Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La brume à ma fenêtre. {Pour public averti}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Falcon
Adulte
Julian Falcon

Nombre de messages : 483
Age : 33
Maison : Serpentard
Année : 7eme année
Gain de Gallions : 14553
Date d'inscription : 06/01/2006

La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} Empty
MessageSujet: La brume à ma fenêtre. {Pour public averti}   La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} EmptyDim 28 Mai 2006 - 16:07

La brume à ma fenêtre.


La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} 420624641

Couché dans mon lit, je divaguais. Mon corps bougeait sans cesse dans les draps flottants, refusant d'entrer de gré dans la torpeur paralysante du sommeil. Mon esprit refusait cette tranquillité reposante, les gouttes de sueur sur mon front ne faisaient qu'accroître mon envie de quitter ces lieux. Ce domaine lugubre. Au loin les loups hurlaient une sombre mélopée, à la fois sinistre mais puissante. Alors que les orages tonnaient dans le ciel, comme des milliers de coups de canon tirés par des pirates démoniaques, je n'arrivais à trouver le repos. Je me lève du lit et ouvre en grand la fenêtre. C'était une de ces nuits sans lune. Une de celles où les spectres de la nuit brillent dans le ciel, sous la forme épaisse et pale de nuages. Au loin mes champs de blé s'éclaircissaient sous les flashs de lumière. Mon regard scrutait le décor, vide et sans vie. Au dehors une brume épaisse et grise, survolait mon domaine. Quand apparu une frêle silhouette qui, sortie du brouillard et se détachant dans la nuit, poursuivit une course folle contre le vent. Des petits cris parvenaient jusqu'à ma lointaine fenêtre. Synonyme d'une peur sans nom. Je restais figé, impuissant devant la scène qui se déroulait devant mes yeux. Une autre forme sortit de la brume, plus musclée, plus épaisse et plus rapide... Elle attrapa la jeune femme qui courait, l'agrippa de ses bras puissants, et repartit d'où elle était venue, dans la brume. Celle çi s'évapora dans la nuit, et déjà les territoires qu'elle recouvrait, revenaient à ma vue. Mais la jeune femme n'était plus là. Seul un silence angoissant régnait devant moi. Avide de curiosité, je voulais apercevoir ce phénomène. Et mes jambes au lieu de se défiler, se sentirent, au contraire, plus fortes, plus vives. Je descendis les escaliers à toute vitesse, manquant plusieurs fois de finir au sol, puis j'atterris enfin sur le palier et ouvris la porte avec fracas. Mon regard se posa sur les champs immenses de mon domaine. Mais rien. Pas même une furtive ombre ne traversa la prairie. La brume avait totalement disparu, semblant n'avoir été qu'une invention de mon esprit. Le regard fuyant, la sueur sur mon visage, je ne comprenais rien à ce qui se déroulait devant moi. Avais-je rêvé? Mais la sueur qui coulait de mon front dégarni était elle, bien réelle. J'attrapai une veste à ma portée, et enfilai un chapeau et ma canne. Souvenir d'une guerre dans ma lointaine jeunesse. Je me mis à courir droit devant moi, pour aller vers l'endroit où la brume s'était enfuie animée par une force vive. M'élançant dans la nuit noire, à toute vitesse, un air brûlant laminant mes poumons. Mes jambes semblant retrouver toute leur jeunesse. Aucun bruit ne se faisait entendre, les serviteurs de la maisonnée dormaient à poings fermés dans leur habitation et l'idée que la jeune femme fut une de mes servantes me traversa l'esprit. Mais qu'importe des filles de mince réputation, ramassées dans la rue, alors que lui pouvait courir un risque important dans son domaine. Les nuages s'amoncelaient dans un ciel tourmenté. La pluie tombait en trombe. Au loin, la proche rivière s'agitait et se faisait entendre, la crue n'était pas loin, et avec elle les inondations dans les cultures. La brume semblait se dissiper vers la rivière. Je la suivais. L'eau montait rapidement, les arbres et leurs branches ployaient sous le vent. Au loin, je voyais les volets de ma chambre se battre sans retenue entre eux. Je suivais toujours ce nuage grisâtre tout en longeant la rivière grouillante de vie, des poissons mourant à sa surface en grands nombres. Et je courais derrière une brume aussi vive qu'inquiétante, disparaissant avant que je puisse l'atteindre et m'éloignant du château, et d'une possible sécurité. Alors que mes pas s'enfonçaient dans une terre de plus en plus molle, proche de la vase. Et que les corbeaux voletaient tout autour de moi comme d'impitoyables charognes autour d'un animal en fin de vie. Le chemin se traçait devant moi, large sillon de terre où les arbres se rangeaient sur le coté et où les roseaux s'étaient écrasés sous le pas lourd de l'humain tenant la servante apeurée. Aucun cri ne lui parvenait, était-elle morte? L'avait t-il dévorée? Mais aucune trace de sang ne semblait témoigner d'un cruel carnage. Puis la brume s'arrêta. Vivante semblant même respirer. Des grognements parvinrent à mes oreilles. Sinistres avertissements pour m'empêcher d'approcher. Mais ne tenant pas garde du danger, je repris la marche. Les grognements firent alors place à des plaintes féminines. La brume se mettait devant moi et m'empêchait d'apercevoir la cause de tout ceci. Battant des mains dans les airs, j'avançais toujours un peu plus. Et la vision horrible qui se tenait devant moi fut au comble de l'insoutenable. J'avais retrouvé la servante dans un état bien pire que je n'osais l'imaginer dans mes plus sombres rêves. Attachée à une corde, nouée autour d'une grosse pierre, son visage figé dans une expression de terreur, tout cela me faisait craindre le pire. M'approchant d'elle, je touchais ses vêtements qui partaient en lambeaux et couvert de sang en abondance, de même que mes mains maintenant. Puis le grognement reprit dans mon dos. Dans un demi tour sur moi-même. Je vis la brume qui reprenait vie, elle tournait tout autour de moi dans un accès de fureur. Puis elle s'ouvrit en deux. Et quelque chose, une ombre, une forme surgit. Ses lourdes mains m'agrippèrent et me lacérèrent le ventre alors que je hurlais comme un damné. La forme reprit une course à travers la forêt, suivi par la brume, tout en m'emportant loin dans une tombe tourmentée, moi et ma maudite curiosité…


Commentaire:

Ce texte a été écrit le 9 avril 2006. Je voulais écrire ce texte à la facon de l'écrivain Edgar Allan Poe, seulement les phrases devaient rimer entre elles et ça n'est pas mon fort. Donc du coup, j'ai laissé comme ça. Je pense que c'est mon texte le plus travaillé pour le moment. Ce texte est du thême de l'horreur, de l'angoisse. De la peur...^^


Voila, je profite du club d'écriture, pour me faire un peu de pub Embarassed Ca ne concerne pas Harry potter, mais j'espere qu'ici, je ne serais pas hors sujet.

Edit Lara: Non, Chouchou, tu peux poster tes textes ici. Si tu veux poster des textes un peu "dur" tu dois prévenir en intro avec un "disclamer" et préciser pour quel public ton texte est destiné Le Théo


Dernière édition par le Mer 15 Nov 2006 - 15:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Korinodarkwings.skyblog.com
Elisa-Flavie Wind
Adulte
Elisa-Flavie Wind

Nombre de messages : 386
Age : 31
Maison : Ancienne élève de Serpentard
Année : 6ème année
Gain de Gallions : 14424
Date d'inscription : 18/02/2006

La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} Empty
MessageSujet: Re: La brume à ma fenêtre. {Pour public averti}   La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} EmptyMer 31 Mai 2006 - 0:39

Brrrrrr....a en donner des frisson dans le dos. C'est très bon, Julian. On s'y croirait vraiemnt dans ton histoire Le Théo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Falcon
Adulte
Julian Falcon

Nombre de messages : 483
Age : 33
Maison : Serpentard
Année : 7eme année
Gain de Gallions : 14553
Date d'inscription : 06/01/2006

La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} Empty
MessageSujet: Re: La brume à ma fenêtre. {Pour public averti}   La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} EmptySam 10 Juin 2006 - 13:46

je vais changer de texte Lara, mais je trouve pas vraiment qu'il soit dur, ah si la femme, je l'avais oublié.... Je vais mettre un autre texte, faudra virer celui la par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Korinodarkwings.skyblog.com
Poesy Magic
Elève modèle
Poesy Magic

Nombre de messages : 568
Age : 28
Maison : Gryffondor
Année : 3ème année
Gain de Gallions : 14537
Date d'inscription : 12/01/2006

La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} Empty
MessageSujet: Re: La brume à ma fenêtre. {Pour public averti}   La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} EmptyVen 23 Juin 2006 - 13:09

J'aime vraiment beaucoup ! C'est super bien écrit ! Une fois que j'ai commencé à lire j'ai pas pu m'arrêter ^^ T'es super doué Julian :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grainedemoutarde.skyblog.com
Tweest Clan
Personnage Inactif
Tweest Clan

Nombre de messages : 67
Maison : Serdaigle
Année : 2ème année
Gain de Gallions : 14070
Date d'inscription : 16/06/2006

La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} Empty
MessageSujet: Re: La brume à ma fenêtre. {Pour public averti}   La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} EmptyVen 23 Juin 2006 - 14:15

Faudra que tu fasses ecrivain car la je dis chapeau.T'es super fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyger Ru
Invité
Anonymous


La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} Empty
MessageSujet: Re: La brume à ma fenêtre. {Pour public averti}   La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} EmptyVen 23 Juin 2006 - 15:13

Ouai allez continue a nous faire rever et encore felicitation
Revenir en haut Aller en bas
Julian Falcon
Adulte
Julian Falcon

Nombre de messages : 483
Age : 33
Maison : Serpentard
Année : 7eme année
Gain de Gallions : 14553
Date d'inscription : 06/01/2006

La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} Empty
MessageSujet: Re: La brume à ma fenêtre. {Pour public averti}   La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} EmptyDim 25 Juin 2006 - 18:25

Merci a tous pour vos compliments, ca fait toujours plaisir Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Korinodarkwings.skyblog.com
Maÿllis Magic
Personnage Inactif
Maÿllis Magic

Nombre de messages : 64
Maison : Serpentard
Année : 4ème année
Gain de Gallions : 14070
Date d'inscription : 16/06/2006

La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} Empty
MessageSujet: Re: La brume à ma fenêtre. {Pour public averti}   La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} EmptyLun 26 Juin 2006 - 14:56

Et j'en rajoute une couche pour flatter l'artiste : C'est magnifiquement bien écris! J'aime, J'adore, je suis folle...[Mais où est le rapport là ?]J'en suis folle [Voilà, là c'est mieux !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} Empty
MessageSujet: Re: La brume à ma fenêtre. {Pour public averti}   La brume à ma fenêtre. {Pour public averti} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La brume à ma fenêtre. {Pour public averti}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1 -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Poudlard - Ecole de Magie :: Le royaume du flood et du hors jeu :: Club d'écriture-
Sauter vers: