Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serena Sweet
Ministère
Serena Sweet

Nombre de messages : 52
Age : 49
Maison : Aucune
Année : Non renseigné
Gain de Gallions : 14568
Date d'inscription : 06/04/2006

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) Empty
MessageSujet: GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena)   GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) EmptySam 12 Aoû 2006 - 20:18

Pharapolis


Derrière la porte s'étend Pharapolis. Terre aride et cachée du monde des sorciers Egyptiens. Leurs us et coutumes, leurs langues, leurs formules ne sont pas les vôtres. Il faudra vous faire entendre pour trouver de l'aide parmi les foules. Vous découvrirez un monde inconnu qu'il vous faudra conquérir et vister pour la durée des épreuves par maison.

Parfois votre chemin croisera des sorciers qui ne vous attendent pas pas, parfois les étendues d'eau vous paraîtront des océans, parfois une pyramide vous semblera impénétrable... ce monde est le vôtre. Apprenez à le dompter, le connaître et le maîtriser.

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) 01ne1

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) 02zk0

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) 03cb2GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) 04nc5

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) 05lr2

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) 07wp5

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) 09xv4

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) 11jf7

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) 10lj0

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) 06kw1

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) 08ob9

Porte d'Isis - La sortie de Pharapolis pour le Champion


Dernière édition par le Mar 21 Nov 2006 - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poesy Magic
Elève modèle
Poesy Magic

Nombre de messages : 568
Age : 28
Maison : Gryffondor
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 14822
Date d'inscription : 12/01/2006

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) Empty
MessageSujet: Re: GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena)   GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) EmptyVen 27 Oct 2006 - 17:28

*Poesy et Harry étaient sortis de la salle que la championne avait décorée très simplement, reproduisant la forêt dans laquelle elle avait passé toute son enfance et qui lui inspirait un sentiment d’apaisement intense. Dobby, devant eux, les guidaient de son pas rapide et léger à travers les dédales du château qu’il devait connaître par coeur. Ils exploraient à présent tous les recoins dissimulés dans les bas fonds de Poudlard. Poesy sentait son pouls s’accélérer et sa gorge se nouer, elle avait l’impression de ne pas être à sa place, l’impression qu’elle était incapable de relever les défis qui se présenteront à elle. Elle essaya de respirer, mais elle étouffait de plus en plus, la peur l’avait entièrement envahie, suivit par un sentiment d’impuissance face à ce qui l’attendait et dont elle n’avait aucune connaissance.
Dobby finit par leur adresser un regard furtif et un signe de tête encourageant avant de disparaître à l’angle d’un couloir, emportant avec lui la vive lumière qui les avaient éclairés jusque là. Poesy chercha sa baguette dans sa poche, elle ne la trouvait plus, le temps semblait s’être interrompu, quelque chose dans sa poitrine avait fini par exploser, et des larmes submergèrent ses yeux et troublèrent son regard Vairon. Elle sanglotait comme une enfant, ne sachant plus quoi faire. Elle se sentait stupide, consciente qu’elle représentait un espoir pour la gloire de Gryffondor, mais tout cela pesait trop pour elle, si petite, si fragile.
Elle se tourna vers Harry dont l’extrémité de la baguette éclairait faiblement leurs visages et les couloirs qui les entouraient. Elle avait l’air affolée, et lui fut bientôt gagné par un sentiment d’incompréhension et de questionnement. Elle lui expliqua la situation : Elle avait tout bêtement oublié sa baguette à Kérès… Il sourit avec un air qui apaisa Poesy, ce même air pour lequel elle avait fait de lui son adjuvent, puis, après s’être concentré et prononcé un « Accio Baguette magique de Poesy », il s’approcha d’elle et la pria d’attendre.
Quelques minutes s’étaient écoulées pendant lesquelles la championne repensait au jour où elle avait choisit Harry comme adjuvant, comment, sur un coup de tête, elle lui avait proposé d’affronter à ses côtés les dangers auxquels elle avait choisi de s’exposer. Lui, malgré sa haine contre ce championnat stupide avait accepté, il avait accepté de revivre la scène de la mort de Cédric, il avait accepté de souffrir lorsque Poesy souffrirait, il avait accepté de ne former qu’un avec elle. Elle lui était reconnaissante pour tout ce qu’il faisait à présent pour l’aider à surmonter ses craintes, ses doutes, ses regrets, pour l’aider à maîtriser son excitation, sa détermination, et son impatience.

Pense : « Merci Harry de me transmettre ta force et ta sagesse… »

Poesy poussa un petit cri lorsqu’elle sentit un morceau de bois glacé se faufiler comme un serpent entre ses doigts, mais elle fut soulager de constater que le sort d’Harry avait fonctionné. Elle hésita un instant avant de lancer d’une voix timide :


-Lumos

Le bout de sa baguette tendue devant elle s’illumina aussitôt et éclaira un peu mieux le couloir dans lequel ils erraient. Elle prit son courage à deux mains et se remit en route pour arriver enfin à l’entrée de la Crypte qui se trouvaient juste en face d’eux. Elle n’osa pas regarder Harry pour lui demander ce qu’il convenait de faire. Elle décida de s’en remettre à sa propre intuition et poussa les lourdes portes en bois qui ne firent aucun bruit, rendant le silence encore plus inquiétant. Elle pénétra dans un long couloir aux colonnes de marbre et au sol dallé.

Pense : « Bon maintenant, perdons nous dans les couloirs jusqu'à ce que nos maîtres de jeu respectifs nous mènent à la porte d’entrée de notre monde… »

Apres cette pensée amère, elle s’engouffra dans un couloir, suivie par Harry qui n’avait toujours pas brisé le silence qui s’était installé et qui commençait à peser trop lourd pour que Poesy ne le supportât encore longtemps.
Ils n’avaient croisé aucun champion depuis leur arrivée dans la Crypte, et Poesy ne savait pas si c’était bon ou mauvais signe… Elle décida de ne pas s’attarder sur ce détail qui ne faisait que la perturber, se concentrant sur la remémoration de tous les sortilèges qui pourraient lui être utiles lors des épreuves à venir. Mais le silence se faisait de plus en plus désagréable et insupportable. Elle décida alors d’engager une conversation intérieure avec sa conscience.

Pense : « Raissa T’es là ? »

Raissa : « Oui qu’est-ce qui se passe ? »

Pense : « Bin rien c’est juste que je suis mal… »

Raissa : « C’est pas pour t’enfoncer encore plus mais…Je ne me sent pas mieux que toi… »

Pense : « Je croyais que tu ne ressentais rien…?! »

Raissa :« Ah ué c’est vrai …Ecoute le silence… »

Pense : « Je vois… »

Apparemment, personne ne pouvait chasser ce sentiment d’oppression qui lui serrait le cœur. Elle se sentait abandonnée, délaissée et tout cela à cause de l’incertitude qui enveloppait sa vie à ce moment précis. Elle commença à se demander ce qui l’avait poussé à se proposer comme championne pour Gryffondor, Elle se dit que peu être elle avait eu la certitude qu’elle ne serait pas élue, que peu être elle s’était sentit à la hauteur du défi, ou qu’elle avait besoin de se prouver à elle-même ce qu’elle valait.

Pense : « De toute façon il est trop tard pour reculer ! »

Elle releva la tête, décidée à affronter jusqu'aux bout ce qu’elle devait affronter. Ainsi résolue, elle se sentit soudainement plus forte et moins exposée au danger qu’elle ne cessait pourtant d’imaginer sous toutes les formes possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grainedemoutarde.skyblog.com
Helena White
Personnage Inactif
Helena White

Nombre de messages : 243
Maison : Gryffondor
Année : 6ème
Gain de Gallions : 14505
Date d'inscription : 28/04/2006

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) Empty
MessageSujet: Re: GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena)   GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) EmptyMar 31 Oct 2006 - 14:46

Tranquillité, calme et volupté.
Le monde qu’Helena avait créé ne pouvait être définit simplement que par ces trois mots, trois rassemblements de lettres porteurs d’un sens commun, une sorte de paradis sur Terre…
La jeune fille avait imaginé et donné naissance à ce monde dans le but de s’apaiser elle-même en priorité, mais aussi son adjuvante, Hermione Granger. Ce tournois était un événement important, et Helena, en bonne Gryffondor, avait voulu y participer, montrant son courage clairement, voulant représenter fièrement sa maison. Malgré cela, la peur la gagnait peu à peu, au fur et à mesure que le commencement de la première épreuve approchait.
Pourquoi c’était-elle inscrite à ce tournois ? Elle se posait finalement inlassablement cette question, perchée dans son petit monde, regardant le ciel.
Son comité de soutient, derrière elle, parlait avec enthousiasme, espérant que la championne de Gryffondor gagnerai… Mais Helena, elle, doutait peu à peu de sa magie, de sa force, de son pouvoir. Les autres champions de Poudlard devaient être plus expérimentés qu’elle, mieux adaptés à ce type de situation… Ou peut-être étaient-ils aussi nerveux qu’elle ?

Helena entendit Hermione l’appeler. Elle se retourna et vit Dobby, le petit elfe de maison de Poudlard posté devant tout le monde, face à elle. D’une petite voix, il annonça:


- Il est l’heure. Dobby doit emmener la championne de Gryffondor et son adjuvante vers la salle où le maître attend.

A ce moment-là, la jeune fille comprit qu’elle ne pouvait plus faire demi-tour.
D’un pas qu’elle se voulait assuré, elle s’avança pour se poster devant Dobby et lança un sourire confiant aux autres Gryffondors, lui montrant qu’elle était là pour eux, qu’elle se battrait pour eux et pour sa maison.
Quelques Gryffondors vinrent donner un message personnel aux deux filles, puis, elle descendirent à la suite de l’elfe de maison le chemin qui montait au ciel.


___________________

- Lumos

D’une petite voix, elle avait lancé ce sortilège car la pénombre avait gagné sur la lumière.
Cela faisait depuis quelques minutes que Dobby, Hermione et elle marchait dans le dédale de Poudlard, des minutes qui paraissaient bien longues pour la jeune fille.
Après être sortit de la salle Carmen, Dobby avait reprit le chemin inverse menant à cette salle, retombant ainsi dans le Grand Hall qui était bondé de monde. Tous les élèves de Poudlard, ainsi que les quelques professeurs présents, regardaient intensément et sans bruits cet étrange groupe passer, tels des automates montés pour un seul but: aller jusqu’à la salle de la première épreuve.
Maintenant, après avoir prit quelques couloirs dans les cachots froids et sinistres de Poudlard, ils se retrouvèrent tous trois devant un cul-de-sac.
Passablement irritée de la mauvaise route qu’avait prit Dobby, Helena croisa les bras, la baguette pointée vers le plafond pour laisser une légère lumière.


- Je crois que tu t’es trompé Dobby…

Si c’était une plaisanterie, elle était de mauvais goût. Hermione et elle devait aller le plus rapidement possible à la salle d’épreuve et voici que cet elfe de maison s’était trompé de chemin… Avec ce retard, elles auraient des points en moins, ou pire, elles seraient disqualifiées!
Malgré le fait que ce mot apaisait un peu la conscience de la fille, elle se dit que les Gryffondors qui la soutenaient seraient vraiment déçus…


Mais un petit sourire parcouru le visage de Dobby.

- Dobby ne se trompe jamais

Après avoir sortit cette phrase, il toucha une pierre sur la mur et, de toute part du mur, les briques se déplacèrent, révélant un chemin, encore plus sombre que ces cachots.
Helena ne put s’empêcher de penser:


* On dirait la bouche de l’enfer, l’entrée de la fin… *

Ravalant un peu difficilement sa salive, Helena suivit tout de même Dobby dans l’entre, la baguette levée au plus haut pour mieux percevoir le chemin.
Mais c’était comme si il n’y avait rien à voir. Comme ils traversaient un trou noir. Les cachots étaient à la limite du paradis comparé à ce chemin, sans bruit, sans trace de choses palpables, solides.


* Vivement qu’on sorte d’ici… *

Personne n’osait parler, comme si le simple fait de sortir un mot était une offense, les mettraient tout trois en danger mortel.
Helena s’imaginait déjà qu’une bête ressemblant à une gargouille croisée avec un troll les suivait de derrière, sans faire de bruit, attendant qu’un l’un d’eux fasse la moindre faute, le moindre péché, pour les dévorés d’une traite.


Une lumière apparut droit devant eux. Un sourire se forma sur la visage anxieux de la jeune fille.
Enfin, la fin de ce tunnel interminable.
Sortant du couloir sombre et inquiétant, ils se retrouvèrent dans un couloir normal de Poudlard, éclairé et chaleureux.
Où Dobby les menaient-elles ?
Essayait-il de les semer, de leur faire perdre du temps pour qu’elles perdent la première épreuve, pour qu’elles soient la risée de tous ?


Avant qu’Helena eut posé une question ou échanger le moindre mot avec Hermione, l’elfe de maison s’agrippa à une torche en sautant, qui s’abaissa sous son poids, révélant une toute petite entrée à même le sol, pas plus grande qu’un mètre de hauteur et de largeur.

- Suivez Dobby!

Et la toute petite créature, heureuse et sautillante, entra par l’entrée.
Helena tourna un visage douteux vers Hermione.


- Bien… Puisque nous devons le suivre…

Elle relança le sortilège Lumos avant de se mettre à quatre pattes et d’avancer dans le petit tunnel.
Par terre, de la poussière, du sable, de la terre… Helena ne savait trop se que c’était.
Elle avait du mal à se mouvoir en avançant à quatre pattes tout en tendant sa baguette magique devant elle.


- Dobby ?! Où es-tu ?!

Helena toucha alors une chose devant elle, qui la fit sursauter.

- Aïe! La championne a fait mal à Dobby!

La jeune fille, après cette remarque, n’avait pu échapper un petit rire de soulagement.
Si tout Poudlard les voyaient en ce moment, elles seraient la risée de tous, très certainement!
Après avoir poussé un petit éternuement causé par toute cette poussière, elle essaye de tourner la tête en arrière, pour savoir où en était Hermione.


- Tout va bien ?

L’adjuvante et préfète de sa maison acquiesça, et ils repartirent tous trois de plus belle.

Au bout de quelques minutes, Dobby s’exclama.


- Nous sommes arrivés! Dobby est le plus fort!!

Il tapa alors sur un mur qu’Helena ne distinguait pas et une lumière vint l’aveuglée.
Dobby sortit en premier, sautant de partout et Helena le suivait de peu. Elle avait eut du mal à se remettre debout, les membres tous bloqués et elle aida Hermione à sortir de ce trou à rats.


Puis, comme se rappelant se qu’elles faisaient ici, Helena se retourna et resté coite devant le monument qui était devant eux: la grande porte de la crypte, éclairée par des torches, donnant à la grande pièce devant elle une allure imposante.
Mais il n’y avait personne… Comment cela se faisait-il ?


Époussetant sa robe et ses cheveux couverts de terre et de poussière ou de toute chose semblable, elle se tourna vers Hermione:


- En route pour la première épreuve!

La jeune fille voulu alors demander quelques explications à Dobby, mais celui-ci avait disparut.
Helena poussa alors un petit soupir… La seule aide s’était éteinte, elles étaient maintenant toutes deux, toutes seules contre on ne savait quoi…

Prenant son courage à deux mains, elle approcha de la grande porte, qui faisait une bonne dizaine de mètres à vue d’œil et constata qu’elle était entrouverte…


* Heureusement… Car je ne me vois pas la poussée! *

Elle passa alors sa tête par l’entrebâillement et vit un long couloir, avec de par et d’autre des murs, des torches. Le plafond était comme sans fin tellement il était grand, se terminant par une voûte.
Entrant la première, sa baguette magique toujours en mode « lumos », elle examina chaque recoin, se demandant si un piège les attendaient.
Hermione se posta à côté d’elle.
Il régnait dans cet immense couloir une fraîcheur humide, assez oppressante
.

- Bon…

Prenant son courage à deux mains, elle avança, à côté d’Hermione, leurs pas résonnant dans le grand couloir vide.

Arrivées a la fin du couloir, une nouvelle porte, beaucoup plus petite que la grande porte précédente, de taille normale même.
Elle l’ouvrit et un autre couloir comme celui qu’elles avaient traverser se présentait à elle.
Ne comprenant pas trop, elle remarcha en silence jusqu’à la fin de ce couloir qui arrivait à un autre comme les deux derniers.


- Ils veulent nous rendre fous avec ça ?!

Le calme d’Helena s’estompait au fur et à mesure de leur avancer. Elle n’aimait pas ne pas être maîtresse de ce qui lui arrivait, et cela se sentait.

Arrivé à la fin de ce couloir, il n’y avait pas une porte mais deux portes… Ainsi, elles devaient choisir.
Se tournant vers Hermione, elle lui dit:


- Alors ? Droite ou gauche ? Je te laisse le choix.

Elle lui lança un petit sourire crispé par sa nervosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
Personnage Inactif
Hermione Granger

Nombre de messages : 811
Maison : Gryffondor
Année : 6 ème année
Gain de Gallions : 14811
Date d'inscription : 15/01/2006

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) Empty
MessageSujet: Re: GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena)   GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) EmptyMar 31 Oct 2006 - 18:25

- Il est l’heure. Dobby doit emmener la championne de Gryffondor et son adjuvante vers la salle où le maître attend.

Enfermée dans une sorte de bulle de concentration, Hermione n’entendait pas les messages de soutien des autres Gryffondor supporters d’Héléna. Parmi les personnes présentes, la préfète avait reconnu quelques personnes dont elle fut surprise de la présence en ces lieux. Elle aurait juré qu’ils auraient préféré soutenir l’adjuvant de Poesy, le célèbre Harry, ayant remporté le Tournoi des Trois sorciers deux ans auparavant.
Harry… Sa présence lui manquait cruellement en ce moment. Elle repensa aux terribles épreuves qu’il avait endurées. A cette époque, soutenir Harry avait été moralement difficile tant il avait été détesté, mais ça l’avait été encore plus tant elle s’était fait du souci pour lui en tant qu’amie. Aujourd’hui, ils étaient en quelques sortes rivaux pour aider une des deux championnes.
Aider… A l’époque, c’était presque un luxe rhétorique d’aider Harry, elle ne risquait pas sa vie pour ça, même si la seconde tâche l’avait mise en danger physiquement. Aujourd’hui, il fallait accompagner Héléna dans l’épreuve. Saurait-elle s’en montrer digne ? Une pointe d’arrogance la fit répondre par l’affirmative lorsqu’elle pensait à tout ce qu’elle avait vécu avec ses deux meilleurs amis. Elle espérait que tout se passerait bien cette fois, et que Voldemort ne serait pas de la fête.

« Non, Dumbledore n’est pas fou, il a dû tout prévoir cette fois, enfin, je l’espère… »

Le spectre de la mort de Cédric glaça le sang de la jeune fille. Cédric Diggory… Les paroles prononcées par Dumbledore dans la Grande Salle une semaine après le Tournoi étaient restées gravées dans sa mémoire à jamais. ‘ Si un jour vous avez à choisir entre le bien et la facilité, souvenez-vous de ce qui est arrivé à un garçon qui était bon, fraternel et courageux, simplement parce qu’il a croisé le chemin de Lord Voldemort. Souvenez-vous de Cédric Diggory.’ Elle s’en souvenait peut-être trop lorsque les paroles de Dobby retentirent à son oreille. Il était temps d’y aller. Une dernière pensée pour Ernest et ce qu’il devait vivre en ce moment, et elle suivit nerveusement Dobby et Héléna.

De tout le chemin qu’ils avaient effectué jusqu’à la porte de la Crypte, Hermione n’avait réfléchi à rien. Sa baguette projetait une douce lumière dans ce sombre endroit. De temps à autres, elle entendait Héléna et Dobby converser, mais elle ne décrocha aucun mot. Elle se demandait simplement si Héléna avait bien mesuré les épreuves qui l’attendaient lorsqu’elle s’était inscrite pour participer. Elles passèrent par la porte commune de la crypte, puis, après avoir parcouru un long dédale, Dobby disparut les laissant se débrouiller seules. Héléna laissa le choix de la direction à Hermione. Réflexion. Logique. Ingéniosité. Sang froid.

Hermione éteignit sa baguette et la fit tenir en équilibre sur le bout de son index. Elle enjoignit Héléna à éclairer sa baguette.

- Nordite !

La baguette tourna sur elle-même comme une boussole et finit par trouver le nord.

- Quatre salles, quatre points cardinaux, celle des Gryfondors est au nord, je suppose que le monde dans lequel nous allons pénétrer sera aussi au nord. Je pencherais donc pour la porte de gauche. Espérons que je ne me trompe pas…

La porte s’ouvrit toute seule lorsque les deux jeunes filles s’approchèrent d’elle. Elles entrèrent dans un couloir très large et très lumineux. Les murs étaient faits de blocs de pierre très claire, on aurait dit du gré. Il était éclairé par de nombreuses torches dont le manche était recouvert d’une fine feuille d’or, et décorés de lapis lazulis. Quelque chose dit à Hermione qu’elles n’allaient pas tarder à rencontrer leur Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena White
Personnage Inactif
Helena White

Nombre de messages : 243
Maison : Gryffondor
Année : 6ème
Gain de Gallions : 14505
Date d'inscription : 28/04/2006

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) Empty
MessageSujet: Re: GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena)   GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) EmptyDim 5 Nov 2006 - 13:54

Ce dédale rendait folle Helena, habituellement calme. Mais le stress de ce tournois la rendait nerveuse, et ces couloirs sans fin, se ressemblant tous, la faisait ainsi sortir de ses gons.
Demandant de l’aide à Hermione, qui n’avait encore rien dit depuis qu’elles étaient toutes deux parties du monde que la Gryffondor avait créé, en compagnie de Dobby, elle se mit à réfléchir.
L’adjuvante demanda alors à Helena de pointer sa baguette vers elle, pour l’éclairer, ce qu‘elle fit immédiatement.
Elle la regarda alors poser sa baguette sur son index, lançant une incantation. Subitement, le bout de bois magique se mit à tourner sur lui-même, se pointant alors sur le Nord.
Hermione en déduisit donc qu’il devait y avoir 4 salles, présentes dans les 4 points cardinaux, et que la leur était au Nord. Par conséquent, elles devraient prendre la porte de gauche.
Helena faisait confiance à la jeune fille présente à côté d’elle, et ainsi, elles s’approchèrent toutes deux devant la porte de gauche, qui s’ouvrit toute seule devant les deux fille.
Elles entrèrent dans le nouveau couloir, qui était différent des autres qui avaient précédés. Les murs étaient fait de pierres très claires et lisses. De par et d’autre, les mêmes torches mais plus jolies, leurs manches recouverts d’or , décorés avec des lapis-lazulis. Le sol était fait de la même pierre apparente sur les murs.


- Je crois que nous sommes sur la voie!

Helena tourna sa tête vers Hermione, lui offrant un sourire comme remerciement. Son adjuvante avait penser calmement, trouvant ainsi la réponse au problème. Helena, sans l’aide d’Hermione, ne serait jamais arrivée à ce résultat, puisqu’elle aurait choisit des couloirs au hasard, perdant son sang-froid.

La porte derrière elles se referma aussi vite qu’elle venait de s’ouvrir, plongeant la pièce un peu plus dans l’obscurité, mais avec les torches et la baguette d’Helena, l’obscurité ne pouvait être totale.
D’un pas régulier, les deux jeunes filles avancèrent, ne disant rien, leurs pas se répercutant sur les murs, brisant le calme présent.

Ce couloir débouchait sur deux arches. Toutes deux, étaient fermées par une porte en bois massif. Sur ces deux portes, deux dessins différents.
Sur la porte de gauche, une flèche était représentée, montrant droit devant, simple, avec des enluminures dorés. Sur celle de droite, la même flèche, mais montrant derrière.
La première incitait à entrer, l’autre à partir.
Helena resta poster devant, réfléchissant à vive allure à ce que pouvait bien signifier ces dessins. La flèche montrant le chemin tout droit était sûrement celle à suivre, puisqu’elle montrait la suite du chemin. Alors que celle montrant derrière, leur disait de partir, de refouler leur chemin aux deux filles…
Peut-être était-ce ça la clé! La salle qu’elles cherchaient devait être surveillée par un être puissant, qui leur laissait encore le choix de continuer, ou non.
Ne demandant pas l’avis d’Hermione, elle avança jusque vers la porte droite. Le morceau de bois disparut automatiquement. A gauche, une grande grille en fer forgé s’abattit brusquement devant l’arche en bois, prouvant ainsi que le choix d’Helena était bon.
La jeune fille se retourna vers la Préfète et, un petit sourire sur le visage, l’incita à entrer avec elle.


- Je crois que nous sommes sur la bonne voie!

Tout à l’heure, l’anxiété était présente en Helena, l’empêchant de réfléchir. Maintenant, le goût de l’aventure s’emparait d’elle, l’animant joyeusement.
Elle entra en première, et vit une sorte de place, une grande pièce d’une beauté incroyable.
Le sol était vert-bleuté, sûrement fait de lapis-lazulis. Des hiéroglyphes en or étaient partout présent sur le sol. Des pierres étaient aussi incrustées par-ci par-là. Le plafond était fait de la même façon que le sol, sauf que, en son centre, un œil égyptien était dessiné, en or lui aussi, immense.
4 portes étaient cette fois présentes, à 4 endroits différents.
Au dessus de chaque porte, un dessin était dessiné, différent, représentant 4 divinités Égyptiennes: Anubis, Râ, Thot et Seth.
Helena ne les connaissait pas tout à fait ces divinités, et ce qu’elles représentaient. Se tournant alors vers Hermione, elle lui demanda son avis.


- Tu connais les divinités qui sont au dessus de chaque porte?

La jeune fille savait pertinemment qu’elles étaient presque arrivées, que ce dédale touchait à sa fin. Mais maintenant, il fallait choisir la bonne porte…

- Il doit y avoir une signification à ce que ce soit des divinités au dessus de ces portes…

Essayant de se souvenir des quelques informations qu’elle connaissait sur l’Égypte ancienne, Helena se rendit alors compte qu’elle ne connaissait presque rien sur le sujet… Heureusement qu’Hermione lui avait avoué connaître certaines choses sur cette civilisation, sinon, s’en aurait été fini pour elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
Personnage Inactif
Hermione Granger

Nombre de messages : 811
Maison : Gryffondor
Année : 6 ème année
Gain de Gallions : 14811
Date d'inscription : 15/01/2006

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) Empty
MessageSujet: Re: GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena)   GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) EmptyDim 5 Nov 2006 - 20:33

Hermione avait dissimulé tout sentiment de joie lorsqu'elles eurent la preuve d'avoir pris la bonne porte, car elle savait que cette joie serait de courte durée. Effectivement, après avoir découvert le long couloir blanc, un autre choix se présentait à elles. Héléna en prit la responsabilité, et elles purent continuer leur route sans difficulté.

- Oui, nous sommes sur le bon chemin. Mais il me tarde d'arriver.

Lorsque la porte s'était refermée derrière les deux jeunes filles tout à l'heure, Hermione avait eu un mauvais préssentiment. La possibilité de rebrousser chemin leur étant à présent refusée, elle se sentait comme prise au piège. Il ne fallait donc pas se tromper dans les choix à faire à présent, ce qui mit encore plus de pression sur Hermione.

Et ce choix était là. Une pièce magnifique les accueillait. Egyptienne à souhait, peut-être un peu surchargée en décorations. Elle faisait un peu penser au tombeau de Sethi 1er. Quatre portes. Quatre divinités. Une seule possibilité. hermione essayait de se concentrer pour se remémorer ce qu'elle savait sur ces divinités. Il fallait à tout prix qu'elle garde son calme.

- Voyons. Seth. Dieux de la discorde, des grands fléaux, puis, sous l'époque ramesside, protecteur de Ré. Cette porte est intéressante car en accord avec la décoration de la pièce qui rappelle le tombeau de Sethi 1er...
Ré, ou Râ. Le disque solaire. Complexe. Beaucoup de significations. Symbole de la lumière pour nous guider?
Thot. Intéressant. Le dieu des scribes, des étudiants, de la sagesse. Très intéressant pour notre aventure.
Anubis... A première vue, c'est celui qui paraît le moins évident. Le chacal, dieu des morts. Il veille à l'embaumement, il guide le défunt jusque à l'épreuve de la pesée de l'âme...
Anubis est le seul de ces dieux qui réunisse à la fois la représentation du guide, et d'une épreuve. Je crois donc que c'est cette porte.


Hermione avança et poussa la porte elle-même. Une lumière aveuglante dévora les yeux de la préfète qui se demanda si elle ne s'était pas trompée. Puis, ses yeux s'habituant progressivement à cette nouvelle clarté, elle finit par voir se dessiner une porte. Du ciel bleu, du soleil. A seconde vue, il ne s'agissait pas du ciel, mais une reproduction enchantée. Elles se trouvaient devant la porte. Il ne manquait plus qu'à attendre le maître du jeu.

Une porte en pierre. Trois statues d'Anubis la gardaient patiemment. En les voyant se dresser fièrement devant elles, Hermione se sentit toute petite et oppressée. Le poids psychologique de cette porte était effrayent. Anubis tenait dans sa main sceptre sacré et croix de Ankh... Il était en tenue d'apparât.

"Je me demande si j'ai bien fait de déclamer la fonction d'Anubis devant Helena. Il ne faut pas qu'elle recule... "

- Cette fois, on y est...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Potter
Personnage Inactif
Harry Potter

Nombre de messages : 315
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14796
Date d'inscription : 20/01/2006

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) Empty
MessageSujet: Re: GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena)   GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) EmptyDim 12 Nov 2006 - 11:34

Harry et Poesy avaient effectués plus de la moitié du chemin en silence. Aucun des deux ne semblait vouloir faire partager à l’autre ses pensées, et cela lui paraissait tout à fait normal dans une situation telle que celle-ci, lui-même ayant été à la place de Poesy, n’ayant néanmoins personne à ses côtés lors des épreuves… Il se sentait lui aussi au cœur du tournois, s’en voulant presque d’avoir accepté le rôle d’adjuvant qu’il était sensé joué à présent, le souvenir de Cédric lui revenant assez régulièrement, autant lorsqu’il était éveillé que lorsqu’il avait sombré dans le royaume des rêves.
Malgré quelques petits désagréments, tel que l’oublie de la baguette de Poesy, l’incapacité de se retrouver dans les couloirs, et la résonance du bruit de leurs pas sur le sol de marbre, Harry était fière d’être aux côtés de la plus jeune Championne de Poudlard, se jurant de la protéger et de l’aider autant que possible.
Remarquant que Poesy avait enfin reprit confiance en elle, il accéléra quelques peu le pas pour parvenir à sa hauteur et l’attrapa par le bras, lui faisant signe de s’arrêter. Puis, avec un sourire complice, il sortit de sa poche un morceau de parchemin très abîmé qu’il lui tendit, se doutant bien qu’elle ne savait pas de quoi il s’agissait, et pourquoi il le lui donnait en un moment aussi inadapté. Lorsqu’elle eut terminé de l’examiner avec beaucoup de précision en faisant glisser minutieusement ses petits doigts fragiles sur les surfaces du papier, à première vue vierge, il tendit la main pour récupérer ce qui lui appartenait. Puis, sans prononcer un seul mot, il éteignit sa baguette, provoquant une baisse de la luminosité, et tapota du bout de son morceau de bois magique le parchemin en murmurant à peine :


-Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises.

Sous le regard ahuri de Poesy, des lignes se tracèrent sur le parchemin, sans qu’aucune encre n’entre en contacte avec le papier, s’entremêlant, se croisant, s’évitant, un vrai pêle-mêle de courbes et de droites. Des points apparurent à leur tour, se déplaçant comme des gouttes d’eau sur une surface de plastique, bientôt suivis par des inscriptions qui semblaient être des noms. Harry, un large sourire aux lèvres, constata avec fierté que les maraudeurs avaient fait du bon travail, créant une carte qui représentait vraiment TOUT le château de Poudlard, n’oubliant aucun détail à ce qui était lé réalité. Il s’éclaircit la gorge et annonça à Poesy :

-Je te présente la carte du Maraudeur…Regarde, nous sommes là tu vois…Le monde où nous devons nous rendre est là…Tiens ! Hermione et Helena sont déjà arrivés regarde !

Il pointait de son doigt les différents endroits sur le parchemin où il voulait que Poesy dirige son regard où une flamme se ravivait petit à petit, jusqu'à devenir un énorme brasier flamboyant. Il abaissa le parchemin et demanda à Poesy, sur un ton entendu :

-On y va Princesse ?!

Ils se remirent en route dans une atmosphère plus détendue, marchant tous deux de façon déterminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poesy Magic
Elève modèle
Poesy Magic

Nombre de messages : 568
Age : 28
Maison : Gryffondor
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 14822
Date d'inscription : 12/01/2006

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) Empty
MessageSujet: Re: GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena)   GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) EmptyDim 19 Nov 2006 - 12:46


Poesy prit le morceau de parchemin usé qu’Harry lui tendait et l’examina, mais la feuille semblait être vierge, et ne comportait aucune inscription de quelque sorte que ce fut. Elle la lui rendit et le regarda d’un air confus. Il récita une incantation et lui présenta ensuite ‘’la carte du maraudeur’’ où étaient apparus une quantité incroyable de gribouillis qui firent ressembler la feuille à un plan de labyrinthe sans fin et extrêmement détaillé. Elle l’étudia quelques secondes avant que son adjuvant ne lui retire la carte de sous les yeux et lui demande d’un air pourtant entendu de se remettre en route.
Ils marchaient à présent côte à côte en parlant de choses et d’autres, de choses importantes et d’autres sans. Se racontant leurs souvenirs communs ou pas. Se dirigeant tout droit vers le monde de Pharapolis, guidés par la carte magique.


-On y est normalement !

Une lumière aveuglante força Poesy et Harry à fermer les yeux. Ils venaient d’atteindre la porte, gardée par trois statuts d’Anubis tenant chacune dans une de leur main le sceptre sacré et la croix d’Ankh. Poesy, qui s’était habituée à la lumière, leva les yeux vers le ciel, il était d’un bleu profond, magnifique, opposé à celui qu’elle s’était habituée à voir chaque matin a travers la fenêtre de son dortoir.

-Ouaw ! C’est magnifique !

Harry semblait être de son avis, un large sourire rendait son visage radieux, aussi lumineux que le soleil qui brillait dans le ciel. Il observait la porte, ignorant complètement Hermione et Helena debout dans un coin. Poesy se dirigea vers elles, laissant Harry à son euphorie, et les salua :

-Coucou ! Vous êtes là depuis longtemps ?

Elle se demandait par quel moyen elles étaient parvenues jusqu’ici, et si elle avait l’autorisation de révéler l’existence de la carte magique qui avait guidé les deux griffondor jusqu’ici. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grainedemoutarde.skyblog.com
Lux
Maître du Jeu
Lux

Nombre de messages : 46
Age : 42
Maison : Gryffondor
Année : Aucune
Gain de Gallions : 13881
Date d'inscription : 21/11/2006

GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) Empty
MessageSujet: Re: GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena)   GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) EmptyMar 21 Nov 2006 - 3:09

1


[HJ: Tous les quatre êtes censés être arrivés dans l'antichambre de la Crypte, devant vous quatre chemins menant à quatre portes que vous voyez au loin. Les autres champions sont à vos côtés (sauf Serdaigle qui poste mais ne s'est toujours pas décidé à arriver dans l'antichambre). Vous êtes censés être seize mais Elisa-Flavie, Ernest Dudikoff et Shanty Bendla manquant à l'appel.
Devant chaque porte se tient l'une de nous.]



Comme quatre statues de cire, Lux, Envy, Worthy et Vanity se tenaient face aux Champions sans bouger. Elles attendirent longtemps qu'ils soient fin prêt. Ils ne l'étaient pas et chacune à sa façon commença à se mouvoir.

Gryffindor


Lux regarda avec fierté Poesy, Harry, Hélèna et Hermione. Elle tendit vers les quatre enfants huit cartes de la taille d'un petit grimoire.

- Champions de Gryffondor, avancez jusqu'à moi, parla-t-elle la première devant toutes ses autres soeurs. Sa voix était étrangement mélodieuse, comme un chant en écho. Si l'on tendait l'oreille, on aurait pu penser qu'elle parlait en choeur et multipliait les vibrations dans son propre timbre. Ses paroles résonnaient et semblait provenir de toute la pièce à la fois.

- Je me nomme Lux, je suis votre Maître du Jeu. A travers vos épreuves, je vous guiderai. Vous êtes entourés d'un Adjuvant qui partagera vos exploits et vos pertes. D'un parrain qui vous transmettra son pouvoir. Et de votre maison qui pourra communiquer avec vos Adjuvants lorsqu'il vous sera impossible de le faire. Une fois entrés dans le monde connu sous le nom de Pharapolis, tout ce que vous vivrez, verrez, humerez, toucherez sera illusion... mais les douleurs, les sensations, le peurs et les joies seront bien réelles. Ne vous fiez à rien et suivez votre instinct. Je compte sur votre courage et votre détermination à chacun pour devenir le finaliste de la compétition.

Lux laissa planer le silence. Son regard, ses pupilles étaient rouge comme le sang. Ses sourcils et ses joues bougeaient à peine quand elle s'exprimait:

- Tirez chacun une carte parmi celles-ci. Chacune est numérotée de 1 à 8, il suffira de prononcer à haute voix le numéro que vous avez pioché. Hélène commencera, Poesy suivra. Suite au numéro annoncé, vous partirez chacune vers la porte qui s'élève derrière moi. Vos chemins se sépareront à l'entrée de Pharapolis et vous devrez suivre la route que la carte vous propose.

Le Maître du Jeu ferma les yeux et tend vers Hélèna le jeu de huit cartes au dos parfaitement blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) Empty
MessageSujet: Re: GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena)   GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
GATE 1 OPEN - Monde de Pharapolis (Poesy et Helena)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Les souvenirs :: Archives Générales :: Championnat Inter-Ecoles-
Sauter vers: