Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La Famille Orphens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14412
Date d'inscription : 28/03/2006

La Famille Orphens - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Famille Orphens   La Famille Orphens - Page 2 EmptyVen 17 Aoû 2007 - 19:51

La femme adressa un regard médusé à son frère Soroni qui s'avança près du corps de Terence. Tous assis, ils purent discuter tranquillement. L'homme commença après avoir signé du regard un accord tacite dont les deux adolescents ignoraient la teneur.

- Guatami est une déesse magicienne de nos ancêtres. Elles sont au nombre de 4. Une Guatami a toutes les connaissances des pratiques de la magie. Elle se suffit à elle-même mais on ne peut la voir. Elle est tout et toute chose. Le vent, la pluie, un cheveu, une brindille, un rire, un silence, un jaguar... On ne sait où elle sera quand elle révèlera sa présence. Elle est la force, la vie et la magie des africains. Tu n'es pas Guatami. Tu pleures. Guatami ne pleure pas car elle n'éprouve pas. Elle est.

Le calme régnait. Terence suivait les explications avec intérêt. C'est la raison de son voyage. Il voulait entendre ces choses-là. Esprit Serdaigle condamné à ne jamais pouvoir étancher sa soif de curiosités. Il oubliait ses blessures... et le dérapage qu'avait eu Elaya en parlant de la blessure double. Tout revint alors quand Elaya poursuivit à l'adresse d'Ellys:

- Double. Sa peau et sa chair souffrent mais sa blessure ne guérit pas car ton frère est soumis à d'autres forces hors de la portée de notre magie. Nous pouvons panser ses blessures mais la guérison dépend de vos Croyances à vous. Pas de nos Guatami.

"Ouillouillouille..." commença à appréhender Terence qui chercha à détourner l'attention:

Ah! C'est très gentil de votre part de nous expliquer tout ça, je n'y comprends pas grand-chose, mais, je... euh... Aïe.

Trop empressé, le jeune blessé s'agitait de façon trop évocatrice pour que cela soit naturel. Il se calma et cessa ses grands gestes interruptifs pour ne pas entraîner de nouveaux saignements.

Je crois que nous devons donc nous résoudre à retourner à Poudlard coûte que coûte pour que notre infirmier, notre médecine magique puisse refermer la blessure...

A Ellys:


Qui est double car elle est ouverte devant et derrière mes côtes. Arrête de les ennuyer avec tes questions -_-"

Ce qui inquiétait maintenant Terence était d'une: retourner à Poudlard pour soigner la vilaine blessure. Et deux, ben...

"Convaincre la grosse de conduire le Terrychouplan.. Dhooo! Le flyplane.. sauf si..."

- Est-ce qu'il est possible que vous ayez une façon de rapide de traverser les espaces?
- Un éléphant?
- Euh... un peu plus rapide...
- Transplaner? Cela dépend de la distance à parcourir... vous risqueriez d'aggraver votre cas.
- La Grosse... on n'a pas le choix... conclut Terence en regardant Ellys désolé.


La Famille Orphens - Page 2 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellys Orphens
Elève trouvant ses marques
Ellys Orphens

Nombre de messages : 194
Age : 28
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13698
Date d'inscription : 26/11/2006

La Famille Orphens - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Famille Orphens   La Famille Orphens - Page 2 EmptySam 25 Aoû 2007 - 22:10

- Bien sûr que si Terrychou, on a toujours le choix !!!
Et c'est mon choix (oh comme l'émission, tu te souviens Terrychou ? Maman elle regardait tout le temps) qu'on prenne pas de risques.
T'es déjà assez mal en point comme ça, il est hors de question qu'on transplane !


Ah ouais... Le Sacha

Bah, en même temps, je vous l'avais dit que la Miss avait son petit caractère hein... Faut pas vous plaindre...
Et encore plus quand c'était la vie de son grand frère adoré qui était en péril. Là, impossible de la faire changer d'avis, elle voudrait jamais en démordre.

Les sourcils froncés et les bras toujours croisés, Ellys regardait son frère de manière déterminée.


" Ah ça non, on transplane pas si ça aggrave son cas. "

Elle avait pas compris grand chose de ce que lui avait dit Elaya sur les blessures de Terrychou, mais ce qui était sûr, c'était qu'il lui cachait quelque chose. Ca, elle en était sûr. Sa manière de réagir était pas normale. Et puis même, elle était sûr qu'il savait de quoi la femme parlait.
Alors Ellys, eh ben elle allait devoir harceler Terence de questions quand ils seraient tout seuls.


" D'abord ! Furieux2
Ca se fait pas de cacher des trucs à sa soeurette !! Na mais oh ! "


C'était pas net comment Terrychou il essayait de changer de sujet, pas net du tout....
Et il racontait n'importe quoi.
Enfin nan... Mais si mais nan mais si mais...
Bref, vous m'avez compris ? Le Enki

Bah, il mentait pas dans le sens où c'était double parce qu'il était percé deux fois. Mais il mentait parce que c'était pas ça qu'elle avait voulu dire Elaya... Et il le savait très bien...


" Eh quoi je les embête avec mes questions ? C'était pas lui qu'était venu pour en poser ?
Alors voilà, pour une fois que je m'intéresse à autre chose que des trolleries, il trouve encore moyen de râler.
Pffff No "


Terrychou, il était pas possible...


- En plus, c'est super méga loin Poupou. Nan nan nan...
On a qu'à...
Euh.....
On a qu'à....
Hum........ 47
On a qu'à repartir comme on est venu. Le Mowana


Ah bah ouais, la voilà la solution !!!
Le Terrychouplane !!!! Big Grin

Ellys se leva et se mit à farfouiller dans ses poches, prenant son air inspiré de circonstances.
Après quelques secondes la langue pincée, un sourire se dessina finalement sur ses lèvres et elle sortit le mini-Terrychouplane de sa poche.
Elle le posa au creux de sa main et le montra à Elaya et Soroni avec un petit sourire innocent.


- Ca c'est le Terrychouplane.
C'est mon frère qui l'a inventé, et c'est avec ça qu'on est venu ici. Enfin, là je l'ai rapetissé pour le mettre dans ma poche mais il est plus grand normalement.
Il peut nous ramener à Poudlard et Terrychou aura rien, si c'est moi qui le conduit...


Ellys alla poser le Terrychouplane au milieu de la pièce et sortit sa baguette. Elle la pointa sur le Terrychouplane et d'un informulé, elle inversa le sort de miniaturisation et lui rendit sa taille normale. La Poufsouffle se tourna vers les trois personnes en souriant.
Elle vit Soroni se lever et venir observer de plus près l'objet, avec un certain émerveillement tandis qu'Elaya restait assise à côté de Terence, visiblement un peu plus réticente.
Inutile de vous dire comment Ellys elle était fière parce que c'était Terence qui l'avait fabriqué... Razz


- Qu'en dis-tu Elaya ? Je suis certain que ce serait moins dangeureux pour le garçon.
- Je ne sais pas, je n'ai jamais vu un tel objet...

- Terence... ? Tu laisserais une Grosse conduire ton Terrychouplane et te ramener à Poudlard... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14412
Date d'inscription : 28/03/2006

La Famille Orphens - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Famille Orphens   La Famille Orphens - Page 2 EmptyVen 31 Aoû 2007 - 17:37

Terence... ? Tu laisserais une Grosse conduire ton Terrychouplane et te ramener à Poudlard... ?

"Woulà le massacre. Mais on n'a pas beaucoup de choix."

Oui, bien sûr.

"J'ai peur... quand même. Finalement c'est pas une super idée."

Mais pas dans cette vie.

Le frère et la soeur Orphens durent bien passer les dix minutes qui suivirent à arguer, chicaner et débattre toutes les solutions possibles (de l'éléphant, à Ellys conductrice du Flyplane) afin de savoir comment rentrer. Elaya et Soroni ne cachaient plus leur exaspération et finirent par annuler provisoirement l'effet qui leur faisait comprendre ce que les deux adolescents disaient. Lorsqu'ils se calmèrent et que Terence recommença à saigner, ce dernier dû se rendre à l'évidence. Il fallait qu'il reçoive des soins au plus vite - chose qui lui vaudrait encore des heures de colle pour être sortie de l'école en douce encore une fois.


T'as gagné. Mais s'il t'arrive quelque chose, ne viens pas te plaindre et si les parents me font un reproche, je dirais que c'est de ta faute et que tu n'aimes pas les éléphants... ( Gné? scratch )

Les belligérants se calmèrent donc. Terence essaya de se redresser pour être bien en face d'Elaya. La sorcière africaine pouvait à nouveau les comprendre:

Je voulais sincèrement connaître votre magie.
La tienne est plus fourbe que la nôtre... comment peux-tu être deux personnes à la fois?
Et comment peux-tu le savoir?
Ta blessure me le dit.
Les blessures parlent?
Oui, bien entendu!
Ah ben non... encore, si tu me disais que tu peux lire dans mes pensées, je compr...
Lire dans tes pensées?!! Comment est-ce possible?
Ben la légilimancie.
La quoi?
Hum... Le Granger


Il s'ensuivit une courte discussion où Terence écouta dans un silence pontificale tout ce que lui apprirent les deux africains au sujet de leur magie et des différences qui existaient entre leur deux leur. Il s'avéra très vite qu'elle était plus instinctive et occulte que la leur. Le grand frère confia alors à sa soeur ce qui lui était arrivé suite à la potion d'Artémis puisque la chef du village avait remis cela sur le tapis. Il lui fit promettre de ne pas le répéter aux parents. Eux qui avaient une trouille bleue de tout ce qui concernait les évènements les plus anormaux de leurs enfants, ne supporteraient pas facilement l'idée que leur fils était parfois... leur fille.

De ce fait Terence confia non seulement qu'il avait perdu sa virginité mais aussi qu'Ellys renfermait peut-être les mêmes gênes que lui; l'héritage de leurs aïeux véhiculait probablement d'autres pouvoirs étranges à l'intérieur de sa petite soeur.

Si t'as n'importe quoi... Dis le moi.

Les deux sorciers donnèrent aux Orphens un balluchon qu'ils accrochèrent autour de la taille de Terence et qui contenait diverses potions et objets magiques dont ils lui firent offrande. A leurs yeux, être un homme et une femme tout en même temps à cause de l'influence d'une Dryade vieille de plusieurs millénaires faisaient de lui une sorte d'Héraclès des Africains. Elaya donna à Ellys des farces et attrapes que les enfants du pays fabriquaient eux-mêmes ainsi que des friandises et une craie magique qui permettait de dessiner une forme sur un mur ou un surface plane. Les lignes se métamorphosait ensuite en une ouverture temporaire, un gouffre, un trou, une porte vers un autre lieu de l'endroit où elle serait... de Poudlard en l'occurrence: "Très pratique pour s'enfuir ou pour chasser le Kappa" confia Soroni avec fierté. Une sorte de craie Passe Muraille qu'ils appelaient Craie Traversine.

Enfin, Elaya changea une énième fois le pansement de Terence en l'exhortant à se montrer plus discipliné s'il désirait un jour guérir. Terence lui sourit amicalement. Voilà qu'elle faisait du Ellys Orphens.

La nuit tomba très vite. Six autres villageois et les deux couples de frères et soeurs se rendirent tout en haut d'un plateau africain qui donnait sur la savane. Ils devaient être en hauteur pour lancer le Flyplane. Tandis que Soroni aidait Ellys à se vêtir de l'engin magique en posant une infinités de question sur la tribu de Poudlard et sur le Flyplane, les six autres accompagnateurs chantèrent des formules de protection et dansèrent des incantations qui intimidèrent beaucoup Terence qu'on avait porté jusque là par un procédé identique à celui qui l'avait amené au village. L'ennuyeux était qu'il devait être endormi pour pouvoir être ballotté d'un endroit à l'autre. Leur rituel était à la fois fabuleux et effrayant. On aurait dit qu'ils faisaient la guerre et qu'ils dansaient en même temps. Ils appelaient leurs Merlins à eux qui étaient aussi nombreux que le monde contenait de races.

Elaya avait fait tomber sa méfiance et confia à Terence qu'elle aurait aimé le garder encore pour le guérir... et le connaître mieux. Il rougit. Après sa Relou, sa mère et sa soeurette, Elaya était la plus belle femme que Terence avait jamais vu... et cela il se l'était dit plusieurs fois en cette fin de journée.

Soroni quant à lui ne se montrait pas indifférent à Ellys et surtout à sa chevelure dorée dont il lui demanda avec gêne s'il pouvait avoir une mèche pour faire un gri-gri. En échange de quoi, il offrit à la jeune fille un de nombreux bracelets qu'il avait autour du pied. Il s'était baissé pour le mettre autour de la cheville d'Ellys. Note de l'auteur: de loin, alors que la jeune Elaya faisait de son mieux pour le retenir et l'obliger à arrêter de gigoter dans tous les sens, "Homme-Femme ("Ben voyons... Le Egon") , ta blessure, par Mintyitatya!! (qui?! scratch) Ca va encore s'ouvrir. Du calme",Terence suivit des yeux le Soroni qui se mettait à genou devant sa soeur pour lui faire des je sais pas quoi et ho! Debout laisse là tranquille!

Bref. Tout le monde se fit ses adieux. Ellys portait le Flyplane sur ses épaules – le truc chelou autour de la cheville. Terence tenait Ellys dans ses bras – et le balluchon autour de la taille – se préparait psychologiquement à ce que la blessure le meurtrisse.

Et ben la grosse. C'est à toi de jouer maintenant.



Au revoir!!!
s'écria-t-il lorsqu'il sentit l'objet s'envoler.


La Famille Orphens - Page 2 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellys Orphens
Elève trouvant ses marques
Ellys Orphens

Nombre de messages : 194
Age : 28
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13698
Date d'inscription : 26/11/2006

La Famille Orphens - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Famille Orphens   La Famille Orphens - Page 2 EmptyDim 7 Oct 2007 - 3:01

La Famille Orphens - Page 2 00000005 La Famille Orphens - Page 2 00000005 La Famille Orphens - Page 2 00000005

Alors ça, c'était trop super ouf malade !!
Comment Terrychou avait pu réussir à lui cacher qu'il passait des nuits et des journées entières à l'infirmerie sans qu'elle s'en rende compte ?!!
Comment avait-il pu lui cacher qu'il devenait parfois une... fille ?!
C'était trop trop trop chelou cette histoire.

Ellys apprit donc que les cicatrices de son frère aîné venaient apparemment du fait qu'ils était les descendants d'une certaine Artémis. La Poufsouffle était évidemment au courant pour les cicatrices de Terence qui apparaissaient tous les ans par lots de 7. Ca, il aurait eu beaucoup de mal à lui cacher... Chochotte comme il était ! Razz Mais apparemment, tout venait de là.
Elle avait hoché la tête positivement quand il lui avait demandé de le tenir au courant si elle avait quelque chose.
Ouais, en même temps, il lui était encore rien arrivé de particulièrement anormal. Elle s'était pas transformé en mec par exemple... Mais, si ça se trouve, ces trucs là se déclenchaient à 17 ans ! Alors elle y aurait droit l'année prochaine !!! affraid


" Ouhla ouhla ouhla !! Je vais me surveiller de près moi ! Le Baten

Ellys avait écouté d'une oreille pour une fois attentive et silencieuse (OUH OUH OUH !!! Alors ça, vous le notez dans vos calendriers, parce que c'était aussi ordinaire que les coupes du monde de Quidditch !!) les explications d'Elaya et Soroni sur leur magie à eux.
Ah bah ouais, c'était pas vraiment tout à fait pareil en fait...
Puis vint le temps des présents...


- Oh trop cool !!!
Merci !!
Je vais pouvoir faire encore plus de trolleries ! Big Grin


Ellys ne releva même pas le regard désespéré de son frère dont Elaya était en train de changer le pansement.
Bah quoi ? Il avait bien dû s'y habituer depuis le temps.
Ellys Orphens = bêtises.
Terrychou lui, il avait toujours des aventures abracadabrancobolesques, avec ses histoires de se changer en fille, et puis d'avoir inventer le Flypane et pis, et pis, et pis... Et pis il allait sûrement encore inventer tout plein tout plein d'autres choses !! D'ailleurs, il oubliera pas sa soeurette préférée adorée hein ? Le Mowana

Quand il commença à faire noir, on les emmena sur un plateau en hauteur, pour faire décoller le Flyplane c'était un petit peu beaucoup plus mieux...
Soroni l'aida à accrocher les sangles du Terrychouplane autour de ses poignets. Y aurait plus manqué que ça soit pas bien attaché....
Et il lui demanda aussi... Gné ? Une mèche de ses cheveux ? Ellys lui offrit un large sourire avant de se couper une mèche blonde à l'aide de sa baguette magique. Elle la lui tendit et, en retour, Soroni lui offrit un de ses bracelets qu'il portait à la cheville. Elle le regarda faire puis observa le résultat en souriant, en bougeant son pied dans tous les sens.


- Ouah trop la classe, il est trop beau !
Merci Soroni ! Le Enki

- Tu.... Tu crois que vous pourriez revenir nous voir avec votre drôle d'engin ?
- Quoi ? Ah !! Ah mais ouais, pourquoi pas ! Je suis sûre de pouvoir convaincre Terrychou ! Big Grin


Ellys fit un clin d'oeil complice à Soroni puis ils rejoignirent Elaya et Terrychou qui était encore allongé. Après s'être assurée une dernière fois que les sangles étaient suffisamment serrées, Ellys positionna le cadran sur la série de coordonnées qui les ramènerait à Poudlard et se tourna vers son frère.

- Bon bah je crois qu'on est ok !

Elaya, merci d'avoir soigné mon frère et merci pour les cadeaux, je crois que je vais très souvent me servir de la craie magique !!

- Prenez soin de vous et veille à ce que ton frère guérisse.
- J'y manquerai pas ! Razz
Soroni, encore merci pour le bracelet !
Peut-être à un de ces jours... !


Petit sourire mystérieux et espiègle et, maintenant que Terrychou l'entourait de ses bras, et avant qu'il râle, Ellys le prit dans ses bras elle aussi, essayant d'atteindre le cadran de sa baguette magique...

" Beuhhhh Le Baten Même pas juste, j'ai trop du mal !! "

Bah ouais, forcément... Terence était plus grand qu'elle, alors elle, elle avait moins de facilité à faire le tour de ses épaules pour pouvoir atteindre le cadran...
Mais bon, vu qu'elle était dégourdie et plutôt souple (merci les années de danse!) , elle y parvint tout de même. Elle prononça la formule que Terrychou avait eu beaucoup de mal à lui lâcher Rolling Eyes et, après un dernier signe de la main aux villageois, Ellys plongea en avant, entraînant Terrychou dans sa chute.
A nouveau, ils ressemblèrent à un énorme papillon sur le point d'éclore. La Poufsouffle n'eut même pas besoin de dire à son frère de la serrer plus fort, il savait ce qu'il avait à faire. Et puis de toute façon, s'il serrait plus fort, il allait lui casser des côtes. Le Dwi

La chute dura à peine quelques secondes, puis Ellys ouvrit ses bras en grand, avec un peu de mal quand même, et puif pouf.... Plus rien...



PAMPADAMPAMPIMPAMSHCLING


" On est mourru ? 47 "

Ellys ouvrit les yeux. Ahouhhhh !!! Mais ça faisait mal !!! Y avait un truc qui lui piquait le derrière !!! Et puis en plus, Terrychou il l'écrabouillait !!


- Terrychou, va falloir que tu revoies l'atterrissage... Le Egon

Elle tourna la tête et vit.... Un amas informe d'acier. Ils étaient tombés sur une armure. Nan mais ils auraient pas pû tomber ailleurs ?!! Pffff
Mais, même si elle avait sûrement des dizaines de bleus, Ellys se relèverait pas tant que Terence ne serait pas debout. Il avait des blessures autrement plus graves...
Elle le laissa se relever tranquillement, se doutant bien la blessure devait le faire souffrir... Etant sous lui et encore au sol, elle l'aida à se relever comme elle put, même si l'armure lui piquait les fesses... Le Baten
Lorsque le Serdaigle fut debout, elle se redressa, se massant le derrière pendant quelques secondes, puis décrocha les sangles du Terrychouplane. Elle s'en dégagea et le posa au sol.
Sa baguette toujours à la main depuis qu'ils avaient quitté l'Afrique, Ellys rétrécit le Flyplane d'un informulé et le glissa dans une poche de Terence.
Elle attrapa son bras et le passa derrière son cou, le forçant à s'appuyer sur elle.


- Tais-toi, tu râles pas.
T'as pas le choix !
Tu t'appuyes sur moi et on va l'infirmerie. Et tu discutes pas !!
Je suis plus un bébé et je suis pas en patacitrouille. Tu peux bien t'appuyer sur ta soeur pour une fois...
On a quand même de la chance, y a personne dans les couloirs.
Le couvre-feu doit déjà être mis, ou il le sera dans pas longtemps.
Mais bon, au moins, ton Terrychouplane, il est caché dans ta poche.

T'as pas trop mal.... ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14412
Date d'inscription : 28/03/2006

La Famille Orphens - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Famille Orphens   La Famille Orphens - Page 2 EmptyVen 11 Jan 2008 - 16:18

L'atterrissage manqua d'embrocher la famille Orphens mais tout le monde était encore saint et sauf avec le nombre adéquat de jambes et de bras. Certains s'étaient remis à saigner, d'autres titubaient un peu sous le poids de leur grand frère.

Ellys aida Terence à aller vers l'infirmerie. Il n'était pas très en forme, alors il ne conspira pas contre sa petite sœur et la laissa, amèrement, le soutenir jusqu'à un lit où Alexandrei lui promulgua des soins, complémentaires à ceux des deux africains. Il la pria d'aller se coucher, l'embrassa sur la tempe avant de la remercier. Épuisé, il s'endormit dès qu'elle passa la porte.


Le lendemain matin, quand Terence se réveilla il y avait le tendre et joli visage de Relou au-dessus de lui. Elle lui colla une baffe. Il râla ("mais euh"). Elle l'embrassa. Il lui raconta l'aventure et s'excusa finalement de ne pas l'avoir prévenu qu'il avait essayé une de ses nouvelles machines. Ellys devait lui avoir conté les détails peu reluisant où il s'était enfourché le bide à un arbre.

"Ouais parce que je vois pas qui d'autre aurait pu lui dire que j'étais à l'infirmerie..."

En même temps, quand Terence disparaissait, ce n'était pas comme si on n'avait pas une chance sur trois de le trouver soit en cours, soit à l'infirmerie, soit sous Draconia. Donc, si après la première heure de cours de la matinée, Dragon regardait sous elle et qu'il n'y avait pas Terence, c'était qu'il était à l'infirmerie.


Le Transplane (ou quel que soit son nom) était détruit. Lorsque Terence essaya de s'en servir une nouvelle fois, plus rien ne fonctionnait. Jamais plus, il ne put faire de voyage en Transplane et il mit cela sur le dos d'Ellys:


Mais tu es nulleuuuuuu, t'as pété mon Transplane!!! Sad

[The Fin]


La Famille Orphens - Page 2 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La Famille Orphens - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Famille Orphens   La Famille Orphens - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La Famille Orphens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: A travers le Monde-
Sauter vers: