Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le passé ressurgit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julien Vogel
Personnage Inactif
Julien Vogel

Nombre de messages : 9
Maison : Serdaigle
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 13254
Date d'inscription : 11/05/2007

Le passé ressurgit ! Empty
MessageSujet: Le passé ressurgit !   Le passé ressurgit ! EmptySam 12 Mai 2007 - 16:10

Le passé ressurgit !


Fanfiction de : Julien Vogel
Summary : 7eme année de Harry Potter qui à tout perdu, Lord Voldemort prend du pouvoir et le monde flanche sous son pouvoir ainsi que ses partisant. Ses amis ainsi que tous les êtres proches du Survivant sont mort de la main du seigneur des ténèbres...cependant, une chance va lui permettre de tout changer...dans le passé!

Notes : Cette histoire est ma première fan fiction et j'aimerais votre avis à vous tous afin de savoir ce que vous désireriez pour la suite, cependant 10 chapitres sont déjà écrit et en ligne sur un site (spécial fan fiction) et je ne changerais rien de c'est 10 chapitre, cependant j'apprécierai tout de même vos remarques et commentaires avec joie.

Characters : Tous ceux qui me sont tombés sous la main.
Type : Dramatique, humour, Romance, mais surtout du drame....
Rating : Tout public pour l’instant. Cependant plus l'histoire avancera, plus se sera triste, dramatique et plus descriptif sur l'horreur de la guerre, mais je préviendrais.
Disclamer : Tous les personnages, lieux etc. appartiennent à l’univers de JKRowling. Sauf les amies de Lily ainsi que l'amie de Regulus Black.


Chapitre 1: Le départ !
Un garçon nommé Harry Potter se trouvait au milieu de la grande salle de Poudlard, ou plutôt ce qu’il en restait… Le survivant était depuis peu majeur. On pouvait lire sur son visage de l’indifférence, même si ses yeux émeraude remplis de haine et de tristesse le trahissaient. Il était vêtu d’un jean moulant noir ainsi que d’un T-shirt banal montrant la carrure qu’il avait affiné en si peu de temps… Ses cheveux avaient encore poussés et étaient devenus un peu plus disciplinés.

Harry tenait dans l’une de ses mains une lettre. Fumseck, qui était posé sur son épaule, regardait lui aussi avec désolation ce lieu qui, jadis, avait été si magnifique, si luxuriant… Poudlard avait perdu sa joie de vivre et sa grandeur impressionnante, n’étant désormais plus que ruines et gravats. Harry se dirigea vers le bureau de son défunt directeur, marchant lentement dans les couloirs détruits et étrangement vides… Certains tableaux avaient été dévastés tandis que d’autres avaient été abandonnés par leurs occupants qui étaient simplement partis ailleurs. Tout en marchant, Harry se remémora comment ils avaient pu en arriver là…

Depuis cette fameuse nuit où Harry avait assisté à la mort de son directeur, Albus Dumbledore – tué par ce traître de Rogue – Voldemort et ses mangemorts n’avaient plus eu d’obstacle et le monde était devenu un aperçu de l’enfer. Harry lui, était retourné au 4 Privet Drive, comme l’aurait voulu Dumbledore jusqu’à sa majorité. Les attaques s’étaient faites de plus en plus fréquentes et partout sur le globe. Les mangemorts avaient été coupables de bien des crimes, mais ils n’avaient jamais commis celui de la discrimination, tuant dans les villages moldus, tous leurs occupants, hommes, femmes et enfants, ne laissant derrière eux que des cadavres et des ruines; sans oublier la marque des ténèbres dans le ciel. Plus le temps avait passé et plus les attaques s’étaient multipliées. Les rangs des mangemorts s’étaient agrandis rapidement sous la menace du Seigneur des ténèbres. Comme les attaques pouvaient avoir lieu à plusieurs endroits en même temps, l’Ordre du Phénix ainsi que le ministère de la Magie avaient été débordés, étant obligés d’envoyer leurs effectifs à divers endroits du monde. Ce qui, malheureusement, avait été une erreur. Leur plus grande erreur en fait. Celle qui avait causé leur perte : Un jour où un grand nombre des effectifs s’était trouvé dispersé aux quatre coins du monde, le ministère de la Magie avait été attaqué et rasé et ce, avec une facilité déconcertante. Tout le monde avait été tué par le sortilège impardonnable. C’est à ce moment là que le monde des sorciers avait flanché. Tous, à part l’Ordre du Phénix qui continuait de résister, s’étaient alors soumis au Seigneur des Ténèbres.

Après la mort de Dumbledore, Poudlard n’avait jamais pu rouvrir ses portes. Harry n’était pas resté comme un gentil petit garçon chez son oncle et sa tante, préférant partir, dès sa majorité, à la chasse aux Horcruxes… accompagné, évidemment, de ses amis. Ron, Hermione et lui avaient avancé dans leur quête pour avoir une chance de pouvoir un jour débarrasser le monde de Voldemort. Harry lui, s’étaient entraîné d’arrache pied pendant des heures avec l’aide des membres de l’Ordre du Phénix. Il avait beaucoup progressé d’ailleurs, atteignant le stade d’Auror très expérimenté malgré le fait qu’il n’avait pas fait sa 7e année à Poudlard. Son ancien professeur de métamorphose lui avait même appris comment devenir un animagus, sachant que ça lui servirait beaucoup avec la tâche qu’il avait sur les épaules...
Mais le trio n’avait réussi qu’à moitié sa quête de destruction des Horcruxes. Voldemort avait mis des pièges sur tous ses Horcruxes. Ses deux meilleurs amis avaient péris, l’abandonnant à son triste sort. Mais Harry avait continué sa recherche tout seul et s’était coupé du monde des sorciers, agissant seul et à l’abri des regards de tous. Il avait même oublié le mariage de Bill et Fleur, même s’il aurait préféré être présent ce jour là, pour tenter de les sauver. Malgré toutes les protections et mesures de sécurité qu’ils avaient prises, tous les membres de la famille Weasley ainsi que tous leurs invités avaient été anéantis sous l’effet de l’attaque-surprise des mangemorts. En à peine deux mois, Harry avait tout perdu. Ses amis, sa seconde famille… Il n’avait plus rien. Il était désormais seul, sans personne à qui se confier… et tout cela, à cause de Voldemort!

Harry arriva enfin devant la gargouille majestueuse. Malgré qu’elle soit fissurée à plusieurs endroits et qu’il lui manquait plusieurs morceaux, elle était encore très impressionnante.

-Tarte aux citrons, dit Harry en s’adressant à la gargouille qui commença à pivoter pour laisser place à un escalier en colimaçon.

Il monta les escaliers avec lenteur, se rappelant le nombre de fois où il était monté ici. En entrant dans le bureau, il fut horrifié. Tout était détruit! Il n’y avait plus de porte et les vitrines contenant les objets divers avait été renversée et tout son contenu avait été cassé ou répandu sur le sol… Le survivant eut envie de pleurer, se rappelant que tout cela, c’était à cause de ce traître de Rogue. Il reporta son attention sur la lettre qui lui était destinée.

Citation :
Harry,

Si tu lis ces mots, c’est que je ne suis plus de ce monde et que Voldemort doit avoir détruit une bonne parcelle du monde. Je te souhaite un joyeux anniversaire Harry, et t’offre mon phénix. J’aimerais que tu me rendes une petite faveur. Retourne à Poudlard et va dans mon bureau en compagnie de ton nouvel ami.

Albus.

Ps : j’adore la tarte aux citrons

Harry ne savait pas pourquoi Albus l’avait fait venir ici. Surtout que tout était détruit. Il n’y avait aucune trace de vie. L’endroit était silencieux. Trop silencieux même. Ce silence fut brisé par une voix qu’il aurait pu reconnaître entre mille.

- Bonjour Harry, dit Albus, en faisant sursauter le survivant.

Harry chercha désespéramment son ancien directeur des yeux. Son regard s’arrêta vers un tableau. C’était lui, en train de lui sourire accompagné d’un petit signe de la main…

-Pro…Professeur…Dumbledore…comment ? bégaya Harry, ébahi de voir son directeur lui parler alors qu’il était bel et bien mort.

Le portrait de Dumbledore fut un peu amusé de l’expression de son élève…

-Dès qu’un directeur est remplacé ou décédé, un tableau apparaît dans ce bureau, répondit le portrait en toute logique en fixant Harry à travers ses lunettes en demi-lune.

-Harry, je sais que tu en as après le professeur Rogue, mais sache qu’il n’avait pas le choix, dit Dumbledore gravement, j’étais mourant et c’était une bonne occasion pour permettre au professeur Rogue de devenir le plus fidèle de Voldemort et ainsi apporter de précieuses informations à l’Ordre. Je vois que tu es effondré mais… ne perd pas espoir. Avant de partir avec toi ce fameux soir, j’avais écrit une lettre à ton égard qui se trouve sur mon bureau... un petit conseil Harry… donne tout de suite la lettre, acheva-t-il en laissant sa phrase remplie d’énigmes.

Le survivant se dirigea vers le bureau, ne comprenant pas le sens des mots du portrait de son ancien directeur. Il saisit l’enveloppe contenant la fameuse lettre avec délicatesse.

-Bon voyage Harry, dit Dumbledore avec un sourire malicieux…

Immédiatement, Harry sentit les griffes de Fumseck s’enfoncer dans son épaule et il ressentit cette drôle d’impression d’être accroché à un hameçon au niveau du nombril et d’être emporté, comme s’il touchait un Portoloin, à la différence qu’il n’y voyait plus rien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le passé ressurgit !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Le royaume du flood et du hors jeu :: Club d'écriture-
Sauter vers: