Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Jardins secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hermione Granger
Personnage Inactif
Hermione Granger

Nombre de messages : 811
Maison : Gryffondor
Année : 6 ème année
Gain de Gallions : 14973
Date d'inscription : 15/01/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyMar 2 Jan 2007 - 13:00

Rigueur des jardins à la française, aridité du désert, et maintenant, splendeur des splendeurs... Le voyageur vient de franchir l'entrée de la cité antique de Pétra et termine son voyage devant une porte de lumière nasride, entrée du troisième monde.

Jardins secrets 65411310

- Tu viens de franchir la porte du troisième monde et je t'en félicite. Je savais que je ne m'étais pas trompée en te choisissant. J'espère que ce périple n'a pas été trop douloureux pour toi. Nous allons faire le tour du propriétaire...

Jardins secrets Untitl10

Ombre et lumière aveuglante, le voyageur des songes ne s'est pas encore rendu compte que tout est lié, tout a un sens, tout vient d'elle, de son imaginaire à elle. Magnifiscence de la splendeur passée, l'Alhambra est le quartier général de l'armée de Dumbledore.

Hermione n'a pas tout recréé du somptueux palais, juste l'essentiel, certains jardins et patios célèbres comme "el patio de los leones" à la signification bien particulière.

Jardins secrets Spain210

Colonades, stuc, couleurs éclatantes, eau, verdure... Tout a un sens, tout, en particulier, le choix du lieu. Tout comme Versailles, Buckingham, le 10 Downing Street ou la White House, ces murs, ces jardins, tout reflète le pouvoir, le sens du devoir, et de l'honneur. Ici, la loyauté est reine, l'amition ne peut être portée aux nues car la majesté du lieu rend le visiteur tout petit. Il se sent juste invité.

- La balade est-elle à ton goût?

Jardins secrets Alhamb10 Jardins secrets Alhamb11 Jardins secrets Alhamb12 Jardins secrets Alhamb13

Ils passèrent dans un petit couloir se terminant par un escalier. Hermione s'y engagea et fit signe à son invité de la suivre.

Jardins secrets Ryad_s10


- Nous voici arrivés dans la Salle du Conseil.

Une pièce lumineuse et très vaste accueillait le nouveau venu. Typiquement arabo andalouse, un pièce octogonale au centre de laquelle se trouvait una table ronde, et des chaises. Un grand tapis rouge ornait le sol, et de jolis rideau en organza finissait artistiquement la pièce.

Jardins secrets Afnane10

Hermione lui désigna un siège pour qu'il se mette à son aise autour d'une table ronde. Encore un symbole fort. Une table ronde, autour de laquelle tout le monde est égal en condition, qualité, et idées. Certes, Hermione prendrait les décisions, bien sûr, il fallait que quelqu'un le fasse, et il vallait mieux pour l'harmonie des choses que ce soit la personne qui ait créé ce monde, et encore plus, quelqu'un en qui Dumbledore avait confiance.

Hermione avait organisé le mouvement de résistance, Harry la suivait dans son idée, il était assis à sa droite. La séance du Conseil était ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licinius Macrine
Elève incontournable
Licinius Macrine

Nombre de messages : 303
Age : 32
Maison : Serdaigle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14456
Date d'inscription : 13/07/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyMer 3 Jan 2007 - 0:27

Licinius s’était réveillé un matin et était descendu déjeuner, comme tous les matins. Mais ce repas ne fut pas comme les autres. En effet, alors que le jeune Serdaigle ne recevait que rarement du courrier, il eut néanmoins la visite d’un petit volatile qu’il connaissait bien, Hou-Hou. Ce fidèle hibou l’avait accompagné dans maintes aventures et Licinius sentit, à l’arrivée de l’animal, que sa journée allait une fois de plus basculer.

La première fois que le jeune garçon avait eut la visite de Hou-Hou, c’était lors d’une excursion avec Ernest et Super Chocobouletël dans les entrailles de Poudlard, excursion qui s’était finie par plusieurs contusions et des jours de douleurs vertébrales. Et la dernière fois que le hibou était apparut à Licinius, c’était pour l’annonce du commencement des épreuves du Tournoi des Trois Sorciers. L’oiseau n’était donc pas, généralement, porteur de bonnes nouvelles. Néanmoins, il attendrissait toujours le cœur de Licinius avec sa petite frimousse amusante et son petit cri aigu.

Licinius attendit pour ouvrir l’enveloppe qu’il venait de recevoir, la mettant maladroitement dans sa poche. Lorsqu’il se leva, la missive tomba au sol et, sans le cri de Hou-Hou, que Licinius avait invité à déjeuner avec lui, elle serait sûrement restée à cet endroit.
Le jeune garçon se rendit au cours de Divination, au cour duquel il tenta de lire dans les entrailles d’un grenouille qui avait dû passer un peu trop de temps dans les marécages étant donné que les nouvelles n’étaient pas très fraîches.
Une fois le cours terminé, il s’en alla, tranquillement, dans les dortoirs de Serdaigle où il s’allongea doucement, rêvassant à tout et à rien. Il sentit alors quelque chose lui piquer la cuisse. Se rendant alors compte qu’il avait toujours dans sa poche la missive apportée le matin même, il se releva et sortit l’enveloppe qu’il ouvrit sur le champ. A l’intérieur, il trouva un pendentif sphérique aux motifs étranges, un morceau de parchemin et un troisième objet qui lui sembla des plus étranges.
Regardant si l’enveloppe ne contenait rien d’autre, il ouvrit le parchemin et lu.


Citation :
Le roi de France est le plus puissant prince de l'Europe. Il n'a point de mines d'or comme le roi d'Espagne son voisin; mais il a plus de richesses que lui, parce qu'il les tire de la vanité de ses sujets, plus inépuisable que les mines. On lui a vu entreprendre ou soutenir de grandes guerres, n'ayant d'autres fonds que des titres d'honneur à vendre; et, par un prodige de l'orgueil humain, ses troupes se trouvaient payées, ses places munies, et ses flottes équipées.
D'ailleurs ce roi est un grand magicien: il exerce son empire sur l'esprit même de ses sujets; il les fait penser comme il veut. S'il n'a qu'un million d'écus dans son trésor et qu'il en ait besoin de deux, il n'a qu'à leur persuader qu'un écu en vaut deux, et il le croient. S'il a une guerre difficile à soutenir, et qu'il n'ait point d'argent, il n'a qu'à leur mettre dans la tête qu'un morceau de papier est de l'argent, et ils en sont aussitôt convaincus. Il va même jusqu'à leur faire croire qu'il les guérit de toutes sortes de maux en les touchant, tant est grande la force et la puissance qu'il a sur les esprits.

Rien d’autre n’était inscrit que ces quelques lignes.
Licinius observa l’écriture et s’aperçut qu’elle était ronde et gracieuse.

"L’écriture d’une fille." analysa-t-il.
De but en blanc, ce texte n’avait aucun sens. Mais en le relisant une seconde fois, Licinius s’exclama :

"Les Lettres Persanes." Cet ouvrage moldu qu’il avait lu quelques semaines auparavant.
Mettant le pendentif à son cou, l’engouffrant dans sa chemise, et le troisième objet dans sa poche, il courut en direction de la bibliothèque. Arrivé devant la porte, il ralentit son allure mais sa marche ne trahissait pas moins une certaine détermination. Il savait où il allait et ce qu’il cherchait. Il prit rapidement l’ouvrage en question. La bibliothèque n’en avait qu’un seul exemplaire. Ce n’était pas un livre que les sorciers lisaient souvent. Heureusement, personne ne l’avait emprunté. Il arpenta rapidement les pages mais n’y trouva trace de réponse à ses questions. Le retournant et le secouant frénétiquement, énervé de ne pas résoudre ce mystère, Licinius vit un parchemin glisser de l’ouvrage. Il s’en saisit rapidement, laissant tomber le livre à sa guise, et le lu rapidement. Il s’agissait là d’instruction pour aller quelque part. Mais où ? Et une date ainsi qu’une heure.

Licinius attendit la date prévue et sortit du dortoir. Il avait dans la poche gauche le parchemin et l’objet contenu dans l’enveloppe et dans la poche droite le parchemin trouvé dans Les Lettres Persanes. Le pendentif, quant à lui, pendait à son cou.
Il se rendit à l’endroit prévu. Etonné, il se trouvait là où les épreuves du Tournoi des Trois Sorciers avaient débuté. Il arpentait la longue allée bordée de murs de buis, s’attendant à voir surgir à tout moment quelque créature au détour d’une colonne. Mais le trajet fut tranquille et Licinius se trouva bientôt devant un buisson que l’auteur du message qu’il avait dans sa poche droite avait décrit admirablement. Il s’agissait d’un buisson tout ce qu’il y avait de plus banal. Le jeune garçon chercha ce pour quoi l’auteur mystère l’avait fait venir là. Il fouilla partout, même dans le buisson pour comprendre la raison de sa présence ici. Il regarda le pendentif, à la recherche d’une réponse, et, sans savoir si son action y était pour quelque chose, vit le buisson qui lui faisait face se dérober. Il entra alors dans un labyrinthe.

Ce labyrinthe, Licinius le connaissait bien. S’était une des épreuves qu’il aurait dû affronter si le Tournoi avait eu lieu. Mais, en regardant de plus près les murs de buis, il comprit soudain la signification du pendentif. Le prenant entre ses doigts, il suivit ce que lui guidait la sphère de bronze. Ne prêtant plus attention aux murs de végétation, ne regardant que le pendentif, il franchissait une à une les allées de ce dédale. Mais il fut contraint de reporter son attention sur ce qui se passait autour de lui quand il trébucha sur une pierre posée au sol. Se relevant, il vit, non sans un certain émerveillement qui lui vit tomber légèrement la mâchoire, la fontaine dans laquelle il se trouvait.
Le bassin vidé de son eau, semblait ancien et inutilisé depuis des lustres. Son aspect délabré ne blessait néanmoins en rien le sentiment de respect que tout voyageur devait avoir en entrant dans ce lieux. A l’une des extrémités de la fontaine, Licinius vit une croix. Il trouva cet objet des plus étranges.
En effet, si les moldus avaient le loisir de planter des croix où bon leur semblait, les sorciers, loin d’être aussi croyants que leurs confrères, les réservaient pour les cimetières. Intrigué par cet objet, Licinius s’en approcha. Alors qu’il l’observait, l’intensité des sentiments qu’il ressentait en ce lieux sur fit plier la jambe et courber l’échine. Alors que son regard fixait la calade et que ses yeux se fermèrent, il entendit un Crac sonore. Relevant la tête, il vit, face à lui, qu’une pierre de la fontaine avait disparue, laissant place à une entaille sphérique. Licinius passa délicatement ses doigts dessus pour s’assurer qu’il n’était pas atteint d’hallucinations, ce qui ne l’aurait pas étonné en ce lieu. Par instinct, il y inséra le pendentif qu’il avait enlevé de son cou. Une seconde pierre, bien plus grande cette fois, se déroba à son tour et Licinius s’engouffra tant bien que mal dans l’interstice.

Il était encore plus émerveillé qu’auparavant. Il se trouvait maintenant dans un canyon. Interloqué devant l’immensité du lieu Licinius marcha, le regard tourné vers le ciel, et ne se rendit guère compte qu’il arpentait maintenant un sentier pavé. Tombant nez à nez devant une immense porte sculptée à même le roc, les genoux de Licinius fléchir sous le poids de l’étonnement et du respect. Face contre terre, il oublia tout les sentiments qui avaient put faire sa journée, l’ennui de ses cours, l’excitation de la recherche, l’angoisse du voyage,… Se levant, il passa la porte.
Nul n’est plus besoin de décrire les différents ressentis du jeune Serdaigle quand il passa la Porte de Pétra et entra dans la reconstitution de l’Alhambra de Grenade.
Lorsque Licinius passa devant le bassin central, il plia à nouveau les genoux. Il prit de l’eau dans ses mains et la sentit couler entre les doigts tel le nectar dans la gorge d’un dieu. Le calme et la paix intérieure l’avait totalement envahi et il aurait aimé resté là, au bord de ce bassin, toute sa vie durant. Mais sa curiosité refit alors surface. Son sentiment de planitude s’évanouit enfin et il se releva. Décidé à découvrir le fin mot de cette histoire, il arpenta les couloirs, les colonnes et les salles de la demeure. Il arriva enfin dans un hall quand il entendit des voix. L’une d’elle lui était familière.

"Hermione." s’exclama-t-il pour lui-même.
En effet, qui d’autre qu’elle pouvait savoir qu’il avait lu Les Lettres Persanes et l’user pour lui faire passer un message. Eux qui en avaient parlé quelques jours plus tôt. Et l’écriture féminine des missives. Et les sentiments qu’il avait ressenti tout au long de son périple et qui correspondait si bien au cœur de la jeune fille. Licinius sourit de ne pas y avoir pensé plus tôt.

Se préparant comme un chevalier entrant dans la demeure du Roi Arthur, Licinius passa une main dans ses cheveux, un autre sur sa robe de sorcier, se redressa et entra dans la salle.
Il sourit à Hermione, la prenant dans ses bras pour la saluer, et s’assit sur un des fauteuils, à mi-chemin entre la place d’Hermione et la porte d’entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archers.biterrois.free.fr/
Dobby
Créature Magique
Dobby

Nombre de messages : 45
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 14802
Date d'inscription : 13/03/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyMer 3 Jan 2007 - 2:26

Le matin venait à peine de s'étendre sur le domaine de Poudlard que les Elfes de Maison s'affairaient déjà à préparer le petit déjeuner des élèves. Les cuisines étaient encore plongées dans une légère pénombre que les torches avaient bien du mal à balayer. Winky était assise sur un fauteuil à bascule, un plaide sur les genoux, et le regard perdu dans les braises de la cheminée. Près d'elle, sur un petite table que Dobby lui avait installé, il y avait une dizaine de bouteilles de bierreaubeurre dont la majorité était déjà vide malgré l'heure matinale. Dobby, qui travaillait aux côtés des autres elfes, voyait de temps à autre, le petit corps de la créature parcouru par des hoquets réguliers incontrôlables.

Il ne restait plus que le repas des Poufsouffle à préparer quand un messager, inhabituel en ces lieux, était venu déranger temporairement leur travail. Le volatile, qui devait appartenir au château, était entré par la seconde cheminée de la pièce encore éteinte. Il tourna plusieurs fois autour des tables devant lesquels les elfes travaillaient avant de fondre sur Dobby et de se poser délicatement face à lui. Le hibou tendit fébrilement sa patte dans sa direction. Un petit ruban rouge retenait une lettre cachetée.

Dobby hésita plusieurs minutes avant de s'en saisir, regardant tour à tour l'oiseau et ses semblables. Tous le regardaient avec d'énormes yeux. Certains horrifiés par la situation alors que d'autres remuaient la tête de droite à gauche pour le dénigrer un fois de plus. Le murmure qui s'élevait dans la pièce, se transforma rapidement en de petits cris aigus lorsque Dobby toucha du bout des doigts la missive. Il fronça et foudroya du regard quelques elfes qui ne semblaient guère apprécier ses manières. Il tira lentement sur l'une des extrémités du ruban pour détacher la lettre, qui tomba à plat sur la table. Sa mission étant terminée, l'oiseau reprit son envole et quitta la salle. Par peur d'être agressé, divers elfes avaient rapidement saisi couvercles, tôles à tarte, chaudrons, pour se cacher la tête de l'envole de l'animal décidément persona non grata.

Le spectacle terminé et un repas restait encore à être préparé. Dobby rangea subrepticement son courrier avant de retourner vaquer à ses occupations. L'ambiance devenait de plus en plus lourde dans les cuisines. Dobby jetait de temps à autre, quelques regards biaisés, à ses congénères en espérant que le trouble allait rapidement se disperser et qu'aucun mot ne sortirait des cuisines pour aller prévenir la direction de l'école.


Il dut attendre toute la journée avant de pouvoir consulter son contenu. La nuit était tombée depuis bien longtemps maintenant sur le château, et Dobby, qui nettoyait une fois de plus la salle commune des Gryffondors, en profita pour ouvrir l'enveloppe. Il en extirpa un morceau de parchemin. Dobby n'ayant jamais eu le temps d'apprendre à lire la langue des sorciers claqua deux fois de ses doigts. Le contenu de la lettre changea, l'écriture fine et appliqué disparue temporairement du papier pour revenir sous une forme beaucoup plus brute. De l'elfique, seule langue que le petit Elfe parvenait à lire convenablement.

D'une seule traite, il lu son contenu et en retint chaque mot. Puis, il la lassa tomber dans l'âtre qu'il venait de réanimer peut de temps avant. Une flamme mauve l'encercla et la fit disparaître irrémédiablement.

La lettre était signée par Hermione, l'amie d'Harry Potter, elle lui demandait de se rendre à une réunion importante, dans le but de découvrir les raisons des enlèvements. La lettre était accompagnée d'un plan indiquant le lieu de leurs rencontres. Dobby l'avait également fait disparaître dans les flammes, il connaissait suffisamment bien le château pour arriver à situer le lieu de la réunion.


Avant d'en arriver à la date fatidique du rendez-vous, Dobby avait dû réfléchir maintes et maintes fois aux conséquences de ses actes s'il acceptait de s'y rendre, et il fallait l'avouer, un jour avant leur réunion, il ne savait toujours pas ce qu'il allait faire.

Le petit Elfe n'était pas du genre à respecter aveuglément les règles de sa communauté, il avait donc réunit son courage à deux mains le jour attendu et s'était décidé.


Dobby ayant la possibilité de transplaner dans le château, n'obéit pas au plan qu'il avait reçu. Il ne connaissait pas cet endroit, et il aurait été surprit de savoir que quelqu'un au château en aurait eu connaissance.

Il était apparu à une dizaine de mètres de la salle octogonale. De sa position, il pouvait distinguer deux silhouettes à l'intérieur. D'un pas hésitant, il se mit à marcher en direction d'eux. Il reconnu immédiatement le visage d'Hermione, maitresse de cérémonie. Il s'avança encore de quelques pas au milieu de la pièce puis s'arrêta, son regard posé sur les deux jeunes sorciers. Il exécuta ensuite, une traditionnelle et respectueuse révérence avant de se relever, son visage encore sous le coup de la surprise de cette convocation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.destination-poudlard.com/
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14029
Date d'inscription : 26/11/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyMer 3 Jan 2007 - 10:19

Althéa venait d'entrer dans la grande salle pour manger et avait été très étonnée de recevoir un hibou mais en même temps très contente. Elle retourna trois fois la lettre et se demanda ce que cela pouvait être mais n'étant pas très patiente elle l'ouvrit rapidement. Le Enki

C'était Hermione ! Elle lui parlait de la résistance.
Enfin, se dit Althéa, l'action va commencer ... Ah non, rendez-vous à la salle du conseil... et bien toute aventure commence par la formation d'un plan... normal...

Complètement plongée dans ses pensées, elle oublia son déjeuner. Elle se retourna et se dirigea dans sa chambre. Elle faillit renverser quelqu'un tellement, elle avait les yeux fixées sur la lettre. Elle monta les escaliers comme dans un rêve et dit le mot de passe pour rentrer dans la chambre commune de Gryffondor. Elle se dirigea vers le lit. Elle jeta l'enveloppe sur son lit et entendit un drôle de bruit ... elle regarda. Elle avait oublié le pendentif.
Il était très étrange. Mais si Hermione l'avait mis, il avait une utilité! Elle relut la lettre et soupira.
- Qu'elle troll j'ai faillit paumer la clé d'accès. Jardins secrets Merde

Elle prit un sac, y fourra sa baguette magique et prit son balai. Avec le Quidditch qui commençait on remarquerai même pas que c'était bizarre qu'elle se balade avec son balai. D'ailleurs son nouveau balai dont elle était très fière un Météora ! Baguette

Et bien c'est partit, se dit-t-elle direction le jardin imaginaire.

Elle arriva devant une allée de buis. Il faisait un peu sombre et elle sentit le pendentif qui commençait à lui bruler la peau. Elle le sortit de sous sa veste et vit qu'il brillait ... Elle monta sur son balai et s'envola elle traversa l'allée en tenant d'une main son balai et de l'autre le pendentif... elle allait doucement. Elle ne savait pas trop ce qui l'attendait .

En en sortant, elle arriva devant un dédale.
Génial, se dit-elle, heureusemant que j'ai mon balai...

Elle commença à s'élèver lorsque une branche de buisson l'attrapa par la jambe et l'envoya violament par terre.
Elle jura. Sa tête lui tourna légèrement. Elle s'entendit un liquide chaud lui couler sur le visage.
- Oh par la barbe de Dumbledore !!! Mad

Elle se toucha le visage... bon c'était pas grave c'était l'arcade sourcière qui était cassée mais son balai... son beau balai tout neuf où était-il ?? Disparût !!! Elle le chercha un moment mais rien ... affraid
Elle eut des larmes de frustration. Soudain plus déterminée que jamais, elle se retourna vers le labyrinthe :
- Attendez moi j'arrive!

Elle le regarda son pendentif. Il lui indiquait le chemin avait écrit Herminone. Althéa traversa le labyrinthe d'un pas décider sans jamais s'arrêter ni se tromper ...

Elle arriva à la sortie et là au miracle !! Il y avait son balai !! Le Théo Les buissons l'avaient fait venir jusque là pour pas qu'elle s'en serve!
Elle se retourna et leur dit, elle se sentit un peu stupide mais si ils pouvaient déplacer un balai peut-être comprendraient-t-ils ?
- Pas mal, vielles branches ! Je me sentais toute défeuillée sans mon balai mais maintenant ...
Je peux voler n'est-ce pas ? Sinon, vous ne me l'auriez pas rendu ?


Elle regarda le labyrinthe et comme il n'y avait aucune réaction, elle se dit que cela devait dire oui.
Elle passa une main sur son visage pour enlever le sang de devant ses yeux. Elle aurait besoin de voir et décolla.

Elle arriva devant une fontaine.
Tiens ça tombe bien, se dit-t-elle j'avais soif ...

Elle se pencha et cassa la fine glace qui recouvrait la fontaine puis but un peu d'eau. Elle regarda la crois en face d'elle ...
- J'espère que je ne suis pas en train de boire l'eau d'une tombe, grommela-t-elle tout haut. malade

Elle s'avança vers la croix :
Il semblait écrit MUTATIS MUTANTIS.
Et mince se dit-elle une tombe.

- Désolé, Mr Mutantis je ne voulais pas vous porter préjudice mais promis la prochaine fois j'y prendrais garde. Je CHANGERAI mon inattention en attention ... je pourrai peut-être aider à restorer votre lieu d'éternité ?

A ces mots, elle entendit un drôle de bruit ... une pierre était en train de bouger!
[color=red]- Un passage secret s'écria-t-elle.
Jardins secrets 00000005

Elle alla chercher son balai et traversa.
Elle se retrouva dans un lieu aride, sec ... totalement l'opposé de celui d'avant ...

Elle monta sur son balai et vola entre les grands murs de pierre. Elle manqua une fois ou deux de s'en prendre un...
-Purée de sang , jura-t-elle , il ne s'arretera donc pas de couler ! Rage

Elle trouva enfin l'entrée du quartier général. Elle descendit de son balai et entra.

Elle se perdit dans la maison mais eut le temps de voir une magnifique piscine et ici il faisait chaud ... rès chaud remarqua-t-elle enfin ...
Elle enleva sa grosse veste d'hiver adaptée à Poudlard mais pas ici.
Elle arriva enfin dans la salle de conseil ... Il y avait déjà Hermione ... un garçon de Serdaigle ... et un elfe de maison...
Vu qu'il y à Hermione je suppose que c'est Dobby, Pensa-t-elle.

Elle devait avoir très mauvaise mine ... Les cheveux en bataille et du sang un peu partout mais bon ... Elle sourit :

- Bonjour, tout le monde heureuse d'être arriver. cheers


HJ Petite précision pour ceux qui ne savent pas MUTATIS MUTANTIS cela veut dire " en changeant ce qu'il faut "


Dernière édition par le Jeu 4 Jan 2007 - 12:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léa Baldwin
Elève modèle
Léa Baldwin

Nombre de messages : 528
Age : 29
Maison : Gryffondor
Année : 6ème Année
Gain de Gallions : 14376
Date d'inscription : 10/08/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyMer 3 Jan 2007 - 15:15

Ce matin-là d'hiver, Léa s'était réveillée sereine, prête à affronter une nouvelle journée. Elle avait revêtu un jean, un débardeur bleu azur, et comme il faisait vraiment très froid, elle avait enfilé une veste bleue marine par dessus. Elle compléta sa tenue par une paire de tennis noires et s'attaqua à ses cheveux, elle démêla soigneusement ses cheveux et au moment ou elle voulut les relever en chignon, un hibou s'engouffra dans la pièce et se posa juste devant son nez. Surprise, elle laissa retomber ses cheveux sur ses épaules, et fit tomber les épingles à chignon au sol, la brosse à cheveux lui échappa également des mains. Elle voulut la rattraper, mais elle fit tomber au passage des flacons, l'un se brisa au sol, répandant son contenu. De l'arrivée du hibou, résultait un véritable capharnaüm.

" bon! on ne s'énerve pas, on garde son calme... Misère quel bazar!"

Léa contemplait le massacre, le hibou vint lui mordre la main.

- Aïeuuh!! Mais qu'est-ce qu'il me veut celui-là, à la fin!

Léa décrocha avec délicatesse la lettre que le hibou avait à la patte. Celui-ci s'envola presque immédiatement. Elle enfonça rageusement la lettre dans une poche de sa veste et ramassa sa brosse et ses épingles. Avant de ramasser et de nettoyer le reste, elle attacha ses cheveux en chignon. Des petites mèches ressortaient, mais elles ne la gêneraient pas dans sa tâche. Elle se pencha, et attrapa les flacons encore intactes, les remit en place. Puis elle se tourna vers les débris restant, les ramassa précautionneusement et les jeta à la poubelle, enfin elle épongea le liquide qui se trouvait un instant plutôt dans le flacon. Une fois cela terminé, elle se décida enfin à jeter un oeil à la lettre. Elle contenait un pendentif en forme sphérique et des indications d'Hermione menant au quartier général de la résistance. Léa était prête, et elle n'avait rien de prévu pour cette froide journée d'hiver. Elle revêtit une longue cape noire par dessus ses vêtements et se dirigea vers le passage secret de la salle commune. Elle sortit, et dévala les escaliers à bonne allure, sa cape voltigeant derrière elle. Elle parcourut le château et à l'extérieur, elle finit par se retrouver devant les jardins de l'imaginaire.

Léa se demandait encore pourquoi Hermione l'avait choisi, elle, Léa! Une petite qui à la moindre menace reste pétrifiée, certes elle aimait les lieux nouveaux et l'aventure, mais si il y avait une parcelle de danger, Léa capitulait. Si elle se demandait pourquoi Hermione avait pensé à elle, Léa se demandait encore pourquoi elle avait accepté de la suivre. Au fond d'elle même, elle avait la réponse. Pour une fois que quelqu'un lui faisait confiance et l'invitait à prendre part à quelque chose qui rompait avec le quotidien, Léa avait saisi cette chance qui s'offrait à elle. Bien sûr elle connaissait les risques, mais si elle voulait affronter ses peurs un jour, c'était l'occasion rêvée.

Léa traversa l'allée, tendant le pendentif devant elle comme indiqué dans la lettre. Comme prévu, un buisson disparut et lui laissa ainsi le passage dans le labyrinthe.

"Oh non! Je déteste ça, j'ai un sens de l'orientation horrible, je vais me pommer! J'aurais du emmener du chocolat, ça m'aurais aidé à tenir le choc!"

Résignée, Léa s'enfonça dans le dédale, les yeux rivés sur le pendentif, priant pour ne pas se perdre. Elle arriva devant la fontaine citée dans la lettre et décompressa.

" si déjà, je panique devant un labyrinthe, je n'imagine même pas la suite!"

Elle s'assit un instant au sol pour reprendre ses esprits, s'enveloppant dans sa longue cape. De la brume s'échappait de sa bouche quand elle respirait. Reportant son attention sur la fontaine, Léa admira la beauté du site, simplement par son ancienneté, les pierres usées, l'eau gelée dans la fontaine. Une croix surmontait la fontaine, Léa l'observa, bien des symboles on attribuait à la croix. Léa se sentit apaisée, elle ferma les yeux se laissant bercer par le vent. Un bruit la fit sursauter, elle se releva bien vite et observa les alentours. Rien de suspect. Elle s'avança vers l'origine du bruit, elle remarqua un emplacement vide de la taille du pendentif. Elle l'inséra dans l'encoche, et un accès s'ouvrit sous ses pieds. Doucement elle entra dans un nouveau monde aride, la chaleur était épouvantable. Léa ôta sa cape et sa veste, les transportant sous son bras. Elle suivit le canyon devant elle et arriva devant l'entrée du quartier général.

"Enfin..."

Elle entra à l'intérieur, éblouie par la splendeur et la majesté des lieux. Elle se trouvait dans un décor de rêve. Elle entra dans la salle de réunion et aperçut Hermione, Licinius, Althea et un elfe de maison qu'elle supposa être Dobby.

- salut tout le monde! Dis-donc Hermione, c'est le paradis ici!

L'allure d'Althéa était assez surprenante, elle était couverte de sang.

- oh, Althéa! Mais qu'est-ce que tu as là! Attends, tiens prends-ça!

Léa lui tendit un mouchoir propre, avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heart-of-ink.skyrock.com
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14029
Date d'inscription : 26/11/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyMer 3 Jan 2007 - 16:04

Althéa vit Léa arriver peu après elle dans l'immense pièce ronde. Comme elle, Léa avait l'air d'avoir apprécier d'avoir quitter le froid hiver pour cet endroit. " Un paradis" avait-elle dit.
Oui, pensa Althéa, Hermione avait bien choisit son coin. Mais bon, se morigéna-t-elle, c'est pas le moment de se laisser détourner par la beauté de l'endroit et l'envie d'effectuer un petit plongeon... C'était sérieux, son trajet lui avait bien montré.

Léa lui tendit un mouchoir. Pas bête.
- MERCI, c'est gentil. Je commençais vraiment à me sentir mal. Le sang coagulait sur ma peau et l'étairait...

Soudain, elle remarqua que ces détails très ... sordides ne devaient pas beaucoup les intérésser.
- Merci, répéta-t-elle en souriant à Léa.

Hermione n'avait pas encore parler. Peut-être que elle attendait les autres avec impatience. Althéa en tout cas avait vraiment hâte qu'ils soient tous là pour commencer à tout mettre en route.
Puis, elle songea à la route qu'ils devraient faire. Léa avait l'air de s'en être pas trop mal sortit.
Elle gromela tout haut:
- J'ai hâte qu'ils arrivent... mais je leur souhaite une mailleure route que la mienne...

Soudain, elle se demanda qui étaient les "ils" qui étaient les autres engagés dans l'armée...oh oui,elle avait hâte qu'ils arrivent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
Personnage Inactif
Hermione Granger

Nombre de messages : 811
Maison : Gryffondor
Année : 6 ème année
Gain de Gallions : 14973
Date d'inscription : 15/01/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyMer 3 Jan 2007 - 18:27

Bien, tout le monde commençait à arriver... tant mieux. Elle avait beaucoup de choses à leur dire et à leur faire comprendre. Lucinius, Althéa, Léa, et Dobby. Il en manquait encore pas mal...

Elle s'avança vers chacun pour les remercier de leur chaleureuse participation. Au moins, elle n'avait pas travaillé pour rien. Tout ce monde imaginaire qu'elle avait bâti allait leur servir de QG ou presque. D'après ce qu'elle savait, il allait falloir la jouer serré. Les Ombres étaient déjà bien organisées, et pilotées par De Lansley, la partie ne serait pas gagné d'avance.

Hermione s'approcha d'abord de Léa.

- Merci beaucoup d'être venue. Je suis vraiment très heureuse de te voir. Je sais que tu n'étais pas spécialement partante pour cette aventure, mais je tacherai de te trouver des activités pas trop contraignantes. Wink

Althéa était non loin, c'est vers elle qu'elle se dirigea ensuite.

- Althéa, si tu voulais de l'action comme lorsque nous avons discuté de la résistance pour la première fois, tu vas être servie. Je compte beaucoup sur ton énergie ma grande, nous en aurons grand besoin.

Licinius, lui, ça tombait très bien qu'il soit là! Il n'allait pas tarder à être directement concerné par les évènements.

- Je ne veux pas te mettre la pression, mais tu vas avoir un grand rôle dans les prochains jours je pense. Je t'en dis plus quand les autres seront là.

Enfin, elle alla saluer le petit elfe de maison, toujours aussi craintif. Il était là lui aussi, il leur donnerait sans doute un coup de main dans la logistique des opérations.

- Dobby! Tu ne pouvais pas me faire plus plaisir. Harry sera très fier de toi tu sais...

La préfète regagna sa place avec beaucoup de sérieux. La séance n'allait pas tarder à commencer, les autres ne tarderaient sûrement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangeline Pendragon
Elève trouvant ses marques
Evangeline Pendragon

Nombre de messages : 186
Maison : Serdaigle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14031
Date d'inscription : 25/11/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyMer 3 Jan 2007 - 20:36

Ce jour semblait comme les autre Evangeline avait eues ses cours. Le match de quidditch Griffondor vs Serpentar approchait. Evangeline se disait qu’elle irait peut être allez supporter. Etant donner que Luna serait la …La seul personne digne d’intérêts. Elle se levât il était encore assez tôt un petit hiboux tapât à la fenêtre. Il avait une lettre elle venait de Luna.. C’était une poème loufoque de son invention :


Un jardin imaginaire loin de cet école qui m’oppresse.
La ou les champions s’affrontait pour la gloire.
La ou les mauvais jours prendront fin.
Si tu veux savoir le fin mot de l’histoire.
Réfléchis comme tu as l’habitude divine élève de Serdaigle.
Et résous moi , moi l’énigme qui empoisonneras ton existence.
J’usqua jour ou tu trouveras ma solution.
Résous moi et la paix et la sagesse reviendrons vers toi
tu as tout les armes en main.
Tels ton ancêtre ouvre la porte de l’espoir.. Et de la sagesse
Prouve ton courage !


Evangeline qui était encore à moitié réveillé regardât le poème qui ressemblait à une énigme. Et dans cette lettre un pendentif assez beau y était joint… Evangeline reconnut le style de Luna cela ne faisait aucun doute. Evangeline réfléchis comme si elle réfléchissait à un problème d’algèbre. Elle avait compris.. Elle en avait entendu parler. Elle mis autour du coup le pendentif. Elle courut vers la bibliothèque elle vu Licinius. Avec un pendentif elle avait compris. Elle sortit dehors,avant elle but un petit jus de citrouille puis se dirigeât vers les jardins de l’imaginaire…
Elle vit un labyrinthe. Elle avait son balais à la main son bel éclair de feu. Elle l’enfourchât et survolât, le labyrinthe elle vit de très beau paysage,elle s’arrêta pendant longtemps. Pour admirer les paysages qu’elle aurait voulu immortaliser sur un parchemin. En se promettant de revenir elle continua de voler. Puis arriva devant une grande falaise…Elle se posât puis marcha pendant 10 minutes. Elle arriva en vue d’une belle maison. Ce pourrait il ?Elle toqua à la porte puis entra. Elle avait grâce son pendentif retrouvé dans se labyrinthe retrouvé son chemin. La personne qui avait eu l’idée de cela devait être très intelligente. Elle avait son balais à la main quand elle se retrouvât dans le salon un beau salon avec une tables ronde. Cela lui rapellat un conte que sont frère lui avait raconté il y a longtemps. Cela racontait l’histoire d’un roi qui avait des chevaliers qui avait juré de secourir la veuve et l’orphelin… Ce pourrait il que ?la première personne qu’elle vit était Hermione… Evangeline sourie elle en était sure. Hermione était la seul personne assez intelligente pour faire cela…Elle la salua et lui dit :


« Hermione,c’est toi qui a organisé cela ? cela ne m’étonne pas.. »


Elle continua avant de s’asseoir de regardez autour d’elle,elle vit des gens qu’elle ne connaissait pas.. Elle vit un elfe de maison dont elle avait entendu parler. Doby l’elfe le plus fidèle d’Harry Potter et de Dumbledor.. La seconde personne qu’elle vu fut une jeune fille à la chevelure rousse. Evangeline l’avait vu de nombreuse fois.. C’était une personne au caractère bien trempé,avec Evangeline avait toujours voulu sympathise. Mais n’avais pas trouvé le temps…Elle vu que celle ci saignait. Evangeline pendant un instant regretta de ne pas savoir un sort de soin… Quand elle détourna son regard de la jeune fille elle vit son amie. A part Hermione Evangeline ne connaissait personne elle soupiras. Puis son regard se posa sur Licinius enfin un Serdaigle et quelqu'un
Quel connaissait. Elle s’apprêta à dire quel chose. Mais Hermione prit la parole,elle s’adressa à tout le monde. Sauf à elle car elle venait d’arriver. .Evangeline s’assise prés de Licinius elle le salua,salua les autres…Puis attendis. Des questions la rongeait. Pourquoi avait elle été choisi ? Qui sont les autres qu’Hermione attend ?Que vas il se passer…Evangeline c’était mise dans une bien étranger histoire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-sanctuary-rpg.heavenforum.com
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14624
Date d'inscription : 13/05/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptySam 6 Jan 2007 - 18:01

Jonathan avançait dans l'école, dans ses coridors, dans ses couloirs, dans ses escaliers. Il avançait lentement. Si ce n'était de sa main qui se promenait rapidement sur son visage, de ses lèvres à ses yeux, à ses oreilles, à son nez, on aurait pu croire qu'il était paisible. Mais il était anxieux.

"Qu'est-ce qui arrive, si ça ne marche pas, si je ne peux pas entrer? Je ne veux pas perdre mes amis... Que penseront-ils? Oh! Non non non... je ne dois pas m'en faire! Mes intentions sont pures et je les rejoins pour le bien de Poudlard, alors, comment ces portes pourraient-elles me bloquer?"

Il était à présent dans le parc. Pourquoi n'avait-il pas passé par les serres? Il n'en avait aucune idée. Son inconscient le poussait peut-être à tenter de croiser Hermione dans les corridors, pour qu'elle le guide, alors que sa conscience savait pertinemment qu'elle l'attendait déjà là-bas. Devant la grande allée de buisson, Jon tendit son médaillon devant ses yeux et vit disparaître un buisson. Malgré son étonnement, il avança dans l'allée nouvellement formée. Il avait tout de même vu des manifestations magiques plus époustouflantes, mais celle-ci restait bien étonnante.

Jon s'enfonça dans les dédales, le labyrinthe était immmense, mais l'instinct du Poufsouffle lui donnait le chemin à suivre. Au bout d'un moment (aprèsavoir rencontré une vingtaine de cul-de-sac, comme quoi l'instinct n'est pas tout), il arriva devant la fontaine. Il ne put s'empêcher de dire "
Wow!". Il ne lut pas l'inscription sur la croix. Hermione avait dit de se montrer humble. D'accord... Jon s'assit face à la fontaine et se dit qu'il n'avait qu'à attendre sans se plaindre. Au bout d'un quart d'heure, il se releva, las. Il trébucha sur une pierre et se retrouva allonger de tout son long dans la fontaine, après avoir traversé la mince couche de glace qui recouvrait la fontaine. Il se releva sur les coudes et gémit :

-Faudra que je change cette maladresse...

Le niveau d'eau diminua alors rapidement et Jon vit qu'il s'engouffrait par une ouverture. Il s'y glissa et tomba dans un canyon désertique. Il se mit à avancer en direction du soleil, qui commençait à descendre dans le ciel, devant lui. Au bout d'un long moment, et avec la gorge particulièrement sèche, Jonathan parvint aux dallage et il courut ensuite jusqu'à la porte qui se trouvait au bout de l'allée. Il entra en trombe et salua tous les gens présents, constatant qu'il s'agissait presque totalement de gryffondors, accompagnés par l'étrange elfe qu'il avait déjà rencontré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Licinius Macrine
Elève incontournable
Licinius Macrine

Nombre de messages : 303
Age : 32
Maison : Serdaigle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14456
Date d'inscription : 13/07/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptySam 6 Jan 2007 - 22:07

Licinius était assis dans son coin, attendant dans un silence quelque peu pesant, que le temps passe et que les autres arrivent.
"Les autres..." s'exclama-t-il alors intérieurement.
Il était vrai qu'il s'était imaginé que de nombreuses personnes devaient venir puisque la salle était grande et que de nombreux fauteuils avaient été préparés, mais combien seraient-ils en fin de compte. Licinius fut prit alors d'inquiétants doutes. Et s'il était seul avec Hermy en fin de compte. Et pourquoi était-il là exactement ?
Hermione et lui avait souvent discuté ensemble de littérature, de voyages, de choses et d'autres. Mais jamais de ce pour quoi il était là ce jour-là. D'ailleurs, il n'en connaissait guère la raison exacte mais seulement des bribres d'informations.

Il s'aperçut alors qu'il était fort impoli, laissant la jeune gryffondor seule dans son coin, et s'apprêta à débuter la conversation quand apparut la créature la plus improbable possible ; un elfe de maison. Licinius, qui avait du mal à imaginer un elfe dans une telle situation, connaissant leur dévouement et la passion de leur vertu, sourit en repensant à l'amour d'Hermione pour la défense des elfes de maison, en tant que membre de la S.A.L.E lui-même.

Puis se fut au tour d'Althéa Belrin de faire son entrée. La jeune fille, qu'il ne connaissait que de nom puisqu'elle était l'un des micros du Quidditch de Poudlard, était couverte de sang et son arcade sourcilière était largement ouverte. il se leva, souhaitant constater l'étendue des dégats et, si possible, aider Althéa en lui offrant un mouchoir pour calmer l'hémoragie mais il fut précédé par Léa Baldwin qui fit elle aussi son entrée. Cette dernière, Licinius semblait la connaitre davantage, mais il ignorait pourquoi. Peut être s'étaient-ils parlés un jour, ou peut être s'était-il intéressé à ce qu'elle avait dit pendant un cours... Cela ne lui revint pas à l'esprit et il n'eut pas plus le temps d'y réfléchir qu'Hermione prit la parole.
Elle s'adressa à tous mais Licinius n'espérait pas qu'elle le regarde, sa présence ici, même lui avait du mal à se l'expliquer. Ce fut donc avec une encore plus grande surprise qu'il accueillit l'information selon laquelle il serait très utile dans les prochains jours.
Que pouvait-il bien apporté à une telle assemblée ? Il se posait la question.

Mais une fois de plus, sa réfléxion fut interrompue car une nouvelle venue fit son apparition dans la pièce. Il ne l'identifia pas tout de suite et eut le temps de se dire :

"Tout compte fait, cette salle ne sera peut être pas assez grande."
Un petit sourire naquit sur son visage mais il disparut aussitôt quand il vit qui était la dernière arrivée. Celle-là, Licinius ne la connaissait que trop bien.
"Mais elle ne me lâchera donc jamais..." se dit-il en plaisantant.
Il s'approcha néanmoins d'Althéa et lui tandis quelque chose qu'il avait dans sa poche, une sorte de bourse de tissu dans laquelle on pouvait deviner des feuilles.

"Ne t'inquiètes pas, c'est pas pour te faire un thé, ça va aider à cicatriser..." dit-il en montrant du doigt la plaie de la jeune fille. "... chez certaine personne, ses effets sont très rapides. C'est comme ça pour moi. Je le pose et dix secondes plus tard j'ai plus rien. C'est pour ça que j'en ai toujours sur moi." Puis, s'approchant plus près et lui chuchotant comme un secret : "C'est très utile au Quidditch."

Il alla s'assoir et vit qu'Evangéline s'assit à ses côtés. Avoir une élève de sa maison le rassurait un peu, même si c'était elle. C'était probablement ce qu'elle se disait aussi. Bien que, de toute manière, la rivalité qui les opposait était toute amicale.
"Alors en plus de vouloir me piquer mon poste de Capitaine, tu viens me piquer mes amis jusqu'ici." dit-il sans même la regarder, le regard droit devant lui, faisant un signe de tête à Jonathan Mateo qui venait d'entrer.
Il tourna la tête vers sa voisine et lui sourit.

"Je plaisant bien sûr."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archers.biterrois.free.fr/
Evangeline Pendragon
Elève trouvant ses marques
Evangeline Pendragon

Nombre de messages : 186
Maison : Serdaigle
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14031
Date d'inscription : 25/11/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyDim 7 Jan 2007 - 12:10

Evangeline était la assise prés de Licinius, Il avait une sorte de rivalité. Quand celui ci la remarquât il lui dit :

"Alors en plus de vouloir me piquer mon poste de Capitaine, tu viens me piquer mes amis jusqu'ici."

Il regardât un élève qui venait d’arriver puis lui sourie. Evangeline lui rendis son sourire,cela faisait du bien de voir que méme dans une situation comme celle ci, il gardait son sens de l’humour. Evangeline le sourire au lèvre lui dit

« Mais non Licinius si j’aurais voulu te piquer tes amis,je m’en serait pris autrement et pour ton poste de capitaine… je t’aurais fait tomber de ton balais accidentellement bien sur . »

Elle souri Licinius savait qu’elle irait pas j’usqua le tuer quoi que. Elle avait faillit finir à Serpentar. Chose qui aurait fortement déplut à sa famille… Elle regardait autour d’elle à part Licinius elle ne connaissait personne. Elle serait heureuse de voir Luna ou méme Sakura arriver. Peut être qu’elle verrait Max Yuki et sa petite amie ? En tout cas il n’y avait pas un seul Serpentar,cela ne l’étonnait pas. Car le chef des ombres était un Serpentar…Et il était tous pour Le Juge Lara Impartial…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fma-sanctuary-rpg.heavenforum.com
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14029
Date d'inscription : 26/11/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyMar 9 Jan 2007 - 7:54

Althéa vit Licinus s'approcher d'elle et lui tendre une bourse pleine d'herbes. Avant qu'elle est le temps de lui répondre Evangeline avait déjà parler. Althéa sourit à sa remarque. Quand, elle eut finit, elle commença:

- Merci, lui dit-elle finallement, en souriant.

Elle prit les herbes et les appliqua doucement contre son arcade sourcière. Il lui faudrait certainement un peu d'eau pour enlerver le sang qui était rester malgré le mouchoir mais bon ... si ça cicatrisait c'était déjà cela!

- Tu m'étonnes que ça doit être pratique au Quidditch !! Tu te blesses et hop plus rien... et tu peux recommencer à voler tout de suite après !! C'est top...

En disant cela, elle sentit sa plaie se refermée très rapidement. Elle la toucha délicatement:

- Ouahah c'est super efficace !! C'est quoi comme plante ? On les trouve où ?
Ca pourrait peut-être nous servir dans l'Armée d'en avoir toujours un peu sur nous au cas où on, doivent affronter des terribles monstres (quoique c'est juste un arbre qui m'a fait cela,pensa-t-elle), affronter quelque chose de dangeureux..., non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Potter
Personnage Inactif
Harry Potter

Nombre de messages : 315
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14958
Date d'inscription : 20/01/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptySam 20 Jan 2007 - 14:57

Apres avoir traverser de magnifiques pièces décorée par un art arabo-mauresque époustouflant, après avoir traversé le jardin et franchit la porte de la salle du conseil, Hermione s’installa et déclara la séance du conseil ouverte.
Harry était à présent assit près de son amie, dans un siège extraordinairement confortable, ils étaient tous deux silencieux, plongés dans leurs pensées, attendant l’arrivée des autres membre de l’AD. Il sentait monter en lui, au fur et a mesure que le temps s’écoulait, une anxiété de plus en plus forte, de plus en plus inquiétante.
Les premiers partisans arrivèrent, et Harry ne s’étonna pas de voir Dobby se joindre à leur cause. Hermione les remercia tous et leur fit signe d’attendre que les autres n’arrivent, son ami ne s’empêcha pas de lui murmurer :


-Tu es parfaite pour ce rôle …

Il était très fier de la jeune Gryffondor qui se tenait à ses côtés, fier d’être son meilleur ami, fier de la soutenir et de se sentir soutenu par elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine McEwan
Administrateur
Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1652
Age : 34
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 14418
Date d'inscription : 02/10/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyLun 5 Fév 2007 - 12:11

Un battement d'aile... Un vague claquement de bec.... Allongée dans son lit, dans cet état indistinct entre le sommeil et l'éveil où tout vous parait à la fois possible et fou, Mélusine sourit... Elle entrouvrit un oeil-le droit- pour saluer Kriksounet qui lui apportait son courrier matinal... Etant le fier représentant de sa propriétaire, le jeune hibou ne pouvait évidement pas de s'empêcher d'agir à l'opposé de ses congénaires. Ils apportaient le courrier du jour au petit déjeuner, lui faisait mieux et se pressait au chevet de la jeune fille dès le lever du soleil...

Soigneusement, prenant bien garde d'ébouriffer au passage le plumage du volatile, la jeune fille défit la lettre minutieusement accroché à sa patte et la déplia sans se presser. Elle recevait du courrier quotidiennement ou presque alors pourquoi s'étonner...? Sa mère lui écrivait plus que régulièrement ainsi que ses grands-parents de temps en temps. Ils se faisaient du souci, c'était tout à fait normal... Mais quand le regard de Zyn se posa sur une écriture qui n'était pas la leur, elle sentit une vague de panique monter en elle. Prenant bien garde à ce que ses rideaux sellent convenablement l'intimité de son lit, elle tenta de calmer ses mains qui tremblaient violemment pour déchiffrer les mots qui y étaient inscrits. Et s'il leur était arriver quelquechose...?

Mais tout de suite, les premiers mots la détrompèrent et elle faillit éclater de rire de soulagement. Pourtant la missive contenait un message tout ce qu'il y avait de plus sérieux. Cela parlait d'armée, de lutte et de protection... Et Mélusine ne pouvait rester insensible à ce genre d'arguments... Elle n'hésita pas une seconde, tout en se demandant pourquoi Hermione ne lui avait pas parlé en direct...Elles étaient dans le même dortoir après tout....


'Ne sois pas stupide.... Et les autres alors...? Quelqu'un aurait pu vous surprendre à tout moment....'

Comme d'habitude, sa petite voix avait toujours raison. A se demander comment deux entités aussi différentes pouvaient ainsi cohabiter... Mélusine se leva donc, s'habillant avec un manque de concentration encore plus flagrant que d'habitude...Bref, le résultat n'était pas des plus glorieux... elle rassembla ses affaires dans le silence le plus réussi de toute sa courte vie, veillant à ne pas déranger le sommeil de ses compagnes - ce n'était pas le moment d'éveiller la curiosité de Lizzie-. Ce n'est qu'à ce moment-là que la jeune fille remarqua le pendentif qui accompagnait la lettre. Pourquoi, mais pourquoi Hermione lui avait-elle envoyé quelque chose que Mélusine avait plus de chances de perdre qu'un Scroutt d'exploser?

A situation désespérée, mesure désespérée... d'un petit coup de baguette magique, Mélusine cella le médaillon à une cordelette, qu'elle attacha à son coup, avant de lui jeter un autre sortilège de son cru qui le maintiendrait en place... Désormais, impossible de l'ôter de son cou... Elle trouverait bien quelque chose pour justifier un tel attachement aussi soudain qu'étrange...

A peine sortie du dortoir, la tête bouillonant de mille et une pensées saugrenues, Mélusine se dirigea d'un pas rapide vers le leiu de rendez-vous donné par Hermione, se contentant de saluer vaguement les connaissances qu'elle croisa en chemin. Ce n'était pas le moment de se laisse déconcentrée par quelque chose, elle était suffisament douée pour y arriver toute seule... enfin, elle arriva à ce qu'elle avait nommé les portes du monde....ou de la découverte, elle hésitait encore....

Le souci, c'était que maintenant, la jeune fille ne savait pas trop que faire. Peut-être tout simplement entrer... Tout simplement. et les yeux de Mélusine s'emplirent soudainde toute la splendeur des lieux. Elle faillit en oublier le pourquoi du comment de pourquoi elle était là... et une pensée sourda en elle... Elle doutait soudain de sa présence ici. Pourquoi Hermione l'avait-elle choisie? loin d'être complètement stupide, la jeune fille savait bien qu'elle était loin d'être la candidate idéale pour ce genre de mission avec sa fâcheuse tendance à oublier la moitié de ce qu'enregistrait son cerveau et sa maladresse habituelle. Peut-être était-ce une blague... Cruelle, certes, mais une plaisanterie malgré tout... Néanmoins, elle connaissait Hermione depuis près de six ans et un tel comportement de sa part était plus qu'improbable....

En proie à un mélange de doute et d'espoir, Zyn pénétra finalement dans le labyrinthe. Un labyrinthe, c'était bien sa veine... Avec son esprit-coup-de-vent... STOPPPPPPPPPP....! Ehoh... Ce n'était pas le moment... Elle s'élança...Le mieux était encore de courir, ça aurait au moins l'avantage de lu éviter de réfléchir, elle n'aurait qu'à se laisser guider par son instinct... Et c'était aparement la solution au problème puisque elle parvint finalement à en sortir..;Au bout d'une bonne vongtaine de minutes -quand même- mais elle y réussit... Et s'arrêta un moment encore pour admirer la beauté des lieux avant des se diriger vers le petit groupe qui était déjà présent, d'un pas mal assuré -une part d'elle-même doutait encore sur la possibilité d'une plaisanterie... Elle esquissa un sourire timide puis plus franc en appercevant Althéa dans le lot et lança vaillament:


"Bonjour belle compagnie, vous m'attendiez...,"

désolée pour le retard, vous allez rire mais je ne savais pas où ça se passait, je suis pire que Mélusine des fois....!
Un dessin pour celui ou celle qui touve la référence que j'ai utilisé pour les paroles de Mélusine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14624
Date d'inscription : 13/05/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptySam 24 Fév 2007 - 2:57

Tout le monde était-il présent?
Leur contre-armée était-elle aussi mince?
Il semblait bien que oui. Jon se tenait toujours près de l'entrée. Il attendait que quelqu'un prenne la parole, commence la cérémonie, mais personne ne le faisait. Finalement, dans cette salle qui prenait de plus en plus des ambiances de salon de thé, Jon vit arriver Mélusine, son amie. Il la suivit donc et se planta à ses côtés. Oh! Il connaissait aussi Althea et Licinius, mais il se sentait plus à l'aise avec la McEwan, qu'il connaissait mieux, lui semblait-il. Tout le monde discutait et il la salua à son tour :


-Bonjour à toi Mélu! Comment vas-tu? Tu ne t'es pas perdue? Moi si. Au fait, tu sais pourquoi on est ici? J'imagine qu'on va commencer à étudier les ombres et apprendre leurs objectifs, etc. pour pouvoir mieux les prévoir, les connaitre, etc.
-Tu en penses quoi? Tu sais quand la réunion commencera?


Holà! Mais qu'est-ce qui emballait autant Jonathan? Il se sentait soudainement le coeur pressé comme dans un étau, le stress lui montait au cerveau. Pour sûr, il n'était pas habitué de devoir jouer aux héros et cette idée le déstabilisait. Il en devenait aussi volubile que la cousine de Xaël... Malheur pour lui! Il lança un regard interrogateur à Hermione, qui se trouvait près d'Harry, auquel Jon avait un jour emprunté la cape d'invisibilité, sans même être prévenu, ni prévenir. Un sourire se glissa sur ses lèvres, en guise de remerciement et face à ce bon souvenir, alors même qu'il détournait la tête avant que ses joues ne s'empourprent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Althea Belrin
Personnage Inactif
Althea Belrin

Nombre de messages : 858
Age : 27
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14029
Date d'inscription : 26/11/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptySam 24 Fév 2007 - 19:10

Althéa était de nouveau en forme. Maintenant que sa vue n'était plus cachée par un mince rideau de sang, elle pouvait écouter les autres conversations. (c'est quoi le rapport ??? Le Dwi )

Elle se demandait qui oserait enfin prendre la parole pour parler de choses sérieuses, et non plus de potions médicales. Même si cela pouvait être important, il y avait des priorités et ce n'en était pas vraiment une.

Donc Althéa avait l'oreille qui trainait. Etant donné la propreté de la pièce, bientôt elle aurait l'oreille complètement bouchée de poussières !!
Heureusement pour elle, Jon se décida à parler à Mélusine.

Althéa se rapprocha très discrètement, c'est à dire qu'elle traversa la pièce en se jetant presque dans les bras de Jon, son sauveur d'oreilles !

Ne laissant même pas le temps à Mélusine de répondre, elle dit :

- Je suis d'accord pour pouvoir attaquer les ombres et les défaire, il faut les connaitre. Il me semble aussi logique que si nous savons leur objectifs, nous pourrons les arrêter ! Mais personnellement, je n'en connais pas ... Peut-être faut-il demander à Hermione ?

Althéa commença à se retourner pour poser la question à Hermione qui semblait savoir tant de choses, lorsqu'elle se rendit enfin compte qu'elle s'était intégrée dans leur conversation sans autorisation, sans se soucier d'eux. Elle se tourna alors vers eux, les joues rouges :

- Désolée, je suis un peu ... brusque...

Elle espérait qu'ils lui pardonneraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine McEwan
Administrateur
Mélusine McEwan

Nombre de messages : 1652
Age : 34
Maison : Ancienne Gryffondor
Gain de Gallions : 14418
Date d'inscription : 02/10/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyMar 6 Mar 2007 - 17:56

Toujours aussi souriante que la lune à son quart, Mélusine salua d'un sourire encore plus large le sieur Jonathan qui avait échappée à son inspection zyeuxtale. Lui aussi semblait avoir été contaminé par la mystérieuse maladie dont Mélusine était atteinte depuis l'âge de... deux mois... Sa mère parlait de 'blablaïte aïgue'. Bref. Toujours est-il que Jonathan se mit à débiter tout un tas de paroles que Mélusine s'était plutôt attendue à prononcer elle-même. Mais elle n'était pas plus surprise que cela. L'ambiance ici était un peu étrange, palpable presque et il n'était peut-être pas si étonnant que quelqu'un d'aussi calme que le jeune Poufsouffle y soit aussi sensible. elle-même se sentait entraînée par un excitation sans commune mesure avec la situation présente. Elle eut à peine le temps de retrouver un semblant d'esprit. Heureusement, l'arrivée impromptue d'une Althéa échevelée l'empêcha de se sentir trop stupide. Zyn lui adressa à elle aussi un grand sourire, réprimant le vague pincement de jalousie à voir la Gryffondor serrer d'aussi près Jon. Quand sa jeune amie eut fini sa tirade, Mélu s'empressa d'ajouter:

"salut Jon....! Ca va bien et toi? Salut Althéa Je me suis à moitié perdue... Déjà que j'ai failli oublié le jour... Qu'est-ce que je dis, comment j'aurais pu oublier le jour, j'ai reçu le hibou d'Hermione il y a une heure... Bref... Je sais pas trop personnellement... Ca serait cool qu'on en sache un peu plus sur ce qui se passe en ce moment... Je suis un peu perdue dans tout ça..."

Elle reprit son souffle, avant de reprendre l'air perdu:

"Euh... C'était quoi la question d'après...?"

Elle haussa les épaules, l'air un peu vague...

"En tout cas, comme tu dis, le mieux, c'est peut-être de demander à Hermione;.. Elle sait toujours tout...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com/
Jonathan Mateo
Adulte
Jonathan Mateo

Nombre de messages : 1013
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : A terminé en juin dernier
Gain de Gallions : 14624
Date d'inscription : 13/05/2006

Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets EmptyMar 22 Mai 2007 - 18:50

[Hj : juste pour savoir... il se passe quoi ici? svp...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilvert.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




Jardins secrets Empty
MessageSujet: Re: Jardins secrets   Jardins secrets Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jardins secrets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: Les jardins de l'Imaginaire-
Sauter vers: