Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TM Novembre] Sages. Presque très sages.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13434
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Lun 6 Nov 2006 - 23:47

La journée est à classer dans "instants terribles". Je maudis cette journée. Du matin jusqu'au soir, rien ne s'est réellement passé comme je le voulais, normal, après tout, je ne suis qu'un campagnard aux yeux de la Grande Londres. Je déteste cette ville et ces sorciers qui se marchent sur les pieds. Personne. Je ne connais personne et je commence à douter de mon bon sens en ayant choisi de venir passer le week-end des fêtes d'Halloween dans la capitale plutôt qu'à Poudlard. Je voulais tout, tout sauf rentrer en Cornouailles. Je suis gâté, c'est pire ici.

Dans la rue du Chemin de Traverse, je me faufile entre la puanteur et les corps marionnettes des vieux sorciers. Ils me semblent tous irréels tellement leurs visages se ressemblent. Cela fait presque deux heures que j'erre à la recherche d'un endroit plus tranquille. Une vieille femme aux sourcils roses m'a conseillé d'aller vers les Jardins de Salem pour me promener. Je ne trouve pas ces jardins. Je tourne en rond. Ne jamais faire confiance aux femmes aux sourcils roses.

Soudain dans la foule, un visage se dissocie de la masse.


"Déjà vue... Poudlard?"

Un bref effort de mémoire et je sais que c'est l'une des championnes de l'école. Mon choix n'est pas compliqué, je dévie de ma trajectoire pour me placer sur la sienne et cesse de marcher lorsque je suis à sa hauteur:


Tu es Sandwi? lui fais-je sans même me présenter, dire bonjour ou activer tout acte de civilités bienséantes.

Pour l'instant, je suis sage. Pas de vieux réflexe. Presque sage. Mes yeux glissent vers ses lèvres mais remontent aussitôt vers les yeux de mon interlocutrice. Parait-il qu'il faut toujours regarder son interlocuteur dans les yeux. Qu'à cela ne tienne. Je suis sage. Pour l'instant.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14168
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Mar 7 Nov 2006 - 21:59

J'étais aspirée par une drôle de créature qui volait au-dessus des têtes et autres chapeaux difformes des sorciers. Je ralentis ma marche pour mieux contempler cette silhouette étrangère.

pense: Comment est-ce que les gens peuvent-ils êtres aussi aveugles pour passer à côté de ce spectacle sans même y apposer un regard?


Deux enfants, de l'autre côté de la rue, avaient le nez tendu vers cette chose, qui battait élégamment des ailes. On dirait presqu'il dansait, ou paradait, car le bleu Klein qu'il revêt à ce moment était des plus éclatants.
Je repris lentement son chemin, la tête ailleurs, dans la félicité de ce souvenir que je gravais encore dans ma mémoire.

Lorsque :

- Tu es Sandwi?


Un jeune homme dont il ne me restait aucun souvenir, et que, par conséquent je ne devais sûrement pas connaître, me lança une question directe tutoyée.

pense: C'est louche... Le Dwi

Bien que le jeune homme en question fut charmant, j'étais, sur le fait, quelque peu désemparé. Je réfléchis à toute allure pour trouver à mon tour une parade.

pense: Je ne le connais pas alors:
  1. Je l'ignore et passe mon chemin, mais il est mignon quand même.
  2. Je lui réponds froidement un bonjour qui lui montre bien ma pennsée " pour qui tu te prends".
  3. Je le salus chaleureusement, parce qu'il est mignon quand même.
  4. Je lui fais peur, et simule un truc... héhéhé !


Bizarement, à ce moment là, j'ai retenu la denière solution, va savoir pourquoi?

Pour l'instant, je ne suis pas trés sage. Je me retourne, et le regarde avant de lui répondre fébrilement:
-euh... Je me sens...

Et là, en grande tragédienne, je m'effondre, raide, de son côté bien sûr. Mes vielles manies complètement idiotes et délirantes ont émergé d'un seul coup, pour faire des éclat(boussure). Je ne suis pas trés sage. Pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13434
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Mar 7 Nov 2006 - 22:28

Il se trouve que la fille met un certain temps avant de répondre. Je garde un sourire poli, espérant qu'elle ne me connaisse pas pour avoir tout le loisir de me présenter par la suite en y ajoutant autant de mensonges que je le veux. Il se trouve aussi qu'elle a une couleur de yeux magnifique, alors je suis bien forcé d'arrêter de regarder sa bouche. Mais il se trouve surtout qu'au bout d'un temps de réflexion plus ou moins long, Sandwi s'étale raide devant moi.

Quel idiot, je me suis reculé.

Fraction de secondes.
Réflexe tardif.

Je m'agenouille rapidement et l'attrape à quelques centimètres du sol. Qu'est-ce qu'elle a? Autant dire que j'aime plutôt qu'une fille tombe à mes pieds mais que je n'aime pas croire que c'est parce qu'elle a un malaise. Saisie à la dernière seconde par l'épaule, je regarde la jeune fille aux cheveux courts puis les passants d'un oeil faussement rassurant pour qu'ils s'en aillent.


"Misère de la sollicitude spontanée des gens. Par Merlin tout puissant, s'il vous plaît n'arrêtez pas un de ces vieux sorciers ploucs pour venir me donner des conseils loufoques 'allez à Sainte Mangouste', 'faites ceci et pas cela'... Non, je m'en sortirai seul."

Je ne suis pas inquiet mais je ne suis pas médicomage. Je suis simplement là au mauvais endroit au moment et il va me falloir trouver quelque chose à faire pour écarter les premiers regards curieux. Sandwi a les yeux fermés, je penche ma tête vers elle pour sentir sa respiration sur ma joue. Elle respire. Plutôt normalement. Donc, elle n'est pas morte, c'est tout ce dont j'ai besoin pour mon diagnostic.

Ma tête pivote doucement vers son visage et je cesse d'être sage. Un peu. Courtement. Je lui murmure:



Si tu m'entends, ce dont je n'ai aucun doute vu que tes paupières frétillent, me montrant que tu n'es pas évanouie, sache que le seul moyen que je connaisse pour te réveiller c'est...


Ma tête penche encore vers son visage et je ceuille un baiser sur ses lèvres.


... celui-ci. Ca marche avec des sottes comme Blanche-Neige, pourquoi pas avec toi? Ouvre, les yeux où je t'emmène à Sainte Mangouste.

Maintenant, j'attends ma gifle, son cri, son exaspération, son sourire ou son ce qu'elle veut du moment qu'elle cesse de me faire honte au milieu de cette rue habitée en tous coins par des tonnes de yeux curieux.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14168
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Mar 7 Nov 2006 - 23:40

pense:Là, il était sage ou pas sage???
Qu'en sais-je?


J'aurais voulu rire aux éclats, me lever, le bousculer... mais dans mon état de moins en moins en sage. Encore moins sage que pas sage par plusieurs faits: celui d'être comparée à une "cruche" malade , à un personnage amorphe et soumis à la volonté masculine que sont les septs nains, à un personnage naïf et niais pour faillier par trois de mourir sous les griffes acariâtre de sa maraine. Il ne manquerait plus que d'être comparé à la Belle au bois dormant et sa fascination de l'objet diaboliquement interdit... Le Egon

pense : M'embrasser...
Comment a-t-il pu?

Le Destiny


J'extrapole, je disparaît sous mon rôle d'inconsciente.
Je ne réponds pas.


Je ne réponds toujours pas.




Non, je ne réponds toujours pas.






Un silence se crée autour de moi, alors que certain regard ce rive sur nous attiré par l'animation atypique de cette situation. On pouvait entendre souffler des choses ici et là, certains proférait des accusations envers le jeune homme, d'autres soupiraient des conseils aux oreilles de ceux qui étaient devant.
Pendant que la tension montait, je jubilait silencieusement, dans mon lourd corps vide et léthargique.

Le dévéloppement tragique était à son comble après quelques bonnes minutes écoulées.
C'était le moment d'agir.

Je commence donc par étirer les bras autour de moi, avant de bailler puis d'ouvrir les yeux.
De mon regard, je balaye la foule d'un air étonné. Et me redresse, comme si de rien était. J'arrive à avoir un regard un peu perdu, un air déconcerté. Je suis encore moins sage que pas sage. Pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13434
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Mer 8 Nov 2006 - 19:50

Toujours très sage.
Aucun doute à avoir.

Cette mauvaise journée a eu raison de toute ma constance et mes bonnes manières sont passées à la trappe mais je me rattraperai plus tard lorsque je m'en rendrai compte. Pour le moment, mon intérêt est divisé entre deux groupes de personnes: le groupe de sorciers avides de fait divers qui s'avance de plus en plus de nous et le groupe de une que je tiens dans mes bras et qui tarde à rouvrir les yeux. Pour gagner du temps avant que quelqu'un n'appelle une brigade d'Aurors, je garde mon sang froid et remballe mon exaspération le temps de gérer la situation comme je peux, serrant amoureusement Sandwi pour laisser à la foule en déduire ce qu'elle veut en déduire. Elle en déduira toujours la version la plus édulcorée, les gens ne sont pas assez vicieux.



Un malaise, rien de grave... dis-je comme si je me sentais très concerné.

Je la regarde incrédule et rajoute à l'attention de mon auditoire mais surtout de la princesse endormie:

Elle est enceinte, tout va bien... c'est l'émotion, elle est heureuse vous comprenez, nous allons être parents.

A nouveau je vérifie que sa respiration est stable.

Sacha de Lansley. Je suis à Poudlard, lui dis-je tandis qu'elle est toujours allongée, profondément endormie comme la Belle au Bois Dormant qui, à n'en pas douter, est pire que Blanche-Neige. Enchanté de faire ta connaissance, je lui murmure doucement.

Ma vérification visait surtout à être certain qu'elle ne glousse pas intérieurement ou qu'elle s'indigne plutôt qu'à chercher à savoir si elle était réellement évanouie. Mon instinct me dit que non. Je fais plus confiance à mon instinct qu'à dix mages guérisseurs. Pourtant, elle ne répond pas et le doute souffle son haleine fétide sur mon visage. Mes traits s'obscurcissent.

J'attends encore un peu qu'elle se réveille. Si elle ne se réveille pas, je laisse la princesse entouré de sa cours de nains sorciers. D'autres princes passeront qui sauront mieux faire et qui seront armé de plus de patience et de tolérance. Ou peut-être l'un de ces sorciers ploucs sera ravi d'emmener une jolie demoiselle à Sainte Mangouste.


Elle ne répond pas.


Non, elle ne répond toujours pas.


Je ne m'inquiète pas.


Non, je ne m'inquiète toujours pas.

Mon égocentrisme prend bien trop de place dans mon âme pour qu'il me reste de l'espace pour la sollicitude. Je laisse cette faiblesse du coeur à la foule qui murmure.

Sandwi se lève d'un bon.

Pendant qu'elle ramasse les lauriers de son numéro devant des silhouettes déçues que le spectacle s'arrête là et qui nous tournent déjà le dos, je me relève doucement, retire tranquillement la poussière qui dessine une trace blanche sur mon pardessus noir puis lève les yeux vers elle.

Elle semble émerger d'un état comateux sérieux et pour ne pas la vexer, je rentre dans son jeu et affiche un regard désolé ou inquiet ou compatissant?... l'un des trois. Celui qui l'intéressera d'interpréter car depuis le début, je suis sage. Toujours. Un seul petit écart mais il était sage. Peut-être.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14168
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Jeu 9 Nov 2006 - 0:45

Je lui fis un grand sourire innocent, plein de fraîcheur et de naïveté. Avant de lui proposer …

-On marche un peu ?

Ce qui venait de se passer, je ne pense pas que cela soit commun. Faire la connaissance d’un étranger en simulant un malaise, puis en étant embrassée, puis ensuite épiée de toutes parts, puis devenue enceinte voire fiancée, avant même de connaître son nom, et son origine.

Pense : je suis en pleine hallucination.

Mais la priorité, à ce moment là était de s’éloigner de ces lieux où l’on s’était déjà trop donnée en spectacle.
J’arrivais encore à simuler une certaine quiétude, même après avoir été déstabilisé à maintes reprises. Dans son profond intérieur elle était morte de rire, pardonnée, l’expression. Mais portait sur elle, malgré un sourire coquin, une apparence assez calme.

Pense : Je ne sais pas qui c’est, mais waaouuuh !

Les bras dans le dos, j’avançais tranquillement au milieu des gens, je jetai un œil derrière pour l’inviter à me suivre.

Pour l’instant elle est plutôt calme, mais comme on dit, la vengeance est un plat qui se mange froid. Et quand elle sera passée du côté des plus perfides machines, alors, le pas trop sage ne sera qu’une poussière dans le microcosme. Je suis parfaitement sage, à ce moment .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13434
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Jeu 9 Nov 2006 - 18:00

Debout face à elle. Visage impassible. Je n'ai encore rien décidé.
Mes yeux naviguent entre elle et son arrière-plan le temps que je me décide. Mes mains sont bien enfoncées dans mes poches et j'ai redressé l'encôlure de mon pardessus pour me préserver de la fraîcheur. Derrière elle, je vois cette masse de robes de sorciers qui pullule entre les boutiques et les coins de rues. Je me retourne deux secondes et aperçoit au milieu d'une foule encore plus opaque, cette grosse vache aux sourcils roses, cette fois-ci entourée de deux enfants à qui elle s'apprête à offrir deux glaces qui les rendront un jour aussi grosses qu'elle.

Sans répondre à Sandwi, je me remets en route et passe devant elle, direction la foule car je remarque à peine que plus la foule s'écarte, plus se dessine au devant, le chemin en pente qui mène vers ces fameux Jardins. Je soupire de bonheur, me retroune à nouveau vers la fille aux manières fantasques, m'arrête et m'adresse à elle en souriant:



Et bien marchons, lui dis-je en écartant mon coude de mon flanc pour qu'elle puisse y passer le bras pour la promenade. Je l'imagine très bien me repasser devant à son tour et laisser mon bras vide du sien. Alors cette pensée donne à mon regard une petite lueur de défi à mesure que j'attends qu'elle me rejoigne.

"Tu peux bien me prendre le bras maintenant puisque tu es censée porter notre enfant..." me vois-je me moquer doucement. Cette réflexion n'est pas très sage et parce qu'elle n'est pas très sage, je ne la lui partage pas. Mais quelque chose dans son attitude me fait réaliser qu'elle, elle n'est pas sage du tout. Pas pire que moi. Non. Mais pas sage du tout.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14168
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Ven 10 Nov 2006 - 23:08

Je garde mon regard sur lui, il hésite, mais fini par ce plier à ma volonté.

Pense : Ce gars est complètement barré !

Je sens encore sur nous quelques regards suspicieux, presque inquisiteurs. J’entends déjà la discussion du lendemain dans un café, qui se composera de contrefaçon et de faits galvaudés.
Les rumeurs colportées auront un magnifique parcours jusqu’à atteindre un paroxysme. Pour qu’un peu qu’elles tombent dans l’oreille d’une connaissance, au travers des descriptions, qui voit monsieur De Lansley ou moi-même.

Il me propose son bras.
Je serai bien passée devant lui, la tête haute.



Mais non, je suis sage.
Toujours avec le même rayonnement qui orne mon portrait mon aura, je glisse ma main sous son bras.
J’aurai bien à ce moment fait une prise de kung-fu pour le mettre à terre



Mais non, je suis encore sage.
Je glisse ma main sous son bras, et m’agrippe à celui-ci.
Je lui aurais bien dit tout bas :
Tu vas me le payer !


Mais non, je suis très sage.
Je lui murmure :
-allons-y, vite.

Et lui presse le pas en allongeant la marche le long de l’allée pavée. Plus on s’approche de l’entrée des jardins, plus le calme revient, il y a moins de monde, on a plus d’espace, plus de tranquillité.


Je suis très, très sage. Oh oui, très sage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13434
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Sam 11 Nov 2006 - 5:22

Le parc nous accueille dans son silence salvateur. L'espace est plus grand, les regards moins nombreux. Je respire. Je remplie mes poumons de liberté chérie et m'enivre du vide autour comme d'une drogue hallucinagène.

Mes hallucinations sont un bosquet autour duquel une mare reflète le ciel sans couleur. Les dessins inconstants des nuages blanc foncé sur la surface de l'eau me font penser à une ronde de filles qui dansent sans habit.
Un couple béat se regarde dans le blanc des yeux, assis en tailleur dans l'herbe verte. Je les imagine d'une minute à l'autre se lancer un sortilège de mutisme pour qu'ils cessent de déblatérer autant de mièvreries.
Mes hallucinations sont aussi ces arbres dont j'aimerais qu'ils renferment beaucoup de secrets pour en gratter l'écorce et découvrir les plus vieux d'entre eux, les plus habiles, les plus terribles.
C'est aussi cette fille à mon bras à qui je ne parle pas encore, car simplement la savoir contre moi me suffit plus qu'un dialogue. Et mes mains et mes yeux sont dirigés droit devant moi. Pas ailleurs.
Fatigue Sacha?


"Non, sagesse. Allez savoir pourquoi."

Je n'ai pas envie de lui demander comment elle va, ce qu'elle faisait dans les rues de Londres, comment se passe le Championnat pour elle, si elle s'est remise de son évanouissement... ces choses banales ou faussement polies dont les réponses ne m'intéressent pas.

Dans ces Jardins de Salem, nous descendons un chemin de gravier pour atteindre un petit pont derrière lequel le parterre de fleurs s'arrête pour s'ouvrir sur une forêt aux arbres aux branches déployées. Grimper. J'ai envie de monter à la cime. Plus près du ciel. Comme il faudra bien discuter, je préfère le faire dans les airs, au-dessus du monde, au-delà de son regard. Pas d'un naturel sportif, physiquement je suis porté par cette passion stupide qui est d'escalader tout ce qui peut être possible. Avant de quitter Poudlard, je choisirai l'une des facades pour une ascension vertigineuse. Une promesse faite à moi-même.

Je lâche Sandwi doucement quand j'ai choisi parmi ces arbres le plus gros, celui dont les branches me paraissent les plus épaisses mais aussi les plus solides.



Le premier arrivé en haut a le droit de n'être pas très sage. Celui qui arrive en deuxième devra être le sage. On grimpe? lui fis-je lui désignant un colossal chêne qui cache aux autres arbres le peu de jour qui reste.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14168
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Sam 11 Nov 2006 - 16:05

L’air frais et bienfaisant des jardins de Salem est parmi des plus romantiques de l’univers des sorciers. C’est pas pour rien si les couples Beckett/Taylor et Harris/Kaïtos Céti ont choisis ces lieux pour célébrer l’un des plus heureux événements de leur vie,pour partager ce moment magique avec toutes les personnes qui lui sont chers, pour offrir un peu de ce moment magique à travers un lieu tout aussi magique.

Ici et là, des moineaux chantant soufflent des vapeurs colorés ornant la cime des arbres majestueux de ce parc. Ces centenaires sont les seuls témoins du temps qui s’enfuit, ils ont été les parrains de milliers de baisers, et les garant d’autant de souvenir écorchant leur robe.
Ce romantisme mièvre et gentillet, envahissait doucereusement l’atmosphère de ce moment édulcoré. Et le silence tendre et profond dans lequel m’a plongé mon galant compagnon me noies dans les abîmes maniéré de cet instant aromatisé d‘illusion.

La brise légère du début de l’hiver frigorifie les pointes de mes doigts, on ralentis devant un arbre des plus gigantesques. De toute évidence, le plus ancien du parc, donc le plus sage.

« Le premier arrivé en haut a le droit de n'être pas très sage. Celui qui arrive en deuxième devra être le sage. On grimpe? »
Il me propose un jeu, et d’un sourire enjoué je l’accepte.

Il a l’air sûr de lui, je sais que je pourrais aisément le battre à cette course. Cet arbre est u jeu d’enfant à côté de la manière dont j’ai aménagé l’espace qui m’a été attribué dans la salle Azura Desengagnio.
Je le laisse prendre de l’avance
Monte tranquillement.
Ne me soucis de rien.

Mais, une fois qu’il a disparu de ma vue:

Pense: Accio balai.
Je tends la main dans le vide et attends…Voilà qu’il arrive, il me passe à côté à une vitesse vertigineuse, je m’y cramponne. Je m’y ferre. On prends de la hauteur, et grâce à mon impressionnante agilité. Je me repositionne convenablement.

D’un impétueux inverse de piqué (désolée, là je sèche, je ne trouve pas le mot), mon ascension effréné au sommet m’amène à la victoire.
Sans oublier de lancer un tout petit sort plein de sympathie à un écureuil en passant au niveau de Monsieur-j’embrasse-celle qui-porte-notre-enfant-imaginaire-en-publique.

Pense: Voilà qui devrait l’occuper un moment.

En effet, je viens de jeter un sort pour rendre fou et féroce un tout petit et innocent écureuil.


Son étonnante discrétion n’avait d’égal que sa triomphale réussite.


Assise sur son balai, les jambes croisées, elle avait fait apparaître une réprésentation minuscule d’une célèbre œuvre qu’elle avait lu récemment d’un grand artiste sorcier, pour se distraire et faire passer le temps. Elle faisait déclamer à des formes lumineuses, frétillantes et vaporeuses des textes, qui ont traversés les temps autant dans le monde sorcier que dans le monde moldu. Sa version, et sa mise en scène d’Hamlet l’amusait beaucoup.

…Vous avez grandement offensez votre.
Mère, vous avez grandement offensez mon père.


Lorsque je vis enfin, le visage de Sacha émerger des feuillages, je fis disparaître dans un nuage enfumé mon mini spectacle, et ne pus que lui faire mon incroyable sourire coquin, le même que je portais déjà en me réveillant de mon pseudo malaise..

Après tout, la règle c’était le premier arrivé. Donc, je suis très, très, très sage. Encore, pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13434
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Sam 11 Nov 2006 - 17:24

Elle a accepté de grimper à l'arbre, ainsi que le petit concours que je lui propose. Je ne veux pas grimper par voie magique, cela me retirerait mon plaisir. Du plaisir avant tout, la malice ensuite. Je dépose mon manteau au pied de l'arbre, retire mon pull et ne garde sur moi que ma baguette. Ma chemise est blanche, j'espère ne pas trop l'abîmer.

J'entreprends de grimper mais la jeune fille reste au sol. Je ne cherche pas à savoir ce qu'elle mijote. Comme j'en ai le présentiment, cette fille n'est pas une sage, alors elle trouvera bien un moyen de me rattraper. En tout cas, je l'espère car à part grimper pour l'instant, rien ne m'intéresse. Les garçons sont déconcertant: ils ne peuvent penser ou faire qu'une chose à la fois.

Pour l'instant, ce qui compte pour moi, c'est de sentir l'écorce sous mes mains. L'arbre centenaire qui me murmure son histoire et la vie des animaux qui y ont élu domicile. Ecorce rigoureuse. Force. Mes doigts aggripent les branches dans mon ascension et je m'amuse parfois à une figure acrobatique faisant de l'homme que je suis, ce qui ce rapprocherait le plus du singe. Les moldus pensent que nous descendons des singes. J'aimerais que cette invention soit vraie.

J'atteins presque la branche la plus haute lorsqu'à côté de moi Sandwi passe en balai à une vitesse bien dangereuse. Elle jette un sortilège à un écurueil innocent. Non seulement le geste témoigne d'un sadisme étonnant pour une jeune fille de son âge mais en plus, il me démontre clairement qu'elle n'a aucun sentiment pour la nature. Elle se faufile ensuite entre les branches, parce que la vie est facile et que la vie est belle quand on la rend possible, n'est-ce pas? Je souris amusé et comme je viens de perdre le droit de n'être pas très sage, je prends mon temps pour la rejoindre. Perdu pour perdu, autant rallongé la promenade.

De son côté, la bête frappée du sortilège me mord à la main et griffe mon avant bras jusqu'à ce que je trouve un droit pour me stabiliser.
De l'autre côté, pendant que je guerroie avec la petite bête rousse, un insecte dont je ne reconnais pas le type fait lui aussi la course avec moi. Comme je longe le tronc pour atteindre une branche plus stable, l'insecte crapahute près de mon bras. J'ai l'impression qu'il m'attend. Je cesse de bouger. Il cesse aussi. Je reprends mon chemin vers cette branche destination, il se met en marche, toujours à hauteur de ma main. Très bien. J'ai deux nouveaux compagnons. Je sors ma baguette et la tend alternativement vers l'ecureuil puis vers cette bestiole aux couleurs oranges et violettes.


"Stupefix! Amplificatum."

Avant que le rongeur ne tombe, j'enchaîne un sortilège de lévitation et l'amène jusqu'à moi. Je plains ce pauvre animal d'avoir un jour rencontré Sandwi. Je le place dans ma chemise pour le retenir.

L'insecte quant à lui, celui que je viens de baptiser "Sandwi", prend soudain vingt centimètres d'envergure et ressemble à un hybride de papillon et de crabe. Il se retourne vers moi et me mord. Un crabe, disons plutôt. Sûr que cette bête est une femelle.

Je saigne sur le dos de la main plus encore. Deuxième touche: la nature est piquante. Je prie pour que le sang ne tache pas ma chemise. Pourtant, je continue d'aller vers la branche pendant que Sandwi-je-m'évanouie-car-je-n'ai-rien-trouvé-d'autre-à-faire-pour-être-plus-originale-et-maintenant-je-me-retrouve-avec-l'enfant-imaginaire-d'un-inconnu s'amuse à je ne sais quoi. De son côté, l'insecte cligne ses grands yeux globuleux et bleus, en m'invitant à le rejoindre. Nous sommes amis. Cela me plaît, j'aime les amitiés hétéroclites. J'atteins enfin l'avant dernière branche avant les hauteurs.



Sandwi, si tu joues avec moi, il va falloir qu'on s'entende sur une règle: je suis prêt à tout supporter sauf la tricherie, dis-je à l'insecte.

Je dois, rêver mais j'ai l'impression qu'elle m'a compris. Elle revient vers moi et se glisse sur mon épaule. Je continue de grimper jusqu'à l'autre Sandwi. Elle m'attend sagement. Très, très, très sagement. Cela commence mal pour elle puisque, ayant gagné, elle est celle des deux qui devra n'être pas sage.
Moi, je suis sage. Elle le sait, elle ne peut pas en douter car mon visage est resté calme, ma bouche close et loin de la sienne, mes mains rangées et non tentées... sage depuis que nous avons quitté le Chemin de Traverse.


"Sacha sage. L'expérience peut être amusante" me dis-je en m'asseyant à côté d'elle.

Je pointe ma baguette vers le pied de l'arbre. Après un sortilège d'attraction, mes affaires volent jusqu'à nous. Je les saisis, plie connsciencieusement mon manteau pour le mettre sur mes genoux et repasse mon pull avant de sortir de ma chemise le petit animal endormi. Ce geste oblige aussi Sandwi à descendre de mon épaule pour se loger sur mon pardessus plié. Sandwi y regarde la Sandwi assise à côté de moi, de ses yeux ronds et méfiants.



Enervatum, fais-je pour libérer l'écureil du sortilège de pétrifiction.

Le pauvre s'anime peu à peu. Le sortilège l'a désorienté. Il se tient sage. Plus sage que d'autres à côté de Sandwi L'Insecte, elle-même bien plus sage que son éponyme. Tout le monde est sage donc: l'insecte, l'écureil et moi-même.
Mais Sandwi...? Je les présente l'une à l'autre:



J'ai rencontré cette demoiselle dans la rue de Londres, dis-je à l'une des deux, la plus jolie, la plus colorée. Elle m'a eu.

Sandwi, je te présente Sandwi, et Sandwi, voici Sandwi... J'ai rencontré cette demoiselle en grimpant à l'arbre. Elle m'a mordue.

Ma petite faune se blottit contre moi, sur mon manteau, et regarde Sandwi avec méfiance. Je les comprends. Il ne me sert à rien de mentionner ou de reprocher à Sandwi ce qu'elle a fait. Pour quoi faire? Alors, je me contente de chercher dans ma poche un tissu ou un mouchoir, de quoi panser ma plaie.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring


Dernière édition par le Dim 12 Nov 2006 - 20:03, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14168
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Lun 13 Nov 2006 - 21:56

Pense : Sandwi ???, Il a appelé cette chose Sandwi !!!?!!

Je fis comme toute réponse à cette présentation déplacée, un sourire froid et crispé.

*Grande et profonde inspiration exaspérée.*

T'as décidé de devenir le protecteur des insectes et rongeurs de cet arbre, avais-je jeté nonchalamment, (qui était pour elle surtour un moyen de s'ammuser), ou tu les as payés en cacahouètes pour qu'ils me fassent culpabiliser, non mieux encore tu les as envoûté ?


J'approchai ma douce main frêle, innocente (ou presque) et bienveillante du rongeur, espèce que je connaissais et qui ne me répugnais pas, contrairement au ...à cet...à ce... truc, qu'il a appelé Sandwi.
Je me demande si ce n'ai pas parcequ'il l'a appelé Sandwi que ce truc me dégoûte, ou si c'est parce qu'il semble que ce truc ait pour origine un insecte hybride. où juste le fait qu'il puisse me transposer dans cette créature par quelques éléments dont je n'ai pas la totalité des faits. Le jeu? La couleur des yeux, et sûrement pas leur aspect soi-disant globuleux ? La tricherie ?

Pense: Pourquoi l'a-t-il appelé Sandwi? Autant lui demander, pour être fixé, je pourrais toujours aviser selon.

Je regarde la pauvre créature, qui doit se demander ce qui lui arrive. Développer l'agressivité d'un animal est une chose aisée, et dans l'ordre des choses. Il est tout à fait probable de trouver quelques êtres vivants qui, à cause d'un élément perturbateurs, deviennent agressifs pour se défendre se protéger, protéger leur territoire, protéger leur nouriture ou encore leur progéniture.

Mais un amplificatum laisse toujours des séquelles irrémédiables, surtout lorqu'on agrandit le malheureux cobaye jusqu'à 20 fois sa taille. Déboussolée, elle doit être. Avant de se perdre dans ce nouveau corps, et découvrir que la nouriture qu'elle utilisait ne lui convient plus. Il faudra donc qu'elle découvre et fasse l'apprentissage de nouvelle manière de chasser. mais il faudra aussi qu'elle aprenne à ce protéger de ses nouveaux prédateurs qui seront proportionnellement plus gros qu'avant, mais aussi plus féroce, plus dangereux, plus nombreux...

Sans compter les troubles qu'il peut causer. Et oui, maintenant que la créature est plus grande, elle va peut-être se croire plus forte, et essayer des nouveaux trucs qui peuvent la conduire à la mort ! C'est scandaleux ! Il a fait de cette créature innocente un être inconscient et suicidaire.

Ou alors elle va devenir folle, ça arrive, hein, qu'elles deviennent folles parce qu'elles perdent leur repère, alors elle s'enferme dans leur monde et développe des troubles jusqu'à déprimés voire même arrêter de manger, et se suicider! C'est scandaleux ! Il a fait de cette créature innocente un être troublé et suicidaire.

Ou même, cette pauvre et innocente créature pourrait se sentir en manque d'affection, en manque d'avenir, en manque de monsieur-créature-bizare, en manque de famille, en manque d'enfant, se sentant ainsi incomplète, et prenant conscient qu'elle ne s'épanouïra jamais, elle pourait se laisser mourir de tristesse, dans un coin, cacher, et on ne retrouverait son corps que lorsque ses organes auront pourris et que vers grouilleront à l'intérieur. Mais c'est horrible d'être aussi cruel. C'est scandaleux ! Il a fait de cette créature innocente un être exclus de sa société et suicidaire.


pense: Conclusion, ce gars est complètement inconcient.


De plus, il lui offre mon nom, comme pour me réserver le même sort. Là, l'effroi me prend, et lui demande:

Pourquoi ce nom?



Je suis à deux doigts d'effleurer le pelage éclatant de mon complice tantôt, afin de lui offrir une délicate caresse pour le gratifier de sa collaboration. Mais mon doigt était beaucoup trop près de lui à son goût, pour qu'il ne pense pas à gentiment me gratifier à son tour en me plantant gentiment ses jolies dents de rongeurs virulentes dans la chair de mon pauvre doigt le plus proche, de ses incisives acérées.

Pense : Wouaaaah.
*Yeux larmoyant de douleur*

-Humm...gémis-je.

Je retirai ma main, ou du moins ce qu’il en restait. Sans que rien ni personne ne puisse sans rendre compte, elle serra les doigts sur sa baguette, et d’une petite formule informulée…

-Charmante créature.

…ma plaie était pansée. J’ajoutai à mon élocution chaleureuse un sourire du même ton.
Je l’inspectai, contemplant avec une grande admiration le talent qu’il avait à panser avec des moyens aussi rudimentaire que moldu sa plaie. Je souris d’une jubilation discrète et diabolique, qui et je ne pus retenir plus longtemps un rire.

C’était charmant de le voir, lui, ainsi emmitoufler d’espèce rarissime, devenu Lord Protecteur de dame Nature et tout ces petits amis peuplant mont et merveille.



Je lui tends la main pour l’aider à grimper sur mon balai, il était temps de requérir mon dû. Mes yeux sont sombres et brillent d’une flamme perfide, un sourire démoniaque au coin de la bouche. Le Juge

-Abandonne tes protégés et viens.

Il n’a pas le choix, je ne suis pas sage, et c’est comme ça. Il doit me suivre ou je l’abandonne à sa cime, et ces nouveaux amis lettrés, cultivés, et plein d’intérêts avec qui il aura de toute évidence de longue soirée de discussion tout aussi édifiante.


Dernière édition par le Mar 14 Nov 2006 - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13434
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Mar 14 Nov 2006 - 0:22

Pas le choix? Elle a dû perdre la tête. Rengaillardie par sa victoire Sandwi disjoncte adorablement. Elle me défie de son regard juvénile de la suivre en laissant Sandwi. L'Ecureuil vient de s'enfuir. Il n'a pas apprécié la main trop entreprenante de la Championne de l'école et ses gestes brusques. Ca doit être un mâle. Sûr, c'est un mâle.

Bien qu'il me soit impossible de développer un semblant d'affection pour un être humain sauf si je compte lui faire visiter mes quartiers les plus intimes, la même affection m'est beaucoup plus aisée pour la nature et les animaux. Il est hors de question que je laisse Sandwi ici. En y réfléchissant, il est hors de question que je monte sur ce balai. Par sagesse.


"Où la tiendrais-je avec mes mains sages?"

Je ne bouge pas de l'endroit où je me tiens et détourne le regard de la jeune fille. Je ne suis pas monté ici pour en redescendre sur un balai. Je la laisse filer, j'aurais sans doute d'autres moments pour qu'elle puisse me témoigner tout son manque de sagesse.


Je crois que je vais te laisser y aller...
Parce que je suis sage, je ne suis pas curieux de découvrir ce que tu as à me montrer. La curiosité est un très vilain défaut. Et je n'aime pas ce qui rend vilain,
je lui souris amicalement, d'un vrai sourire qui me vient du fond du coeur car je viens de réaliser une chose: elle est très belle cette serdaigle.

Très belle et farouche. Mais belle, elle l'est encore plus sur son balai ses petites mèches au vent et elle le serait certainement dix fois plus encore loin de moi. Il est connu que j'enlaidie celles que je touche car tout ce qu'elles avaient de beau, d'ingénu et de naturel se transforme souvent en rictus superficiel, fourberie ostentatoire ou vengeance immature. Dès cet instant, je ne joue plus car nous passons au-delà de ma fontière: l'insoucience et la simplicité, deux mots bien plus beau qu'une fille.



Quelques minutes plus tôt.

"Pourquoi ce nom?" me demandait Sandwi en parlant de l'insecte.

L'insecte sent qu'on parle de lui et vient se blottir plus encore dans mon pull. Il s'y accroche en y plantant ses pinces. Je sursaute et souris en osant approcher tout lentement un doigt sur le dessus de ce qui représenterait au mieux son crâne. Je passe l'index sur la surface de sa carapce. Sandwi se calme. La jeune fille attend une réponse, je la lui sers:


Elle est aussi jolie, coriace et agressive que toi. Mais elle, au moins, elle n'a pas d'a priori. Je ne compte pas l'embrasser pour autant.


Quelques minutes encore avant.

Tandis que je panse ma blessure, je sens le regard moqueur de Sandwi sur ma façon de faire. Elle sort sa baguette et soigne sa blessure en y faisant apparaître un pansement. Qu'essaye-t-elle de me dire? Est-elle folle? Compare-t-elle sa blessure et la mienne? Son écureuil m'a déchiqueté la main, je préfère attendre d'être de retrour à la maison pour une potion de reconstruction car je ne pense pas qu'un quelconque sortilège permette de refermer une plaie béante ou de réparer l'être humain mieux qu'une main humaine. Depuis un peu plus d'une demie heure, la jeune fille change du tout au tout. Elle paraissait si drôle et naturelle quand je la vis sur le Chemin de Traverse et à présent je la constate agressive, prétentieuse et immature. Typiquement serdaigle? Je ne sais pas.

"Sacha, calme-toi. Plus d'une fille te décevra encore. Inutile de faire de ce cas une de tes généralités."

Je me calme et laisse passer ce regard sans ajouter de l'eau à son moulin. L'ennui me gagne. La déception aussi mais je reste quelques minutes par curiosité pour savoir de quelle façon, elle compte n'être pas sage.

A ce momentlà, je ne sais pas encore que son manque de sagesse se traduit pour elle par ce comportement vindicatif. Il me tarde de le savoir pour enfin pouvoir quitter la demoiselle en ayant une très bonne raison de le faire et ne pas me montrer discourtois.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14168
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Mar 14 Nov 2006 - 20:25

C’est dommage, elle comptait l’emmener plus haut que la seule cime de ces arbres majestueux, dans un endroit où le calme est encore plus paisible, il aurait pu découvrir la tête dans les nuages, l’ivresse de la fraîcheur et le bonheur de cette liberté.


-Comme il vous plaira, Lord De Lansley.


Elle lui sourit, quelque peu déçue d’être aussi vite abandonnée.

Ces efforts l’ont conduits à une vaine victoire.

Sage ou pas sage, qu’importe. Elle a côtoyé un pas sage de passage. (rho,ohoh)

*Profonde inspiration nostalgique.*

Elle lui fit une révérence, et se laissa glisser dans les airs. Elle finira sa course seule.


Les décors de ce parc bucolique lui remémorent une soirée dans le parc de Poudlard. Elle pose le pied à terre avec grâce, le craquement d’une brindille sous son pied, l’humidité de l’air ambiant. Les verdures et plantes magiques, la mare d’Emerald et le saule pleureur sur sa lisière. Il ne manque plus qu’un pilliwyg farouche qui vienne tenter de lui voler quelques choses.

*Expiration lente.*

L’émotion est très forte, elle croit se projeter quelques mois en arrière. Elle avance lentement en direction de l’arbre, son balai la suit de près, derrière elle.
Elle sent... Elle sent qu'on l'effleure sur la droite, une palpitation dans sa poitrine, elle se retourne ...

J'aurai pu continuer mon message, mais je me suis dit que ça pouvait être cool que tu interviennes à ce moment là. S'il ne vous sied guère de prendre la suite, faites le moi savoir promptement. Alors je continuerai mon message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13434
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Mer 15 Nov 2006 - 19:41

Vous n'êtes pas sage si vous me fendez le cœur. Cessez de faire cette moue ou je devrais me racheter et vous n'aimeriez pas la façon dont je dispense mes mea culpa. Moi, je pense que votre comportement démontre clairement que vous manquez d'affection et d'attention, cela n'engage que moi, dis-je en marchant tranquillement aux côtés de la demoiselle. Vous êtes une capricieuse. J'aurais honte à votre place.

Dans le coin de l'œil je vois son visage abîmé par des traits nostalgiques. A vivre dans le passé, on ne laisse pas assez de place au présent. Il faudra bien qu'elle efface. Pour faire de la place pour de nouveaux souvenirs. Je ne demande rien. Je ne demande jamais rien qu'un moment de détente où rien ne compte vraiment. A quoi sert-il de s'emprisonner dans ses souvenirs?


Comme je constate avec une grande déception que vous ne savez pas réellement n'être pas sage sans passer par la violence, je vais vous montrer, lui dis-je en la rejoignant et en lui prenant la main tout en l'entraînant plus vite vers un autre endroit du parc. Je voudrais te montrer un secret et je compte sur toi pour le répéter... ensuite si... enfin...si tu le désires toujours, tu m'emèneras faire un tour de balai.

Je marche plus rapidement qu'elle, mon manteau est sous mon bras et Sandwi L'insecte sur mon épaule. Elle ne me quitte pas et je pense avoir trouvé mon animal pour Poudlard. J'ai vécu presque six ans sans en avoir un, mis à part le corbeau de Benjamin. Ma trouvaille est plutôt heureuse, je suis le seul de l'école à avoir une Sandwi.




Si cela n'avait tenu qu'à moi, je serai resté dans l'arbre à me vautrer dans les songes et la douceur de cette fin de journée. Mais l'insecte ne vit pas l'affaire de cet œil là et lorsque la serdaigle quitta l'arbre, elle m'enfonça encore plus fort ses pinces dans le ventre, tournant ses globes oculaires dans la direction qu'avait pris la jeune fille.



Quoi tu veux vraiment que je suive cette gamine? je lui demande de mauvaise foi.

La bête fait aller ses grands yeux bleus de haut en bas.


Pour quoi faire? Du balai? Je déteste ça…

La bête fait aller ses yeux de gauche à droite.

Non.. j'abandonne pas. Elle ne me plait plus, c'est tout. Je pensais qu'à toi non plus elle ne plaisait pas.

Même jeu.

Arrête de faire cette tête là Sandwi, tu vas me faire craquer, souris-je à l'insecte qui sait maintenant que je vais me lever.

Elle glisse le long de mon épaule et s'agrippe à mon pull-over. Je fais naviguer mon manteau derrière moi pendant que je redescends l'arbre à main nue. Arrivé en bas, aucune trace de la jeune fille. Alors Sandwi déploie ses ailes de papillon et ressemble plus que jamais à un gros scarabée ou un crabe volant. Elle me montre la direction et je la suis les mains dans les poches. Sandwi retrouve Sandwi.

L'insecte revient se poser sur mon épaule et je presse le pas pour arriver près de la jolie serdaigle.



Essayons encore, me mets-je à murmurer à mon acolyte avant d'atteindre Sandwi, mais dès que ça sent la cours de récré, je m'en vais sans théorème.

L'insecte me pique doucement l'oreille me signifiant qu'elle est d'accord.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14168
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Sam 18 Nov 2006 - 20:07

Elle se retourna et son souvenir s'effaça. L'espoir d'une fraction de seconde s'effondra pour laisser que trop de place à une frustration naissante. A ce sentiment d'impuissance qui l'écoeurait. Pareil à de la faiblesse. Comme si on l'avait volé. Comme si on l'avait amputé. Comme si on l’avait décomposée.
Elle répugnait cette faiblesse.

Et c'était de la faute à De Lansley. Elle le maudissait lui et ses francs dits. Elle l'abominait lui qui n'avait guère don de pitié. Elle l’exécrait lui et ses manèges. Qui était-il pour lui briser ainsi son rêve ? Qui était-il pour se donner le droit de la voler ? De lui arracher le peu qu'elle avait ? Qui était-il pour la brutaliser ? Elle le méprisait.


Est-ce criminel de vouloir garder près de soi, de chercher à perpétuer dans le temps ce qui a été pour un cœur ? A trop vivre dans le présent, on détruit le passé.


Elle le méprisait. Elle bataillait intérieurement. Elle bouillonnait mais ne fit rien paraître.
Ses traits nostalgiques avaient disparus pour laisser place à un visage de glace. Elle fixait un point sur l'horizon refusant d'exhiber davantage sa faiblesse, récusant d’affronter le jugement de Sacha, excluant de donner une arme de plus à celui qui s'autorise plus qu'il ne mérite.
Elle se reprenait. Doucement. Mais la souffrance causée ne serait pas si facilement dédommagée. Elle le détestait


A quoi sert-il de vivre dans un présent qui n'apportera jamais autant que le passé? On détruit le passé, à trop vivre dans le présent.


Elle le détestait mais après tout…

Pense : Essayons encore … Mais si la fée carabosse réapparaît, je préfère encore rester crapaud.

C’est vrai, elle n’a pas l’essence d’une sage, mais qu’est-ce que la sagesse après tout ?


Elle attache à la mare l’emprunte d’un dernier sourire et se laisse entraîner… Juste pour voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13434
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Ven 24 Nov 2006 - 0:45

HJ:désolé, effacé mais récupéré.
Je voulais le changer mais j'ai rien trouvé d'autre au bout du compte...

La demoiselle ne répond rien et me laisse faire. Il n'est qu'un endroit que je suis prêt à lui partager puisqu'elle me semble n'être ni d'ici, ni d'ailleurs mais d'un milieu d'où je ne viens pas et que je ne comprends pas.

Au bout du parc, nous franchissons un rideau de verdure dont les ombres effilées s'étirent jusqu'à plusieurs mètres devant nous. Je soulève le voile de feuilles et la fais doucement passer devant moi. J'ai plaisir à garder sa main dans la mienne et ne la lâche pas tant qu'elle ne lâche pas elle-même.

Derrière le rideau, se tient une statue de femme dévêtue aux ailes transparentes et d'un autre matériau que la pierre. Mon insecte amie descend le long de mon corps et de ma jambe pour approcher de la sculpture avec curiosité et méfiance. Sandwi a bien raison de se méfier. De nouveau, je sors ma baguette et la pointe vers l'insecte pour la faire revenir vers moi.



N'approche pas Sandwi. C'est dangereux.

La statue de cette femme a les yeux fermés. Plus encore, je m'en approche, en mettant l'insecte à terre, derrière nous. J'attire lentement la main de Sandwi sur le visage de la statue, au niveau de la joue. Je pose ma propre main sur l'autre joue. Les yeux de la femme de pierre s'ouvrent. Une lumière rouge. Pas aveuglante. Mais pas rassurante.


La femme demande:
"Pour y accéder, les deux amants doivent me donner leur plus profond regret."

La voix est sonore et sans concession. Je ne regarde pas Sandwi lorsque je lui explique:


C'est la statue aux mirages. Elle te permet de partir un certain laps de temps à une époque de notre passé de façon alternative, si toutefois nous lui livrons ce qu'elle demande. Cela change à chaque fois, chaque personne qui se présente ici. Si nous retirons nos mains, elle nous demandera un objet qui nous est cher et nous laissera repartir sans nous ensorceler. Partante?


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14168
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Ven 24 Nov 2006 - 18:59

Un peu absente, il m’attire inexorablement vers lui. Sans jamais lâcher sa main, je le suis aveuglément. Guidée par mon cavalier, je me glisse dans l’intimité du nid de la Dame des bois, véritable garante de la mémoire de ses lieux telle la Victoire de Samothrace chez les Grecs. Dans le même se projetant dans le vent, avec les grâces d’une liberté quasi surnaturelle. Quelle ironie quand on sait qu’elle est faite de pierre et peut-être même de verre.

Je fus surprise de revenir au contact glacé qu’avait eu la statue sous mes doigts. Ma main qui fut abandonnée par sa voisine chaleureuse, m’alerta aussitôt, et mes yeux interrogateurs s’étaient posés sur Monsieur.

Pense : Que fait-il ?


Je suis inquiète, il avait tantôt protégé Sa-Microbique-Sandwi, la prévenant du danger. Mais je n’avais pas réagi dans ce milieu pastoral.

Il pose à son tour sa main.
Et je suis prise de stupeur. Des yeux flamboyants de lumière démoniaque s’ouvrirent.

Pense : C’est étrange, on dirait mon ancien professeur Osborn.

Mais ce n’était rien à côté du trouble qui me prit lorsque l’être figé émit un langage articulé et caverneux. Un tremblement parcours mon échine dorsale avant de se répandre jusqu’au plus petit orteil.

Un instant après avoir reçu la requête de cette dame démoniaque, j'en compris le sens.

Pense : Accéder à quoi... Quel est donc mon plus profond regret... Hein ? Amant ??!


C’est alors que Sacha me livra quelques clefs de cette situation énigmatique.


En effet, à présent quelles étaient ses options ?
-Nous ne sommes pas amants, donc je ne devrais pas me trouver là. Enfin, je crois... Non, j’en suis sûre, nous ne sommes pas amants.
-Je peux retirer ma main, et partir, mais ceci signifie qu’un de mes plus précieux objets va disparaître

Visualisation : Son esprit revient en arrière, le moment où elle se voyait ce bord de lac, le moment où elle gagnait le défi, le moment où elle «faisait un malaise », le moment où elle descendait tranquillement cette rue folle qu’est le chemin de traverse, le moment où elle mettait le nez dehors, le moment où elle faisait une mauvaise blague à son frère, le moment où elle quittait sa chambre, le moment où elle effleurait des doigts le dernier cadeau de Enki, qu’elle replia aussitôt dans un précieux parchemin péruvien.

Retour en arrière : Ma stupide main collée sur cette stupide statue avec ce garçon stupide.


-Non, je refuse de perdre cet objet. Donc je pourrais accepter d’être ensorcelée...
-Mais c’est pas cool d’être ensorcelée.


Je finis par répondre :

-Le choix. Le problème c'est le choix.


Avais-je vraiment le choix ? Est-ce que d’avoir le choix n’est pas qu’une illusion. Illusion dont les gens se contentent. Dans un cas comme celui-là, le choix ne se définit-il pas comme la solution que l’on accepte avec le plus de facilité, solution dite ‘la moins pire’ ?


Dernière édition par le Sam 25 Nov 2006 - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha de Lansley
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 35
Maison : Ancien Serpentard
Année : 1ère année - Unicorn Ring
Gain de Gallions : 13434
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Sam 25 Nov 2006 - 0:15

Tu as le choix. On a toujours le choix. Ce qui change, ce sont les conséquences de ces décisions qui en impliquent d'autres et d'autres encore. Dans le choix, il y a de la défiance et de la peur. Dans les conséquences, il y a de la vie à vivre.

Je ne retire pas ma main, cela serait un désaveu pour la dame de pierre. Je ne regarde pas Sandwi, je ne veux pas l'inciter. En silence, j'attends, pense à mes propres choix. Si Sandwi retire sa main, je devrais donner aussi l'objet que j'ai de plus précieux. Elle ne comprend pas que pour la première fois depuis que nous sommes ensemble, je me pose comme son égal, avec les mêmes difficultés. Si la jolie Serdaigle capricieuse aimait un peu les chiffres, elle aurait deviné que le chiffre fétiche de la femme au yeux rouges est le chiffre deux. Tout se vit à deux et un choix en engage un autre, une illusion une seconde, un mal, deux maux. On duplique, on engendre, on partage. C'est la loi de cette statue.

Que donnerai-je à la statue? C'est évident et j'évite de le penser trop fort de peur de perdre mon bien. La statue aux Mirages est une porte vers un duo et non pas un duel. Peut-être ai-je "sans le faire exprès" homis un petit détail sans importance quant à cet Oracle. Tôt ou tard Sandwi finira par le comprendre. Pour l'instant, l'heure semble être au choix et je me pose en dépendance du sien.

Regard au sol. Main tendue. Pensées vidées. Soupir.


Diplômé
1ère année
Unicorn Ring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/Sachens
Sandwi Nya
Adulte
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 29
Maison : Ancienne élève de Serdaigle
Année : Diplômée mention Troll des montagnes
Gain de Gallions : 14168
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   Dim 26 Nov 2006 - 16:55

Je pose mes yeux sur le profil stoïque pour invoquer son aide. Il n’y répond pas, pourtant:

Citation :
Tu as le choix. On a toujours le choix. Ce qui change, ce sont les conséquences de ces décisions qui en impliquent d'autres et d'autres encore. Dans le choix, il y a de la défiance et de la peur. Dans les conséquences, il y a de la vie à vivre.


Le libre arbitre, milieu dans lequel œuvre le choix. Choix et conséquences.
Il y a une seule règle d'or, une seule et unique vérité absolue : la causalité. Action, réaction. Cause et effet. On m’a ordonné de venir ici. Et j’ai obéi. Ai-je fait un choix ? Le choix n'est rien qu'une illusion créée pour séparer ceux qui ont le pouvoir de ceux qui ne l'ont pas.
Pourquoi suis-je ici, parce que j’ai voulu le suivre, ai-je suivi ma propre volonté? Celle qui construit ma personnalité singulière, celle qui influe mon futur et celle qui est déterminée par mon passé.
Mais si elle est déterminée, alors tout est écrit, prédéfini et prévisible. Tout est régi par ce lien de causalité, ce système, ce programme et ce jusqu’au moment où sera fait un choix qui ne sera pas pris en compte à cause de l’improbabilité qu’il représente.

Mais là, que fais-je? J’hésite.
Hésiter semble absurde, puisque cette hésitation n’aura pour effet que d’empêcher cette histoire de s‘écrire, et par conséquent causera sa propre disparition; il ne s’agit donc que d’un moyen de pression, pour gagner du temps, et jouir de ce sentiment de puissance.
Pourtant « The show must go on », le spectacle doit continuer. Je dois avancer, défier la destinée, au-delà même de mes peurs. N'est ce pas cette volonté là qui fait que tout continue?



Pensée: j’ai peur qu’il ne m’arrive un 'truc'.
Ma conscience: mais si tu fais en sorte qu’il ne t’arrive rien, alors il ne t’arrivera jamais rien.




C’est étrange, ça ne me ressemble pas de douter ainsi. Normallement, j’agis à l’image d’une brute épaisse, sans me poser de questions. Pourtant, la donne est différente cette fois, elle a bien plus à perdre que le plus grand et plus précieux des coffres, jusqu'à l'objet le plus simple et valeureux. Tous les trésors ne sont pas d’or et d’argent.


Je détourne mon regard douloureux de questions. Sans réponse, il (là c’est son regard) reste de marbre face à la pierre figée qui lui fait face. Seul un contact chétif me maintient ici. Ce même contact qui la lie à Sacha dans cette aventure. Ce triangle, à l’image de la trinité divine, a toujours été la base des rapports humains.
Ici deux individus étrangement opposés ou complémentaires, sur lesquelles veillent le regard du troisième qu’est la statue. Le père, le fils et le saint esprit; deux joueurs un arbitre, deux filles pour un garçon, jamais deux sans trois, c’est à trois que se construisent les histoires, quelles qu’elles soient. Ce chiffre est bien Divin, et ce schéma se retrouve de partout, comme ici.

Si je rompais ce lien? Après tout ce n’est que de la chair sur une surface inerte. Je soulève ma paume délicatement, seule la pointe de mes doigts est encore en contact. Je ferme les yeux. Je tangue.

Ma conscience: « on la perd »
La deuxième voix de ma conscience vint résonner jusqu‘à mes oreilles: Reprends toi !


j'ouvre les yeux et me rapproche brusquement de la Dame de pierre.

*silence pesant dans les pensées de Dwi*







Je déglutis difficilement. Enfin :
-J’accepte.


Dernière édition par le Ven 1 Déc 2006 - 0:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TM Novembre] Sages. Presque très sages.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TM Novembre] Sages. Presque très sages.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: En dehors de Poudlard :: Londres et Chemin de Traverse-
Sauter vers: