Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [Parc ] Pique-Nique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14887
Date d'inscription : 15/02/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptySam 2 Juin 2007 - 17:46

25 Juin.

Les épreuves étaient terminées.
Le bal s'annonçait un peu plus tard dans la soirée.
Isis qui devait normalement s'occuper de la mise en scène de sa pièce avait un besoin urgent de s'évader. Et Jonathan lui avait trouvé le moyen. Il lui sortit devant les yeux, un panier rempli de mets succulents, une couverture pliée en quatre sous le bras, un chapeau de paille pour elle et une petite fiole, cadeau de la feu Juge.




Un pique-nique, ca te va ?(Jon)

Isis lui sauta au coup, folle de joie. Et le renversa sous le poids de l'excitation.

C'est parfait, t'es un amour... je t'aime, tu ne peux pas savoir à quel point.

Tout en l'aidant à se relever.
Bien entendu, son équipe de tournage était en pleine répétition, mais peu importait. Elle connaissait les effets de cette potion.


la feu juge à la saint valentin a écrit:
Si vous la buvez tous les deux en même temps, vous pouvez disparaître dans le lieu hors Poudlard que vous voulez pour vous faire une sortie. Puis quand vous reviendrez à Poudlard, rien n'aura changé, seules deux secondes seront passées.

Alors, Isis embarqua Jon vers son propre bureau du BDE. Et là, ils la burent en même temps la potion.


* * * * *



Après 5 minutes de tournis avec une envie de vomir tout son repas, un mal de crane épouvantable et une perte d'équilibre plus que désagréable. Isis arriva à retrouver ses esprits. Ils se trouvaient tous les 2 à Prè-au-Lards, juste à la limite de la ville.
Elle prit le chapeau de paille des mains de Jon qu'elle posa sur sa tête puis, lova sa main dans la sienne tout à avançant dans la direction opposée à la vile et à l'entrée de Poudlard.

Ils se promenèrent tranquillement sans trop se parler. En tout cas, Isis ne prononçait pas un mot. Elle profitait juste de cet instant. Le dernier qu'ils pourront passer tous les deux pendant l'année scolaire vu que Jon partait.

Ils trouvèrent un endroit tranquille où se poser.
C'était en pleine campagne, loin des sentiers battus, cachés par toutes sortes de végétaux avec un saule pleureur au-dessus de leur tête et un grand chêne de l'autre coté de la rive. Rive parce qu'il y avait un petit cours d'eau assez profond pour y tremper leur doigt de pied. Le soleil était au rendez-vous avec un petit vent frais qui faisait son apparition de temps en temps seulement.


Je t'aime

C'était la première parole d'Isis depuis qu'il avait quitter Poudlard 30 minutes plus tôt.
Elle était assise juste à côté de Jon allongé lui sur la couverture essayant sûrement de ne pas penser au panier repas plein à croquer. C'était d'ailleurs le défaut préféré d'Isis, la gourmandise de Jon. Elle trouvait cela craquant.

Et puis quoi dire d'autre à ce moment précis. Quoi dire à par ce qui était l'évidence même. Pas besoin de poème, de promesse, de filtre d'amour qu'elle gardait précisément dans son coffret aux souvenirs, de chanson ou tout autre chose. Ces trois mots se suffisaient à eux-mêmes.


Je t'aime

Isis se pencha et l'embrassa.
Ils avaient vécu tellement d'épreuve et maintenant, enfin ils étaient sereins.
Isis était sorti de sa dépression et ne pensait plus à se faire du mal. Jonathan lui avait pardonné ses maladresses et ses erreurs. Ils n'avaient pas bu le filtre d'amour, le délaissant pour ne vivre que d'amour sincère et sans paraître
.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14564
Date d'inscription : 13/05/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptySam 16 Juin 2007 - 22:11

Les pieds de nouveau sur terre, Jonathan chantonnait pour lui-même le reflet de son état intérieur :

-Tourne et tourne et tourner tourner tourner et tourner et tourne et tourne...

Puis ils se rendirent à un site de pique-nique bien calme, s'échangèrent les habituelles promesses d'amour et gestes qui les accompagnent... Et Jon commença à débiter, d'une façon très Jolie Tornadienne :

-Tu sais, je sais que tu m'aimes. Et je sais que tu le sais. Et cetera. Alors pourquoi on se le redit toujours? On dirait qu'on a peur de l'oublier, non?
C'était pour ça aussi que j'avais fait le filtre... Jadis... J'avais peur! Au fait, t'es certaine que ça ne te dérange pas qu'on ne l'aie pas bu?
Tu me donnes un couteau, s'il-te-plaît, que je tartine mon pain. L'est délicieux d'ailleurs, ce pain! Les elfes de maison avaient bien raison, ce doit être leur meilleur!


Jon se tut, l'air pensif.

-Dis, tu te rends compte que ce soir, c'est le bal et ensuite. Ensuite rien, quoi! Je pars d'ici, je vais travailler. Enfin, je pense. Tu crois que c'est vrai, cette histoire d'Université? En tout cas ça expliquerait pourquoi j'ai croisé certains anciens élèves dans l'année. Bon, c'est arrivée qu'une ou deux fois et j'ai cru qu'ils venaient voir leurs amis, frères, soeurs ou copains... Je ne sais pas si je devrais m'inscrire à l'Université avec mes résultats...
-Mmmh! Excellent ce pâté!
-Euh, je disais quoi? Ah oui! Je pourrais refaire les cours qui me manquent, puis aller à l'Université. En tout cas, j'en connais une qui sera contente de nous revoir.
-Et ma mère fait re-dire pour une timillième fois qu'elle est enchantée que tu viennes vivre chez nous. Elle est réellement enthousiaste... et je ne pense pas que l'aide que tu pourrais apporter dans les corvées ménagères y soient pour quelque chose. Par contre, c'est certain que tu devras faire ta part...
-Tu te rends compte... Partir d'ici! Où je suis si bien... quitter mes amis! Tu crois que je les reverrai? Ah! Je m'ennuie déjà!


Jonathan croqua dans une prune, rêveur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14887
Date d'inscription : 15/02/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptyLun 18 Juin 2007 - 10:51

Isis écouta avec l'attention d'une cigogne endormie ce que lui disait Jonathan. Mais se réveilla brusquement en entendant une de ses questions dérangeantes à travers son flot de pie.

Je suis contente qu'on ne l'ait pas bu. Cela nous a permit de voir qu'on pouvait affronter nos crises sans artifices qui auraient rendu notre amour plus abstrait et moi sincère.

Isis se pencha pour lui baiser la joue.

Mais j'aime te le dire que je t'aime... parce que tu rougis légèrement quand je te le murmure à l'oreille, et c'est trop mignon.

Puis se redressant, elle continua aussi espiègle qu'un phœnix.

Comme ta gourmandise, c'est trop mignon.

D'ailleurs en disant cela Jon était en train de se servir un peu de pâté et il lui conta comme un vieil hibou omnipotent qu'il était vraiment très bon avec ce pain d'elfe de maison.
Isis ria en voyant la tête fautive de son homme tel un macagua rieur.


Ca va être long de ne pas te voir tous les jours.

Isis conclus son long monologue par cette seule phrase, non digne d'un ara.

Elle y avait pensé au départ de Jon. C'était sa dernière année ici, alors qu'elle-même lui restait 2 ans d'attentes. Elle se sentait corneille noire à ce moment précis. 2 ans pour que le bel oiseau deviennent matures avant de vivre toute sa vie avec le même partenaire. Isis devait attendre 2 ans avant de vivre toute sa vie avec celui qu'elle aime.
Elle s'allongea tout près de lui, se blottissant comme un petit moineau qui vient de naître contre sa mère, sauf que Jon n'était en rien sa mère.


Tes amis tu les reverras, j'en suis plus que sur. Et puis les hiboux et chouette ca fonctionne très bien. Tu pourras mettre à profit ton talent d'écriture.

Elle ne voulait pas trop y penser à son départ. Elle y repensera à la rentrée prochaine, mais là elle ne voulait pas de gros nuage noir pour sa migration vers les vacances.

J'écrirais à ta maman, pour lui dire que je suis ravie de venir. Peut être que ca va la rassurer. Et puis, avec ce que j'ai fait à Noël, je lui dois bien des excuses.

Isis n'était pas aller à Noël chez Jon. La mort de ses parents était vraiment trop présente et elle avait encore la tête sous l'eau, une autruche qui avait peur.

Et pour répondre à ton interrogation - vu que tu joue à la JT Wink - il y a bien une université dans Poudlard. C'est la feu Juge qui l'a créé.

Egon me l'a dit dans une lettre. En tout cas, c'est ce que j'ai compris. Et puis, dans un journal de l'école, j'ai vu un article de Rita Skeeter qui en parlait. En mal, mais elle en parlait.


Isis s'arrêta pour mieux reprendre son chant d'hirondelle,

Et même dans le Styx, Merwick, tu sais le prof de sortilège, ben il en a fait une description. Si tu veux, je dois avoir encore le journal dans lequel il en parlait. Si je le retrouve, je te le donnerai.

Isis avait une pointe d'espoir dans sa voix. Elle se voyait déjà roucouler avec son amoureux dans le parc l'année prochaine. Elle en blaireau, lui chez les échassiers à lunette comme dans les vieux dessins animés moldus qui représente les étudiants par ces grands oiseaux avec des lunettes carrées.

Voila, voila. Tu as des fraises dans ce panier ?


Spoiler:
 


Dernière édition par le Mer 27 Juin 2007 - 11:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14564
Date d'inscription : 13/05/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptyLun 25 Juin 2007 - 15:40

-Oui. Et des bleuets, et des framboises. Cornegidouille, j'en ai mangé tant que ça?"Hé mais j'ai pris l'expression de Maude Ambivalence Anderson, moi?"

Jonathan regardait le panier perplexe. C'était impossible qu'il en ait mangé autant en si peu de temps... À moins qu'à l'aide d'un sort quelconque quelqu'un lui ait ajouté l'appétit de Mélusine Estomac de Fer McEwan?
Isis avait raison. Ce serait difficile de ne plus se voir tous les jours. Moins que si ils avaient toujours été dans les mêmes cours et avaient passé 20 heures sur 24 par jour ensemble, mais avec leurs 8 heures par jour ensemble, c'était déjà beaucoup... Il pensa à la jeune Joséphine Bouche de la Vérité Campbell, qui serait là, au moins, pour tenir compagnie à Isis. Il y aurait aussi Mickael Saint-n'y-touche Stonebridge qui pourrait toujours éguayer ses journées. Il avait beau être (plus) farouche (que Jon), il restait sympathique et amusant. En tout cas, c'était ce que le finissant avait compris des propos de Isis. Car il ne connaissait personnellement pas énormément Stonebridge... Un peu pour avoir travaillé au BDE avec lui et avoir discuté à quelques reprises avec, mais sans plus.


-Tu me promets que tu fais attention à Jo la Pirate, l'an prochain? Je ne serai plus là pour vous surveiller, tu le sais?! Et puis Mickael la Souris, tu lui dit de bien veiller sur toi! Je veux pas que tu te sentes seule!

Il n'avait pas osé parler de Ernest Fêlon Dudikoff. Il avait beau ne pas réellement leur en vouloir, une pointe de jalousie perçait parfois à son égard. Si il avait été le deuxième, et non le premier, au moins, Jon l'aurait été, le premier! Et puis pourquoi ils n'avaient pas fait gaffe à ce parfum? Et...

"Non non non! C'est pas le temps pour ces enfantillages! Fait pas le con, Jon!"

Il prit une tomate et commença à la couper, offrant la première tranche à sa copine violette.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14887
Date d'inscription : 15/02/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptyMer 27 Juin 2007 - 12:12

Isis trouva les fraises et autres framboises dans le panier. Mais n'en prit aucune, trop absorbé par le bouquet d'hibiscus violet et jaune qu'elle venait de découvrir. Elle sourit de toutes ses dents en écoutant Jon s'inquiéter pour la petite pirate.

Merci pour ce bouquet... et pour la petite pirate, je veillerai sur elle. Elle a fait de moi sa grande sœur... alors qu'elle est censé être plus vieille, mais bon. D'ailleurs, j'ai pour mission de lui offrir un husky si j'ai trouves un.

Isis soupira.

Normalement elle va passer une semaine à Sainte-Mangouste pour son traitement. Les chercheurs ont trouvé un traitement qui lui donne sa taille normale mais il n'est pas au point. En plus, je ne sais pas si le plus dur c'est de la voir redevenir gnome ou qu'elle ne se souvienne plus de ce qu'elle a fait sous son apparence normale.

Isis hésita un petit peu.

J'ai demandé à Piterski qu'elle s'occupe de son dossier.

Ce qui était un exploit. Isis ne pouvait pas la blairer sa médicomage, elle la détestait. De plus, elle reconnaissait du bout des lèvres que c'était une bonne médicomage. Quand elle disait cela elle avait envie de ricaner façon hyène tellement s'était ridicule.
Jon savait à quel point Isis ne parlait pas de sa doctoresse. Ca devait lui sembler bizarre mais Isis ne faisait jamais des choses pleins d’hiatus.


Pour mickey... il s'est fourré dans une salle affaire. Tout ce que j'espère c'est qu'il ne se fasse pas prendre et qu'il les arrête ses trolleries. Tu vois, il est dans un trafic secret. Ils vendent plein de trucs illégaux dans le château... il s'est laissé avoir par Ern...

Enfin, pas grave, on verra bien ce qu'il advient de ce truc.


Isis n'avais jamais trouvé le moment ni l'heure de parler de son escapade avec Ernest. Ils n'en parlaient jamais ce qui n'était pas plus mal, surtout pour elle, exclusivement pour elle.

Puis elle prit sa part de tranche de tomate qu'elle laissa tomber dans l'herbe. Elle venait de mettre la main sur les piquants d'un hérisson sur errait dans le coin. Elle poussa un hurlement de douleur, laissant la bestiole fautive de son mal fuir dans les branches d'une hièble.

Jon, lui ôta les 2 aiguilles qui ornaient sa main et voulu lancer un sort pour la guérir.


Je vais plutôt mettre une bande, et j'irai à l'infirmerie en rentrant.

Elle lui fit un sourire à la : "je t'aime mais t'es nul en sort et je tiens à ma main".

Il n'y avait pas de higoumène réfractaire dans le coin. De toute manière, il n'y avait personne dans le coin ce qui l'arrangeait.


Par contre, je sais ce que tu pourrais faire pour me guérir, parce que j'ai très mal.

Et elle lui fit un baiser langoureux commençant à lui ôter ses habits.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14564
Date d'inscription : 13/05/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptyVen 17 Aoû 2007 - 0:57



Jonathan écoutait Isis en glissant des oui et des hochements de tête à des endroits stratégiques. Il fut surpris d'apprendre que Jo avait des difficultés à reprendre sa taille initiale, mais il haussa littéralement ses deux sourcils lorsque Isis sembla parler en bien. Puis Jon se nettoya l'oreille du bout du petit doigt. Il avait bien entendu! Son coeur, sa respiration, tout, furent suspendus un instant, le temps qu'il fixe ceci dans sa mémoire pour l'éternité, puis il la réécouta. Il était déçu de l'attitude de Mickael, mais il fronça les sourcils, sans rien dire, lorsqu'elle échappa le début du nom d'Ernest. Décidément, ce type était un vrai troll. Ou un irresponsable.

Ensuite, il arracha les aiguilles d'un hérisson taquin mais sa copine refusa qu'il ne guérisse les entailles. Pff...

Et alors que Jon entamait, en français, une comptine de son enfance :

Dix moutons
Neuf moineaux
Huit marmottes
Sept lapins
Six canards
Cinq fourmis
Quatre chats
Trois poussins
Deux belettes
Et une souris
Une souris verte...


Isis avait d'autres idées en tête et elle se jeta littéralement sur lui en tentant d'établir le record du monde de dévêtage sous l'air étonné de Jon, qui ne faisait rien d'autre que ne pas comprendre. Finalement, jugeant que la civilisation était éloignée, il se laissa aller, couché sur le dos, en faisant toutefois attention de ne pas rencontrer le frère du précédent hérisson... Il y avait déjà assez de blessés ainsi… Mais la méthode de guérison de Isis encourageait plutôt le jeune homme à se faire du mal…
Jon, prit d’une inspiration subite, souffle à l’oreille de Isis :

Tu sais quand je regarde ce bouquet, j’ai l’impression de te voir, toi et tes amis, c’est si semblable, que je comprend pour quoi vous êtes associé à ces couleurs. C’est devenu si évident, si magnifique que mes couleurs, à moi et mes amis, me semblent fades.

Puis, il glissa subtilement sa main dans le panier, en sortit une cerise qu’il fourra immédiatement dans sa bouche, avant de proposer un défi à Isis.

-J’ai une idée… On m’a dit un jour que les gens qui parvenaient à faire un nœud sur une queue de cerise avec leur langue embrassaient bien. On essaie?

Il recracha (avec un minimum d’élégance) le noyau de cerise, puis sortit la tige en la tenant entre ses dents, et l’approcha des lèvres de la douce folle.


Spoiler:
 


Dernière édition par le Sam 25 Aoû 2007 - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14887
Date d'inscription : 15/02/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptySam 18 Aoû 2007 - 14:44

Beau sont ses yeux.

Ce discours était triste malgré ses beaux yeux. Seul son regard trahissait la peine réelle de ses mots. Isis ne savait pas quoi en faire de cette métaphore, elle ne la comprenait pas. Jon était aimer autant qu'elle par ses amis. En tout cas dans son utopie.


Devenu muette, elle écouta sans mot dire le jeu de Jonathan. Bien entendu qu'elle était partante. Son trop plein d'amour ne demander qu'à jouer. Une joueuse invétérée, naïve qui se perdra au fil du temps et qui fera beaucoup d'autrui outrancé.


Farfelu... mais ça me plait mon amant irrévérencieux

Geste lent pour se rapprocher de ses lèvres taquine et agile pour former essayer de former un nœud avec cette tige de cerise. Mais il ne fallut pas longtemps à Isis pour l'abandonner... à quoi bon juger un baiser par un nœud éphémère.

Higoumène ou non, Isis aurait préférer ne pas avoir l'intrus dans sa bouche. Cette queue de griotte commença doucement à l'énerver et se ne fut pas une grande surprise qu'elle préféra abandonner ce jouet avec grand amusement.


Je préfère de loin ta langue que cette queue... ou ton yatagan


Koi ! Serait le seul mot que sa petite voix aurait été ravie de lui hurler dans sa tête si elle n'avait pas disparu. Enfin à sa place, Jon entendait ces pensées à elle ou plutôt ses pensées ubuesques.

L'envie était passée... pour mieux revenir plus tard. Elle se redressa et enfila la chemise de Jon. Elle aimait avoir son odeur sur elle. D'ailleurs, pour passer le temps, elle alla vers le ruisseau et commença à glisser dans l'eau. Le ruisseau était si profond que seul ses pieds jusqu'au cheville étaient dans le courant froid. Le sable sous ses pieds, elle avança dans ce courant ondulant.


Monsieur, daignerait-il de se lever... ou comme toujours il préfère se remettre de ses émotions en s'endormant comme le suggère son idiosyncrasie...

Ne pouvant être dupé, Jonathan se doutait bien que ca douce folle le malmenée impunément. Isis adoré essayer de le faire sortir de ses gonds... bien qu'elle n'y arrive pas même avec beaucoup d'effort.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14564
Date d'inscription : 13/05/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptySam 25 Aoû 2007 - 1:31



Jonathan, qui aurait déjà été incapable de former un nœud à partir de la tige de la cerise s’il avait été seul, se dit que la tâche était encore plus ardue à deux. En effet, embrassant Isis, sa douce-folle qui avait accepté ce défi fou, mais loin d’être doux, et ce fut la gente féminine qui, la première, s’impatienta assez pour enlever l’objet de leur impatience de leurs jeux amoureux. Pour faire changement… Sans trop porter attention aux doubles-sens que laissaient entendre les propos de Isis, et qui se seraient probablement révélés faux de toute manière, Jonathan continua ce qu’ils avaient commencé.

Quelques minutes plus tard, Isis, la cocott’cinelle, s’était emparée de la chemise de Jon et elle alla se baigner dans un petit ruisseau tout près, affublée de ce vêtement. Ce que l’eau devait être fraîche, voire froide! Mais voilà qu’elle l’invitait à le rejoindre, en des termes bien sarcastiques. Il se raidit comme un chat que l’on aurait menacé de jeter à l’eau.


-Isis, chérie, elle doit être supra glacée, cette eau! Quesyncraquoi? Et puis, je ne me "remet pas de mes émotions", t’exagères!

Il lui lança alors qui se voulait plus froid que l’eau du ruisseau, et s’approcha à quatre pattes, pour tremper son auriculaire dans l’eau courante. Froide n’était pas le mot! Le doigt de Jon avait du raccourcir tellement il avait connu un intense choc thermique! Regardant de nouveau Isis, sa choupinette-à-lui-seul-sauf-peut-être-un-peu-aussi-à-la-Feue-Juge-et-c’était-mieux-de-rester-ainsi, il lui annonça d’un ton tellement badin qu’il semblait presque évident qu’il se moquait d’elle :

-Isis choue, tu vas mouiller ma chemise là, fait attention …

Puis il s’en retourna voir ce que lui réservait leur panier pour le restant du menu… Il savait que Isis, souris juste milieu ne pourrait pas résister longtemps à sa pseudo indifférence et viendrait très certainement bientôt le rejoindre de nouveau sur la couverture. En attendant, il se léchait les doigts, qui avaient conservé un peu du sucre des carrés de sucre à la crème qu’il venait de s’empiffrer, tout en se demandant comment il pourrait bien lui parler de Dudikoff, car il ne savait pas trop si le moment serait bien choisi, mais peut-être qu’en amenant bien les choses…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14887
Date d'inscription : 15/02/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptyDim 26 Aoû 2007 - 15:14

Isis regretta amèrement que Jon n'ait pas la plus grande qualitée de Falcon, être un chaud lapin. L'été était le moment de la reproduction, et ce serpentard le savait vu le rouge de ses joues au regard des jupettes qui tournaient autour de lui.

Mais non, Isis avait un amoureux calme et bon sous toute manière. Et chochotte en plus. L'eau n'était pas froide, il exagérait. Il exagérait à la manière d'une Ehlana, violette de cheveux mais frigorifiées à l'approche de l'hiver.


Alors, Isis sortit de l'eau. Se mit derrière son jeune et mignon goinfre avec la stature d'une Juge à maillet rose qui avait le cœur gris et mort au printemps


Tu préfères tes sucreries à moi. Pourtant, je peux tout être aussi intéressante qu'une vieille pâtisserie. Vu que moi j'ai un minimum de conversation. Bon pas autant que June ça c'est plus que sur. D'ailleurs, je suis contente d'attendre l'automne pour la revoir cette pipelette amoureuse du vert sarcastique.

Isis passa ses mains autour du cou de son chéri et posa sa tête sur son épaule. Un peu boudeuse.

Dis, tu compte t'occuper un peu de moi... ou simplement de tes sucreries. Parce que tu sais, je peux vite devenir pénible et même euh... chiante et pénible et... euh... pénible...

Elle fit le tour de son bonhomme et vira toute la panoplie de gourmandise. A genoux face à lui et avec un sourire coquin en coin, et son chemisier à moitié ouvert.

Je t'ai dit que si on s'occupait pas de moi, je devenais pénible...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14564
Date d'inscription : 13/05/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptyLun 10 Sep 2007 - 4:47

-Tu penses vraiment avoir besoin de me le dire pour que je le saches, ma cocott'cinnelle en sucre d'érable?
Déclara un Jon triomphant, le visage illuminé d'un sourire taquin. Il avait réussi à réattirer Isis jusqu'à lui en utilisant ses défauts. Un brin culpabilisateur d'avoir dû être manipulateur, Jon devait à présent trouver une façon de retarder le moment inévitable auquel il n'avait pas envie d'arriver, car il savait que ce serait le coup de gong de leur retour à la réalité. Une idée, que son inconscient lui criait qu'elle était mauvaise sans qu'il ne l'entende, traversa son esprit et franchit ses lèvres à une vitesse ahurissante.

-Tu veux jouer à quelque chose avec moi? C'est un jeu qu'une fille très jolie et intelligente m'a montré un jour. Une fille merveilleuse, en fait. C'est réellement simple comme jeu! Il suffit que je te nomme un mot, et toi tu me dis à quoi ça te fait penser. Ensuite tu me dis un nouveau mot, et je te dit aussi à quoi ça me fait penser, et ainsi de suite. Je crois que tu devrais avoir compris le principe...

Il se rassit en tailleur, tout en lançant un clin d'oeil malin à Isis, les mains (pour une rare fois), vides de toute nourriture, puis il fit semblant de réfléchir un peu et lança bonnement :

-Je te donne potion!

C'était normal après tout, puisque c'était sa matière favorite!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14887
Date d'inscription : 15/02/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptyLun 10 Sep 2007 - 10:53

Isis lui fit un baiser dans le creux de sa joue. Se glissa tel un chaton dans les bras de son amour, s'adossant contre son torse, et s'enveloppant de ses bras doux.

Elle était heureuse, elle connaissait ce jeu... et au vu du regard et du clin d'œil de son amant, c'était elle la fille merveilleuse qui lui avait appris. Elle ne s'en souvenait plus. Ou elle avait appris ce jeu ? A quel moment elle l'avait fait connaître à Jon ? Rien. Elle ne savait pas, elle les avait perdus ses bouts de vie. Mais elle apprenait doucement à faire comme ci elle se rappelait, pour éviter des questions, pour éviter que Jon en soit triste. Il savait qu'Isis durant sa tentative de suicide avait perdu une panoplie de détail composant sa vie. Mais cela l'attristait de voir qu'elle ne s'en souvenait plus. Elle n'aimait pas le voir défait.



Alors, voyons voir potion. Cela me fait penser à mon avenir. Je veux faire de ma vie un Rogue féminin... Enfin non, mais bon tu imagines un Rogue au féminin, ça donnerait... ben Vector

Isis éclata d'un rire cristallin. Elle lui prit les main et s'amusa avec à la manière d'un enfant.


Bon sérieusement... Rogue, tu sais que c'est lui qui a surveillé mes BUSEs de potions. Il m'a trop fait flipper. Franchement quand j'ai dis la formule, oui parce qu'il y avait une incantation à dire en plein milieu. Donc quand je l'ai prononcé, j'ai cru qu'il allait me stupéfier sur place. Tout ça parce que je l'ai malheureusement dit un peu trop fort. Il est trop flippant ce prof... D'ailleurs en parlant de truc flippant, Daïmon et Comète n'ont pas trouvé de mieux à faire que de faire un sale coup à Rusard. Ils ont détruit son bureau, il y a des marques de griffes partout... et les deux chenapan on fait en sorte que ce gros matou croit que la fautive et sa miss Teigne chou.


Isis chipa dans le panier un peu plus loin une fraise et la grignota.

Sinon, pour en revenir à potion. Potion, ça me fait penser à Destiny. La sale teigne avait renversé toute sa potion d'Artémis que Byron nous avait appris à travers toute la salle. Avec Rhéna elles avaient fait un concours à celle qui allait finir le plus vite possible cette corvée. Autrement, Purdey elle avait fait une potion génial pour le Noël de Baten. Bon, au lieu de se retrouver avec deux infirmiers pour faire plaisir au BECASSEs on avait eu le droit à deux Byron, deux Youshenko et même deux Juges Le Baten .



Isis réfléchit.

Sinon, c'est ce que je veux faire de ma vie. J'aimerai posséder une boutique d'apothicaire... mais ça je vais devoir me battre avec Mallhou. Elle veut que je devienne chercheuse à Sainte-Mangouste. Elle m'énerve.


Elle replia ses jambes qui était tout ce temps tendu. D'ailleurs dans cette nouvelle position, il fallait que personne ne passe devant eux, sinon il aurait une vue dégagé sur son jardin.


Donc, mon cher et tendre amour, que penses tu de l'avenir.

Isis avait tourné la tête sur le coté pour avoir vu sur sa joue creuse, sa barbe naissante, son petit nez retroussé, ses yeux gris mais surtout sa bouche sensuelle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14564
Date d'inscription : 13/05/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptyDim 30 Sep 2007 - 5:58

L'avenir? Jon pouvait bien avoir la bouche en demi-baboune. Quelle idée stupide, ce jeu! Il aurait dû se douter que sa cocott'cinnelle ne se gênerait pas pour lui donner les mots les plus difficiles. Maligne. Il était un troll. Il s'était fait avoir comme un novice... Comme un hamster, même. Un hamster fort coûteux mais totalement troll. Ils étaient tous crétins, les mecs. Des crétins qui ne demandaient qu'une chose, être des mecs. Mais bon, puisqu'un mec, c'est troll, tout allait bien jusqu'à maintenant dans la pause philosophique de Jon...
"Non, allez, dit-le... Non... tu ne veux plus jouer... non, tu ne sais pas quoi répondre, non ce mot ne te dit rien... Non je ne pense pas à l'avenir"
-Euh...

Vous noterez au passage que dans sa crétinerie, le personnage masculin ne sait pas dire non, et revendique le droit de dire non. Mais sa bouche a été déformée à coup de gifles depuis son plus jeune âge pour être dans l'incapacité de prononcer ce mot.
Les hommes sont des crétins, foi de Jon. Ils aiment bien trop facilement les filles. Et ils savent pas ce qu'ils veulent. À preuve :

-Hum... Ben... ca me dit insécurité, je sais pas... C'est vague, abstrait. Peut-être bien un ptit emploi tranquille, peut-être des études avancées. Ou un voyage, comme Enki a fait l'an dernier. Je pourrais aussi retourner vivre au Québec...
À noter, ceci était une blague de Jon à l'intention de Isis qu'il voulait taquiner. Mais comme les mecs ne savent faire que des blagues cruelles et ne s'en rendent même pas compte... Et puis vient la question. Celle à laquelle les mecs trouvent impossible de répondre, puisqu'ils ne sont que des crétins. Des crétins qui sont à deux doigts de se mettre les pieds dans les plats...
-Et si je dis "Un serpentard"?
Jon, trop stresser à s'efforcer de répondre non sans y parvenir, avait oublié la règle d'or : faire de soi ce que la fille veut que l'on fasse et donc agir en troll. Oui, parce que les crétins sont toujours les plus mignons, ou les plus sexys, des mecs. Et la fille aime les mecs mignons et/ou sexys. Les BECASSEs aiment les beaux mecs, donc la fille est une BECASSE... Et puisque la fille en est une, elle aime les crétins. Et comme les mecs sont des crétins, les filles aiment les mecs. Et parce que les mecs sont des mecs, ils aiment les filles, surtout les BECASSEs... donc... il est où le problème?
Fier de son raisonnement à deux sous, Jonathan lança un regard en coin sur l'amour de sa vie, attendant complètement innocemment (aucun sarcasme ici hein Le Nanda ... il a vraiment pas idée de ce bourbier...) sa réponse...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14887
Date d'inscription : 15/02/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptyLun 1 Oct 2007 - 14:58

Isis éclata de rire à sa réponse.

- Euh...

Mais ne dis rien. Elle attendait qu'il réponde avec plein de mots qui formeraient une phrase entière avec un minimum de sens. Un minimum, c'est pas la mort non plus. Mais elle cru patienter un long hiver avant d'avoir un balbutiement de réponse qui lui fit mal au cœur. Elle sentait prise par Ankou.

Retourner au Canada... toute une année...

Isis ne comprenait pas que cela était une boutade. Elle se sentait prise dans une tempête de neige au fin fond d'un enfer qui serait incapable de réchauffer son malaise.

Mais il fallait bien qu'elle se l'avoue. Jonathan avait fini ses études à Poudlard et n'allait pas intégrer l'université. Un an sans le voir. La Faucheuse avait volé ses espoirs. Ne plus y penser, passons à autre chose.

Isis réchauffa ses désirs au creux des bras de son amant. Vivant et non décédé. Alors elle en profitait. Profiter d'un des seuls êtres qu'elle aimait et qui était encore présent et non pas parti voler dans les cieux abyssaux.


Serpentard.

Pense : pas Ernest... pas lui, je ne veux pas parler de lui. Tu le sais, tu sais que je fuis cette conversation depuis cette période de froid. Tu sais que j'ai passé chaque seconde à me faire pardonner sans te faire souffrir. J'ai enterré ma bêtise dans un tombeau, je ne veux pas la faire resurgir au printemps... Jonathan je t'en prie.

Mowana. Elle est la serpentard par excellence. Drôle et amusante. Egon m'a donné de ses nouvelles, elle va très bien et Dimitri aussi. Il dit que Dim lui tient tête, c'est cool non. Qui aurait pu imaginer que cette dingue elle se marie avec le gentil Dim. Personne donnait cher de leur couple. Il voyait notre ancien préfet fusillé avant même la noce.

Pense : Je sais que tu veux l'entendre, mais non... moi je ne veux pas revenir la dessus. Laisse moi détruire cette escapade, je ne veux pas qu'elle ternisse notre histoire...


De Lansley aussi. Son procès va bientôt commencer. Je ne sais pas quoi en penser. On était deux ombres et pourtant... et pourtant je le déteste. Il avait un idéal magnifique... et il l'a toujours. Mais qu'est ce que c'est un troll. Il m'exaspère. Passons à autre chose.


pense : Tu veux que j'affronte mon malheur, mon désespoir... mais si tu savais à quel point je ne regrette en rien cette journée dans ses bras...


Ca me fait penser aussi à serpent. Je hais les serpents... enfin j'en ai peur. Pirate c'est moqué me donnant les titres honorables de Princesse Gobeline des Cabriole Glacée et Reine des froussardes. Tout ça parce que je suis tombée tête la première suite à une glissade sur du verglas durant ma fuite car j'avais vu un grand serpent... 2 secondes, elle a duré, le temps de glisser. Arrête de te moquer Jon. Tu sais même pas comment il était ce serpent, un truc encore plus imposant qu'un basilique, vraiment flippant... il devait bien au moins mesurer... peut être 10 centimètres en mesurant large... mais je t'assure, il était vraiment très impressionnant et c'est pas sa taille qui compte.

Pense : Son serpent sur sa main, à peine cachée qui se lovait sur...


Elle avait essayé de fuir le sujet avec son anecdote rigolote... selon elle. Mais les yeux de Jon n’avait plus de secret pour elle. Il voulait savoir, alors allons-y, lançons-nous dans cette plaine de désespoir. Ternissons cette belle journée ensoleillée avec un déluge d'agonie.

Ernest...

Isis ne regardait plus Jon. Elle était toujours adossée à lui, protégée par ses bras. Elle regardait devant elle, la rivière couler doucement au fil du temps. Les saisons ne l'empêchaient pas de couler sauf le gel dans la période hivernale. Ses mains qui tremblaient la fit revenir à la réalité, alors elle prit son courage à deux mains, affrontant la discussion morne qui l'attendait. Face à son jugement dernier il valait mieux pas qu'elle flanche.

Tu veux en parler, je suppose. Je sais très bien que tu le souhaite... et moi je la fuis cette conversation. Toujours.

Avec Ernest c'était une erreur. J'étais pas dans mon état normale, et je le regrette. Je regrette éperdument cette journée. Je t'ai fait du mal, je m'en excuse. J'aurais du tout te dire dés que cela était arrivé, mais... mais... mais j'avais peur de te faire souffrir. Et enfin de compte je t'ai fait d'autant plus souffrir en attendant.


Isis se retourna et lui fit face. Elle caressa sa joue et essaya d'esquisser un petit sourire.

Excuse-moi......

....

....

Je t'aime.



Ernest son amant d'une journée. Une erreur enterrée... mais le futur allait amener son lot de surprise et d'amour. William... puis Egon.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14564
Date d'inscription : 13/05/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptyMar 2 Oct 2007 - 17:43

Elle riait de lui. De son hésitation plutôt. Pas grave, il se vengea (sans totalement le vouloir) un instant plutôt en générant plus de craintes qu'il ne l'aurait pensé.

Retourner au Canada... toute une année...

-Euh... ben, tu viendras cet été... puis je sais pas, je me trouverai un job quelque part ou bien je ferai le tour du monde. Ou de l'Europe. Ou de la Grande-Bretagne. Ou de l'Angleterre. Ou de Londres. On verra, selon mes moyens...
Ensuite, après une hésitation qui semblait ne jamais vouloir se terminer pour Jon. Hésitation qui, cette fois, ne généra aucun éclat de rire mais tendit un peu l'ambiance. Le poufsouffle (ou ex-poufsouffle, il ne savait plus trop comment se considérer) avait-il eu une mauvaise idée de poser ce mot?

Serpentard.

"Oui?"

Pense : pas Ernest... pas lui, je ne veux pas parler de lui. Tu le sais, tu sais que je fuis cette conversation depuis cette période de froid. Tu sais que j'ai passé chaque seconde à me faire pardonner sans te faire souffrir. J'ai enterré ma bêtise dans un tombeau, je ne veux pas la faire resurgir au printemps... Jonathan je t'en prie.

"Je. Je suis désolé, choupette. Il faut qu'on en parle, je sais que tu le caches, que tu ne veux pas en parler. Je ne veux pas non plus mais... On ne pourra pas continuer ensemble en se mentant toujours... En se voilant les yeux."

Mowana. Elle est la serpentard par excellence. Drôle et amusante. Egon m'a donné de ses nouvelles, elle va très bien et Dimitri aussi. Il dit que Dim lui tient tête, c'est cool non. Qui aurait pu imaginer que cette dingue elle se marie avec le gentil Dim. Personne donnait cher de leur couple. Il voyait notre ancien préfet fusillé avant même la noce.

"Oui, tant mieux pour eux si ils sont heureux. Mais... je me demande... Ils ne doivent pas se mentir, se cacher les choses, non? On n'est que des trouillards..."

Pense : Je sais que tu veux l'entendre, mais non... moi je ne veux pas revenir la dessus. Laisse moi détruire cette escapade, je ne veux pas qu'elle ternisse notre histoire...

"Je veux qu'on la détruise à deux. Ca nous fera du bien à chacun, j'en suis sûr... j'espère plutôt..."

De Lansley aussi. Son procès va bientôt commencer. Je ne sais pas quoi en penser. On était deux ombres et pourtant... et pourtant je le déteste. Il avait un idéal magnifique... et il l'a toujours. Mais qu'est ce que c'est un troll. Il m'exaspère. Passons à autre chose.

"De Lansley, c'est la personnification de l'ambiguité et du paradoxe. Tu peux pas demander plus contradictoire dans ce qu'il inspire aux gens! J'espère que ça n'ira pas trop mal pour lui. Il ne mérite pas de finir comme un meurtrier, ou comme un violeur. Je crois..."

pense : Tu veux que j'affronte mon malheur, mon désespoir... mais si tu savais à quel point je ne regrette en rien cette journée dans ses bras...

"Tu... mais... je suis mauvais? Il est meilleur que moi? Tu l'aimes vraiment? Tu m'aimes moins qu'avant?"

Jon sentit sa paupière inférieure se gonfler, tranquillement, mais il retint peu importe ce qui la remplissait d'en sortir... Isis ne regrettait même pas réellement de l'avoir trompé, malgré ce qu'elle disait.

Ca me fait penser aussi à serpent. Je hais les serpents... enfin j'en ai peur. Pirate c'est moqué me donnant les titres honorables de Princesse Gobeline des Cabriole Glacée et Reine des froussardes. Tout ça parce que je suis tombée tête la première suite à une glissade sur du verglas durant ma fuite car j'avais vu un grand serpent... 2 secondes, elle a duré, le temps de glisser. Arrête de te moquer Jon. Tu sais même pas comment il était ce serpent, un truc encore plus imposant qu'un basilique, vraiment flippant... il devait bien au moins mesurer... peut être 10 centimètres en mesurant large... mais je t'assure, il était vraiment très impressionnant et c'est pas sa taille qui compte.

"Oui. Bon, je demanderai sa version à Joz... juste pour savoir!!"

Un petit sourire venait de percer le visage de Jon, sans lui faire perdre son air anxieux pour autant...

Ernest...

"Enfin!"

Ils ne se regardaient plus, Isis était assise contre lui, et ils regardaient probablement le même point, ou presque, dans la rivière. Comme si ils observaient, ensemble, leur futur. Jonathan ne se rendait pas compte que ses mains tremblaient sur celles d'Isis, la pressant sans le vouloir à parler.

Tu veux en parler, je suppose. Je sais très bien que tu le souhaite... et moi je la fuis cette conversation. Toujours.

Il pressa tendrement son amour contre lui, l'entourant encore plus de ses deux bras en une attitude protectrice, pour lui donner du courage, la réconforter, lui montrer qu'il était là, ne jugeait pas (trop) et l'écoutait.

Avec Ernest c'était une erreur. J'étais pas dans mon état normale, et je le regrette. Je regrette éperdument cette journée. Je t'ai fait du mal, je m'en excuse. J'aurais du tout te dire dés que cela était arrivé, mais... mais... mais j'avais peur de te faire souffrir. Et enfin de compte je t'ai fait d'autant plus souffrir en attendant.

"Tu t'es probablement fait plus de mal qu'à moi... Je n'ai pas deviné il y a bien longtemps, en fait..."

Jonathan rendit un sourire aussi pitoyable que le sien à Isis. Ils devaient être marrants pour un observateur extérieur...

Excuse-moi......
....
....
Je t'aime.


Comment ne pas flancher? Avec ce regard, cet air piteux? Jonathan alla masser la nuque d'Isis et parla enfin. Après son silence angoissant, tel un juge à un procès, voilà qu'il donnait sa sentence.

-Et comment je ferais pour ne pas te pardonner? Je t'aime aussi et... je peux que te croire. Tu nous as fais souffrir, toi le plus, en gardant le silence, en attendant que je te tire les veracrasses du nez, en attendant d'être au pied de la muraille pour en parler. Tu avais peur que je me fâche? Que je... que nous... que je te laisse? Je n'ai pas voulu y faire face, moi non plus, au début. Mais je me suis rendu compte que ça me travaillait beaucoup l'esprit. Et encore plus à toi. Tu y penses sans arrêt depuis quelques temps.

Il marqua une pause, passant du banc du juge à celui des accusés, ou du moins à celui des confessions.

-Je... le sais parce que depuis les ombres je... j'entends tes pensées. Parfois. Quand tu es près de moi, et quand tu vies des grandes émotions, je pense... Au début, je pensais que tu m'entendais aussi, mais je me suis rendu compte que non. Et... euh... c'est comme celà que j'ai su pour Ernest. J'ai pas eu besoin que Joz ou n'importe qui vienne m'en parler. Tu l'as fait toi même, sans le vouloir.
-Je suis désolé, moi aussi j'aurais dû t'en avertir avant...


Et il la serra de nouveau contre lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14887
Date d'inscription : 15/02/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptyLun 8 Oct 2007 - 13:30

Pas de parole gouailleuse* lui vint à l'esprit, au contraire, elle était affalée dans un désarroi sans fin. Elle se sentait prise dans un tourbillon d'aveu qu'elle haït de suite. Elle voulait revenir en arrière.
Revenir avant cet aveu qui la brisa.
Revenir avant de partir à ce pique nique
Revenir à son attachement aux ombres
Revenir à cette journée avec Ernest
Revenir à leur rencontre qui conclu leur amour.

Regrettait-elle ce qu'elle vivait ?





NON



Il lui avait pardonné ses écarts. Elle lui avait déjà pardonné sans se rendre compte ses cachotteries.
Ils lisaient dans ses pensées. Il... elle le savait déjà mais ce ne l'était jamais avoués.

Ses menottes* s'appuyèrent sur les épaules de son amant. Puis un claquement sonore vint retentir sur sa joue. Elle était rouge et marquer de la main d'Isis. Elle était aussi forte que les larmes qui vinrent aux yeux violacés de la jeune femme. La quintessence* de son esprit était accaparée juste sur ce geste. Pas de mot pour lui dire à quel point elle se sentait trahi. Trahi mais il était excusé.

Juste attendre. Attendre que son mal diminue. Mal à surseoir*. Attendre.

Dans la Tohu-bohu* de ce qu'elle ressentait, elle se détacha de Jon.


Tu entends tout ce que je pense.

Reniflement peu élégant qui montrait sa tristesse ainsi que les yeux rouges remplis de d'eau.

Depuis tout ce temps tu... tu ne m'as rien dit... tu...

Tu... quoi. On se fait souffrir l'un et l'autre. Revivre leur rupture de Noël. Jamais.
Alors la petit Isis mit de l'eau dans son hydromel.

Lui dire de haute voix. Non. Elle n'y arriverait pas. Mais si Jon lisait ses pensées, il savait qu'il était pardonné.

Elle l'embrassa. Doucement, tremblante, pris sur elle pour ne plus penser à leurs mensonges.


pense : On est deux imbéciles.

Elle se cloîtra dans ses bras. Boucla les aveux dans une oubliette de son esprit. Priant intérieurement qu'elle les oublie. Qu'il passe à le trappe comme bon nombre de ses souvenirs. Que sa malédiction serve à quelque chose que de lui faire du mal.





Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14564
Date d'inscription : 13/05/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptyJeu 1 Nov 2007 - 1:30

Une gifle, une inondation sur la robe d'Isis, sur son visage. À quoi s'était-il attendu? Un simple "cool!", naïf? Un petit "Tu blagues?" enfantin? Un "Pourquoi tu m'as rien dit?", compassionné?
Résultat, il eut de la naïveté le choc du retour à la réalité, de la prise de conscience. Il eut de l'enfance la dureté du jugement, la vivacité des actes. Et il eut de la compassion la déception initiale et la pitié malsaine.

Sa joue l'élançait. Beaucoup. Il la sentait tendue comme ses gants en peau de dragon, après une dure journée de botanique. Il pouvait l'imaginer rouge, comme la tignasse Mélusienne. Il voyait mal les yeux rougis d'Isis, au travers la pellicule lacrymale qui s'était formée sans vouloir décoller. Il la savait pourtant pleurer et la rapprocha de lui, doucement, fragilement.

Il la bercait de ses gestes maladroits, en l'écoutant. Elle, son souffle, ses silences. Elle, ses hoquets, ses larmes. Elle, ses mots, ses reproches. Elle, ses mots, ses pardons. Il resta coi. Silencieux, jusqu'à ce qu'il entende encore la petite voix dans la tête de sa copine.

Un sourire pointa sur ses lèvres et...


-Oh que oui, et je peux me vanter de l'être plus que toi!

Il serra davantage son étreinte et pencha ses lèvres sur la gauche de la tête d'Isis, étirant du fait même son cou, et murmura, comme une berceuse pour une enfant qui se réveille d'un cauchemar :

Il était une fois une petite fille
Si charmante qu'aucun monarque ne rêvait
Infiniment, encore. Infiniment, et plus
Souvent à sa chevelure violacée.


Et comme il terminait, il cru sentir des fourmillements dans ses orteils, mais en les regardant, il se rendit compte qu'elles n'étaient pas engourdies, mais qu'elles grichaient comme une télévision mal ajustée. Le temps avait-il déjà filé si vite et ils retournaient dans la réalité, ou bien lui avait-on jeter un maléfice?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14887
Date d'inscription : 15/02/2006

[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique EmptySam 10 Nov 2007 - 22:22

L’effet de la potion arrivait à son terme.
Ils allaient repartir pour Poudlard. Ils se retrouveront dans le bureau du BDE, sans que les deux heures d’échappatoires se soient écoulées. Isis voyait déjà arriver en courant Althéa qui venait d’avoir une super idée et voulait à tout prix lui faire partager. Elle serait ensuite obligée de rendre la salle de répétition plus calme car on aurait pu être dans un poulailler à scrout à pétard. Elle serait ensuite assiégée par Cassandre qui voudrait se reposer et Ethan qui n’avait rien compris à son rôle. Elle devra par le suite gérer l’énergie débordante de Kali déguisée en Dan Solveig sans qu'elle le sache. Bref, elle sera de nouveau entourer de monde tout en étant seule. Bien seule.

Complètement seule.

Seule. Car elle avait été trahi. Jonathan pardonné, mais il l’avait trahi.
Seule parce que Jon sera occupé ailleurs. Il sera loin d’elle et elle avait tout de même besoin de le sentir près d’elle. Sa peau, son souffle, ses yeux bienveillant posé sur elle.
Seule car leur discussion quoi que finit restera en suspens. Parce qu'elle ne se sentira pas bien. Parce qu’elle avait envie d'être protéger et en même temps, elle lui en voulait tellement de ne lui avoir rien dit.
Il lisait ses pensées, il savait ce qu'elle rêvait, imaginait, voulait. Il avait gardé ce secret pour la rendre encore plus prisonnière de lui. Il lui avait même ôté la liberté de ses envies dans sa jalousie possessive. Cet aveu rendait sa cage dorée plus étouffante qu’elle ne l’était déjà.


Mais là, à cette dernière seconde juste avant de repartir dans la réalité, elle l'embrassa et lui murmura un je t'aime qui avait changé de signification.

Un je t'aime qui sonnait comme un tu m'as trahi, tu en payeras le prix.
Je t'aime, qui hurlait tu m'emprisonnes et tu me perds.

Un je t'aime qui lui avouer qu'elle n'en ferait plus qu'à sa tête.

Un je t’aime qui le menaçait continue et tu m’as perdu à jamais si cette cage devient trop étouffante.


Je t'aime.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Parc ] Pique-Nique Empty
MessageSujet: Re: [Parc ] Pique-Nique   [Parc ] Pique-Nique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Parc ] Pique-Nique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: Pré-au-Lard :: Parcs, forêts et rues de Pré-au-Lard-
Sauter vers: