Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 [...??]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Poesy Magic
Elève modèle
Poesy Magic

Nombre de messages : 568
Age : 28
Maison : Gryffondor
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 14537
Date d'inscription : 12/01/2006

[...??] Empty
MessageSujet: [...??]   [...??] EmptyMar 20 Juin 2006 - 14:47

Toujours ce sentiment qui m’oppresse
Qui me serre le cœur sans cesse
Toujours cette haine qui me détruit,
Qui se nourrit de mes rêves lorsque tombe la nuit
Toujours cette indifférence blessante
Qui crée entre nous cette distance grandissante
J’ai l’impression de mourir à petit feu
Oubliez moi ne serait-ce qu’un petit peu…


[Refrain]:
Tellement envie de crever
De tout abandonner
Tellement envi d’effacer ma vie
Et enfin de sombrer dans l’infini


Le mal s’est planqué dans un bout d’femme
Il me ronge et s’empare de mon âme
Je suis vide, vidée, complètement absente
J’erre sur terre et en enfer sans savoir où aller
Je n’attends que le jour où mon corps reposera dans tes bras
Lorsque dans son sang il baignera…


[Refrain]

Enfin j’immerge du silence dans lequel je sombrais
J’écris pour blesser, j’écris pour tuer
Je respire le poison que dégagent mes poèmes
Je me nourris du malheur que je sème
Je bois, à en être ivre, le sang qui coule de mes veines
Je battis mon enfer et son jardin d’Eden…
Je fuis la lumière et me réfugie dans l’ombre
L’ombre de tes yeux sombres …


Dernière édition par Poesy Magic le Dim 29 Juin 2008 - 18:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grainedemoutarde.skyblog.com
Harry Potter
Personnage Inactif
Harry Potter

Nombre de messages : 315
Maison : Gryffondor
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14511
Date d'inscription : 20/01/2006

[...??] Empty
MessageSujet: Re: [...??]   [...??] EmptyJeu 22 Juin 2006 - 19:45

On dirait que tous les sujets que tu crée et où tu t'incrustes font "Plop"...Je s'avais pas que t'étais douée à ce point pour faire fuire tout l'monde ! ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poesy Magic
Elève modèle
Poesy Magic

Nombre de messages : 568
Age : 28
Maison : Gryffondor
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 14537
Date d'inscription : 12/01/2006

[...??] Empty
MessageSujet: Re: [...??]   [...??] EmptyJeu 22 Juin 2006 - 20:30

Merci Harry! J'avais pas besoin que tu viennes pour envennimer la situation Le Dumby Mais qu'est-ce tu veux ?! C'est comme ça ! Je suis la reine de la création des sujets qui fonctionnenet pas comme la dit Bat Le Enki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grainedemoutarde.skyblog.com
Tyger Ru
Invité
Anonymous


[...??] Empty
MessageSujet: Re: [...??]   [...??] EmptyVen 23 Juin 2006 - 9:47

Ouai mais je trouve que Bat y vas un chouilla trop fort avec toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Julian Falcon
Adulte
Julian Falcon

Nombre de messages : 483
Age : 33
Maison : Serpentard
Année : 7eme année
Gain de Gallions : 14553
Date d'inscription : 06/01/2006

[...??] Empty
MessageSujet: Re: [...??]   [...??] EmptyVen 23 Juin 2006 - 10:01

Rooooo, moi j'aime bien ce poeme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Korinodarkwings.skyblog.com
Tyger Ru
Invité
Anonymous


[...??] Empty
MessageSujet: Re: [...??]   [...??] EmptyVen 23 Juin 2006 - 10:10

C'est vrai qu'il est assez tendre et beau felicitations Poesy
Revenir en haut Aller en bas
Poesy Magic
Elève modèle
Poesy Magic

Nombre de messages : 568
Age : 28
Maison : Gryffondor
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 14537
Date d'inscription : 12/01/2006

[...??] Empty
MessageSujet: Re: [...??]   [...??] EmptyVen 23 Juin 2006 - 13:00

Merci ^^ [No Bat à raison...J'ai vraiment fait n’importe quoi sur le fofo depuis deux semaines...Bref passons...] J'en ai un autre de Poème ^^:

Corps, toi qui est le miens je te trouve répugnant
De tes membres scarifiés j'ai fait jaillir ton sang
Sur ton nuage inexistant, tu t’endors lentement
T'évadant à travers leurs pensée bercées par le vent


Prison qui est mienne, écoute ma prière
Ne franchit pas les portes de l’enfer
Ne les laisse pas déposer ton cercueil sous terre
Le portail du paradis t’es encore ouvert…

Corps, ne cèdes pas !
Aie confiance en moi…
Je suis encore fragile, écoute mon désarroi…
Mon âme ne fuira pas, je serai toujours en toi


Prison, même si comme le chêne tu te casses sous le souffle ravageur des intempéries de la vie, mon esprit aussi frêle que le roseau se courbera mais jamais ne cédera…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grainedemoutarde.skyblog.com
Maÿllis Magic
Personnage Inactif
Maÿllis Magic

Nombre de messages : 64
Maison : Serpentard
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 14070
Date d'inscription : 16/06/2006

[...??] Empty
MessageSujet: Re: [...??]   [...??] EmptyVen 23 Juin 2006 - 14:37

Merci à qui pour l'idée du deuxième poeme ? Pff Aucune reconnaissance ses jeunes là ... Mdr t'es trop forte ! t'arrive même à inclure dans tes poèmes les fables de la fontaine Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poesy Magic
Elève modèle
Poesy Magic

Nombre de messages : 568
Age : 28
Maison : Gryffondor
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 14537
Date d'inscription : 12/01/2006

[...??] Empty
MessageSujet: Re: [...??]   [...??] EmptyLun 26 Juin 2006 - 19:41

pff...Tu peux pas t'en empêcher hein ?!! Nan mais vraiment ! Vas-y lâche moi un peu May ! Tu viens t'incruster partou ou je suis! t'avais qu'a venir avant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grainedemoutarde.skyblog.com
Poesy Magic
Elève modèle
Poesy Magic

Nombre de messages : 568
Age : 28
Maison : Gryffondor
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 14537
Date d'inscription : 12/01/2006

[...??] Empty
MessageSujet: Re: [...??]   [...??] EmptySam 30 Sep 2006 - 1:40

Nouvelle un peu glauque...Si quelqu'un à le courage de lire ^^

_________________________________________________________


Nous étions sur les rives d’un lac lorsqu il l’invita pour la première fois à dîner .Il ne se connaissait que très peu, à peines leurs prénoms et quelques mots échangés, leur seul point commun était la fréquentation de cette secte où ils allaient depuis leur arrivée en ville. Elle m’avait déjà parlé de cet homme mystérieux, ne restant pas insensible à ses douces attentions qui consistaient souvent à lui offrir une quelconque petite créature.
Petit à petit, les dîners se firent de plus en plus fréquents, et les retours a l’appartement de plus en plus tard jusqu'à ce qu’elle n’y vienne plus que pour prendre quelque unes de ses affaires ou me donner signe de vie.
Les années passèrent, je fus témoin à leur mariage, tout était parfait, et l’horizon de leur avenir semblait calme et sans complications apparentes, elle vivait en parfaite osmose avec celui qui était devenu son époux. Ils vivaient tous ce qui pouvait être vécu à deux dans ce monde de solitude.
Pourtant la lassitude du quotidien s’empara d’eux comme de leur amour et ils en vinrent à se conduire comme un vieux couple, chacun menant sa vie de son coter sans prendre conscience de la présence de l’autre. Elle commençait à le haïr et le jeta maintes fois dehors avant de le supplier de revenir, Il eut une maîtresse, une certaine Hippie qui « luttait pour la paix » alors qu’elle ne la ressentait même pas intérieurement, l’esprit torturé par l’idée d’aimer celui d’une autre, celui qui ne lui appartiendra sûrement jamais.
Le temps passait toujours, les premières rides apparurent sur nos visages, Elle refoulait sa haine, Il prenait un plaisir jouissif à la torturer. La maîtresse faisait maintenant parti du quotidien des mariés, elle dormais dans leur lit lorsque la femme ne rentrait pas, et partageait la même table à tous les repas, allant même jusqu'à imposer son propre programme de la journée aux autres.
Une série de meurtres furent commis, toujours de la même manière, le tueur ne cessait d’échapper à la justice, et l’histoire arriva jusqu’aux oreilles de la Femme, morte de jalousie, mais trop fière pour admettre quoi que ce soit. Elle dénonça son mari comme étant le coupable recherché, soudoyant les jurés grâce à l’excès d’argent qu’elle recevait de ses parents et qu’elle ne dépensait jamais. La maîtresse eut beau plaidé l’innocence de son amant, Il avait été atteint de folie en apprenant la date de sa pendaison par courrier et était incapable de prendre une quelconque décision.
Il fut pendu le lendemain dans l’après midi, la maîtresse ne le supporta pas et se jeta dans le lac, à l’endroit où nous étions assises…La foule se dispersa, le soleil se coucha, les gens aussi, mais j’étais toujours avec mon amie près du corps de son pauvre mari, parlant de choses futile, moi pour lui faire oublier sa supposée tristesse, elle parce qu’elle avait la satisfaction et la vengeance qu’elle attendait depuis trop longtemps. Les fois où nous restions silencieuses, je remarquais son regard flamboyant posé sur le cadavre de son époux. Lorsque je lui proposa de la raccompagner, elle secoua rigoureusement la tête et me pria de la laisser seule, je pris donc place dans une ruelle qui donnait sur la place et attendit de voir la scène à laquelle je n’aurais jamais dû assister. Elle sortit de son grand sac qu’elle emmenait partout un grand couteau et s’amusa à trancher un par un tous les orteils du mort, un sourire effrayant aux lèvres. Puis ce fut au tour des pieds suivis par les jambes. A chaque amputation, j’avais l’impression qu’Il ne se taisait que pour ne pas que sa femme ne jouisse de ses cris de douleur, qu’elle ne s’emplisse pas d’une joie qu’Il savait immense.
Lorsque le corps se résuma à un buste, une tête et des bras, Elle entrelaça ses doigts dans ceux de celui qui fut un jour son mari, et le fit balancer d’avant en arrière. J’étais sur le point de partir, me sentant défaillir quand Il ouvrit les yeux et dans un sourire mauvais, Il enfonça les ongles de ses doigts dans les paumes des mains de celle qui avait été un jour sa femme. Elle sembla pourtant ne s’apercevoir de rien, et continua son ‘’travail‘’.
La terreur pouvait-elle provoquer de l’hallucination ? J’essayer de m’en convaincre tout en traversant le parc en longeant le lac. J’avais refusé de voir la dernière étape, la dernière touche avant l’exposition du chef d’œuvre, même si je me doutais qu’il ne restait plus rien à voir…Clouée sur place, je perdis l’usage de la parole, je voulut fuir mais je perdis également l’usage de mes membres, m’écroulant sur le sol comme une poupée de chiffon. Elle était assise sur un banc, les yeux ouverts, dans le vide, sans aucune expression, elle balançait ses jambes en des mouvements amples et réguliers qui faisaient se soulever la poussière sèche. Son souffle était rauque et ressemblait aux cris de douleur des cerfs mourants, agonisants dans la nuit noire. Ses bras lourds pendaient de par et d’autre de son corps. Ses mains ouvertes révélaient une peau déchiquetée et le sang qui s’en écoulait prouvait que les blessures étaient récentes. Elle était morte, ses pieds se balançant toujours, faisant penser au mouvements de vas et viens du pendu dont les cheveux flottaient toujours à la surface du lac, à l’endroit même où il l’avait invitée.


En passant je souhaite un joyeux n'anniversaire à Egon, qui verra ce message sûrement 30 ans plus tard... [j'arrive pas à envoyer de MP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grainedemoutarde.skyblog.com
Poesy Magic
Elève modèle
Poesy Magic

Nombre de messages : 568
Age : 28
Maison : Gryffondor
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 14537
Date d'inscription : 12/01/2006

[...??] Empty
MessageSujet: Re: [...??]   [...??] EmptyLun 26 Fév 2007 - 17:52

[...??] Omfent10

Je me souviens d'une euphorie passée
D'une joie éphémère que tu as provoquée
D'un trouble si grand que j'en ai tremblé
D'un chamboulement qui m'as secoué.

Je suis là, debout, perdue dans les limbes de la vie,
Et quelque part entre la réalité et la fiction tu me souris
Je pense au passé, les remords me rongent,
Je m'endors enfin mais tu hantes mes songes

Je m'adresse à un Dieu qui m'as oublié,
Le suppliant de m'achever,
Le suppliant de me faire oublier,
Le haïssant de n'être qu'un mythe invent

Mon corps inerte ressemble à une poupée de chiffon
L'absence du moi en moi trouble ma vision
Mon esprit essayant de pénétrer le tient,
Tente de récupérer mon âme que tu détiens.

Je t'imagine faute de pouvoir te voir
Je te désire faute de pouvoir t'avoir
Je t'aime faute de pouvoir t'ignorer
Je t'écris faute de pouvoir te dessiner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grainedemoutarde.skyblog.com
Contenu sponsorisé




[...??] Empty
MessageSujet: Re: [...??]   [...??] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[...??]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Le royaume du flood et du hors jeu :: Club d'écriture-
Sauter vers: