Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Détente [PV Mark Resnald]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keith Dewey
Personnage Inactif
Keith Dewey

Nombre de messages : 17
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13374
Date d'inscription : 12/03/2007

Détente [PV Mark Resnald] Empty
MessageSujet: Détente [PV Mark Resnald]   Détente [PV Mark Resnald] EmptyDim 8 Avr 2007 - 20:30

Keith remit d'un geste souple et élégant son sac en bandoulière sur son épaule. Aujourd'hui, on était samedi et le soleil était éclatant, la température était incroyablement élevée par rapport au début de saison. Keith avait donc décidé d'en profiter au maximum. Habillée d'un simple jeans, de baskets, d'un chemisier blanc à manches courtes avec sa cravate de Serpentard légèrement dénouée, La jeune femme posa son pied sur le sol du Grand Hall.

Il était deux heures de l'après midi, et elle en avait marre de rester enfermée dans la Salle Commune. Non, aujourd'hui, elle allait travailler dehors ! Elle traversa le hall, passa devant les sabliers des points des diverses maisons et s’arrêta devant les portes de la Grande Salle. Les bruits des conversations se faisaient encore entendre dans celle-ci. Hésitante, elle y rentra pour en ressortir cinq minutes plus tard avec un sandwiche. Keith avait passé l’heure du midi dans la Salle Commune à lire un bouquin de psychologie intéressant et très long. Ce qui fait que la jeune fille n’avait pas vu le temps passé et n’avait donc pas manger.

A la main, deux tranches de pain réunies, avec des crudités à l’intérieur, Keith se sentait parfaitement ridicule. Elle décida donc de sortir au plus vite dans le parc où elle alla s’asseoir sous un être magnifique, légèrement en hauteur, surplombant ainsi une bonne partie du parc. La vue était superbe mais la jeune fille ne s’attarda pas à contempler le paysage, elle le connaissait par cœur. C’était sure qu’après six ans d’habitation, tout le parc, elle le connaissait par cœur. Le château, cependant, non ! Il lui arrivait de temps à autres de se perdre, de trouver des salles pour ne plus jamais les retrouver. Tout cela rajoutait un peu de piment à sa vie monotone d’élève de Poudlard.

A l’écoute de son ventre qui criait famine depuis un bon moment désormais, Keith porta le sandwiche à ses lèvres, humant la délicieuse odeur de fraicheur qui se dégageait de la salade de verte et des tomates, sans parler des œufs durs et de la sauce vinaigrette. Elle croqua à pleine dents, dans le pain, ayant une faim de loup. La jeune fille regarda les personnes avec attention qui se trouvaient dans le parc. Parfois c’était plus agréable de regarder et d’écouter. La parole n’était pas indispensable. On lui avait toujours dit de valoriser l’écoute à la parole pour mieux connaître son entourage et Keith avait toujours mis en avant cette phrase de son éducation.

Un groupe de filles de Poufsouffle, Gryffondor et Serdaigle discutaient joyeusement près du lac, avec innocence et frivolité sans doute, puisqu’on les entendait piailler d’amusement à cinq cent mètres. Leur visage joyeux reflétait la bonne humeur et l’entente qui régnait entre elles. Quelqu’un s’entrainait sur le terrain de Quidditch. Du point d’observation de Keith on ne voyait pas grand-chose, juste des silhouettes évoluant sur leur balai. Un groupe de Serdaigle révisait légèrement en contrebas. Plus loin, on voyait un groupe de garçons.

Keith termina rageusement son sandwiche. Elle, elle avait passé la majorité de sa scolarité seule. Bien sur, elle connaissait pas mal de monde mais de là à leur parler toute la journée, il ne fallait pas rêver. Elle n’en était pas capable. Sans parler de certaines divergences d’opinions au sein des Serpentard. Enfin bref, on ne pouvait pas dire que pour elle, l’adolescence avait été très enrichissante niveau relationnel mais la Serpentard s’en fichait même si parfois, dans son esprit, elle regrettait de ne pas avoir quelqu’un pour se confier.

Peut-être était-ce du à son problème de vol. Plongeant la main dans sa poche, elle ressortir un couteau suisse élégant qu’elle avait dérobé sur la table des Serpentard un peu plus tôt. Elle avait profité d’un moment d’inattention de la part d’elle ne savait pas qui pour le prendre et le glisser dans sa poche. Seul problème, c’est que ce genre de choses lui arrivait souvent. Bien sur, elle arrivait à prendre un peu sur soi et reposait les objets pour faire ne sorte que son propriétaire les récupère. Elle conservait cependant certaines choses utiles comme ce couteau.

Elle le remit dans sa poche et tira dans son sac un exemplaire du nouveau Sorcière Hebdo, celui de ce mois-ci. Keith l’ouvrit et tomba sur la photo animée d’un couple qui s’embrassait… à pleine bouche. Grimaçant de dégout, elle feuilleta le magazine pour tomber sur le test du mois :
« Quel est votre style vestimentaire ? »

« Bon, on arrête, ce numéro est pire que d’habitude. »

Elle le rangea dans son sac et préféra un bon livre de Psychologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 33
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13425
Date d'inscription : 01/03/2007

Détente [PV Mark Resnald] Empty
MessageSujet: Re: Détente [PV Mark Resnald]   Détente [PV Mark Resnald] EmptyLun 9 Avr 2007 - 11:00

Un jeune homme à la grandeur trop prononcée pour son âge était d'humeur frivole et ne pouvait s'empêcher de sourire et de saluer même des personnes qu'il ne connaissait pas... A croire que le fait d'avoir fait tomber sa robe de Sorcier austère, pour un pantalon noir légèrement ample ainsi qu'une chemise blanche dont les manches furent retroussées afin de laisser entrevoir la peau dorée. La cravate rayée du vert de serpent et de l'attribut argenté, n'était pas à la bonne place. En effet, elle était nouée en guise de ceinture pour son pantalon noir.
C'était un Samedi assez chaud cependant, et la température serait assurée de laisser Mark sur le carreau. Mais ce dernier avait gardé ses gants. Quel contraste éclatant face à la chaleur étouffante à laquelle il faisait face. Avec des allures de preux Chevalier, il tentait de ne pas succomber sous cette canicule qui, il l'espérait ne durerait pas longtemps au sein de Poudlard. Heureusement que dans son trop-plein d'enthousiasme mensuel, il avait apporté dans son sac en bandoulière, sa bouteille d'eau et quelques mets susceptible d'être dévorés ou encore ingurgités quand il arrivera, là où ses grandes jambes le mènerait.
Il avait décidé que c'était le Hasard aujourd'hui qui mènerait sa personne. Alors soit, il verra bien. Mais son intuition lui faisait subtilement signe qu'il allait faire une rencontre qui malgré tout ne le laisserait pas indifférent. Souriant à sa propre bêtise, il descendit les escaliers en sifflotant gaiement. Mais ce qu'il savait, c'était que sa subite "bonne humeur" allait retomber immanquablement en flèche. Pourquoi ? C'était tout simplement comme cela.... Le voilà qui se renfrognait quand il atteignit le Grand Hall.. Ses chaussures glissaient admirablement sur le carrelage, il avait opté pour des baskets, mais pas de n'importe quelle couleur ! Ce qui l'étonna impunément d'ailleurs... Elles étaient blanches, comme sa chemise...
D'après ce qu'il savait, les couleurs étaient un code admirable pour savoir, où on s'en trouvait dans ses propres Sentiments... Préfèrant ne pas se poser de questions, il se remit à avancer.

L'heure qu'il était ?! Il devait bien être 14 heures. Et la journée ne faisait que commencer. Comparé à la salle bien trop grisonnante de la Salle Commune de sa petite peuplade, il préfèrait faire en sorte de s'aérer l'Esprit. Avant de partr se coucher la veille, il avait fait ses provisions dans la Grande Salle. Donc, ce n'était pas la peine de passer par ici. Quelque chose frôla ses jambes. Il venait de comprendre, il n'était pas seul dans son excursion. Son démon de félidé, avait décidé de l'accompagner. Mark haussa les épaules, tout en plantant son regard doré, dans le même que son chat. Chat qui lui répondit en miaulant farouchement...
Il avait compris, il n'arriverait pas à s'en dépêtrer. Ce n'était peut-être pas plus mal, tout compte fait... Cela lui ferait une compagnien certes potentiellement folle, mais cela restait une compagnie quand même...Mark se mit à marcher à reculons, tout en chantonnant quelques bribes de musique qu'il avait entendu plus tôt dans sa journée ensoleillée. Et à faire quelques pas devant des premières années, certes, mais quelques gens qui le prenaient pour un original. Hormis, tout ceci Mark était mort de rire, un rire qui parvenait à glacer le sang de ceux qui par malheur oseraient l'entendre... Mais là.... Il ne se reconnaissait plus. Franchement, bah pour une fois, la sensation de Liesse se lisait sur son visage fin d'adolescent de 5ème année de Serpentard.
Bonne humeur qui ne collait assurément pas, avec l'état d'Esprit de sa maison. Bah cela changera vite ! Et ses grandes jambes le traînèrent dehors, dans le Parc du Château... Immense Parc qu'il se plaisait toujours à redécouvrir avec un regard nouveau. Tout comme les différentes salles de Poudlard. Un jour, il se perdrait ! Ce qui le fit rire aux éclats, quand il posa le pied dans l'herbe fraîche.
Son chat, fidèle malgré tout, le suivait de près, tout en s'imprégnant de toutes les odeurs. Tout comme l'Héritier Resnald, emplissant ses poumons d'air recrée pour son bien-être de jeune Sorcier.

Il avait prit quelques ouvrages afin de réviser si besoin est. Mais ce beau temps appelait à une sieste qu'il aura tôt fait d'assouvir. Il put entrevoir des groupes d'élèves, des filles, des garçons...bref tout ce melting-pot que pouvait contenir Poudlard dans son enceinte... En 5 années que Mark foulait les salles de classes, les couloirs et même l'herbe de ce Parc, personne ne lui avait jamais adressé la parole. En même temps, c'était le but de cet asocial chronique... le simple but qu'on ne lui parle pas ! Mais à l'adolescence, même si l'on est un Sorcier ou non, il faut s'entourer de personnes chères. Mark avait grandi seul et ne s'en était jamais plaint. Jusqu'à aujourd'hui...
Secouant la tête et accessoirement ses longues mèches auburn, il chassa cette idée stupide. Non, mais quelle idée ! S'appuyer quand cela ne va pas, sur des épaules soi-disantes secourables ! Alors que généralement, ce ne fut point le cas.. Car le Resnaldien faisait partie de cette catégorie... Et voilà, la Liesse qu'il s'était permis d'avoir, venait de descendre au point le plus bas. Plus aucun sourire n'égayait ses fines lèvres hâlées, seule une mine de dégoût avait prit place. Comme quoi, il était vraiment instable niveaux humeurs....
Son chat quant à lui, se délectait de chaque sons, de chaque odeurs et même de chaque mouvements... Alors que son Maître resterait "aveugle" toute sa Vie face à la Beauté que pouvait lui apporter la Vie. Vie qu'il ne voyait qu'en noir, toujours en noir... Normal pour un Serpentard !
Ses grandes jambes avalèrent le reste de distance, il n'avait pas envie d'aller plus loin dans son excursion du Samedi. Il avisa un arbre, arbre = branche, donc branche pouvoir accepter lui pour dessiner ?! Peut-être... Mais il hésitait à y monter justement, car autant il serait vite désarçonné par un sale arbre, ayant un sale caractère.. C'est donc pour sa survie d'élève encore jeune, qu'il se coucha dans l'herbe juste à côté.

Son sac, il l'avait laissé choir de son épaule afin qu'il tombe admirablement sur le sol. Ensuite lui-même, échoué telle une loque humaine dans l'herbe les bras en croix...et atteint de la flemmingite aïgue quant à ouvrir son sac où récelait une kyrielle de trésors. Traînant sa longue stature sur le sol, et en passant transformant sa chemise blanche, en chemise verdâtre, il se mettait à baîller à s'en décrocher la mâchoire. Ca y'est ! Il avait atteint son but... Long soupir de fatigue, du paresseux Mark Resnald face à ceux qui l'écouteraient.
Mais dans tout ceci, il n'avait pas vu son chat qui se dirigeait toutes moustaches vibrantes, vers une jolie rousse afin de l'importuner. Pauvre fille ! Elle allait en baver...En effet, la terreur poilue et noire venait d'arriver juste devant elle.
Les yeux dorés du charmant minois félin, fixaient la jeune fille, le chat n'a pas deviné qu'elle était dans la même maison que son propre Maître. Mark n'avat pas trouvé un chat intelligent, non juste un félin fêlé ! Testarotho, le minet, suivait du regard chaque faits et gestes de la charmante damoiselle.... Avec le simple fait de ranger quelque chose. Elle n'était plus occupée ! C'était parfait ! Elle sentait encore les crustacés, ce qui pourléchait les babines de l'effronté !
Il s'assit donc devant elle. Avec ses yeux larmoyants de bête effarouchée et un miaulement à déchier nombre de coeurs sensibles !!! Il savait y faire lui aussi...

Le miaulement caractéristique ! Mark se remit sur son séant vivement.Et les orbes dorées s'étrécirent face au spectacle auquel il était en train d'assister. Encore lui ! Rha mais, il était vraiment maudit le jour où en vacances en Cornouailles, il avait trouvé un chaton tout tremblant sous la pluie. Attendri, il l'avait pris, mais il ne se douterait jamais qu'en grandissant, il deviendrait un véritable monstre !
Allez il devait se lever, c'était impératif sinon il ne lâcherait pas la rouquine d'une semelle. La haute stature se dirigeait à grands pas vers la demoiselle... Petit à petit, il put remarquer qu'elle portait le même uniforme que lui : une Serpentard sans se tromper.
S'accroupissant derrière son chat, qui n'en finissait pas de charmer l'humaine par son regard larmoyant, Mark se mit à sourire à l'humaine justement.


- Excuse-le ! Il est indiscipliné et très mal élevé.... Enfin... Dis-moi tu es une Serpentard non ? Te vexe pas.... Mais tu dois avoir une année de plus que moi je pense....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Keith Dewey
Personnage Inactif
Keith Dewey

Nombre de messages : 17
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13374
Date d'inscription : 12/03/2007

Détente [PV Mark Resnald] Empty
MessageSujet: Re: Détente [PV Mark Resnald]   Détente [PV Mark Resnald] EmptyLun 9 Avr 2007 - 16:17

[Voili, voilou ^^]

Keith ferma les yeux un instant, se laissant bercer par la douce chaleur qui l’atteignait sous les branchages de l’arbre. Elle claqua son bouquin « Psychologie, pour futur pro-Psychomage » Par le Docteur Psy Cologue. Après avoir corné la page pour la marquer, la Serpentard le rangea dans son sac avec ennui, encore un après-midi à glander tristement sans compagnie. Keith ne savait pas quoi faire. Elle n’avait plus la tête à lire. De toute façon qui le serait par ce temps très chaud ? Pas elle en tout cas. Son coté paresseuse reprenait le dessus sans mal.

Faire ses devoirs ? Non, pas envie. La jeune fille n’avait pas non plus la tête à bosser. Elle continua à chercher dans son esprit une activité qui ne lui demanderait pas trop de réflexion intellectuelle. Dur, dur ! Elle qui avait toujours l’habitude de faire travailler ses neurones. L’option Quidditch était bien sur à railler ! De un parce que le terrain était pris et de deux parce qu’il faisait bien trop chaud et que déjà sans bouger sa peau était couverte d’une fine pellicule de sueur. Comment faisait les joueurs qui s’entrainaient par ce temps ? C’était des malades.

S’éventant de sa main, Keith trouva la bonne occupation : Bronzer ! D’une main agile, elle dégrafa son chemisier pour laisser apparaître un débardeur blanc à bretelles sous lequel, elle avait glissé un maillot de bain. La jeune fille dénoua sa cravate et la laissa reposer sur ses épaules. Son cou sentait le parfum de pomme. Des reflets dorés jouaient insolemment sur sa peau légèrement halée. Ses cheveux étalés dans l’herbe lui donnaient un air désordonné depuis qu’elle les avait détachés.

Dans son esprit, elle faisait le point de sa scolarité à Poudlard. Ok, pour les activités non-intellectuelles s’était raté mais bon, faire le point n’était pas trop difficile ! Surtout que sa vie en tant qu’étudiante Poudlarienne, Serpentarde de surcroit, n’était pas très animée. Ok, elle connaissait quelques personnes, elle leur parlait mais elle n’avait jamais sentit le besoin de se mêler à eux même si parfois cela aurait été mieux. Et puis, elle avait Izzie. Comme si elle avait compris que sa maitresse pensait à elle, la chatte sortit le museau du sac qui lui procurait de la fraîcheur grâce à la bouteille d’eau qui s’y trouvait. Izzie renifla avant de rentrer à nouveau dans le sac.

Somnolente désormais, Keith repensait désormais à tous ceux qu’elle connaissait. En arrivant dans cet endroit, en première année, elle avait tout de suite décrété qu’elle resterait seule après avoir fait un voyage dans le Poudlard Express avec un groupe de cinquième année Poufsouffle filles glousseuses. Keith avait crut devenir folle entre ses piaillements excessifs et tous les commentaires sur l’anatomie d’elle ne savait plus qui.

La Serpentard soupira.

Tout dans sa vie était d’un ennui. Entre le travail et les repas, elle aurait bien aimé une ou deux bagarres juste pour rire. Là, elle s’ennuyait vraiment. Juste un coup de poing aurait été le bienvenu malgré ce temps de canicule. Oh bien sur, la Serpentard aurait put faire parti d’une quelconque activité comme… euh les B.E.C.A.S.S.E.s ou un truc dans ce genre mais l’envie ne l’avait aucunement prit, elle l’avait plutôt écœuré.

Chaque fois qu’elle rentrait chez elle, son père lui posait toujours la même question :

-« Alors, tu t’es fait de nouveaux copains cette année ? »

Question bien ridicule que Keith avait toujours envie de lui faire ravaler pour pouvoir parler en paix avec son frère, Josh, et sa sœur, Dymphna. Dans un nouveau soupir, la jeune fille secoua la tête. Il ne fallait pas penser à son frère qu’elle ne reverrait certainement pas avant d’avoir quitter la maison puisqu’il en avait été banni. Même dans une famille de sang-mêlé, on voyait encore des personnes déshéritées et bannies.

« N’importe quoi, franchement. »

Inévitablement, la Sixième année repensa au cours de Défense Contre les Forces du Mal où elle avait dut affronter un Epouvantard et ce passage avait été très éprouvant pour elle. Sa famille métamorphosée en corps putréfié et tout ce qui allait avec lui avait donné la nausée. Elle détestait ce cours. Elle avait pénétré dans les pensées les plus profondes et les plus intimes de ses camarades et ca pour elle, c’était comme un viol de la vie privée. Nerveusement, elle rouvrit les yeux jouant avec le bout de sa cravate.

Son regard était brouillé. Etait-ce à cause de l’émotion ou parce qu’elle était plongée au plus profond d’elle-même ? On ne pouvait le savoir. Tout ce qu’il fallait c’était ne pas la déranger. Doucement, les yeux de la jeune fille qui s’étaient voilés reprirent leur couleur émeraude et la jeune fille reprit contenance. Elle jeta des regards aux alentours pour vérifier que l’on ne l’avait pas surprise en état de faiblesse.

Rassurée, elle se mit à entonner un couplet des chansons des Bizzar’s Sister
(HJ : Paroles tirées d’une histoire lu appelé : Les Secrets d’Hermione) :

« Hey, sista ! Grab your wand,
you never know, what could be this land.
I’ve felt troubles at first sight, you met the guy, he deserves the fight!
Damn wizard yeah yeah yeah… »


Sa voix douce et mélodieuse vibra légèrement avant qu’elle, Keith ne sombre dans une demi-torpeur. Complètement crevée, elle retomba sur le dos, continuant de fredonner la mélodie, un mince sourire aux lèvres. La chaleur était pénétrante.

Un miaulement…

Keith ouvrit les yeux en grognant pour tomber sur le regard d’un chat qui l’observait. Pourquoi ? Aucune idée. La Serpentard sentit son sac bouger. Izzie avait du sentir la présence de l’autre chat. Le regard que lui lançait le chaton était attendrissant.


« Attendrissant ? Je tombe dans la mièvrerie moi. AU SECOURS, qu’est-ce qui m’arrive ? »

La jeune fille plongea son regard vert dans les orbes larmoyantes du chat jusqu’à ce qu’un jeune homme vienne se saisir de l’animal. A première vue, il était très grand. Bien plus qu’elle en tout cas. Elle se leva pour lui parler alors qu’il tenait l’animal dans ses bras. La jeune fille le dévisagea sans gêne. Aucun signe n’indiquait sa maison jusqu’à ce que son regard soit attiré par la ceinture –si on pouvait appelée ca une ceinture, aux couleurs vertes et argentées.

-Oui, Serpentard, répondit la jeune fille. Comme toi, il me semble. Vu ta ‘Ceinture’. C’est ta cravate je crois ?

Le sourire en coin qu’elle abordait avait quelque chose de … moqueur ? Peut-être, peut-être pas. A vrai dire, elle, sa cravate pendait sur ses épaules alors autant dire que c’était pareil.

Izzie sortit du sac et la chatte noire bondit dans les bras de Keith qui faillit vaciller sous son poids –même aussi léger qu’il fut.


-Pour ton chat, ce n’est pas grave. La mienne se cache habituellement dès qu’elle sent une autre présence que la mienne. Mais Mademoiselle semble en forme aujourd’hui.

Keith se saisit de son élastique et se refit une queue de cheval haute et serrée pour dégager au maximum sa nuque. D’un geste distrait, elle balaya la mèche qui barrait son front.

-Keith Dewey, sixième année. Et toi ?

Autant laisser tomber la solitude. Il était peut-être temps d’apprendre à connaître les élèves qui l’entouraient, surtout certains de sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Resnald
Elève modèle
Mark Resnald

Nombre de messages : 635
Age : 33
Maison : Serpentard
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 13425
Date d'inscription : 01/03/2007

Détente [PV Mark Resnald] Empty
MessageSujet: Re: Détente [PV Mark Resnald]   Détente [PV Mark Resnald] EmptyMar 10 Avr 2007 - 18:34

Comme il aurait aimé repartir dans son Londres natal, ou mieux encore en Écosse dans un immense Château lieu de villégiature et d'attroupements de différents Moldus existants. Il se serait rapidement servi de sa baguette afin de faire comme s'il y avait des revenants. Chose occultes que les Moldus appréciaient fortement de toute manière.
Mark et la relation avec les fantômes ?! Toute une histoire... La première fois qu'il avait vu le fantôme de Serpentard, il s'était posé des questions et avait fait un bond charmant de 4 mètres quand le Baron Sanglant lui avait soufflé si gentiment dans le creux de l'oreille. Normal, c'était sa première année au jeune Anglais. Maintenant il y était habitué à cette présence fantômique, et même il se surpenait à lui parler courtoisement quand il le rencontrait...
On pouvait donc dire, que son intégration était complète ? Hélas non, car les propres membres de sa maison, il n'en connaissait rien et ceux des autres maisons c'était bien pire... A part Purdey, Keith et peut-être Sacha, le 7ème année, c'était les seules connaissances Serpentard qu'il pouvait se prétendre d'avoir. Elle était d'une richesse incommensurable la vie sociale de Mark Resnald. C'était vraiment le désert de Gobi. Il n'avait jamais eu de petite copine... Mais cela l'intéressait-il vraiment tout compte fait ?!
Il ne saurait se le dire, car il regardait les autres couples en train de se courtiser sciemment dans le Parc du Château, et sérieusement il trouvait cela dérangeant. Le simple fait de toucher quelqu'un l'horripilait et le dégoûtait grandement ! Ce qui expliquerait peut-être le port de ses mystérieux gants, qui attiraient les regards sur ses mains sagement cachées. Mais malgré les remarques entendues par ses pairs, jamais il ne les ôterait. C'était comme ça, et cela contribuait grandement à sa trouble personnalite, certes dérangeant mais attrayant... L'Héritier Resnald était donc perçu comme cela au sein de Poudlard.
Après tout, qu'est-ce que le regard des autres ? Il ne se forge que sur lui, les autres ne servent même pas d'exemples tant ils sont dérisoires. Donc l'opinion des autres : à ne jamais écouter sous peine d'être grandement énervé.

Ses pérégrinations intellectuelles, le faisaient grandement souffrir et penser. Il était peu habitué à se mettre dans son encéphale diverses pensées bien trop compliquées et qui le conforteraient dans l'idée, qu'il passerait une fin de journée maussade. Comme toutes ses fins de journées en quelque sorte ! Allez ouste ! Au placard les idées maussades et les non-dits ! Il devait s'empêcher de penser à tout ceci, sinon il allait encore être dans une humeur de chien, comme pas possible. Décidément assez influençable face aux contraintes extérieures le jeune Serpentard. C'était donc comme ceci qu'il avait voulu s'évader de sa Salle Commune et amener sa stature longiligne sous d'autres auspices. Pas meilleures, mais nouvelles soit.
Son chat était, est et sera toujours de la partie. Non pas de son Maître soit tout pour lui. Mais il lui devait allégeance et cela Mark Resnald y faisait toujours gaffe. Mais le félin échappait donc à tout contrôle ! Comme ce fut prouvé, il n'y a pas cinq et inutiles minutes. Les baskets délacées, étaient étouffées dans l'herbe fraîche et Mark avait récupéré son chat devant une charmante rousse. Les 1 mètres et quelques vingt-trois poussiéreux centimètres étaient à eux seuls, la démonstration que ce Sorcier avait grandi trop rapidement. Et qu'il atteignait même une taille avoisinant celle d'un Troll des Montagnes. La Beauté en plus... Car Mark était un esthète renommé. Seulement quand il devait aller en cours, non rectification même le week-end était peut-être détente, mais Mark restait tout de même avec son flegme britannique et éternel !
A l'instant présent il tenait le fauve cruel dans ses bras, qui gigotait amèrement et dangeureusement. Quitte à griffer férocement Mark Resnald qui soit dit en passant, n'avait rien demandé à personne. Le Serpentard de 5ème année avait opté pour la "cool-attitioude", à mettre sa cravate en ceinture potentielle... Il n'aimait point les rigidités imposées et le port de la cravate l'étouffait au sens propre comme au sens figuré ! Quelle meilleure place pour celle-ci ?! Elle rattachait et soignait harmonieusement le profil déjç svelte de Mark. Et pourtant, vu les sucrerie qu'il s'empiffre à longueur de journée, on pourrait croire qu'il serait en surpoids...c'était tout le contraire comme pour ses dents, au lieu d'être enkystées par différentes carries, elles étaient aussi blanches que de la nacre et les canines étaient anormalement longues.
Les yeux dorés, étaient une couleur assez particulière, surtout fendus en amande comme ils le sont. Avantageant grandement Mark, tout comme l'aspect félin qu'ils octroient au charmant jeune homme. En plus d'être grand et assez mignon, c'est ce qu'il pensait et ce que lui disait sa Mère et Mérédith sa cousine de 5 ans son aînée. A croire qu'elle était amoureuse de lui. Si Mark soupçonnait tout ceci, c'est qu'il avait des raisons à ne pas évoquer dans ce Parc fréquenté. Haussant les épaules suite à des pensées sûrement controversées et haïes du jeune homme, son regard à la couleur peu coutumière se planta dans celui de la Serpentarde qui venait accessoirement de lui parler.... Son chat, Testarotho avait réussi à la charmer ! Tel félin, tel Maître ! Aussi bons acteurs l'un que l'autre... Et avec les années, cela n'allait pas en s'arrangeant....



- Il semblerait que je lui ait trouvée une meilleure utilité...


Il se mit à ricaner, son chat porté à bout de bras, son autre main se trouvant dans la poche de son pantalon noir. Son sourire en coin à la jeune rouquine, il ne saurait se l'expliquer, mais tout ceci lui plaisait fortement. Elle possédait des émeraudes qui le captivaient grandement et était toute mignonne avec sa petitesse. C'est sûr que comparé à la grandeur de Mark, à lui tout lui paraissait immanquablement au ras des pâquerettes...
Étrangement les deux félinophiles possédaient des chats de la même couleur, à savoir le noir envoûtant et pénétrant...et mystérieux. Souvent associé au Deuil, alors qu'en Égypte, il est symbole de la Joie et de la Renaissance... Le blanc est quant à elle, la couleur de Deuil porté dans ce pays chaud. Pays, dont la Civilisation Pharaonique plaisait grandement à Mark Resnald. La demoiselle avait donc un petit fauve à sa charge, ce devait être une fille digne de confiance et renommée. Car les chats traduisaient certains traits de la personnalité, tout comme la créativité d'ailleurs. Comme poussé par une main adjuvante et inconnue, Mark se sentit plus à l'aise et demanda impunément et sans rechigner le prénom du chat correllé avec la charmante Serpentard !


- Excuse-moi encore mais...Comment s'appelle ton chat ou ta chatte ?! Le mien se prénomme Testarotho et c'est un gros filou à ses heures perdues !

Et voilà ! Il était tombé admirablement dans la mièvrerie qui lui est propre, dès lors que les personnes qui l'ont entouré ont des félins. Ce n'est pas sa faute, s'il les adore. Mais, il devait comprendre que sa Vie ne tournait pas autour de ses animaux à quatres pattes. Mais l'Esprit de Mark Resnald était borné et son Testarotho malgré son sale caractère de félin irascible, il y tenait fortement. Il venait donc de le reposer doucement à terre, ce dernier allait renifler sa copie conforme, toutes moustaches tendues.
Mark, lui allait se présenter. Il entendit le nom de la jeune fille, et ne put réprimer un charmant sourire. Sourire enjôleur qui plus est. Une main était donc restée dans l'une de ses poches avec une certaine désinvolture et nonchalance propre à sa personne. L'autre main gantée était donc disponible... mais ce grand dadais pouvait bien se demander ce qu'il pouvait en faire. Lentement il avança sa main pour un serre-main. Mais il se ravisa, sa lignée Noble ne lui avait pas appris de telles manières, sa Mère lui aurait assurément jeté un Sortilège informulé si elle avait vu agir de la sorte.
Soit, il devrait être courtois. En même temps tout cela correspondait parfaitement au profil d'un Serpentard quelconque... Mark se tenait donc devant elle avec toujours ce même sourire qui ne s'étiolait pas encore. Le cuir se mit à toucher la main fine et blanche qu'il enserra cordialement...tout ceci pour un baise-main parfait.
Mark se pencha donc sur cette peau fine, et ses lèvres toute aussi fines et hâlées la rencontrèrent aisément. Tout en fermant ses charmantes jaspes dorées et étranges. Keith Dewey, charmant, bien trop charmant patronyme.
Il n'avait toujours pas lâché sa main, mais son regard venait de rencontrer à nouveau le sien afin de répondre avec une voix posée et presque bien trop lente...accentuant sur chaque assonances et allitérations que pouvait lui prodiguer les charmantes syllabes prononcées....


- Mark Resnald, un simple Serpentard de 5ème année ! Ravi de te recontrer Keith Dewey... Je crois qu'il serait coutume de dire dans ces circonstances, de nous ennuyer à deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=d2Gce9-uQDQ&mode=related&search=
Contenu sponsorisé




Détente [PV Mark Resnald] Empty
MessageSujet: Re: Détente [PV Mark Resnald]   Détente [PV Mark Resnald] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Détente [PV Mark Resnald]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: RP, biographies, répartitions-
Sauter vers: