Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tragedy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Enym Merwick
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 41
Maison : Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13203
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Tragedy   Jeu 5 Juil 2007 - 15:40

Ici sera présentée la pièce de Serena Sissy Sweet.




Rappels


Contraintes et déroulement communs pour les metteurs en scène, les comédiens et le staff:

- La pièce est en un acte et trois scènes, c'est-à-dire un sujet découpé en trois parties, librement décidées par le metteur en scène.

- A chaque début d'une nouvelle scène, le metteur en scène doit poster la tombée du rideau pour prévenir le spectateur du changement de scène en annonçant dans ce même sujet: la nouvelle distribution ou tout changement de décor et de mise en place.

- Ensuite, chaque comédien poste selon son rôle, comme dans un RP traditionnel, en improvisant les dialogues mais en ne perdant pas de vue l'objectif du metteur en scène et de son histoire.

- Les trois scènes correspondent pour la première, au début de l'intrigue, pour la suivante, à son déroulement et pour la dernière, au dénouement.

- Le nombre de rôles à inclure dans votre pièce est de six maximum. A vous de déterminer lesquels et de choisir qui fera quoi en fonction de l'histoire que vous désirez monter (Note: les metteurs, les chefs déco et régisseurs peuvent aussi être comédiens dans la pièce pour laquelle ils oeuvrent, s'ils le souhaitent et selon le bon vouloir du metteur en scène).

- Chaque metteur en scène est chef et libre de ses décisions. Il a la responsabilité de rendre cohérent le sujet et de coordonner les efforts de chacun.


Note importante: Quelle que soit la pièce, prière de privilégier les dialogues et l'action aux descriptions. Telle une vraie pièce de théâtre. Donc, pas de OFF, vous créez une véritable saynète.


Professeurs
Professeur intermittent de Sorts et Enchantements
Ancien Directeur de maison des Serdaigle

Mari de Serena Sweet - Papa depuis janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Sweet
Ministère
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 47
Maison : Aucune
Année : Non renseigné
Gain de Gallions : 13197
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Jeu 5 Juil 2007 - 17:13

Serena et sa petite troupe de comédiens fit un happening dès que le rideau de la dernière pièce retomba. Elle monta sur scène et, souriante, s'excusa auprès des élèves, des jeunes diplômés et des professeurs présents dans la salle.

- Excusez-moi de repousser encore le moment où vous pourrez enfin danser et discuter avec vos amis. J'ai voulu moi aussi monter une pièce autour d'un jeune homme que par hasard j'ai vu dans l'un de mes songes... il n'a rien demandé à personne mais j'avais envie que lui aussi puisse participer à cette soirée théâtre. Tout comme vous. Pour cela, il m'a fallu aller chercher très loin certains de ces comédiens. Par de là la mort et la poussière, dirais-je même. J'ai l'honneur de vous présenter "Tragedy", une pièce sur un garçon qui ne croyait plus en rien car tout le monde lui tournait le dos mais qui se vit confier l'immense tâche de sauver son pays des préjugés et de la guerre.

Devant chaque personne présente dans la pièce apparut un petit programme plié en deux où la pièce était présentée et sur lequel s'animait les images des acteurs.

Citation :


Tragedy est une pièce créée à l'arrache par Serena Sweet avec la partition de son époux, Enym Merwick, d'un jeune décorateur et de son assistant, Kite Byron et Terence Orphens.

Tragedy raconte l'histoire d'un adolescent qui décide de mettre fin à ses jours mais dont le destin tournera tout autrement.

* L'histoire *


A l'époque, les sorciers anglais étaient soumis à la monarchie des Sylaves. Une très grande et très ancienne famille qui avait perdu beaucoup de ses membres lors d'une très longue bataille qui opposait déjà à l'époque les sorciers de sang pur et les sorciers de sang mixte. Les Sylaves au sang pur remportèrent la guerre et boutèrent hors des frontières les nobles familles sorcières se mélangeant aux moldus. Ils gardèrent les plus pauvres pour leur imposer leur loi et travailler à l'agriculture et aux tâches les plus miséreuses.

Deux siècles plus tard, la monarchie des Sylaves prospérait toujours, refreinant les moindres tentatives de rébellion par de successives mise à mort. Mais cela fut sur le point de changer lorsque King Kaïtos monta sur le trône. Le roi Kaïtos désirait rétablir la mixité sanguine et rouvrir les frontières aux sang mêlés, aux cracmols et aux autres créatures magiques comme les Gobelins, les Trolls et les Elfes. Le bon roi mourut prématurément et laissa la régence à son frère, Henry, qui décida d'annuler cette loi et de rétablir la loi martial.

Earl Henry était un roi sanguinaire et hypocrite. Il voulait placer son fils Tito sur le trône afin de perpétuer la monarchie Sylaves des sang purs. Pour cela il devait supprimer l'héritière des Kaïtos, Emo, la fille de King Kaïtos.

_____________


L'histoire se passe après le couronnement de Tito qui ayant atteint la majorité sorcière, pouvait désormais accéder au trône.

Près de Poudlard, au dix-septième siècle, Théodore, un jeune homme de dix sept ans est sur le point de mettre fin à ses jours. Alors qu'il est sur la rive du Lac Noir à faire ses adieux au monde qui le rejette et l'abandonne, le spectre d'une jeune femme nommée Emo, apparait devant lui et lui propose de la venger en échange de quoi, elle réalisera deux de ses voeux.

Théodore qui n'a rien à perdre accepte. Emo lui explique qu'elle a été assassinée par Earl Henry pour placer son fils sur le trône. Théodore est chargé de faire éclater la vérité. Il doit se rendre pour cela à la grande Compétition Annuelle des Sorciers Chevaliers de Sang Purs et trouver un certain Eden, qui l'aidera à accomplir sa mission.

Emo se transforme en femme grâce à un enchantement que la Grand-mère de Théodore lui a donné avant de mourir. Elle accompagne le jeune chevalier sur la route mais il est le seule, avec les animaux, à pourvoir la voir, l'entendre ou la toucher.

* La distribution *

Théodore, le jeune chevalier - Adrian Lawrence
Emo, le spectre - Lara Impartial
Earl Henry, le régent - Enym Merwick
Prince Tito, le prince - Egon Sutham
Maeva, maîtresse de Tito - Deneb Kaïtos Céti
Eden, chevalier - Baten Kaïtos Céti

Mise en scène de Serena Sweet

Décors et costumes de Kite Byron et Terence Orphens


*




Serena descendit de la scène, pointa sa baguette sur le rideau, lequel s'ouvrit sur le magnifique décor d'un lac baigné par le crépuscule et la lueur de la lune.


ACTE I - The Lady in the Black Lake


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Lawrence
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 118
Maison : Gryffondor
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11883
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Tragedy   Jeu 5 Juil 2007 - 17:57

Quand le rideau s’ouvre, Théodore est dos au public et face au Lac Noir qui s’étend à perte de vue grâce à un pouvoir d’illusion très puissant que monsieur Merwick a jeté sur la scène.

La lumière est très faible, c’est le crépuscule d’une journée.
Une musique mélancolique accompagne son premier monologue.
Il est en train de retirer sa chemise blanche qu’il laisse tomber sur le sol recouvert d’herbe.

C’est toujours dos au public qu’il entame sa réplique.

    A l’aube grenade ensanglantée, mon chemin s’arrête ici
    Et je ne regrette rien de ces dix-sept années de ma vie.
    J’ai eu un père autrefois, j’ai eu une mère qui m’aimât.
    J’avais des frères et des sœurs, des amis, des professeurs.

    La guerre du sang qui coule dans nos veines les a tous tués.
    Les sorciers font des lois qui traquent les sorciers,
    Les espoirs se sont éteint quand le roi Kaïtos s’est en allé.
    Ô grand souverain que personne ne voulait voir régner!
    Comme tu manques à ta patrie, comme je rougis de ma lâcheté!
    J’aurais voulu tout changer, tout recommencer,
    Défendre tes idées mais rien ne me retient. Je me suis égaré.
    Mon école m’a laissé sur des chemins de terre
    Que les pluies et les larmes ont changé en cratères
    Et la boue deviendra mon tombeau de misère
    Car, Roi Disparu, tu étais mon héros, mon espoir,
    Si je tenais encore, c’était pour peut-être un jour te voir,
    Te promettre fidélité et devenir chevalier,
    Combattre à tes côtés les horreurs de ta lignée…
    Mais je ne peux être chevalier car je suis de sang-mêlé.


Théodore dépose son épée par terre et retire son pantalon et avance dans l’eau.
Soudain, une lumière jaillit du Lac. Il en sort un grand voile blanc qui se dirige droit sur lui et vient entourer sa taille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juge Lara Impartial
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 1056
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 13517
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Jeu 5 Juil 2007 - 18:33

Le drap immaculé habille Théodore.

Plus loin, en profondeur de scène, une silhouette lumineuse apparaît, aussi nue que Théodore mais la trop forte clarté empêche de trop visualiser les contours de celle qu’on devine être une jeune femme.

Théodore, paniqué pense qu’elle se noie et nage vers elle pour la faire sortir de l’eau.

La lumière faiblit quand elle sort du lac, soutenue par le jeune homme.

Tous les deux accroupis sur un rocher, Théodore la laisse reprendre son souffle et se recule d’elle pour l’observer. Il réajuste le drap qu’il a autour de la taille et on voit qu’il ne comprend pas ce qui vient de sa passer.

La jeune femme a l’air triste, relève le visage vers lui et lui sourit candidement.

    Tu invoques mon père avec le désespoir et la pureté
    Dans lequel ses tristes jours se sont jadis achevés.
    Kaïtos n’est pas seul à avoir péri pour de chastes idées.
    Je suis sa fille et ma mort imprévue a suivi son décès.
    Telle que tu me vois, jeune homme valeureux, je n’existe pas.
    Le teint blafard de mon visage est le masque du trépas.
    Tu parlais de patrie, tu parlais de conflits…


Elle avance vers lui et pose sa main sur la joue de Théodore:

    Dis-moi comme tu te nommes car je t’ai dis qui je suis.
    Dis-moi d’où te viennent ces yeux qui pleurent la vie.


Spoiler:
 


Maillet
Jugette est pô gentille Evil
Fan des couples Jörgni O'Scheffer, McBogoss/Kitlee, Cul-Nu/McCanine et JLI/OrlandoBloom I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the47things.skyrock.com/
Adrian Lawrence
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 118
Maison : Gryffondor
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11883
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Tragedy   Jeu 5 Juil 2007 - 18:44

Théodore hésite avant de répondre. Il garde ses yeux posés sur le visage du spectre mais quand il baisse la tête et s’aperçoit de leur nudité, il recule fougueusement et attrape ses vêtements qui se trouvent un peu plus loin, pour les poser devant lui.


    Je suis Théodore. Ou plutôt, j’étais.
    Si tu es ombre ou fantôme, comment peux-tu te noyer?
    Mourir une fois ne te suffisait pas?
    Les princesses meurent-elles deux fois?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juge Lara Impartial
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 1056
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 13517
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Jeu 5 Juil 2007 - 18:52

    Tes yeux t'ont trompés, je ne me suis pas noyée.
    Des affres de ta mélancolie, j'ai voulu te ramener.
    Tu es celui qui allait se noyer, je crois que je t'ai sauvé,
    Et, me devant à présent ta vie, à ton tour de m'aider.
    Quitte le noir des abysses gelées pour les verts chemins
    Où il te faudra m'emmener par la main.

    Lord Henry ensanglante le pays depuis une décennie.
    J'ai besoin de toi, Théodore, aide-moi, je t'en prie.


Maillet
Jugette est pô gentille Evil
Fan des couples Jörgni O'Scheffer, McBogoss/Kitlee, Cul-Nu/McCanine et JLI/OrlandoBloom I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the47things.skyrock.com/
Adrian Lawrence
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 118
Maison : Gryffondor
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11883
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Tragedy   Jeu 5 Juil 2007 - 19:07

Théodore se résigne. Moins méfiant, il revient vers le spectre, en passant sa chemise mais il n'ose pas regarder Emo et tourne le visage de l'autre côté en entourant bien sa taille du drap blanc.


    Alors si tu es vraiment la fille de Kaïtos, tu te nommes Emo.
    Henry est-il donc à l'ouvrage de tous les maux?

    Belle rose fanée, je ne crois pas que ma faiblesse pourra te secourir.
    Il n'y a pas cinq minutes, il est vrai, je m'apprêtais à mourir.
    Rien ici bas ne me donne envie de m'accrocher à la vie,
    Jusqu'ici j'eus tout ce que je voulais. Maintenant je coule dans l'ennui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juge Lara Impartial
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 1056
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 13517
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Jeu 5 Juil 2007 - 19:33

    Tu n'es pas faible, Théodore.
    Tu as perdu l'aiguille du Nord.


Emo flotte dans les airs et une robe blanche l'habille dans un jet de paillettes multicolores. Elle reste suspendue dans les airs et vole jusqu'à l'emplacement où elle se trouvait un peu plus tôt sur l'eau. Elle plonge et en ressort quelques secondes plus tard avec une boule de lumière pâle qu'elle rapporte à Théodore.

Souriante:

    Tes joues rosissent quand tu me mens et te rétractes.
    J'ai entendu ton coeur quand tu te confessais au Lac,
    Alors je crois plus en toi
    Qu'en dix mille soldats.

    Ton âme est un pur diamant. Ma demande est ton emmeraude.
    Tu cherchais de l'espoir pour convenir aux questions qui te taraudent,
    Ne lui tourne pas le dos maintenant que je suis ton héritère...
    C'est toi qui m'as sortie du Lac, ne crois-pas le contraire.
    J'obéissais à ton âme qui, elle, voulait encore y croire,
    Et la fidélité que tu as pour mon père m'a fait réssusciter du noir.
    Ô Théodore, regarde-moi! A nous deux, nous serons valeureux!
    Tu seras mon corps et ma force et je serai ton guide et tes yeux!

    Cette boule de feu que je tiens entre mes mains
    Me permettra d'être vue, entendue et sentie que de toi.
    Elle brillera jusqu'à après demain, au petit matin.
    Elle perdra sa lueur, et je retournerai à mon trépas.

    Recule ta mort de deux jours, si tu le veux si chèrement,
    Mais aide ton pays, ravive la mémoire de tes ancêtres si aimants,
    Va combattre Earl Henry, refais l'histoire, deviens chevalier,
    Ne me laisse pas m'éteindre sans avoir même essayé...


Maillet
Jugette est pô gentille Evil
Fan des couples Jörgni O'Scheffer, McBogoss/Kitlee, Cul-Nu/McCanine et JLI/OrlandoBloom I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the47things.skyrock.com/
Adrian Lawrence
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 118
Maison : Gryffondor
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11883
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Tragedy   Jeu 5 Juil 2007 - 20:25

Théodore suit des yeux la boule de feu avec intérêt.

Paniqué, il passe ses mains autour de son cou, sur son buste. Il cherche quelque chose, dans les poches de son pantalon et même dans l’herbe. Il revient vers Emo et tend la main pour demander l’objet, puis réplique avec suspicion:

    C’est à ma Grand-mère… Comment as-tu pu me voler
    Le médaillon qu’elle m’a offert quand elle est morte, en mai?


La boule de feu perd son éblouissante lumière.
L’objet est un pendentif auquel est accroché une pierre. Théodore le remet hâtivement autour du cou.

Théodore marche de long en large, visiblement très agité:

    Ca se réalise… Ca se réalise… elle m’avait raconté.
    "Bientôt, Théodore, à l’oranger du ciel d’été,
    Un choix important et effrayant te sera proposé.
    N’aies pas peur. Prends cet horcruxe de pierre,
    Il te portera chance même si tu le perds.
    Ce cadeau n’est d’ailleurs pas vraiment pour toi,
    Mais un jour, tu n’auras plus de réponses et tu comprendras."

    Ce sont les mots de ma défunte grand-mère.
    Est-ce possible que tu sois la réponse à ce mystère?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juge Lara Impartial
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 1056
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 13517
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Jeu 5 Juil 2007 - 21:13

    La nuit est tombée dans tes pensées,
    Le jour doit se lever sur tes futures journées.
    Voilà tout ce que je sais Théodore...
    C'est dans l'eau que j'ai trouvé ce pauvre trésor.
    L'objet me raconte qu'il peut me garder près de toi,
    Me défendre des regards et des mauvaises lois,
    Qu'il est à moi aussi bien qu'à celui qui le porte,
    Et que sa lumière nous ouvrira bien des portes.

    Il brille à nouveau, regarde. Tu me crois, dit-il encore.
    N'entends-tu pas sa mélodie? Il te chante Théodore!
    Le pendentif chante ton prénom et le mien emmêlés!
    Il me dit que tu as envie, bien que ta bouche reste cellée.



Emo se lève et se place face à Théodore. Elle lève sa main dans le vide et son épée vole jusqu'à lui:

    Prends ton arme et viens te battre à mes côtés.
    Une Compétition opposant de grands sorciers
    A lieu en ce moment au Château des Ecoliers.
    C'est Earl Henry qui m'a ôté la vie dans mon sommeil,
    Son fils, le Prince Tito, a pris mon trône dès le réveil.
    Tito combattra lors de la compétition... toi, chevalier,
    Prends ton épée car contre lui, il te faudra gagner.

    Acceptes-tu...?


Maillet
Jugette est pô gentille Evil
Fan des couples Jörgni O'Scheffer, McBogoss/Kitlee, Cul-Nu/McCanine et JLI/OrlandoBloom I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the47things.skyrock.com/
Adrian Lawrence
Elève trouvant ses marques
avatar

Nombre de messages : 118
Maison : Gryffondor
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 11883
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Tragedy   Jeu 5 Juil 2007 - 21:53

Touché par la joie d’Emo, Théodore sourit et prend l’épée qu’elle lui tend.

Quand il retire le drap, il se rend compte que son pantalon est réapparut. Il ne s’agit pas des mêmes vêtements qu’il portait avant d’entrer dans le lac. Son accoutrement est celui d’un noble chevalier. Il fait un tour sur lui-même en titubant quelque peu, surpris par ce changement dont il ne s’était pas rendu compte.

D’un geste sûr de la tête, il remercie Emo, puis il attache l’épée à son ceinturon.

    Emo, tout m’avait tourné le dos. Abandonné…
    Depuis plusieurs mois, ton sourire est le premier
    Qui chante à mes oreilles et dont j’aime le son.
    Le pendentif a raison de fredonner nos noms,
    Je n’ai plus rien à perdre et t’aider m’aidera.
    Vaincre le Prince Tito et sauver notre terre,
    Quel dessein étonnant pour un sorcier suicidaire!


Théodore tourne le dos à Emo et commence à marcher. Après quelques pas il se retourne et lui tend la main:

    J’accepte tout ce que tu voudras.




Le rideau se baisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Sweet
Ministère
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 47
Maison : Aucune
Année : Non renseigné
Gain de Gallions : 13197
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Dim 8 Juil 2007 - 15:04

Acte II - Switch


Le rideau s'ouvre sur une immense salle sombre au plafond très élevé. C'est la salle du trône. Dans un coin de cette salle, côté jardin, un renfoncement où se trouve une pièce plus petite, avec une table, des bancs et des chaises, une fenêtre qui montre que dehors il fait encore jour malgré l'obscurité.

La scène se situe après les premiers combats qui ont eu lieu dans la cour du château. Un effet sonore renvoie les cris, de la foule, et des applaudissements.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enym Merwick
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 41
Maison : Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13203
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Dim 8 Juil 2007 - 18:29

Assis sur le trône, le Pince Tito, la mine lugubre, est accoudé sans bouger et sans regarder son père. Debout et déambulant d’un pas lent devant son fils, Earl Henry garde un ton très calme.

    Tu gagneras tous tes combats, Tito,
    Et la victoire sera nôtre bientôt.
    C’est ainsi que de ton couronnement,
    Ce triomphe sera l’avènement.

    Les sentiers de la gloire
    Bordés de roses noires,
    Les feront regretter
    D’avoir cru t’affronter
    Quand tout ce paysage
    Sera l’heureux présage
    De notre réussite,
    Et de ton plébiscite.

    Fils? Pourquoi ce visage sépulcral
    Crains-tu cet enfant, ton prochain rival?


Spoiler:
 


Professeurs
Professeur intermittent de Sorts et Enchantements
Ancien Directeur de maison des Serdaigle

Mari de Serena Sweet - Papa depuis janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Egon Sutham
Adulte
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 29
Maison : Ancien élèves de Gryffondor
Gain de Gallions : 13453
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Dim 8 Juil 2007 - 18:39

D’une voix lasse, Tito répond:

    Ma victoire, père. Ma victoire et non la tienne.
    Qui tient l’épée et la baguette quoiqu’il advienne?
    Serait-ce ta main qui les pourfend jusqu’en le coeur,
    Ou la mienne qui y va chercher tous ces honneurs?
    Alors ne me vole pas tous ces trophées sanglants
    En t’appropriant ce triomphe sombre et suintant.
    Non. Ce n’est pas l’autre finaliste que je crains,
    Mais des spectateurs, il a l’estime et le soutien.
    Depuis son premier combat il a séduit la foule,
    Car il vainc mais avec lui jamais le sang ne coule.
    Je voudrais, comme lui, maîtriser mes sortilèges,
    N’avoir pas à tuer, commettre des sacrilèges,
    Mais mon épée s’élève et la fougue m’emporte
    Et mon poing va trop loin quand conquérir me transporte.


Spoiler:
 


Dead like me.
Tout sera bien, qui finira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enym Merwick
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 41
Maison : Serdaigle
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13203
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Dim 8 Juil 2007 - 18:53

Un ton au-dessus mais toujours très calme. Avec insistance:

    Prince Tito! Vas-tu cesser de faire l’enfant!
    Des nobles Sylaves, tu es le descendant.
    Lui, n’est qu’un triste gredin. Tu es son aîné.
    Et tuer est admis dans ce concours sorcier.
    Pourquoi lors t’en priver et pourquoi regretter?

    Ces sots spectateurs veulent des contes de fée,
    Laisse lui leur donner et toi, penses à gagner.
    Hé! Depuis ce matin, tu es le roi d’Ecosse!
    Tu portes nos couleurs! Ne fais donc pas le gosse!
    Régner fait parfois mal et pour le faire bien,
    Soustrait à tes regrets, le sang de ce vaurien.
    Montre qu’il faut te craindre pour être respecté,
    Ton coeur est moins râblé que le fer de l’épée.


Spoiler:
 


Professeurs
Professeur intermittent de Sorts et Enchantements
Ancien Directeur de maison des Serdaigle

Mari de Serena Sweet - Papa depuis janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Egon Sutham
Adulte
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 29
Maison : Ancien élèves de Gryffondor
Gain de Gallions : 13453
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Dim 8 Juil 2007 - 19:08

Pas convaincu, il hausse le ton sur son père:

    Je ne serai jamais, le roi ensanglanté
    Que tu veux que je sois pour soi-disant régner!
    Père! Sors! Vas-t-en! Laisse-moi méditer!
    Je voudrais tant vomir le sang pur et doré
    Qui coule dans mes veines depuis l’antiquité.


Earl Henry sort.

Tito parle seul, il n’a pas bougé de son trône et garde les yeux perdus dans le vide. Au bout d'un moment, il se lève en soupirant et prend son épée posée contre son trône, en la regardant avec regret. Il retire sa chemise ocre sur laquelle il découvre des tâches de sang. Ecoeuré et furieux, il la jette par terre, sur les dalles grisâtres. Il commence à frapper des coups dans le vide.

    Pourquoi Emo est morte en me cédant ce trône?
    Je suis contre ces lois dont il me fait l’icône.
    Car, être Sylave sans trahir ma lignée,
    C'est laisser mon amour, amour de sang-mêlé.


On entend le bruit d’une porte qui s’ouvre puis se ferme.

    Maeva…?
    Est-ce toi?


Spoiler:
 


Baten Kaïtos Céti a écrit

    Ce n’est pas Maeva, qui se tapie dans l’ombre.
    Appelle-moi, Eden, Chevalier de Pycombre.


Eden fait une révérence clownesque en sortant de derrière un pan de mur. Il tient un arc à la main et, dans son dos, il porte un carquois de cuir.

    Ne devrais-tu pas taire le rose de tes mots,
    Quand de toi on s’approche et que tu parles haut?


Il avance vers le Prince et tend son arc face à lui. On croit qu’il va le tuer mais sa flèche dévie et il vise un tableau représentant Earl Henry. Il met dans le mille: entre les deux yeux puis, il sourit à Tito.

    Ni de ta famille, ni de ta politique,
    Je suis le partisan ou bien l’esprit critique.
    Je pourrais répéter, à qui voudrait l’entendre,
    Ce très joli secret que tu viens de me tendre.
    Ou je pourrais le taire, et te faire chanter,
    Afin de m’assurer de venir te hanter,
    Semaine après semaine, année après année,
    Pour vivre grassement une vie bien rangée.


Il s’arrête un instant de faire le zouave.

    Mais je n’en ferai rien. Maeva est ma sœur.
    Je garderai secret ce qui lie votre cœur.
    Désormais, cependant, néanmoins et pourtant,
    Cache mieux tes désirs, même aux malentendants.


Il tend à Tito une lettre qu’il sort de son carquois:

    Je t’apporte un message pour lequel j’attends
    La réponse immédiate pour l’un des combattants.
    Il s’agit de ‘Théo’, comme la foule le nomme.
    C’est un brave garçon, très étrange jeune homme.
    Il me fait te quérir afin de t’informer,
    Qu’il ne combattra pas l’assassin que tu es.


Moqueur:

    Ô Prince abandonné à l’aube de ton règne,
    Te voilà rabroué par cet énergumène
    Qui n’a pas dix-sept ans mais dont l’amour des siens,
    Ferait de ton royaume des toilettes pour chiens.
    Il est plus de civils prêt à le porter roi
    Que tu n’en as déjà, bien que le roi, c’est toi.
    Il refuse la joute et te laisse à ton trône,
    Il ne veut pas gagner face à ‘Henry le clone’.

    Que dois-je lui répondre, Altesse des Sylaves?
    Que tu lui enverras, tes plus costauds esclaves?


Dead like me.
Tout sera bien, qui finira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Egon Sutham
Adulte
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 29
Maison : Ancien élèves de Gryffondor
Gain de Gallions : 13453
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Dim 8 Juil 2007 - 21:20

    Troll des limbes, si je n’aimais pas ta soeur,
    Des plus profonds abysses de mon coeur,
    Cela ferait bien dix minutes, sans hésitation,
    Que ta tête me servirait de guéridon.

    Ce que je craignais est donc arrivé:
    De tous mes adversaires, c’est du plus admiré
    Que je serai le moins le digne et le moins apprécié?
    Il ne veut pas combattre et me laisse gagner?
    Il me respecte si peu que je n’ai pas son intérêt.


Tito lit à haute voix une phrase de la lettre qu’il a ouverte:

    'Le rouge sur mes mains et non l’or de ma couronne'
    Est le triste handicape qui, son esprit, harponne.


Le prince transforme la lettre en colombe et la tend à Eden:

    Dis-lui de me combattre, il te faut le convaincre.
    Use de ta langue bien pendue et grand sera ton lucre.
    Offre-lui la blanche colombe, témoignant de ma foi,
    Car s’il accepte, j’exaucerai tout ce qu’il voudra.


Spoiler:
 


@Baten Kaïtos Céti a écrit:
Eden prend l’oiseau et va pour sortir par l’endroit où il est entré sur scène. Avant de disparaître, il chantonne:

    Tiens, tiens, Monsieur du bon Roi, voilà une soeur
    Qui vient sûrement apaiser votre noire rancoeur.


Il croise Maeva qui entre sur la scène. Il l’embrasse sur le front:

    Fais bien attention.
    Ton roi est grognon.


Il sort.


Dead like me.
Tout sera bien, qui finira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deneb Kaïtos
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 327
Maison : Ancienne Poufsouffle
Année : Décédée
Gain de Gallions : 13476
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Lun 9 Juil 2007 - 17:03

Habillée d’une tunique rouge et armée de deux dagues au poing, Maeva entre sur scène. Elle sourit à son frère quand ils se croisent, puis elle attend qu’il soit complètement sorti et que la porte se referme pour avancer dans la salle du trône à pas de loup. Elle prend son temps et vérifie qu’il n’y a personne aux alentours. Une fois sûr d’elle, elle court vers le Prince et l’enlace fougueusement. Il lui rend son étreinte dès lors, les deux adolescents s’embrassent très longuement. Ils se séparent à bout de souffle. Tito pleure. En le consolant, Maeva sèche ses larmes et continue doucement de baiser son visage en parlant, jusqu'à ce qu'il cesse de s'émouvoir:


    Ô Amour…
    Tes yeux bleus sont bordés d’un regret empourpré.
    C’est une tragédie de t’aimer désormais.

    Comment survivre à ça ?

    Ô Tite…
    Etre privée de toi, c’est me dépouiller d’air.
    N’être pas dans tes bras me tue en un éclair.

    Comment accepter ça ?

    Ô Roi !
    Dans le lit de mon prince, hier, je m’endormais
    Je me lève au matin, te voilà couronné.

    Comment expliquer ça ?

    Ô injustice !
    Tu dois montrer l’exemple et appliquer la loi,
    Te trouver une reine, te défaire de moi.

    Comment sourire de ça ?


17 ans - DCD en février de sa 7ème année
La folie des grands coeurs
Fondatrice de Destination Poudlard


Dernière édition par le Lun 9 Juil 2007 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.destination-poudlard.com
Egon Sutham
Adulte
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 29
Maison : Ancien élèves de Gryffondor
Gain de Gallions : 13453
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Lun 9 Juil 2007 - 17:06

La gardant dans ses bras, malgré qu’il tient toujours son épée, comme elle, ses dagues.

    Eva, regarde notre portrait pathétique :
    Constamment enlacés mais l’acier nous sépare.


Il recule et prend ses dagues très tendrement. Il les pose par terre, ainsi que sa propre épée puis il se redresse et la reprend dans ses bras.

    Je n’ai rien demandé à ce destin comique.
    Nous aimer sans futur est écrit quelque part
    Dans les livres de loi au bon sens si trompeur,
    Dans la chevalerie, dans les codes d’honneur.
    Emo nous a laissé sans même s’expliquer,
    On l’a trouvée pendue dans sa robe argentée.


Dead like me.
Tout sera bien, qui finira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deneb Kaïtos
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 327
Maison : Ancienne Poufsouffle
Année : Décédée
Gain de Gallions : 13476
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Tragedy   Lun 9 Juil 2007 - 17:07

Soupçonneuse :

    Et qu’en dit Earl Henry ?
    Montre-t-il du regret ?
    Cette fatalité
    Lui est-elle bénie ?


17 ans - DCD en février de sa 7ème année
La folie des grands coeurs
Fondatrice de Destination Poudlard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.destination-poudlard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tragedy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tragedy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: Forum des associations du BDE - Salles disponibles-
Sauter vers: