Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mallhouwen Piterski
Personnage Inactif
Mallhouwen Piterski

Nombre de messages : 69
Maison : Hors Poudlard
Gain de Gallions : 13887
Date d'inscription : 12/10/2006

[Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski Empty
MessageSujet: [Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski   [Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski EmptyJeu 12 Oct 2006 - 20:30

Prénom complet : Mallhouwen, Magdalene, Isis
Nom : Piterski née Poëlgrant
Surnom : Mallhou (pour les intimes)
Age : 35 ans (le 10 octobre 1971)
Ecole : a fait ses études à Beaux-Bâton
Statut : Sorcière de sang mêlée
Baguette magique : 18 cm, de bois d’albâtre avec un poil de Knealze
Pouvoirs spéciaux : Aucun
Animagus : Aucun
Patronus : Un léopard
Profession : Directrice de Sainte-Mangouste
Etudes : Faite à la Faculté des Guérisseurs de Paris.
Langues parlées : Anglais, Français (langue maternelle)



~¤~ Biographie de Mallhouwen Piterski~¤~



SA FAMILLE


Son père, Merrick Poëlgrant (né en 1919) à 51 ans quand Mallhouwen est née. Il est issu d’une famille de sorcier au sang mêlée mais se considère comme un sang pur car il a évité tout contact avec le coté de sa famille moldu durant toute sa vie. Pour se faire, il n’a plus jamais voulu revoir sa mère jusqu’à sa mort en 1935.

Il est l’actuel directeur de la Société de Transport Urbain Magique Inconnu Des Moldus, société dont il a hérité de son père qui en est le fondateur. Il appartient à la haute société des sorciers et possède un capital très important.

Par son travail et les relations de son père, il est ami avec des gens de bonne société réputés pour leur radicalisation sur les sorciers issus de famille moldus ou de sang mêlée. Bien entendu, le mélange du sang dans sa propre famille est un tabou.

Il a un rapport très conflictuel avec la majorité de ses enfants.
Il n’a aimé ses fils aînés (ce sont des jumeaux) jusqu’à la confirmation qu’ils étaient des cracmols. A partir de ce moment là, il les a renié de sa vie.
Il a énormément d’affection pour son troisième fils, un sorcier plus réputé pour ses frasques que pour son travail et son sérieux, mais étant un sorcier, cela suffit aux yeux de Merrick pour lui accorder son amour.
Il a hait Mallhouwen avant même sa naissance. Il n’est tout d’abord pas le géniteur de sa fille (elle est issue d’un des amants de sa femme) et la considère comme une paria. Ensuite il ne voulait pas de fille, considérant la gente féminine comme inférieur aux hommes et surtout inférieur en terme de puissance magique. Pour terminer, elle est devenue une sorcière (contrairement à ses deux fils aînés) et en plus elle est diplômée d'un des plus grandes écoles françaises et à 35 ans, elle est devenue directrice de Sainte-Mangouste (alors que son fils qu’il protége n’a excellé que dans le monde des arnaques).



Sa mère, Macha Poëlgrant (née en 1930), est une sorcière issue d’une famille de moldu (ses deux parents étaient des moldus) et elle est la première génération de sorcière dans sa famille. Elle détesta ce faite, et se considéra dès son entrée à l’école de magie comme une sorcière de sang pur (elle mentit à son mari avant que celui-ci l’épouse sur ce détail).

Elle se maria à la fin de ses études avec son mari à l’âge de 18 ans, pour l’argent et la renommée de son nom.
A 19 ans (1949), elle donne naissance à des jumeaux puis à 20 ans (1950), à son troisième fils. Ce sont les seules personnes qu’elle a réellement aimées.

A la découverte du cracmolisme dont ses deux fils aînés fut atteints (pour eux c’est une maladie), elle détesta son mari pour les avoir envoyés loin d'elle (elle ne l’aimait déjà pas) et lui interdit définitivement le lit conjugal (ils font d’ailleurs toujours chambre à part et ils n’ont plus aucune relation sexuelle).

Ses aventures extraconjugales à partir de ce moment là, éclatèrent au grand jour (bien qu’elle en ait déjà eu avant). Elle tomba à ses 39 ans amoureuse d’un de ses amants mais quant à 40 ans, elle tomba enceinte de lui, celui-ci la jeta et elle n’eut plus jamais aucune nouvelle.

Elle mit au monde Mallhouwen car elle ne souhaitait guère avorter, mais cela n’empêcha pas de haïr également la petite fille. Elle la considère encore aujourd’hui, comme la cause à son malheur d’avoir perdu le seul homme qu’elle avait aimé. Elle la détesta aussi du fait que son mari avait menacé de divorcer ce qui aurait eu comme conséquence de la ruiner et de n’avoir plus de moyen pour vivre dans le luxe dont elle s’etait habituer.


Ses frères aînés (née en 1949, mort en 1963), Maldrick et Mosidik, sont nés à Rennes.

Ils ont été aimés et choyés par leur parent jusqu'à la constations qu’ils étaient des carcmols. Ils n’ont jamais eu de manifestation d’un quelconque don magique.

Ils furent exiler par leur père dans la famille maternelle. Ce sont leurs grands-parents maternels moldus qui se sont occuper d’eux.
Ils n’ont jamais eu de nouvelles de leurs parents ni de leur frère sauf une carte pour leur anniversaire de la part de leur mère.
Ils sont morts à l’âge de 14 ans dans un accident de voiture sur l’autoroute avec leurs grands-parents.

Mallhouwen ne les a jamais connus (elle n’était pas née) et a appris leur existence qu’à l’âge de 21 ans, lors de recherche sur sa famille.


Son autre frère (née en 1950), Mordrack Poëlgrant, est né à Rennes.

Il fut autant chéri que ses frères, puis il fut chatoyé quand ses frères fut envoyés chez la famille moldus.

Il est un sorcier et dés l’âge de 6 ans, il faisait de la magie.
Il fit ses études à Beaux-Bâton où il fut plus connu pour ses prouesses d’enfant gâté, flambeur, impoli, exubérant, et indiscipliné que par son travail scolaire. Il ne fut qu’un piètre sorcier et n’obtient qu’un seul diplôme en vol. Il excella, par contre, dans l’apprentissage de la magie noire ou il fut pris d’une passion dévorante, ainsi que dans les tortures et les maltraitances qu’il inculquait à quiconque ne correspondant pas à ses critères.

Ils fut envoyé en prison à perpétuité à l’âge de 24 ans pour Violation de La Protection des Moldus par le monde des sorciers et par Torture Récidiviste sur des Moldus.




SON ENFANCE


Mallhouwen est née le 10 octobre 1971 à Rennes.
Elle a vécu dans un cadre peu accueillant et propice à sa venue au monde.

Elle grandit dans l’ignorance la plus totale des ses parents qui semblaient jouer à celui qui la détestera le plus.
A l’âge de 6 ans, elle eut une gouvernante du nom de Swetty Homes. S’etait une sorcière de 49 ans quand elle commença à s’occuper de Mallhouwen et elle garde toujours un œil sur elle (c’est d’ailleurs la seule personne qui arrive à lui faire arrêter son travail pour qu’elle se repose). Elle est la seule personne qui a aimé Mallhouwen enfant, la considérant comme sa fille ou petite fille. Si Mallhouwen a put s’en sortir dans le monde de haine qui l’entourait c’est grâce à elle et à l’amour qu’elles se portaient mutuellement. Mais malgré cela, Mallhouwen souhaitait toujours être aimée de ses parents et essayait de les intéresser sans aucun succès. S’il lui disait bonjour le matin, c’était qu’ils étaient d’assez bonne humeur pour la voir.

Aux premiers signes de magie qu’elle accomplit, à l’âge de 8 ans, elle se précipita dans le bureau de son père pour lui en faire-part. Elle avait depuis longtemps compris que l’indifférence de son père à son égard c’est qu’elle n’était pas sorcière (enfin c’est ce qu’elle pensait à cette période là). Elle lui montra qu’elle arrivait à faire voler des objets à travers la pièce, mais plus que l'indifférence de son père face à cela, la gifle qu'elle reçut fut sa première prise de conscience qu’elle sera à tout jamais rejeter par ses parents.
Elle essaya encore 2 ans de leur plaire, mais rien n’y fait.

Mallhou devient une enfant très renfermer sur elle-même, ne se confiant qu’à sa gouvernante de temps en temps. Elle restait le plus souvent seule, et silencieuse.




SES ETUDES


Elle fut envoyée à Beaux-Bâton grâce à sa gouvernante, qui s’était occupée de tout, de son inscription à ses affaires scolaires.

En arrivant là-bas, elle compris beaucoup de chose et évolua dans sa façon de penser et d’aimer. Elle se rendit compte que l’éducation qu’elle avait reçue et également le seul amour étaient de la part de Swetty Homes, qu’elle appela dorénavant Miss Mam (l'équivalent de maman pour elle). Bien qu’il lui fallut un certain temps, elle arriva avant la fin de ses années d’études à oublier l’amour qu’elle portait à ses parents, et se rendit compte qu’elle ne voulait qu’une reconnaissance qu’elle n’aura jamais. Elle en devient indifférente à leurs caprices et préférait passer son temps loin d’eux.

Quand elle obtenu ses Buses et Aspics, elle entrepris des études de médicomagie, car elle souhaitait venir en aide aux autres. Elle pensait que si une personne avait besoin d’aide, il fallait qu’une autre le fasse pour elle, et Mallhouwen souhaitait aider les autres, comme sa gouvernante l’avait aidée à ne pas sombrer dans les méandres de sa famille.

Elle quitta son domicile familial, et ne revu que ses parents pour un cas très précis. Un des ses oncles était mort, et toute sa famille fut convoquée chez le notaire. A ce moment là, il apprirent que c’était Mallhouwen qui héritait de toute sa fortune pour lui permette de financer ses études (ses parents ne sont jamais intervenus par une aide financière à aucun moment de sa vie, c’est sa Miss Mam qui l’aidait).

Elle fut admise à la Faculté des Guérisseurs de Paris, où elle obtenu 6 Aspio, le maximum que l’on pouvait obtenir.

Son affection pour ses études est dut à la haine que ses parents lui portaient et qu’elle préférait leur échapper de cette manière. En faite, être un bourreau de travail fut un de ses secours pour garder la tête sur ses épaules, malheureusement cela lui portera préjudice dans sa vie privée future.




SAINTE-MANGOUSTE


Mallhouwen entra à Sainte-Mangouste en tant qu’interne et y fit toute sa carrière de guérisseuses.

Elle entra tout d’abord en tant qu’interne pendant ses années études. Bien que sa première année à l’hôpital ait été extrêmement éprouvante (elle était arrivée à vouloir changer de voie, prise par le doute), elle continua et elle eut confirmation que c'était sa vocation quand elle sauva pour la première fois la vie d'un auror mortellement blessé.
Sa deuxième année fut aussi dur que sa première, mais bien moins sur le plan physique que sur le plan moral. Elle ne put sauver la vie de patients brûlés par un incendie et accepta difficilement cet échec (toute une famille fut emprisonnée dans un incendie et aucune personne ne s'en sorti vivant). Puis elle vu mourir de ses propres yeux une petite fille rongée par du poison qu’elle avait ingéré accidentellement (la bouteille de poison n'avait pas été rangé à un endroit inaccessible pour la fillette), sans que l’on puisse faire quelque chose (c'était un poison classé dans la catégorie de la magie noire, aucun remède existe car il n’y a pas de recherche dans ce domaine).
Sa troisième année fut la moins éprouvante, car elle savait à quoi s’attendre, et s’était renforcée psychologiquement. Elle consultait un psychologue pour lui permettre de mieux gérer ses angoisses du à ses interventions et ses malaises en cas d’échec.

A la fin de ses études, le directeur l’embaucha directement en tant que guérisseuse, la considérant comme entièrement apte à devenir un grand médicomage. Elle commença dans le service des BCM (Blessures par Créatures Magiques) pendant 3 ans. Ce passage de sa vie professionnelle fut très enrichit. Elle découvrit plein d’aspect de son métier qu’elle n’avait pas envisagé, comme aide social : elle aidait à se faire embaucher des personnes atteintes de lycanthropies ou à Usages Magiques Réduits à cause d’une blessure ayant abîmé leur « don » (UMR = personne handicapée dans le monde moldus). Elle s’ouvrit peu à peu aux autres et les aida aussi bien psychologiquement que physiquement. Ce n’était pas rare qu’elle aille voir certain patient après leur sorti d’hôpital pour voir si tout aller bien.

Elle obtient ensuite un poste plus important dans le service EPP (Empoisonnements par Potion et Plante) où elle devient guérisseuse adjointe. Ses connaissances sur les plantes et les différentes potions lui servaient énormément dans ce service (les potions étant la matière où excellait Mallhouwen à tout niveau). Elle n’y passa qu’un an bien qu’elle appréciait son poste. Elle quitta ce service car on lui proposa de suivre une formation d’un an dans le département des Pathologies des Sortilèges. Elle appris plein de chose sur le fonctionnement de sortilège de magie noir et surtout sur les guérissons et le fonctionnement de leur contre sort. Elle avait beaucoup apprécié cette formation même si elle se sentait détruite en rentrant chez elle. Elle craqua plusieurs fois et repris des séances avec son psychologue qui l’avait suivit pendant ses années d’interne. Elle avait beaucoup de mal avec les malades inguérissables et en état de végétation mental, bien qu’ils aient toutes leurs motricités mobiles. Les personnes qui la le plus touchée était les Londubat car leur histoire étaient vraiment atroce. Elle se demandait comment la mère paternelle pouvait venir toutes les semaines sans craquer une seule fois devant eux ou à la sortie de la chambre. Même maintenant en tant que directrice, elle va souvent les voir, et jète toujours un coup d’œil sur leur état mental.

Après cette année éprouvante, elle repris son poste de guérisseuse dans le département des VMM (Virus et Microbe Magique) un de ses domaines de prédilections. Un an après son entré dans ce service, elle en devient guérisseuse en chef et montra une aptitude performante à gérer une équipe. Elle continua à gérer ce service pendant 3 ans, mais quand la place de chercheuse ce libera, elle sauta sur l’occasion et en 1989, elle commença à entreprendre la thèse qui lui permettra d’obtenir le poste de directrice et la reconnaissance de ses aïeux (bien que ce ne soit guère son but).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallhouwen Piterski
Personnage Inactif
Mallhouwen Piterski

Nombre de messages : 69
Maison : Hors Poudlard
Gain de Gallions : 13887
Date d'inscription : 12/10/2006

[Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski Empty
MessageSujet: Re: [Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski   [Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski EmptyJeu 12 Oct 2006 - 20:32

SA THESE


Le monde de la recherche l’avait toujours énormément fasciné, et elle voulait aider les personnes avec ses découvertes. Cela faisait au moins 2 ans qu’elle y songeait sérieusement, avant cela n’était qu’une vague idée qui prenait de plus en plus de place dans son esprit.

A certain moment de sa carrière, elle avait envisagé de se consacrer entièrement à la recherche. Elle avait, en effet, déjà trouvé son domaine de recherche, et réfléchissait à des idées de manipulations, des voies qui l’aiderait à progresser etc. Bien entendu, elle se trouvait trop jeune avec trop peu d’expérience, pas prête, et surtout elle avait une trop grande envie d’être au premier plan pour secourir les personnes, et ne pas être enfermé avec l’idée qu’un jour ses recherches permettrons de sauver des gens alors que là elle le faisait concrètement.

En 1989, elle eut confirmation que la place de chercheuse au sein de Sainte-Mangouste était libre, Mallhouwen ayant mûrit et mûrement réfléchit posa sa candidature et elle fut acceptée dès le lendemain.


Mallhouwen passa 6 ans en tant que chercheuse dont 5 an pour faire sa thèse et 1 an pour la faire valider au gré de rapport, de conférence et d’une reconnaissance par ses pairs.

Sa thèse « Les antidotes des potions mortelles » lui vient naturellement. Sans son métier, elle vu des cas extrêmement incroyables mais une chose la révoltait, s’était le manque de remède des potions incurables et mortelles. Elles sont en général issu de la magie noire, donc très peu de médicomage font des recherches dessus par peur d’amalgame suite aux actions de Vous-Savez-Qui ou juste par manque d’intérêt pour ce genre de cas.

Mallhouwen n’avait pas oublier la fillette qui mourut suite à un empoissonnement par un de ses potions qu’elle avait trouvées et pris par du jus d’orange. Sans oublier les nombreux cas inguérissables où elle devait faire face à des patients incurables par le manque de moyens de guérison.


Mallhouwen pour arrivait à ses fins se mit l’administration de l’hôpital à dos car elle utilisait beaucoup de magie noire. Elle en était obligée, vu que c’était sa base de travail. Énormément de ses confrères s’offusquèrent de son travail, mais elle eut le soutien de directeur de Sainte-Mangouste un vieux guérisseur qui avait perdu son fils auror par une de ces potions de malheur.


Bien entendu, la création de ce genre de potion n’était guère sans risque et par une mauvaise manipulation, le laboratoire de recherche explosa. Ceci se passa en 2002, Mallhouwen avait alors 31 ans, elle fut hospitalisée pendant 2 semaines et devient stérile par la suite. Bien que rien ne le laissait présager, et que toutes ses fonctions hormonales et tous les organes étaient intacts, Mallhouwen n’avait plus d’ovule ou si elle en avait, elle ne faisait pas leur cycle normal. Ce qui fit qu’en parallèle elle faisait des recherches sur son état, elle était son propre cobaye.

Elle termina sa thèse 4 ans plus tard et eut un succès retentissant. Ses recherches ont permis de guérir certain cas et de prolonger la durée de vie sans la soigner. C’était un premier pas dans ce domaine et Mallhouwen avait fait naître plus de sujet et de recherche dans ce domaine.


A la mort de directeur de Sainte-Mangouste en 2005, à la suite d’une crise cardiaque (il avait 102 ans), le conseil administratif proposa à Mallhouwen de prendre sa place, qu’elle accepta immédiatement. Elle espérait qu'elle puisse faire progresser l'hôpital pour permettre aux personnes d'avoir les meilleurs soins possibles




SA VIE PRIVE


Quand elle finit ses années d’études à 17 ans, Mallhouwen étant majeur ne souhaitait plus vivre avec ses parents. Miss Mam (sa gouvernante) étant à la retraite, elle était partie vivre dans son pays d’origine l’Angleterre. Mallhouwen voulu la suivre et Miss Mam l’accueillit à bras ouvert.
Elles vivaient toutes les deux dans une petite maison située dans la banlieue moldu de Londres. C’était une petite maison dans un quartier moyen. Miss Mam y avait vécu petite et voulut y vivre le restant de sa vie. La seule règle à respecter était d’éviter l’utilisation de magie pour ne pas se faire prendre, la maison n’étant en rien protégé par la magie.


Mallhouwen, jusqu’à ses 20 ans, s’était partagée entre ses études à Paris et Sainte-Mangouste. Pendant ses temps libres, elle aimait connaître la vie de moldu et ne mis pas beaucoup de temps à adopter tout leur mode de vie. Elle savait faire marcher et possédait d’ailleurs toute la panoplie de gens de son age. Elle utilisait son propre ordinateur comme outil de travail, regardait la télé et savait utiliser des CD et autres radios. Elle passa son permis de conduire et acheta une voiture pour lui faciliter ses déplacements moldiens.

Elle avait beaucoup sympathiser avec des jeunes de son âge et sortait beaucoup avec eux. Dans une de ses sorties nocturnes, elle rencontra William Piterski qui deviendra son mari.
Ils s’étaient rencontrés dans un bar de Londres, et ils avaient complètement flashé l’un sur l’autre. Ils se sont mis ensemble 2 semaines plus tard.


William était un moldu londonien, il avait 3 ans de plus que Mallhouwen et venait de terminer ses études de commerce. Il travaillait dans une boutique de vente par correspondance ou il était l’adjoint du directeur. Il avait perdu ses parents et vivait dans un appartement dans le centre de Londres.
Mallhouwen ne lui avait jamais parler qu’elle était une sorcière. Elle avait peur que cela lui fasse peur et qu’elle le perde à jamais. C’est une de personnes qu’elle a le plus aimé au monde et elle le considère comme son premier amour. Avant lui, elle avait eu certes des copains mais n’avait éprouvé qu’une certaine attirance qui diminuait au fil du temps.

Au bout d’un an, Mallhouwen et William souhaitèrent vivre ensemble. C’est à ce moment là qu’elle décida de lui révéler son plus grand secret, le fait qu’elle soit une sorcière. De ce fait, elle s’attendait à ce qu’il est un choc, et que sa finisse en une dispute. Mais elle était loin de se douter que ça amorcerait leur rupture. Elle était tellement désespérée par cela, qu’elle passa le plus clair de son temps à travailler (elle venait de rentrer en tant que médicomage à Sainte-Mangouste).
Par un heureux hasard, ils se rencontrèrent dans les rues de Londres 2 mois plus tard. William fit le premier pas et l’invita à discuter devant un café. Ils s’expliquèrent et il lui avoua que même si cela lui faisait peur, elle lui manquait. Mallhouwen ne voulant pas le brusquer leur retrouvaille, lui proposa de reprendre doucement leur relation, ce qu’il accepta volontiers.
5 mois après ils emménagèrent ensemble dans un appartement de la banlieue de Londres, et 1 ans plus tard il se marièrent.

Mallhouwen devenait de plus en plus distantes avec lui par son travail et par les responsabilités qui lui incombaient. Il ne s’était vraiment jamais habitué au fait qu’elle soit une sorcière (il ne voulait pas connaître ce monde, et Mallhouwen ne souhaitait pas lui faire connaître non plus, elle aimait beaucoup le monde des moldus). En plus de son travail, elle ne souhaitait pas encore fonder une famille, ne se sentant pas prête, alors que William le souhaitait énormément. Par ces faits, ils se séparèrent en 1988 et en 1989 leur divorce fut prononcé. Elle garda son nom de mariage ne souhaitant par reprendre son nom de jeune fille.
Depuis lors, Mallhouwen et William entretiennent toujours des relations amicales et son toujours très proche l’un de l’autre. Bien entendu Mallhouwen évite d’intervenir trop dans sa vie (il s’est remarier avec une moldu) mais elle s’est qu’il sera toujours la en cas de besoin. Ils entretiennent une relation de meilleur ami en quelques sorte.


Après son divorce il y a 6 ans, Mallhouwen a eu des aventures sans trop d’intérêt, elle ne souhaitait pas retomber amoureuse de si tôt. Elle va de relation en relation sans vraiment s’attacher à la personne, c’était plus des relations sans lendemain qu’un engagement.



~¤~ Présentation physique et gout~¤~


Taille : 170 cm.

Cheveux : Mallhouwen est très brune naturellement. Ils sont long et ondulent naturellement.

Yeux : Ses yeux sont aussi noir que ses cheveux. Avec certaine luminosité et les rayons du soleil, on peut voir des lueurs or dans ses iris.

Origines : Mallhouwen est française, née à rennes, en Bretagne. Elle a toujours baigné dans la culture celtique et elle en est très attachée.

Style : Mallhouwen ne fait pas attention à se quel porte. Par chance tout lui va, grâce à une grâce naturelle. Elle n'en joue pas, loin de là, mais cela l'aide énormément. En tant que Directrice de Sainte-Mangouste, elle doit toujours être très bien habillée et comme tout lui va, le plus simple de vêtement arrivera à la rendre "classe" sans qu'elle fournisse un effort surhumain (elle déteste faire les boutiques et ne passe jamais plus de 5 minutes pour choisir ce qu'elle va porter, elle prend le premier truc qui lui vient).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallhouwen Piterski
Personnage Inactif
Mallhouwen Piterski

Nombre de messages : 69
Maison : Hors Poudlard
Gain de Gallions : 13887
Date d'inscription : 12/10/2006

[Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski Empty
MessageSujet: Re: [Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski   [Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski EmptyJeu 12 Oct 2006 - 20:32

~¤~ Album photo ~¤~



[Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski 7ichigo100pourcent8br Mallhouwen à 11 ans [Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski Mallhou17ans7jt Mallhouwen à 17 ans

[Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski Ceress136xz.th William Piterski

[Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski 968rq.th William et Mallhou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski Empty
MessageSujet: Re: [Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski   [Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Directrice de Ste Mangouste] Mallhouwen Piterski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: RP, biographies, répartitions-
Sauter vers: