Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les premières années [PV 1ères années]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 14187
Date d'inscription : 30/10/2006

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyLun 9 Avr 2007 - 14:35

C'est un dimanche matin plutôt doux du mois d'avril où le soleil taquine les yeux en baignant le parc dans une lumière intense qui ne réchauffe pourtant pas.

Je suis assis sur un banc esseulé à l'ombre d'un platane. Je ne m'assois jamais sur les bancs. Je préfère être perché dans les arbres mais aujourd'hui je porte une chemise et un pantalon coûteux que je ne veux pas abîmer. Mon journal est posé sur mes genoux. Fermé. J'ai terminé d'écrire.

J'ai la tête sonnée de devoir prendre mon mal en patience avant de trouver le bon moment pour faire la peau à Cain Edelweiss. La vengeance est un plat qui se mange froid. J'en suis à 'tiède'. 'Tiède' c'est bien mais il me faut attendre le moment opportun: qu'il soit en flagrant délit. J'exulte. Alors j''écris beaucoup ces derniers temps. Je me suis fait tous les scénarios possibles: le coincer dans un cachot, le pousser dans une pensine aux souvenirs traumatisants, le transformer en souris et l'écraser sous mon pas, lui lancer un avada pendant son sommeil... j'en reviens toujours à mon envie première: lui crever les yeux pour qu'il ne puisse plus jamais les poser sur Charlotte. Ma violence démesurée n'a d'égale que l'amour que je porte à ma congénère. Cain est devenu mon obsession.

Orphens m'a rejoint depuis quelques minutes et je m'étonne de le voir débarquer vers moi de son pas nonchalant. On m'avait laissé entendre qu'on ne voyait pas plus Darkus qu'Orphens les week-ends. Ils disparaissaient on ne sait où et réapparaissaient le lundi matin pour les cours.

Nous discutons. Il m'apprend qu'il a entrepris de réviser tout le week-end, donc que Draconia ne fait pas partie de ses plans. Il se prend une pause car il a révisé toute la journée du samedi. On discute santé... l'enchantement qui l'avait touché était-il définitivement terminé? Il m'apprit que oui. Presque.



Fini? repris-je déçu. Vous ne vous transormerez plus en fille? Que la chose est dommage. Tu étais très séduisante en Terry. Tu avais l'air plus malin.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14697
Date d'inscription : 28/03/2006

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyLun 9 Avr 2007 - 14:37

Je te prie de garder tes propos diffamatoires pour toi ou je te lance sur ta magnifique prestation lors du Bal de la Saint Valentin.

Sacha sourit sans répondre mais le Serdaigle était à peu prêt certain qu'il avait surpris en l'oeil de son camarade un voile transparent qu'il prit pour de l'amertume. Terence ne poursuivit pas sur cette blague là et dévia sur un sujet plus conventionnel: les cours. Il demanda à Sacha ce que celui-ci voulait faire après l'obtention de ses ASPIC, mais là encore Sacha eut un sourire porteur de beaucoup de sous-entendus que Terence ne put déchiffrer. Sacha donnait l'impression qu'il n'arriverait pas jusqu'aux examens de fin d'année.


C'est pas la joie. Je t'ai connu plus hâbleur, osa-t-il en étendant ses bras sur le dossier du banc pour s'asseoir plus confortablement. Les choses changent.

Sacha lui raconta ensuite la fameuse Green Party en salle commune des Serpentard qui fêtait la victoire de leur équipe de Quidditch. Mais cela arracha aux Serdaigle aussi peu de réaction qu'un scroutt asthmatique. Il faisait très peu cas de ce que les Serpentard endimanchés pouvaient bien se raconter entre eux pour passer le temps.


C'est pas contre toi, Sacha, mais si tu savais à quel point Harrigton ou tes condisciples m'exaspèrent. Je dis rien et je le respecte car c'est l'ami de Dragon et qu'elle doit y trouver son compte, mais je suis certain qu'un première année a plus de savoir-vivre et d'esprit que trois Serpentard qui cherchent à planter un clou.

Et ce fut juste à cet instant que devant les deux jeunes hommes, passa une jeune fille de première année. Terence lui sourit. Sacha l'ignora. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu'à ce que la jeune personne... s'approche.


Les premières années [PV 1ères années] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
Lucille Orthosiphon

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13620
Date d'inscription : 22/03/2007

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyMar 10 Avr 2007 - 8:33

Il devait être 19heures30 en ce samedi soir, lorsque Lucille, fatiguée d'une journée d'études, décida de passer son dimanche en compagnie des hiboux, dans le parc.

*S'il le faut, je les déloge de la volière !* s'était-elle dit, en se mettant au lit !

Sans qu'elle ne sache pourquoi, un sentiment de bonheur l'envahie ; elle aurait voulu hurler de joie, mais sa pudeur l'en empêcha. C'est donc un large sourire aux lèvres qu'elle s'endormit.

Une douzaine d'heures plus tard, après une bonne nuit de repos et des rêves merveillleux, Lucille ouvrent les yeux, se lèvent et se prépare pour sa journée dominicale. En moins d'une demi-heure, elle est prête à partir chasser le hibou sauvage... En réalité, la jeune Serdaigle avait un faible pour les chardonnerets élégants, les carduelis carduelis,
mais jusque là elle n'en avait pas vu à Poudlard, alors elle avait jeté son dévolu sur les oiseaux les moins rares en ces lieux, les hiboux.

" - Petits, petits, petits... " criait-elle dans les allées du parc.

Mais, aucun "petit" ne lui répondait. Lasse au bout d'une bonne heure, elle choisit son plan B : les déloger de la volière. Et, tandis qu'elle reprennait le chemin du château, un sifflement lui fit changer sa trajectoire...

" - Carduelis carduelis ? " demanda-t-elle.

Bien décidée à trouver la source de ce chant cher à son coeur, elle fit demi tour et regarda dans tous les arbres alentours si elle ne voyait pas un petite bête à la tête rouge et aux plumes d'or. Après plusieurs minutes de recherches, elle ne trouva rien.

*Bon, cette fois, je rentre !* décida-t-elle, déçue.

Elle n'avait pas pris gare, pendant sa recherche, qu'elle n'était plus seule dans le parc, si tant est qu'elle l'est été à un moment... Non loin d'elle, enfin à porté de vue mais pas d'ouïe, deux silhouettes assises sur un banc étaient en pleine discussion !

*Ils savent peut-être ou est le carduelis carduelis ! A moins que ce ne soit eux qui aient sifflé ! Il faut que je leur demande !* pensa-t-elle, comme si toute la population du parc était concentrée, comme elle, sur le chant des oiseaux !

Plus elle avancait, plus elle voyait leur visage et donc elle commença à les reconnaitre ! Prise de paranoïa subite, elle pensa à un complot visant à lui faire croire la présence de chardonneret là ou il n'y en avait pas. A aucun moment elle n'aurait imaginé qu'elle avait sublimé un bruit quelconque...

Sur le banc, donc, il y avait un Serpentard de 7me année, qu'elle avait déjà croisé en cours : Sacha de Lansley. Il lui semblait relativement sympathique, pour ce qu'elle le connaissait, mais n'avait jamais osé lui parler !

*Un grand de 7me année, pourquoi s'intêresserait-il à moi ?* se disait-elle souvent lorsqu'elle le voyait !

En fait, elle ne savait rien de lui... A ses côtés, un autre 7me année, mais de Serdaigle cette fois. Terence Orphens... Lui, elle ne l'avait que vaguement vu, parfois, dans les couloirs, dans la salle commune... Mais n'avait jamais entendu le son de sa voix. Sa réputation l'ayant précédée, ce cher on lui avait dit que...

Arrivée à leur hauteur, elle vit l'un d'eux sourire, et l'autre l'ignorer...

*Je le savais c'est vous les fautifs, c'est vous qui m'avait fait croire que... Toi, t'es fier de toi, et toi tu m'évites parce que t'as peur, ou honte, c'est pareil ! Vous êtes lâches de vous en prendre à moi parce que je suis petite !* se dit-elle, n'arrivant pas à exprimer ses pensées autrement que par un regard furieux !

" - Vous trouvez ça drôle, peut-être ! " finit-elle par dire, exaspérée. " Eh ben, ça l'est pas ! " accusa-t-elle, le doigt tendu vers le milieu du banc, ne sachant pas exactement qui était l'auteur de ce sale tour !

Fière d'elle, d'avoir osé "règler ses comptes" avec ces deux jeunes hommes, elle fit demi-tour pour rejoindre la volière...

" - Nan mais, sous pretexte qu'ils sont plus vieux, ils croient qu'ils vont m'impressionner, et me gâcher mon dimanche ! Tssss, ben non moi ils me font pas peur eux... " maugréa-t-elle toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 14187
Date d'inscription : 30/10/2006

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyMar 10 Avr 2007 - 16:01

"Ouh la la... qu'est-ce que c'est que ce minuscule petit truc bleu qui braille dans mes oreilles sensibles?" m'interrogeai-je durant l'assaut ô combien cocasse de Lucille.

star


Les enfants font vraiment des choses étranges. Je l'observai sans réellement m'arrêter sur elle pendant que nous discutions avec Terence. Cela faisait plus d'une heure qu'elle apparaissait et disparaissait devant nous en regardant autour d'elle ou le nez pointé vers les nuages, comme si elle entendait des voix. La tête froide, j'ai simplement pensé:
"C'est une enfant, elle joue à combattre des mangemort invisibles. Pas la peine d'appeler Sainte Mangouste pour ça."
Passons...

La voilà soudain qui s'approche d'un pas déterminé.
Je tourne la tête à l'opposé dans l'espoir que cela soit vers l'un de ses mangemorts invisibles qu'elle se dirige mais surtout pas vers nous.
Pas de chance. C'est pour nous.



Terence, nom d'une tétine, tu les attires... me mets-je à l'accuser entre les dents en affectant un regard affairé ailleurs.

Le Serdaigle lui sourit en semblant trouver cette intrusion banale. Ils sont de la même maison, ceci explique peut-être cela. Mais le drame, c'est qu'elle se met à parler. Je regarde Terence sans rien comprendre à ce qu'il vient de se passer; et, à ses sourcils froncés en deux petits accents circonflexes perplexes, je réalise que lui non plus ne comprend rien.



Olà, ma mignone! Lui dis-je en sortant ma baguette avant qu'elle ne s'éloigne trop vite. Pas si vite.

"Levicorpus!", fais-je comme sortilège informulé pour la retenir.

L'impudente se retrouve pendue par les pieds.
Toujours sans prononcer une formule orale, d'un mouvement continuel de la baguette je la fais pivoter, puis flotter vers nous pour la rapprocher. Je ne bouge pas et ma baguette reste pointée sur elle; je n'écoute pas les protestations de Terence et la regarde en lui souriant:



Lucille, joli petit gnome, qu'est-ce qui te prend? Ne nous laisse pas dans l'ignorance et je te rendrai à l'attraction terrestre.

HJ: il n'y a pas d'ordre pour poster. Poste le premier qui a envie. Nous on se débrouille Le Théo


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
Lucille Orthosiphon

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13620
Date d'inscription : 22/03/2007

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyMar 10 Avr 2007 - 23:31

" - Tsss, honteux, c'est honteux ! Vous devriez avoir honte ! " continuait de bougonner Lucille.

Une voix masculine, venant du banc qu'elle avait juste quitté et semblant s'adresser à elle, se fit entendre. A peine eut-elle le temps de se tourner qu'une baguette "s'agita", celle de Sacha. Et, tandis qu'elle se préparer à se demander ce qu'il lui voulait avec son morceau de bois, qu'elle se retrouva la tête en bas. Pas le temps de remarquer qu'il ne prononçait plus un mot, ni même celui de s'en étonner.

*Mais... mais... mais, c'est quoi ça ?* s'interrogea-t-elle, tremblante de peur, alors qu'elle commençait à flotter dans les airs.

Elle tenta, mais en vain, de se débattre et quitter cette facheuse posture, pendant que le Serpentard lui demanda de s'expliquer.


" - Carduelis carduelis ! " se contenta-t-elle de répondre, comme un reproche ou une insulte !

Puis, au bout d'un instant, croyant qu'elle allait passer la journée ainsi loin su sol, les larmes lui montèrent aux yeux, aussi implora-t-elle son "bourreau" :

" - Mais euh, laisse moi tranquille ! Je t'ai rien fait moi ! Pourquoi t'es méchant ? Si tu continues je... " se ravisa-t-elle.
*J'vais l'dire à maman !* termina-t-elle sa phrase en pensées.

Mais qu'est-ce que sa mère pouvait y faire ? Elle n'avait aucun pouvoir magique, contrairement au jeune homme, et quand bien même, elle n'était pas là pour la défendre. Et puis, il était temps qu'elle s'assume, elle n'était plus un bébé pleurnichard, contrairement à ce que certaines tendent à croire... Bref, maman et les larmes il fallait qu'elle oublie.

" -
Et toi, pourquoi tu restes là sans rien faire ? " questionna-t-elle Terence, comme s'il était coupable de ses malheurs ! Et regardant à nouveau le Vert :
" - Et pis j'ai rien à te dire, je suis pas un gnome !!! " s'énerva-t-elle !

*Calme, il faut que je me calme, l'énervement n'arrange rien...* voulait-elle se rassurer.
*Il y a un truc qui cloche dans tout ça, et c'est pas en criant que je trouverais ! Il faut... Il faut... que je touche à nouveau le sol * s'aperçut-elle, un semblant de sérénité retrouvé.

" -
S'il te plait, repose-moi, je veux aller voir les hiboux ! " finit-elle par lui dire, d'un ton angélique.


Dernière édition par le Dim 22 Avr 2007 - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline McDowell
Personnage Inactif
Evangeline McDowell

Nombre de messages : 38
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13629
Date d'inscription : 19/03/2007

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyJeu 12 Avr 2007 - 11:40

Evangeline se prommenait dans le parc.Il y avait du soleil mais pourtant,il fesait tiède...Pendant qu'elle observait un magnifique papillon bleu,elle entendit quelqu'un crier.Elle marcha vers l'endroit d'où le bruit provenait et...Elle vit quelque chose voler...Ou plutot,quelque chose qui se débat dans les airs.Evangeline crut d'abord à un oiseau puis en s'approchant,elle reconnut Lucille Orthosiphon...Une petite naine de Serdaigle.Celle ci était aparament sous l'effet du sortilège Lévicorpus...Enfin c'était surement ça!Evangeline s'approcha encore et eu un petit rire amuser.
-Alors Orthosiphon!On s'amuse bien là haut?Une petite question,quesque tu fiches dans les airs?Tu essaye d'imiter les oiseaux?Ha!Ha!Ha!
Evangeline baissa les yeux et regarda le banc à coté.Il y avait 2 élèves dessus.Des 7èmes annés.Elle reconnut Sacha de Lansley,un Serpentard qui se croyait tout permis parce qu'il était en 7ème année.L'autre à coté,si elle ne se trompait pas,se nommait Terence Orphens.Evangeline connaissait un peu sa soeur.Son regard se reporta sur Lucille,toujours en train de se débattre dans les airs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14697
Date d'inscription : 28/03/2006

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptySam 14 Avr 2007 - 23:03

En moins de temps qu'il ne faut pour dire "t'es-dans-la-bouse", Sacha sortit sa baguette et immobilisa la première année. Terence sortit la sienne pour prévenir de dommages éventuels et protesta auprès de son comparse qui n'entendit rien de ce qu'il lui sermonna.

Lucille marmonnait une formule étrange inconnue de Terence qui pourtant en connaisait un rayon sur les sortilèges.

""Carduelis carduelis"? Qu'est-ce que c'est que ça, "Carduelis carduelis"?"


Sacha, repose-la tout de suite! T'es pas drôle.

"Et toi, pourquoi tu restes là sans rien faire" s'écriait-elle en accusant le Serdaigle qui n'osait pas directement s'attaquer à Sacha.

Oh, Oh, Oh! Deux secondes. Je fais ce que je peux, maugréa-t-il en se levant pour se diriger tranquillement vers elle.

Il ne faisait pas le pressé car il savait pertinemment que Sacha ne ferait rien devant témoin. Sur ce, une autre jeune fille s'avança et commença non pas à vouloir délivrer ou soutenir sa collègue de maison mais à se moquer d'elle. Terence se gratta la tête, éberlué, et cette fois-ci:

"Silencio!" prononça-t-il en informulé, tout en visant très discrètement Evangéline.

Puis, il approcha de Lucille pour la prendre dans ses bras et la retenir au moment où Sacha ferait cesser le sortilège. Tout en s'exécutant, il s'adressa d'abord à Evangéline d'une voix amusée:

Tu pourrais montrer un peu de solidarité pour Lucille, elle est dans ta maison, non? Le Enki
Maintenant Sacha ça suffit: délivre-la
,
poursuivit Terence en braquant sa baguette sur le Serpentard.

Il cacha bien à son égal qu'il venait lui-même de faire taire la nouvelle arrivante avec un sortilège. Mais Terence avait vaguement ouïe dire qu'Evangéline était une petite fille dissipée qui n'en faisait qu'à sa tête. Il ferait cesser la blague dès que Sacha aurait lâché Lucille.


Les premières années [PV 1ères années] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 14187
Date d'inscription : 30/10/2006

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptySam 14 Avr 2007 - 23:28

Et bien vas-y, Orphens, fais-toi plaisir: vise, fais-je en me levant à mon tour et en bombant légèrement le torse vers le Serdaigle que je contourne pour aller à côté de Lucille.

Un nouveau gnome vient d'arriver et je suis maintenant persuadé que cette multiplication est dû à mon acolyte et son aimant à "bébés". Evangéline? Tiens... je me rappelle d'elle. Les deux jeunes filles avaient déjà eu une altercation dans la Grande Salle la semaine dernière... décidément. Peut-être que je me trompe. Peut-être que c'est moi qui les attire.


"Autant en tirer un peu d'amusement..."


Evangéline, sale gosse, ne me dit pas que tu es encore en train de faire tout ton possible pour que je t'expédie à Durmstrang.
Et c'est très vilain de se moquer de ses camarades.


Et hop! Un coup de baguette et Evangéline se retrouve elle aussi pendue par les pieds à côté de Lucille. Chose étrange, elle ne se plaint pas et ne parle pas. Je me retourne sceptique vers Terence qui fait mine de regarder ailleurs en tenant toujours Lucille au cas où je me déciderais à la délivrer.

Je me baisse et m'accroupie afin d'avoir les deux petits minois rougis en face du mien:


Et bien jeunes filles? Je trouve que nous avons un problème. Que fait-on maintenant?... il faudrait réellement améliorer votre Défense. Le professeur Rogue ne vous a pas encore appris grand chose.

Devant le tableau déconcertant de Terence tenant Lucille, je finis par la délivrer d'un mouvement léger de ma baguette. Elle lui tombe dans les bras puis il la repose par terre:

Lucille... Evite de m'approcher, je suis allergique aux filles qui n'ont pas encore de poitrine, je lui dis en la menaçant tout sourire pour la dissuader de vouloir tenter ne serait-ce qu'un mot pour se venger. Quoique cela m'amuserait. Je me relève tout en laissant la muette petite Evangéline dans les airs.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
Lucille Orthosiphon

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13620
Date d'inscription : 22/03/2007

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyLun 16 Avr 2007 - 22:43

Sortie pour voir les oiseaux, Lucille se retrouvait pendue par les pieds, à un lien immatériel et donc invisible. Elle se ne parvenait pas à se souvenir de quel sort avait usé Sacha de Lansley pour la mettre dans cette situation, car de toute évidence il n'était pas motivé à la renverser.

*Si seulement je savais ce qu'il a fait !! Mais non je n'ai rien entendu... Si je me rappelais le sort je trouverais un contre sort, bien que j'en connaisse que peu...* continuait-elle sa reflexion, lasse d'être ainsi malmenée.

Elle avait toujours au fond d'elle le sentiment d'avoir raté quelque chose. Un truc lui échappait, mais quoi ? Elle tenta vainement de rassembler ses esprits et de se concentrer sur les événements passés. Elle ne parvenait pas à entendre la voix du Serpentard après son "pas si vite" ! Et, ce n'est pas l'arrivée d'Evangeline McDowell qui allait l'aider.

En effet, tandis qu'elle se débattait dans les airs, et que Terence tentait, tant bien que mal, de calme le troublant Sacha, la teigne de Serdaigle avait pointé le bout de son nez. Et, évidemment, elle étourdit l'assistance de ses chaleureuses paroles, chères au coeur de Lucille.

*Roh mais c'est pas vrai ! Elle veut pas la fermer un peu cette sale bête ! Grrra si je connaissais un peu mieux mes classiques de magie, je lui clouerais le bec moi !*

Répondre à Evy était une mauvaise chose, la pendue le savait bien ; miss McDo bondirait sur l'occasion pour sortir ses serres de rapace mal embouché ! Aussi, Lucille préféra regarder de Lansley, le suppliant intérieurement de la libérer. Elle n'allait pas faire à la peste bleue le plaisir de pleurnicher devant elle.

Terence, qui depuis quelques instants avait passé ses bras autour de Lucille, se moqua un peu de la réflexion puérile et rapide de la jeune demoiselle, dont les pieds touchaient le sol.

Cette dernière, pourtant peu radine en injures, ne souffla mot ! Et Sacha, profitant du silence, en rajouta l'adresse de la teigne. Rah, bien que suspendue, Lucille se sentait satisfaite de la situation : ses tourmenteurs, même s'ils n'avaient pas grand intérêt pour elle, prenaient, en s'attaquant à Evangeline, sa défense... Deux grands contre une petite, elle ne ferait pas le poids bien longtemps !

*Ouais, enfin bon c'est toujours moi qui suis dans la pire situation là ! Sacha délivre moi !*

Mais au lieu de cela, l'autre Serdaigle vint rejoindre sa camarade au pays des airs. Encore une fois, aucun mot ne fut exprimé, et une fois encore la chose marqua Lucille sans qu'elle ne sache veritablement ce qui la dérangeait ! Penser la tête en bas ce n'était pas l'idéal...

*Le plus curieux dans tout ca, c'est qu'elle ne dit plus rien ! Ca lui ressemble pas ! La surprise doit la rendre muette...*

Sacha se mit alors à la hauteur de ses victimes, peut-être pour contempler les ravages qu'il avait pu leur faire...

*Quoi faire hein ??? D'elle, tu fais ce que tu veux mais moi tu me libères !* pensa la première pendue, tandis que le vil Serpentard s'adressait à elles, d'un ton presque paternel - un père sermonnant ses enfants s'entend.

Et comme si son bourreau en avait assez, à moins que le sortilège ne cesse de lui même, une masse humaine tomba dans les bras de Terence, qui s'empressa de reposer la jeune fille à terre.

*Pas trop tôt !* se dit la Serdaigle goutant avec une joie non exprimable le bonheur de retoucher le plancher des vaches...

Elle avait jusque là favorisé le mutisme, de peur d'agacer davantage le sieur de Lansley, mais à présent qu'elle était libre, elle n'écouta pas les menaces du jeune hommes.

" - Rogue hein ? Ben j'vais aller lui dire à Rogue que tu t'attaques aux filles dans le parc ! Et lui il va... Ouais c'est vrai je connais pas les sorts mais... " cria-t-elle !

*Graaa... Je vais m'entrainer et je ferais le même sort sur toi voilà ! Faut juste que je sache ce que t'as fait !* termina-t-elle en pensée, de peur qu'il ne prépare une contre offensive.

Il ne manquait à la Serdaigle qu'une chose, à savoir se rappeler des cours de sortilèges auxquels elle avait assisté, et le point essentiel : la formulation des sorts. Hélas, elle n'avait pas encore retrouvé ses esprits, et il lui manqua un peu de concentration pour s'en souvenir, et s'étonner de ce que Sacha n'avait rien dit.


Dernière édition par le Dim 22 Avr 2007 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 14187
Date d'inscription : 30/10/2006

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyVen 20 Avr 2007 - 19:15

*Graaa... Je vais m'entraîner et je ferais le même sort sur toi voilà ! Faut juste que je sache ce que t'as fait !*

//Chiche?//
fais-je pénétrer dans la caboche bien garnie de la jeune néophyte.

Je m'approche de McDowell pour la délivrer du sortilège infligé en faisant mine de ne pas comprendre que son silence n'est pas naturel. J'offre au Serdaigle un plissement incrédule des yeux sous-entendant ma fausse désapprobation pour ce geste Serpentesque, avant de lui sourire et d'annoncer:


Terence, un défi te plairait-il? Lucille ici présente souhaite apprendre quelques sortilèges. Et je me propose de former cette arpète. Comme il apparaît que tu développes un sens maternel très touchant pour tout ce qui mesure moins d'un mètre trente et qui braille, je te propose de former la muette tandis que je formerai la bavarde. A la suite de quoi, puisqu'elles ont l'air l'une et l'autre d'entretenir un lien amical discutable, elles règleront cela à la baguette... un duel amical que nous arbitrerons. Mais si ta Serdaigle ne sait plus parler, cela va être gênant. Peut-être lui faudrait-il retrouver l'usage de la parole... Terence... Mesdemoiselles, qu'en dites-vous?


Spoiler:
 


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
Lucille Orthosiphon

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13620
Date d'inscription : 22/03/2007

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyVen 20 Avr 2007 - 23:14

Lucille prenait donc la clé des champs quand la voix suave de Sacha résonna dans sa tête. Elle se retourna, se demandant si elle avait ou non rêvé ce "chique ?", que le jeune homme n'avait pas formulé. Mais surtout, dans le cas où son imagination ne lui avait point joué de tour, à quoi Sacha faisait-il référence lorsqu'il l'avait mise au défi ?

*Il peut pas lire dans mes pensées, ça ne se peut pas... Roh non, j'ai du rester trop longtemps au soleil à chercher les carduelis carduelis et ma tête ne fait entendre des sons inexistant, c'est la seule solution...*

Un regard furtif en direction du Serpentard, un moue interrogative...

*Hein ? Tu lis pas dans mes pensées ???*

Puis elle se sentit stupide de craindre une telle chose, et d'oser demander infirmation à Sacha par le même biais. Non, biensur que non, personne ne pouvait pénétrer l'antre de son intimité sans qu'elle ne donne son autorisation et quand bien même cela était impossible, même ici. Enfin, c'est ce qu'elle espéra au plus profond d'elle même.

Pendant qu'elle se demandait si ce mot de Sacha était le produit de ses fantasmes ou la réalité, le vil élève libérait Evangeline du sort qui la liait.

*Pfff elle est restée suspendue moins longtemps que moi... Mais elle ne parle toujours pas... Toi non plus d'ailleurs, Sacha...* commença-t-elle à s'étonner.

Mais pas le temps de soupçonner quoique ce soit, le sieur de Lansley commencait un discours à l'adresse de Terence. Lucille y entendit son nom et un qualificatif fort surprenant...

" - Arpète ? C'est quoi ça ? " prononça-t-elle tandis que le sentiment d'être espionnée grandissait en elle.

Comment l'homme au bonnet quand il est pas coiffé pouvait-il savoir que la Serdaigle voulait apprendre des sorts si ce n'est en entrant dans son esprit, si jeune et naïf...

" - Un duel ?? Elle contre moi ? Mais euh... T'es sur ? " douta-t-elle.

Jamais de sa vie elle ne s'était battue, pas même verbalement, alors un duel... D'ailleurs, elle préférait le plus souvent la fuite aux conflits, pas par lacheté, mais parce qu'elle n'y voyait pas l'intérêt. Toutefois, Sacha se proposait d'être son instructeur, et donc elle pourrait tenter de lui demander si oui ou non il avait la capacité de lire dans l'esprit des autres, voire même aussi d'y transplanter ses propres pensées...

C'est pourquoi lorsqu'il lui voulut connaître son avis, elle murmura, pas trop sure d'elle, l'émotion la dominant...

" - Mmh, ben... D'accord pour apprendre mais euh... Me battre ? "

Elle espéra alors que McDo retrouve la parole et puisse exprimer son mécontentement... ou mieux son approbation. Lucille resterait ainsi la pauvre petite innocente qui a du se défendre et non se battre face à la sauvage teigne bleue... Mais si Evy ne soufflait mot, qu'allait donc faire sa "camarade" des cours express de Sacha ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Orphens
Adulte
Terence Orphens

Nombre de messages : 536
Maison : Serdaigle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14697
Date d'inscription : 28/03/2006

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyLun 23 Avr 2007 - 15:25

Terence restait sceptique sur les méthodes de Sacha. Il aurait volontiers pratiqué un duel avec son alter ego mais pousser deux premières à se crêper le chignon de la même façon qu'on mettrait dans l'arène deux chiens de combat l'écoeurait.

Pour prévenir du danger moral encourut, il préféra proposer autre chose, une solution lui paraissant plus sage mais ne retirant pas à Lucille ce que Sacha pouvait lui enseigner:


Non, je ne marche pas, lâcha-t-il en posant sur le Serpentard un regard noir de reproche.

Il rendit la parole à Evangéline en appliquant sa baguette vers elle mais sans prononcer une parole, une fois encore. Puis, il la prit par la main, tel un grand frère mais en la serrant un peu plus fort pour qu'il ne lui passe pas par la tête d'ouvrir la bouche ou de pencher pour un comportement grotesque comme elle avait su si bien le faire jusqu'à présent.


Apprends donc ce que tu veux à Lucille mais toutes les deux ne sont pas des poupées que tu peux manipuler sans que je ferme les yeux. Je ne cautionne pas le duel.

Il fixa Sacha dans les yeux pour lui faire comprendre de venir lire en lui:

"Je ramène McDo dans le Grand Hall pour calmer la chipie; je reviens dans deux heures. Je te parie ce que tu veux qu'elle ne peut pas encaisser une leçon de toi et que tu n'auras pas la patience d'en venir à bout. Oui, je parie mais pas selon tes termes. Changeons-les: Si tu parviens à lui apprendre un sortilège qu'elle peut utiliser contre moi, j'accepterai ta requête concernant Elinor si tu ne dis rien à Draconia. Si tu n'y parviens pas, tu seras mon elfe de maison pour les deux semaines à venir. C'est donc contre moi que Lucille devra utiliser l'instruction prodiguée."

Terence détourna la tête vers Evangéline puis vers Lucille:

Lucille, de ton apprentissage dépendra la liberté de Sacha ou la mienne. Il t'expliquera.
A toute à l'heure, je reviens dans deux petites heures,
acheva-t-il en s'éloignant avec la première année qui baragouinait des paroles que Terence n'écoutait pas.


Les premières années [PV 1ères années] 80757279du2
:: Diplômé de Poudlard ::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
Lucille Orthosiphon

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13620
Date d'inscription : 22/03/2007

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyMer 25 Avr 2007 - 20:38

Doutant de l'issue du premier duel qu'elle allait devoir accomplir, sans trop qu'elle ne sache pourquoi, d'ailleurs, Lucille observait Evangeline qui tardait quelque peu à donner sa réponse. Terence, à qui on n'avait rien demandé, prit la parole à sa place, préférant, selon ses dires, ne pas cautionner un combat entre les deux premières années. Et avant même que Sacha ne puisse lui objecter quoi que ce soit, il traina McDo en dehors du parc. Restée seule avec le Serpentard, la petite blonde resta sceptique. Pourquoi son ainé avait voulu qu'elle reste avec ce jeune homme, pourquoi avait-il fuit avec Evy et non avec elle ? Enfin, il est vrai que Lucille avait accepté l'accord de Sacha, mais pour Terence... Avait-il peur de quelque chose ?

" - Euh, Sacha... On fait quoi maintenant ? C'est quoi que tu dois m'apprendre ? Ce que signifie arpète ? Et Terence, pourquoi il est parti ? En quoi je vais contribuer à votre salut ? J'ai fait quelque chose de mal et il faut que je paye ? C'est interdit de chercher des oiseaux, c'est pour ça que vous m'en voulez ? Il va revenir Terence ? Quand ? Il sera seul ? " questionna-t-elle le vil garçon, espérant noyer parmi le flot de ses interrogations celle qui lui tenait le plus à coeur... " Dis, tu lis dans mes pensées ? C'est bête mais j'ai eu comme, euh comment dire... un présentiment ... " puis, elle tourna la tête en direction des silhouettes lointaines de ses camarades de maison.

Silencieuse à présent, Lucille chercha dans ses souvenirs ce qui avait pu la perturber au moment où sa tête pointait vers le sol. Un détail l'avait frappé, quelque chose la dérangeait, mais... Mais, il n'y avait rien à faire, aucune idée ne venait germer en elle. Tant qu'à avoir l'air stupide aux yeux de Sacha, elle se risqua à lui demander...

" - On dit que parfois quand on a une impression, elle est souvent la bonne... Moi, j'ai l'impression qu'il s'est passé un truc pas normal tout à l'heure, quand tu m'as renversé... J'me trompe ? " elle avait de nouveau les yeux posés sur son interlocuteur.

Le moins que l'on puisse dire, était que Lucille avait retrouvé sa langue, si tant est qu'elle l'ai perdu à un moment quelconque. N'appréhendant pas le garçon face à elle comme elle le devrait, elle ignorait encore l'étendue de ses pouvoirs, la jeune fille le narguait presque. Elle avait déduit des paroles de Terence qu'ils avaient besoin d'elle, alors, il n'y avait pas de raison pour qu'elle n'en profita pas un peu...

*Et puis d'abord, pourquoi je coopèrerais ? J'ai rien à y gagner moi !* se disait-elle, tandis que sur un arbre voisin un oiseau jaune et bleu venait de se poser...

" - Eh, Sach` t'as vu ? Tu m'l'offres ?? " ria-t-elle en tendant l'index vers la cîme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 14187
Date d'inscription : 30/10/2006

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyJeu 26 Avr 2007 - 22:39

Petit Orphens deviendra grand. Avant de s'en aller, il remet en question les termes du pari et accapare jusqu'à mon esprit pour en changer les fondements. Somme toute, il accepte de me seconder en ce qui concerne Elinor à la condition que je parvienne à instruire Lucille d'un sortilège qui pourrait l'atteindre. Si la petite n'y parvenait pas, je passerais les deux semaines à venir... Même pas en rêve. Lucille, au milieu de ces débats d'influence, ne doit pas comprendre de quoi il s'agit mais je suis bien trop occupé à détester Terence pour l'écouter attentivement. Il ne me laisse pas de choix et s'en va en traînant McDowell. Bien. Voyons voir. Il ne me croit pas capable de savoir gérer cette Serdaigle?

Orthosiphon m'assaille de questions et cela entame ma patience. Ca commence plutôt mal. Est-ce que cela coûte beaucoup d'heures de colle de lui faire bouffer sa jupe pour qu'elle se taise? Ne tentons pas Vous-Savez-Qui et calmons-nous. Tandis que les deux silhouettes des Serdaigle s'éloignent, je me tourne finalement vers Lucille qui vient de m'appeler Sach' (mettre ça au clair d'ici la fin de l'apprentissage) et me demande de lui attraper un oiseau. Sourcil haussé, voix tendre et grave et sourire angélique:


Une question de plus et je te fais avaler tes Caduelis Caduelis.

Reculant de quelques pas afin de contempler l'ampleur de la tâche, je fixe le gnome et cherche dores et déjà si quelques points forts ne se dissimuleraient pas dans cette petite enveloppe chétive. Je roule des yeux pour moi-même en me grattant la tête: Il faudra beaucoup d'imagination pour trouver le moyen de surprendre Orphens, néanmoins l'idée jouissive de voir le maître des sortilèges allongé sous la semelle de Lucille fait son chemin et me motive.

"Quoi qu'il en soit, si elle se trouvait en difficulté, je tricherais" me promets-je décidé.

Une brise envole quelques mèches de mes cheveux et tasse le silence un peu plus. J'arrête de considérer la première année sinon il va finir par me prendre pour un autiste. Ses questions. Sa ribambelle de questions, peut-être m'y faut-il répondre pour la mettre en confiance et faire entrer dans sa citrouille l'enseignement que je m'apprête à lui dispenser. L'oiseau bleu et jaune. Dois-je vraiment lui attraper pour qu'elle se discipline et cesse de se comporter comme... comme... mince, comme une gamine de onze ans. Bouse. J'hésite encore à voir grand ou à voir rusé. Que peut-elle? Je dois la tester... si c'est pour pleurer dans cinq minutes et appeler sa maman, il me faudra trouver une autre solution pour venir à bout de Terence... du Polynectar, un sortilège de magie noire, n'importe quoi, sauf miser ma liberté sur une pleurnicheuse.


On fait quoi maintenant? Poursuis-je, on écoute 'Maître' Sacha, et non pas Sach' (ça c'est fait) et on arrête de brailler dans ses oreilles si on n'a pas envie de se voir transformée en éponge de mer. Terence ne veut pas cautionner un duel entre première année. Par conséquent, je dois t'apprendre un sortilège qui te permettra de le toucher, lui, au moins une fois. Tu deviens donc mon arpète, c'est-à-dire, mon apprentie.

Il est évident que je n'expliquerai pas à Lucille les termes obscurs de notre défi. Pour noyer le scroutt à pétard, je tends ma baguette bras parallèle au sol vers l'arbre chantant, sans même diriger mon regard dans ma ligne de mire. Je me déconcerte moi-même de céder à ce caprice. Un informulé plus tard, l'oiseau jaune et bleu vole à reculons vers nous en se débattant frénétiquement dans les airs. Je l'amène jusqu'à Lucille sans parler mais mon regard ne l'invite pas non plus à le faire. Lorsque l'oiseau semble calmé:


Demoiselle, tu ne crois pas qu'il serait plus heureux en liberté? Lui dis-je en cessant le sortilège.

Outragé mais fatigué, l'oiseau se réfugie dans les bras de Lucille et piaille sans fin. Il me démange de le faire taire.


Nous allons apprendre les sortilèges de désarmement... en informulé. Toutefois, si tu comptes te battre avec un oiseau dans les bras cela va être plus difficile. Laisse-le s'envoler, la liberté est notre seule richesse et elle déjà trop entamée par les règles naturelles.

Chaque branche des arbres qui nous entourent applaudit de leur froissement la jeune Lucille, faisant une ola déliée dessous une bourrasque plus élevée que les autres. Le vent se lève. Le soleil rit et je baisse ma baguette lentement vers l'une des poches de Lucille pour lui intimer du regard de sortir la sienne.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
Lucille Orthosiphon

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13620
Date d'inscription : 22/03/2007

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptySam 28 Avr 2007 - 2:42

Jetant en arrière ses longs cheveux blonds d'une oscillation de la tête, Lucille tourna son regard vers le jeune homme debout devant elle. Espérant que le garçon cède à ses caprices, la petite Serdaigle cherchait à prendre un air dégagé... Visage souriant, moue rieuse, elle lui avait demandé un oiseau dont elle ignorait le nom. Oubliés les carduelis carduelis - oiseaux rouge et or, comme les Gryffondor, et dont le chant est divin, dont l'apparition est presque miraculeuse - c'est avec celui-ci qu'elle espérait passer sa journée, pour lui raconter sa vie... ; bref c'est ce petit être à plume qu'elle voulait. Il était si beau, si bleu, un peu comme elle-même...

Sacha ne devait pas s'y connaître en oiseau en effet ; sa jeune camarade le soupçonna de confondre les perruches et les chardonnerets. Peut-être que les animaux n'étaient pas le fort de ce Serpentard, mais après tout, là n'était pas l'objet de leur conversation... Austère comme pouvait l'être les descendants de Salazar, monsieur de Lansley commença les ostilités par des menaces ; car malgré la douceur du ton, les mots étaient cruels - pour une végétarienne s'entend.

*Si je peux même plus parler, où va-t-on ?* avait pensé la demoiselle, baissant les yeux comme une enfant pris en faute.

Puis le vil être observa la douce aiglonne, comme il aurait pu regarder un jouet moldu avant de l'acheter. Obsène comme il pouvait l'être - c'est du moins la réputation qu'on lui prêtait - Lucille commença à paniquer. Un air dubitatif, interrogatif vint remplacer le sourire de son joli minois.


*Reste loin de moi s'il te plait, et arrête de me regarder comme ça, je suis pas un bonbon !* se disait-elle pendant l'examen du septième année.

Quelle idée saugrenue avait pu passer dans l'esprit de l'enfant... ; ce n'est pas pour la manger qu'il la scrutait, mais pour un pari qu'il avait fait avec Terence ! Un serpent face à un aigle, dans la nature le rapace a plus de chance de l'emporter sur l'invertébré, mais à Poudlard... Oui, à Poudlard tout était possible, surtout que la maison verte était réputée sournoise. Il fallut à la petite fille quelques instants pour retrouver son humeur joyeuse, celle qui l'avait toujours caractérisée.

*Je ne devrais pas montrer un quelconque sentiment de faiblesse face à un Serpentard, que je ne connais pas de surcroit ! Enfin, c'est ce que m'a dit je sais plus qui dans la salle commune...*

Restant songeuse plusieurs secondes, Lucille n'écoutait que d'une oreille le captivant discours du viril Sacha. Et d'ailleurs, il ne parlait plus, lui non plus ne savait plus quoi dire ; curieux qu'un si grand garçon puisse se trouver désarçonné par une si frêle fillette. Pourtant, si on y réfléchit un peu, c'est un comportement normal, les hommes ne savent pas quoi faire d'un oisillon... Oisillon, le mot est ironique quand il désigne une Serdaigle amoureuse des volatiles ! Néanmoins, il désigne assez bien l'impression que peut avoir un grand Sacha face à une petite Lucille, qui piaille et piaille sans cesse. De plus, elle aime danser, sans musique et sans raison, alors comme réagirait sieur de Lansley si la mini Orthosiphon en arrivait à tournoyenr autour de lui ?


*Rah... je devrais tenter plus tard, juste pour voir, en lui prenant la main* se disait-elle tandis qu'un sourire enchanteur confirmait le coté grotesque de ses illusions.

A-t-on déjà vu un Serpentard, ce Serpentard, danser la gigue avec une enfant de onze ans, dans le parc, au vu et au su de tout le monde ? Il faudrait vraiment qu'il soit fou, ou désespéré... Sacha ne laissa pas à Lucille le temps d'élaborer son fantasme que déjà il l'interpelait.

Toute penaude, elle écouta les remontrances de
Maître Sacha, il voulait le silence, encore, il allait lui apprendre à toucher Terence. Un quart de demi seconde, la blonde fillette cru qu'elle avait rêvé...

*Terence ? Et mais ça va pas ? Non mais sérieux, tu veux que moi je me batte contre lui ?!??? Faut pas rêver, c'est sans moi Sach` !!* n'osa-t-elle pas lui répondre, se demandant si elle devait être en colère ou juste indignée...

Or le rusé vert ne laissa pas Lucille protester, ni même faire quoi que ce soit. Un coup de baguette plus tard et voilà que la petite bleue se retrouva avec une boule de plumes dans les bras.

*Sacha, oh merci !! C'est vraiment trop gentil de ta part d'avoir fait ça, t'es un amour...* continua-t-elle de ne rien dire, l'émotion ayant remplacé sa rancoeur.

On aurait pu croire qu'elle allait lui sauter au cou pour l'embrasser, mais bon, il vallait mieux ne pas s'y risquer, car à peine son cadeau fait que
Maître Sacha le reprochait déjà à l'aiglonne.

" -
Mais euh, je voulais pas le manger, ni même le garder, c'était juste pour le caresser un peu, il est si beau... " s'excusa-t-elle en le relachant.

Mécontente, elle n'en écouta pas moins l'explication de son mentor. En l'espace d'un instant, il lui avait expliqué ce qu'était une arpète, ce qu'il attendait d'elle, lui avait attrapé un oiseau et l'avait contrainte à l'abandonner. De Lansley continua à la regarder, enfin pas de la tête aux pieds, non juste le côté gauche (car Lucille est gauchère) de son habit. Espérait-il y trouver des bonbons ? Tout enfant de onze ans a dans ses poches quelques douceurs sucrées à dévorer dans la journée..

" -
Attends Sach` tu regardes quoi là ? Parce que dans ma poche je n'ai qu'un bout d'bois... " lui dit-elle sortant sa baguette pour la lui montrer.

Réalisant soudain que c'était ce qu'il voulait, elle eut un sourire gêné, et la brandit en direction du Serpentard.

" -
Et hop t'as tout oublié !! " se joua-t-elle de lui, car son innocence lui laissait croire que la magie n'était qu'un amusement, et surtout elle avait du mal à rester sérieuse quand elle se sentait embarassée.

*Maintenant, on fait quoi ?* se demanda-t-elle, en regardant le serpent qui devait désespérer de pouvoir lui enseigner quoi que ce soit...

" -
Informulé, c'est quoi au juste ? Et euh, je risque rien contre Terence hein ? Rien que de me dire qu'il a six ans de plus que moi j'ai peur alors... Et en plus moi des sorts j'en connais pas, t'as mal choisi Sach`... " questionna-t-elle, une fois sa langue déliée.

Bien qu'il l'impressionnait grandement, Lucille aimait à braver le jeune Serpentard, en l'appelant d'une façon qui ne lui plaisait guère. Aurait-elle un coté si naïf en elle qu'elle ne comprenait pas ou plus le mal qu'il pouvait lui faire ou bien était-elle maso ou pire suicidaire ?

*Graaaa j'ai pas encore tenté ma danse... Une fois qu'il m'aura expliqué ce qu'est un informulé je me jete à l'eau... Enfin sur lui* intériorisa-t-elle ses idées.

Tenant toujours sa baguette dans la main gauche, elle tapotait avec sa main droite. Terence et Sacha pouvaient bien attendre ce qu'ils voulaient d'elle, elle avait décidé de s'amuser avec des oiseaux, elle le ferait. Et si de Lansley voulait la retenir jusqu'à ce qu'elle sach` sa leçon, eh bien elle apprendrait au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 14187
Date d'inscription : 30/10/2006

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyVen 11 Mai 2007 - 17:53

Merci Merlin, Lucille comprend que je n'attends qu'une chose. Alors elle sort sa baguette de sa poche pour que nous commencions. Il lui a fallu relâcher l'oisillon pour se retrouver libre de ses mouvements et le premier qu'elle fait failli à me faire tomber à la renverse. Subtilement déconcerté.

"J'ai bien entendu... 'Et hop t'as tout oublié?'
Mais qu'est-ce que c'est que cette magie? Enfant, tu me désespères..."


Faisant preuve d'un certain sang froid, je me contente de fermer les yeux deux secondes et refoule une réplique cinglante en inspirant doucement. Où est donc passé le sérieux de Serdaigle? Une autre légende, sans doute. Sagesse ou sérieux sont peut-être des traits de caractère qui arrivent avec un âge qui n'est pas encore le sien...

Distrait par ce geste désinvolte, j'en oublie donc de railler.
Elle s'inquiète ensuite de Terence mais sur ce point-là je peux la rassurer en quelques mots:



Terence est une petite frappe. Oublie-le pour l'instant. Un Serdaigle sans une once de méchanceté qui ne te fera rien et qui se contentera de se défendre de tes sortilèges. Tu n'as qu'une chose à faire: le toucher au moins une fois, dis-je froidement.

Avouons que j'aimerais avoir ce ton chaleureux et fraternel censé souligner l'assurance qu'il ne lui arrivera rien mais ceci n'est pas dans mes cordes. Lamentable benêt de 17 ans incapable de compassion. Outre cela, je crois qu'elle a plus à craindre de son apprentissage avec moi que du duel avec Terence. Risque qu'elle a accepté de prendre... peut-être sans vraiment s'interroger sur ce qui l'attendait. Sans ciller, je lui passe donc le "Sach'", prévoyant la suite des événements et la plus ou moins douleureuse désillusion qu'elle devra affronter quand elle comprendra que je ne lui cèderai plus rien.

Que croit-elle? Une subite envie d'avoir une petite soeur m'aurait traversée? Elle croit que je serai sans pitié? L'instruction la dégoûtera certainement de tout surnom amical. La pauvre... je ne suis pas Terence et moi je veux gagner. Etre le larbin de quelqu'un ne fait pas partie de mes projets d'avenir.

Elle tient sa baguette avec insouciance. Silencieusement, j'en profite puisqu'elle veut savoir ce qu'est un informulé. Toute instruction commence par un exemple:


"La Serdaigle tient sa baguette comme un hochet... 'Accio baguette'!" prononce-je dans ma tête la baguette pointée vers la sienne.

Dans la seconde qui suit, son arme vient se loger dans la paume de ma main. Il me faut un autre sortilège sous forme d'informulé pour la faire léviter quelques dizaine de centimètres au-dessus de ma tête, puis l'envoyer trois mètres plus loin, près du banc:


Facile, dis-je.
Faisons efficace et vas chercher ta baguette, lui dis-je en commençant à expliquer, un informulé c'est ça. En ne prononçant pas vocalement le sortilège, tu l'appliques par la pensée à ton adversaire. Relégué à la devinette, il ne peut pas se douter de ton attaque.... sauf s'il est légilimens.

En attendant qu'elle revienne vers moi, toujours droit comme un i, j'abaisse ma baguette:

N'allons pas trop vite, tu testeras les informulés plus tard, pour l'instant à ton tour: désarme-moi. Commence avec la formule 'expelliarmus', fais-je sans évaluer ses connaissances ou ses lacunes pour ces sortes de sortilèges.

Et cela parce que je n'admettrai aucun état d'âme au sujet de la petite Serdaigle.

Disons que soit elle tient, soit elle s'en va. Il me sera aisé de faire son affaire à Orphens, quelle que soit l'issue du duel ou de l'éducation improvisée de Lucille. Si je veux ôter de ce visage cette candeur agaçante qui n'épaulera jamais ses attaques futures, je dois être intransigeant.

Minutieusement, délicatement, abusément, la pousser à bout comme je le fus la première fois que je vainquis Benjamin. Ô petite Lucille, l'innocence ne sert à rien d'autre qu'attendrir les faibles des autres maisons ou les jeunes garçons de ton âge. Il faut combattre avec ses tripes; les sourires sont les miroirs d'autres combats... ceux qui sont hors de ta portée à l'âge que tu as.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
Lucille Orthosiphon

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13620
Date d'inscription : 22/03/2007

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptySam 12 Mai 2007 - 1:11

Il fallut à Lucille quelques instants pour encaisser ce qui venait de se passer. Maintenant qu'elle était seule avec Sacha, les pieds sur terre, et qu'elle avait retrouvé ses esprits, elle était prête à comprendre, à tout comprendre. Justement, de Lansley était sur le point de lui raconter, de lui révéler ce qu'il lui avait fait, enfin pas exactement mais c'est la conclusion qu'elle tira de la phrase, des actions du Serpentard. Un informulé... c'est avec un informulé qu'il l'avait retourné, qu'il lui avait, à peine deux minutes plus tôt, dérobé sa baguette et fait voltiger plusieurs mètres plus loin...

" -
Sacha, pourquoi t'as fait ça... T'étais pas obligé de l'envoyer au loin, en plus tu l'as peut-être cassée, c'est ma maman qui me l'a acheté alors... Faut pas croire que parce que t'es grand elle te dira rien si tu l'as cassée... Elle sera furieuse, et en colère et elle criera ! " commençait à râler la Serdaigle tandis que le jeune homme lui suggéra d'aller récuperer l'objet en question.

D'ailleurs, s'il est si bon en formules et informules, il aurait pu la rendre à Lucille de la même façon qu'il la lui avait dérobé... Une fois de retour, elle questionna à nouveau le vil garçon.


" - Peux-tu, ô grand maître, me dire ce qu'est un légitimens ? Wué parce que, tu dis que les informulés peuvent être contré par les légitimens alors si je ne sais pas ce que c'est... Il l'est légitimens, Terence ? "

Tandis qu'elle l'interrogeait, hésitant entre le sérieux et l'humour, elle inspectait chaque milimètre de sa baguette, pour s'assurer que rien n'était abîmé, et ceci dans une position des plus décontractées, certainement pas celle d'une demoiselle sur le point d'attaquer. Hôchant la tête pour signifier que rien n'était cassé, elle continua d'écouter les paroles de son professeur improvisé, qui n'attendait qu'une chose, qu'elle le désarme. Tout en gardant sa naïveté, sa candeur, son insouscience, elle offrit à Sacha son plus beau sourire, puis s'avançant vers lui, elle murmura...


" -
Hum, euh Sacha... Aujourd'hui, je voulais jouer avec des oiseaux, et euh... Tu sais j'connais mal la magie, alors bon... "

N'oubliant pas, non plus, son désir de danser, elle s'approcha encore un peu, et levant la tête vers lui se mordit la lèvre. Oui, une fois à proximité, sur le point de le toucher, elle n'osait plus. Comment aurait-elle pu attraper la main de Sacha et le faire tourner, alors que lui n'avait pour seule attente que celle d'être désarmé. Ou bien, elle pourrait omettre le sortilège proposé, et arracher la baguette du vert à la moldue, c'est-à-dire en tirant dessus. Mais bon, à part l'énerver, ça ne servirait à rien, donc il fallait faire autre chose. Mais quoi ?


" -
Expelliarmus, c'est ça ? " demanda-t-elle.

Ne sachant pas comment s'y prendre, elle préféra obéir, lui enlever sa baguette, la ramasser et l'entrainer dans sa danse au moment où il la récupèrerait. Toutefois, s'il la rattrapait au vol, ou s'il utilisait un informulé, au lieu de se mouvoir comme n'importe quel être non flemmard, elle aviserait. Ainsi, elle se recula un peu, mais pas trop, et tendant vers Sacha son bras gauche, elle le reposa. Non, pas comme ça, c'est pas si simple, il faut déjà se concentrer, ne plus penser à sa danse, aux hiboux, à son envie de jouer...

" -
Yalla, expelliarmus... " prononça-t-elle subitement, sans effet.

" -
Mais euh, pourquoi ça marche pas ? Oh Sach` t'as pas collé ta main à ta baguette ? " l'acusa-t-elle, niant l'évidence, à savoir elle s'y était mal prise.

Recommençant la manoeuvre, elle ferma les yeux, tendit le bras vers le serpent, et resta silencieuse, et immobile. Elle ne savait plus, hésitait, avait peur, son bras tremblait, montrant ses doutes...

" -
Terence, il fera rien, t'es sur ? " demanda-t-elle, en r'ouvrant les yeux et rengainant.

Histoire de masquer ses angoisses - non pas de les cacher à Sacha mais à elle-même -,elle improvisa une danse de la tête battant le rythme avec son pied. Et, retrouvant son courage, enfin un semblant de..., elle prononça subitement, sans hésitation ni trémolo...


" - Expelliarmus ! "

Ne regardant pas si sa formule avait porté ses fruits, elle couru sur Sacha et avant même qu'il ne fasse le moindre geste elle chercha la main du jeune homme. Drôle d'idée qui venait de la parcourir, elle qui quelques secondes plus tôt était sur le point de craquer car elle ne réussisait pas un simple sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 14187
Date d'inscription : 30/10/2006

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyLun 14 Mai 2007 - 20:11

Premiers essais
N'importe quoi...


Leg: //Légilimens est un pouvoir qui se travaille et qui consiste en partie à s'introduire dans l'esprit d'un autre... tu vois?//

Je lui expliquerai le reste quand elle sera plus calme. Pour l'instant, je trouve qu'elle se disperse et il faut se rassembler un peu. Elle m'apprend qu'elle s'y connait mal en magie et préfère aller jouer avec les oiseaux. Oui. Elle n'a pas tord, c'est bien plus agréable. Pourtant, je ne dois pas l'encourager dans ces volontés car pour l'heure, il s'agit d'apprendre un sortilège. Je refoule un sourire amusé et je remercie mon conscient de ne pas partir sur l'analyse de mon subconscient afin de tenter d'expliquer cette réaction. Sourire. Pourquoi j'ai envie de sourire? Je ne sais pas très bien mais cela ne dure pas...

Yalla Expelliarmus? Coller ma baguette à ma main? Oh, là. Je suis dans la bouse. Dans quoi suis-je entré, Merlin! Pour ne pas montrer de signe d'exaspération trop explicite, j'évite de croiser les bras pour lui signifier que j'attends.

Pour l'instant, je peux encore gérer. Je me doute qu'elle ne réussira pas du premier coup et pour cela, j'observe simplement ses mouvements pour la conseiller par la suite et je n'ai pas pris la peine de lever ma baguette. J'aurais peut-être dû...

Il se passe là quelque chose de très surprenant.
Je n'ai pas d'autre mot.
Grand moment de solitude.
Le parc est désert. Mon esprit aussi.

Lucille essayait une nouvelle fois la formule puis elle... un... truc.

Je reste stone.

C'est quoi, ça? Qu'est-ce qu'il lui prend?

Elle a parcouru la distance qui nous séparait pour me saisir la main.

Ses petites menottes m'enserrent et m'agrippent comme une bouée de sauvetage. De quoi croit-elle avoir besoin d'être sauvée? Je lui fais peur ou c'est une prise de judo que je ne connais pas? Parti mon entendement. Je ne comprends rien à cette petite.

Il se passe peut-être dix ou vingt bonnes secondes sans qu'elle ou moi ne bougions. D'abord, il me faut assimiler la nullité de mon élève. Pourtant, je pensais qu'elle allait y parvenir. Elle s'était reprise et avait momentanément effacé de son visage les traits enfantins, sa voix était placée et son regard plus brut. Elle y était presque. Elle m'a même semblé plus âgée l'espace d'un instant.


"De toute évidence, si elle reste pendue à ma main, ça ne va pas être plus aisé que lorsqu'elle tenait l'oiseau..." me dis-je.

Pris au dépourvu, je ne sais pas quoi faire. C'est assez déstabilisant. Lucille ne peut pas subir le même entraînement que celui que j'ai vécu. Je le comprends maintenant. D'abord, je la trouve assez minuscule. Je me demande si c'est normal bien qu'il m'a semblé que Collins était plus petit qu'elle. Quelle est cette génération de sorciers qui n'a jamais tenté la magie avant d'entrer à Poudlard? Aller Sacha. La patience, ça se trouve, c'est une très belle aventure.

Je me baisse lentement en m'écartant d'elle et pose un genou à terre. Je lève la tête vers son visage. Maintenant que je suis plus petit qu'elle, peut-être qu'on va pouvoir parler d'égal à égal. Je retire ma main de la sienne sans rien dire et rabat celle qui porte ma baguette vers sa main gauche pour la forcer à serrer son bout de bois avec plus de conviction et en replaçant son bras dans une direction plus offensive et plus haute:



Si tu veux que ça marche, il ne faut pas hésiter. Il faut rester concentrée jusqu'à la fin. Déterminée. C'est pas "vulgaire" d'utiliser sa baguette, alors tu peux y aller franchement...

Un temps et je pense que le ton de ma voix n'a jamais été aussi doux depuis le début de la journée:

Après on ira chercher des oiseaux...

Je me relève doucement et lève ma baguette vers elle:

Vas-y, encore.

Leg: //Tu peux le faire... Tu dois le faire...//


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Lucille Orthosiphon
Personnage Inactif
Lucille Orthosiphon

Nombre de messages : 170
Maison : Serdaigle
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13620
Date d'inscription : 22/03/2007

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyDim 27 Mai 2007 - 19:20

*Légili, légiti c'est pareil... C'est donc ça un légilimens, à moins que je n'ai imaginé une réponse... J'suis peut-être folle... * s'était dit Lucille lorsque la voix de Sacha pénêtra son esprit pour lui expliquer des choses qu'elle aurait du savoir.

Après ses tentatives manquées, elle chercha la main du jeune homme... Et elle la trouva mais ne fit rien de plus... Plus un geste, plus un bruit, plus un mot ne venant les déranger, le parc était désert, les oiseaux s'étaient tu ; l'espace d'un instant, un très court instant, elle gouta à la plénitude éternelle. Debout si proche de lui, aggrippant sa main comme pour ne pas sombrer, elle en oublia l'espace et le temps, elle était lui, à lui... Mais hélas, un être fini ne peut rester infini plus de quelques secondes, et déjà le divin Sacha commence à se mouvoir.

Sans défaire cette étreinte, si petite soit-elle, le grand Serpentard pose un genou à terre, afin que les yeux de la minuscule Serdaigle puissent contempler les siens. Sa douce main rejette l'emprise de la jeune fille, et se déroba à elle. Et subitement, en le regardant, à genoux, presque vulnérable, dépité devant tant de naiveté, si inspiré par ses leçons..., Lucille sentit naître en elle des émotions nouvelles... Une sensation bizarre mêlant joie et douleur venait de compresser son coeur.

*Qu'est-ce qui m'arrive ? Tu m'as fait quoi, Sacha ? Arrête s'il te plait, ça fait mal... Ou bien non, n'arrête pas, mais...*

Elle ne cessait de le fixer, muette, immobile, seul le mouvement ses sourcils pouvait trahir de sa réflexion intérieure, de sa stupéfaction, de ses inquiétudes.

Un soupir un peu bruyant, qu'elle lâcha presque malgré elle, lui fit regagner ses esprits. Au même moment, Sacha lui caressa la main gauche, enfin la força à mieux tenir sa baguette, et de sa voix mélodieuse lui expliqua qu'il fallait être plus convaincu dans ses actes.

*J'espère qu'il ne va pas le prendre mal... Oh et pis après tout qu'est-ce que ça peut faire si il le prend mal ?*

Puis, il parla à son tour d'oiseaux... Aller en chercher, avec lui... Elle lui aurait volontier sauter au cou, l'aurait même embrassé, mais rien ne motivait un tel débordement. Quoi que... Oui, mais là c'était trop tard, pas assez spontanée, incompréhensible. Bref, il fallait qu'elle le désarme, sans hésiter, sans trembler, en oubliant cet étau qui enserrait son coeur.

Sacha se relèva, lui demandant de recommencer. Elle s'exécuta... Sure d'elle, il fallait qu'elle soit sure de ce qu'elle faisait. Tenant sa baguette comme il le lui avait montré, retenant sa respiration comme si elle allait sauter dans le vide, regardant la main plutôt que les yeux du si charmant vil être face à elle, elle recommença, une nouvelle fois à Expelliarmuser. Succès, pas succès, cris de joie ou larmes de tristesse, de désespoir ?

" -
Yallllllaaaaaaaa !! " prononça-t-elle souriante, en se précipitant sur Sacha.

Cette fois elle avait une raison, et ne s'était pas laissé déstabilisée par la réflexion...

" -
On va chercher des oiseaux maintenant ? " demanda-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 14187
Date d'inscription : 30/10/2006

Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] EmptyLun 28 Mai 2007 - 15:25

Etonnante.

Ma baguette gît à trois pas de moi. Je tends la main portant la chevalière vers elle et celle-ci revient aussitôt entre mes doigts. Je la pointe immédiatement sur Lucille. Entre les deux yeux. Au cas où il lui reprendrait l'idée de m'attraper la main.



Wow, wow, wow. Freeze, lui fais-je. Les oiseaux, c'est promis, une fois que tu auras battu Orphens.
Recommence pour voir si tu en es capable.


Je ne sais pas pourquoi mais j'ai la sensation que ce programme n'enchantera pas ma jeune amie. Pourtant il le faudra bien. Je ne compte pas perdre et Terence ne s'attendra pas à ce qu'une première année parvienne à utiliser un sortilège informulé. Encore faut-il qu'elle démontre d'une maîtrise impeccable. Ce guignol serait capable de la déstabiliser juste en ouvrant la bouche et en lui parlant couture. Cette école ne tourne pas rond.

Je recule de quelques pas en la dévisageant avec suspicion.
Travaillons le mental.
De quoi peut bien rêver une première année?



Je compte jusqu'à cinq. A cinq quoiqu'il se passe, tu recommences la même chose.
En garde.


"Bouse, il faudra que je lui apprenne le salue."

1...
2...
3...
4...

Prête?

5-Lucille, as-tu déjà embrassé un garçon? Tu veux que je t'apprennes ça aussi?


star


Et ainsi, durant la kyrielle d'essais suivants, chaque fois que j'arrive à cinq, j'opte pour une question ou une attitude différente.

Parfois, je parle d'oiseaux, lui faisant croire qu'on y va, que le cours est terminé. Dès qu'elle tourne la tête, je lui assène un impedimenta.
Parfois, je cris "Attends!!!", comme pour tout arrêter, si elle se fait avoir, je lui envoie un expelliarmus et la laisse aller récupérer sa baguette dans les buissons.
Parfois, je transplane derrière elle et d'un "bouh" la fait se retourner en sursautant.
Parfois, enfin, je lui parle de Musset, lui donne des citations à me ressortir au soupir près, tout en lançant le sortilège. Si elle rate, c'est un lashlabask sans hésitation.

Une heure plus tard, Lucille est dégoûtante, pleine de terre, quelques feuilles et brindilles dans les cheveux, les genoux écorchés, la respiration haletante. Mais au moins, deux choses sont certaines: elle sait parfaitement lancer un sortilège de désarmement en informulé et elle connaît huit vers de Musset.


    Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
    Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
    Que les noirs séraphins t'ont faite au fond du coeur;
    Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
    Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
    Que ta voix ici-bas doive rester muette.
    Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
    Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots.



La voyant épuisée, je m'approche d'elle. Elle doit me mépriser. Tant mieux, l'énervement renforce souvent la puissance des sortilèges. Orphens doit revenir d'ici vingt minutes... Repos.

Sans rien dire, je la prends dans mes bras des fois qu'elle ait la splendide idée de s'écraser au sol. Je me dirige vers le banc où j'étais précédemment assis avec le Serdaigle. Je l'y dépose et m'assoies silencieusement à côté d'elle.



Tu as soif?


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Contenu sponsorisé




Les premières années [PV 1ères années] Empty
MessageSujet: Re: Les premières années [PV 1ères années]   Les premières années [PV 1ères années] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les premières années [PV 1ères années]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 -
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Autour du château :: Parc du Château et cour de récréation-
Sauter vers: