Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Besoin d'avis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ernest Dudikoff
Adulte
Ernest Dudikoff

Nombre de messages : 618
Age : 32
Maison : Serpentard
Année : 6ème
Gain de Gallions : 14336
Date d'inscription : 18/03/2006

Besoin d'avis. Empty
MessageSujet: Besoin d'avis.   Besoin d'avis. EmptyMar 19 Sep 2006 - 1:21

J'ai besoin de vos avis, avec un "s" du pluriel (mais ça veut pas dire qu'il n'y a pas de "s" au singulier destiny! Le Enki ).

J'ai commencé à écrire un truc qui n'a rien à voir avec le forum et comme la plupart des gens qui sont inscrit ici savent lire et écrire (normalement) j'aimerais bien que vous me disiez ce que vous en pensez.

Attention! je poste pas ça pour que vous me flattez ou quelque chose du style "Woa! t'écris trop bien!! c'est tout rigolu et poètique en même temps! Deviens le père de mon enfant!" mais pour que vous me dites vraiment ce qui vous plaît pas (et ce qui vous plaît à la limite). S'il y a des lourdeurs, si c'est tout pourri, fautes d'aurtaughraf et tout et tout. Faut me dire pour que je progresse ^_^

Bien sûr c'est que le début, y a pas de méga scènes d'action supra bourrin avec des trucs qui explose ni scènes de sexe gratuit d'amour pur, sincère et papillonant. C'est juste le début.

Voilà merci à l'avance pour vos commentaires! (et bon courage pour lire ce truc)








"Matthew se promenait tranquillement au bord du canal, dont l’eau verte et paisible s’écoulait inlassablement. Les fragrances du cours d’eau, son doux clapotis, ses volutes miroitantes inspiraient au jeune homme un repos, un équilibre et un calme intérieur inébranlable.


Le seul élément perturbateur était la voie ferrée, un peu en surplomb, sur la gauche de notre ami. Les trains qui y passaient faisaient un bruit redoutable mais ils étaient rares et Matthew s’en formalisait parfaitement. Pour lui, dans cette ville dangereuse, hostile et bruyante, le chemin en terre entre la voie ferrée et le canal était un îlot de paradis.


Il pouvait s’y promener sans croiser personne, pensant, parlant ou chantant, sans que quiconque ne viennent le perturber. Après tout Matthew était un grand solitaire depuis toujours, évitant les contacts humains autant qu’il le pouvait, se contentant de suivre ses cours et d’aller au travail et supermarché. Sa vie était parfaite d’après lui, il ne lui manquait rien pensait il. Il avait son petit appartement, son petit chat (nommé Vauban pour une raison indéterminé), un petit boulot de bibliothécaire (qui en fait n’en était pas vraiment un car il devait seulement ranger les livres rapportés par les gens) et ses cours de littérature. Il n’avait guère besoin de plus, d’après lui.


La vérité était que Matthew était un trouillard sans nom, souffrant de multiples phobies. Il était devenu agoraphobe dès l’âge de 8 ans après s’être perdu au milieu d’une troupe impressionnante d’éleveurs, gros et rougeauds, lors d’une foire au bétail. On l’avait retrouvé, caché dans une remorque à vache, couvert de la bouse d’une vache, Ursula, en train de gémir. La foule l’oppressait (surtout lorsqu’elle était composé d’éleveurs de bétail) et la vie en ville n’arrangeait rien. C’est pourquoi le chemin du canal était si reposant à ses yeux.


Ce soir là, un soir d’été où l’air était lourd, dans le ciel coloré par le soleil couchant, Matthew parlait tout seul, une de ses activités les plus fréquentes, ça lui facilitait la mise en place de ses idées. Ce soir là il parlait de la vague importance de classer les livres dans un ordre bien précis afin que non seulement les lecteurs puissent trouver leur livre plus facilement mais aussi pour que les bibliothécaires fassent de même.


Il parlait de cela car dans l’après midi même, il avait vu Madame Genêt, une vieille dame de soixante-sept ans, dont le nez ressemblait à un bec et dont les attitudes semblaient plus adaptés à une marquise qu’à une bibliothécaire, ranger des livres au hasard, irritée par un gamin venu réclamer une bande dessinée. Peut être que le fait que le gosse l’avait traité de «vieille peau » était plus en cause de l’irritation de la dame que la bande dessiné elle-même en fait.


Matthew avait toujours ce genre de sujet de conversation avec lui-même, ou avec Vauban, si ce dernier, ennuyé, ne quittait pas la pièce pour feindre de manger ses croquettes pour éviter les récits ennuyant de son maître. En fait, le jeune homme n’avait quasiment aucun ami et avait du mal à s’en faire. Ces seuls véritables amis habitaient dans sa ville natale, qu’il avait été contraint de quitter pour poursuivre ses études de littérature.


Il s’arrêta de parler à voix haute, aux grands plaisir de tout les petits animaux des environs, et s’accroupis sur la berge du canal. Avec un bâton il s’amusa à tracer des mouvements dans l’eau. Une spirale par ci, une courbe par là, quelques éclaboussures. Matthew était au bord de la félicité, comme un enfant de cinq ans, il lui en fallait peu pour être heureux. Il aurait volontiers échangé quelques années d’espérance de vie contre des années d’enfance en plus.


Il n’entendit pas tout de suite les bruits de course et les cris, plongé dans son monde d’enfance et d’imagination. Bientôt, il ne pût plus ignorer le désagrément auditif que ça apportait et constata avec horreur que les bruits venaient par là. Soudain, surgis du haut de la butte de la voie ferrée, une silhouette d’adolescent apparue, portant un sac sous le bras, coiffée d’un bonnet noir.


Ne tardant pas à la suivre, des hommes en costume plus que douteux apparurent à leur tour, beuglant après la première apparition. Curieusement, celle-ci ne semblait pas s’apercevoir qu’elle ce dirigeait droit vers le canal et par la même occasion vers Matthew, qui figé sur place, la bouche ouverte était intérieurement en train de lutté contre sa phobie des gens qui courent et sa phobie des hommes en costumes, ainsi de sa phobie des gens qui courent en costumes.


La première personne se révéla être, à une distance de dix mètres, un adolescent vêtu d’un jean trop large, d’un sweat-shirt à capuche noir et d’un bonnet de la même couleur. A cinq mètres on pouvait constater qu’un motif complexe en forme de tête de mort et de serpents figurait sur le vêtement à capuche. A deux mètres, Matthew put constater que le garçon avait des cheveux d’un brun-roux assez foncé, qu’il était égratigné en plusieurs endroit et qu’il avait un cocard et quelques sparadraps sur le visage. Lors du contact, l’adolescent s’avéra être un choc plutôt douloureux et un désagrément plus que nécessaire dans la mesure où Matthew fut précipité dans l’eau du canal avec lui, chose qu’il n’avait pas prévu de faire aujourd’hui, ni jamais d’ailleurs."


Dernière édition par le Mar 19 Sep 2006 - 12:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juge Lara Impartial
Fondatrice
Juge Lara Impartial

Nombre de messages : 1056
Maison : Aucune
Gain de Gallions : 14603
Date d'inscription : 06/01/2006

Besoin d'avis. Empty
MessageSujet: Re: Besoin d'avis.   Besoin d'avis. EmptyMar 19 Sep 2006 - 2:07

Je (Egon) donnerai bien mon avis mais comme je ne sais pas le format que tu veux donner à ta littérature, pour l'instant je me tais et j'attends la suite. Ou une réponse.

Il y a pourtant beaucoup à dire.


Maillet
Jugette est pô gentille Evil
Fan des couples Jörgni O'Scheffer, McBogoss/Kitlee, Cul-Nu/McCanine et JLI/OrlandoBloom I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the47things.skyrock.com/
Ernest Dudikoff
Adulte
Ernest Dudikoff

Nombre de messages : 618
Age : 32
Maison : Serpentard
Année : 6ème
Gain de Gallions : 14336
Date d'inscription : 18/03/2006

Besoin d'avis. Empty
MessageSujet: Re: Besoin d'avis.   Besoin d'avis. EmptyMar 19 Sep 2006 - 2:36

Littérature c'est un grand mot ^_^

Je ne sais pas exactement quel forme ça aura, je n'ai pas envie d'écrire un truc trop fixe. Pour l'instant, l'idée globale serait un roman d'initiations au pluriel, initiation des deux personnages principaux, dans le monde de nos jours avec ses ambiguités. Le message final, en gros, ça serait un truc bien bateau comme "nia nia nia on a tous ses différences mais on peut les surpasser et bien s'entendre et patati et patata".

Par contre il faut absolument des touches d'humour (enfin une sorte d'humour je sais pas si c'est très drôle) sans quoi je n'arriverais pas à écrire. C'est important et ça donne plus de légèreté à l'ensemble.

Il faudra bien une intrigue aussi, pour interesser les gens de n'importe quel âge, et je pense placer ça sur fond d'histoire plus ou moins mafieuse, qui poussera en fait les personnages à surparpasser leurs différences.

Je sais pas si ça t'aide, c'est assez vague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis Kitlee
Préfète
Isis Kitlee

Nombre de messages : 1141
Age : 32
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Gain de Gallions : 14500
Date d'inscription : 15/02/2006

Besoin d'avis. Empty
MessageSujet: Re: Besoin d'avis.   Besoin d'avis. EmptyDim 29 Oct 2006 - 10:42

Après lecture de ce petit texte (je sais ca fait 1 mois tout pile qu'il est déjà sur le forum, mais j'ai pas eu le temps de le lire avant Embarassed ), je te fais des petits commentaires façon moi (c'est à dire ne t'attend pas a des critiques littéraires très évoluées, tu connais mon breton Wink ).


Tout d'abord, tu m'as étonnée en le mettant à la 3eme personne du singulier, et pour ce texte je trouve que c'est très bien (mieux que la première, ca aurait été trop lourd à mon avis).
Ton texte est clair, bien structuré et simple à lire. C'est facile à comprendre, agréable, et passionnant. On rentre dans l'histoire tout de suite sans se forcer à y rentrer, c'est fait de façon naturelle et c'est intéressant dès le départ.


Citation :
Par contre il faut absolument des touches d'humour (enfin une sorte d'humour je sais pas si c'est très drôle)
C'est pas très drôle, mais il y a de l'humour et on sourit assez régulièrement dans ton texte. Ce coté léger est agréable surtout si tu veux passer un message social comme ta sorte de moral final. Ca rend ton texte accessible à tout le monde et surtout ca ne gâche pas ton idée. Le truc, à mon avis, c'est de ne pas tomber dans des blagues lourdingues ou des comiques ubuesques par exemple. Reste dans l'ironie le sarcastique encore que ton propre humour convient parfaitement.


Apres tes personnages.
J'aime beaucoup l'antisocial (pour l'instant on a vu que lui) qui rencontre le jeune en perdition. Ca fait très stéréotype comme personnages, mais ca passe bien. Ca fait cliché et déjà vu pour l'instant, mais je pense que tu arriveras à les rendre différent de ce que suppose déjà (style : le jeune garcon va aider l'agoraphobique à ne plus avoir peur des autres et celui-ci l'aidera à sortir de foutoir ou on suppose qu'il s'est mit).


Donc, je dirais que ton texte est intéressant, pas chiant à lire (contrairement à une certaine personne dont je ne citerai pas le nom. Indice, elle squatte chez toi), bien écrit et l'histoire semble plutot prometteuse.


C'est pas une des meilleures critiques mais au moins c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Besoin d'avis. Empty
MessageSujet: Re: Besoin d'avis.   Besoin d'avis. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin d'avis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Le royaume du flood et du hors jeu :: Club d'écriture-
Sauter vers: