Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [Serpentard] Kâli Dell'Atti - 6ème année (15 ans)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kâli Dell'Atti
Personnage Inactif
Kâli Dell'Atti

Nombre de messages : 34
Age : 28
Maison : Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 13755
Date d'inscription : 25/11/2006

[Serpentard] Kâli Dell'Atti - 6ème année (15 ans) Empty
MessageSujet: [Serpentard] Kâli Dell'Atti - 6ème année (15 ans)   [Serpentard] Kâli Dell'Atti - 6ème année (15 ans) EmptyVen 2 Fév 2007 - 15:50

Répartition




1/ Identité:

Prénom: Kâli
Nom: Dell’Atti
Sexe: F ou G
Année d'intégration désirée: De 15 à 17 ans
Nationalité/ville: Anglaise/Londres
Parents: Claire Leal est une moldue. Elle n’avait strictement aucune attache avec le monde sorcier avant de rencontre Lukas Dell’Atti. Monde qu’elle accepte aussitôt mais connaît bien mal. Lukas, quant à lui , a grandi parmi une famille mi-cramol, mi-sorcière.

Sa famille n’a jamais eu aucun a priori sur le monde moldu. Claire par contre à quelques peu perdu le contact avec ses parents. Ils n’appréciaient pas le choix de leur fille. Ils trouvaient Lukas bien trop « étrange »



2/ Imaginez une petite histoire ou une petite anecdote à travers les pensées de votre personnage, le jour où il doit se rendre à Poudlard pour la première fois. Tâchez de glisser des événements de la vie de votre personnage, des caractéristiques de sa biographie pour commencer à le dessiner.

Kâli était sur le quai 93/4. Elle n’avait qu’un seul bagage pour le grand départ et attendait, attendait, attendait. Elle attendait que le train soit sur le point de partir. Elle ne monterait dedans qu’une fois qu’elle entendra son sifflet strident. Celui qui annonce un départ imminent. Elle prétendait vouloir que son départ soit bref et rapide. C’était là sa seule explication. Mais certainement pas la vrai.

Seul son père l’accompagnait en ce jour particulier. Seul lui pouvait -Kâli n’avait pas… Plus d’autre famille- Mais les relations qu’elle entretenait avec ce dernier n’étaient pas pour autant des plus satisfaisantes.
Ils se tenaient tous les deux aussi raide que la valise, droit que des piquets et ni l’un ni l’autre ne parlait. Pas de dernières recommandations. Rien.
Et tant mieux, au moins cela ne contredirait pas les plans de Kâli. Elle attendait.

La vérité, c’est qu’elle avait peur. Terriblement peur. Non pas de cette nouvelle vie masquée de toutes cartes moldues –Elle s’en foutait bien de ça- mais de lâcher prise, de pleurer. C’était la dernière chose à faire, pleurer. Devant son père en tout cas. Ce serait admettre qu’elle a besoin de lui. Ce serait lui accorder une chance de se refaire. Et ça, elle ne se le pardonnerait pas. Non.
Alors elle tiendrait. Et pour tenir, la meilleure solution qu’elle ait trouver, c’était de rester là. Sans bouger. A se moquer mentalement de tout ces gosses heureux d’aller à l’école.

Pense : pff… On a jamais vu ça dans l’monde normal.

Parce qu’elle savait qu’une fois à l’intérieur de ce trollien de train, elle lâcherait prise. Elle le savait. Alors elle en redescendrait en larmes. Et son père, son père, lui, gagnerait la partie. C'était hors de question. Hors-de-ques-tion.


Puis ce sifflet se mit à sonner. Les derniers retardataires rejoignirent avec hâte le train fumant. Le bruit était assourdissant. Kâli ramassa sa valise, n’accorda aucun regard à son père et s‘éloigna, elle et sa jambe boiteuse, en direction d’une entrée du train, la plus proche. Elle murmurait une chanson pour se donner du courage :

- Pour nos puissantes querelles,
Qui nous brûlèrent les ailes,
Nos tendresses officielles,
Et nos fuites instinctives.

Pour ces instants mortel,
De vrai bonheur bordel,
A contempler le ciel,
Claquant d’étoiles furtives.

Pour ce grand firmament,
Patiemment dessiné,
Et pour ce ciel vivant,
Où nous nous sommes planqués.

Pour les nombreux tournants,
Si souvent contournés,
Et pour tout les suivants
...


Je te quitte.




HJ: De toi à moi II d'Olivia Ruiz.. Juste le dernier couplet.



3/ Quelles qualités doit avoir un étudiant de Poudlard pour se montrer digne sorcier ?

Les trois qualités indispensables pour évoluer dans Poudlard sont, de un, savoir se défendre dans un monde terrifiant plein de petits et de grands, de poilus et de spectraux, de griffus et de dentés. Mais pour cela, il faut bien évidemment déjà savoir tenir sa baguette dans le bon sens, distinguer l’envers de l’endroit, et donc avoir le sens de l’observation.
Si vous n’êtes pas aptes à cela, c’est plutôt ennuyeux. Très ennuyeux. Mais vos chances de vous en sortir ne sont pas entièrement compromises si vous avez de bonnes jambes. Car être un grand sportif a également toute son importance à Poudlard et tout particulièrement dans le domaine de la course pour prendre la fuite. Ca, c’était le de deux. ^^
De trois, un sens de l’orientation très aigu peut s’avérer fort utile au milieu d’un château avec des escaliers mouvants.

Kâli, elle, n’a aucune des trois. Le Baten



4/ Quels sont les trois choses les plus importantes dans votre vie?

- La musique
- Dormir
- Ses proches choisis



5/ Vous ne pourriez pas passer une journée sans... Musique.



6/ Votre personnage en quelques lignes

Kâli est une jeune fille brune aux yeux très sombre. Elle mesure 1, 71m parce qu’elle ne souhaitait pas voir apparaître de chiffre paire dans sa taille et est véritablement très maigre. Pas mince, mais bel et bien mai-gre.

Elle ment très bien et ce depuis la cours de récrée (5 ans). Conséquence d’une sombre histoire de punition. C’est un peu plus tard qu’elle a appris l’art de la triche, si bien que cela devînt un mode de vie. Elle incluait duperies et artifices dans tous les domaines de sa p’tite vie : jeux, devoirs et sucreries.

Elle est extrêmement têtue et tout autant jalouse, fait mine d’avoir raison même quand elle a tord, ne donne par conséquent jamais raison aux autres, n’aime pas qu’on la sous-estime et ne supporte pas qu’on lui dise de se taire. Mais alors vraiment pas.

Elle sait super bien bouder et s’applique à faire culpabiliser ses amis lors de petites déceptions : « Quoi ? Tu viens pas ? Bah… T’avais dis… Non mais c’est pas grave. J’avais juste mis deux heures à tout mettre en place là... Tan pis. Je t’en veux pas tu sais… »

Les deux grandes passions de sa vie sont dormir et la musique moldue. Pour ce qui est de dormir, c’est simple : c’est la première au lit, la dernière levée. Quant à la musique, elle est devenue tout naturellement indispensable. Son grand projet serait de mettre au point une toute petite boîte à musique portable comme les moldus mais pour Poudlard afin de pouvoir accéder à sa musique même à l’école. Elle souhaite devenir chef d’orchestre.

Elle n’a ni frère, ni sœur et a perdu sa mère dans un accident à l’âge de 7 ans. Ce même accident a fait d’elle une boiteuse. Mais elle s’est parfaitement accommodé à son handicap, s’adonnant au rôle du Capitaine Crochet sorti tout droit d’un dessin animé moldu.

Sa mère était douce, toujours paisible et parfaitement sereine. Elle incarnait la bonté et la gentillesse même et donnait à tour de bras. Elle était instrumentiste juste parce qu’elle était trop fragile pour faire de l’humanitaire. Mais ce n’était pas plus mal ainsi. Au moins Kâli avait trouvé sa voie : la musique.

Son père quant à lui est un homme sévère, dure, froid et distant. Du coup, quand Claire mourut, l’équilibre qui régnait entre le couple s’effondra. Au grand regret de Kâli.
Petit à petit la communication entre les deux membres de la famille Dell’Atti s’éteignit.

Kâli respecte les règles de son père tant qu’elle est mineur mais n’attend véritablement qu’une seule chose : sa majorité, signe d’indépendance où elle sera libre de mener sa vie comme il lui convient

Elle cherchera et trouvera cependant une nouvelle figure paternel chez l’infirmier sorcier qui se chargera de sa rééducation deux ans durant après l’accident puis chez un cousin maternel moldu aîné avec qui elle correspondra.
Elle correspond également avec une amie d’enfance, moldue elle aussi, au sujet des amours et sentiments.
Si son cousin n’ignore pas sa place dans une école de sorcellerie, son amie si. Elle la croit dans un collège français.

Sa vie à Poudlard se résume par une multitude de déceptions. Elle ne sait plus tricher. Les jeux sorciers sont trop complexe à tromper. Elle n’a plus aucune moyen d’écouter de la musique moldue et s’en trouve désemparé mais surtout, surtout a perdu sa bande de p’tits malfrats d’enfance, a perdu sa place de p’tit chef.
Kâli a donc eu beaucoup de mal à accepter cette école aussi fantastique soit elle. Elle la jugeait responsable de tous ses malheur et rancunière, la considère parfois encore aujourd’hui comme telle.

Elle apprécie particulièrement le cours de potion qu’elle assimile au poison, aux bagues à poison et au romantisme.



7/ Comment avez-vous connu le forum?

Tout simplement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Administrateur
Choixpeau Magique

Nombre de messages : 339
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 14731
Date d'inscription : 06/01/2006

[Serpentard] Kâli Dell'Atti - 6ème année (15 ans) Empty
MessageSujet: Re: [Serpentard] Kâli Dell'Atti - 6ème année (15 ans)   [Serpentard] Kâli Dell'Atti - 6ème année (15 ans) EmptyVen 2 Fév 2007 - 16:49

Ma chère Kâli, il me semble que seule la maison Serpentard puisse accueillir une jeune fille avec un tel caractère. C’est l’endroit idéal pour te stimuler et te motiver à t’imposer, à la condition de ne pas te laisser sombrer. Tu y trouveras aussi la discrétion sur la vie privée, que tu pourrais rechercher… Dans tous les cas je te souhaite la bienvenue à Poudlard et de la réussite dans tes études !


-hj : bien, tout est Ok, tu peux poster dès à présent Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Serpentard] Kâli Dell'Atti - 6ème année (15 ans)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: RP, biographies, répartitions-
Sauter vers: