Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Inculture et frayeur nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 848
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14259
Date d'inscription : 26/05/2006

Inculture et frayeur nocturne Empty
MessageSujet: Inculture et frayeur nocturne   Inculture et frayeur nocturne EmptySam 3 Mar 2007 - 2:17

La journée avait trainé en longueur. Après son escapade matinale et sa rencontre avec James Alhambra, elle était retournée dans sa salle commune en quatrième vitesse pour se changer et éventuellement enlever toute trace de cette sortie. Seul son air morne pouvait donner une indication sur son état d'esprit.

Le soir venu, elle avait fait un saut dans la grande salle, avait mangé rapidement tout en prenant un en-cas pour plus tard, qu'elle avait enveloppé dans une serviette et rangé dans son sac. Après ça, elle avait filé à la bibliothèeque rayon Quidditch. Tête penché sur le côté, elle lisait les titres, prenant au passage tel ou tel livre dont les deux conseillés par le prof de vol. Sa pile de manuel en équilibre précaire dans ses bras, elle chercha une table à l'écart qui lui permettrait d'abord d'être tranquille et ensuite de pouvoir manger son en-cas sans que Mme Pince ne la suprenne. Elle avait devant elle deux bonnes heures avant que la bibliothéquaire ne la fasse sortir, deux heures qu'elle allait passer à remédier à son "inculture" ...

Le silence se fit progressivement dans la bibliothèque seulement troublé par le bruit des pages que la jeune Serdaigle tournées. Totalement concentré sur sa lecture, elle sursauta violemment en entendant un "Bang !" résonner et se répercuter à travers toute la salle. Passant la tête, juste ça, dans l'allée, elle ne remarqua aucune présence qui justifiait ce qu'elle avait entendu. Retournant à sa place, le coeur battant à cent à l'heure, elle reprit son livre qu'elle avait posé précipitament, relisant le passage intéressant sur le rituel qu'un autre "Bang !" se fit entendre. Puis des bruits de pas trouèrent le silence relatif de la bibliothèque.

Tout se passa comme dans les films en noir et blanc qui passait à la télévision moldue, les bruits inquiétants, le jeune fille apeurée tenant fermement dans ses mains une arme qui ne lui servirait à rien. Pour elle c'était un précieux livre, celui même que le pro du Quid lui avait conseillé de lire pour être incollable sur le rituel. Qu'est ce que ça pouvait être ? C'est juré plus jamais elle ne viendrait le soir à la bibliothèque ! Que faisait Mme Pince ? Se fichait elle de voir mourrir une élève parmis cette montagne de connaissance ? Quand l'ombre suspecte se profila au coin de l'allée où elle se trouvait, elle leva sa pseudo arme pour assomer son agresseur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 30/10/2006

Inculture et frayeur nocturne Empty
MessageSujet: Re: Inculture et frayeur nocturne   Inculture et frayeur nocturne EmptySam 3 Mar 2007 - 3:12

Si ce grimoire me touche, Serdaigle, ce soir aura été un soir que tu n'aurais souhaité vivre pour rien au monde, lance-je à la môme qui se trouve face à moi, un ouvrage brandit comme arme dérisoire au-dessus de sa tête.

Mains dans les poches, allure dégagée, j'ai sous le bras le grimoire qu'Alexandrei lisait la dernière fois que j'ai mis les pieds dans cet endroit puant. Je suis à la recherche du second livre qui nous a servi cette nuit-là. Je ne sonde plus ces étagères afin de savoir ce que sont les tatouages. Je cherche à savoir, tout court. Comprendre les choses avant qu'elles ne m'arrivent. Depuis la mort du Juge, j'ai plusieurs questions.


Mon humeur a été massacrante toute la journée; c'est la façon dont s'est terminé ce maudit bal de la Saint Valentin, les poids sur mes épaules, les poids sur mon âme. Cette soirée a taillé ses souvenirs dans le vif de mes émotions: je m'irrite pour rien, je suis bougon, distant. Plus qu'avant. Je pense à elle. Tout le temps. Je travaille de plus en plus pour me créer du temps qui meurt facilement. Il est d'ailleurs notoire que de me voir à la bibliothèque pendant les heures d'ouverture n'est pas choses courante. J'avais l'âge de la jeune fille qui se trouve face à moi la dernière fois que cela m'est arrivé.

Cette Serdaigle n'a pas de chance pourrait-on présumer. Mauvais endroit, mauvais moment. Et pourtant, avec mon caractère, on ne sait jamais où cela va finir.

Pour l'instant, ma stature est figée et j'examine la jeune fille sans lui laisser l'opportunité de se soustraire à ma froideur.

Face à elle, j'attends... je revois mes premières années dans l'école. Ca défile doucement, puis plus vite. A son âge, il n'y avait pas de soucis dans mes journées. Les images souvenirs cessent. Après une courte inspiration, je décoche un faible sourire de lassitude et prends une voix plus chaleureuse:



Que cherches-tu, lui demande-je pour couper court au silence ayant suivi mon avertissement.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Josquin Tancredi
Personnage Inactif
Josquin Tancredi

Nombre de messages : 7
Maison : Poufsouffle
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 13302
Date d'inscription : 03/03/2007

Inculture et frayeur nocturne Empty
MessageSujet: Re: Inculture et frayeur nocturne   Inculture et frayeur nocturne EmptySam 3 Mar 2007 - 22:52

"La vie elle est plutôt bien faite. En tout cas, elle l'est pour les autres. Elle l'est pour moi aussi si on considère que c'est la belle vie d'avoir passé deux heures sous la pluie au point que nos chaussettes, notre caleçon et notre t-shirt se trouvant pourtant sous trois épaisseurs de pull est littéralement dégoulinant, que notre sac de cours ressemble maintenant plus à un sot d'eau qu'à une besace, que nos cours écrit sur des beaux parchemin avant le déluge ressemblent à de la pâte à mâcher ou du vomi de troll et que nos pompes font un bruit très distrayant pour les premières années mais pas pour moi qui suis dans ces pompes-là, très justement, et qui suis cette personne qui a passé deux heures sous la pluie. Tout ça pour un pari perdu."

C'est ce que se marmonait Josquin en faisant prrrf prrrf dans les allées de la bibliothèque où il avait profité des dernières heures d'ouverture pour emprunter des livres dont il aura besoin pour tout remettre a jour ses cours.

Il marchait assez bizarrement parce qu'il était dans un endroit calme et qu'il devait faire des grandes enjambées très lentes pour pas se faire crier par les autres qui essayaient de travailler.

Il faisait sombre et il y avait peu de monde, plus un bruit, ca allait pas tarder à fermer et madame pince le verrait si elle le surprenait tout mouillé comme il était avec des grimoire précieux dans les bras.

Mais dans tout ce calme il entendit quand même des faibles bruits, alors pour avancer vers ces bruits il fit des pas encore plus lents et des enjambées encore plus grandes et il paraissait encore plus stupide:

"qu'est ce que c'est? Pourvu que c'est pas Pince" s'effrayait il.

Il avanca un peu caché dans une rangée d'étagère et il vit que c'était pas madame Pince mais que c'était pire que ça:

- C'est Sacha Le Deneb

Josquin resta caché où il se trouvait et observa le Serpentard discuter avec une fille qui était aussi jeune que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 848
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14259
Date d'inscription : 26/05/2006

Inculture et frayeur nocturne Empty
MessageSujet: Re: Inculture et frayeur nocturne   Inculture et frayeur nocturne EmptySam 10 Mar 2007 - 18:40

Instant de silence après une mise en garde qui lui fit froid dans le dos ... pendant quelques secondes. Elle abaissa doucement son livre pour le reposer sur la table. Ses mains tremblaient. C'était qu'il lui avait fait peur le bougre à surgir comme ça sans prévenir. Etait ce lui qui avait fait un boucan d'enfer juste avant ? A voir son air tellement ... renfermé ça ne devait pas être son genre de s'amuser à faire un bruit pareil. Elle soutenait vaille que vaille son regard mais finit par baisser le sien. Elle sentait confusément que s'opposer à lui équivaudrait à une blessure morale qu'elle préférait éviter, la journée avait été trop éprouvante pour qu'elle s'y frotte.

La préféte se mit à empiler les livres qu'elle avait pris pour se donner une contenance et permettre à son coeur de reprendre son rythme de croisière. Quand elle se sentit enfin sûre d'elle même et de ces gestes, elle regarda de nouveau l'inconnu bien en face. Sa voix avait pris cette fois ci un timbre un peu plus chaleureux envers elle, ce qui changeait agréablement de l'ancienne. Elle préférait celle ci.


A en apprendre un peu plus sur un rituel, et toi ?

Elle pointa du menton le livre qu'il tenait entre les mains quand, encore, une voix, cette fois, ci s'éleva dans le silence relatif qui avait suivit ses paroles. Soit elle devenait folle, soit c'était quelqu'un qui n'avait vraiment rien de mieux à faire que des bruits étrange et complétement flippant dans une bibliothèque quasiment déserte sauf de quelque iréductible pour qui étudié était plus important que se nourrir. Empoignant de nouveau un de ses livres d'un air farouche, elle se leva de sa chaise pour contourner l'étagère remplit à craquer de livre. Elle allait assomer pour de bon l'idiot qui ne savait pas que les bibliothèques aussi sombre était le lieu propice pour les crises d'angoisse. Avisant la forme dans les ténébres pas si épaisse que ça, elle arma son coup pour viser à ras de la tête de l'inconnu et prit ensuite la parole d'une voix calme.

Tu n'as rien de mieux à faire que de te cacher derrière des ouvrages ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 30/10/2006

Inculture et frayeur nocturne Empty
MessageSujet: Re: Inculture et frayeur nocturne   Inculture et frayeur nocturne EmptyMar 13 Mar 2007 - 16:40

La Serdaigle arme à nouveau son grimoire avant que je ne puisse répondre à sa question. Quelque peu déconcerté, je la laisse aller à la poursuite des bruits étranges qui viennent de raisonner à quelques étagères de nous.

Je dépose mon grimoire sur la table et la suis en silence.


"Franchement, que craint-elle dans un lieu pareil? Un choc culturel?"

Derrière l'étagère, nous découvrons un jeune garçon trempé de la tête aux pieds. Je soupire, exaspéré, et dépasse Ehlana pour rejoindre Josquin et me poster devant lui. La baguette de sortie, je la lui pointe sous le nez avec impassabilité:


Tancredi, que fais-tu à espionner? Tu veux que j'écrive à ta 'môman'?

Du bout de ma baguette, dans les airs, je dessine une croix devant le Poufsouffle. Cela provoque une courte et puissante bourrasque d'air chaud qui le sèche instantanément.


Tu as installé une piscine dans la bibliothèque?


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Josquin Tancredi
Personnage Inactif
Josquin Tancredi

Nombre de messages : 7
Maison : Poufsouffle
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 13302
Date d'inscription : 03/03/2007

Inculture et frayeur nocturne Empty
MessageSujet: Re: Inculture et frayeur nocturne   Inculture et frayeur nocturne EmptyJeu 15 Mar 2007 - 15:04

Josquin fut vite débusqué de sa cachette mais personne s'en étonnera car il avait fait à lui seul autant de bruit qu'un crapaud égorgé sous sonorus. C'est Ehlana qui l'attrapa et Sacha arrva ensuite en lui reprochant d'espionner et d'aller tout baver à sa mère.

"Oh non pas maman! Le Deneb "

Au début quand Sacha lui colla la baguette sous le nez, Josquin frémit et serra ses yeux très fort en priant Merlin que ça soit pas ses dernier jours sur Terre. Finir massacré et ruisselant dans un rayon de bibliothèque, Josquin trouvait pas que c'était une belle mort mais il compris qu'il n'avait pas de soucis à se faire pour l'instant quant a la facon dont il disparaitrait de la surface de la Terre car le Serpentard se contenta de le sécher.

Josquin ouvrit lentement les paupières et se toucha le torse et les bras pour être sur et certain qu'il était bien vivant. On pouvait lire beaucoup de soulagement sur son visage. Il finit par sourire et par expliquer sa présence:

- Je voulais pas vous espionner, je venais travailler parce qu'il a plu dans mon sac.

La vérité était rétablie il manquait plus qu'à assurer ses arrières. Josquin prit un air boudeur et s'adressa au grand jeune homme qui avait le visage sévère:

- Dis, Sacha, tu vas pas écrire à maman pour lui dire qu'il a plu dans mon sac. C'set beaucoup de travail: faut se poser, écrire, aller à la volière, toucher le hibou et aussi attendre la réponse après et tu peux te l'économiser tout ce temps, hein, c'est vrai?

Le Poufsouffle fit aussi une tentative de chantage qui allait peut-être lui être retournée sous forme de sortilège grandes dents mais qui ne tente rien n'a rien:

- Et puis est-ce que j'écris à la tienne pour lui raconter ce que tu fais... je pourrais le faire, Bénédicte elle serait contente de savoir que tu menaces une Serdaigle juste parce qu'elle porte un livre!

" c'est bon, je viens de signer mon arrêt de mortalité. Adieu monde curel!! No "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehlana Kalten
Lèche-Botte Préférée de JLI
Ehlana Kalten

Nombre de messages : 848
Age : 30
Maison : Serdaigle
Année : 5ème année
Gain de Gallions : 14259
Date d'inscription : 26/05/2006

Inculture et frayeur nocturne Empty
MessageSujet: Re: Inculture et frayeur nocturne   Inculture et frayeur nocturne EmptySam 7 Avr 2007 - 19:16

Une ombre, celle de Sacha, se matérialisa devant elle. La Serdaigle ramena le précieux livre contre sa poitrine et regarda d'un air torve le Poufsouffle trempait qu'un sort du Serpentard eut tôt fait de sécher. Promis: finit les virée à la bibliothèque le soir ! L'imagination fertile et les coins sombres ne faisaient pas bon ménage et elle venait d'en faire la désagréable expérience. Bien sûr elle avait, peut être, était un peu fort dans ses réactions mais elle mettait ça sur le compte de la jeunesse: on ne pouvait pas être parfait dans tout.

Elle carra les épaules et se concentra sur la discussion qui avait été lancé soit cafter à la mère du jeune Poufsouffle sur l'attitude on ne peut plus pas bien de son fils. Demi sourire aux lèvres, elle prit le parti d'enfoncer quelque peu le jeune homme. Rien de mieux qu'une patite frayeur en retour de celle qu'elle avait subit.


Pas espionner ? Pourquoi est ce que tu n'as pas dit que tu étais là alors ? Et ne t'inquiéte pas, on trouve tout le temps un moment pour prévenir les mamans que leur marmaille n'est pas gentil, ce n'est genéralement que l'affaire de quelques minutes. Et je suis sûr que Sacha ici présent est très doué dans cette discipline. Heureuse coïncidence n'est ce pas ? Le Théo

Pour le reste, c'était de la totale parano de la part de Josquin. Où avait-il vu que le Serpentard la menaçait de quelque façon que ce soit ? Elle, elle n'avait rien vu de tel à moins qu'elle ne soit stupide au point de ne pas avoir remarquer que Sacha la menaçait. Pour tirer cette obscur affaire au clair, mieux valait demander au principal concerné.

Sacha ... Tu me menaçais ? Parce que ... Tu vas peut être me trouver complètement stupide mais j'ai rien remarquer de ce genre moi ... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
Sacha de Lansley

Nombre de messages : 739
Age : 36
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13812
Date d'inscription : 30/10/2006

Inculture et frayeur nocturne Empty
MessageSujet: Re: Inculture et frayeur nocturne   Inculture et frayeur nocturne EmptyLun 9 Avr 2007 - 15:40

Ehlana parait aussi irritée que moi mais elle le prend avec sarcasme. Mon jeune cousin a le don de me mettre dans des positions que je qualifierai aisément de grotesques, malvenues. J'aurais pu me passer de ça. Il m'exaspère et c'est une chance que la Serdaigle soit là sinon je l'aurais planté en haut d'une étagère pour l'y laisser pourrir en attendant qu'on le retrouve. Il se met à écailler de timides essais de maître chanteur que je repousse d'un soupir:


Tancredi. Ma mère se fout de ce que je peux faire ici.
Bon. Tu es sec. Je vais te laisser.


Je me retourne vers Ehlana, en me penchant légèrement pour la saluer avant de reculer de quelques pas pour sortir d'ici au plus vite. Je suis allergique tout ce qui est petit et qui ne sait pas encore créer de patronus.


Mademoiselle, vous voilà rassurée.
Ces bruits ne provenaient que d'un petit rat imprudent et stupide.
Bonne soirée à vous deux.


Je m'éloigne mon livre sous le bras et sans plus de discours.


HJ: Voilà qui est suffisant pour clore le sujet.
Une prochaine fois, Ehlana Wink


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Contenu sponsorisé




Inculture et frayeur nocturne Empty
MessageSujet: Re: Inculture et frayeur nocturne   Inculture et frayeur nocturne Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Inculture et frayeur nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Château :: La Bibliothèque-
Sauter vers: