Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Par une belle matinée [PV Ethan Collins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cassandre Desperide
Personnage Inactif
Cassandre Desperide

Nombre de messages : 164
Maison : Serpentard
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 13152
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Par une belle matinée [PV Ethan Collins]   Jeu 29 Mar 2007 - 20:04

Par une belle matinée d'automne quoi qu’un peu trop fraîche à son goût, Cassandre descendait lentement le sentier qui menait à la berge du lac. Un petit vent s’était levé, remuant sans cesse ses cheveux qui lui caressaient la nuque. Quelle agréable sensation, songea-t-elle, une petite brise, quelques rayons de soleil et elle était de bonne humeur ! Elle tenait dans sa main un objet qui scintillait ostensiblement à la lumière. A première vue c’était une montre, particulièrement jolie, la Serpentarde l’avait trouvé dans un des couloirs qui menait aux cachots. Elle collectionnait tout particulièrement les objets trouvés/volés, et elle adorait par-dessus tout se les approprier. C’est avec enthousiasme, nous étions au début d’un délicieux week-end qu’elle avait donc décidé de s’entraîner aux sortilèges du décuplement de taille. Le choix du lieu était aisé, les berges du lac, qui étaient moins boueuses ces derniers temps, conviendraient parfaitement.

Ce matin-là, elle portait une chemise blanche légèrement transparente, aux manches mousquetaires, qui laissaient voir des poignets fins mais musclés par des années de piano. Un collier de perle au cou, et un jean noir délavé à l’ourlet à moitié défait composaient le reste de la tenue dont l’ensemble faisait à la fois négligé et classe.

Cassandre s’assit en tailleur au bord de l’eau, et se prit à regarder son reflet. Sa pâleur avait un côté eau de javel, la fréquentation de la bibliothèque, ces derniers temps, n’avait sans doute pas arrangé la blancheur de son teint. Elle se mit à rêvasser en observant le grand saule pleureur dont les branches effleuraient la surface du lac. Récemment, un groupe de fille s’était assis en dessous, et l’une d’entre elle avait raconté que ces parents s’étaient connus sur cet arbre et qu’ils fêteraient bientôt les 20 ans de leur union. La Serpentarde ne pût s’empêcher de penser à ses propres parents, comment avait eu lieu leur rencontre ? Elle n’en avait aucune idée, sa mère était moldue jusqu’au bout des ongles et schizophrène avec ça. Quant à son père, il était en poste à l’hôpital St Mangouste, non pas comme guérisseur, mais comme administrateur des malades. Peut-être qu’un jour sa mère avait-elle été envoyé à l’hôpital pour avoir été blessée par un sort ? C’était peu plausible.

Enfin, il fallait tout de même qu’elle commence son entraînement, elle posa délicatement la montre dans l’herbe et lança l’incantation...


Dernière édition par le Ven 6 Avr 2007 - 11:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Collins
Personnage Inactif
Ethan Collins

Nombre de messages : 116
Maison : Serpentard
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13152
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Par une belle matinée [PV Ethan Collins]   Lun 2 Avr 2007 - 17:39

L'été allait finir dans quelques jours mais ce n'est pas pour cela que le temps et la chaleur diminuait sur Londres et principalement sur Poudlard. C'est pourquoi les élèves privilégiaient l'exterieur du château pour ce dernier week-end de septembre. Il faut dire qu'il fallait bien en profiter parce que les journaux parlaient d'un hiver rude où il serait presque impossible de mettre le nez dehors.

Dans la salle commune des Serpentards, un jeune garçon était en train de finir de lire son livre sur le quidditch. Il voulait connaître les règles, les plus célèbres équipes et joueurs afin d'intégrer l'équipe. Bien sûr, il n'était qu'en première année mais cependant, il avait déjà un bon niveau dans cette matière. Le professeur avait même été étonné de voir un élève n'ayant jamais touché un balai se déplacer si aisément dans les airs. Pour le jeune Ethan, cela était une grande satisfaction. Cela lui permettait de se sentir un peu sorcier vu que depuis près d'un mois, il s'acharnait à lancer des sorts sans y parvenir. D'ailleurs, il continuait de se demander si sa baguette fonctionnait vraiment ou si le vieux s'était planté et ne lui avait pas refilé un bout de bois.

L'important pour le jeune sorcier était de se faire accepter par le capitaine et l'équipe et pour cela, même s'il avait un certain don, il devait s'entraîner. Voilà pourquoi, étant donné le beau soleil, il décida de rejoindre le terrain de quidditch.

Il remonta dans son dortoir afin de se préparer. Notre grand sportif ne prenait vraiment pas cela à la légère car il savait que cela lui ouvrirait des portes et lui permettrait de se faire accepter par les autres élèves alors que depuis le début, il n'avait pratiquement fait la connaissance d'aucun serpy à part Charlotte. Haussement d'épaules. Il enfila sa cape aux couleurs de serpentards. Même s'il avait horreur de montrer à tous qu'il appartenait à cette maison, non par honte mais pour éviter les préjugés des autres maisons et ainsi faire plus de connaissances. Prêt pour son entraînement, il descendit. Avant de rejoindre le terrain, il devait passer par le parc. Beaucoup d'élèves venait s'y reposer et le jeune garçon les observait le plus attentivement possible.

C'est alors qu'il l'a vit. Elle avait attiré son attention. Peut-être parce qu'elle savait faire quelque chose qu'Ethan ne parvenait pas à réaliser. Peut être parce qu'elle semblait différente des autres élèves qui se promenait dehors. Et surtout, elle possédait un objet unique que le jeune garçon reconnu au premier coup d'oeil. Oubliant temporairement son entrainement de quidditch, il se dirigea vers Cassandre. Sans rien dire, il s'installa quelques mètres plus loin dans l'herbe observant sa montre sans un mot.


Dernière édition par le Jeu 10 Mai 2007 - 15:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desperide
Personnage Inactif
Cassandre Desperide

Nombre de messages : 164
Maison : Serpentard
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 13152
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Par une belle matinée [PV Ethan Collins]   Mer 4 Avr 2007 - 20:57

Cassandre continua comme si de rien n’était à augmenter et rétrécir la montre, elle avait remarqué l’arrivée d’un petit nabot, et avait senti son regard insistant sur son dos. Peut-être était-il l’heureux propriétaire de la montre ? Elle relança l’incantation deux trois fois jusqu’à ce qu’elle obtienne une parfaite maîtrise du sort. Puis la jeune fille se releva posément, épousseta sa robe et jeta un regard mélancolique au loin. Elle aimait la nature, l’eau paisible de ce lac, l’odeur des arbres portée par le vent. Vraiment à Poudlard il faisait bon vivre. Tout à coup elle se retourna et murmura en direction du garçonnet « Adspecto nihi ! » Cassandre appréciait particulièrement cette incantation, vraiment mesquine car elle permettait d’aveugler l'ennemi en lui lançant du sable dans les yeux. Simple, rapide et efficace. Pendant que le première année s’essuyait vainement les paupières, elle s’approcha à grands pas et se plaça devant lui, de manière à se rendre ainsi plus impressionnante grâce au contre-jour.

« Hé petit ! Il ne faut pas croire que tu es aussi petit par la taille qu’en discrétion. J’ai l’ouie fine et le regard perçant (Cassandre s’amusa intérieurement de cette réplique indienne d’une vieille connaissance), on ne peut pas dire que je ne t’aurai pas senti arriver. Et puis Mr. Rusard dit toujours que la mauvaise graine à une odeur… »

La Serpentarde s’approcha un peu plus près pour distinguer son visage

« Mais tu es le gnome du cours de potion ! Tu es toujours d’accord pour venir décorer mon jardin ?ricana t-elle. Elle éleva la montre dorée pour la mettre bien en évidence, et la balança au dessus de sa petite tête, en attendant qu’il retrouve une vision normale. »

Qu’elle était stupide, son attitude commençait sérieusement à ressembler à Purdpouff… Et puis après tout, pourquoi sans cesse bizuter les élèves de première année. Elle s’agenouilla avec douceur pour se mettre à sa hauteur.

« C’est ta montre ? Si c’est le cas, c’est vraiment un très bel ouvrage, elle doit valoir une petite fortune. Non, ne dis rien, je vais te la rendre ne t’inquiètes pas. Je n’aime pas porter de montre, elle me rappelle sans cesse l’échéance au-dessus de notre tête. Le temps est un fardeau,… Mais je ferais mieux de me taire au lieu de te baratiner avec mes réflexions philosophiques ennuyeuses. A propos, tu te plais au château ? L’intégration, pas trop dure ? Enfin si on peut parler d’intégration dans la maison Serpentard. Je crois que personne n’y est vraiment « intégrer » tout le monde se la joue assez perso, et la méfiance est de rigueur. En vérité je crois que nous sommes tous asociale. » Elle aperçut son balai, posé à côté de ses jambes, « hum hum, tu t’entraînes ? Tous les postes sont pourtant occupés dans notre équipe ? » Elle l’avait littéralement bombardé de questions, une vraie logorrhée verbale cette fille…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Collins
Personnage Inactif
Ethan Collins

Nombre de messages : 116
Maison : Serpentard
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13152
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Par une belle matinée [PV Ethan Collins]   Jeu 5 Avr 2007 - 20:37

Il est était sûr. C'était bien la montre de son père, mais pas question pour lui d'aller apostropher la jeune fille surtout qu'il l'avait reconnu. C'était une de celle qui s'était moqué de lui pendant le cours d'histoire de la magie. Elle ne l'appréciait déjà pas et le jeune Ethan ne voulait pas accentuer cette tension, au contraire, il espérait pouvoir l'amadouer, d'une façon ou d'une autre.

bouse de dragon, voilà qu'elle s'approche. Elle avait dû le remarquer et peut être aussi son regard insistant sur l'objet qu'elle tenait dans ses mains. Sans bouger, il attendait patiemment que quelque chose se passe. Mais il aurait préféré des paroles. La jeune fille, Cassandre s'il se souvenait bien, leva sa baguette dans sa direction. Intérieurement, Ethan était pris de panique ne sachant pas trop quoi faire pour éviter ce sort. Qu'est ce qu'elle allait lui faire?

Il n'eut pas le temps de faire le moindre mouvement que ses yeux se mirent à le piquer. Il venait de recevoir quelque chose. On dirait du sable. Le pauvre garçon avait mal, très ml pourtant, il essayait de se retenir d'hurler. Il ne se frottait pas les yeux, sachant que cela lui ferait encore plus mal. Il les gardait fermés attendant que le sort se disspie ou que la jeune fille se décide enfin à le libérer de cette souffrance atroce. Pourquoi avait-elle fait cela ? Que lui avait-il fait ? Etait-ce cela, le trait de caractère des serpentards que tout le monde parlait ? Non, le jeune Serpentard refusait de se laisser aller à une généralisation trop poussée et préférait attendre de connaître la jeune fille et les autres membres de sa maison avant de se faire sa propre opinion.

Clic, clic, clic. C'était le bruit de sa montre, là, tout prêt de lui. Que cherchait-elle encore ? Pourquoi venir le narguer. Comme à son habitude, il resta silencieux pendant que, lentement sa vue redevenait normal. Il avait les yeux rouges, montrant que ce sort lui avait fait beaucoup de mal. Il semblait même qu'il avait les larmes aux yeux alors qu'en fait, cela lui faisait la même chose que lorsqu'on se prend un objet dans l'oeil.

Changement de comportement. Qu'est ce que cela signifiait. Pourquoi s'approchait-elle de lui ? Pourquoi ne voyait plus de la moquerie dans son regard ? Le jeune garçon était méfiant. Ce revirement de situation le dérangeait parce que, pour lui, aucun acte n'est innocent et si Cassandre lui posait tant de questions, cela avait sûrement un objectif caché.

Les questions. Ethan s'en posait beaucoup pour analyser ce qui l'entourait. Il aimait aussi en poser aux autres pour en savoir plus sur eux. Mais il détestait qu'on lui en pose, il détestait parler de lui. Pourtant, il voulait remonter dans l'estime de la jeune fille et qu'elle arrête de parler de lui comme d'un gnome. C'est pourquoi il décida de se montrer coopératif et surtout très amical, sans aucune rancune malgré ce qu'elle venait de lui faire subir. Sourire.


"C'est un cadeau de mon père. C'est même lui qui l'a fabriqué pour moi (il en était fier et cela se voyait) pendant ses heures perdues. J'y tiens beaucoup parce que avant que je n'arrive ici, c'était le seul objet qui me rattachait au monde des sorciers, au monde de mes parents."
Rapidement, la fierté avait laissé place à de la rancoeur mais il essayait de la dissimuler le plus possible derrière un sourire heureux et un regard illuminé. Il entreprit ensuite de parler de lui en répondant le plus précisément possible à la horde de questions.
"On va dire que j'arrive à me faire une place petit à petit. Je ne pensais pas que ce serait si dur mais j'y arriverais (Détermination, quand tu nous tiens). D'un autre côté, je me sens mieux ici que chez moi alors je pense que cela ne devrait pas tarder à aller mieux. Heureusement que je ne suis pas timide et que je vais vers les autres sinon on me laisserait dans mon coin sans états d'âme. Cela fait combien d'années que tu es ici ?"

Il jeta un coup d'oeil au balai de l'école tout rappisé qu'il avait encore une fois emprunté. Son entraînement, il l'avait presque oublié mais tant pis, ela pourrait attendre. Il avait peut-être la possibilité de mettre un vrai pied dans sa maison et de se faire accepter alors autant en profiter.
"Oui je m'entraine très dur depuis le début de l'année pour m'améliorer. Certes, le professeur de vol a dit que j'avais un certain talent pour ce sport que je n'avais pas pratiqué avant mon arrivée au château mais si je veux rester dans l'équipe, je dois progresser. Pour l'instant, après les séléctions, Jullian m'a proposé un poste de remplaçant mais je compte bien ne pas y rester toute ma scolarité et devenir bientôt un vrai titulaire. Je sais que j'ai encore du chemin mais je me fais pas de souci. Tu fais partie de l'équipe toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desperide
Personnage Inactif
Cassandre Desperide

Nombre de messages : 164
Maison : Serpentard
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 13152
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Par une belle matinée [PV Ethan Collins]   Ven 6 Avr 2007 - 11:53

Arg..., le pauvre quand même, en s’approchant, elle remarqua ses yeux rougis. Elle avait peut-être un peu forcé la dose. Cassandre écouta avec attention ce que le jeune homme lui racontait. Il avait l’air intelligent, évidemment il était à Serpentard, toutefois elle ne pouvait que s’étonner de l’absence de mauvais ton dans ses paroles. Comment faisait-il pour se maîtriser après ce qu’il lui était arrivé ? A sa place, la jeune fille aurait fulminé de rage. Il était peut-être en proie à la colère mais restait impassible et amical pour mieux se venger. De toutes manières le jeune garçon était en première année, la marge de manœuvre se réduisait sérieusement face à un élève plus âgé.


* A moins qu’il ait un quelconque protecteur dans le château, il ne peut rien faire contre moi. De plus, les Serpentards subissent les mauvais traitements sans broncher, contrairement à ses pleurnichards de Griffy, Pouffy, etc... Pourquoi un objet en apparence moldu pourrait-il le rattacher au monde des sorciers? A moins qu’elle ait une astuce magique, mais je n’ai remarqué en la manipulant, je ne vois pas quel est le rapport. *


Elle répondit avec lenteur à sa question :
« - Cela fait combien d'années que tu es ici ?
- Depuis trop longtemps j’en ai bien peur, puisque je suis pleinement imprégnée des qualités/défauts de ma maison. Non, je plaisante, ça fait trois ans. Je n’ai pas vraiment cherché à m’intégrer, contrairement à toi, en fait. Comme je suis assez indépendante et que je n’ai pas besoin des autres, pendant trois années j’ai plutôt fait du va et vient entre les différentes personnes de la maison, sans vraiment approfondir les liens. Il faut dire que nous sommes tous plus insupportables les uns que les autres, tu ne trouves pas ? Comment veux-tu que nous nous supportions ? Ironisa-t-elle.
Au fait ta montre, c’est plutôt un cadeau moldu non ? Mes parents ne m’ont pas jamais donné d’objets de ce genre, à vrai dire, ma mère est moldue et dérangée, et mon père travaille à St Mangouste, tu sais l’hôpital pour les maladies magiques. Les seuls cadeaux que je reçois, sont en général des livres ou des pastels. Sinon j’ai une collection de presse papier dans toutes les matières. En marbre, en verre,... je sais que ça fait un peu mémé.
Quant au Quidditch, j’avoue que ce n’est pas ma préoccupation principale. Enfin tu as raison de te trouver une activité en dehors du lycée, et puis être dans l’équipe est aussi un moyen de devenir populaire. Si c’est ce que tu recherches bien sûr. »



Elle se releva et le toisa de toute sa hauteur.
« D’ailleurs, tu peux considérer que tu viens de rentrer dans mon cercle très fermé avec le détail que je t’ai confié. A partir de maintenant, je tolèrerai ta présence à mes côtés. Attention, ça ne signifie pas non plus que je vais te prendre sous mon aile ! Si les autres te font des misères, ne viens pas te moucher dans ma robe, hein ? Mais tu m’as l’air un peu moins stupide que d’autres et peut-être trouverons-nous des terrains d’entente. (Je doute que les presses papiers te passionnent...) Ah oui et ne crois pas que j’ai pour habitude de faire des compliments... C’est sans doute le premier et dernier que tu auras entendu à ton égard ! Alors ta montre, elle sert à quoi concrètement, à part donner l’heure ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Collins
Personnage Inactif
Ethan Collins

Nombre de messages : 116
Maison : Serpentard
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13152
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Par une belle matinée [PV Ethan Collins]   Lun 9 Avr 2007 - 16:50

Ethan remarqua une pointe de surprise dans les yeux de son interlocutrice. Normal, étant à Serpentard, il aurait dû réagir de façon violente et énervé mais cela était contre la pseudo nature du jeune garçon. Il savait pertinemment qu’il aurait plus de pouvoir sur une personne en agissant de la sorte et si sa victime le pensait faible et sans aucun caractère. Mais là, c’était différent. Avec les Serpentards, c’était différent, du moins le croyait-il. Ethan était presque persuadé que Cassandre pensait qu’il ne s’énervait point parce que c’était une élève plus âgée et qu’elle aurait de toute façon un avantage sur lui. Mais lui pensait qu’au contraire, si elle le pensait petit et sans défense, c’est lui qui prendrait la tête de ce duel psychologique.

Attentivement, le jeune Serpentard écoutait son aîné comme si sa parole était l’évangile. Il secouait de temps en temps comme pour faire croire qu’il était d’accord avec elle alors qu’au contraire, il doutait qu’elle utilisait la bonne méthode. Certes, comme Cassandre, Ethan était très indépendant et surtout très égoïste, ne pensant qu’à lui, toujours. Mais, il savait aussi qu’il avait besoin des autres pour être le meilleur et c’est pour cela qu’il se servaient d’eux avec une facilité presque déconcertante, surtout les premières années qui étaient vraiment naïfs.

A propos de la montre, Ethan releva la tête et son visage était souriant. Cette montre. Cassandre ne lui avait toujours pas rendu mais le jeune homme gardait un regard attentif dessus au cas où elle voudrait le prendre pour un idiot. C’est à dire attendre qu’il lui révèle son secret pour ensuite partir avec. Ethan n’était pas un imbécile et jamais il ne dirait à quiconque les pouvoirs de cette montre. Lui même n’avait pas encre tout exploré et elle était capable de le surprendre de temps en temps.


« Cette montre est bien magique et le fit que mes parents connaissent bien le monde moldu ont aidé mon père à lui donner un aspect quelconque afin que je puisse me balader dans mon quartier sans risque. Mais elle fait aussi boussole, appareil photo, biper. En fait, c’est plus un gadget qu’un objet utile mais il a été fabriqué pour moi, c’est pour cela que j’y tiens. »

En fait, le jeune homme n’avait dit que les fonctions principales et pas très intéressantes alors qu’en fait, la montre cachait toutes sortes de choses très utile pour un jeune sorcier. Ce que n’ignorait pas le jeune homme, c’est que cet objet venait aussi, sans en avoir l’air de l’aider considérablement. En quelques secondes, il venait d’en savoir plus sur Cassandre, sur ses parents, sur sa vie. C’est cela que recherchait le jeune Serpentard chez ses connaissances et le fait que son père travaille à Sainte Mangouste l’intéressait. Il ne dit cependant rien ne voulant pas lui parler trop précisément de sa vie et embraya sur le sport préféré des sorciers. D’après ce qu’on lui avait dit, certains peuvent parler des heures de leur équipe préféré sans s’arrêter, un bon moyen, là aussi de déterminé le caractère de la personne.
« Je ne cherche pas à devenir populaire, cela ne sert à rien. Je cherche simplement à me faire respecter, pour pas que l’on me prenne pour un minable et me faire des amis. »
C’était en partie vrai mais avec son talent d’acteur, il arrivait aisément à cacher ses réelles intuitions et lorsqu’elle se leva, il resta assis contre l’arbre pour lui faire croire qu’il la craignait un peu et qu’il n’oserait jamais s’opposer à elle. Il baissa aussi les yeux comme une marque de reconnaissance lorsqu’elle lui annonça qu’il venait d’entrer dans son cercle. Il semblait fier de cette marque de confiance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desperide
Personnage Inactif
Cassandre Desperide

Nombre de messages : 164
Maison : Serpentard
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 13152
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Par une belle matinée [PV Ethan Collins]   Mar 10 Avr 2007 - 21:05

Cassandre était un peu agacée, le jeune homme buvait ces paroles tout en baissant les yeux sans cesse, comme s’il était apeuré. Elle n’avait absolument aucun intérêt à posséder un subalterne soumis. Lorsqu’elle lui avait proposé d’être (d’une façon plus ou moins tyrannique) de sa compagnie, la jeune fille pensait qu’il refuserait ou du moins qu’il réagirait différemment.

Elle sentit donc la nécessité d’ajouter
: « Pitié, ne me regarde pas avec ces yeux-là, je vais pas non plus te bouffer !!! Mes amis sont mes égaux, du moins quand je juge qu’ils sont à la hauteur ! D’ailleurs, s’il y a une chose bien étrange, c’est que je m’entends mieux avec des moldus qu’avec des sorciers. Contrairement à la plupart des Serpentards qui les considèrent comme inférieurs. A vrai dire, mon meilleur ami est moldu, mais tu sais comme je n’ai découvert ma condition qu’à l’âge de 11 ans, auparavant j’ai toujours fricoté avec les enfants de mon école. Et j’avais des amis de longues dates avec qui faire les quatre cents coups. Bizarrement je ne me suis jamais sentie gênée par la suite, quand je rentrais à la maison, car même si j’étais différente d’eux, j’avais l’impression de me retrouver en leur compagnie. Peut-être qu’en réalité je regrette ma vie d’avant, on croit souvent que la magie simplifie la vie, mais je pense que c’est faux, ou du moins juste l’aspect pratique et encore. Enfin je ne vais pas non faire l’apologie des moldus, mais tout ça pour dire que je me sens bien dans ma peau dans un monde éloigné de Poudlard. »

Cassandre s’arrêta un instant pour regarder au loin. Ce gamin, elle ne le sentait pas, il venait de répondre brutalement qu’il ne voulait pas être pris pour un minable. Elle le regarda avec un peu plus d’acuité : « Dis-moi, si tu ne veux pas passer pour un minable alors pourquoi portes-tu cette montre d’une affligeante banalité. Elle n’a rien de spécial, à part des fonctions moldues, je ne vois pas quelle quelconque valeur elle peut avoir !!! Enfin peut-être que c’est juste affectif... Moi à ta place je la jetterai au fond du lac. »

Avec un sourire mauvais, la Serpentarde s’approcha de la surface liquide, « Tu me crois stupide ??? Si tu tiens à cette montre aussi pourrie ça ne peut être que pour une raison un peu plus solide !! Dans ce cas, révèle-moi sa particularité, ou elle finit au fond du lac. Après tout si elle n’a pas d’intérêt, tu n’y verras aucun inconvénient, non ? »

L’ultimatum était ingénieux, si effectivement la montre n’avait aucun pouvoir spécial, le jeune garçon ne piaillerait pas pour la récupérer. Si c’était le contraire, quelque chose d’intéressant allait se passer. Elle brandit instinctivement sa baguette, au cas où le garçon réagirait brutalement à sa menace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Collins
Personnage Inactif
Ethan Collins

Nombre de messages : 116
Maison : Serpentard
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13152
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Par une belle matinée [PV Ethan Collins]   Lun 16 Avr 2007 - 17:56

Qu'est ce qui génait la jeune fille dans son comportement ? D'abord, Ethan ne comprenait pas où elle voulait en venir. En effet, il n'avait pas réagit à sa provocation, lui avait répondu amicalement, lui parlais sur le meilleur ton possible, souriait sans arrêt alors, que voulait-elle de plus ?

Egalité. Dans ces cas là, s'il ne voulait pas froisser Cassandre et qu'elle le voit toujours comme son ami, il devait un peu plus s'affirmer et montrer qu'il avait du caractère. Mais bien sûr qu'il en avait même beaucoup plus que ce que tous devaient penser au premier abord mais il ne voulait pas trop le montrer pour ne pas se trahir. Mais s'il devait faire des efforts pour attirer la simpathie de la jeune fille alors, il le ferais. Pour lui montrer qu'il n'était plus "soumis" et qu'au contraire, il prenait de l'assurance, il se leva et même s'il faisait deux têtes de moins que Cassandre, il semblait déjà plus sûr de lui. Il l'écouta parler des moldus en s'appuyant contre l'arbre et en fixant un point quelconque au dessus du lac pensant à sa vie dans son quartier. Depuis un moins qu'il était là, il ne se sentait pas triste d'être parti et de ne plus gêné ses parents pour leur travail mais des fois, il se demandait s'il n'aurait pas préféré être comme tout le monde avec des parents normaux.

Comme pour montrer qu'il avait compris les précédentes paroles de Cassandre, il prit la parole sans qu'on l'y est invité de façon plus ou moins pour montrer qu'il venait un peu du même monde.

"J'ai aussi vécu toute mon enfance dans un quartier moldu mais je me suis pas très bien entendu avec les autres parce qu'on est différent. Pas par le fait que je sois un sorcier mais parce qu'on n'avait pas du tout le même caractère et la même façon de penser. Ici, c'est un peu la même chose. J'ai l'impression de ne pas avoir les mêmes idées que la majorité des Serpentards."

D'ailleurs, souvent, le jeune garçon se demandait pourquoi le choixpeau l'avait envoyé là-bas alors qu'il n'avait pas beaucoup de points commums avec ls autres élèves mais il ne pensait pas non plus avoir sa place dans une autre maison. Il cntinuait de penser que ce système était stupide et que cela réduisait considérablement les chances, pour chacun de s'épanouir avec les gens qu'il aura choisi et pas qu'un stupide chapeau a choisi pour eux.

Un silence presque pesant s'installa entre les deux jeunes, chacun perdu dans ses pensées. Depuis son arrivée ici, Ethan se posait beaucoup de questions et cela ne changeait pas aujourd'hui. Mais l oublia tout lorsque la jeune fille reprit le sujet de la montre. bouse de dragon. Lui qui pensait être tranquille et qu'elle allait lui rendre. Reste calme jeune garçon, ne doute pas en tes capacités, elle va te la rendre. Sans s'affoler lorsqu'elle s'approcha du lac, il ne bougea pas, continuant de fixer un point à l'horizon. Il ne devait rien dire, il ne pouvait rien dire, sinon tout serait perdu. Tranquillement, il tourna la tête vers lui et d'un sourire presque démoralisant, il répondit de sa petite voix fluette mais assez convaincante

"Pourquoi l'affectif ne serait-il pas important pour moi ? Tu ne connais rien de ma vie, de mon passé, de ma famille. Ce n'est pas parce que je suis à Serpentard que je suis sans coeur comme les autres maisons ont coutume de le panser. Mon père est un homme merveilleux et très talentueux. Ce cadeau, je l'ai reçu lorsque j'ai découvert, ou plutôt lorsque mes parents m'ont appris l'existence du monde des sorciers. Cette montre représente ce monde que j'ignorait, ce monde dont je fait partie, ce monde qui me rapproche de mes parents simplement parce qu'elle est unique et qu'elle a été fabriqué avec des sorts expérimentaux, inventés par ma mère et testés et validés par mon père. Maintenant, si cette réponse ne te convaint pas, je ne peux rien y faire. Je vais pas me jeter sur toi pour la récupérer parce que je n'ai aucune chance. Alors je t'en supplie, ne le fait pas, s'il te plait."

Avec ses yeux implorants et son visage d'ange, n'importe qui l'aurait cru mais il savait que les serpentards étaient méfiants et que ce ne soit pas sûr que sa technique habituelle marche dans ce cas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desperide
Personnage Inactif
Cassandre Desperide

Nombre de messages : 164
Maison : Serpentard
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 13152
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Par une belle matinée [PV Ethan Collins]   Ven 11 Mai 2007 - 22:01

- Waouw, calme toi morveux ! Je vais te la rendre ta montre, pleurniche pas.

Cassandre poussa un gros soupir, finalement il n'avait rien révélé de passionnant sur sa montre, son discours lui rappelait les séries à l'eau de rose que sa mère regardait l'après-midi pour faire passer le temps. Il avait en gros voulu l'amadouer, l'attendrir ? Mais d'où venait ce petit, et que faisait-il à Serpentard. Il était complètement à la masse. Poudlard était un monde impitoyable surtout pour ceux qui avaient été mal repartis. Non seulement ils ne s'adaptaient jamais avec les gens de leur propre maison, mais en plus ils pouvaient difficilement se rapprocher d'élèves d'autres maisons. Surtout en venant de Serpentard !


"- D'où est ce que tu viens ? Tu habitais où avant ? Dis-moi c'est ton leitmotiv de te croire toujours si différent des autres, souvent c'est les personnes qui y croient le plus, qui se rendent finalement compte qu'elles sont très banales. D'ailleurs ce n'est pas vraiment original de se croire unique, la plupart des Serpentards se confortent dans cette idée. Moi je me sens bien dans ma peau, j'aime ce que je fais, ce que je suis, je ne me monte pas la tête, même si je n'accroche pas avec beaucoup de monde, ca ne va pas dire que je suis trop différent des autres au point d'être associal, mais juste que je n'ai pas encore rencontré les personnes qui me correspondent;. Enfin moi ce que j'en dis, tu le crois ou pas, de toutes façons j'ai pas vraiment plus d'expérience que toi...Un an ou deux ans. "



Elle se pencha (ils avaient peut-être peu de différence en âge mais en taille... c'était autre chose) et lui mit la montre dans la paume, puis referma sa main sur l'objet précieux.


-Bon c'est pas tout, mais moi j'ai du taff...Elle lui sourit, puis ajouta en grommelant, à la prochaine ! "

Sur ces mots elle remonta en direction du château, une impression de chaleur se diffusait dans sa poitrine. Cet échange lui avait échauffé l'esprit et le coeur, un jour prochain, elle n'en doutait pas, elle trouverait le secret de la montre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Collins
Personnage Inactif
Ethan Collins

Nombre de messages : 116
Maison : Serpentard
Année : 1ère année
Gain de Gallions : 13152
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Par une belle matinée [PV Ethan Collins]   Ven 8 Juin 2007 - 17:50

Ethan souriait tendit que la montre venait se loger dans sa main. Il avait réussi et cela le réjouissait d'autant plus. Une fois encore, il avait réussir à obtenir ce qu'il voulait d'une autre élève, plus âgée cette fois-ci. C'était une nouvelle victoire pour le jeune garçon mais il savait qu'elle ne lacherais jamais pour la montre et elle semblait tenace. Un défi encore. Il se devait de garder ce secret pour lui et s'en servir à bon escient, du moins pour ce qui lui semblait bien.

Il ne répondit pas à ses paroles mais essayait d'en comprendre le sens caché. Différence. Qu'est ce que c'est réellement ? Il n'avait pas les mêmes idées que la majorité des Serpentards. C'est ce qu'il pensait mais n'était-ce pas plutôt qu'il ne voulait pas faire partie des caricatures des verts et argents. Tout le monde les imaginait sournois, haineux envers les Gryffondors, fourbes mais finalement n'était-ce pas qu'une idée que tout le monde se faisait. Ethan ne pouvait pas juger vu qu'il n'avait pas fait connaissance avec beaucoup de membres de sa maison. Seulement avec Hailley avec qui il s'entendait plutôt bien et Cassandre avec qui il attendait de voir comment sa se passait avant de conclure sur son cas.

Finalement, il se leva aussi et parti en direction de la Grande salle pour manger un morceau avant de retourner en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par une belle matinée [PV Ethan Collins]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par une belle matinée [PV Ethan Collins]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: RP, biographies, répartitions-
Sauter vers: