ? N'était-ce pas suffisant qu'elle ait perdue sa mère ? Devait-elle en plus perdre son père, sa seule véritable famille ? Elle sentait le lien qui les unissait se détendre, ne plus être aussi fort que par le passé, comme ce court moment entre la mort de sa mère et l'arrivée de cette belle-mère honni. Quand il lui prenait l'envie de s'apitoyer sur son sort, elle rêvait d'une vie seule avec le paternel, rien que lui et elle, seul avec cette solitude qui les unissait et qui leur parler bien plus surement que ces soirées bruyantes que Natacha Palmirya aimait. *


* Ses bagages étaient prêt, il ne lui restait plus qu'à enfiler pour la dernière fois l'uniforme du collége, tenir encore quelques heures que duraient le trajet jusque Londres puis à elle la liberté. Elle redescendit toutes les marches pour aller vers le Grand Hall où des élèves traînaient encore, comme si ils ne voulaient pas partir. *


Idiots ...

* Elle quitta le Grand Hall sans plus faire attention à ces personnes bizarres et fila sans se poser de question vers les calèches. Elle avait seulement pris soin de prendre Nal avec elle. Lui, comme ses étudiants croisaient juste avant, ne semblait pas vouloir quitter Poudlard mais les raisons devaient être tout autre. En un sens, elle le comprenait son félin explorateur. Poudlard représentait pour lui un terrain de jeu immense, comme l'avait été pendant une longue période la serre familiale. Il devrait y faire une croix pendant deux mois. *


* Le train dégageait un immense panache de fumée blanche, par dessus le tumulte bruyant des élèves qui étaient encore à quai. La jeune Serdaigle ne fut qu'une personne en plus, à la seule différence qu'elle était silencieuse. Elle monta dans le train, sa valise roulant derrière elle, cognant contre ses talons à intervalle régulier. Elle cherchait une cabine vide, pas très compliquée d'ailleurs, et s'installa dans la première qui passa à portée de sa main, tout ça en partant de la fin. Avec un soupir de soulagement, elle casa ses bagages au dessus de sa tête et s'assit sur le siège, reposée. Plus personne ne pourrait la faire bouger de là avant qu'elle ne soit à Londres. Ni magie, ni être humain, ni cas de force majeur. Elle voulait rentrer, point.

Elle posa son coude contre le rebord de la fenêtre et se perdit en contemplation devant la foule bigarrée des élèves. Plusieurs minutes passérent ainsi, dans un silence absolu quand elle sentit un frisson désagréable lui parcourir l'échine. Non, bien sûr que ça ne devait pas être ... ça. Elle tourna lentement la tête, comme dans un film au ralentit et faillit s'évanouir devant la vision qui s'offrait à elle. Quoi que non, elle ne lui ferait pas cette joie. Serrant les dents, elle se demandait qu'elle attitude adoptait. La jeune fille avait réussit pendant trois ans à ne pas la voir, ses efforts devaient-ils être ruiner aujourd'hui ? Le silence était peut être la meilleure solution, peut être partirait-elle d'elle même ... De toute manière, son intruse savait, très bien même, que la Serdaigle ne supportait pas sa vue ... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sandarea.azurforum.com/index.htm
Eleanor Moon
Personnage Inactif
Eleanor Moon

Nombre de messages : 55
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13089
Date d'inscription : 05/08/2007

Retour dans le passé [PV] Empty
MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV]   Retour dans le passé [PV] EmptySam 11 Aoû 2007 - 14:19

Jamais l'air ne lui avait paru aussi lourd, irrespirable qu'en ce jour. Imprégnant l'espace confiné délimité par les lourds baldaquins de son lit, il semblait porteur de tous les germes d'exultation et d'impatience de l'école. Un poison qui l'éveilla, suffocante, d'un sommeil à jamais exempt du moindre songe.

La chaleur et l'humidité du dortoir l'étouffait. L'exiguïté créée par les sombres tentures vertes l'oppressait. Le sommeil inaltérable de ses compagnes de chambre l'accablait.

Sans un bruit, dans le plus grand des silences, elle écarta ses draps et se laissa glisser au sol. Ignorant le froid de la pierre sous ses pieds nus. Ignorant le son régulier des respirations. Elle voulait sortir. Elle devait sortir.

La Salle Commune était encore déserte à cette heure. Ne s'y trouvait qu'un chat noir lové dans un fauteuil, devant le feu depuis longtemps éteint. Ses yeux étranges s'étaient fixés sur elle à son entrée. Ne la lâchèrent qu'à l'instant où elle quitta la salle pour les couloirs obscurs des cachots. Là encore, pas âme qui vive. Le château dormait encore de son sommeil multicolore.

Avançant telle une ombre parmi les ombres ténues des sous-sols, Eleanor regardait sans les voir murs, portes, armures, et torches. Elle allait de nouveau vive deux mois loin de tout cela. Loin des couloirs et pièces devenus familiers, loin des bruits et des cris, de l'agitation et du mépris. Rejoindre le havre tranquille du manoir où elle habitait désormais. Oublier que d'autres jeunes gens partageaient des instants de sa vie sans jamais l'approcher.

Tout cela était tellement futile.

Elle erra longuement, allant sans but à travers le château, laissant voguer ses pensées aussi nues qu'une nuit sans lune. Croisa les routes d'êtres éthérés et translucides. Continua son chemin. Il y avait longtemps que les fantômes ne se retournaient plus sur son passage, ne tentaient plus de la saluer. Longtemps qu'ils avaient appris à lui retourner son indifférence. La laissant seule avec... le néant.

Vint l'heure. Fatidique. Attendue. Refusée. Insignifiante. Le train n'attendait pas.

Ses bagages prêts depuis longtemps, sa robe d'ébène déjà revêtue, elle quida ses pas vers le hall, vers le village sorcier, vers Londres. Le vacarme des élèves quittant comme à regrets l'enceinte de l'école l'atteignit alors même que le grand escalier n'était pas encore visible. Elle resta de marbre. Elle avait appris à les ignorer, même si ce tapage l'insupportait. Elle marcherait parmi eux, encore. Sans un mot, sans un regard.


~ ¤ ~ ¤ ~

Sur le quai de Pré-au-Lard, la grande locomotive rouge exhalait un plumet d'impatience, dans un sifflement assourdissant. Le départ était proche. Et les derniers élèves encore à terre se pressaient aux portes des wagons. Lentement, Eleanor parcourut le quai, sur toute sa longueur. Parvint au tout dernier wagon. Elle peina à hisser sa lourde valise à l'intérieur, tout juste consciente de l'aide providentielle proposée par l'u de ses camarades. Elle ne le vit tout simplement pas.

Tirant son bagage à sa suite, elle remonta le train en sens inverse. Cherchant un comprtiment vide. Tout du moins silencieux.

Son corps s'immobilisa soudain. Son regard s'arrêta. Ce visage, aussi peu qu'elle l'ait vu de sa vie, lui était familier. Plus que cela, même. Elle vit la jeune fille frémir, se tourner lentement vers elle. Découvrit dans ses yeux cette lueur qu'elle y avait toujours connue. Qu'elle n'avait jamais su définir.

Elles ne s'étaient jamais parlé, ne s'étaient jamais fréquentées. Pourtant certaines choses les forçaient à se connaître, se reconnaître. Elles n'étaient pas tout à fait des inconnues ; mais elles resteraient sans nul doute éternellement étrangères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allanah Raines
Elève assidu
Allanah Raines

Nombre de messages : 296
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14031
Date d'inscription : 06/10/2006

Retour dans le passé [PV] Empty
MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV]   Retour dans le passé [PV] EmptySam 11 Aoû 2007 - 18:43

* Refus de la voir, refus d'accepter qu'elle soit là, avec elle, qu'elle respirait le même air qu'elle, qu'elle vivait les mêmes minutes ensemble. La Serdaigle réagissait physiquement à sa présence, son coeur battait plus vite, ses mains devenaient moites de sueur, elle se retenait difficilement de lui hurler au visage toute la colère qu'elle ressentait à son égard. Que faisait-elle ici, comment pouvait-elle seulement oser être aussi proche d'elle, plus qu'elles ne l'avaient jamais été depuis trois ans ? N'avait-elle aucune fierté ? Elle était pourtant une Serpentard, une BloodDust pour en rajouter une couche ! Chez eux, l'honneur de leur sang et de leur position misérable était ce qui comptait le plus. Les deux qu'elle côtoyait habituellement sans les voir ne se seraient jamais abaissées à ... ça. Elle ne trouvait même pas les mots pour qualifier sa conduite pathétique. Que cherchait-elle ? Que voulait-elle au fond ?

Les autres ne la voyait que comme une poupée sans vie, vivant et respirant on ne savait comment, par quelques sortilèges peut être. Mais elle savait, elle savait qu'elle n'était rien moins qu'une intrigante, comme sa tutrice.

Elle retourna la tête vers la fenêtre, pour se calmer et apaiser les battements de son coeur. Ce n'était pas le moment. Elle devait garder l'esprit clair pour ne pas sombrer dans ses sentiments négatifs qui bouillonnaient en son for-intérieur. C'était bien le seul point commun que les deux jeunes filles avaient, leur capacité à faire abstraction de ce qui les gênait, à un degré beaucoup plus élevé pour Eleanor. Depuis la première fois, cette première fois où elle s'était résignée à partager son espace vitale avec deux nouvelles personnes qu'elle n'aimait pas, elle avait appris à la connaître ... malgré tout.

Ca n'avait été rien que de moins qu'une mise en scène stupide, une pièce de théâtre où elle n'avait été qu'une figurante parmi des premiers rôles trop nombreux pour l'occasion. C'était un soir pendant lequel elle se disait, se forcer à se dire, qu'elle arriverait à faire une petite place dans son coeur à la femme qui allait remplacer sa mère. A ce moment-là, elle croyait encore qu'il n'y aurait qu'une seule personne à supporter. Car c'était bien cela qu'elle faisait, elle supportait en silence le rejet de Natacha pour la "simple mioche de mon mari". Elle se rappelait très bien de cette soirée. Elle portait une robe toute simple, blanche, cadeau qu'elle aurait bien déchiré à belle dent si elle avait pu. La soirée s'était éternisée, elle avait fini par s'endormir sur l'une des banquettes de la grande salle de réception et s'était rudement fait réveiller par "maman". C'était là, les yeux lourds de sommeil, les cheveux ébouriffés, qu'elle avait rencontré Eleanor pour la première fois. Par contraste avec elle, la "demie-soeur" lui avait semblé en pleine forme et surtout, consciente de son existence à elle, Allanah. *


* Elle se sentit de nouveau la force de regarder dans les yeux l'objet de son souvenir. Elle n'avait pas bougé, mais maintenant, la Serdaigle ne ressentait plus cette colère qui l'aurait submergé il y a encore quelques minutes. Qu'elle s'installe, elle ferait avec. Ce n'était que pour quelques heures après tout ... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sandarea.azurforum.com/index.htm
Eleanor Moon
Personnage Inactif
Eleanor Moon

Nombre de messages : 55
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13089
Date d'inscription : 05/08/2007

Retour dans le passé [PV] Empty
MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV]   Retour dans le passé [PV] EmptyMar 14 Aoû 2007 - 20:30

Indifférence. Impassibilité. C'était tout ce que cette rencontre lui inspirait. Rien n'avait changé ; rien ne changerait jamais. Elle sentait la jeune fille agitée. Voyait son corps frémir. Plus qu'aucune autre personne, la Serdaigle réagissait à sa présence. Toujours de la même manière. Et ce, depuis le premier jour.

Le souvenir de cette journée était encore profondément ancré dans la mémoire d'Eleanor. Comme un jour sombre. Comme une hérésie. Un rêve éveillé. Comme... tant d'autres choses qu'elle ne pouvait nommer. Il y avait comme une erreur. Dans ce jour. Dans ces heures. L'éclat d'une faute qui annonçait de nouveaux changements, de grands changements.

C'étaient ses premières vacances de l'année. Noël. Natacha et elle avaient quitté l'appartement en début d'après-midi. Un appartement abandonné, vidé. Il n'y restait plus rien, plus rien que deux matelats posés à même le sol. Toute la semaine, Natacha s'était attelée à déposséder l'endroit de tout ce qui le constituait, avec une minutie à nulle autre pareille. Elle n'avait laissé que les murs, nus et jaunis, gardant les traces humides des meubles disparus. Un squelette ayant perdu le peu d'âme qui lui avait été accordé.

Elles s'étaient rendues dans les faubourgs de Londres, à pieds. Là, dans une ruelle peu fréquentée, les attendait une connaissance de Natacha. Qui les avaient emmenées en Ecosse, via un Portoloin. Un vieux chapeau usé. Elles s'étaient retrouvées dans une autre ruelle. Avaient remonté une avenue longue et sombre, bordée de hauts arbres dépourvus de leurs atours émeraude et de bâtisses en ruines. S'étaient arrêtées devant d'immenses grilles de fer forgé. Malgré sa petite taille, Eleanor avait deviné les contours dissimulés dans la semi-obscurité, derrière le métal. Le soir tombait déjà. Elle avait mal aux pieds.

On les fit entrer dans le manoir. Une demeure imposante, terrifiante. L'enfant qu'elle était alors n'avait pu s'empêcher de frissonner. La comparaison, enfantine, cynique, avec Poudlard était venue naturellement.
~ Le Vilain Petit Canard ~ Ce fut la seule remarque qu'elle se permit jamais, dans le secret de son esprit.

Il y avait, ce soir-là, une grande fête. Eleanor avait perçu les voix et les rires, la musique et la joie, aussi clairement que si elle s'était trouvée dans la salle. Mais il ne lui avait pas été permis d'entrer. Au lieu de cela, on l'avait reculse dans une petite pièce, un étroit salon où ne brillait qu'une seule et unique bougie. Elle avait attendu là durant des heures. Sagement. En silence.

Puis on était venu la chercher. Un homme. Elle ignorait encore son identité. Il était entré, et l'avait prise par les épaules pour la mener dans la grande salle de réception. Où le bruit ambiant menaça de la submerger. Mais elle devait prendre sur elle, faire bonne figure. Pour sa tante, qui la fixait d'un regard perçant, lui interdisant la moindre erreur. Natacha était resplendissante.

Eleanor fut présentée à beaucoup de monde. Les invités se pressaient autour d'elle comme des abeilles autour de leur ruche. Ou des enfants devant un animal. Perdue dans cet immense océan de sons et de corps, elle se laissait guider sans rien dire, dispensant ses révérences polies comme on sème des graines dans un champ. Elle n'avait qu'une envie : que tout cela cesse.

Son vœu fut exaucé, après de trop nombreuses salutations. Natacha la conduisit vers une large banquette où sommeillait une enfant. Allanah. Avec son petit visage rosi et sa robe blanche, Eleanor l'avait aussitôt comparée à l'une de ces poupées de porcelaine que la jeune femme appréciait tant. Elle se souvenait bien de cette robe : celle que sa tante l'avait envoyée acheter l'été précédent. Ainsi vêtue, la petite fille était infiniment plus ravissante qu'Eleanor, engoncée dans une antique robe de velour noir - "
pour faire ressortir ton teint" avait précisé Natacha.

Le regard endormi d'Allanah s'était fixé sur elle avec la même intensité qu'aujourd'hui. Rien n'avait changé. Et rien ne changerait sûrement jamais.

Alors que la Serdaigle la regardait à nouveau, Eleanor pénétra dans le compartiment et rangea soigneusement sa valise, avant de s'asseoir avec un luxe de précautions. Le dos bien droit. Le port altier. Comme on le lui avait appris. Elle avait pris garde de n'oublier son petit service à couture, qui reposait à présent sur ses genoux, à côté du mouchoir à demi-brodé.

Lentement, elle prépara aiguille et fil, et reprit da tâche.


¤ Ralph nous attendra à la gare ¤ dit-elle d'une voix égale, sans un seul regard à celle qui était, depuis près de trois ans déjà, sa demi-sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allanah Raines
Elève assidu
Allanah Raines

Nombre de messages : 296
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14031
Date d'inscription : 06/10/2006

Retour dans le passé [PV] Empty
MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV]   Retour dans le passé [PV] EmptySam 18 Aoû 2007 - 13:22

"Pardon ?"

* Ce sera les seules paroles qui pourraient sortir d'elle. La Serdaigle sentait sa gorge se serrer, les larmes lui piquaient les yeux et elle remerciait le ciel qu'Eleanor soit le nez plongé dans ses fils et ses aiguilles. C'était stupide, il devait y avoir une raison simple au fait que ce soit la Serpentard qui ait été prévenus que son père à ELLE venait les chercher. Elle ne voyait tout simplement pas cette raison toute simple, pas de quoi en faire une histoire. Et pourtant, elle se sentait irrémédiablement trahie, quelque chose s'était brisée. Apprendre cela représentait un peu un déclencheur, un couteau qui venait de déchirer le dernier voile de son inconscient. Elle savait, elle sentait, qu'elle ne pourrait plus jamais être "normale" devant celui qui l'avait élevé. Elle n'osait même plus lui donner le qualificatif de père.

Seule au monde, seule avec ses souvenirs et son avenir. Les vacances qu'elle avait crus les plus splendides de sa vie allaient se révéler n'être que deux mois de torture mentale, deux mois à recommencer à se poser les mêmes questions: pourquoi ? Pourquoi, pourquoi maintenant, pourquoi Eleanor ? Maintenant plus que jamais, la Serpentard et sa tutrice représentait un peu son cauchemar. Il l'a brisé lentement, à petit feu, par leur remarque assassine ou simplement sans le savoir. Cela lui rappelait un peu son entrée à Poudlard, cette fameuse soirée où elle avait appris qu'elle irait finalement s'enterrer dans un château, entouré de sorciers, tout cela pour sept longues années de sa vie.

Ca ne s'était passée rien de moins que quelques jours après l'enterrement de sa mère. Elle n'était plus connectée avec le monde des vivants, elle croyait qu'une partie d'elle-même avait été enterré avec la défunte mais cela n'avait pas empêché la réunion "familiale". Elle avait quitté la serre où elle se réfugiait de plus en plus souvent, avait jeté ses gants sur une commode pour entrer dans le Grand Salon, salon d'apparat servant uniquement aux femmes pendant les soirées. Elle avait eu une pensée furtive sur le pourquoi de ce choix mais l'atmosphère ... glaciale qui régnait dans la pièce lui avait fait perdre le fil de sa réflexion. Il y avait son père, assis, le regard vide d'expression, Natacha se tenait derrière lui, tout aussi froide même si c'était une habitude pour elle. Sans aucune considération pour l'état dans lequel elle se trouvait, il lui avait annoncé qu'elle irait étudier "à la célèbre école de Magie de Poudlard" où elle rencontrerait d'autre jeune gens qui lui permettraient d'oublier "l'énorme perte" de sa mère. Elle avait accusé le coup du mieux qu'elle avait pu, sans larme, ni parole pour se défendre, leur expliquer qu'elle se fichait pas mal de côtoyer d'autre personne, qui plus est des sorciers. Cela n'aurait servi à rien. Pourtant, cela n'avait pas empêché Natacha d'y aller de son petit commentaire corrosif, uniquement lancé pour la blesser ... *


"Bien sûr, ne perdez pas de temps à geindre à votre père quand je ne serais pas là. Cette décision est irrévocable alors vous pouvez dès à présent aller faire vos bagages. Votre départ nous permettra au moins de fermer la serre de votre 'mère', ce sera une bonne chose de fait."

* Elle s'était enfuie, il n'y avait pas d'autre qualificatif à son départ précipité. Elle avait tourné les talons, avait ouverte la porte ... pour se stopper dès qu'elle se fut refermer derrière elle. Movement instinctif, pour reprendre ses esprits et son souffle. Il lui semblait être rester en apnée pendant toute la durée de la tirade de Natacha Palmirya ... *

* Elle quitta du regard les mouvements mécaniques d'Eleanor qui sortait son ouvrage. La petite cloche en elle, qui représentait le cours de sa vie, ne jouait décidément plus le même son ... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sandarea.azurforum.com/index.htm
Eleanor Moon
Personnage Inactif
Eleanor Moon

Nombre de messages : 55
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13089
Date d'inscription : 05/08/2007

Retour dans le passé [PV] Empty
MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV]   Retour dans le passé [PV] EmptyLun 27 Aoû 2007 - 21:58

L'exclamation de surprise d'Allanah ne fit pas même hausser un sourcil à la jeune fille. Concentrée sur son travail, elle avait oublié jusqu'à sa présence. Oublié même où elle se trouvait. Si le silence était d'or, l'atmosphère empesée du compartiment était d'argent.

Un point. Un autre. L'aguille traversait le fin tissu de soie avec agilité et rapidité. Peu à peu, le fil émeraude dessinait les contours du minuscule serpent qui ornerait le riche mouchoir. Bientôt ornéd'initiales en lettres d'argent. L.M., peut-être. N.P., sûrement. Elle ignorait encore à qui son travail était destiné. Sa mère, Lisa, aurait peut-être préféré un loup, symbole de leur bien-aimée dynastie. Natacha apprécierait le serpent.

La jeune fille se rappelait lui avoir offert semblable ouvrage, il y avait de cela quatre années. L'été précédant son entrée à Poudlard. Un symbole d'excuse, pour les cris de protestation qu'elle avait émis. Symbole que sa tante avait brièvement regardé avec mépris, puis jeté au fond d'un tiroir. Où était-il, aujourd'hui ?

"La célèbre école de Magie de Poudlard". Natacha n'avait eu que ces mots aux lèvres durant de nombreux jours. Sa fierté, son enthousiasme, avaient forcé Eleanor au silence. Sa crise infantile avait été une première déception ; elle ne s'en permettrait aucune autre.

Il lui avait fallu mettre de côté ses propres désirs pour combler ceux de sa tante. Un infime sacrifice, qui ne représentait qu'une poussière face à la solitude qui allait s'abattre sur cette femme qui était son seul et unique univers. Mais, même cela, elle avait dû l'ignorer. Rien n'importait plus que l'honneur des BloodDust. Et il appartenait à Eleanor de réargenter le blason souillé par cette branche qui se disait maîtresse.

Elle avait rempli ce rôle avec application durant ces quatre années, observant avec mépris les ridicules efforts de ses lointains cousins. A ses yeux, l'héritier n'était rien d'autre qu'un serpent venimeux privé de ses crochets, un constrictor privé de sa force. Un chien qui aboit mais ne mord pas. Quant à sa cousine... Une erreur. Une aberration. Qui apportait une honte sans nom sur toute la dynastie. C'était miracle qu'elle soit encore en vie. Les BloodDust, si fiers de leur sang et de leurs valeurs, ne pouvaient s'encombrer d'une telle descendance sans bonne raison.

Aussi peinait-elle à comprendre le choix de sa tante pour cette famille sans importance. Il devait être guidé par la raison plus que par les apparences, et sans doute y trouvait-elle son compte. Natacha ne faisait jamais rien si elle ne pouvait en retirer avantage. Eleanor respectait, respecterait sa décision, ainsi que son silence. Elle comprendrait sans doute lorsque sa tante aurait décidé qu'il en était temps.

Elle apprenait malgré elle à connaître son nouvel oncle, depuis qu'elles vivaient dans son manoir, en Ecosse. Il parvenait à lui imposer sa présence sans lui donner le sentiment d'étouffer, et trouvait toujours quelque chose pour elle - un mot, un geste, un présent... Le regard qu'il posait sur elle était différent de celui qu'il avait pour sa propre fille. Mais Eleanor n'aurait su dire en quoi. Comme une lueur qui n'existait pas, lorsqu'il regardait ailleurs. Elle lui était réservée.


¤ Ralph est... ¤ commença-t-elle.

Non, elle ne pouvait le dire. Elle ignorait même ce qui avait failli passer la barrière de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allanah Raines
Elève assidu
Allanah Raines

Nombre de messages : 296
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14031
Date d'inscription : 06/10/2006

Retour dans le passé [PV] Empty
MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV]   Retour dans le passé [PV] EmptyVen 19 Oct 2007 - 19:58

* Elle ne prenait même pas la peine de répondre à sa question ... Alors quoi, elle préférait qu'elle se fasse de fausse idée et qu'ensuite leur "relation", si l'on pouvait appeler cela comme ça, s'envenime ? Et après on venait lui dire qu'elle ne faisait aucun effort ? Stupide ... mais elle en avait l'habitude. Depuis tous les mois passés en leur compagnie, comment faisait-elle pour ne pas comprendre, ou ne serait-ce que voir, tout le plaisir qu'elles avaient à la déstabilisé ? Et bien sur, elle sautait les pieds en avant dans le plat. Un sourire désabusé naquit sur ses lèvres, qu'Eleanor ne pouvait voir, concentré comme elle était dans sa broderie. Surement pour sa belle-mère. Pour obtenir quelque chose de cette femme, il fallait toujours avoir quelque chose en retour à lui donner. C'était comme cela chez eux, on n'avait rien sans rien. On avait pas de vie tranquille sans souffrir au préalable, pas d'attention sans un présent.

Et pour la première fois de sa vie, Lanah se mit un peu à la place de sa demie-sœur ... La Serdaigle se plaignait pour une bonne raison, quand on avait l'habitude d'avoir l'attention exclusive de quelqu'un, il était difficile de s'en passer du jour au lendemain. Mais Eleanor n'avait jamais connu l'amour d'un parent. Natacha était bien incapable d'éprouver de l'amour pour quelqu'un d'autre qu'elle même, l'argent et le pouvoir mis à part. Devait-elle donc réellement en vouloir à son père de mettre un peu de gaieté dans sa vie ? Etait-elle donc devenue égoïste au point de vouloir le malheur d'Eleanor et cela, même si elle ne pouvait pas l'apprécier ? Et au final, ne la détestait-elle pas uniquement parce que son père s'occupait d'elle ? Elle voyait tout en noir, sans réfléchir, parce qu'il était plus simple pour elle de se dire que la Serpentard et sa tante était la cause de tous ses malheurs. Mais si ce n'était pas le cas ? Etait-il trop tard pour changer d'attitude ? En aurait-elle seulement le courage ? Cela servirait-il à quelque chose ? Sans se faire d'illusion, la jeune fille savait qu'elle ne pourrait jamais devenir réellement amie avec sa demie-sœur, trop de chose les séparait et elle savait qu'elle ne pourrait jamais totalement accepter que son père soit plus intéresser par le bien-être d'Elea que le sien, mais pourquoi pas arriver à une sorte d'entente cordiale ? Un bonjour n'avait jamais tué personne et elle ne serait surement pas la première dans ce cas là.

Mais le plus dure restait à faire car il lui manquait encore le courage et la volonté franche de faire le premier pas. Qu'est-ce qui lui disait qu'Eleanor accepterait cette paix précaire ? Aucune garantie que sa volonté de faire la paix soit partagée par la Serpentard. Elle ne la connaissait pas réellement et en toute franchise, elle ne savait pas si auf fond, elle n'était pas comme elle se la dépeignait il y a encore quelques minutes ...

Que c'était compliqué de se décider. Assise bien droite sur le siège de son compartiment, sa raison et son cœur oscillaient dangereusement sans qu'aucune ne prenne l'avantage sur l'autre. La Serdaigle se composa un masque neutre, pour ne pas faire deviner tout de suite les pensées qui lui étaient venues. *


"Il est ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sandarea.azurforum.com/index.htm
Eleanor Moon
Personnage Inactif
Eleanor Moon

Nombre de messages : 55
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13089
Date d'inscription : 05/08/2007

Retour dans le passé [PV] Empty
MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV]   Retour dans le passé [PV] EmptyDim 21 Oct 2007 - 17:14

Le temps passa. De longues minutes, sembla-t-il. Avant qu'Eleanor ne cesse de piquer l'aiguille dans son mouchoir. Son regard se voila légèrement, seul signe que la voix de sa demi-sœur l'avait atteinte. La question se répéta un instant dans son esprit. Trouva le lointain écho de ces mots qu'elle avait voulu prononcer. Un instant de réflexion, pourtant, avant qu'elle ne retrouve quels mots. Et leur signification.

Ses bras, lentement, se posèrent sur ses genoux. L'éclat scintillant du fil d'argent attira ses prunelles grises. Quelques secondes. Il lui fallut quelques secondes. Pour voir, réaliser. Les initiales qui s'étalaient sur le riche tissu ne ressemblaient à aucune de celles auxquelles elles s'était attendue. Ni N ni P. Ni L ni M. Pas même un B. Non. Sur le mouchoir étaient brodés deux C enlacés.

Deux C ? A qui pouvait bien appartenir de telles initiales ? Eleanor n'avait aucun besoin de chercher ; la réponse s'imposait d'elle-même. Casey Call, qui s'était laissé approcher par l'ombre, quelques temps plus tôt. Elle laissa les souvenirs de cette rencontre affluer à sa mémoire. Reprit conscience des gestes, des paroles échangés. Un seul mot lui vint en tête ; elle sut aussitôt qu'elle tenait sa réponse.


¤ Gentil. Je crois... ¤ murmura-t-elle de sa voix éthérée.

Elle leva les yeux vers sa demi-sœur. Indécise, hésitante. Que cherchait-elle chez Allanah ? Approbation, répréhension ? Indifférence ? Elle n'ignorait rien de l'inimitié que la jeune Serdaigle éprouvait à son égard. En revanche, elle n'arrivait à se faire aucune idée précise de la raison sous-jacente à cette aversion. Et, quelque part... Oui, quelques part, elle aurait aimé que tout cela change. Que tout fut différent.

Au fond d'elle-même, elle redoutait d'avoir commis un impair. La complexité des relations humaines dépassait ses simples conceptions. Chaque parole qu'elle prononçait, aussi rares soient-elles, portait en elle la probabilité d'une erreur au code du rapport entre être humains. Humains ? Il y avait longtemps qu'on ne la considérait plus comme telle. Peut-être était-ce là, la raison de ses constantes difficultés relationnelles. Au fond, cela la touchait-elle vraiment ? Pouvait-elle y changer ne serait-ce qu'un détail ?

Si Allanah la méprisait, la question n'avait aucune réalité. Allanah Raines, devenue en un instant une petite sœur au visage de poupée de porcelaine. Elle l'avait haïe, ce jour-là, autant qu'il lui était possible de haïr. Parce qu'elle ressemblait trop à ces pantins fragiles qui faisaient la fierté de Natacha. Elle l'avait aimé, aussi, autant qu'elle en fut capable au cours de sa vie. Elle avait cru - espéré - l'espace d'un court instant, pouvoir devenir comme ces petites filles qu'elle croisait, parfois, dans Londres sorcier. Ces petites filles qui ajustaient tendrement les écharpes, frottaient avec amour les petites joues roses de ces petits êtres nés à leur suite.

Mais il n'en avait pas été de la sorte. Désormais, il était trop tard pour se prendre à rêver encore d'un tel mirage. L'attention même de Ralph n'atteignait pas son cœur, qui le pourrait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allanah Raines
Elève assidu
Allanah Raines

Nombre de messages : 296
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14031
Date d'inscription : 06/10/2006

Retour dans le passé [PV] Empty
MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV]   Retour dans le passé [PV] EmptyMer 12 Déc 2007 - 18:17

* Lanah était ... déçue par le qualificatif employé par Eleanor. Oui, il était gentil, la gentillesse même ... avant. Maintenant, il n'était plus que l'ombre de ce passé révolu. Les gestes tendres avaient peu à peu étaient bannis, Natacha détestant tout signe ostentatoire d'amour. La Serdaigle se demandait comment son père pouvait vivre en intimité avec cette femme. Quand elle repensait au temps de sa mère, elle ne pouvait que se poser des questions. Ca n'avait jamais été l'amour fou, elle le savait et l'avait accepté depuis longtemps, mais au moins se parlaient-ils régulièrement et avec courtoisie, ne s'empêchaient pas de 'vivre' une vie 'normale', pour elle.

Rien de comparable avec maintenant. Même concernant les qualités de son père.

Comme ce jour où il s'était montré bien différent de la gentillesse que lui prêtait la Serpentard. Par sa faute ? Lanah n'en savait rien, mais elle le croyait. L'avait cru ?

Son anniversaire. Il était toujours l'occasion pour elle de participer à l'une de ses fêtes populaires données par les moldus et ce, pas très loin de chez elle. La Serdaigle y avait toujours participé en compagnie de ses parents, puis uniquement de Ralph après le décés de sa mère. Et elle avait toujours été persuadée que ce serait pareil, même après l'entrée de deux nouvelles personnes dans leurs vies. Elle s'était aussi trompée sur ça. Elle avait proprement été dans l'obligation de devoir supporter Eleanor le jour de son aniversaire. Rendez-vous compte ! Elle qui la détestait plus que tout, devait supporter sa vue pendant toute une après midi, et comme il n'avait jamais été question de se passer de cette fête, Lanah s'était tue et avait souffert en silence. La Serdaigle avait stoïquement supporté de l'avoir près d'elle. Et à la fin, elle s'était demandée si cela n'aurait pas mieux valu qu'elle s'abstienne de participer à cette manifestation. Elle n'avait ni profité des défilés, ni de toutes ses bonnes choses que seul les moldus savaient faire, de simplement profiter de la présence, sans les commentaires narquois de Natacha, de son père. Tout cela lui avait été refusé ... *


"Gentil ... Cela doit te changer agréablement de Natacha ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sandarea.azurforum.com/index.htm
Contenu sponsorisé




Retour dans le passé [PV] Empty
MessageSujet: Re: Retour dans le passé [PV]   Retour dans le passé [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour dans le passé [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: Pré-au-Lard-
Sauter vers: